Webastro
La communauté de l'astronomie
Préparer sa soirée d'observation

Rubrique: Observation
Auteur : Littlesoket

Ajouter aux favoris Ajouter à vos favoris


Bonjour,

Une soirée d’observation réussie demande un minimum de préparation, quoi de plus frustrant que de sortir son matériel et d'aller au hasard ici et là sans trouver la perle rare qui nous émerveillera.

En régle générale sans un minimum de préparation, quand on ne connait pas le ciel, ça ne donne rien de bon. :-/

1. Vérifier la météo.

Si il y a des nuages, , si il pleut encore plus , foutue lorraine :m1 : :m2 :
Si c’est l’été, attendez que la température baisse et quelle que soit la saison, habillez vous bien.( :!: à l’humidité ).

2. Où est la Lune ?

Renseignez vous sur les phases lunaires selon ce que vous souhaitez observez. Inutile de vous dire que notre satellite naturel quand elle est proche de la pleine lune est fort gênant pour les observations du ciel profond ( tiens je l’ai dit quand même ). Mais pas pour les planètes ( ouf, on est sauvé ).

Préférez les soirées en quartier pour ceux qui débutent vraiment l’astronomie, la lune éclairera suffisamment le paysage pour que vous ne vous sentiez pas trop perdu et puis commencez toujours votre soirée par son observation, c’est un fabuleux apprentissage.

Par la suite, préférez les nuits sans lune ou fin croissant pour les objets stellaires.

3 . Le choix de vos observations.

Définissez votre programme à partir de carte, inutile de chercher la galaxie d’Androméde ( M31 ) en mai.

Vérifiez ce qui est visible au moment de votre soirée selon la saison, le mois, l’heure, beaucoup de carte et de logiciel peuvent vous y aider.

4. Préparez votre site

Mettez votre instrument en température, sous peine de turbulences dans votre tuyau :-/, rangez votre matériel de façon à ce que tout soit accessible dans l'obscurité sans que vous ayez à tout rechercher.

Vérifiez que votre chercheur est bien parallèle à votre tuyau, réglez le sur un point visible, car malheureusement, ces petites bêtes sont fragiles et très sensibles, ils peuvent se dérégler souvent selon les modèles. :s

Un chercheur mal aligné vous handicapera pour vos recherches. :-/

Verifiez vos moteurs, pour les montures motorisées, piles, webcam, batteries du portables ... bref tout pour que rien n'entache votre soirée.

5 . Repérer les objets choisis

Après les avoir choisis, eh bien, faut les trouver.

Pendant que votre instrument se met à température, repérez vos objets.

Le repérage se fait en trois temps :

- regarder votre carte du ciel
- repérer les constellations proches de votre objet à l’œil nu
- pointez, si vous possédez des jumelles commencez vos observations avec celles-ci.

Conseil : pour la consultation des cartes, éclairez vous à la lumière rouge ( ou verte pour faire plaisir à Gégé ) elle est moins agressive pour vos pupilles et vous évitera d’être ébloui et d’attendre 20 minutes pour que vos yeux s’adaptent de nouveaux à l’obscurité.

Bonne soirée.

Vanessa



 Voir la suite du sujet sur le forum