Webastro
La communauté de l'astronomie
Choisir son site d'observation

Rubrique: Observation
Auteur : Littlesoket

Ajouter aux favoris Ajouter à vos favoris


Bonjour,

Quel que soit l'instrument que vous possédez, c'est la qualité du ciel qui rendra vos observations merveilleuses.

1. La météo

En dehors de la pluie et des nuages, trois facteurs sont à prendre en compte.

* Le vent
* L'humidité
* la chaleur

Le vent : à moins que votre monture et votre appareil soient peu stable, il devrait à priori ne pas vous géner. Il ne faut ni se cacher derriere une colline, ou un abri de fortune ( car le vent va y tourbillonner et créer ainsi des turbulences ) mais au contraire s'exposer, le vent ne tourbillonnera plus et sera laminaire, ne génant pas l'observation.

L'humidité : vallées, cours d'eau, bords de mer gorgées d'humidité sont à eviter. L'eau provoque des turbulences qui font flotter les images comme celles que vous voyez au dessus-d'un feu. La buée, elle arrive à un moment donné de votre observation, il y a dans ce forum pas mal d'astuces pour y remédier.

La chaleur : l'été n'est malheureusement pas la meilleure saison pour observer. Outre le fait que les nuits sont courtes, il fait chaud. La chaleur accumulée dans le sol durant la journée rayonne la nuit sous forme d'infrarouges, provoquant des turbulences comme celles que vous pouvez observer sur le capot d'une voiture en plein soleil. Installez votre instrument sur un coin d'herbe et attendez que la température baisse.

Vive la neige : elle présente un fort albédo ( indice de réfraction de la lumière ) et ne renvoie que trés peu de chaleur évitant ainsi la turbulence. Achetez vous un congélateur et faites des réserves en hiver :cheesy :

2. Evitez la pollution lumineuse

Les lumières des villes éclaircit malheureusement notre ciel ( et la majorité des lampadaires éclairent à 80 % le ciel plutôt que le sol :-/ ).

Les parisiens, les marseillais, les lillois sont les plus malchanceux. Saviez-vous que le halo lumineux parisien est gênant jusqu'à prés de 80 km. Finalement je suis bien contente d'habiter la Lorraine

Mais que l'on se rassure cette lumière parasite n'est ni génante pour l'observation des planètes ni pour celles de la Lune. Ouf :laughing :

Par ailleurs, il existe certains filtres destinés à réduire les effets de cette pollution. Mais ne les ayant jamais utilisés, n'hesitez pas à poser cette question aux webmastoriens.

3. Le bon site

La montagne évidemment, mais tout le monde ne peut y aller. :-/
A partir de 600 m d'altitude
La rase campagne ( le trou du cul de la france quoi :d)



 Voir la suite du sujet sur le forum