Webastro
La communauté de l'astronomie
La constellation d'Orion

Rubrique: Articles : information générale


Ajouter aux favoris Ajouter à vos favoris


 

Orion



Orion ! La constellation vedette de nos nuits d’hiver, avec ses fabuleuses nébuleuses diffuses et sombres, l’une visible à l’œil nu, la Grande Nébuleuse d’Orion et l’autre cible privilégiée des astrophotographes, la Nébuleuse sombre de la Tête de Cheval, tout un programme !




Fiche technique

Non latin

: Orion.


Génitif

: Orionis.


Abréviation

: Ori.


Rang par la taille

: 26 sur 88 constellations.


Surface dans le ciel en degrés carré

: 594 degrés carré.


Nombre d’étoiles plus brillantes que la magnitude 6,0

: 120 étoiles théoriquement visibles à l’œil nu.


Culmination à 22h00

: Décembre – janvier.


Constellations limitrophes

: Gémeaux, Taureau, Eridan, Lièvre, Licorne.


Étoile la plus brillante

: Rigel : Beta Orionis (

Ori), mag 0,28.




Mythologie

Orion, fils de Poséidon et d’Euryale, réputé comme le plus grand chasseur de son temps était très amoureux de la belle princesse Mérope fille, du roi Oenopion.


Un jour, justement le roi eu l’idée pour se débarrasser de tous les animaux dangereux de son île, de demander à Orion de les chasser avec comme récompense suprême : la main de Mérope.


Le chasseur accepta immédiatement et débarrassa l’île de tous les prédateurs, mais Oenopion me voulant pas marier sa fille à Orion lui déclara qu’il restait des lions dans les montagnes.


Orion, rapidement lassé de cette chasse impossible se mit à boire et un soir complètement ivre, tenta d’abuser de Mérope, dans le profond sommeil qui suivit, le roi lui creva les yeux et le fit jeter sur une plage.



Orion le chasseur

Consultant un oracle, Orion appris qu’il devait marcher vers l’est jusqu'à Lemnos où le Soleil levant lui rendrait sa vue, ce qui fut chose faite.


Plus tard, il retourna dans l’île de Chios pour se venger d’Oenopion, mais Artémis lui demanda d'oublier sa vengeance et lui proposa de chasser avec elle.


Le frère d'Artémis, Apollon, qui avait quelques craintes pour sa sœur, envoya un monstrueux scorpion à sa poursuite. Orion tenta de le combattre à mains nues puis avec son épée sans y parvenir et finalement, pour échapper au monstre, il décida de s’échapper par la mer qui formait une barricade naturelle.


Alors Apollon désignant le chasseur, dit à Artémis de le tuer, le faisant passer pour un méchant. Comme Orion était trop loin, Artémis ne put le reconnaître et lui lança donc une flèche. Elle alla à la nage récupérer le cadavre, mais lorsqu'elle s'aperçut que c'était Orion, elle plaça son image parmi les étoiles en compagnie de son chien Sirius.


Depuis ce temps, le Scorpion, poursuit toujours le chasseur mais sans jamais le rattraper et c’est pour cette raison qu’il se lève à l’est au moment où Orion disparaît sous l’horizon ouest.




Principaux objets

Carte d'après RedShift5

Nintaka, Delta Orionis

(

Ori): étoile double, mag 3,5, coordonnées : AD 5h32m27s, Déc -0°17’19’’


Sigma Orionis

(

Ori): étoile multiple, mag 2,4, coordonnées : AD 5h39m11s, Déc -2°35’27’’


Le Trapèze d'Orion, Theta Orionis

(

Ori), étoile quadruple, coordonnées: voir M42


Messier 42, Grande Nébuleuse d’Orion

: Nébuleuse diffuse, mag 4, Dim 66’x60’ d’arc, coordonnées : AD 5h35m4s, Déc -5°27’


Messier 43

: Nébuleuse diffuse, mag 7, Dim 20’x15’ d’arc, coordonnées : AD 5h35m6s, Déc -5°16’


Messier 78

: Nébuleuse diffuse. mag 10, Dim 8’x6’ d’arc, coordonnées : AD 5h46m7s, Déc +0°03’


NGC 2024, Nébuleuse de la flamme flamboyante

: Nébuleuse diffuse. mag ? Dim 30’ d’arc, Coordonnées : AD 5h41, Déc -01°50’


NGC 1788

: Nébuleuse diffuse, mag 10, Dim 8’x5’ d’arc, coordonnées : AD 5h06m9s, Déc -3°21’


NGC 1999

: Nébuleuse diffuse, mag 10 Dim 16’x12’ d’arc, coordonnées : AD 5h36m5s, Déc -6°42


NGC 1981

: Amas ouvert. mag 4,6, Dim 28’ d’arc, coordonnées : AD 5h35m35s, Déc -4°25’


NGC 1973-75-77, Nébuleuse du Coureur

: Nébuleuses + amas ouverts. mag 6,8, coordonnées (pour 1977) AD 6h10m10s, Déc +20°29’12’’


NGC 2194

: Amas ouvert. mag 8,5, Dim 10’ d’arc, coordonnées : AD 6h13m8s, Déc +12°28’


NGC 1662

: Amas ouvert. mag 6,4, Dim 20’ d’arc, coordonnées : AD 4h48m56s, Déc +10°57’18’’




Ci-dessus une carte de la région de la Tête de Cheval (réalisée par Human Go Too)

A noter également que vous pouvez apprécier à l’œil nu, les différentes teintes des deux étoiles (l’une rouge et l’autre bleue) :

Betelgeuse

(

Ori) et

Rigel

(

Ori).



Auteur : Dédé de St-Fé



Photos des objets du ciel profond prises au hasard sur le web !