Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Les sciences > Actualité
Mot de passe oublié? S'inscrire

Actualité Pour réagir à chaud sur une actualité astronomique ou scientifique ; si quelque chose vous a marqué et que vous voulez en parler, faites-le ici !

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/07/2017, 00h45   #2551
cceeddrriicc
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: juillet 2016
Localisation: Brabant-Wallon ; Belgique
Messages: 73
Par défaut

Nous vivons décidément une époque astronomiquement étonnante et on en est pas toujours conscient.
cceeddrriicc est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2017, 06h17   #2552
VNA
Membre
Trou noir
 
Avatar de VNA
 
Date d'inscription: août 2010
Messages: 1 344
Par défaut

JackBauer:
Tu avais si bien explique plutot qu'il n'etait pas possible de calculer la masse des exoplanets car Kepler pouvait seulement mesurer la taille?
Sans doute I'll y a quelque chose qui echappe?

Dernière modification par VNA ; 28/07/2017 à 06h20
VNA est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2017, 13h17   #2553
José9
Astrodessinateur
Membre association
Quasar
 
Avatar de José9
 
Date d'inscription: juillet 2007
Localisation: Rolle (VD)
Messages: 3 703
Par défaut

Avec les ttv il est possible de déduire la masse
José9 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2017, 23h07   #2554
jackbauer
Membre
Quasar
 
Avatar de jackbauer
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 3 696
Par défaut

Le calcul des TTV tient en effet une place importante dans le programme HEK
Dans le cas spécifique de notre candidate exomoon, il n'y a pas, bien sur de mesure directe de la masse de la planète et de son satellite ; L'argumentation des auteurs, dans leur papier, est assez vague (…we are able to derive a mass based on the photodynamical model fit…) :


Dernière modification par jackbauer ; 28/07/2017 à 23h20
jackbauer est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/08/2017, 16h57   #2555
solea
Membre
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: décembre 2007
Messages: 283
Par défaut

Comment t?plein de planètes de masses terrestres découvertes autour de ta ceti et sa voisine et aucun poste concernant cette nouvelle?
__________________
http://www.millebabords.org/spip.php?article25840 :anti tafta
solea est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 00h39   #2556
C02
Membre
Supernova
 
Avatar de C02
 
Date d'inscription: juin 2017
Messages: 461
Par défaut

" here are some of the closest candidates for humanity’s next home." : https://futurism.com/heres-your-crit...ke-exoplanets/

Problème de terminologie ? : https://blogs.scientificamerican.com...ic%3A+Space%29

Dernière modification par C02 ; 17/08/2017 à 00h49
C02 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/08/2017, 13h48   #2557
montmein69_2
Membre
Trou noir
 
Avatar de montmein69_2
 
Date d'inscription: janvier 2009
Messages: 891
Par défaut

Ce n'est pas nouveau qu'il y ait cette terminologie abusive.
Et le titre de l'autre article "Here’s Your Critical Guide to the Hospitable Earth-Like Exoplanets" et le "here are some of the closest candidates for humanity’s next home." montre que les journalistes (même s'ils sont du sérail des scientifiques ou assimilés) utilisent le filon qui attire l'oeil, éveille l'intérêt ... bref "fait vendre".

La journaliste qui a écrit l'article Let's Lose the Term "Habitable Zone" for Exoplanets Elizabeth Tasker (an Associate Professor at the Japanese Aerospace Exploration Agency (JAXA) donne une arumentation sérieuse pour expliquer les limites des données qu'on peut recueillir actuellement. Et qu'il est plus qu'hasardeux d'extrapoler en utilisant des termes et des expressions qui sont scientifiquement sans fondement.

Je crains que même s'il y avait une tentative de la part d'astronomes, d'exo-biologistes etc ... de corriger le tir par exemple en demandant plus de rigueur dans les publications scientifiques professionnelles cela soit vain.

Car les équipes de recherche* qui sont toujours en quête de financement ne manquent pas d'exploiter le "filon" dans leurs publications, surtout qu'il s'agit d'un créneau particulièrement prisé depuis la découverte de la première exo-planète.

* certainement pas toutes, mais cela ne manque pas.

Dernière modification par montmein69_2 ; 17/08/2017 à 14h30
montmein69_2 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 30/09/2017, 14h57   #2558
AlphaCentaury
Ché bo par là...
Supernova
 
Avatar de AlphaCentaury
 
Date d'inscription: mars 2014
Localisation: Monde artificiel à pesanteur terrestre auto générée de 100 km² flottant autour de Proxima...
Messages: 661
Par défaut

Yo !

Un petit article de C&E. https://www.cieletespace.fr/actualit...ment-habitable

Une autre étude visant à déterminer si une planète orbitant une naine M peut avoir une atmosphère. Guère optimiste.
__________________
Juju 7x50 + T114/900 + Nikon D3300 + mes yeux Les étoiles, c'est bien quand y'en a pleins !
AlphaCentaury est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2017, 15h08   #2559
pas03410
Membre
Quasar
 
Avatar de pas03410
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: ALLIER 03,frontière Creuso-Bourbonnais, LAx
Messages: 2 651
Par défaut

NGTS-1b, encore une exoplanète, mais le problème est qu'elle est vraiment "grosse" (par rapport à son étoile hôte), au point qu'elle ne devrait pas exister :

https://www.francebleu.fr/infos/sant...tes-1509534243

https://www.ras.org.uk/news-and-pres...rmation-theory
__________________
«Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez-vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.»

Dernière modification par pas03410 ; 01/11/2017 à 15h11
pas03410 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2017, 19h38   #2560
Pirux
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Pirux
 
Date d'inscription: décembre 2015
Localisation: St Etienne
Messages: 164
Par défaut

Citation:
Envoyé par pas03410 Voir le message
NGTS-1b, encore une exoplanète, mais le problème est qu'elle est vraiment "grosse" (par rapport à son étoile hôte), au point qu'elle ne devrait pas exister :

https://www.francebleu.fr/infos/sant...tes-1509534243

https://www.ras.org.uk/news-and-pres...rmation-theory
Nos connaissances une nouvelle fois mis a defaut. On comprend vraiment que ces découvertes d'exoplanètes sont un tresor pour nous permettre de mieux comprendre notre propre planete et notre propre systeme
Pirux est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2017, 19h47   #2561
Pirux
Membre
Supergéante rouge
 
Avatar de Pirux
 
Date d'inscription: décembre 2015
Localisation: St Etienne
Messages: 164
Par défaut

Citation:
Envoyé par montmein69_2 Voir le message
Ce n'est pas nouveau qu'il y ait cette terminologie abusive.
Et le titre de l'autre article "Here’s Your Critical Guide to the Hospitable Earth-Like Exoplanets" et le "here are some of the closest candidates for humanity’s next home." montre que les journalistes (même s'ils sont du sérail des scientifiques ou assimilés) utilisent le filon qui attire l'oeil, éveille l'intérêt ... bref "fait vendre".

La journaliste qui a écrit l'article Let's Lose the Term "Habitable Zone" for Exoplanets Elizabeth Tasker (an Associate Professor at the Japanese Aerospace Exploration Agency (JAXA) donne une arumentation sérieuse pour expliquer les limites des données qu'on peut recueillir actuellement. Et qu'il est plus qu'hasardeux d'extrapoler en utilisant des termes et des expressions qui sont scientifiquement sans fondement.

Je crains que même s'il y avait une tentative de la part d'astronomes, d'exo-biologistes etc ... de corriger le tir par exemple en demandant plus de rigueur dans les publications scientifiques professionnelles cela soit vain.

Car les équipes de recherche* qui sont toujours en quête de financement ne manquent pas d'exploiter le "filon" dans leurs publications, surtout qu'il s'agit d'un créneau particulièrement prisé depuis la découverte de la première exo-planète.

* certainement pas toutes, mais cela ne manque pas.
Nommons la "habitable zone" la "earth-like habitability zone" pour essayer d'être plus précis. Quant a ce qu'on pourrait appeler une "life-bearing zone" il semblerait que ca puisse être un peu partout en fait
Pirux est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2017, 20h06   #2562
jackbauer
Membre
Quasar
 
Avatar de jackbauer
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 3 696
Par défaut

Citation:
Envoyé par pas03410 Voir le message
NGTS-1b, encore une exoplanète, mais le problème est qu'elle est vraiment "grosse" (par rapport à son étoile hôte), au point qu'elle ne devrait pas exister :

https://www.francebleu.fr/infos/sant...tes-1509534243

https://www.ras.org.uk/news-and-pres...rmation-theory

Merci pour l’info !
En fait d’autres planètes géantes ont déjà été découvertes autour de naines rouges ; Le communiqué de l’ESO (lien ci-dessous) cite Kepler-45b et HATS-6b

http://www.eso.org/public/france/ann...ann17076/?lang

La découverte a été réalisée par la méthode des transits grâce au nouvel observatoire (robotisé) NGTS près du VLT au Chili (constitué par 12 petits télescopes de 20cm)
HARPS a permis de déterminer sa masse.
La photo de l’observatoire de Nice (!) qui illustre l’article de France bleu est fantaisiste

Rendons honneur au NGTS :

jackbauer est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/11/2017, 23h01   #2563
bang*gib
Membre de l'association
Membre association
Galaxie
 
Avatar de bang*gib
 
Date d'inscription: décembre 2011
Localisation: Lourdes <->Tarbes
Messages: 7 561
Par défaut

Citation:
Envoyé par pas03410 Voir le message
NGTS-1b, encore une exoplanète, mais le problème est qu'elle est vraiment "grosse" (par rapport à son étoile hôte), au point qu'elle ne devrait pas exister :

https://www.francebleu.fr/infos/sant...tes-1509534243

https://www.ras.org.uk/news-and-pres...rmation-theory
Bonsoir.

Cette découverte me rappelle par son aspect un fil que je ne retrouve pas.

La question était sur la possibilité d'une planète plus grosse que son étoile.

Bon ici ce n'est pas le cas car planète fait un quart de la taille de son étoile...

Merci pour la nouvelle.
__________________
L’intelligent, n’est pas celui qui sait, mais c’est celui qui sait faire savoir aux autres ce qu’il sait.AN
bang*gib est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2017, 03h02   #2564
pas03410
Membre
Quasar
 
Avatar de pas03410
 
Date d'inscription: avril 2010
Localisation: ALLIER 03,frontière Creuso-Bourbonnais, LAx
Messages: 2 651
Par défaut

Citation:
Envoyé par bang*gib Voir le message

Cette découverte me rappelle par son aspect un fil que je ne retrouve pas.

La question était sur la possibilité d'une planète plus grosse que son étoile.
Salut, tu penses certainement à EBLM J0555-57Ab, la mini-étoile qui elle aussi bouscule les théories actuellement admises (http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=150042)

Et bien vu jackbauer pour l'erreur de France Bleu
__________________
«Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez-vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.»
pas03410 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2017, 15h03   #2565
elarwen
Statisticien fou
Quasar
 
Avatar de elarwen
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Lezoux (63)
Messages: 1 994
Par défaut

J'ai une petite question... Enfin quelques-unes, en fait...

La détection des exoplanètes par la méthode des vitesses radiales est quelque chose d'effroyablement précis. Il est déjà clair que l'élargissement des raies pose problème dans le cas des étoiles à rotation rapide, ce qui est notamment le cas des étoiles chaudes. Mais je vois deux autres problèmes potentiels:
_ le rougissement relativiste de la longueur d'onde lié à la masse de l'étoile: quel est son ordre de grandeur? Peut-il être gênant?
_ l'expansion de l'univers

Au sujet de l'expansion de l'univers, la valeur admise actuellement est d'environ 70km/s par mégaparsec. Tripatouiller les unités nous amène à 2cm/s par année-lumière environ. A 500 al, ça nous donne 10m/s de vitesse d'éloignement due à l'expansion de l'univers: c'est plus que la meilleure sensibilité des instruments actuels. Cet effet oblige-t-il les astronomes à peaufiner leur connaissance des distances pour le calibrage des spectres?
__________________
"Je suis gentil, mais je suis méchant!" (Dédé de St-Fé, grand penseur contemporain, 30 juillet 2016)... On t'adore, Dédé!
elarwen est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2017, 15h45   #2566
C02
Membre
Supernova
 
Avatar de C02
 
Date d'inscription: juin 2017
Messages: 461
Par défaut

https://www.newscientist.com/article/2151848-we-may-have-found-20-habitable-worlds-hiding-in-plain-sight/?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium =Social&cmpid=SOC|NSNS|2017-Echobox&utm_source=Facebook#link_time=1509463476

Juste une info en passant.
Désolé de ne pas (pouvoir) répondre à tes questions elarwen...
C02 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2017, 19h48   #2567
Spectrahm
Membre
Géante rouge
 
Avatar de Spectrahm
 
Date d'inscription: mai 2017
Localisation: Lyon
Messages: 62
Par défaut

Citation:
Envoyé par elarwen Voir le message
J'ai une petite question... Enfin quelques-unes, en fait...

La détection des exoplanètes par la méthode des vitesses radiales est quelque chose d'effroyablement précis. Il est déjà clair que l'élargissement des raies pose problème dans le cas des étoiles à rotation rapide, ce qui est notamment le cas des étoiles chaudes. Mais je vois deux autres problèmes potentiels:
_ le rougissement relativiste de la longueur d'onde lié à la masse de l'étoile: quel est son ordre de grandeur? Peut-il être gênant?
_ l'expansion de l'univers

Au sujet de l'expansion de l'univers, la valeur admise actuellement est d'environ 70km/s par mégaparsec. Tripatouiller les unités nous amène à 2cm/s par année-lumière environ. A 500 al, ça nous donne 10m/s de vitesse d'éloignement due à l'expansion de l'univers: c'est plus que la meilleure sensibilité des instruments actuels. Cet effet oblige-t-il les astronomes à peaufiner leur connaissance des distances pour le calibrage des spectres?
Non, ce n'est pas un problème. Pour rappel cette méthode vise à mesurer un écart périodique de vélocité radiale, causé par l'influence gravitationnelle d'une ou plusieurs planètes autour d'un astre. En mesurant cet écart, on peut le faire coller à un modèle de mécanique spatiale permettant de savoir précisément la masse et l'orbite de la/les exoplanète(s).

Le décalage Doppler n'a donc pas d'importance ici puisqu'il s'appliquera de manière constante à tout le domaine spectral, les écarts ne sont pas faussés. Effectivement il doit devenir problématique à des redshifts élevés, mais à ce moment là l'éloignement est de toute façon trop considérable pour détecter des exoplanètes, et il suffit d'appliquer ce redshift au décalage Doppler mesuré pour retrouver la valeur initiale.

Citation:
_ le rougissement relativiste de la longueur d'onde lié à la masse de l'étoile: quel est son ordre de grandeur? Peut-il être gênant?
Non ce n'est pas gênant, ces mesures nécessitent un échantillon statistique importante, de l'ordre d'une centaine de raies sur tout le domaine spectral, parce que justement la fluctuation d'une seule raie serait peu parlante. Ensuite, le rougissement sera linéaire et constant sur tout le domaine, donc là non plus cela ne fausse pas les mesures.

Dernière modification par Spectrahm ; 02/11/2017 à 20h19
Spectrahm est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2017, 19h52   #2568
Spectrahm
Membre
Géante rouge
 
Avatar de Spectrahm
 
Date d'inscription: mai 2017
Localisation: Lyon
Messages: 62
Par défaut

édité

Dernière modification par Spectrahm ; 02/11/2017 à 20h09
Spectrahm est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 02/11/2017, 22h01   #2569
bang*gib
Membre de l'association
Membre association
Galaxie
 
Avatar de bang*gib
 
Date d'inscription: décembre 2011
Localisation: Lourdes <->Tarbes
Messages: 7 561
Par défaut

Citation:
Envoyé par pas03410 Voir le message
Salut, tu penses certainement à EBLM J0555-57Ab, la mini-étoile qui elle aussi bouscule les théories actuellement admises (http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=150042)
Bonsoir.
Comment t'as deviné.

Merci pas03410 .

Une chose est sure sur WA y a de l'info et de l'intprospection.
__________________
L’intelligent, n’est pas celui qui sait, mais c’est celui qui sait faire savoir aux autres ce qu’il sait.AN

Dernière modification par bang*gib ; 02/11/2017 à 22h17
bang*gib est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2017, 15h09   #2570
jackbauer
Membre
Quasar
 
Avatar de jackbauer
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 3 696
Par défaut

http://www.eso.org/public/france/news/eso1735/?lang

Formidables résultats d’ALMA qui vient d’observer Proxima du Centaure !!
On sait déjà qu’il y a une planète dans la ZH, mais ce que vient de découvrir l’interféromètre géant c’est un système complexe avec des ceintures de poussières, synonyme de promesse pour l’existence d’autres planètes (comme le suggère le Survey en cours de HARPS)

Extrait :

Guillem Anglada de l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie (CSIC), Grenade, Espagne, et auteur principal de la nouvelle étude, explique toute l’importance de cette découverte : “La détection de poussière autour de Proxima fait suite à la découverte de l’exoTerre Proxima b. Elle suggère, pour la toute première fois, l’existence d’un système planétaire complexe ne se résumant pas à une simple planète, autour de l’étoile la plus proche de notre Soleil.”
Les ceintures de poussière constituent les vestiges de la matière qui ne s’est pas agglomérée en corps de dimensions plus élevées telles les planètes. Les particules de roche et de glace qui composent ces anneaux arborent des tailles variées, allant du grain de poussière le plus fin, de diamètre inférieur au millimètre, aux corps semblables à des astéroïdes de plusieurs kilomètres de diamètre .
La poussière semble former une ceinture dont la distance à Proxima Centauri avoisine plusieurs millions de kilomètres et dont la masse totale est estimée au centième de la masse terrestre. La ceinture est caractérisée par une température voisine de -230 degrés Celsius, semblable à celle de la Ceinture de Kuiper située en périphérie du Système Solaire.
En outre, les données d’ALMA suggèrent l’existence d’une autre ceinture, dix fois plus éloignée et composée de poussière de température moindre. Cette découverte, si elle se trouvait confirmée, soulèverait bien des questions quant à la nature de cette ceinture périphérique située dans un environnement particulièrement froid et à distance élevée d’une étoile de température et de luminosité inférieures à celles du Soleil. L’une et l’autre ceintures sont plus éloignées de Proxima Centauri que la planète Proxima b, qui orbite autour de son étoile hôte à quatre millions de kilomètres seulement [3].
Guilhem Anglada détaille les conséquences de cette découverte : “Ce résultat permet d’envisager l’existence, autour de Proxima Centauri, d’un système planétaire complexe, fruit de multiples interactions ayant abouti à la formation d’une ceinture de poussière. Une étude plus approfondie devrait révéler les localisations de planètes non identifiées à ce jour.”
(…)
Pedro Amada, co-auteur de l’étude et également chercheur à l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie, revient sur l’importance de cette observation : “Ces premiers résultats montrent qu’ALMA est capable de détecter des structures de poussière en périphérie de Proxima. De prochaines observations nous procureront une image plus détaillée du système planétaire de Proxima. En les combinant avec l’étude des disques protoplanétaires autour de jeunes étoiles, de nombreux détails des processus qui ont conduit à la formation de la Terre et du Système Solaire voici 4600 millions d’années seront dévoilés. Ce que nous observons aujourd’hui constitue un simple amuse-bouche comparé à ce qui nous attend !”

Article sur le site de C&E :
http://www.cieletespace.fr/actualite...taire-complexe

Article de Guillaume Cannat sur le site du Monde :
http://autourduciel.blog.lemonde.fr/...astronomiques/


Papier des découvreurs :

https://arxiv.org/abs/1711.00578

ALMA Discovery of Dust Belts Around Proxima Centauri


Schéma expliquant le système de Proxima
En 3 («*unknow source*»), une nouvelle planète ?


Dernière modification par jackbauer ; 03/11/2017 à 17h06
jackbauer est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2017, 10h39   #2571
elarwen
Statisticien fou
Quasar
 
Avatar de elarwen
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Lezoux (63)
Messages: 1 994
Par défaut

Citation:
Envoyé par Spectrahm Voir le message
Non, ce n'est pas un problème. Pour rappel cette méthode vise à mesurer un écart périodique de vélocité radiale, causé par l'influence gravitationnelle d'une ou plusieurs planètes autour d'un astre. En mesurant cet écart, on peut le faire coller à un modèle de mécanique spatiale permettant de savoir précisément la masse et l'orbite de la/les exoplanète(s).

Le décalage Doppler n'a donc pas d'importance ici puisqu'il s'appliquera de manière constante à tout le domaine spectral, les écarts ne sont pas faussés. Effectivement il doit devenir problématique à des redshifts élevés, mais à ce moment là l'éloignement est de toute façon trop considérable pour détecter des exoplanètes, et il suffit d'appliquer ce redshift au décalage Doppler mesuré pour retrouver la valeur initiale.


Non ce n'est pas gênant, ces mesures nécessitent un échantillon statistique importante, de l'ordre d'une centaine de raies sur tout le domaine spectral, parce que justement la fluctuation d'une seule raie serait peu parlante. Ensuite, le rougissement sera linéaire et constant sur tout le domaine, donc là non plus cela ne fausse pas les mesures.
Merci pour tes réponses, Spectrahm!
Tu as raison, ça donnerait juste un glissement dans les calages, or ils bossent sur des différences de longueurs d'onde, même pas sur les longueurs d'onde elles-mêmes.
J'aurais dû y penser tout seul, en fait... lol!
Se dépatouiller des raies très élargies des étoiles en rotation rapide doit être beaucoup plus difficile, finalement.
__________________
"Je suis gentil, mais je suis méchant!" (Dédé de St-Fé, grand penseur contemporain, 30 juillet 2016)... On t'adore, Dédé!
elarwen est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2017, 15h10   #2572
Wilson Pinto
Membre
Protoetoile
 
Avatar de Wilson Pinto
 
Date d'inscription: octobre 2017
Messages: 5
Par défaut Croisement des données

Bonjour à tous et à toutes.

Je me pose une question sur les méthodes de détection des exoplanètes, quand une équipe détecte une planète à l'aide de télescopes terrestres (VLT, HTFC, etc..) et spatial (Kepler, Spitzer, Corot), y-a-il complémentarité dans les méthodes pour être sur des résultats?

Si par exemple, prenons le cas de Proxima B, elle fut découverte par le transit, mais y-a t-il eu aussi une confirmation par la vitesse radiale? je sais par contre qu'en détection radio ALMA a fait son taf...

Merci.
Wilson Pinto est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2017, 21h37   #2573
Niman1992
Membre
Supernova
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 480
Par défaut

Citation:
Envoyé par Wilson Pinto Voir le message
Bonjour à tous et à toutes.

Je me pose une question sur les méthodes de détection des exoplanètes, quand une équipe détecte une planète à l'aide de télescopes terrestres (VLT, HTFC, etc..) et spatial (Kepler, Spitzer, Corot), y-a-il complémentarité dans les méthodes pour être sur des résultats?

Si par exemple, prenons le cas de Proxima B, elle fut découverte par le transit, mais y-a t-il eu aussi une confirmation par la vitesse radiale? je sais par contre qu'en détection radio ALMA a fait son taf...

Merci.
Bonsoir Wilson,
Comme personne ne t'a répondu, je me lance. Oui, il y a bien sûr complementarité entre les méthodes de détection. Par exemple, le satellite Kepler ne détecte "que" des "planètes candidates" qui sont ensuite confirmées au sol par la même méthode ou la méthode des vitesses radiales.
Mais attention, au sol, il est plutôt facile de confirmer des découvertes de grosses planètes mais beaucoup plus difficilement des planètes de type terrestre.
Même chose pour Proxima B. Il fallait découvrir des mouvements de l'ordre de 10cm/s pour une planète terrestre, soit à la limite extrême des résolutions des télescopes (1m/sec pour les Jupiter). Mais avec le spectro Espresso fourni par la Suisse ça devrait être bien plus facile dès l'an prochain.

En espérant avoir répondu même partiellement à tes interrogations.
Niman 1992
Niman1992 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/11/2017, 00h35   #2574
jackbauer
Membre
Quasar
 
Avatar de jackbauer
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 3 696
Par défaut

houla houla houla...
Proxima b n'a pas été découverte par transit mais par vitesse radiale !! C'est le spectrographe HARPS qui a pu déterminer sa masse minimum : 1.27 fois celle de la Terre
Il y a très peu d'exoplanètes découvertes et confirmées par deux méthodes différentes, y compris celles détectées par KEPLER (mission 1 de 2009 à 2013) : elle gravitent autour d'étoiles très lointaines et très faibles pour les mesures en vitesse radiales, ou alors elles sont très imprécises
L'entrée en service d'ESPRESSO, encore plus précis que HARPS, devrait permettre de découvrir des planètes de 1 masse terrestre dans la ZH d'une étoile de type solaire....

Un bon exemple de planète découverte par transit puis confirmée par vitesse radiale : LHS 1140b
http://www.eso.org/public/news/eso1712/

Dernière modification par jackbauer ; 11/11/2017 à 00h44
jackbauer est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 11/11/2017, 21h09   #2575
Niman1992
Membre
Supernova
 
Date d'inscription: novembre 2011
Messages: 480
Par défaut

Euh...c'est pas ce que j'ai écris....peut être pas assez clairement pour que tout le monde comprenne.
NIman1992
Niman1992 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h32.