Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Le coin des observateurs > Observation visuelle > Observation
Mot de passe oublié? S'inscrire

Observation Que voit-on dans l'oculaire ?
Techniques d'observation, demande de conseils...

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 19/05/2017, 18h23   #1
den
Membre
Amas globulaire
 
Avatar de den
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Rennes(35)
Messages: 4 930
Par défaut Météores et sons simultanés.

Quand j'avais une quinzaine d'année depuis la Ferme de mes parents en seine et marne, j'ai observé ce qui doit être le plus beau bolide que j'ai jamais vu. Dans mon souvenir, cela avait du durer entre trois et cinq secondes et il avait traversé environ soixante degré dans le ciel sur une trajectoire à peine descendante à partir d'une cinquantaine de degrés de hauteur.
Dans mon souvenir toujours, il était accompagné d'un bruit léger, entre chuintement et grésillement, un peu comme un voile léger que l'on déchire, et j'ai toujours gardé en tête ce bolide et ce son, et cela me trottait toujours dans la tête alors même que parfois ici ou ailleurs quand certains disaient avoir entendu un son, j'expliquais que vu la distance du phénomène, ce n'était pas possible et que le bruit ne pouvait se produire qu'une dizaine de secondes au grand minimum après le phénomène lumineux. Et tout ça en me disant, mais quand même...

Puis je suis tombé il y a quelques temps sur une discussion sur cloudy night où une personne relate son expérience avec un son perçu simultanément pendant le passage d'un météore et ses recherches pour approfondir la possibilité de ce genre de phénomène :
https://www.cloudynights.com/topic/5...dnot-sketched/

Je vous livre aussi en vrac les quelques liens récoltés sur ce sujet, malheureusement tous en anglais et je vous avoue ne pas avoir tout décortiqué :
http://articles.adsabs.harvard.edu/c...&filetype=.pdf
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/1...1JA000310/full
http://articles.adsabs.harvard.edu/c...&filetype=.pdf

De mes lectures, j'ai retenu et vaguement compris que sous un certain nombre de conditions préalables on pouvait percevoir ou entendre un son "électrophonique" dû à l'ionisation de certaines couches atmosphériques traversées par le météore. Ces ondes électrophoniques sont portées à la vitesse d'ondes radio et donc de la lumière et peuvent être perçus plus aisément si l'observateur se trouve à proximité de masses métalliques, lesquelles réfléchiraient et/ou amplifieraient ces ondes jusqu'à les rendre audibles.

Ces conditions sont multiples et pas toujours précisément cernées.
On peut citer :
Intensité du phénomène.
Angle de rentrée et interaction plus ou moins longues avec certaines couches atmosphériques.
Vitesse du météore.
Présence de masses ou parois métaliques, cables, véhicules à proximité de l'observateur ou même plombage ou couronnes dentaires de ces observateurs.

Je me trouvais pour ma part le long d'un grand grillage, sous les fils électriques qui alimentaient la ferme via le transfo perché sur le poteau situé à une dizaine de mètres de là, j'avais malheureusement aussi déjà quelques plombages et couronnes à cette époque.

Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, à part de vous faire couronner une dent si vous n'en avez pas déjà et tendre l'oreille la prochaine fois que vous verrez un météore

Dernière modification par den ; 19/05/2017 à 18h33
den est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 19/05/2017, 18h30   #2
dob24
Membre
Membre association
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: avril 2016
Localisation: dordogne
Messages: 257
Par défaut

Salut den!

Ben alors là, tu m'en apprends une bonne... C'est hallucinant...Je pensais pas que c'était possible! Je vais creuser tout ça en commençant par les liens que tu proposes! (juste survolés pour l'instant)
En plus d'observer, va falloir tendre l'oreille maintenant! ...

Merci pour le partage!
dob24 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/05/2017, 00h40   #3
cpeg
Membre
Amas globulaire
 
Avatar de cpeg
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Banlieue nord de Lyon
Messages: 4 047
Par défaut

J'ai déjà entendu parler de ce phénomène "impossible" rapporté par certains observateurs mais je ne sais plus où.

Je mettrai en parallèle un phénomène assez différent mais...

Certains se souviendront d'une observation faite et imagée par de nombreux astram il y a quelques années: il s'agissait du ré allumage en orbite d'un étage de fusée avec simultanément vidange des réservoirs d'un autre étage ou qq chose comme ça. Je n'arrive pas à retrouver la discussion qui avait eu lieu sur webastro ou astrosurf.

Nous avions donc vu 2 objets traverser lentement le ciel, l'un ressemblant à une sorte de comète. De nombreuses images avaient été réalisées. Le phénomène curieux était un gigantesque halo ou double halo elliptique centré sur les objets et les suivants. L'explication par une expansion des ergols libérés ne semble pas tenir, il aurait fallu une vitesse d’expansion énorme, et de plus le halo aurait été décalé et non centré.

Un reflet? de quoi sur quoi? la luminosité du phénomène principal n'était pas énorme.

Alors le rapport avec l'observation de Den? Ça suggère un couplage électromagnétique par la rapidité de transmission, sans que j'ai une explication complète à proposer. A l'époque je n'avais vu aucune explication.

Si quelqu'un a les liens et une explication?

Cordialement,
Claude

PS: j'ai trouvé:
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/023523.html
http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=54368
http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=54339

Dernière modification par cpeg ; 20/05/2017 à 00h49
cpeg est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/05/2017, 01h40   #4
den
Membre
Amas globulaire
 
Avatar de den
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Rennes(35)
Messages: 4 930
Par défaut

Citation:
Envoyé par cpeg Voir le message
L'explication par une expansion des ergols libérés ne semble pas tenir, il aurait fallu une vitesse d’expansion énorme, et de plus le halo aurait été décalé et non centré.
Je ne vois pas ce que ça pourrait être d'autre. Ces évènements se passent sur des orbites assez basses et dans le vide spatial si bien qu'ils prennent vite des dimensions angulaires importantes et des formes différentes suivant la position des observateurs. Il faut que je recherche sur seesat si je retrouve certains PDF qui recensent divers évènements de ce type décortiqués par les spécialistes du genre avec trajectoires et autres données.
Google doit t'en donner certains avec "" seesat fueldump "" .
den est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/05/2017, 11h25   #5
cpeg
Membre
Amas globulaire
 
Avatar de cpeg
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Banlieue nord de Lyon
Messages: 4 047
Par défaut

Citation:
Envoyé par den Voir le message
Je ne vois pas ce que ça pourrait être d'autre. Ces évènements se passent sur des orbites assez basses et dans le vide spatial si bien qu'ils prennent vite des dimensions angulaires importantes et des formes différentes suivant la position des observateurs. Il faut que je recherche sur seesat si je retrouve certains PDF qui recensent divers évènements de ce type décortiqués par les spécialistes du genre avec trajectoires et autres données.
Google doit t'en donner certains avec "" seesat fueldump "" .
Je ne parle pas de la "queue de comète" proche de l'objet, qui est constituée des ergols en expansion, mais de la double ellipse bien plus lointaine. Il me semble avoir lu que la fusée était vers 850 kms et la taille de l'ellipse était sans doute du même ordre de grandeur. D'ailleurs en relisant les discussion ça m'a rappelé que je n'était ni le seul ni le premier à m'interroger.
cpeg est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/05/2017, 11h54   #6
den
Membre
Amas globulaire
 
Avatar de den
 
Date d'inscription: janvier 2006
Localisation: Rennes(35)
Messages: 4 930
Par défaut

Tu peux peut-être trouver des éléments par là à partir du 18 :
http://satobs.org/seesat/Oct-2009/index.html

Ils parlent de quelques émissions de gaz avant le largage, mais pas tout lu.

D'autres vues sous d'autres angles depuis l'Afrique du Sud : http://astronomical.co.za/gallery-18-October-2009.htm

Et en tapant rocket plume sur google image on voit que tous ces évènements peuvent prendre des ampleurs et formes assez incroyables que ce soit des gaz de combustion ou largages de carburants.

Edit : en repensant aux photos du dernier lien depuis l'Afrique du sud, on voit que l'évènement ne venait pas de juste se produire au dessus de l'Europe, mais était déjà bien avancé au dessus de l'Afrique du Sud et que les "grands halos" qui forment plus tard la double ellipse au dessus de l'Europe ont eu le temps de bien se développer.
Voir la trajectoires après lancement : https://spaceflightnow.com/atlas/av0...oundtrack.html

Dernière modification par den ; 22/05/2017 à 20h07
den est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/05/2017, 12h45   #7
gerard33
Animateur
Membre association
 
Avatar de gerard33
 
Date d'inscription: septembre 2007
Localisation: Sauternais
Messages: 24 739
Par défaut

Citation:
Envoyé par cpeg Voir le message
Certains se souviendront d'une observation faite et imagée par de nombreux astram il y a quelques années: il s'agissait du ré allumage en orbite d'un étage de fusée avec simultanément vidange des réservoirs d'un autre étage ou qq chose comme ça. Je n'arrive pas à retrouver la discussion qui avait eu lieu sur webastro ou astrosurf.

Nous avions donc vu 2 objets traverser lentement le ciel, l'un ressemblant à une sorte de comète. De nombreuses images avaient été réalisées. Le phénomène curieux était un gigantesque halo ou double halo elliptique centré sur les objets et les suivants. L'explication par une expansion des ergols libérés ne semble pas tenir, il aurait fallu une vitesse d’expansion énorme, et de plus le halo aurait été décalé et non centré.
j'avais cru un instant qu'un avion s'était désintégré
__________________
le blog
Setup: Dobson 400/2000; Newton 200/1000 carbone sur NEQ6 poste fixe- guidage DSI2 sur MAK 90 - ATIK 383L- moi
un petit coup de main aux enfants autistes (mon petit-fils) et à leurs parents l'asso Grandir avec ABA
gerard33 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 20/05/2017, 16h01   #8
Tachyons
Membre
Supernova
 
Avatar de Tachyons
 
Date d'inscription: avril 2012
Localisation: Haut-de-Seine(92)
Messages: 427
Par défaut

Den, j'ai aussi été témoin de ce phénomène. Sur le moment je ne m'étais pas posé de question, et puis après réflexion, sachant la vitesse du son et l'altitude à laquelle se passe ces phénomènes, je me suis dit que mon cerveau me jouait des tours, ou que le bolide était exactement synchronisé avec un bruit de l'environnement. (je vois pas ce qui aurait pu produire ce son très particulier par contre ...)

Donc ça me rassure un peu ce que tu écris, surtout que je suis généralement peu sujet à ce genre de biais.

J'étais sur une plage, avec plein de transat et de parasol métallique donc ça rejoint ce que tu dis. Le bruit à durer quelques secondes, s'était une sorte de bruit blanc, comme si on frottait rapidement mais sans trop appuyer deux feuilles de papier. Mais il y avait une sorte de profondeur dans le son, je sais pas trop comment le décrire en même temps, décrire un son que l'on a entendu une fois pendant quelques secondes ... inévitablement on est obligé de faire des comparaisons et d'essayer d'exprimer ce qu'on a entendu de façon assez subjective, donc vous me pardonnerez le manque de précision.

edit:

Citation:
il était accompagné d'un bruit léger, entre chuintement et grésillement, un peu comme un voile léger que l'on déchire
Ouai, j'ai l'impression que l'on essai de décrire le même genre de son, à confirmer
__________________
Antoine

Meade lightbridge 10" deluxe / Delos 10mm / Nikon NAV SW 5mm et 14mm / ES 24mm 82° Ar / Hyperion 13mm / Meade QX 28mm / Astronomik OIII 2" / Quickfinder

Dernière modification par Tachyons ; 20/05/2017 à 16h05
Tachyons est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/05/2017, 04h04   #9
olivdeso
vieux geek
 
Avatar de olivdeso
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 12 994
Par défaut

Vu la longueur d'onde 1 à 10Khz, il faut un transducteur électromécanique de très très grande taille. (7,5km pour une antenne 1/4 d'onde de 10khz). Il faudrait un long fil de fer, un grillage, un bobinage...

Avec les courones dentaires tu va plutôt capteur le wifi 5Ghz voir le 2,4Ghz si tu en as plusieurs en contact
olivdeso est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 22/05/2017, 08h57   #10
Eguzkiarte
Membre
Trou noir
 
Avatar de Eguzkiarte
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: du côté d'Orleans
Messages: 1 231
Par défaut

Bonjour,
Si le signal HF est puissant, une antenne accordée n'est pas forcément nécessaire. Par contre, il faut
démoduler le signal, c'est à dire séparer la composante basse fréquence du signal haute fréquence qui la
porte avec un semi-conducteur, diode, galène, ou certains oxydes métalliques dans certaines conditions.
Il est arrivé que des gens perçoivent le son de gros émetteurs de radiodiffusion "grandes ondes" dans
leur compteur EDF , leur appareil auditif ou même une prothèse dentaire.
Je parle d'émetteurs de plusieurs kilowatts à quelques centaines de mètres.
Avec un récepteur SDR, on reçoit une foule de signaux d'origine naturelle, qui balayent l'écran waterfall
horizontalement sur plusieurs mégahertz. Ils sont à peine perceptibles sur un récepteur calé sur une
fréquence donnée, on entend un très bref craquement ou sifflement.
Pour "voir" ces signaux:
http://websdr.ewi.utwente.nl:8901/
Je pense que l'on peut percevoir par hasard et sous forme de bruit un fort signal radio dans des liaisons
métalliques corrodées.
Je vais de ce pas surveiller un peu ces fréquences.
__________________
Pascal
Eguzkiarte est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h32.