Sign in to follow this  
Sedna

Troisième exoplanète de l'année

Recommended Posts

Une nouvelle planète extrasolaire a été détectée en cette année 2006. Voici les caractéristiques de celle-ci mises en comparaison avec sa grande soeur HD 73526 b.

 

HD 73526 b

 

Année de découverte: 2002

Masse: 2,9 Mjup (ou 2,9 fois la masse de Jupiter)

Distance à l'étoile: 0,66 ua

Période orbitale: 188,3 jours

Excentricité de l'orbite: 0,39

 

HD 73526 c

 

Année de découverte: 2006

Masse: 2,5 Mjup

Distance à l'étoile: 1,05 ua

Période orbitale: 377,8 jours

Excentricité de l'orbite: 0,14

 

Liens:

 

:>::" border="0" alt="icon_arrow.gif" /> http://vo.obspm.fr/exoplanetes/encyclo/star.php?st=HD+73526

:>::" border="0" alt="icon_arrow.gif" /> http://media4.obspm.fr/exoplanetes/base/pl...73526&planete=c

 

Remarques sur la planète:

 

- Première remarque, les orbites des deux planètes sont en résonnance 2:1. Ce qui veut dire que HD 73526 b fait deux orbites quand HD 73526 c n'en fait qu'une.

 

- Deuxième remarque, l'orbite de la nouvelle planète se situe dans la zone dite "de vie" de son étoile. De la vie pourrait peut-être exister sur cette planète (ou au-dessus) ou sur quelques uns de ces éventuels satellites.

 

- Troisième remarque, les orbites des deux planètes sont semblables à celles de Vénus et la Terre dans notre système solaire. Ainsi, ce système planétaire aurait peut-être eu la même évolution que le nôtre.

 

- Quatrième et dernière remarque, suivant les orbites de ces planètes, il n'est pas impossible qu'il y ait la présence d'une mini-géante ou d'une super-terre entre HD 73526 b et l'étoile.

 

 

A+

 

Sedna

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

- Troisième remarque' date=' les orbites des deux planètes sont semblables à celles de Vénus et la Terre dans notre système solaire. Ainsi, ce système planétaire aurait peut-être eu la même évolution que le nôtre.

[/quote']

 

Hum... une excentricité de 0.39, c'est quand même plutôt violent : suffisant pour griller ou pour geler suivant la position de la planète sur son orbite. Et même 0.14, ce n'est pas négligeable.

Pas beaucoup de similitude avec les sages orbites de Vénus et de la Terre, qui sont quasi-circulaires...

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Deuxième remarque, l'orbite de la nouvelle planète se situe dans la zone dite "de vie" de son étoile. De la vie pourrait peut-être exister sur cette planète (ou au-dessus) ou sur quelques uns de ces éventuels satellites.

 

Oui enfin, ce sont 2 planètes joviennes => http://media4.obspm.fr/exoplanetes/base/et...hp?nom=HD+73526 !pomoi!

 

Troisième remarque, les orbites des deux planètes sont semblables à celles de Vénus et la Terre dans notre système solaire. Ainsi, ce système planétaire aurait peut-être eu la même évolution que le nôtre.

 

Comme lambda0 l'a très justement dit, ça n'a absolument rien à voir avec le système solaire interne de par la nature des 2 planètes ainsi que leurs orbites ! :confused:

Deux jolis cas de géantes qui ont migrés et probablement dégagés toute planète tellurique. B) Le bonus intéressant pour la communauté astronomique est la résonance 2:1.

 

L'étoile mère( G6 V/IV) semble être en train de quitter la séquence principale.

 

Bref, encore un système à la "n'importenawak". :be: Ceci-dit, ils(les systèmes planétaires exotiques) nous montrent qu'il y a de la diversité dans les systèmes planétaires et force les scientifiques à ajuster leurs modèles. :)

 

Découverte de l'équipe américaine(Marcy,Butler et cie...).

Papier sicentifique(pour les fanas d'anglais) => http://fr.arxiv.org/PS_cache/astro-ph/pdf/0602/0602557.pdf

 

PS => Une large fraction des systèmes "multi-planétaires" (20%) connus montre une résonance 2:1 comparable.

Voilà un enseignement majeur de cette découverte qui confirme une tendance "lourde" qui va servir aux études théoriques.

Le papier ci-dessus évoque l'arrêt des migrations grâce à cette résonance(hypothèse).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas beaucoup de similitude avec les sages orbites de Vénus et de la Terre, qui sont quasi-circulaires...

 

Je parlais pour l'emplacement:

 

Vénus (0,72 ua) - HD 73526 b (0,66 ua)

Terre (1 ua) - HD 73526 c (1,05 ua)

 

Oui enfin, ce sont 2 planètes joviennes => http://media4.obspm.fr/exoplanetes/base/et...hp?nom=HD+73526

 

Ce n'est pas parce que c'est une planète géante qu'il ne peux pas y avoir de vie dans son atmosphère ou comme je l'ai dit, sur ces eventuels satellites. La planète peut peut-être abriter un satellite de type Titan.

 

L'étoile mère( G6 V/IV) semble être en train de quitter la séquence principale.

 

Justement, la vie éventuelle a eu tout le temps de se développer et que maintenant elle est peut-être en train de se tarir.

 

Le papier ci-dessus évoque l'arrêt des migrations grâce à cette résonance(hypothèse).

 

Et bien si cette hypothèse est vraie, les deux planètes n'ont certainement pas éliminé toute planète tellurique qui s'y trouverait. Il y a encore un grand espace entre HD 73526 b et l'étoile.

 

A+

 

Sedna

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé pour le retard. :a:

 

Sedna, tu as le droit de penser que la vie se développe partout(c'est déjà très audacieux comme position ;) ) mais il faut rester un tant soi peu réaliste. :confused:

Gregory Laughlin, astrophysicien américain a répondu à cette hypothèse pour ce système sur le net. En effet, des internautes se sont posés la même question que toi. :)

Tu peux lire son texte ici => http://www.centauri-dreams.org/?p=564

 

En gros pour les non-anglophones => Les zones de radiations intenses(et inhibant la possibilité de vie...) doivent être beaucoup plus étendues que pour une planète comme Jupiter. Leurs champs magnétiques doivent être aussi proportionnellement plus grands.

 

Pour la planète HD 73526 c(qui elle, se ballade dans la "zone habitable"); je cite =>

The fierce radiation environment also compromises the habitability of any moons in orbit around HD 73526 c. The moons would need to have strong magnetic fields of their own in order to stave off atmospheric erosion.

=> L'éventuelle habitabilité des éventuelles lunes de la planète est compromise par ces radiations. Les lunes devraient avoir un champ magnétique extrêmement fort[comment pourraient-elles ???] pour contrer la destruction de l'atmophère.

 

Enfin, concernant l'éventuelle existence d'une planète tellurique devant les 2 géantes. Comment l'imaginer sérieusement sans prendre en compte l'influence gravitationnelle de ces 2 planètes proches ? :b: (en écartant même les conséquences de la migration des deux planètes géantes...)

 

Voilà :confused: . Sans rancunes hein Sedna? :)

(ne t'inquiètes pas, je pense qu'on trouvera des lieux plus adaptés à la vie...au moins microscopique/"primitive"...j'suis beaucoup plus pessimiste pour la vie "évoluée")

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'après "science et vie" on aurait découvert une nouvelle exoplanète,je ne sais pas si c'est la meme,

elle s'appelle OGLE-2005 BLG-390 L b:

origine;constellation du sagittaire.

distance:20 000 années lumière,

age 10 milliards d'années environ,

taille; deux fois la terre grosso modo,

poids 5 masses terrestres,

elle tourne à 400 millions de kilomètres de son étoile,

la température au sol est de -220 degrés celsius,

c'est la plus petite exoplanète découverte grace à un phénomène de micro lentille gravitannionnelle!

 

d'après science et vie de mars.

 

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.