Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Bonsoir à tous 🙂 Voicis mes premiers clichés de la Lune, une du 13 Mars et l'autre du 30 Mars. Toutes prises avec mon 1000D sur ma 250/1200 eq6 pro. 100 x 1/3200sec iso800. Logiciels utilisées: PIPP / AS3 / IRIS Hésitez pas à me donner vos avis et critiques merci. Pedro
  3. Salut William et et popov, Merci beaucoup pour l'accueil et les conseils Effectivement la photo a été prise à main levée avec un smartphone. (assez vieux en plus, Galaxy A5 2016) Pour la pince à linge je crois comprendre.. En gros c'est pour éviter de devoir mettre trop de force dans la molette et perdre la bonne mise au point ? Après, il n'y a pas l'air d'y avoir du jeu dans le porte oculaire, mais je referai une vérif' ! Du coup pour les oculaires je vais attendre un peu, je verrai ça à long terme et surtout après avoir fait des "vrai" observations. Pour tout ce qui est "immatériel" je pensais pas qu'il y avait autant d'éléments à prendre en compte, merci pour ce résumé Là malheureusement j'ai pas trop eu le choix de commencer par le pire des emplacements pour l'observation, vu la situation, mais je compte bien aller faire de l'observation dans un spot que j'ai repéré il y a quelque temps, dans la campagne, un peu éloigné des villes. Finalement pour la collimation, j'ai un cheshire il me semble. ( celui là, qui m'a été offert avec : https://www.astroshop.de/fr/oculaires-de-collimation/omegon-oculaire-de-collimation-deluxe/p,60908 ) Mais il est dépourvu de réticule, alors que la plupart des tutoriels parle d'un réticule pour régler le miroir secondaire. Donc j'ai suivi les instructions fournis mais je suis pas totalement sûr de mon coup...
  4. Today
  5. Ca dépend du boulot ! J'en connais qui travaillaient au grand air et qui désormais glandent toute la journée devant la télé
  6. Salut et bienvenue Monter en grossissement t'exposera toujours aux limites de ton matos et de ton ciel. C'est pas vraiment surprenant ce que tu nous dis ici. Pour autant, tes photo de la lune (j'imagine prises à main levée avec un smartphone ?) sont loin d'être dégueux pour de premières tentatives. Donc parmi les obstacles qu'il te faudra dépasser, coté "immatériel" : - savoir estimer la stabilité du ciel, certains soirs étant plus propices que d'autres pour le planétaire. En gros, les soirs où les étoiles scintillent dans tous les sens, c'est pas top. - choisir son spot d'observation : faut éviter de s'exposer aux rayonnement thermiques du sol. Exit les observation sà raz des toitures surchauffées, si possible également éviter les balcons, en été éviter de se coller à un mur chauffé au soleil toute la journée, … Le pire du pire étant une observation au travers d'une fenetre (ouverte ou pas) comme tu l'as fait !!! Si tu veux progresser faudra te trouver un autre emplacement... - respecter la mise en température de son instrument. Un newton 150 demande une bonne demi heure minimum en cette saison si tu le stockes en intérieur et que tu le sors par zéro degrés. Et les trucs à vérifier coté matos : - le bon réglage des optiques. C'est ce qu'on appelle la collimation, tu trouveras des tonnes de tutoriels sur le net. C'est un point totalement capital avec un instrument comme le tien même si elle n'est actuellement pas affreuse (tes images en attestent). C'est toutefois impossible qu'elle soit parfaite d'origine au déballage du carton. Il faudra un petit outil pour cela, si t'es short en budget ça peut se bricoler (œilleton, à partir du bouchon du PO percé en son centre) sinon y'a d'autres solutions comme des lasers par exemple. - une bonne mise au point, c'est bête mais c'est très important. Il est parfois utile d'améliorer la précision des molettes, ça va te paraitre étrange mais on y arrive très bien avec une pince à linge montée sur une des molettes (c'est pas une connerie !) - une petite vérif du jeu dans le porte oculaire est souvent utile. Les crémaillères d'entrée de gamme ne sont pas toujours géniales et désaxent. Ca peut se compenser (bande teflon à monter à l'intérieur pour faire appui), à voir si t'es concerné. - la qualité des optiques sur ton instrument ne sera pas la meilleure possible, j'espère ne pas te vexer en disant ça. Pour les miroirs faudra faire avec. Pour les oculaires la question d'un changement peut se poser mais c'est le point le moins important de tout ce qu'on a vu ici (par contre c'est le seul qui s'achète). En changeant d'oculaire tu vas surtout gagner en confort. C'est mon point de vue perso, si tu fouilles le forum sur des discut récentes tu verras que certains astrams considèrent le remplacement des oculaires d'origine comme une priorité, il me semble honnête de le signaler. La barlow qui est fournie avec ce type d'instrument ne sauvera pas les meubles, si tu devais revoir ta gamme d'oculaires je te suggère de ne pas prendre en compte cette barlow dans tes calculs. Bon courage ! à William, tu peux lacher le lien de ta discut si tu veux, les questions de notre nouvel ami sont pas très différentes des tiennes
  7. Oui fin apres en ces jours de confinement j’pense que la fatigue est loingt😅
  8. Si t'es fêlé tu peux manger un max de carottes aussi Je plaisante, je sais pas si ça a vraiment un effet. En tout cas c'est ce que dit le diction (semblerai que ce soit démontré par des études). Perso je fais d'avantage attention à mon état de fatigue : par exemple entre une journée de boulot sur écran et une journée de boulot dehors, je ressens une énorme différence sur ma sensibilité et ma capacité de concentration.
  9. Ok! Merci de tes conseils et je ferai ce que tu me dis au niveau de la vision nocturne etc...!
  10. Ta cinémathèque est au cinéma, ce que tes promenades (ou celles de ceux qui font tes courses) en grande surface contaminée sont à la santé. 😄 Sinon, pour la variété, j'ai des pommes de terre, du riz (blanc, gris, rouge), du risotto, des pâtes (spaghetti, pennes, farfalles), du quinoa, du boulghour et de la semoule. Bien sûr que si, c'est facile ! À condition d'en avoir les moyens, bien entendu. Les services de santé ne sont visiblement pas très compétents pour ça. Peut-être parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Population infectée (avec ou sans symptôme, diagnostiquée ou non). Il n'y a que cela qui a un sens pour répondre à la question : quelles sont les chances que je meurs si je suis infectée. On n'est pas obligé d'avoir la réponse exacte, ni de tester tout le monde. On peut prendre un échantillon et faire une estimation. Il faut choisir les personnes de l'échantillon au hasard, et non prendre juste les cas les plus graves qui viennent à l'hôpital. Je ne parle pas de cela dans le but de leur donner des soins, mais dans le but de connaître la maladie. On fait des strates assez nombreuses et assez fournies. Dans chacune d'elles, on regarde qui est infecté (on sort les autres de l'échantillon). Quelques jours après, on regarde qui est guéri et qui est mort. Et c'est réglé. Sur le principe, c'est exact et évident. Ce n'est pas un échantillon pris au hasard. Il y a probablement plus de personnes âges que dans la moyenne population. De plus, les conditions dans lesquels ils ont été malades ont probablement été épouvantable (il vaut mieux être malade chez soi qu'enfermé sur un navire où règne la mort). Le moral et l'aspect psychologique sont super important quand le pronostique vital est engagé. Vas savoir aussi si on ne leur a pas donné des anti-inflammatoires (je me pose juste la question, je n'ai pas vérifié). C'est très juste. D'où l'intérêt de conseiller vivement aux personnes âgées et aux personnes à risques d'éviter d'avoir des contacts avec les autres personnes. Mais confiner tout le monde est une bêtise. En temps de pandémie, chacun doit être libre de faire son choix, et chacun doit respecter le choix des autres. Je suis totalement favorable pour une société où la distance sociale est bien plus respectée que dans la nôtre (pour des raisons sanitaires évidentes), et ce en tout temps, pas que en temps de pandémie. Cela demande de changer beaucoup de choses dans notre société (à commencer par les transport en commun et les conditions de travail), et cela a un gros coût, mais ce coup en vaut la peine. Il doit cependant être bien planifié et être amorti sur le long terme, et pas être un suicide économique comme actuellement. Par contre, je suis totalement contre le confinement. C'est un mesure inutilement excessive, indigne d'une société digne de ce nom, humiliante et révoltante. La distance sociale est nécessaire, pas le confinement. Pour qu'il y ait une contamination, il faut être deux : un contaminant et un contaminé. Celui qui ne veut prendre aucun risque d'être contaminé peut le faire, avec ou sans mesure de confinement. C'est ce que je fais : je garde mes distances avec tout le monde, sauf ma compagne, je me lave les mains régulièrement, et en particulier à chaque fois que je mange chez moi. Je ne respecte pas le confinement pour autant. Mais, en me promenant des heures dans la nature, seul ou avec ma compagne, je prends cent fois moins de risques, et j'en fais courir cent fois aux autres, que la plupart des aficionados du confinement qui vont en grandes surfaces tous les trois jours, ou que les policiers d'un certain pays que je ne nommerai pas, qui contrôlent à plusieurs, sans masque et sans respecter les distances de sécurité, des personnes isolées pour voir si elles ont un stupide papier. C'est une honte, ces contrôles : les pauvres policiers sont en première ligne pour choper la maladie, puis pour la transmettre.
  11. Le soucis c'est que quand la lune sera repartie, orion sera presque hors de portée en début de nuit. Observer une cible sur l'horizon c'est pas top… Tant que la lune est là tu peux aussi oublier M31 dont c'est plus vraiment la saison de toutes façons. Le printemps est plutôt pour les petites galaxies mais c'est pas forcément les cibles les plus simples à aborder quand on débute. Si te faut en choisir une pour commencer, je te suggère M82. Tu trouveras bien sûr aussi d'autres types de cibles mais moins que le reste de l'année, comme les premiers amas globulaires à revenir (M3) ou quelques nébuleuses planétaires certes petites et difficiles à trouver mais qui pourront te montrer une couleur allant sur le vert/bleu (ngc3242 si tu réussis à la trouver) ou bien la classique M57 (plus grande, anneau accessible à ton instrument, mais généralement sans perception de la couleur avec un instrument comme le tien) un peu plus tard dans la nuit. Tu vas avoir le droit de te renseigner ! Fais une petite recherche internet, tu trouveras facilement des tonnes de détails. Petit résumé : - vision nocturne : c'est le fait de laisser ses yeux s'habituer à l'obscurité afin que les pupilles se dilatent au max et laissent entrer plus de lumière (comme l'œil d'un chat qui change de forme suivant la lumière ambiante, sauf que chez eux c'est plus efficace et rapide…). Suivant ton age et ton état de forme faut compter 10 à 30 minutes pour être au top. Faut ausii éviter les éblouissements une fois en vision nocturne sinon tes pupilles vont se refermer comme une huitre et toute sera à reprendre du début. Implique donc aussi le choix d'une lumière adaptée pour consulter tes cartes du ciel papier ou bien si tes cartes sur ton mobile, de bien régler la luminosité. - vision décalée : c'est le fait d'utiliser les cellules périphériques de ton œil (les bâtonnets, même s'ils fonctionnent en nuances de gris) qui sont plus sensibles aux faibles lumières que les cellules au foyer de ton œil (les cones, utiles en journée et en astro planétaire car rendent les couleurs et les fins détails mais bof bof en CP sur les objets faibles). Ca revient à ne pas fixer du regard les objets que tu observes mais à loucher, à les regarder du coin de l'œil. En fait tu regarderas volontairement à coté d'eux. Laisses ton regard se balader dans tout le champ de l'oculaire, tu te rendras compte que les objets faibles et nébuleux te paraitront alors plus évidents que si tu les regardes directement. - la position et le temps d'observation est souvent quelque chose qu'on néglige. Un objet astro ne livre pas tous ses détails d'un coup. Ce sont souvent des détails que l'on saisis l'un après l'autre, auxquels le cerveau à besoin de s'habituer pour les cumuler et te construire progressivement une image de plus en plus évidente. Souvent on voit les débutants regarder un objet quelques dizaines de secondes, y'a pas de soucis chacun fait comme il veut mais c'est pas comme ça qu'on tire le maximum. Une observation sur plusieurs minutes (avec des pauses bien sûr, pas d'une traite) est souvent nécessaire. Penser aussi à la position d'observation, si l'orientation de l'oculaire te fait être dans une position instable tu ne pourras pas te concentrer comme il faut. L'idéal dans la mesure du possible est une position assise, implique donc une chaise réglable en hauteur. - tu ne nous a pas dit quelle est la qualité de ton ciel, hors présence de la lune. En fonction de ta pollution lumineuse il te faudra aussi adapter tes cibles : les trucs stellaires (amas ouverts, étoiles doubles) et éventuellement les cibles diffuses petites et brillantes (certaines néb planétaires) sont moins pénalisées par la PL que les grandes nébuleuses diffuses ou la plupart des galaxies. Il te faudra aussi apprendre à juger de la transparence du ciel (d'autant plus que tu seras exposé à la PL), certains soirs étant humides au point d'êtres imbuvables sur les cibles étendues. Et dans la mesure du possible choisi des cibles hautes dans le ciel, plus c'est haut et moins c'est impacté par tout ça. Bonne chance pour la suite .
  12. Venus est une planete qui réfléchit une importante quantité de lumière... alors deja c’est sur que c’est un peut compliqué à regarder en detail... en plus que cette planète est loingt... peut tu me dire quel est ton telescope?
  13. Yesterday
  14. Pour ton telescope effectivement tu as peut regarder tes premières nébuleuses et galaxies... ensuite pour ton probleme avec la lune deja c’est sûr que etre en appartement cela n’est pas le meilleur pour regarder le ciel tranquillement et surtout en ville car avec tout les lampadaires etc, cela fait une grosse polition lumineuse. Ensuite pour t’es oculaire regarde deja le résultat en campagne ou autre avec ceux que tu as et si ça ne va toujours pas je te conseil d’acheter du plossl ou super plossl. Si tu veut plus d’info sur les oculaire va sur astroshop et regarde les catégories d’oculaires que tu as!
  15. Ah les jeunes! Ils veulent tout tout de suite et maintenant! Pas de Goto. Ce n'est pas grave du tout.On fait à l'ancienne.On sort sa petite carte du ciel,sa petite lampe rouge et on cherche.
  16. Bonjour à tous On m'a offert récemment un télescope Newton Omegon 150 / 750 sur monture EQ3 (je sais, pas de chance de recevoir un télescope pendant le confinement !) Celui ci est livré avec deux oculaires Plossl (d'entrée de gamme, j'imagine?) un 25mm et un 6,5mm. Le genre d'oculaire que l'on peut trouver entre 10 et 20€ je pense, et avec une lentille barlow x2. Après quelques premières observations de la Lune avec le 25mm, j'ai remarqué que l'image était assez correct et satisfaisante, j’étais ravis de voir pour la première fois la lune d'aussi près ! Ensuite j'ai voulu grossir l'image et c'est là que j'ai commencé à ressentir les limites de mon matos. Avec l'oculaire de 25mm + barlow x2, l'image commence à manquer de netteté, à être flou et légèrement baveuse. Avec l'oculaire de 6,5mm je peux observer les cratères, mais c'est bien évidemment encore plus flou et baveux, et il a comme des reflex jaunâtre et bleu à certains endroits. ( visible avec l'oculaire de 25mm aussi mais très peu voyant ) Bien sûr le fait de l'avoir observer depuis mon appart, en ville n'a pas du aider a avoir une image net. Maintenant les questions que je me pose: Est ce que ça vaux le coup d'investir dans des oculaires / lentille barlow de meilleure qualité ou suis je limité par mon télescope ? Est il possible donc d'avoir une image plus net sur les grossissements sans forcement investir dans un nouveau télescope ? Je compte bien évidemment faire des observations à la campagne avant d'investir d'avantage. Il me semble aussi que ce type de télescope est préférable pour le ciel profond, mais si je peux avoir une image un peu plus net avant d'investir dans un télescope plus chère, je dis pas non Je vous met quelques photos prise avec un smartphone pour vous montrer ce que j'arrive à voir a peu près. Après je vais pas mentir, pour une observation à l'arrache depuis ma chambre avec pas mal de perturbations, l'image reste satisfaisante. Voila, merci d'avance !
  17. Popov je suis bien d’accord avec toi au niveau du spot sans lumiere mais pour les autres cela ne me dis absolument rien😅 et il y a 1 heure j’ai voulu retenter de sortir le telescope mais le soucis c’est bien la lune effectivement elle fait une énorme polution lumineuse et malheureusement cela ca être compliqué pour le moment de pouvoir réessayer😬.
  18. Bonjour, Sur ma dernière cession, j’ai un soucis sur ma photo finale. Une sorte de trame degueu recouvre toute ma photo. Dans les parties noires ça donne un effet « papier canson ». Bref .... je vérifie mes darks offsets et flats et ils me semblent bon.... mes lights aussi avant traitement....j’ai tenté un traitement sans dof.... crade aussi. En même temps j’ai Jamais traité sans. y a t’il des façons ou techniques pour verifier ses bruts et DOF? Merci bien les amis
  19. Salut. J'suis débutant en observation. En fait, j'ai un téléscope avec une lentille de 20mm, une de 12.5 et une de 4mm avec une lentille de Barlow x3. J'arrive à avoir de superbes images de la Lune ou d'autres objets terrestres mais pour ce qui est de Vénus, c'est très bizarre. En fait, elle apparaît comme une simple étoile. J'ai beau tourner la molette pour la mise au point, j'obtiens toujours un point blanc plus ou moins gros en fonction de la mise au point. J'ai tout essayé mais ça change rien. Et oui, je suis sur que cest Vénus, j'utilise une application carte du ciel qui marche très bien pour les autres astres comme le soleil et la lune. Merci de m'aider.
  20. Salut à tous, Nouvelles images à la Bresser 152/1200 sur LXD75. D'abord Vénus en date du 28 mars,Barlow EDX3 + CCD Inova PLA-M, énormément de vent. Prétraitement sous Astrosurface + traitement Photoshop. Et la Lune du 30 mars au Canon 7D, 117 poses au 1/200ème de sec à 100 iso. Prétraitement IRIS + traitement Photoshop. Voici un lien vers la full pour les curieux.
  21. Salut ! Avec le grossissement déjà sympatoche de ton 15mm et si ton ciel n'est pas top top, il est tout à fait possible de passer au dessus de M31 sans même la remarquer. En fait si tu débutes même avec un bon ciel tu pourrais la louper simplement parce que tu seras peut être fait une mauvaise idée de ce qui est à voir. Si je peux me permettre de te suggérer, tu pourrais commencer par des cibles sur lesquelles ont est plus ou moins sûr de ne pas pouvoir se rater. Du genre un amas ouvert assez évident (M45 même si ça va déborder de tous les coté, sinon m36 par exemple, ou le double de persée l'un après l'autre) ou si tu veux rester dans le nébuleux : M42 si ton horizon n'est pas trop pollué (gare au retour de la lune aussi…). Ca te permettra de t'entrainer au pointage des objets et de te faire un peu la main avec ton instrument. Evidemment faut que ton chercheur soit bien réglé, c'est bon de ce coté là ? (si c'est pas le cas, tu trouveras 13294 discussions à ce sujet mais si c'est pas clair tu pourras y ajouter une de plus ). Il faut aussi respecter les règles de base de l'observation ciel profond : vision nocturne, vision décalée, se trouver un spot sans lumière directe dans le champ de vision, prendre le temps + se trouver une bonne position d'observation, … Si ces notions ne te sont pas connues dis le nous !
  22. C'est un peu trop cher en effet même si je conçois bien que ces lunettes renommées sont en trés bon état de conservation.
  23. Comme dirait @Colmic, tu ne dois pas tout suivre à la lettre. Notamment en ce qui concerne les curseurs de visualisation
  24. La marque du 9 est celestron (il était livré avec le telescope) et pour le 4mm j’ai l’ai récupéré sur une petite lunette astronomique de premier prix (une soixantaine d’euro à peu pres) et oui j’ai aussi un 25mm qui a aussi été livré avec le celestron.
  25. Il te manque clairement des oculaires de longue focale pour atteindre des grossissements faibles et un champs plus grand. Il n'est pas livré d'origine avec ce télescope, typiquement un 25mm et un 10. Pour un budget limité tu pourrais partir sur un 32mm. Quelles sont les marques de tes 9 et 4mm ?
  26. Nul ne peut empêcher aux gens de croire ce en quoi ils veulent croire. S’ils sont persuadés que l’obscurité est synonyme d’insecurité, ce qui est faux puisque la police même l’affirme chiffres a l’appui, alors l’obscurité doit être synonyme d’insécurité...
  27. Pour ma part sur mon mak90 je possède 2 oculaires hyperion un 10 et 13, et je ne regrette en rien ces achats vraiment bluffant peut etre un 8 et 17 un peu plus tard, et aussi tout un jeux de plossl omni celestron avec un bémol pour le 6 (tête d'epingle), plus confortable de prendre le 12 avec la barlow x2 avec une très belle qualité d'image.
  28. Grosse claque ! Image impressionnante de détails sur la galaxie et de galaxies en arrière plan !
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.