Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Les sciences > Les métiers
Mot de passe oublié? S'inscrire

Les métiers Tout sur les métiers de l'astronomie et de l'espace: recherche d'informations, conseils, offres d'emploi...

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 21/08/2015, 22h41   #1
Rayene
Membre
Etoile
 
Date d'inscription: août 2015
Messages: 33
Par défaut Comment entrer au MIT

Bonjour à tous , voila je suis en 3 eme et j'aimerais savoir quel est le niveau , et les choses a faire afin de rendre au MIT ( peut etre hors sujet )

Merci d'avance .
Rayene est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 21/08/2015, 22h51   #2
PierreDesvaux
Membre
Quasar
 
Avatar de PierreDesvaux
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Blanzy, Bourgogne
Messages: 3 619
Par défaut

Coût annuel des frais de scolarité: 43 000 $ (+ 13 000 $ pour la chambre). Mais il y a des bourses...

http://web.mit.edu/facts/tuition.html

Dernière modification par PierreDesvaux ; 21/08/2015 à 22h55
PierreDesvaux est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 21/08/2015, 23h20   #3
bb98
Membre
Quasar
 
Avatar de bb98
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: Ile de France
Messages: 2 349
Par défaut

Bonjour

Lire :
http://web.mit.edu/admissions/

Bonne chance
bb98 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 00h04   #4
stefg1971
Membre de l'association
Membre association
 
Avatar de stefg1971
 
Date d'inscription: juillet 2011
Localisation: Vendée
Messages: 2 810
Par défaut

Je vois que tu as des idées assez précises sur ton avenir. C'est bien, mais il y a sans doute des chances que ton projet évolue au gré de tes études scientifiques.
Tu as placé la barre très haut, il ne faut pas oublier qu'on évolue énormément dans une carrière d'ingénieur et qu'on est pas obligé de commencer par la NASA (ton autre post).

En ce qui concerne le MIT, les frais de scolarité sont dissuasifs mais je comprends que cela fasse rêver. Il y a d'excellentes écoles d'ingés en France et beaucoup de ses élèves partent ensuite à l'étranger (malheureusement).

Dans tous les cas, un truc qu'il ne faut pas négliger : l'anglais !
stefg1971 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 00h19   #5
Rayene
Membre
Etoile
 
Date d'inscription: août 2015
Messages: 33
Par défaut

Déjà , merci a tous

Ensuite je compte allez voir ma conseillère d'orientation et travailler a fond mon anglais
Rayene est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 00h38   #6
charpy
Membre
Quasar
 
Avatar de charpy
 
Date d'inscription: octobre 2008
Localisation: En orbite près de Charron
Messages: 2 162
Par défaut

Citation:
Envoyé par Rayene Voir le message
Bonjour à tous , voila je suis en 3 eme et j'aimerais savoir quel est le niveau , et les choses a faire afin de rendre au MIT ( peut etre hors sujet )
Merci d'avance .
le niveau est astronomique

une des voies possible et souple serait de faire un bac scientifique, une prépa "math-phy", d'entrer dans une très grande école d'ingé genre polytechnique et d'essayer d'aller y faire un stage en 1er ou 2eme année d'ingé pour voir s'il y a des ouvertures pour y finir ton cursus ou embrayer sur une thèse la bas.

après entrer au MIT pourquoi pas mais dans quel but?
- avoir une méga carte de visite?
- travailler avec les meilleurs chercheurs dans beaucoup de domaines (mais pas tous les domaines...)

il ne faut pas que ça soit une fin en soi... et ça risque d'être un parcours particulièrement difficile et sélectif surtout si tu n'as pas de financement et qu'il te faut une bourse.

dernier point à surveiller de très prés : il y a une bulle spéculative sur la dette des étudiants aux états unis. Ne succombe pas au charme du prêt étudiant : investir aujourd'hui (en t'endettant lourdement) pour t'enrichir demain... en pratique les salaires ne sont pas à la hauteur de l'investissement et tu deviens "esclave" de tes dettes pour longtemps 10-20ans.
__________________
Club Ciel d'Aunis à La Rochelle
Anpcen - tout est bien qui finit éteint
Un ami qui fait de jolis bassins http://www.artbassin.com/

Dernière modification par charpy ; 22/08/2015 à 00h45
charpy est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 00h58   #7
maire
Aime les télescopes finis
Quasar
 
Avatar de maire
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Cintegabelle -31
Messages: 2 138
Par défaut

Le MIT... Ce n'est pas un mythe? L'aura d'une formation dépend plus de son réseau que de son niveau réel... Comme dit plus haut il y a de bonnes écoles en France. Et puis il y a l'Université dont certaines ont des formations par alternance avec de bonnes connections avec l'industrie. Et l'université forme de très bons docteurs bien placés dans le monde de la recherche.

Dernière modification par maire ; 22/08/2015 à 10h31
maire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 02h24   #8
OrionRider
Non peut-être?
 
Avatar de OrionRider
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: St-Truiden, Belgique
Messages: 20 169
Par défaut

Au moins, tu ne manques pas d'aplomb, bravo!

Citation:
Envoyé par Rayene Voir le message
je compte allez voir
Avant de maîtriser l'anglais, essaie d'acquérir les bases en français.
Veille aussi à la ponctuation. Le smartphone n'est pas une excuse, au contraire: ils ont tous un clavier virtuel et un correcteur.
__________________
Hexalite: T200/800 'maison' sur Vixen GP2 Picastro/courroies, Inova 70/420ED, Nikon D70s défiltré, D7000, QHY5L-IIc, Dob 200 & Jumelles Vixen Ascot 8x42.
TUTOS: Débuter avec DSS / Débuter en PhotoShop / Retirer un gradient / Régler son écran


OrionRider est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 09h49   #9
PierreDesvaux
Membre
Quasar
 
Avatar de PierreDesvaux
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Blanzy, Bourgogne
Messages: 3 619
Par défaut

ll vaut mieux avoir un carnet scolaire avec appréciations dithyrambiques depuis la maternelle, viser 25 sur 20 au bac, être (presque) bilingue en anglais...

La sélection est "worldwide". C'est à dire que tu seras en concurrence avec les millions de petits génies de Chine, d'Inde, ou d'ailleurs...

En France, on a bien sur, tout le monde le sait, les "Meilleures-Zécoles-de-France-dans-le-Monde", mais l'avantage du MIT ou autre du même genre, au dela de la formation reçue, c'est le concentré des meilleures intelligences mondiales, le concentré de dynamisme, d' optimisme, de réseaux. C'est ce qui fait la différence.

A noter que pour entrer, il faut faire preuves des qualités suivantes:

* Alignment with MIT’s mission
* Collaborative and cooperative spirit
* Initiative and risk-taking
* Hands-on creativity
* Intensity, curiosity, and excitement
* Balancing hard work with downtime


http://web.mit.edu/facts/admission.html

(y a pas beaucoup de formations en France, qui mettent en exergue ce genre de critères... )
PierreDesvaux est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 12h20   #10
jgricourt
Membre
Membre association
Quasar
 
Avatar de jgricourt
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Rhône Alpes
Messages: 3 945
Par défaut

Le MIT est l'une des plus prestigieuse école au monde même si elle ne fait pas parti de la fameuse "Ivy League" pour des raisons historiques c'est un parcours d'excellence où les débouchés sont nombreux.

Pour commencer il va falloir d'abord passer l'examen obligatoire d'anglais : le TOEFL nettement plus exigent que le TOEIC plus connu en France. En ce qui me concerne j'avais pris 1 an pour le préparer sur place car l'enseignement en anglais en France est très insuffisant.

Ensuite il faudra prévoir un petit pécule afin de financer l'une des universités les plus chères du continent et je ne pense pas que les étrangers obtiennent des bourses, en tout cas c'était comme ça à mon époque.

Après lorsqu'on intègre une telle école on a le privilège d'avoir des prix nobels et des précurseur de nouveaux domaines des sciences comme enseignants. Les équipements des labos accessibles aux étudiants sont à fait pâlir les meilleurs labo du CNRS. Les mécènes sont nombreux, des figures de l'industries sont très impliqués dans la promotion de l’université.

Enfin comme n'importe quelle université la bas l'enseignement se fait à "l’américaine" et rien que ça c'est génial on est très loin du style d'enseignement prodigué par les dinosaures de notre système éducatif d'un autre age.

"Mens et Manus, minds and hands !"
__________________
[VENDU] miroir 315mm supremax signé Carl Zambuto
Prochainement DF 406mm f/4.0 quartz Terry Ostahowski
DicAstro
jgricourt est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 12h45   #11
pascal_meheut
Membre
Quasar
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 745
Par défaut

Citation:
Envoyé par PierreDesvaux Voir le message
La sélection est "worldwide". C'est à dire que tu seras en concurrence avec les millions de petits génies de Chine, d'Inde, ou d'ailleurs...

En France, on a bien sur, tout le monde le sait, les "Meilleures-Zécoles-de-France-dans-le-Monde"
Je suis assez d'accord avec les 2 derniers messages et pour rebondir sur ce qui est dit dans celui là, c'est une des raisons pour lesquelles je proposais comme solution de commencer en France puis de continuer là bas.

Bien sur, cela impose d'avoir un excellent niveau mais cela donne plus de temps pour améliorer son anglais, simplifie les procédures d'admission et permet éventuellement de trouver un financement plus facilement : il est plus simple de financer une thèse au MIT ou à Caltech qu'une 1ère année. En enseignant à coté par ex.

Je prenais aussi cet exemple parce que je connais un étudiant qui a fait des études brillantes (disons une des 3 meilleurs écoles d'ingénieur française) et qui lors de son semestre à Caltech a pu constater :
- que son niveau post-prépa était plus que largement équivalent à celui des étudiants aux US.
- qu'on lui proposait de rester ou de le recommander au MIT et qu'il pouvait facilement y faire une thèse

Mais bien entendu, rentrer à l'X, aux ENS, aux Mines ou à Centrale avant d'aller continuer aux US n'est pas vraiment facile pour dire le moins. Mais c'est sans doute une des formations les plus intéressantes quand on peut.
pascal_meheut est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/08/2015, 23h37   #12
francheu
Membre
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2013
Messages: 174
Par défaut

Citation:
Envoyé par charpy Voir le message
une des voies possible et souple serait de faire un bac scientifique, une prépa "math-phy", d'entrer dans une très grande école d'ingé genre polytechnique
J'aime bien le terme "souple" pour décrire une des voies les plus hard en France...
Ça rejoint exactement mon post dans un sujet similaire ( ici).

Citation:
Envoyé par maire Voir le message
Et puis il y a l'Université dont certaines ont des formations par alternance avec de bonnes connections avec l'industrie. Et l'université forme de très bons docteurs bien placés dans le monde de la recherche.
MERCI. Enfin quelqu'un qui ne propose pas un simple "prépa+grande école" à un jeune qui cherche une voie...
francheu est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 00h27   #13
maire
Aime les télescopes finis
Quasar
 
Avatar de maire
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Cintegabelle -31
Messages: 2 138
Par défaut

L'Université est maintenant un bon endroit où on peut tirer aussi son épingle du jeux pour peu qu'un étudiant(e) malin choisisse sa formation avec soin. J'ai déjà eu vent qu'un employeur préfère un profil qui doit passer des UE à l'université chaque année qu'un autre provenant d'une super école d'ingénieurs multi-réseaux... Le tout après est de savoir mettre en valeur son projet professionnel. Quant à prétendre que le genre de formation avec les valeurs du MIT on ne les trouve pas en France... Non. Cela ne se décline pas de la même manière. Faut quand même éviter tout ce qui même de loin, ressemble à du "french bashing". Il a été dit que l'on peut intégrer des écoles/universités anglophones au cours des études effectuées en France. C'est une manière intelligente de pratiquer surtout pour les étudiants ne disposant pas de moyens financiers illimités... Il y a parfois des programmes d'échanges pour ça
maire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 00h52   #14
Astrovicking
Membre
Quasar
 
Avatar de Astrovicking
 
Date d'inscription: mars 2008
Messages: 1 743
Wink

J'ai un oncle qui y est allé, mais il avait tout de même fait Polytechnique avant, ce qui implique déjà un très haut niveau...
(Même s'il a du mal à tourner le bouton de la cuisinière pour se faire cuire un oeuf ou à décapsuler une bouteille de bière...)

Tu es en 3ième, je serais tenté de te dire d' assurer déjà actuellement du mieux que tu peux au lycée afin d'avoir un très bon niveau pour te lancer dans les études supérieures dans les meilleures conditions...


D'autre par le frère de cet oncle (mon beau-père) n'a fait ni Polytechnique, ni le MIT, ça ne l'a pas non-plus empêché de réussir, d'avoir été au top niveau dans son domaine et d'être un puits de culture...Tout en sachant cuire un oeuf et décapsuler une bouteille de bière...
__________________
Du jeudi 21 au dimanche 24 septembre 2017 : tous aux RAAGSO n'http://www.raagso.fr/

Dernière modification par Astrovicking ; 23/08/2015 à 00h58
Astrovicking est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 08h59   #15
pascal_meheut
Membre
Quasar
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 745
Par défaut

Citation:
Envoyé par francheu Voir le message
MERCI. Enfin quelqu'un qui ne propose pas un simple "prépa+grande école" à un jeune qui cherche une voie...
3 points avec lesquels je ne suis pas d'accord :
1) le jeune ne cherche pas "une voie", il veut rentrer au MIT et à Caltech
2) on lui a également proposé autre chose bien avant l'intervention en question
3) maire n'a pas proposé autre chose, juste expliqué que le MIT n'était pas si bon que ça

Idem, j'ai un gros doute sur les affirmations suivantes :
Citation:
Envoyé par maire Voir le message
J'ai déjà eu vent qu'un employeur préfère un profil qui doit passer des UE à l'université chaque année qu'un autre provenant d'une super école d'ingénieurs multi-réseaux...
Un employeur unique, anonyme dont un membre tout aussi anonyme "a eu vent" me semble une base un peu légère pour baser une orientation.
Tu peux aussi avoir entendu parler de gens qui gagnent au loto sans avoir jamais bossé et donc déconseillé les études... C'est la même logique.


Citation:
Envoyé par maire Voir le message
. Il a été dit que l'on peut intégrer des écoles/universités anglophones au cours des études effectuées en France. C'est une manière intelligente de pratiquer surtout pour les étudiants ne disposant pas de moyens financiers illimités... Il y a parfois des programmes d'échanges pour ça
Oui, j'ai même du être le 1er à dire ça. Et vu qu'encore une fois, il s'agit de quelqu'un qui demande à aller au MIT ou à Caltech, tu nous donnes les probabilités de faire cela en ayant fait un master en Fac vs celles que tu as quand tu as fait X, ENS, Mines ?

Dernière modification par pascal_meheut ; 23/08/2015 à 09h11
pascal_meheut est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 10h33   #16
jgricourt
Membre
Membre association
Quasar
 
Avatar de jgricourt
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Rhône Alpes
Messages: 3 945
Par défaut

Oui je veux bien, la voie anecdotique qui consiste à intégrer le MIT en étant passé par X ou les Mines ne changera pas le fait que l'année passée à faire son PhD sur place ne sera pas gratuite non plus.

Tiens un article de l'Etudiant qui explique un peu tout ça:

Au niveau undergraduate (Bachelor), les recrutements d’étudiants étrangers sont très limités à Harvard ou au MIT ... Chaque année, les deux prestigieuses universités acceptent, chacune, moins de 150 étudiants non résidents américains.

Donc 75 places pour le MIT et à votre avis combien de frenchy face à des indiens, des chinois, des britanniques et d'autres européens ?

L'article précise aussi qu'il faut passer le SAT/ACT et le TOEFL (score minimum 577/600) mais ça on l'avait déjà plus ou moins mentionné.

Au niveau du graduate (master, PhD), les perspectives d’admission à Harvard et au MIT sont meilleures que pour le Bachelor ... (Dans le cas du MIT) Sachez que si vous ne sortez pas du top 10 des grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce ou de l’ENS (École normale supérieure), mieux vaut tenter votre chance dans une autre université américaine.

Donc intégrer le MIT c'est très compliqué par contre il y a d'autres Universités également très bien classées qui offriront sensiblement les mêmes débouchés.

Juste un chiffre, en 2012 le MIT comptait 92 français toutes filières confondues sur 26 000 étudiants soit 0.35 % de l'effectif total !

Enfin pour comparer avec nos prestigieuses universités françaises (si il y en a ...), le MIT dispose en dotation annuelle de 30 milliards dollars soit la quasi totalité du budget de notre ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche !

Même les universités américaines de "seconde zone" disposent de moyens financiers considérables (hors tuitions des étudiants) notamment grâce aux mécénats dont j'avais parlé plus haut.

Ref: http://www.letudiant.fr/etudes/inter...mit-15266.html
__________________
[VENDU] miroir 315mm supremax signé Carl Zambuto
Prochainement DF 406mm f/4.0 quartz Terry Ostahowski
DicAstro

Dernière modification par jgricourt ; 23/08/2015 à 10h54
jgricourt est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 11h03   #17
OrionRider
Non peut-être?
 
Avatar de OrionRider
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: St-Truiden, Belgique
Messages: 20 169
Par défaut

Il n'y a pas que les maths, la physique et l'anglais pour arriver au MIT ou à la Nasa.

Rayene devra afficher des scores élevés dans tous les domaines pour prétendre adhérer à l'élite.
Donc avant de penser au MIT, il faudra d'abord bosser le français et les autres matières parce que là, c'est pas gagné d'avance.

Ta première épreuve de sélection, ta première lettre de candidature, ta demande de financement à la banque,... Tout ça devra être irréprochable sinon ça volera aussi sec à la poubelle, quel que soit ton score en maths.
__________________
Hexalite: T200/800 'maison' sur Vixen GP2 Picastro/courroies, Inova 70/420ED, Nikon D70s défiltré, D7000, QHY5L-IIc, Dob 200 & Jumelles Vixen Ascot 8x42.
TUTOS: Débuter avec DSS / Débuter en PhotoShop / Retirer un gradient / Régler son écran



Dernière modification par OrionRider ; 23/08/2015 à 11h06
OrionRider est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 12h36   #18
pascal_meheut
Membre
Quasar
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 745
Par défaut

Citation:
Envoyé par jgricourt Voir le message
Oui je veux bien, la voie anecdotique qui consiste à intégrer le MIT en étant passé par X ou les Mines ne changera pas le fait que l'année passée à faire son PhD sur place ne sera pas gratuite non plus.
Je n'ai pas dit le contraire mais juste qu'il est plus facile de finance une thèse qu'une année de freshman.

Citation:
Envoyé par jgricourt Voir le message
Au niveau du graduate (master, PhD), les perspectives d’admission à Harvard et au MIT sont meilleures que pour le Bachelor ... (Dans le cas du MIT) Sachez que si vous ne sortez pas du top 10 des grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce ou de l’ENS (École normale supérieure), mieux vaut tenter votre chance dans une autre université américaine.
Oui, il ne faut pas se leurrer et ce n'est pas étonnant. Je sais bien que cela provoque souvent des hurlements sur ce forum mais la quantité de portes qu'ouvrent le top des grandes écoles françaises, ici et à l'étranger est assez spectaculaire.
pascal_meheut est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/08/2015, 17h13   #19
Leimury
Wok de voyage
Big bang
 
Avatar de Leimury
 
Date d'inscription: août 2008
Messages: 19 829
Par défaut

Bonjour,

Quel est le type de diplôme qui t'intéresse ?
Quelle discipline et quel niveau ?

Quel métier veux tu faire ?
Leimury est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2015, 01h56   #20
olivdeso
vieux geek
 
Avatar de olivdeso
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 12 925
Par défaut

Pour bien apprendre l'Anglais, la seule solution est d'aller vivre là bas dans une famille, pendant un mois, une fois que tu as des bases bien sur.
Tu gagnera énormément en compréhension et en automatisme à l'oral.
En attendant d'aller aux US, bosse l'anglais grâce au net.

Comme souligné plus haut l'Anglais c'est SUPER MEGA IMPORTANT. On ne le dira jamais assez.

Même si tu veux faire une des meilleures écoles d'ingé en France, ça te donne une avance aux concours par rapport à ceux qui ne font pas cette immersion aux US, ce qui est la très grande majorité.
Et comme l'enseignement de l'Anglais et des langues est archi nul en France, ça te fait tout de suite une différence significative, des points en plus par rapport aux autres.
Les grandes écoles, c'est la compétition et à donf. Il faut gratter des points partout. Il faut bosser beaucoup et surtout efficacement : il faut être super organisé, c'est la clé et ne rien lâcher jusqu'au bout pendant 2 et plutôt 3 ans. Très dur, mais ça vaut le coup. Si tu réussis, tu est sur les bon rails pour toute la vie.
Une fois que tu as intégré une des meilleures écoles Françaises, si tu est dans les premiers (il faut continuer à bosser un peu pendant que les autres se relâche après avoir réussi les concours), il y a des accords d'échanges avec les autres grandes écoles/université, comme dit par les collègues. C'est une bonne piste.

Le niveau est très bon en France, les débouchés beaucoup moins, les salaires encore moins. C'est clair que les meilleures salaires dans la technique, c'est pas en France, mais plutôt dans la Silicon Valley aux US.
__________________
bon ciel à tous

Dernière modification par olivdeso ; 24/08/2015 à 02h00
olivdeso est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2015, 03h33   #21
Rayene
Membre
Etoile
 
Date d'inscription: août 2015
Messages: 33
Par défaut

Leimury ; Bonsoir ,

J'aimerais faire un master mais je ne connais pas grand chose mais en tout cas , je voudrais devenir ingénieur dans le spatial .

Autres choses , est-ce obliger de passer par une école française puis un échange pour aller au MIT ???
Rayene est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2015, 15h56   #22
Leimury
Wok de voyage
Big bang
 
Avatar de Leimury
 
Date d'inscription: août 2008
Messages: 19 829
Par défaut

Bonjour,

Donc en fait ton but ultime n'est pas d'entrer au MIT mais plutôt de travailler dans l'aérospatiale.

Saches que l'aérospatiale est un domaine ou la paranoïa est la règle.
C'est très compliqué déjà pour un natif d'obtenir des responsabilités pour de raisons de sécurité, impossible pour quelqu'un dont la famille réside à l'étranger dans un pays qui travaille sur les mêmes domaines.

Pour l'aérospatiale tu as la chance d'être dans le pays d'Airbus et d'Ariane, tu pourrais peut être regarder du côté de Toulouse avec ton conseiller d'orientation.
Si tu veux avoir des chances de travailler dans la prise de décision, aux hauts échelons de l'encadrement, tu auras des chances en France et en Europe mais aucune aux USA.

Bon ciel

Dernière modification par Leimury ; 24/08/2015 à 16h04
Leimury est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2015, 16h35   #23
pascal_meheut
Membre
Quasar
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 745
Par défaut

Citation:
Envoyé par Leimury Voir le message
Saches que l'aérospatiale est un domaine ou la paranoïa est la règle.
C'est très compliqué déjà pour un natif d'obtenir des responsabilités pour de raisons de sécurité, impossible pour quelqu'un dont la famille réside à l'étranger dans un pays qui travaille sur les mêmes domaines.
Oui, aucun Allemand n'a jamais travaillé pour le programme spatial américain et même aujourd'hui, il n'y a que des WASP ?

Voir par ex :

http://www.siliconindia.com/news/usi...62-cid-49.html

Mais effectivement, il faut en général avoir la nationalité américaine : http://nasajobs.nasa.gov/jobs/noncitizens.htm
pascal_meheut est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 24/08/2015, 19h38   #24
maire
Aime les télescopes finis
Quasar
 
Avatar de maire
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Cintegabelle -31
Messages: 2 138
Smile

Citation:
Envoyé par olivdeso Voir le message
Pour bien apprendre l'Anglais, la seule solution est d'aller vivre là bas dans une famille, pendant un mois, une fois que tu as des bases bien sur.
Tu gagnera énormément en compréhension et en automatisme à l'oral.
En attendant d'aller aux US, bosse l'anglais grâce au net.

Comme souligné plus haut l'Anglais c'est SUPER MEGA IMPORTANT. On ne le dira jamais assez.

Même si tu veux faire une des meilleures écoles d'ingé en France, ça te donne une avance aux concours par rapport à ceux qui ne font pas cette immersion aux US, ce qui est la très grande majorité.
Une période d'immersion c'est important en effet. Cela te permet à la fois d'être optimal en anglais tout en gardant les bénéfices de la formation hexagonale...

Citation:
Envoyé par olivdeso Voir le message
Et comme l'enseignement de l'Anglais et des langues est archi nul en France, ça te fait tout de suite une différence significative, des points en plus par rapport aux autres.
Non! Dans tous les pays du mondes quand un étudiant veux apprendre une langue étrangère il se met en immersion... Faut pas mélanger la qualité de l'enseignement (qui est ce qu'il est et de qualité variable il est vrai. Il y a aussi d'excellentes formations de langue) et le fait de se mettre en immersion. Sans le niveau de base pas la peine non plus d'aller en immersion...


Citation:
Envoyé par olivdeso Voir le message
Les grandes écoles, c'est la compétition et à donf. Il faut gratter des points partout. Il faut bosser beaucoup et surtout efficacement : il faut être super organisé, c'est la clé et ne rien lâcher jusqu'au bout pendant 2 et plutôt 3 ans. Très dur, mais ça vaut le coup. Si tu réussis, tu est sur les bon rails pour toute la vie.
Ouais... faut juste être une bête à concours pour intégrer l'école souhaitée... mais ensuite si tu bosses régulièrement il n'y a pas de raison de ce soit si dur que ça... Alors qu'à l’Université on se remet en cause chaque année... jusqu'au doctorat... et la compétition est désormais féroce. Attention étudiants, les employeurs le savent désormais. Ce qui ressemble à de la cooptation de près ou de loin via les réseaux des grandes écoles ne suffit plus forcément...


Citation:
Envoyé par olivdeso Voir le message
Le niveau est très bon en France, les débouchés beaucoup moins, les salaires encore moins. C'est clair que les meilleures salaires dans la technique, c'est pas en France, mais plutôt dans la Silicon Valley aux US.
Oui mais il ne faut surtout pas en faire une généralité...
__________________
Tout est affaire de perception

http://astrodobsonterre.blogspot.fr/
Eric
maire est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/08/2015, 04h05   #25
olivdeso
vieux geek
 
Avatar de olivdeso
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 12 925
Par défaut

Citation:
Envoyé par maire Voir le message

Non! Dans tous les pays du mondes quand un étudiant veux apprendre une langue étrangère il se met en immersion... Faut pas mélanger la qualité de l'enseignement (qui est ce qu'il est et de qualité variable il est vrai. Il y a aussi d'excellentes formations de langue)
Si je persiste. Il y a une différence énorme entre l'enseignement des langues en France, et les autres pays. On a des années lumières de retard, il faut en être conscient.

Les Chinois sont loin devant par exemple, ce qui n'était pas le cas il y a 15 ans. Il y mettent les moyens.
Les coréens sont en train de nous passer devant, reste peut être les Japonais derrière nous.

Sans aller chercher si loin, juste nos voisins sont meilleurs que nous.
En France l'enseignement des langues stagne dramatiquement. ça progresse pas ou trop lentement. Bref surtout ne pas compter dessus, mais se prendre en mains.

Si je dis ça c'est que j'ai des exemples réussis autour de moi.
Un de mes neveux fait une double formation Supelec / ESCP, un autre Centrale Paris.
Le premier, encore en école d'ingé, part en échange au Canada puis à Londres ensuite. Il a passé 2 été au pair aux USA pour apprendre l'Anglais. Il parle couramment, ce qui a aidé au concours.
Le deuxième commence sa carrière à Londres dans la Finance, salaire 3x plus élevé qu'en France. (prépa à Louis Legrand, et ça se prépare au Lycée pour y rentrer). Evidemment les 2 on eu mention très bien au bac avec plus de 17 de moyenne.

Pas si dur que ça....mouais... T'as rien sans rien. Faut pas se faire d'illusion, c'est très dur au contraire. (je parle de la prépa) Il faut une grosse motivation, c'est le plus important. Il faut se dire que tu vas bosser 8h - minuit (et encore je suis gentil) pendant 3 ans sans quasiment une pose, sans vacances.
__________________
bon ciel à tous

Dernière modification par olivdeso ; 25/08/2015 à 04h08
olivdeso est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h52.