Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Les sciences > Astronomie & Astrophysique
Mot de passe oublié? S'inscrire

Astronomie & Astrophysique Des comètes à l'exobiologie en passant par les trous noirs, le cheminement de l'astram curieux ne peut que vous conduire dans ce forum.

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 15/02/2018, 15h45   #26
dfremond
Membre
Supernova
 
Date d'inscription: juillet 2017
Messages: 339
Par défaut

Citation:
Envoyé par bongibong Voir le message
C'est comme poids et masse, c'est utilisé comme synonyme dans la vie courante, mais ça a une définition précise en physique.

Que les deux termes soient utilisées comme synonymes, même dans le langage scientifique, ou dans des articles ne me choque pas. Entre spécialistes, il n'y a pas de confusion possible.

Par contre, si cela entraîne des confusions, comme par exemple ce qui est très courant, l'objet de ce topic, moi je préfère re-préciser les choses, pour ne pas conduire justement à ce genre de confusion.

Après dans le contenu de l'article en question, oui, il est vrai que depuis quelques années, la constante de Hubble mesurée par Planck ou par le télescope éponyme ne donne pas le même résultat... ce qui est très excitant.
Oui c'est vrai, On commence a assister a une divergence des deux courbes: la constante de Hubble prevoit une stricte proportionnalité entre distance et "taux " d'eloignement galactique. Et ce qu'on observe, c'est plutot une acceleration, comme si plus il y avait de vide, et plus celui-ci repoussait les galaxie.. Excitant!
__________________
Daniel
Skywatcher flextube 305
qhy5III224c
dfremond est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2018, 15h46   #27
jgricourt
Membre
Membre association
Amas globulaire
 
Avatar de jgricourt
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Rhône Alpes
Messages: 4 059
Par défaut

Citation:
Envoyé par jim Voir le message
Concernant le modèle "ondes et corpuscules" je voulais savoir comment s'effectuait la réflexion ? quelle était l'inter-reaction entre l'onde et la matière ? Par exemple est-ce que l'onde est repoussée par un champ électrique, magnétique,... généré par les atomes, ou par exemple est-ce que l'onde est absorbée par les atomes puis de nouveau régénérée ??? .... tout ça en conservant son histoire ce qui est particulièrement magique...
La lumière interagi avec la matière en faisant passer les électrons d'un niveau d’énergie à un autre au sein de l'atome. Ce changement d’énergie est discret et quantifiable par la célèbre formule : Variation E = h x v. Mais pour que cela se produise il faut que l’énergie du photon corresponde précisément à au moins un potentiel d’énergie de transition disponible dans matière. Tout dépend du matériau en fait.

Donc les photons traversent la matière en étant capturés puis réémit en permanence au grès des changement de niveau d’énergie des électrons et parfois il y a perte d’énergie (en chaleur). Il peut donc se trouver que certaines longueurs d'ondes (ou couleur) sont ré-émises, voir jamais capturées alors que d'autres sont absorbées (avec production de chaleur) alors la lumière résultante n'a plus la même "couleur" (il y a aussi bien d'autres cas de figures). Ce phénomène est bien sûr aléatoire et on ne peut prédire ce que sera le chemin emprunté par un seul photon incident.

Cependant si l'on considère l'aspect ondulatoire du phénomène on s'aperçoit que la multitude d'ondes résultant du passage d'un faisceau lumineux dans la matière interagissent pour soit s'additionner ou s'annuler (selon la phase) et au final c'est soit une seule direction qui est prise par la lumière comme dans beaucoup de matériaux utilisé en optique soit la réflexion est diffuse (ex matériau blanc si pas de perte).

Dans le cas des miroirs la lumière incidente est réémise intégralement sans perte.
__________________
Prochainement DF 406mm f/4.0 quartz Terry Ostahowski
Mes notes: DicAstro


Astronomy's much more fun when you're not an astronomer - Brian May

Dernière modification par jgricourt ; 15/02/2018 à 16h08
jgricourt est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2018, 16h19   #28
jim
Membre
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: novembre 2007
Localisation: Meylan - Isère
Messages: 261
Par défaut

Citation:
Envoyé par Sobiesky Voir le message
C'est plutôt le Red-shift qui est une conséquence de l'expansion de l'univers mais je pense que tu voulais dire "le modèle d'expansion de l'univers" est basée sur le observation de redshift.
oui c'est bien ça
jim est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2018, 16h56   #29
jim
Membre
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: novembre 2007
Localisation: Meylan - Isère
Messages: 261
Par défaut

Citation:
Envoyé par jgricourt Voir le message
...
Donc les photons traversent la matière en étant capturés puis réémit en permanence au grès des changement de niveau d’énergie des électrons et parfois il y a perte d’énergie (en chaleur). Il peut donc se trouver que certaines longueurs d'ondes (ou couleur) sont ré-émises, voir jamais capturées alors que d'autres sont absorbées (avec production de chaleur) alors la lumière résultante n'a plus la même "couleur" (il y a aussi bien d'autres cas de figures). Ce phénomène est bien sûr aléatoire et on ne peut prédire ce que sera le chemin emprunté par un seul photon incident.

Dans le cas des miroirs la lumière incidente est réémise intégralement sans perte.
Donc si j'ai bien compris, le front d'ondes traverse l'atmosphère, une partie est absorbée, celle qui reste vient se fracasser sur le miroir ( en passant il en perd quelques %) qui devient émetteur et renvoie le front d'ondes sur le secondaire qui de nouveau devient émetteur et renvoie le front d'ondes dans le correcteur de champ qui doit encore le regénérer de nouveau avant d'arriver sur le capteur qui l'absorbe complétement... Je suis émerveillé que ça fonctionne comme ça

Pour en revenir à notre expansion de l'univers
Donc le front d'ondes sitôt qu'il touche quelque chose se transforme, se modifie,... de ce fait serait-il possible que le redshift soit le résultat non pas de la source initiale (l'étoile), mais du cheminement de la lumière qui par exemple traverserait un nuage de matière particulière et en mouvement ? ou encore lié au déplacement du système solaire, de la galaxie, etc...

Est-ce qu'on est sûr que la lumière qui nous arrive est bien l'originale ?
jim est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2018, 17h21   #30
bongibong
Membre
Supernova
 
Avatar de bongibong
 
Date d'inscription: mars 2012
Localisation: Paris
Messages: 543
Par défaut

Citation:
Envoyé par jim Voir le message
Pour en revenir à notre expansion de l'univers
Donc le front d'ondes sitôt qu'il touche quelque chose se transforme, se modifie,... de ce fait serait-il possible que le redshift soit le résultat non pas de la source initiale (l'étoile), mais du cheminement de la lumière qui par exemple traverserait un nuage de matière particulière et en mouvement ? ou encore lié au déplacement du système solaire, de la galaxie, etc...

Est-ce qu'on est sûr que la lumière qui nous arrive est bien l'originale ?
Si la lumière traverse disons un nuage de poussière... et bien le nuage en général fait quelque années lumière, la lumière serait intégralement absorbée.

Et puis s'il y avait un peu de matière traversée... les étoiles ou galaxies ne paraîtraient pas nettes ou ponctuelles, mais floues, ce qui n'est pas le cas.

Et pour le déplacement, on verrait une variation saisonnière, et de l'ordre de 30 km/s, ce qui n'est pas le cas... on voit un effet systématique qui augmente avec la distance, et bien supérieure à cette valeur. Andromède c'est autour de 70 km/s.

Dernière modification par bongibong ; 15/02/2018 à 17h24
bongibong est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h41.