Areole Garner

Je sens que Toutiet va bondir...

Recommended Posts

Certes, mais convenons que l'emploi de ce mot est au féminin peu courant.

 

J'ai toujours cru que c'était du féminin, que voulez vous, je n'ai pas la science infuse, moi :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non mais attends, tu sors ta science là ? C'est bien ce que je disais quoi ! Comme si je ne le savais pas... Puis l'accent circonflexe ne change absolument rien à ce que j'ai dit plus haut.

eh bien moi je te dis merci Snake :)

Je ne le savais pas et pense ne pas être le seul.

 

R.v. A froid ta réaction semble plutôt épidermique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin j'ai entendu sur France Inter un médecin dire qu'on entreprend un traitement destiné à maîtriser la charge virale d'un patient contaminé par le sida.

 

Je plaisante ! Ce n'était pas un médecin archaïque. Il a donc dit qu'on initie un traitement destiné à contrôler ladite charge.

 

 

""charge virale" provient vraisemblablement de la traduction mot à mot de "viral load", mais semble cependant passable ; il n'y a pas d'emploi d'un mot français avec son sens anglais.)

Edited by jarnicoton

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par ailleurs avoir des racines ne rend pas nationnaliste pour autant. Drôle de rapprochement. En tant que Français notre culture est d'avantage liée à l'histoire de France qu'à celle de la Corée ou du Mozambique, avec toutefois une ouverture dont peu de pays peuvent se prévaloir (même si tout est loin d'être rose aujourd'hui, je ne le nie pas, mais c'est pas forcément beaucoup mieux dans les autres pays, et souvent bien pire en fait). Je ne vois ce qu'il y aurait de choquant à parler des racines culturelles d'une langue...

Bonjour Popov, :)

 

J'approuve totalement ce que tu viens de déclarer !... Je préfère nettement la culture française (celle qui me relie à mes ancêtres) à celle du Zimbabwe ou du Botswana. :D :D :D

 

 

Moi j'ai eu la chance d'apprendre à l'école le véritable "français de France" qui n'était point encore souillé par des expressions anglo-saxonnes (ceci pour la bonne et simple raison que mes "Maîtres d'école" étaient des instituteurs puis des professeurs de Collège d'Enseignement Général (CEG), formés par les Écoles Normales de la Troisième République, qui n'employaient aucune des expressions franglaises qu'aujourd'hui hélas presque tous les Français emploient :

 

● point de week-end mais "fin de semaine" ;

 

● point de OK mais "d'accord" ;

 

● point de tee-shirt mais "maillot de corps" ;

 

● point de pull over mais "chandail" ou "tricot", etc., etc.

 

Lorsque j'étais en région parisienne, je prenais tous les soirs la ligne n°6 du métropolitain (Étoile-Nation) entre Montparnasse-Bienvenüe et Denfert-Rochereau où je retrouvais ma bonne vieille "Ligne de Sceaux" (devenue le "RER B") pour rejoindre ma chère banlieue Sud où je suis né (d'abord Antony, puis ensuite Fontenay-aux-Roses). J'ignore pourquoi mais à la station Montparnasse-Bienvenüe la signalisation devait être très difficile pour les anglo-Saxons car au moins une à deux fois par semaine, ils m'abordaient pour me demander s'ils étaient dans le bon sens pour aller à la station Étoile-Charles-de-Gaulle ? J'avais remarqué que les Anglais, et plus généralement les Britanniques (y compris les Canadiens anglophones) faisaient l'effort d'abord de s'excuser pour solliciter mon aide, puis articulaient lentement leur question. Je faisais en retour de même : je leur expliquais lentement en français la réponse à leur interrogation et à la fin, après leur avoir demandé s'ils m'avaient bien compris, je leur disais avant de les quitter deux ou trois mots en anglais, ce qu'ils semblaient apprécier beaucoup !... :) En revanche, les Américains étaient véritablement détestables !... :mad: :mad: :mad: D'abord ils m'abordaient d'une manière assez agressive disant qu'ils ne comprenaient rien du tout à la détestable signalisation du métro parisien !... Et ils baragouinaient très rapidement, sans se donner la peine d'articuler, leur question... à laquelle je ne comprenais absolument rien du tout... Je leur répondais que je n'avais rien compris, ce qui avais le don de les énerver encore davantage !... Je les quittais sans même prononcer le moindre mot en anglais... Bien fait pour eux !... Z'avaient qu'à se donner la peine d'apprendre deux ou trois mots de français !... :p

 

 

Autre chose, dans le Sud-Ouest du Cantal, tous les anciens que j'ai connus (et dont la plupart sont aujourd'hui disparus) m'ont expliqué ceci : leurs grands-parents et leurs parents les incitaient - en patois le plus souvent ;) - à bien apprendre la langue française et d'éviter de parler en patois !... C'était lors de la Troisième République et jusqu'au 11 novembre 1942. Ce jour là, Maurs dans le Cantal (qui était jusque là dans la zone dite "libre" car non occupée par les Allemands) a vu arriver les premiers soldats allemands... accompagnés, hélas, de Français collaborateurs chargés de les renseigner sur les participants locaux de la Résistance ou des Maquis. Eh bien, du jour au lendemain - sans aucune consigne officielle - dès qu'un Français qui n'était pas du coin entrait dans un café ou un restaurant tous les consommateurs - qui jusqu'à la minute précédente s'exprimaient majoritairement en français - se mettaient à continuer leur conversation uniquement en patois, ce qui contrariait beaucoup ces collaborateurs !... :p

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, en fait ce sont les mots en "cule" qui sont tous masculins sauf exception (ah, canicule, je le note).

 

Désolé, mais comme on n'enseigne jamais cette intéressante règle à l'école, je me suis embrouillé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heureusement que canicule est au féminin.

 

Imaginez le contraire, dans cette phrase par exemple: "le canicule m'emballe".

 

Ce serait fâcheux.

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Popov, :)

 

J'approuve totalement ce que tu viens de déclarer !... Je préfère nettement la culture française (celle qui me relie à mes ancêtres) à celle du Zimbabwe ou du Botswana. :D :D :D

 

Merci Roger. Mais si j'ai sous-entendu une appartenance, je me suis bien gardé de marquer une préférence :p

 

Si j'avais placé une hiérarchisation ou exprimé des jugements de valeur j'aurai été (en plus d'être hors charte) bien proche de la problématique de nationalismes dont parlait Beam et à laquelle je me suis opposé. Heureusement ce n'est pas sous cet angle que je vois les questions de langue ou de culture ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

We are in 2014. Estamos en 2014.

roger15, tu me fais terriblement peur, toi et tes propos sur la Langue.

La langue française a toujours eu des apports de l'étranger et en aura toujours. Elle est le fruit à la base d'une mixité linguistique, romaine, grecque, slave, et anglo-saxonne ! Vive l'ouverture linguistique !

 

Quant aux idées de Napoléon ou Franco qui unissent un pays autour d'une langue unique (et par là-même d'une culture), je chie là-dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La langue française a toujours eu des apports de l'étranger et en aura toujours. Elle est le fruit à la base d'une mixité linguistique, romaine, grecque, slave, et anglo-saxonne ! Vive l'ouverture linguistique !

 

Io sono absolutely dieser Meinung. Fransouski iésik muss incorporate omnes stranieri Einflüsse um Gallica lingua for ever zu bleiben !

Edited by jarnicoton

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quant aux idées de Napoléon ou Franco qui unissent un pays autour d'une langue unique (et par là-même d'une culture), je chie là-dessus.

 

Quand on impute à autrui des connivences hitlériennes, c'est un point Godwin. Pour des connivences franquistes, c'est un point quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
je chie là-dessus.

 

Tu peux essayer de rester poli stp, on est pas sur un forum de sauvages ici :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ta gueule.

 

N.B: Tu insinues implicitement que je suis un sauvage. Je n'ai insulté qu'une idée pas une personne. C'est toi le sauvage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand on impute à autrui des connivences hitlériennes, c'est un point Godwin. Pour des connivences franquistes, c'est un point quoi ?

C'est un point Luis Mariano ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas à point votre point G.

 

9782203342071_cg.jpg

 

Patte.

 

PS: vous êtes pénibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui' date=' en fait ce sont les mots en "cule" qui sont tous masculins sauf exception (ah, canicule, je le note).

 

Désolé, mais comme on n'enseigne jamais cette intéressante règle à l'école, je me suis embrouillé.[/quote']

 

Mais où as-tu appris cela... :mad:? C'est totalement inexact, la preuve (non exhaustive) :

 

- une particule,

- une bascule,

- une majuscule,

- une clavicule,

- une pellicule,

- une renoncule,

- et je t'en... passe !

...

;)

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je11 vient d'être exclu de la discussion pour insulte, avant décision collégiale à son sujet. Pour rappel, la charte s'applique en toutes circonstances, mais cela ne devrait pas être nécessaire de la consulter pour apprendre que les injures ne sont pas admissibles.

 

Merci donc de ne pas dévier du ton bon enfant de ce fil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis outré il a pété son bic et pour finir sa valise :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais où as-tu appris cela... ? C'est totalement inexact, la preuve (non exhaustive) :

Ah la la, la langue française est bien compliquée si c'est une telle anarchie pour les mots en cule. Ainsi on dit une renoncule alors qu'on dit un pédoncule, où est la cohérence ? Quand je pense que certains veulent moderniser la langue française en lui ajoutant le vocabulaire de JCVD (les anglicismes) alors qu'on n'a toujours pas réglé le problème de la règle des mots en cule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien plus facile avec les mots en ine... :)

les mots en cule peuvent être des 2 genres comme démontré par Toutiet...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien plus facile avec les mots en ine... :)

les mots en cule peuvent être des 2 genres comme démontré par Toutiet...

Lénine, Staline, Poutine, Raspoutine, Augustine, Aspirine, Scarlatine, Grenadine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lénine, Staline

 

 

Pfffft, t'y connais vraiment rien toi, c'est pas "Lénine, Staline", c'est "Lennon, Stalone"!

 

Lénine, Staline, pffft, n' importe quoi!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.