Webastro
La communauté de l'astronomie
Moteur de suivi à 1,50 euros

Rubrique: Bricolages


Ajouter aux favoris Ajouter à vos favoris


salut à tous,

voilà, c'est dans le titre, je me suis fait un moteur de suivi pour mon EQ3.2 ... et ça m'a couté 1,5 euros !!! et de la récup' ... !

Tout commença par une promenade dans un surplus de l'armée à Montélimar... en fouillant un peu, je suis tombé sur cet objet :




C'est un motoréducteur ... sur la plaque, je lis "1 RPH" ... c'est à dire "1 rotation par heure" !!! c'est énorme comme réduction ... je réfléchis un quart de seconde et je me dis que ça doit pas être trop mauvais pour mettre sur ma monture ... doit y avoir moyen de bricoler ... je regarde le prix : 1,5 euro ... j'hésite 1/8 de seconde et je paye tout content de moi. Le vendeur me fait remarquer que c'est du 115V alternatif, chose que j'avais remarqué mais peu importe, je m'adapterai.

De retour chez moi, je vire le moteur, je vire les plaques qui cachent les rouages et je vois ceci:



Un fabuleux tas de roues dentées! le rapport de réduction est énorme... après examen de ma monture, j'estime qu'il faut que ce motoréducteur fasse 5 rotations par heure (et non une seule comme c'est le cas) pour avoir un suivi à peu prés correct. Ni une ni deux, je vire le premier pignon et il me reste ça :



Je navigue uniquement au pifomètre, aucune envie de compter les dents pour savoir de combien j'ai augmenter la vitesse ... d'autant plus qu'il faut que je remplace le moteur d'origine, donc il y a aussi cet élément à prendre en compte ----> la vitesse moteur.
J'avais envie d'un moteur à courant continu qui fonctionnerait avec juste 2 piles de 1,5V , j'ai donc récupérer l'un des moteurs d'une imprimante HP :



A gauche le moteur 115volts d'origine, à droite celui de l'imprimante.
Sur ces moteurs, il n'y a jamais aucune indications, ni voltage, ni vitesse ... j'essaie donc de lui coller 2 piles aux fesses et de le laisser tourner pendant 2h pour voir s'il crame ... et bien non, il ne chauffe même pas; sans doute un 5V ou 12V d'origine. Cela étant, je n'ai qu'une confiance limitée avec ce type de piece car ils ne sont pas faits pour tourner sans arrêt pendant X heures ... l'avenir me dira si j'ai raison ou tord...
En bout d'arbre, il y a un pignon en plastque qui entrainait une courroie dans l'imprimante, je décide après essaies de l'entourer de latex, sur plusieurs couches et collé à la loctite, car ça faisait un raffut terrible contre les pignons en bronze du réducteur.

Pour le moment, je n'ai pas encore bricolé de système pour bien fixer le moteur sur le réducteur, mais avec des élastiques ça marche pas mal
admirez l'estétisme de la chose :




Avec un petit bidule pour les piles que j'ai récupéré sur un appareil lambda!

En essayant le système sur la table du salon, chrono à l'appui, je me rends compte que cette ensemble tourne environ 1,5 fois trop vite ! tant pis me dis je, c'est juste une question soit de voltage soit de changeage de moteur, soit il faut que je réduise un peu la taille de mon pignon monté sur l'arbre... rien de méchant en somme .
et voilà ... en guise d'accouplement, j'ai utilisé l'une des fiches en laiton(bronze?) d'une vieille prise triphasée récupérée au taf que j'ai scié:




Il ne me reste plus qu'à fixer un point de la carcasse du réducteur sur la monture et le tour est joué (sinon c'est pas la monture qui va bouger mais mon montage).

J'ai fait l'essaie cet après midi sur le soleil avec le PST, verdict : bien ...
J'ai placé le soleil en bout de champ, pret à sortir... sachant que mon moteur va trop vite, je me suis dit que le soleil reviendrait au centre puis continuerait jusqu'à sortir de l'autre coté .... mais c'était sans compter sur le "broutage" ... le moteur n'entraine pas l'ensemble en continue, il "saute des tours" (sur la table du salon il n'avait pas de contrainte, donc pas de soucis) ce qui au final ralenti la rotation et me fait garder le soleil dans le champs pendant 45 minutes... cool .
Mais ce n'est pas une bonne solution, c'est trop aléatoire. En plus il risque d'y avoir trop de vibrations en le laissant ainsi Il faudra donc que je fixe mieux le moteur (avec plus d'élastiques ? ) et que je réduise un peu la taille du pignon du moteur pour obtenir la bonne vitesse.

Ce montage ne vaudra pas le suivi d'un moteur conçu pour ça, mais il suffira emplement à garder une planete ou autre amas dans le champs pendant plusieurs dizaines de minutes ...

à suivre