Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Les sciences > Les métiers
Mot de passe oublié? S'inscrire

Les métiers Tout sur les métiers de l'astronomie et de l'espace: recherche d'informations, conseils, offres d'emploi...

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 11/09/2016, 18h22   #1
IliasB
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 54
Par défaut Futur métier

Bonjour, j'aurais besoin de votre aide et peut être vos temoignages. Alors voilà le problème: j'hésite beaucoup pour mon futur métier entre ingénieur en aerospatial et astrophysicien. Le probleme du 2ème c'est que je n'arrive pas avoir à avoir une idée du salaire.Ceux ci sont ils réalistes ? Si oui à quoi correspond le grade ?
http://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-astronome-physicien/0/5188.htm
Sinon pour ingénieur j'ai vu qu'il y a plusieurs spécialités comme ingénieur structure... mais j'ai pas réussi à trouver plus d'infode
Merci de votre aide
IliasB est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 19h49   #2
valdetahiti
Astrophotographe amateur
Quasar
 
Avatar de valdetahiti
 
Date d'inscription: avril 2009
Localisation: Strasbourg
Messages: 1 916
Par défaut

Si tu fais astrophysicien, ce n'est surement pas pour le salaire. C'est un des critères pour lequel je n'ai pas cherché une thèse avec mon M2 Astrophysique, mais que je me suis tourné vers un poste d'ingénieur en traitement de données dans une entreprise privée.

La recherche, c'est avant-tout pour le plaisir de faire de la recherche, et pas du salaire mensuel. 3 années de thèse payées 1400€ par mois + post doc sans savoir si après tu auras un poste fixe = temps perdu. Alors que dans le privé tu peux déjà commencer aux alentours de 1800€ net.

Après, ce n'est que mon expérience

En quelle classe es-tu d'ailleurs ?
__________________
Newton 200/1000 (A vendre) - Lunette SW 80ED - Lunette Kepler 80/400 - AZ-EQ6 GT - QHY5L-IIc & Canon EOS 1100D Astrodon
Page Astrophoto : https://www.facebook.com/Valentin-Ju...8582691594114/
valdetahiti est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 20h04   #3
IliasB
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 54
Par défaut

Je suis en 2de donc j'ai un peu de temps mais je préfère réfléchir à l'avance
IliasB est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 20h09   #4
bb98
Membre
Quasar
 
Avatar de bb98
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: Ile de France
Messages: 2 349
Par défaut

Bonjour

Il est très bien, lorsqu'on est jeune, de s'intéresser à son avenir.

Les métiers d'ingénieur et le travail d'un chercheur ( en sciences fondamentales) n'ont quasi rien à voir :

- l'ingénieur utilise des moyens et des méthodes connus pour répondre à une demande ( on dit "cahier des charges") et réaliser un objet, un équipement, un logiciel, toute sorte de "choses" à destination d'un client qui achète cette "chose".
Bien sûr, il y a des variantes à ce schéma rapide. Les entreprises et les emplois sont nombreux et peuvent être bien payés. On commence le plus souvent à bac+5 ( ce qui signifie 5 ans d'études après le baccalauréat).

-le chercheur, surtout en sciences fondamentales comme l'astrophysique, en France est généralement un enseignant-chercheur, fonctionnaire ( quand il a réussi à trouver un poste); dans ce domaine, il y a moins de 10 emplois par an en France.

Comme le dit notre ami, les salaires n'ont également rien à voir :
- l'ingénieur, même s'il existe un "grille" des positions ( I, II, IIIA, etc) est relativement libre de négocier son salaire, peut obtenir des avantages, peut assez facilement changer d'employeur, de spécialité, etc
-le chercheur est relativement mal ( ) payé : chercher , ce sera un bon exercice, la grille CNRS des salaires; cela, généralement, refroidit beaucoup de "vocations" basées sur un reportage "vu à la télé"...Les grilles données au message 1 sont celles de FIN de carrière pour les quelques emplois existants !

Si on est collégien : chercher un stage de troisième pour approcher ce qu'est la vie en entreprise. Si on est lycéen, passer un bac scientifique dans de bonnes conditions, toutes les portes seront ouvertes : fac, écoles d'ingénieurs ( grandes ou petites). Garder en mémoire que des études longues ( bac + 8 est à envisager..) doivent être financées

Bien sûr, attendre d'autres avis
Bonne chance

Dernière modification par bb98 ; 11/09/2016 à 20h13
bb98 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 20h24   #5
IliasB
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 54
Par défaut

Merci pour ta réponse
Le financement des études ne sera pas un problème
Par contre pour ingénieur pourriez vous me dire quelles spécialités il y a dans le domaine de l'aérospatiale ?
Et quand je regarde les grille je vois sur ça va de 2200 brut à 5000 pour chargé de recherche au CNRS

Dernière modification par IliasB ; 11/09/2016 à 20h28
IliasB est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 20h50   #6
bb98
Membre
Quasar
 
Avatar de bb98
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: Ile de France
Messages: 2 349
Par défaut

Citation:
Envoyé par IliasB Voir le message
Merci pour ta réponse
Le financement des études ne sera pas un problème
Par contre pour ingénieur pourriez vous me dire quelles spécialités il y a dans le domaine de l'aérospatiale ?
Et quand je regarde les grille je vois sur ça va de 2200 brut à 5000 pour chargé de recherche au CNRS
Bonsoir

L'aérospatial est un immense domaine où tout ingénieur peut trouver sa voie : structure des engins, électronique ( au sens très large ), télécommunications, capteurs, informatique, thermique, etc.
Une sonde spatiale, un satellite de télécommunication représentent au moins une équipe de 100 ingénieurs et de nombreux techniciens

Dans toute formation il faut lire des revues comme Air et Cosmos et Aviation Week ( dans ce domaine de spécialisation); ne pas oublier La Recherche ou Pour la Science
Etre très bon en anglais ( faire des séjours linguistiques) et si possible un autre langue.

Salaires : un Chargé de recherche commencera à moins que 2000 E, mais de nombreux chercheurs resteront Chargé de recherche...longtemps. Et avant de passer Directeur de recherche et atteindre les derniers échelons...les progressions sont très lentes et faibles.
Un ingénieur peut toujours négocier, changer d'employeur, changer de pays.

Que fut le stage de troisième ?

Bonne chance
bb98 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 21h22   #7
IliasB
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 54
Par défaut

Pour le stage de 3ème j'aurais voulu faire chez air France ou le cnes mais je n'ai pas pu j'ai donc du me contenter d'une salle de spectacle (rien à voir😂 )
Et sinon ingénieur on ne crée jamais de nouvelles choses on se contente d'utiliser des techniques connues ??

Dernière modification par IliasB ; 11/09/2016 à 21h25
IliasB est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 21h34   #8
valdetahiti
Astrophotographe amateur
Quasar
 
Avatar de valdetahiti
 
Date d'inscription: avril 2009
Localisation: Strasbourg
Messages: 1 916
Par défaut

Non pas forcément. Je suis ingénieur développeur et traitement de données. En tant que développeur, j'utilise des logiciels open source que je modifie (des fois presque intégralement) selon les attente de mes clients (selon le cahier des charges plus exactement).

Un ingénieur va soit reprendre une procédure toute faite, soit la modifier s'il estime apporter un plus (gain de temps, coûts de production etc ...).
__________________
Newton 200/1000 (A vendre) - Lunette SW 80ED - Lunette Kepler 80/400 - AZ-EQ6 GT - QHY5L-IIc & Canon EOS 1100D Astrodon
Page Astrophoto : https://www.facebook.com/Valentin-Ju...8582691594114/
valdetahiti est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 21h39   #9
IliasB
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 54
Par défaut

Ah d'accord et sinon ça s'appelle comment l'ingenieur qui crée le satellite, qui fait les calculs pour qu'il résiste aux contraintes de l'espace et tout ça ?
IliasB est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/09/2016, 22h37   #10
bb98
Membre
Quasar
 
Avatar de bb98
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: Ile de France
Messages: 2 349
Par défaut

Bonsoir

On peut regarder des sites comme :

http://www.airemploi.org/metiers/ind...tion-satellite

Lire Air et Cosmos et Aviation Week au CDI du lycée

Bon courage
bb98 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2016, 10h49   #11
Raoulklimber
Membre
Trou noir
 
Avatar de Raoulklimber
 
Date d'inscription: juillet 2014
Localisation: Isère
Messages: 1 308
Par défaut

Pour répondre clairement à la question du salaire le chercheur en astrophysique commence par faire 3 ans de thèse payés environ 1350€/mois suivi de 2 à 6 ans de "post-doc" (CDD) payé entre 1600 et 2400 €/mois et quand il obtient enfin un poste fixe il débute à 1800€/mois environ.
En toute fin de carrière, après 42 ans de bons et loyaux services, il peut espérer gagner environ 3500 €/mois.

Lorsque le chercheur obtient enfin son poste fixe, après 5 à 9 ans donc, l'ingénieur est déjà en place depuis un bon moment et peut déjà espérer avoir vu son salaire augmenter de 2000 € au départ à plus de 3000 €.

On considère généralement que le jeune l'ingénieur gagne plutôt bien sa vie alors que le jeune chercheur gagne plutôt mal sa vie, son salaire lui permet de vivre à peu près décemment mais pas plus (pas de croisière à Tahiti prévus avant très longtemps... ;-) ).


Au noveau du type de travail c'est aussi assez différent.
Le chercheur travaille sur le sujet de son choix. Que son travaille avance ou pas, personne ne le fera à sa place. Pas de chef hiérarchique, à part la pression qu'on te met pour publier des résultats, et le regard des autres.
L'ingénieur fait ce que son chef lui dit de faire.
__________________
Faut pas y craindre !

Mon site : www.experience-alpine.com
Le site du club : www.matheysine-astronomie.fr

Dernière modification par Raoulklimber ; 12/09/2016 à 10h52
Raoulklimber est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2016, 11h46   #12
Leimury
Wok de voyage
Big bang
 
Avatar de Leimury
 
Date d'inscription: août 2008
Messages: 19 829
Par défaut

Citation:
Envoyé par IliasB Voir le message
Et sinon ingénieur on ne crée jamais de nouvelles choses on se contente d'utiliser des techniques connues ??
Bonjour,

Pas tout à fait.

L'ingénieur s'occupe de mise en oeuvre.

C'est une chose de dire que la plaquette freine sur le disque et une autre de le réaliser.
Tu imagines bien qu'il y'a une petite différence entre les freins d'une Clio et ceux qu'une Audi TT.
Pourtant à la base c'est une bête application du coefficient de frottement mais si tu confies ça à un incompétent tes freins risquent de poser deux trois problèmes.

Une voiture qui tourne ça a l'air simple mais pourquoi diable a t'on ajouté un différentiel sur une traction ?
Là encore le principe de base est simple : la roue intérieure tourne plus lentement que la roue externe mais la mise en oeuvre c'est autre chose.
Le premier qui a dessiné le premier différentiel a tout de même accompli un petit exploit au point qu'ensuite ça a servi à tout le monde.

Tu as le cas des composants électroniques ou là l'ingénierie est très proche de la recherche fondamentale.

Derrière le travail de l'ingénieur tu as plein de problématiques de R&D qui quelquefois vont sur de la recherche pure avant de pouvoir aboutir à un produit fini.

Plus c'est pointu et moins tu as de barrière entre ingénieur et chercheur.
C'est flagrant en aéronautique ou là le principal travail de recherche est réalisé dans l'ingénierie.

Bon ciel
Leimury est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2016, 23h40   #13
IliasB
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 54
Par défaut

Tout d'abord merci pour vos réponses
Après quelques recherches je viens de m'apercevoir qu'aux Etats Unis les astrophysiciens sont payés en moyenne 85000 $, certains montent même beaucoup plus haut. Savez vous pourquoi et pouvez vous me le confirmer ?
IliasB est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2016, 00h59   #14
bb98
Membre
Quasar
 
Avatar de bb98
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: Ile de France
Messages: 2 349
Par défaut

Bonsoir

Parce que la structure d'une fiche de paie aux Etats Unis n'a rien à voir avec celle d'une fiche en France.
Aux Etats Unis rien, ou quasi, de notre Sécurité Sociale : il faut se payer une assurance privée.. rien de notre système de retraite, il faut cotiser à un fond de pension...rien de notre éducation nationale quasi gratuite, il faut payer des écoles chères à nos chères têtes, etc
Ceci dit, personne n'empêche personne d'étudier en France ( en fac c'est encore quasi gratuit..) puis d'aller travailler aux Etats unis...si on trouve un emploi..

Comparer des salaires est un exercice difficile : les circonstances locales comptent beaucoup, le "net", le "brut", les impôts, les taxes, le coût de la vie...
dans certains états des USA, l'essence est très peu chère, le logement l'est;
Généralement, la nourriture est peu chère, les études correctes pour les enfants sont très coûteuses, etc
bb98 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2016, 04h28   #15
VNA
Membre
Trou noir
 
Avatar de VNA
 
Date d'inscription: août 2010
Messages: 1 298
Par défaut

Non pas tout à fait: aux Etats Unis il y a pas mal de déductions/retraits sur le salaire autres que les impôts--en général l'employeur souvent subventionne l'assurance maladie au moins 50% et parfois bien plus. La retraite classique disparait de plus en plus mais remplacé par des épargnes que l'employeur ajoutera à la contribution de l'employé pour l'inciter pour plus économiser pour sa retraite investie dans des "IRAs" et "401Ks"--de plus l'argent que le gouvernement fédéral retire à chaque paye contribue a la retraite--ce que l'on appelle "Social Security." Ce n'est pas très différent qu'en France sauf que les salaires sont beaucoup plus élevés dans l'industrie privé--par contre les ingénieurs à la NASA ou SpaceX et autres le sont moins--mais il y a le prestige! Quand à la "Silicon Valley" il y a tellement d'argent circulant partout surtout pour des "start ups" les investisseurs s'en régalent!
__________________
Celestron 5" SCT (reflector) • Lunette Celestron CR6 (refractor) • Meade 10" SCT (reflector)
VNA est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2016, 15h43   #16
bb98
Membre
Quasar
 
Avatar de bb98
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: Ile de France
Messages: 2 349
Par défaut

Citation:
Envoyé par VNA Voir le message
Non pas tout à fait: aux Etats Unis il y a pas mal de déductions/retraits sur le salaire autres que les impôts--en général l'employeur souvent subventionne l'assurance maladie au moins 50% et parfois bien plus. La retraite classique disparait de plus en plus mais remplacé par des épargnes que l'employeur ajoutera à la contribution de l'employé pour l'inciter pour plus économiser pour sa retraite investie dans des "IRAs" et "401Ks"--de plus l'argent que le gouvernement fédéral retire à chaque paye contribue a la retraite--ce que l'on appelle "Social Security." Ce n'est pas très différent qu'en France sauf que les salaires sont beaucoup plus élevés dans l'industrie privé--par contre les ingénieurs à la NASA ou SpaceX et autres le sont moins--mais il y a le prestige! Quand à la "Silicon Valley" il y a tellement d'argent circulant partout surtout pour des "start ups" les investisseurs s'en régalent!
Certes, pour les "chouettes" employeurs des "chouettes" boîtes comme Apple Face Book ou autres mais notre ami à l'origine du fil ne souhaitait pas être développeur de "chouettes" appli chez Apple, mais......astrophysicien.....là, je crains que "l'employeur" n'offre guère le choix dans la marque de la voiture "de service" ni dans le choix de la "chouette" mutuelle santé...
Enfin, c'est à voir
bb98 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2016, 15h53   #17
valdetahiti
Astrophotographe amateur
Quasar
 
Avatar de valdetahiti
 
Date d'inscription: avril 2009
Localisation: Strasbourg
Messages: 1 916
Par défaut

Pour avoir fait mon stage astro au LBT à Tucson, je peux dire que le salaire n'est pas mauvais (bien supérieur à celui de la France), mais tu n'as aucunes aides, sécurité sociale etc ... La moindre consultation chez un médecin c'est 100$ et je ne te parle même pas si tu dois te faire opérer ...
Pour ce côté, la France c'est le paradis à côté !
__________________
Newton 200/1000 (A vendre) - Lunette SW 80ED - Lunette Kepler 80/400 - AZ-EQ6 GT - QHY5L-IIc & Canon EOS 1100D Astrodon
Page Astrophoto : https://www.facebook.com/Valentin-Ju...8582691594114/
valdetahiti est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2016, 18h15   #18
VNA
Membre
Trou noir
 
Avatar de VNA
 
Date d'inscription: août 2010
Messages: 1 298
Par défaut

Un stage (internship) ou même "contractor" est bien différent d'un emploi plein temps, d'une part, d'autre part pour répondre à bb98, l'employeur est obligé d'offrir une assurance maladie quand il y a plus de 25 employés (je crois que c'est 5 en Californie) et si on a pas accès à une assurance on a alors "Obamacare" assurance offerte par le gouvernement à prix réduit très similaire à l'assurance "médicare" pour les retraités qui couvre 80%--plus une seconde assurance privée à prix très réduit qui couvre le reste des 20%.
En fin de compte les charges sociales sont comme j'ai écrit auparavant similaires à ce qui est offert dans les autres pays modernes.
Valdetahiti a raison au coût exorbitant pour se faire soigner!
Je ne sais pas ce qu'est une "chouette" dans ce contexte, et quand je m'entionnais la Silicon Valley c'était dans un sens général du travail d'ingénieur/chercheur/innovateur qui sont si nombreux à des salaires parfois hallucinants qui rend le coût de l'immobilier souvent hors prix!
Enfin dans cette même vallée il y a Ames, Stanford et plus loin Berkeley, etc. offrant du travail dans le secteur que Ilias recherche. De même énormément de possibilités aux alentours de Los Angeles!
De toutes façons pour ce genre de profession c'est la passion plutôt que le salaire qui doit motiver.
__________________
Celestron 5" SCT (reflector) • Lunette Celestron CR6 (refractor) • Meade 10" SCT (reflector)

Dernière modification par VNA ; 13/09/2016 à 19h01
VNA est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2016, 19h50   #19
valdetahiti
Astrophotographe amateur
Quasar
 
Avatar de valdetahiti
 
Date d'inscription: avril 2009
Localisation: Strasbourg
Messages: 1 916
Par défaut

Citation:
Envoyé par VNA Voir le message
De toutes façons pour ce genre de profession c'est la passion plutôt que le salaire qui doit motiver.
Et le niveau en anglais également :P
__________________
Newton 200/1000 (A vendre) - Lunette SW 80ED - Lunette Kepler 80/400 - AZ-EQ6 GT - QHY5L-IIc & Canon EOS 1100D Astrodon
Page Astrophoto : https://www.facebook.com/Valentin-Ju...8582691594114/
valdetahiti est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/09/2016, 00h07   #20
Moot
Membre
Quasar
 
Avatar de Moot
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: Parigot tête de veau
Messages: 1 801
Unhappy

Citation:
Envoyé par bb98 Voir le message
de nombreux chercheurs resteront Chargé de recherche...longtemps. Et avant de passer Directeur de recherche et atteindre les derniers échelons...les progressions sont très lentes et faibles.
J'ajouterai : tout le monde ne devient pas directeur de recherche !
Citation:
Envoyé par Raoulklimber Voir le message
Le chercheur travaille sur le sujet de son choix. Que son travaille avance ou pas, personne ne le fera à sa place. Pas de chef hiérarchique, à part la pression qu'on te met pour publier des résultats, et le regard des autres.
Le thésard travaille sur le sujet donné par son directeur de thèse. Et après la thèse, bonjour pour avoir un poste en France (re - ). S'expatrier est plutôt une bonne idée.
Moot est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/09/2016, 14h23   #21
maire
Aime les télescopes finis
Quasar
 
Avatar de maire
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Cintegabelle -31
Messages: 2 138
Par défaut

Citation:
Envoyé par Raoulklimber Voir le message
Au noveau du type de travail c'est aussi assez différent.
Le chercheur travaille sur le sujet de son choix.
Belle illusion que voilà... Disons pour être précis qu'on peut le faire (si on connait bien le système...) mais c'est tout une stratégie pour se donner les moyen de sa liberté intellectuelle...

Citation:
Envoyé par Raoulklimber Voir le message
Que son travaille avance ou pas, personne ne le fera à sa place.
Là aussi c'est à relativiser. Si le sujet est vraiment stratégique pour un laboratoire on trouvera toujours quelqu'un pour le faire...

Citation:
Envoyé par Raoulklimber Voir le message
Pas de chef hiérarchique, à part la pression qu'on te met pour publier des résultats, et le regard des autres.
Plus précisément la perception du regard des autres qu'on peut avoir....

Citation:
Envoyé par Raoulklimber Voir le message
L'ingénieur fait ce que son chef lui dit de faire.
Non, dans les boites qui durent, on laisse souvent la place à l'innovation proposée par un subordonné.
__________________
Tout est affaire de perception

http://astrodobsonterre.blogspot.fr/
Eric
maire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2016, 11h11   #22
jeann
Membre
Géante rouge
 
Avatar de jeann
 
Date d'inscription: février 2016
Localisation: Tromsø
Messages: 123
Par défaut

@Raoulklimber: Tu es bien optimiste pour les 2 a 6 ans de postdocs, ça c'est la belle théorie... Quant aux voyages, un des avantages du métier de chercheur est d'aller en conférence. Il y a quelques années j'ai pu aller a Hawaï de la sorte (mais bon, faut avouer que c'est pas toujours aussi classe)

Concernant le salaire aux US, il y a quelques années je m'étais renseigné, ayant quelques contacts au JPL, $5500~$6000 correspondait grosso-modo à mon salaire de 1800€ en France. Ce n'est pas toujours simple de calculer les équivalences de niveau de vie, mais il ne faut surtout pas rêver sur des gros chiffres (parce que sur mon contrat actuel j'ai un salaire mensuel de ~40.000...NOK... ramené au niveau de vie français, et après impôts, je gagne globalement moins).
En conclusion, si tu te poses la question du salaire, ne part pas dans la recherche...
__________________
La tête dans les étoiles, orbitant à 36,000km (dixit mes profs)
Chaine YT : https://www.youtube.com/channel/UCW-...fJkyM-geafGf2Q
Facebook : https://www.facebook.com/I-need-space-1000880749969929/
Twitter : https://twitter.com/INSVideos
jeann est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h37.