Webastro
La communauté de l'astronomie
Objectif : Lune !…

Rubrique: Articles : information générale


Ajouter aux favoris Ajouter à vos favoris


Objectif : Lune !…



Bonjour à toutes et bonjour à tous,

L'histoire de l'astronautique m'a toujours passionnée depuis que je suis tout petit car j'ai eu la chance de grandir à la bonne époque pour cela…

J'ai déjà raconté trois épisodes de l'histoire de l'astronautique sur deux forums astronomiques :

* d'abord, sur "Futurastro", le début l'extraordinaire aventure de Werhner von Braun, voir :  http://www.futurastro.fr/dossier-von-braun2.php

* ensuite, sur "Webastro", la suite de l'épopée de von Braun après 1945, voir :  http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=30126

* enfin, également sur "Webastro", l'histoire de la première retransmission de télévision par satellite, voir :  http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=16591 (message n° #6).

Je voudrais maintenant vous décrire brièvement les étapes de la conquête de la Lune par des sondes automatiques à la fin des années cinquante, dans les années soixante, et au début des années soixante-dix, avec cette angoissante incertitude : qui des Soviétiques ou des Américains réussiraient à poser en douceur une sonde automatique sur la Lune, et arriveraient à ramener intacts sur la Terre des échantillons du sol de notre satellite ?…

L'histoire des vols habités qui ont jalonnés la course à la conquête de la Lune est assez connue. En revanche, celle des sondes automatiques l'est beaucoup moins… Aussi je vais vous énumérer les 70 premières tentatives de tirs vers notre satellite naturel.

* 17 août 1958 : Échec au lancement d’une sonde américaine lunaire Pioneer (Pioneer 0, d’un poids de 84 kg), par la fusée Thor Able 1. La fusée a explosé à 16 km d’altitude. C’était la première tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 11 octobre 1958 : Lancement réussi de la sonde américaine lunaire Pioneer 1, d’un poids de 84 kg, par la fusée Thor Able 2. Cette sonde retombe sur la Terre, dans le Pacifique sud, après s’en être éloignée à 113 830 km. C’était la deuxième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 8 novembre 1958 : Échec au lancement de la sonde lunaire américaine Pioneer 2, d’un poids de 87 kg, par la fusée Thor Able 3. Cette sonde retombe sur la Terre, en Afrique centrale, après s’en être éloignée à seulement 1 550 km. C’était la troisième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 6 décembre 1958 : Lancement réussi de la sonde américaine lunaire Pioneer 3, d’un poids de 13 kg, par la fusée Juno 2. Cette sonde retombe sur la Terre, également en Afrique centrale, après s’en être éloignée à 102 320 km. C’était la quatrième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 2 janvier 1959 : Lancement réussi de la sonde soviétique lunaire Lunik 1, d’un poids de 797 kg, par la fusée A 1. Cette sonde passe à 5 000 km seulement de la Lune, avant de s’engager dans une orbite solaire. Lunik 1 est donc devenue la première planète artificielle du système solaire. C’était la cinquième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune. La planète artificielle Lunik 1 devint alors “ Mechta ” (le rêve).

* 3 mars 1959 : Lancement réussi de la sonde américaine lunaire Pioneer 4. Cette sonde est passée à 60 500 km de la Lune quatre jours après son lancement avant de s’engager dans une orbite solaire. Pioneer 4 est donc devenue la deuxième planète artificielle du système solaire. C’était la sixième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 12 septembre 1959 : Lancement réussi de la sonde soviétique lunaire Lunik 2, d’un poids de 860 kg, par la fusée A 1. Cette sonde s’écrase sur la Lune le 13 septembre 1959 à 21h02m25s (TU). Lunik 2 est donc devenue le premier engin spatial a atteindre un autre astre du système solaire. C’était la septième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune, et le premier succès.

* 24 septembre 1959 : Échec au lancement de la sonde lunaire américaine Pioneer-Orbiter (d’un poids de 375 kg), la fusée Atlas-Able ayant explosé lors d’un essai au sol. C’était la huitième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 4 octobre 1959 : Lancement réussi de la sonde soviétique lunaire Lunik 3 (d’un poids de 614 kg), par la fusée A 1. Cette sonde s’approche à 60 000 km de la Lune d’où elle photographie, pour la première fois de l’histoire, 70 % de la face cachée de la Lune. Lunik 3 continue alors sur une orbite terrestre de très longue période. Lunik 3 a donc permis de découvrir la face cachée de la Lune. C’était la neuvième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune, et le premier succès pour en photographier la face cachée.

* 26 novembre 1959 : Échec au lancement de la sonde lunaire américaine Pioneer-Orbiter (d’un poids de 373 kg). La sonde fut détruite dans l’explosion de la fusée Atlas-Able 45 secondes après le décollage. C’était la dixième tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 25 septembre 1960 : Échec au lancement de la sonde lunaire américaine Pioneer-Orbiter (d’un poids de 388 kg). La sonde fut détruite suite au dysfonctionnement du système d’alimentation en comburant du deuxième étage de la fusée Atlas Able 5A. C’était la 11ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 15 décembre 1960 : Échec au lancement de la sonde lunaire américaine Pioneer-Orbiter (d’un poids de 388 kg). La sonde fut détruite dans l’explosion du premier étage de la fusée Atlas-Able 70 secondes après le décollage. C’était la 12ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 23 août 1961 : Lancement de la sonde expérimentale lunaire américaine Ranger 1 (d’un poids de 674 kg) qui devait être placé sur une orbite terrestre haute par une fusée à deux étages Atlas-Agena. La sonde fut mise seulement sur une orbite terrestre basse, le deuxième étage (Agena) refusant de se mettre en route. C’était la 13ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 18 novembre 1961 : Lancement de la sonde expérimentale lunaire américaine Ranger 2 (d’un poids de 674 kg) qui devait être placé sur une orbite terrestre haute par une fusée à deux étages Atlas-Agena. La sonde fut de nouveau mise seulement sur une orbite terrestre basse, le deuxième étage (Agena) refusant encore de se mettre en route. C’était la 14ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 26 janvier 1962 : Lancement de la sonde lunaire américaine Ranger 3 (d’un poids de 727 kg) qui devait être placé sur une orbite de collision avec la Lune pour y déposer un séismomètre, par une fusée à deux étages Atlas-Agena. La sonde partit effectivement bien vers la Lune, mais elle s’en est approchée à 36 808 km car l’étage Agena lui avait imprimé une vitesse trop élévée. C’était la deuxième fois (depuis Pioneer 4, lancé le 3 mars 1959) qu’une sonde américaine frôlait la Lune. C’était la 15ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 23 avril 1962 : Lancement réussi de la sonde lunaire américaine Ranger 4 (d’un poids de 730 kg) qui devait être placé sur une orbite de collision avec la Lune pour y déposer un séismomètre, par une fusée à deux étages Atlas-Agena. La sonde Ranger 4 s’est bien écrasée sur la face cachée de la Lune, mais sans pouvoir transmettre d’images du sol lunaire à cause d’un problème électrique. Ranger 4 était la deuxième sonde de l’histoire (après la sonde soviétique Lunik 2, lancée le 12 septembre 1959) a atteindre le sol lunaire. C’était la 16ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 18 octobre 1962 : Lancement de la sonde lunaire américaine Ranger 5 (d’un poids de 752 kg) qui devait être placé sur une orbite de collision avec la Lune pour y déposer un séismomètre, par une fusée à deux étages Atlas-Agena. La sonde Ranger 5, à cause d’une panne d’électricité, a frôlé la Lune à seulement 725 km, avant de s’engager sur une orbite solaire. Ranger 5 est donc la troisième planète artificielle du système solaire. C’était la 17ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 4 janvier 1963 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Lunik [non numérotée] (d’un poids de 3 080 kg), qui devait officieusement alunir en douceur, par la fusée A-2-e. La sonde n’atteint qu’une orbite terrestre. C’était la 18ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 3 février 1963 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Lunik [non numérotée] (d’un poids de 3 080 kg), qui devait alunir en douceur, par la fusée A-2-e. La sonde ne parvient même pas en orbite terrestre. C’était la 19éme tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 2 avril 1963 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Lunik 4 (d’un poids de 3 135 kg), qui devait alunir en douceur, par la fusée A-2-e. Lunik 4 est passée à 8 500 km de la Lune, puis s’est engagée sur une orbite solaire. Lunik 4 est donc la quatrième planète artificielle du système solaire. C’était la 20ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 30 janvier 1964 : Lancement de la sonde lunaire américaine Ranger 6 (d’un poids de 805 kg) envoyé sur une orbite de collision avec la Lune pour y retransmette des images télévisées en gros plan de la Lune. Rager 6 s’écrasa bien sur le sol de la Lune, mais sans pouvoir transmettre d’images du sol lunaire à cause d’un problème de court-circuit. Ranger 6 était la troisième sonde de l’histoire (après la sonde soviétique Lunik 2, lancée le 12 septembre 1959, puis la sonde américaine Ranger 4, lancée le 23 avril 1962) a atteindre le sol lunaire. C’était la 21ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 9 avril 1964 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Lunik [non numérotée] (d’un poids de 3 142 kg), qui devait alunir en douceur, par la fusée A-2-e. La sonde ne parvient même pas en orbite terrestre. C’était la 22ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 28 juillet 1964 : Lancement de la sonde lunaire américaine Ranger 7 (d’un poids de 806 kg) envoyé sur une orbite de collision avec la Lune pour y retransmette des images télévisées en gros plan de la Lune. Ranger 7 s’écrasa bien sur le sol de la Lune et put transmettre 4 308 images à la Terre grâce à six caméras de télévision : deux avec des objectifs à grand angle (résolution : 1 150 lignes) et quatre avec des téléobjectifs d’une résolution de 300 lignes. Deux émetteurs de 60 watts ont permis la retransmission vers la Terre des premières images télévisées en gros plan du sol lunaire, les 17 dernières minutes avant impact. Ranger 7 était la quatrième sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire. C’était la 23ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 17 février 1965 : Lancement de la sonde lunaire américaine Ranger 8 (d’un poids de 809 kg) envoyé sur une orbite de collision avec la Lune pour y retransmette des images télévisées en gros plan de la Lune. Ranger 8 s’écrasa bien sur le sol de la Lune, avec un angle d’impact de 42 °, sur Mare Cognitum, la mer de la Tranquillité, non loin du futur site d’alunissage d’Apollo 11 le 20 juillet 1969. Ranger 8 put transmettre 7 137 images vers la Terre (d’une qualité supérieure à celles de Ranger 7) toujours grâce aux six caméras de télévision. La dernière image avait une résolution de deux mètres seulement. Ranger 8 était la 5ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire. C’était la 24ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 21 mars 1965 : Lancement de la sonde lunaire américaine Ranger 9 (d’un poids de 807 kg) envoyé sur une orbite de collision avec la Lune pour y retransmette des images télévisées en gros plan de la Lune. Ranger 9 s’écrasa bien sur le sol de la Lune, non loin du cratère Alphonsus. Ranger 9 put transmettre 5 814 images vers la Terre. Pour la première fois les téléspectateurs américains ont pu voir ces images en direct à la télévision. Ranger 9 était la 6ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire. C’était la 25ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 9 mai 1965 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Lunik 5 (d’un poids de 3 255 kg), qui devait alunir en douceur, par la fusée A-2-e. Luna 5 s’écrasa bien sur le sol de la Lune le 12 mai 1965, par 31° Sud et 8° Est, mais trop violemment pour un alunissage en douceur. Lunik 5 était la 7ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire. C’était la 26ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 8 juin 1965 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Luna 6 (d’un poids de 3 180 kg), qui devait alunir en douceur, par la fusée A-2-e. Luna 6 est passée à 168 000 km de la Lune, puis s’est engagée sur une orbite solaire. Luna 6 est donc la cinquième planète artificielle du système solaire. C’était la 27ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune. A noter qu’à compter de ce tir, le nom, en français, des sondes soviétiques lunaires, jusqu’ici dénommé “Lunik” a été remplacé par celui de “Luna”.

* 18 juillet 1965 : Lancement de la sonde lunaire soviétique Zond 3 (d’un poids de 2 085 kg), qui devait photographier la face cachée de la Lune. Zond 3 est passée à 9 200 km de la Lune et a retransmis 25 clichés des dernières portions encore inconnues de la face cachée de la Lune. Zond 3 s’est ensuite engagée sur une orbite solaire. Zond 3 est donc la 6ème planète artificielle du système solaire. C’était la 28ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 4 octobre 1965 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 7 (d’un poids de 3 321 kg), qui devait alunir en douceur. Luna 7 s’écrasa bien sur le sol de la Lune, par 9° Nord et 63° 18 ' Est, mais trop violemment pour un alunissage en douceur. Luna 7 était la 8ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire. C’était la 29ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 3 décembre 1965 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 8 (d’un poids de 1 552 kg), qui devait alunir en douceur. Luna 8 s’écrasa bien sur le sol de la Lune le 6 décembre 1965, mais trop violemment pour un alunissage en douceur. Luna 8 était la 9ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire. C’était la 30ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 31 janvier 1966 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 9 (d’un poids de 3 490 kg). Luna 9 fut la première sonde de l’histoire à alunir en douceur par 7° 08' Nord et 64° 33' Ouest. La sonde soviétique Luna 9 a retransmis des panoramas télévisés et des renseignements relatifs aux radiations pendant plus de quatre jours. Le poids de la capsule était de 100 kg. Luna 9 était la 10ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire. C’était la 31ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 1er mars 1966 : L’U.R.S.S. lance le satellite Cosmos 111 [qui n’était en fait qu’une sonde lunaire Luna camouflée] (d’un poids de 3 530 kg), qui devait alunir en douceur, par la fusée A-2-e. La sonde n’atteint qu’une orbite terrestre. C’était la 32ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 31 mars 1966 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 10 (d’un poids de 3 530 kg) qui devait être satellisée autour de la Lune. Luna 10 fut la première sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune. Luna 10 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 71° 32' (350 / 1 017 km), parcourue en 178,3 minutes (soit 2h 58m). Pendant ses 56 jours de vie, ce satellite lunaire de 245 kg a retransmis des renseignements relatifs à la surface lunaire. C’était la 33ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 30 mai 1966 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 1 (d’un poids de 2 195 kg) qui devait alunir en douceur. Surveyor 1 a effectivement aluni en douceur dans une région située au nord du cratère Flamsteed dans la mer des Tempêtes, par 2° 27' Sud et 43° 13' Ouest. Surveyor 1 fut la deuxième sonde de l’histoire à alunir en douceur, après Luna 9, lancée le 31 janvier 1966. Surveyor 1 a retransmis 11 237 clichés télévisés et des renseignements pendant plus de six semaines. Surveyor 1 était la 11ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire. C’était la 34ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 10 août 1966 : Lancement par la fusée Atlas-Agena de la sonde lunaire américaine Lunar Orbiter 1 (d’un poids de 850 kg) qui devait qui devait être satellisée autour de la Lune. Lunar Orbiter 1 fut la deuxième sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, lancée le 31 mars 1966). Lunar Orbiter 1 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 12° 12' (100 / 1 740 km). Cette sonde a retransmis 211 clichés télévisés ou photographiques de la surface de la Lune. C’était la 35ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 24 août 1966 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 11 (d’un poids de 3 615 kg) qui devait être satellisée autour de la Lune. Luna 11 fut la troisième sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10 et Lunar Orbiter 1). Luna 11 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 27° 12' (159 / 1 200 km), parcourue en 178 minutes (soit 2h 58m). C’était la 36ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 20 septembre 1966 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 2 (d’un poids de 2 200 kg) qui devait alunir en douceur. Une panne de moteur d’un vérin, durant la manœuvre de correction à mi-parcours, provoqua la culbute de Surveyor 2 et son écrasement sur la Lune trois jours plus tard au Sud-Est du cratère Copernicus. Surveyor 2 était la 12ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire. C’était la 37ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune


* 22 octobre 1966 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 12 (d’un poids de 3 585 kg) qui devait être satellisée autour de la Lune. Luna 12 fut la quatrième sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, et Luna 11). Luna 12 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 15° (100 / 1 740 km), parcourue en 205 minutes (soit 3h 25m). Luna 12 a retransmis des clichés télévisés de la surface de la Lune. C’était la 38ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune


* 26 octobre 1966 : Lancement, sur une orbite terrestre haute, par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire de mise au point Centaure 3 (d’un poids de 1 600 kg). C’était un vol de mise au point pour les sondes Surveyor, afin de vérifier le redémarrage de l’étage Centaur.


* 6 novembre 1966 : Lancement par la fusée Atlas-Agena de la sonde lunaire américaine Lunar Orbiter 2 (d’un poids de 860 kg) qui devait qui devait être satellisée autour de la Lune. Lunar Orbiter 2 fut la cinquième sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, et Luna 12). Lunar Orbiter 2 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 11° 48' (40 / 1 845 km). Cette sonde a retransmis 184 clichés télévisés ou photographiques de la surface de la Lune, afin de sélectionner des sites possibles d’alunissage pour les vols Apollo. C’était la 39ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune


* 21 décembre 1966 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 13 (d’un poids de 3 506 kg). Luna 13 fut la troisième sonde de l’histoire (après Luna 9, lancée le 31 janvier 1966, et Surveyor 1, lancée le 30 mai 1966) à alunir en douceur par 18° 52' Nord et 62° 03' Ouest. La sonde soviétique Luna 13 a retransmis des panoramas télévisés et des renseignements relatifs aux radiations. Elle a effectué des tests sur la consistance du sol lunaire. Luna 13 était la 13ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire. C’était la 40ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 5 février 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Agena de la sonde lunaire américaine Lunar Orbiter 3 (d’un poids de 849 kg) qui devait qui devait être satellisée autour de la Lune. Lunar Orbiter 3 fut la sixième sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, Luna 12, et Lunar Orbiter 2). Lunar Orbiter 3 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 21° (40 / 1 850 km). Cette sonde a retransmis 182 clichés télévisés ou photographiques de la surface de la Lune. C’était la 41ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 10 mars 1967 : Lancement par la fusée D-1-e du satellite Cosmos 146, qui n’était en fait qu’une tentative [camouflée vu l’échec] d’envoi de la sonde lunaire soviétique Zond 4 (d’un poids de 12 300 kg). Cosmos 146 n’a atteint seulement qu’une orbite terrestre. C’était la 42ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 8 avril 1967 : Lancement par la fusée D-1-e du satellite Cosmos 154, qui n’était en fait qu’une deuxième tentative [égalkement camouflée vu le nouvel échec] d’envoi de la sonde lunaire soviétique Zond 4 (d’un poids de 12 300 kg). Cosmos 154 n’a atteint seulement qu’une orbite terrestre. C’était la 43ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.


* 17 avril 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 3 (d’un poids de 2 283 kg) qui devait alunir en douceur. Surveyor 2 a effectivement aluni en douceur, par 2° 56' Sud et 23° 20' Ouest. Surveyor 3 fut la 4ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, et Luna 13). Surveyor 3 a retransmis 6 315 clichés télévisés et des renseignements intéressant la mise au point des vaisseaux suivants. Poids à l’alunissage : 283 kg. Surveyor 3 était la 14ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire. C’était la 43ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.


* 4 mai 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Agena de la sonde lunaire américaine Lunar Orbiter 4 (d’un poids de 860 kg) qui devait être satellisée autour de la Lune. Lunar Orbiter 4 fut la septième sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, Luna 12, Lunar Orbiter 2, et Lunar Orbiter 3). Lunar Orbiter 4 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 85° (2 704 / 6 033 km). Cette sonde a retransmis 163 clichés télévisés ou photographiques de la surface de la Lune. C’était la 44ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune

* 14 juillet 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 4 (d’un poids de 2 291 kg) qui devait alunir en douceur. Surveyor 4 s’est écrasé violemment sur la surface de la Lune par 0° 26' Nord et 1° 20' Ouest. Surveyor 4 fut la 15ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire. C’était la 45ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 19 juillet 1967 : Lancement par la fusée Thrust-Aug Delta du satellite américain Explorer 35 (229 kg), placé sur orbite lunaire (étude du champ géomagnétique et lunaire depuis une orbite lunaire). Explorer 35 fut la 8ème sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, Luna 12, Lunar Orbiter 2, Lunar Orbiter 3, et Lunar Orbiter 4). C’était la 46ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune.

* 1er août 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Agena de la sonde lunaire américaine Lunar Orbiter 5 (d’un poids de 860 kg) qui devait qui devait être satellisée autour de la Lune. Lunar Orbiter 5 fut la 9ème sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, Luna 12, Lunar Orbiter 2, Lunar Orbiter 3, Lunar Orbiter 4, et Explorer 35). Lunar Orbiter 5 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 147° (804 / 7 400 km). Cette sonde a ramené sur terre des particules de l’environnement de la Lune et des mesures. C’était la 47ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune la première fois qu’une sonde terrestre envoyée autour de la Lune revenait sur Terre.

* 8 septembre 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 5 (d’un poids de 2 216 kg) qui devait alunir en douceur. Surveyor 5 a effectivement aluni en douceur, par 1° 25' Nord et 22° 15' Est. Surveyor 5 fut la 5ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, Luna 13, et Surveyor 3). Surveyor 5 a retransmis 18 006 clichés télévisés. Surveyor 5 a effectué la première analyse chimique du sol lunaire. Surveyor 5 fut la 48ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune et la 16ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire.

* 7 novembre 1967 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 6 (d’un poids de 2 223 kg) qui devait alunir en douceur. Surveyor 6 a effectivement aluni en douceur, par 0° 25' Nord et 1° 20' Ouest. Surveyor 6 fut la 6ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, Luna 13, Surveyor 3, et Surveyor 5). Surveyor 6 a retransmis 30 065 clichés télévisés et a effectué des analyses chimiques du sol lunaire. Surveyor 6 fut la 49ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune et la 17ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire.

* 22 novembre 1967 : Lancement par la fusée D-1-e de la sonde lunaire soviétique Zond 4 (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut un troisième échec, pire que ceux des 10 mars 1967 et 8 avril 1967, car la sonde soviétique n’a même pas atteint l’orbite terrestre. C'était la 50ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 7 janvier 1968 : Lancement par la fusée Atlas-Centaure de la sonde lunaire américaine Surveyor 7 (d’un poids de 2 293 kg) qui devait alunir en douceur. Surveyor 7 a effectivement aluni en douceur, par 40° 53' Sud et 11° 26' Ouest. Surveyor 7 fut la 7ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, Luna 13, Surveyor 3, Surveyor 5, et Surveyor 6). Surveyor 7 a retransmis 21 274 clichés télévisés et a effectué des analyses chimiques du sol des hauts plateaux lunaires. Surveyor 7 fut la 51ème tentative de l’histoire d’un tir vers la Lune et la 18ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire.

* 2 mars 1968 : Lancement, enfin réussi, par la fusée D-1-e de la sonde lunaire soviétique Zond 4 (d’un poids de 12 300 kg). C’était une mission qualifiée par les Soviétiques de “mise au point”. Zond 4, lors de son retour sur Terre le 7 mars 1968, a eu des problèmes et ses systèmes d'autodestruction se sont activés à 15 km d'altitude, dans l'océan Atlantique, à environ 200 km de la côte de la Guinée. C'était la 52ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 7 avril 1968 : Lancement, par la fusée A-2-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 14 (d’un poids de 3 561 kg) qui devait être satellisée autour de la Lune. Luna 14 fut la 10ème sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, Luna 12, Lunar Orbiter 2, Lunar Orbiter 3, Lunar Orbiter 4, Explorer 35, et Lunar Orbiter 5). Luna 14 a été placée sur une orbite lunaire inclinée de 42° (160 / 870 km), parcourue en 160 minutes (soit 2h 20m). C'était la 53ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 22 avril 1968 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Zond (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut un échec car, de nouveau, la sonde soviétique n’a même pas atteint l’orbite terrestre. C'était la 54ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 14 septembre 1968 : Lancement par la fusée D-1-e de la sonde lunaire soviétique Zond 5 (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut enfin un succès car la sonde soviétique a réussi un vol circumlunaire, passant à 1 950 km de la Lune, avant un amerrissage le 21 septembre 1968 dans l’Océan Indien. C'était la 55ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 10 novembre 1968 : Lancement par la fusée D-1-e de la sonde lunaire soviétique Zond 6 (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut encore un succès car la sonde soviétique a réussi un vol circumlunaire, avant un atterrissage par ricochet en Union Soviétique le 21 juillet 1968. C'était la 56ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 5 janvier 1969 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Zond (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut un échec car la sonde soviétique Zond n’a même pas atteint l’orbite terrestre. C'était la 57ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 15 avril 1969 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. Ce fut de nouveau un échec car la sonde soviétique Luna n’a même pas atteint l’orbite terrestre. C'était la 58ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 12 juin 1969 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. Ce fut, hélas, un nouvel échec car la sonde soviétique Luna n’a une fois encore même pas atteint l’orbite terrestre. C'était la 59ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 13 juillet 1969 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna 15 (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. La sonde soviétique Luna 15 s’écrasa violemment le 21 juillet 1969 à 16h 50mn 20s sur la surface lunaire, dans la mer des Crises, après 52 révolutions autour de la Lune (donc quelques heures après les premiers pas de Neil Armstrong et Edwin Aldrin sur la Lune, mission Apollo 11). Luna 15 fut la 60ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune et la 19ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire.

* [U]7 août 1969[/U] : Lancement par la fusée D-1-e de la sonde lunaire soviétique Zond 7 (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut un succès car la sonde soviétique a réussi un vol circumlunaire, avant un atterrissage par ricochet en Union Soviétique le 14 août 1969. C'était la 61ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 23 septembre 1969 : Lancement par la fusée D-1-e du satellite soviétique Cosmos 300 (d’un poids de 12 300 kg) [en fait une sonde lunaire Zond, camouflée vu l’échec de la mission qui consistait toujours à collecter des échantillons de sol lunaire]. Ce fut un échec car le satellite Cosmos 300 n’a même pas atteint l’orbite terrestre… C'était la 62ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 22 octobre 1969 : Lancement par la fusée D-1-e du satellite soviétique Cosmos 305 (d’un poids de 12 300 kg) [en fait une sonde lunaire Zond camouflée, qui consistait toujours à collecter des échantillons de sol lunaire]. Ce fut peut-être une injection translunaire réussie?… C'était la 63ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 19 février 1970 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. Ce fut de nouveau un échec car la sonde soviétique Luna n’a encore même pas atteint l’orbite terrestre. C'était la 64ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune.

* 12 septembre 1970 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna 16 (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. Ce fut enfin un succès car la sonde soviétique Luna 16 a aluni en douceur, par 0° 41' Sud et 56° 18' Est. Luna 16 fut la 8ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, Luna 13, Surveyor 3, Surveyor 5, Surveyor 6, et Surveyor 7). Luna 16 fut surtout le premier collecteur d’échantillons lunaires a réussir sa mission (105 grammes collectés). Luna 16 a en effet ramené ces 105 grammes d'échantillons lunaires sur la Terre le 24 septembre 1970. La capsule revenue sur la Terre pesait seulement 4 145 kg. Luna 16 fut la 65ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune, la 20ème sonde de l’histoire à atteindre le sol lunaire, et surtout la première sonde automatique à revenir sur terre.

* 20 octobre 1970 : Lancement par la fusée D-1-e de la sonde lunaire soviétique Zond 8 (d’un poids de 12 300 kg). Ce fut un succès car la sonde soviétique a réussi un vol circumlunaire, avant un amerrissage dans l’Océan Indien le 27 octobre 1970. Zond 8 fut la 66ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune, et aussi la dernière sonde baptisée Zond envoyée par l’U.R.S.S.

* 10 novembre 1970 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna 17 (d’un poids de 12 300 kg) destinée à déposer le premier véhicule roulant automatique sur la Lune, le Lunokhod. Ce fut un succès car la sonde soviétique Luna 17 a aluni en douceur, par 38° 41' Sud et 35° Ouest. Luna 17 fut la 9ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, Luna 13, Surveyor 3, Surveyor 5, Surveyor 6, Surveyor 7, et Luna 16). Luna 17 fut surtout célèbre pour le premier véhicule roulant automatique sur la Lune, le Lunokhod. Lunokhod 1, d’un poids de 756 kg, a, grâce à ses huit roues, parcouru en 11 mois une distance de 10 540 mètres sur le sol lunaire, dans la région de la Mer des Crises. Luna 17 fut la 67ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune, et aussi la 21ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire.

* 2 septembre 1971 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna 18 (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. La sonde soviétique Luna 18 s’écrasa violemment sur la surface lunaire par 3° 34' Nord et 56° 30' Est. Luna 18 fut la 68ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune, et aussi la 22ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire.

* 28 septembre 1971 : Lancement, par la fusée D-1-e, de la sonde lunaire soviétique Luna 19 (d’un poids de 12 300 kg) qui devait être satellisée autour de la Lune. Luna 19 fut la 11ème sonde de l’histoire à devenir un satellite artificiel de la Lune (après Luna 10, Lunar Orbiter 1, Luna 11, Luna 12, Lunar Orbiter 2, Lunar Orbiter 3, Lunar Orbiter 4, Explorer 35, Lunar Orbiter 5, et Luna 14). Luna 14 a été placée d’abord sur une orbite lunaire circulaire à 140 km, puis après manœuvres, inclinée de 40° (77 / 385 km), parcourue en 131 minutes (soit 2h 11m). Luna 19 fut la 69ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune

* 14 février 1972 : Lancement par la fusée D-1-e d’une sonde lunaire soviétique Luna 20 (d’un poids de 12 300 kg) destinée à collecter des échantillons de sol lunaire. Ce fut un succès car la sonde soviétique Luna 20 a aluni en douceur, par 3° 32' Nord et 56° 33' Est. Luna 20 fut la 10ème sonde de l’histoire à alunir en douceur (après Luna 9, Surveyor 1, Luna 13, Surveyor 3, Surveyor 5, Surveyor 6, Surveyor 7, Luna 16, et Luna 17). Luna 20 fut le deuxième collecteur d’échantillons lunaires (après Luna 16, lancée le 12 septembre 1970) a réussir sa mission (50 grammes collectés). Luna 20 a, en effet, ramené ces 50 grammes sur la Terre le 25 février 1972. Luna 20 fut la 70ème tentative de l'histoire d'un tir vers la Lune, et aussi la 23ème sonde de l’histoire a atteindre le sol lunaire, et enfin la deuxième sonde automatique a revenir sur la Terre.

Voilà, vous pouvez constater que l'Union Soviétique, qui avait bien commencé, a plutôt mal terminé la conquête de la Lune par les sondes automatiques.

Bien entendu, vous avez compris que si on ne voit plus d'indication de sondes lunaires américaines à partir de Surveyor 7 en janvier 1968, c'est que les États-Unis ont alors bien sûr tout misé sur le programme humain Apollo…

Roger le Cantalien.