logo Webastro
logo Webastro
Outils
Page Mobile
Brouillons
Créez vos messages en toute discrétion
Help ! Report de bugs
Nous contacter
Outils
Parcellaires: constellations et objets
Boîte à outils
Conversions, décalaxe, objets célestes
Listes d'observation
Créez des listes d'objets pour vos nuits
Infos utiles
Clubs & Associations
Pour la France, Belgique et Suisse
Carte des clubs
Repérez ou indiquez les clubs et coins d'observation
Agenda événementiel
Créer une animation solaire, c'est facile !

Rubrique: Astrophoto
Auteur : , Créateur de bugs

Ajouter aux favoris Ajouter à vos favoris


Créer une animation solaire, avec des outils simples et gratuits !

Préambule :

Créer des animations solaires, de la surface ou des protubérances, c'est beau, c'est génial, ça change des images fixes, et ça donne des résultats pour le moins sympa. Seulement pour créer ces animations, il faut plusieurs pré-requis :
- obtenir des séquences d'images à intervalle précis, sinon l'animation manquera de fluidité,
- obtenir une série d'avi de qualité semblable tout au long de la séance de prise de vue, et c'est sans doute la partie la plus difficile à obtenir,
- obtenir une luminosité constante des images finales ; des passages nuageux, le Soleil bas sur l'horizon, peuvent provoquer des différences de luminosité qu'il faudra compenser au traitement.

Pré-requis :

Avant de démarrer notre tutorial, il va falloir commencer par réaliser les prises de vue. Quelques conseils pour prendre vos AVIs :
- si vous utilisez une caméra de type DMK, réglez le gain au minimum possible, tout en maintenant une exposition la plus proche du maximum de la caméra (1/60s pour une DMK21, 1/30s pour une DMK31, 1/15s pour une DMK41, 1/5s pour une Vesta/Toucam en mode RAW),
- si l'objet que vous allez imager ne prend pas la totalité de la taille maxi de la caméra, n'hésitez pas à utiliser le mode ROI (Region Of Interest) dans le cas d'une DMK par exemple ; vous gagnerez de la place sur le disque dur,
- pour réaliser mes AVI à intervalle régulier, j'utilise l'outil de JP.Godard " Click-Auto". Un tuto de cet outil est dispo sur le site. Cet outil permet de simuler un clic de souris à un intervalle donné. Utile pour cliquer en automatique sur le bouton d'enregistrement vidéo !
- dans la mesure du possible, vérifiez que chaque AVI de votre séquence est bien aligné avec les autres ; ma combine perso : je place le curseur de la souris sur un détail de l'image, et je recadre l'image à l'aide des mouvements de la monture pour que ce détail reste centré sur ma souris ; cela aidera fortement pour le recalage final des images sous Registax.

Quelle durée pour mes AVI et à quel intervalle les prendre ?

Question difficile, réponse de normand : ça dépent !
- Pour les protubérances ou la surface "calmes", j'obtiens personnellement les meilleurs résultats en terme de fluidité avec des avi de 20 secondes espacés de 80 secondes, soient 60 secondes entre 2 images dans la séquence animée.
- Pour des protubérances éruptives, ou un flare rapide sur la surface, le phénomène dans sa globalité peut parfois durer moins de 5 minutes, une séquence d'AVI de 10 secondes maxi sans intervalle entre 2 AVI sera le mieux.

De quels logiciels ai-je besoin ?


Tous les outils que j'utilise sont des logiciels gratuits voire OpenSource :

- Pour le compositage des AVI, j'utilise essentiellement  Registax 5 car il est beaucoup plus rapide qu'Avistack. Imaginez réaliser 40 ou 50 compositages sous Avistack, ça vous dégoutera de faire des animations !!
- Pour l'éventuelle reprise des images, pour ajouter de la couleur, ou un traitement quelconque, j'utilise l'excellent logiciel français  Photofiltre .
- Pour la finalisation de l'animation j'utilise uniquement  VirtualDub (découpe de la vidéo, divers traitements sur la vidéo finale, export AVI ou GIF animé).

Etape 1 : Compositer tous les AVI de ma séquence

J'espère que vous avez bien numéroté les AVI de votre séquence, il ne s'agirait pas de les mélanger !
Mon conseil perso : mettez tous vos AVI, les images compositées Registax, ainsi que les vidéos finalisées dans le même dossier, ça aidera à retrouver le tout s'il fallait recommencer une étape.

Tout au long de ce tutorial, j'utilise la même séquence d'AVI, à savoir :
- 10 AVI de 20 secondes à 30 images/seconde chacun, espacés de 80 secondes,
- la séquence a été réalisée samedi 5 juin entre 8h30 et 8h45,
- la caméra utilisée était une DMK31, le gain à 300, l'exposition à 1/38s
- l'instrument utilisé : lunette TOA130 équipée d'un filtre D-ERF135, d'un étalon de PST, d'un filtre bloquant BF10 et d'une Barlow Televue 1.8x.

- Je lance Registax 5. J'ouvre le premier AVI de la séquence (Menu Select).
- Je réalise les actions notées "Préalable" sur les copies d'écran ci-dessous.
- Je réalise les étapes dans l'ordre indiqué sur les copies d'écran (1, 2, 3, etc..).




- Registax va réaliser le compositage des images de mon AVI. Cela peut prendre quelques minutes.
Une fois le compositage terminé, Registax ouvre l'onglet Wavelet :







- Je procède de la même façon pour les 10 AVI de ma séquence, en prenant soin à chaque AVI de régler l'histogramme afin d'obtenir une luminosité identique pour toutes les images finales.

Etape 2 : réaligner mes images finales et créer un avi avec ces images

- Une fois tous les AVI composités, j'ouvre cette fois mes 10 images finales (Sélect puis type de fichier BMP, et je sélectionne mes 10 images) :



- J'utilise cette fois une astuce de Registax qui va me permettre de recaler toutes mes images sans que Registax ne déconne ou qu'il ne recale pas correctement. J'utilise à cet effet le filtre Gradient pour augmenter considérablement le constraste de mes protus et du limbe, au point qu'ils deviennent 'filaires'. Il faut tâtonner un peu pour obtenir un limbe le plus filiforme possible avec le maximum de contraste :



Registax réalise le compositage de mes 10 images. L'affaire ne dure que quelques secondes.





- Je donne un nom à mon AVI et je le sauve dans mon répertoire.
- A partir de cet instant, si tout s'est bien passé, je peux fermer Registax, j'en ai fini avec lui.


Etape 3 : finalisation de mon animation sous VirtualDub

Mon animation est presque terminée, mais elle comporte encore quelques bords disgracieux dus au recalage des images sous Registax. Je vais découper ces bords grâce à VirtualDub, et éventuellement ajouter quelques fioritures à mon animation finale.

- Je lance VirtualDub :



- Je clique sur le menu "Video / Frame Rate..." :









A ce stade, mon animation est globalement terminée. Je peux ajouter quelques filtres si je ne suis pas satisfait du résultat. Par exemple je peux redimensionner mon animation (Resize) afin de réaliser un zoom sur une zone en particulier, ou reprendre les niveaux de luminosité (Levels), ou encore améliorer la netteté de la vidéo (Sharpen) :





Et voici le résultat final :

 

 



Merci pour votre attention et votre patience pour avoir tout suivi. N'hésitez pas à commenter ce tuto, il n'est pas figé, je n'ai pas la science infuse et je suis ouvert à toute critique ou conseil pour l'améliorer.

A vous de jouer, postez-nous de belles animations

 

Auteur : Colmic