logo Webastro
logo Webastro
Outils
Page Mobile
Brouillons
Créez vos messages en toute discrétion
Help ! Report de bugs
Nous contacter
Outils
Parcellaires: constellations et objets
Boîte à outils
Conversions, décalaxe, objets célestes
Listes d'observation
Créez des listes d'objets pour vos nuits
Infos utiles
Clubs & Associations
Pour la France, Belgique et Suisse
Carte des clubs
Repérez ou indiquez les clubs et coins d'observation
Agenda événementiel

Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Le coin des observateurs > Observation visuelle > Les CROA
Mot de passe oublié? S'inscrire

AstroQuizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 15/08/2010, 16h39   #1
vdh
Invité
 
Messages: n/a
Par défaut CROA du 09/08/2010

Lieu: Haut-Vivarais (Ardèche),
Altitude: 450m,
T°: ~ 20°
Instrument: Dobson 250
Oculaires: Baader Hyperion 17, 8 et 5mm, indéterminé 30mm

Comme nous sommes dans la maison de campagne des beaux-parents nous arrivons le matin, bon déjeuner, grosse sieste et mise à niveau/température vers 19h. Le tube est posé en contrebas de la terrasse et nous avons une vision dégagée du SE au SW et un «*trou*» à l'E et à l'W: arbres obligent.

C'est la première fois que je vais observer avec un couple d'amis et leur fille de 12 ans. Ils n'y connaissent absolument rien. Même pas «*là-ou-il-faut-regarder*». C'est dire l'ampleur de la responsabilité. Je ne veux pas les décevoir et leur offrir un panel simple d'un ciel d'été. Quant à ma femme elle déclare forfit pour cause de crève carabinée... att...att...chié!!! Merde! Elle vient de me la refiler.

Pour limiter le temps de recherche -et donc le temps d'attente des sus-nommés- je ne me lance pas dans des trucs ou il faut cheminer 1/4h d'étoile en étoile, passer 5 fois dessus pour, enfin, dire fièrement: Vas-y, mate, c'est NGC X ou IC Y*» ou, le 1er observateur se tient au tube pour s'écraser le sourcil sur l'oculaire avec un: «*ben? T'es sur? J'vois rien.*». Coup d'oeil dans le chercheur: y t'as foutu le bazar à dache et t'es bon qu'à recommencer. A la 2ème tentative, tu te retournes pour les voir attablé à la terrasse entamant une conversation tout en finissant la bouteille de rosé. Bref, t'as compris qu'avec ton choix élitiste tu n'as pas gagné en prestige ni fais découvrir les merveilles du monde céleste. Donc du simple, du solide et du varié: en avant pour le Sagittaire avec ses amas et ses nébuleuses et en faisant l'impasse sur les galaxies.

Pour me repérer j'utilise la technique suivante: à partir d'Astrosky je cadre la zone concernée et je l'imprime deux fois. Une sur transparent avec les lignes des constellations et les noms des étoiles et des objets et une seconde sans rien d'autre que les étoiles. J'agrafe les deux avec le transparent en premier. Autant de zones, autant d'impression et je suis paré.

Sur le terrain je me place vers le point cardinal concerné et, doucement, j'habitue mes yeux à l'obscurité tout en repérant mes étoiles repères. Je regarde sur ma «*carte*» le cheminement. Une fois déterminé j'allume le laser vert fixé au tube et bien dans son axe et dirige le rayon vers l'étoile visée. Là, au chercheur, je tombe invariablement sur l'objet convoité.

De Kaus Borealis il est donc très facile de trouver M22. Je mets le 17mm. Il est là, glissant doucement, toujours aussi discrètement beau. J'appelle les amis et leur explique ce grouillement. Leur 1ère constatation est l'absence de couleur. Heureusement que l'herbe du jardin est là pour démontrer mon explication de cônes et de batons.

Laissant M22 à gauche dans le chercheur je remonte tranquillement pour aller chercher M25, mon amas ouvert préféré. Discret lui aussi mais l'assemblage des couleurs m'a toujours ému. En haut à gauche (dans le 17mm) se trouve une étoile orangée avec un centre blanc et je ne parierai pas mon Paralux 114 mais je crois bien qu'il s'agit d'une double. Les amis se succèdent devant le panorama: explication sur la différence des amas globulaires et ouverts.

Je redescends sur M22 pour aller chercher à droite la Lagune. Pfiu!! Qu'elle est belle ce soir! Le ciel est particulièrement clair, aucune turbu et je discerne un peu de vert sur la gauche. Succès mitigé auprès de mon public novice: toujours cette absence de couleur. Par contre très intéressé sur le fait que les nébuleuses sont en fait des nuages tels que l'on voit dans notre atmosphère mais d'une composition et d'une taille différente.

Juste qu'à remonter légèrement pour Trifide. Ah ben là il y en a du «*relief*»! Tout le monde s'extasie comme ils disent dans les rave-parties et chacun veut la voir deux fois.

Recentrage au laser sur µ Sgr pour visiter M24 qui est désigné comme un amas ouvert mais je j'ai toujours considéré comme un globulaire: je dois être obtu. Pour être franc je trouve qu'il se trouve entre les deux avec une tendance sur.. le globulaire.

M18 est passé sans encombre dans la mesure, ou le trouvant sans beaucoup d'intérêt, je l'ai zappé.

Arrive Omega et son amas. Autant Trifide a fait un tabac autant Omega fait un bide complet. Trop diffus pour les novices: «*J'vois pas du tout ce que tu peux voir! Mis à part quelques étoiles....*». On ne s'attarde pas.

Je continue à remonter en laissant Omega sur la gauche du chercheur pour arriver à l'Aigle. Nom de dieu! Là c'est du sérieux. Je passe au 30mm pour savourer, puis revient au 17 pour finir au 8mm afin d'essayer de discerner les protubérances centrales. J'insiste au 5mm, je crois deviner mais je n'en suis pas certain. Je reviens au 17 pour les amis et ils s'en collent plein la rétine.

Voilà, nous avons fait le tour des objets de Meissier dans le Sagittaire. Que pouvons-nous faire?... En passant du 17 au 30mm je m'aperçois que je n'ai pas utilisé le filtre UHC-S Baader (dont l'égérie était Meinhof comme tout un chacun sait). On repart au 17mm pour les même nébuleuses.

Vous en voulez des «*aahh!*», des «*oohh!*», des «*ah ben c'est vachement mieux que tout à l'heure!*». Même M17 trouve une certaine reconnaissance.

Attablés sur la terrasse chacun(e) y va de ses impressions sur cet univers inconnu de leurs yeux. Impressionnés de leur petitesse devant cet infini. Je retourne au tube, mets le 8mm, pointe vers la partie la plus dense de la Voie Lactée et leur fait regarder en leurs disant que chaque étoile vue est une cousine de notre soleil avec une potentialité d'exoplanètes...

Il se fait tard pour les yeux et ils partent se coucher. Je range le tube face au nuages menaçants et retourne sur la terrasse fumer une dernière pipe en contemplant le ciel. La Lune n'est pas là mais je pense à elle. En fait je pense à ma femme et je l'associe à la Lune, si présente, si proche. Avec ses formes, ses blessures et sa rousseur qui font un tout de mystère et de tendresse. Il se fait vraiment tard pour divaguer ainsi. Je rentre me coucher, embrasse quelques taches de rousseur et m'endort heureux.


PS: Un conseil, lorsque vous vous faite arrêter par les bleus avec un 250 sur la banquette arrière et que vous êtes vêtu d'une djellabah et d'un kéfhié il est fortement déconseillé d'utiliser la plaisanterie. Surtout si à la question de «*qu'est-ce que c'est?*» vous répondez: «*Un lance-roquettes du Hezbollah avec visée laser.*». J'ai dû montrer ma carte de service et appeler le chef du CORG (Centre Opérationnel et de Renseignement de la Gendarmerie) pour pouvoir continuer ma route sans passer par la case «*garde à vue*».
  Réponse avec citation
Vieux 15/08/2010, 17h11   #2
basque en balade
homme libre !!
Membre association
Amas globulaire
 
Avatar de basque en balade
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 4 806
Par défaut

marrant le coup du lance roquette - je le ferais la prochaine fois aux "criquets" (les nuissances qui ne sortent dans la campagne que quand il fait beau ...)

l'utilastion du filtre change tout en effet , preuve que cela sert ! ( je dis cela en profitant de ton exemple ...)

c'est bien ce qu'il faut faire avec des novices : uniquement des trucs qui petent et facile à trouver . l'été je commence par M13 et M57 , je rajoute les dentelles (facile au 250 avec un uhc ou OIII ) avant de partir vers le sagitaire M17 M8 et toute la bande du coin.
au passage je me fait les planetes qui sont visibles (facile aussi et surprenant pour eux)

normalement , ils ont leur dose aprés cela (si un fou furieux me demande une galaxie : M31 puis ensuite ce qui traine en l'air ... )
__________________
basque en balade est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2010, 18h43   #3
ecliptic
Membre
Amas globulaire
 
Avatar de ecliptic
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 5 369
Par défaut

vdh,

je trouve bien amusante cette intime évocation
bons ciels et bonne continuation
ecliptic est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2010, 18h57   #4
Poussin38
Membre de l'association
Membre association
 
Avatar de Poussin38
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Vienne (Isère 38)
Messages: 12 443
Par défaut

très sympa ce CROA ardéchois un tantinet éclectique
pas facile les débutants, en général je sors du M57, M27 puis M13 et termine par M81/82 bref du cuit et recuit

c'était où en Ardèche ?

PS : topic déplacé dans la rubrique ad hoc
__________________
De l'homme, je ne demande pas quelle est la valeur de ses lois mais bien quel est son pouvoir créateur (Citadelle, A. de Saint Exupéry)


Dernière modification par Poussin38 ; 15/08/2010 à 20h46
Poussin38 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/08/2010, 10h50   #5
vdh
Invité
 
Messages: n/a
Par défaut

Citation:
Envoyé par basque en balade Voir le message
marrant le coup du lance roquette - je le ferais la prochaine fois aux "criquets" (les nuissances qui ne sortent dans la campagne que quand il fait beau ...)
Ah ben fais gaffe quand même car si je n'aurai pas connu le chef du CORG et ben il m'emballait purement et simplement et compte-tenu du contexte actuel t'as vite fait de te retrouver avec un "outrage à agent". L'humour c'est pas leur point fort
  Réponse avec citation
Vieux 16/08/2010, 10h52   #6
vdh
Invité
 
Messages: n/a
Par défaut

Citation:
Envoyé par Poussin38 Voir le message
très sympa ce CROA ardéchois un tantinet éclectique
pas facile les débutants, en général je sors du M57, M27 puis M13 et termine par M81/82 bref du cuit et recuit

c'était où en Ardèche ?

PS : topic déplacé dans la rubrique ad hoc
Vi, je me suis aperçu après que j'avais fait là ou il ne fallait pas faire

C'était à Colombier Le Jeune à 15km de Lamastre. Sinon, étant de Privas, je monte entre Pourchères et Ajoux sur la route du Gerbier et là j'ai du 360°. Tout comme chez la grand-mère de ma femme qui a une ferme dans la Drôme des collines. Meilleur site des 3 car aucune lumière du fait que la ferme est isolée.
  Réponse avec citation
Vieux 16/08/2010, 10h56   #7
vdh
Invité
 
Messages: n/a
Par défaut

Merci à tous de vos commentaires sympathiques. Je sais très bien que mes CROA ne sont pas "académiques" mais comme j'ai une approche un peu... personnelle de mes observations je ne peux m'empêcher de digresser un peu pour essayer de rendre ce compte-rendu plus comme un récit que comme une énumération froide et technique.
  Réponse avec citation
Vieux 16/08/2010, 11h35   #8
syncopatte
Animateur
 
Avatar de syncopatte
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: au pied du désert...
Messages: 28 503
Par défaut

Citation:
comme j'ai une approche un peu... personnelle de mes observations je ne peux m'empêcher de digresser un peu pour essayer de rendre ce compte-rendu plus comme un récit
Pour mon plus grand plaisir!

Patte.

PS: j'aime bien observer en djellaba, c'est bien chaud!
Puis la capuche peut servir de protection anti-lumières-parasites...
__________________
se coucher tard nuit (R. Devos)

Pour les débutants: cliquez ICI.

Mon blog perso, avec croa brico etc...
syncopatte est actuellement connecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2010, 22h03   #9
Dédé de St Fé
Moules-frites
 
Avatar de Dédé de St Fé
 
Date d'inscription: avril 2007
Localisation: Saint-Félix (Haute-Savoie)
Messages: 21 130
Par défaut

Salut VHS

Citation:
Laissant M22 à gauche dans le chercheur je remonte tranquillement pour aller chercher M25, mon amas ouvert préféré. Discret lui aussi mais l'assemblage des couleurs m'a toujours ému. En haut à gauche (dans le 17mm) se trouve une étoile orangée avec un centre blanc et je ne parierai pas mon Paralux 114 mais je crois bien qu'il s'agit d'une double
Jamais remarqué cette double, il va faloir que je m'y attarde..... Merci

Citation:
Arrive Omega et son amas. Autant Trifide a fait un tabac autant Omega fait un bide complet. Trop diffus pour les novices: «*J'vois pas du tout ce que tu peux voir! Mis à part quelques étoiles....*». On ne s'attarde pas.
surprenant quand même, même avec un simple 114, Oméga se détache bien du fond de ciel quand à la trifide, elle se veut plutôt discrète........ Bon, c'est sans doute pour l'amas d'étoiles qui compose la Trifide

Citation:
Vous en voulez des «*aahh!*», des «*oohh!*», des «*ah ben c'est vachement mieux que tout à l'heure!*». Même M17 trouve une certaine reconnaissance.
Ha, j'aime mieux ça

Merci pour cette tranche de lecture bien détaillée
__________________
Croater est une façon délicieuse de fuir sa solitude ! (Dédé)
Dédé de St Fé est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 28/08/2010, 17h16   #10
Jeff Hawke
Space rider sans qualités
Big bang
 
Avatar de Jeff Hawke
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Paris
Messages: 16 516
Par défaut

Citation:
Envoyé par vdh Voir le message
en avant pour le Sagittaire avec ses amas et ses nébuleuses et en faisant l'impasse sur les galaxies.
En outre, l'Eté n'est pas vraiment la saison des galaxies.

Citation:
Sur le terrain je me place vers le point cardinal concerné et, doucement, j'habitue mes yeux à l'obscurité tout en repérant mes étoiles repères. Je regarde sur ma «*carte*» le cheminement. Une fois déterminé j'allume le laser vert fixé au tube et bien dans son axe et dirige le rayon vers l'étoile visée. Là, au chercheur, je tombe invariablement sur l'objet convoité.

De Kaus Borealis il est donc très facile de trouver M22.
Je n'ai pas bien compris pourquoi il faut faire tout ça pour trouver M22...

Citation:
Je redescends sur M22 pour aller chercher à droite la Lagune. Pfiu!! Qu'elle est belle ce soir! Le ciel est particulièrement clair, aucune turbu et je discerne un peu de vert sur la gauche. Succès mitigé auprès de mon public novice: toujours cette absence de couleur.
C'est quand même bizarre, cette obsession de la couleur... Comme si la nuit était devenue une étrangeté à nos contemporains.

Citation:
Ah ben là il y en a du «*relief*»! Tout le monde s'extasie
Ah, quand même !

Citation:
Arrive Omega et son amas. Autant Trifide a fait un tabac autant Omega fait un bide complet. Trop diffus pour les novices: «*J'vois pas du tout ce que tu peux voir! Mis à part quelques étoiles....*». On ne s'attarde pas.




Finalement, un bel effort d'initiation et de partage, de ta part.
__________________
Ce fut d'abord une étude. J'écrivais des silences, des nuits, je notais l'inexprimable. Je fixais des vertiges.

(Rimbaud, Une saison en enfer)
Jeff Hawke est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 13h54.


Powered by WebAstro Corporation
Association Webastro : Mentions légales - A propos du site - Compatibilité & navigateurs

Édité par : vBulletin® Copyright© 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française par l'association vBulletin francophone
vB Ad Management by =RedTyger=
 


Si vous lisez ceci, c'est que vous explorez le site vraiment à fond. Personne ne scrolle jamais jusqu'en bas.