PDA

Voir la version complète : Question stupide sur la Monture EQ6


azin
22/02/2011, 12h38
Je posséde des montures non-goto et je me pose la question suivante.

Pour du visuel et uniquement pour du visuel en utilisant la fonction GOTO avec une EQ6...

Est il possible de faire une orientation sommaire de la monture sans pointer sur la polaire. Puis en reglant la monture sur des étoiles, d'avoir une mise en station suffisante pour utiliser la fonction GOTO et retrouvver les objets cherchés dans l'oculaire ??? :?:

Le tout donc, en ayant une mauvaise orientation de la monture par rapport a la polaire.

J'èspére avoir été clair.:rolleyes:

Newbie Mais
22/02/2011, 12h54
Tu vas vraiment galérer pour trouver les étoiles.
Et une MES pour du visuel c'est histoire de 5 minutes.

Tu vas te compliquer la vie pour perdre du temps ;)

Pierre

gglagreg
22/02/2011, 12h57
+1 avec Pierre :

si on veut que ça marche la MES doit être correcte ...

Sur les montures skywatcher ( EQ 3-2 et EQ6 )

le goto n'est pas "magique" .... à partir d'un lieu donné et d'une heure donnée , il calcule de combien de "pas" il doit faire tourner les moteurs "pas à pas" pour que les angles de visée DEC et RA soit ceux correspondant mais à la base c'est une monture équatoriale bien réglée ...

Gg

moebius9
22/02/2011, 13h19
Je posséde des montures non-goto et je me pose la question suivante.

Pour du visuel et uniquement pour du visuel en utilisant la fonction GOTO avec une EQ6...

Est il possible de faire une orientation sommaire de la monture sans pointer sur la polaire. Puis en reglant la monture sur des étoiles, d'avoir une mise en station suffisante pour utiliser la fonction GOTO et retrouvver les objets cherchés dans l'oculaire ??? :?:

Le tout donc, en ayant une mauvaise orientation de la monture par rapport a la polaire.

J'èspére avoir été clair.:rolleyes:

C'est toujours possible avec la méthode de Bigourdan ou de King, mais c'est assez long puisqu'on procède par tâtonnements.
Si on peut voir la polaire, il n'y a pas photo: MES sur elle !!
Une orientation sommaire n'est pas suffisante pour un GoTo précis.

J'attends aussi la mise sur le marché d'une monture à prix modeste, capable de faire une MES sans visée sur la polaire.
La CGEM aurait cette possibilité, mais je n'ai pas encore de retour.

Michel

azin
22/02/2011, 13h20
1) je n'ai pas acces à la polaire.
2) on m'a dit... qu'aprés une mise en station approximative il fallait s'orienter sur une étoile, rectifier en modifiant la dec et l'ad en desserant et serrant les manettes.

Et que cela suffisait pour faire marcher la monture en GOTO.

gglagreg
22/02/2011, 13h43
Si la MES est mauvaise alors l'axe de rotation de la terre et celui de la monture ne sont pas alignés ....ce n'est pas en desserrant les freins que tu vas informer le goto de quoi que ce soit ....ni améliorer la MES ....( il faudrait pour cela toucher les manettes Azimut et Latitude ce sont les méthodes de King et de Bigourdan mais pas les freins de DEC et RA )

Une procédure possible sur les GOTO est celle du "recalibrage" :

Si un écart est trop grand entre l'objet demandé et la position du télescope ( encore une fois ce n'est qu'une histoire de nombre de tour d'un moteur pas à pas : écart du à une mauvaise MES ou à un renseignement de l'heure ou date ou position erroné dans la raquette ) , on peut recentrer l'objet en utilisant les déplacements de la raquette donc en faisant bouger les moteurs donc en modifiant le nombre de pas de déplacement depuis l'origine et après avoir recentré l'objet, lui dire de prendre en compte cette nouvelle position ( il réactualise le nombre de pas parcourus depuis la position initiale en tenant compte du recentrage )

Cette procédure permettra de trouver à coup sur un objet voisin de cette cible recentrée , mais si on se déplace à l'autre bout du ciel on retrouvera un décalage si la MES est foireuse => il faudra refaire une procédure de recalibrage sur une étoile brillante listées voisine de la nouvelle cible ....

Si on veut une précision sur tout le ciel , il faut faire au début un calibrage sur 3 étoiles "imposées" ( dans une liste... ) par le goto ...
MAIS si la MES est trop mauvaise il déclare que la calibration a échoué et il ne va pas plus loin .... il n'y a plus qu'à tout recommencer ...

=> Au lieu que cela soit toi qui pointes avec tes cercles de coordonnées , en t'obligeant à calculer de combien de degré tu devrais tourner tes axes pour tomber sur l'objet ,le goto fait les calculs à ta place et déplace les axes pour toi ....si l'axe de la monture n'est pas dans l'axe de la terre ça tombera à coté ! il n'y a rien de magique ...

j'avais lu que dans les derniers goto altaz ( pas equato ! ) , une webcam incorporé à la monture prenait une photo du ciel pour autocalibrer le goto ....mais je n'ai jamais utilisé un goto altaz et avec ce type de monture altaz pas d 'astrophoto possible à cause de la rotation de champ , juste du visuel ....

mais c'est peut être possible qu'un goto altaz n'ait pas besoin de la polaire pour être étalonner correctement ....il faudrait qu'un utilisateur de ce genre de goto passe par là et témoigne de son expérience ...

Gg

moebius9
22/02/2011, 13h47
1) je n'ai pas acces à la polaire.
2) on m'a dit... qu'aprés une mise en station approximative il fallait s'orienter sur une étoile, rectifier en modifiant la dec et l'ad en desserant et serrant les manettes.

Et que cela suffisait pour faire marcher la monture en GOTO.

C'est, en très abrégé, la méthode de Bigourdan. Fais une recherche sous Google pour en avoir le détail.
Sauf qu'il faut une étoile pour chaque axe, l'une à l'est, l'autre au sud et que pour chaque étoile, il faut procéder par tâtonnements successifs.

Avec de la patience, on parvient à un résultat très acceptable.

De plus, si tu te contentes de visuel, donc d'objets visibles, tu pourras toujours le recentrer dans l'oculaire en t'aidant du chercheur, quitte à faire un PAE dessus.

Si tu peux laisser ensuite ta monture en place, protégée par une bâche par exemple, c'est une solution valable.

Michel

Jean-Paul59
22/02/2011, 14h09
Pour la CGEM, je confirme que ça fonctionne parfaitement sans avoir de viseur polaire ou même de vue sur la polaire. On oriente la monture vers le nord, au mieux possible, et ensuite la monture propose des étoiles repères (mini 2, 3 c'est meilleur), on peut choisir plutôt EST ou OUEST (si on a des obstacles visuels). La mise en station est largement suffisante pour du visuel. On peut encore améliorer en demandant un alignement polaire sur n'importe quelle étoile (la dernière pointée), la monture se déplace et il faut juste recentrer avec les molettes de réglages (ne pas toucher à la raquette bien entendu). J'ai fait une petite vérification au viseur polaire ensuite : parfait.
J'ai choisi cette monture en partie parce que j'ai pas mal d'arbres derrière ma terrasse. Je suis très satisfait, même si l'erreur périodique n'est pas terrible sur la mienne.
Jean-Paul

C'est toujours possible avec la méthode de Bigourdan ou de King, mais c'est assez long puisqu'on procède par tâtonnements.
Si on peut voir la polaire, il n'y a pas photo: MES sur elle !!
Une orientation sommaire n'est pas suffisante pour un GoTo précis.

J'attends aussi la mise sur le marché d'une monture à prix modeste, capable de faire une MES sans visée sur la polaire.
La CGEM aurait cette possibilité, mais je n'ai pas encore de retour.

Michel

moebius9
22/02/2011, 14h34
Pour la CGEM, je confirme que ça fonctionne parfaitement sans avoir de viseur polaire ou même de vue sur la polaire. On oriente la monture vers le nord, au mieux possible, et ensuite la monture propose des étoiles repères (mini 2, 3 c'est meilleur), on peut choisir plutôt EST ou OUEST (si on a des obstacles visuels). La mise en station est largement suffisante pour du visuel. On peut encore améliorer en demandant un alignement polaire sur n'importe quelle étoile (la dernière pointée), la monture se déplace et il faut juste recentrer avec les molettes de réglages (ne pas toucher à la raquette bien entendu). J'ai fait une petite vérification au viseur polaire ensuite : parfait.
J'ai choisi cette monture en partie parce que j'ai pas mal d'arbres derrière ma terrasse. Je suis très satisfait, même si l'erreur périodique n'est pas terrible sur la mienne.
Jean-Paul

Je suis dans le même cas que toi, j'ai des arbres partout sauf au sud, mais ceux du nord sont particulièrement près et je ne vois la polaire que dans une position précise depuis ma terrasse, celle où le lampadaire de rue est le plus gênant :mad:.

Qu'entends-tu par "aignement polaire sur n'importe quelle étoile" ?
Je n'utilise cette monture équatoriale que pour la photo et il faudrait donc que l'alignement soit vraiment précis; quand je pointe un objet non visible auquel je ne peux accéder qu'au terme d'une pose plus ou moins longue, impossible de recentrer si je n'ai rien dans le capteur :(.

Michel

azin
22/02/2011, 17h03
PFFFFFFFF !!!!!!!!!!

Les revendeurs de matériel astro ne connaissent pas ce qu'ils vendent.
Je peste contre contre ces monture équatoriales diaboliques qui malgré leurs prix et leurs électronique, à l'heure des PC et des GPS ne savent pas se comporter comme de simples monture GOTO azimutales.

Est ce que les concepteurs sont les utilisateurs ????

Savent ils que leurs montures doivent supporter des newtons dont l'oculaire est tout la haut accessilbles seulement avec une longue échelle, et le viseur polaire tout en bas.
Dany Boon devrait en faire un sketch, allongé sur le sol gelé pour pouvoir aligner la polaire dans le viseur.

La monture équatoriale reversible en azimutale Goto, OUI !!!
La monture équatoriale bourrée d'électronique qui ne sait que faire tourner une monture au tour d'un axe , non !!!

On nous prend pour des babaches !!!!

Jean-Paul59
22/02/2011, 17h30
La monture CGEM va pointer vers 2 étoiles qu'il est possible de changer si on ne voit pas bien, et qu'il faut centrer dans l'oculaire avec la raquette. Pour la 1ère l'écart est parfois important, mais ce sont des étoiles facilement repérables. Ensuite en partant de ces 2 positions elle fait un "pseudo" alignement polaire par logiciel et pointe ensuite correctement tous les autres objets cherchés. Avec 3 étoiles la précision est meilleure. On peut ensuite encore améliorer en faisant un alignement polaire. la monture pointe une étoile (la dernière visée), ensuite se décale pour se mettre dans la position que derait avoir cette étoile si la monture était alignée sur la polaire. Il faut alors recentrer l'étoile avec les molettes et valider. L'alignement est très bon sans avoir de vue sur la polaire. Surprenant, mais ça marche fort bien.
Jean-Paul

PS: je rajoute pour la seconde partie de ta question, il est possible de faire un "précise goto", dans ce cas, la monture vise en premier une étoile forte proche de l'objet, il faut centrer et valider, la monture fait alors un déplacement jusqu'à l'objet en relatif par rapport à cette référence.


Je suis dans le même cas que toi, j'ai des arbres partout sauf au sud, mais ceux du nord sont particulièrement près et je ne vois la polaire que dans une position précise depuis ma terrasse, celle où le lampadaire de rue est le plus gênant :mad:.

Qu'entends-tu par "aignement polaire sur n'importe quelle étoile" ?
Je n'utilise cette monture équatoriale que pour la photo et il faudrait donc que l'alignement soit vraiment précis; quand je pointe un objet non visible auquel je ne peux accéder qu'au terme d'une pose plus ou moins longue, impossible de recentrer si je n'ai rien dans le capteur :(.

Michel

moebius9
22/02/2011, 17h50
La monture CGEM va pointer vers 2 étoiles qu'il est possible de changer si on ne voit pas bien, et qu'il faut centrer dans l'oculaire avec la raquette. Pour la 1ère l'écart est parfois important, mais ce sont des étoiles facilement repérables. Ensuite en partant de ces 2 positions elle fait un "pseudo" alignement polaire par logiciel et pointe ensuite correctement tous les autres objets cherchés. Avec 3 étoiles la précision est meilleure. On peut ensuite encore améliorer en faisant un alignement polaire. la monture pointe une étoile (la dernière visée), ensuite se décale pour se mettre dans la position que derait avoir cette étoile si la monture était alignée sur la polaire. Il faut alors recentrer l'étoile avec les molettes et valider. L'alignement est très bon sans avoir de vue sur la polaire. Surprenant, mais ça marche fort bien.
Jean-Paul

PS: je rajoute pour la seconde partie de ta question, il est possible de faire un "précise goto", dans ce cas, la monture vise en premier une étoile forte proche de l'objet, il faut centrer et valider, la monture fait alors un déplacement jusqu'à l'objet en relatif par rapport à cette référence.

La manip semble tout à fait la même qu'avec une monture réglée sur la polaire. L'alignement sur 3 étoiles permet de réduire l'erreur de cône.
Ton PS décrit ce que les SW nomme le PAE, qui consiste à recaler sur une étoile proche de l'objet recherché pour plus de précision sur son centrage.
Merci en tous cas pour ce retour.
Michel

moebius9
22/02/2011, 18h01
PFFFFFFFF !!!!!!!!!!

Les revendeurs de matériel astro ne connaissent pas ce qu'ils vendent.
Je peste contre contre ces monture équatoriales diaboliques qui malgré leurs prix et leurs électronique, à l'heure des PC et des GPS ne savent pas se comporter comme de simples monture GOTO azimutales.

Est ce que les concepteurs sont les utilisateurs ????

Savent ils que leurs montures doivent supporter des newtons dont l'oculaire est tout la haut accessilbles seulement avec une longue échelle, et le viseur polaire tout en bas.
Dany Boon devrait en faire un sketch, allongé sur le sol gelé pour pouvoir aligner la polaire dans le viseur.

La monture équatoriale reversible en azimutale Goto, OUI !!!
La monture équatoriale bourrée d'électronique qui ne sait que faire tourner une monture au tour d'un axe , non !!!

On nous prend pour des babaches !!!!

Tu es un peu sévère mais je compatis.
Il ne me viendrait pas à l'idée de faire du visuel avec un newton sur équatoriale.
Pour le visuel, rien ne vaut un bon dobson: diamètre non limité par la capacité de charge, pas de mise en station :wub:.

Il y a un 400 sur une monture équatoriale professionnelle antédiluvienne (mais qui marche bien) à l'Observatoire de la Cote d'Azur; cet instrument est à la disposition des clubs adhérents. Il est équipé d'un GoTo moderne et maintenant que j'y pense, la polaire ne lui est pas accessible, preuve qu'on peut tout de même aboutir à un réglage ultra précis sans polaire.
Alors, pour observer, c'est tantôt en haut d'une échelle à 2 mètres du sol, tantôt allongé par terre :D.
Heureusement que le sol est en béton :rolleyes:.

Michel

nico3D
22/02/2011, 18h57
salut à tous,

bon il y en à certains qui vont crier à l'hérésie, mais je peux te confirmer que tu peux faire du visuel avec une MES approximative, je m'explique: récemment j'ai acheté une HEQ5 pro goto pour mon newton 150/750, et comme toi de mon balcon je n'ai pas accès à la polaire.
donc avec une boussole je dirige ma monture vers le nord(approximatif), puis avec google earth j'ai repéré la latitude du balcon pour la régler sur la monture(approximatif), puis comme l'indique la notice, tu pointes 3 étoiles repère et pas moins, car sinon ça risque d'être trop approximatif:be:.

avec ce système, la première fois que je l'ai testé, Jupiter est tombée pile dans mon oculaire à X150(pas mal non?), bon elle n'était pas pile au centre mais avec les flèches directionnelles tu la recentre dans l'oculaire, et le suivi se fait tout seul pendant au moins 15mm sans avoir à centrer à nouveau.

cela ne sera jamais aussi précis qu'une bonne MES aux petits oignons, mais ça marche, et plutôt bien.

désolé pour les puristes de la MES mais les débutants tentent parfois des trucs au pif car ils ne doutent de rien:p

azin
22/02/2011, 20h48
nico3D, le doute n'arrive pas a disparaitre, je ne sais plus ou j'en suis...
MES, necessaire ou pas ou une recherche avec le GOTO.....

moebius9, le dobson j'adore, mais j'aimerais ne pas avoir 36 instruments, je dois choisir.
Et puis tous ces newtons et toutes ces lunettes vendues ne sont la pluspart du temps qu'utilisées en visuel, peu font de la photo. Une monture équatoriale avec un suivi de précision n'est pas necessaire la plus part du temps. La fonction Goto en particulier n'a pas de fonction astrophotographique.

Jean-Paul 59
Tu dis que la CGEM fait "elle fait un "pseudo" alignement polaire par logiciel ", cela veut dire que l'on peut faire une utilisation du Goto avec une mise en station sur la polaire mauvaise, et que la monture re-calcul en fonction des erreurs ses deplacements ???

gglagreg
22/02/2011, 20h54
contacte J_pbeausoleil06 par mail ou par MP

http://www.webastro.net/forum/member.php?u=8689

...il est dans le même cas que toi : balcon plein sud sans vue sur la polaire

il a une HEQ5 goto et il fait de la photo ...il a donc un MES correct

il t'expliquera les trucs et astuces ....

mais il faudra faire une MES correct pour que le goto marche bien

Gg

Jean-Paul59
22/02/2011, 23h11
absolument !
J'ai fait mes premiers essais avec une mise en station approchée, je n'avais pas de viseur polaire, donc nord "au pif" avec une boussole, latitude également "au pif" 47° 5, la gravure sur la monture n'est pas très précise !
et avec ce type de mise en station (sur 3 étoiles), pointage assez précis et 3 minutes de photo sans guidage, mais sur une lunette de seulement 500m de focale, ça aide !
J'insiste juste sur le fait qu'il faut se battre pour la 1ère étoile à centrer, elle peut être assez loin du point visé par la lunette, les autres c'est beaucoup plus facile.
Jean-Paul

nico3D, le doute n'arrive pas a disparaitre, je ne sais plus ou j'en suis...
MES, necessaire ou pas ou une recherche avec le GOTO.....

moebius9, le dobson j'adore, mais j'aimerais ne pas avoir 36 instruments, je dois choisir.
Et puis tous ces newtons et toutes ces lunettes vendues ne sont la pluspart du temps qu'utilisées en visuel, peu font de la photo. Une monture équatoriale avec un suivi de précision n'est pas necessaire la plus part du temps. La fonction Goto en particulier n'a pas de fonction astrophotographique.

Jean-Paul 59
Tu dis que la CGEM fait "elle fait un "pseudo" alignement polaire par logiciel ", cela veut dire que l'on peut faire une utilisation du Goto avec une mise en station sur la polaire mauvaise, et que la monture re-calcul en fonction des erreurs ses deplacements ???

moebius9
23/02/2011, 06h53
absolument !
J'ai fait mes premiers essais avec une mise en station approchée, je n'avais pas de viseur polaire, donc nord "au pif" avec une boussole, altitude également "au pif" 47° 5, la gravure sur la monture n'est pas très précise !
et avec ce type de mise en station (sur 3 étoiles), pointage assez précis et 3 minutes de photo sans guidage, mais sur une lunette de seulement 500m de focale, ça aide !
J'insiste juste sur le fait qu'il faut se battre pour la 1ère étoile à centrer, elle peut être assez loin du point visé par la lunette, les autres c'est beaucoup plus facile.
Jean-Paul

Dommage pour l'erreur périodique, elle me botterait bien cette CGEM à la place de ma HEQ5 GoTo.

Michel

fiontus
23/02/2011, 07h20
Dites, une solution bête:
1 MES "en vrac"
2 pointage Goto d'une étoile connue (ça tombe à côté bien sûr)
3 corriger le pointage, non pas avec AD et Dec, mais avec l'azimutal pour retrouver la MES...

Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas. :)

Newbie Mais
23/02/2011, 09h53
Oui, ça fonctionnerait si:
Monture bien "horizontale".
Initialisation OK (barre de CP bien verticale) et Dec bien à 0 aussi (tube pointant vraiment "à la verticale")

Par contre, tu n'auras jamais ainsi la position vraie de la polaire dans le VP.
Mais pour du visuel ça doit être Ok à quelques chouillas près.

Par contre gain de temps nul par rapport à une MeS normale (mais si la polaire est visible).

Pierre

AstroParigo
23/02/2011, 11h39
Bonjour,

Pour faire une mise en station "en vrac" améliorée, pouvant servir de base à du bigourdan:

- Déjà régler la latitude de la monture à celle du lieu d'observation (quitte à découper un bout de carton avec le bon angle si les graduations de la monture ne sont pas bonnes)

- S'il y a possibilité, amener pour quelques minutes la monture dans la rue coté nord, et essayer de viser la polaire en peaufinant la latitude (bien vérifier la planéité de la base au niveau à bulle avant) et en essayant de mettre l'azimut le plus proche de l'idée qu'on se fait de l'axe du nord. Bien sur, si on un viseur polaire on peut toujours faire une vraie mise en station même pour quelques minutes. La latitude est alors pas trop mauvaise, suffisante pour du visuelle.

- Retourner coté sud, toujours bien vérifier l'horizontalité et en jouant uniquement avec l'azimut atteindre une étoile qui passe plein sud (qui culmine), utilisation de Carte du Ciel en direct par exemple. On peut le faire aussi de jour avec le soleil (ou la direction de son ombre) toujours aidé par CdC pour connaitre la minute précise du passage au sud.

- Préalablement à tout ça, une premier repérage avec Google Earth en affichant les latitudes et longitudes permet de vachement dégrossir l'angle que devront avoir les pieds de la monture par rapport un objet connu de l'image, genre dalle de béton du garage... pour pointer vers le nord.

Ca paraît laborieux mais pour du poste fixe, une fois la position trouvée, des piquets dans l'herbe ou des morceaux de scotch Alu sur du béton, permettent de garder un repère pour les pieds et préserver l'azimut. Pour la latitude, tant qu'on ne voyage pas disons de 50KM, pour du visuel, pas besoin d'y retoucher.

Après un soir où on s'ennuie avec un seeing pas terrible, on peut toujours à partir de cette base, faire du Bigourdan pour avoir une MES plus ou moins parfaite.

Arnaud




Oui, ça fonctionnerait si:
Monture bien "horizontale".
Initialisation OK (barre de CP bien verticale) et Dec bien à 0 aussi (tube pointant vraiment "à la verticale")

Par contre, tu n'auras jamais ainsi la position vraie de la polaire dans le VP.
Mais pour du visuel ça doit être Ok à quelques chouillas près.

Par contre gain de temps nul par rapport à une MeS normale (mais si la polaire est visible).

Pierre

azin
23/02/2011, 12h27
Tout cela est fort interressant, je suppose qu'a poste fixe , on se debrouille toujours.

Ma question d'origine était : comment faire un reglage suffisant pour utilisation en Goto, de façon simple et rapide.

Avec une monture type EQ6 et CGM - SANS avoir acces a la polaire.

Merci

Newbie Mais
23/02/2011, 12h31
A poste fixe, tu fais ta MeS une seule fois puisque rien ne doit bouger.

Têt la suggestion de Fiontus est valable (a priri oui, ça semble bon).

Disons que tu feras la MES sauf l'alignement sur la polaire.

Pierre

AstroParigo
23/02/2011, 12h48
Dans ce cas, la solution minimal est:

Latitude: réglage de la latitude en espérant que le cercle gradué de la monture est exacte (on peut vérifier ça avant chez soit) et qu'elle est bien à l'horizontal.

Azimut à la boussole (dérive du pôle magnétique...) ou en pointant une étoile sensé être plein sud en préréglant la bonne dec et AD puis en tournant uniquement l'axe d'azimut. D'ailleurs on doit pouvoir le faire sur n'importe quelle étoile. Meilleure précision sur l'équateur céleste.

Après on lance la procédure d'alignement Goto qui corrigera l'erreur de cône.





Tout cela est fort interressant, je suppose qu'a poste fixe , on se debrouille toujours.

Ma question d'origine était : comment faire un reglage suffisant pour utilisation en Goto, de façon simple et rapide.

Avec une monture type EQ6 et CGM - SANS avoir acces a la polaire.

Merci

AstroParigo
23/02/2011, 13h38
Le problème est que sur une seule étoile, tu intègres l'erreur de cône dans ta position empirique du Nord céleste. Ça va sauter sur la prochaine étoile pointée.

Il faudrait re-boucler sur plusieurs étoiles pour converger progressivement. C'est ce que font d'une manière ou d'une autre les algos des goto.



A poste fixe, tu fais ta MeS une seule fois puisque rien ne doit bouger.

Têt la suggestion de Fiontus est valable (a priri oui, ça semble bon).

Disons que tu feras la MES sauf l'alignement sur la polaire.

Pierre