HP73

gros dob sous un ciel extra

Recommended Posts

Un astram au pays des coqs qui picorent les étoiles (maxime de St Véran)

 

Cela faisait de nombreuses années que je souhaitais retourner dans ce lieu magique. A défaut de St Véran, je décide de passer deux nuits au fin fond du Queyras.

 

Le décor: Un petit hameau abandonné, Valpréveyre, situé dans la vallée du haut Guil, à 1850 mètres d’altitude. Le plus proche village est situé à 4 kms, et encore, il éteint ses lumières à minuit.

La plus proche ville? Ben...y en a pas, juste Briançon à 50kms plus au nord, bien au delà des montagnes environnantes.

 

Les conditions d’observation:

horizon bien dégagé sur 220° de l’est à l’ouest-nord ouest. Montagnes limitant l’observation du nord -ouest à l’est.

Pas de PL...si! Une pôv chtite ampoule qui éclaire l’entrée des WC du camping (très sauvage) à quelques centaines de mètres!

Le set up pour 5 personnes: Dobson T450, lulu 110 ED et un vieux C8, sur une Eq5 plus récente*!

 

Date: mardi 11 août

Température: 12 ° en début de nuit, 7° vers 3h du mat

Humidité faible

vent nul

turbulence forte en début de nuit, moyenne à partir de minuit, faible à 2h.

 

Ça y est, avec 4 autres copains, nous sommes installés. La météo a annoncé un ciel limpide toute la nuit. Les premiers astres font leur apparition en même temps que saturne, mais tout ce petit monde clignote de partout :b: Confirmation au télescope: les anneaux dansent dans tous les sens, ce ne sera pas une nuit planétaire.

En relevant la tête, je m’aperçois que le ciel se couvre très rapidement de nuages. On nous aurait menti?

Plus de peur que de mal, 20mn plus tard, la voie lactée se découpe de Cassiopée jusqu’au sagittaire. M13 est visible sans difficulté à l’oeil nu, c’est bon signe:)

Pour cette unique nuit dans ces contrées (la nuit suivante est finalement annoncée nuageuse), j’ai décidé de me centrer sur une liste limitée d’objets qui devraient être transfigurés sous ce «vrai» ciel étoilé. Le premier ne me déçoit pas, les dentelles du cygne. Au T450x70 + OIII, la grande dentelle apparaît torsadée comme jamais, plus belle encore qu’aux estivales (Dédé appréciera ;)). Sa compère est plus en finesse mais rentre entièrement dans le champ (1,1°). Entre les 2, le triangle de Pickering surprend pas son contraste et son étendue, si bien qu’entre les deux dentelles, peu de zones restent exemptent de filaments :rolleyes:

 

A la Lulu 110 + UHC, la grande dentelle apparaît toute entière dans le champ. L’image est bien sur moins lumineuse mais le contraste est excellent, l’image très esthétique et surprenante avec ce diamètre modeste.

 

Toujours dans le cygne, la nébuleuse du croissant: à x 200, alors que sous mon ciel «moyen+», de Savoie, seules les 2 anses sont bien visibles, cette fois ci l’ensemble prend une forme ovale bien définie avec 2 arcs plus lumineux mais tout l’intérieur de la nébuleuse est «occupé», contrastant avec le fond du ciel.

 

Petit détour vers la petite blinking, dont l’aspect ne diffère pas de habitude, mais amuse mes compagnons novices. C’est l’objet parfait pour expliquer et démontrer l’intérêt de la vision décalée.

Toujours dans le cygne au zénith, je tente la centrale de M57*; A x400, toujours rien. La turbulence peut-être? Mais...Un jour, je l’aurai :be:

 

Je laisse de côté M27, pour une fois, pour fondre vers la trifide, M20. Les chenaux sombres séparant la nébuleuse en quatre parties sont bien noirs et contrastent avec le fond du ciel plus clair.

Elle ne m’est jamais apparue aussi découpée et détaillée, à x 300 + OIII l’image est spectaculaire.

Un peu plus haut, Oméga, M17, reste fidèle a elle même, c’est à dire magnifique avec tous les instruments. Du fait de sa brillance de surface importante, je ne vois guère de différence par rapport à mes observations habituelles.

Mais alors que je pointe vers hercule, un «machin» lumineux attire mon regard au nord: Un bolide magnifique déchire le ciel, d’un éclat bien supérieur à celui de Vénus. La traînée laissée derrière ce caillou reste persistante de nombreuses secondes: c’est le plus beau que je vois depuis fort longtemps. Seul inconvénient, notre vision nocturne est maintenant foutue pour quelques minutes.

 

On se rabat alors sur M13, comme ça on aura pas besoin de forcer la rétine. Surtout avec la bino à x 300, c’est comme si on était au cœur de l’amas. A ce fort grossissement, je lui préfère toutefois M15, dont le centre est alors résolu et donne un effet de relief supérieur à M13... Enfin, c’est mon avis...Mais M13 reste un de mes chouchous, attention!

 

Je reste de ce côté du ciel pour pointer les deux géantes: M31 et M33. Sur la première, c’est bizarre, le centre est très lumineux et étendu, deux bandes sombres bien définies en dessous, mais je ne vois point son satellite, M 32. Oups, évidemment j’ai laissé l’ethos 10 et donc un grossissement de 200x.

 

M33 n’est pas visible à l’oeil, peut-être encore un peu basse. La vision au télescope est d’ailleurs identique à celle que j’avais eue aux estivales à 3h30 du matin, lorsqu’elle était plus haute dans le ciel: c’est à dire 2 bras spiraux évidents mais diffus et peu contrastés. C’est le seul objet qui me décevra cette nuit.

Par contre je tenais absolument à voir NGC 891. C’est une galaxie difficile, même à gros diamètre, car sa visibilité dépend vraiment des conditions de transparence du ciel, exactement comme M51.

Ouaahh! l’objet se montre sous son meilleur jour (sa meilleure nuit plutôt). La bande sombre découpe nettement le bulbe central bien lumineux, les extensions de la galaxie sont plus étendues que sous un ciel moyen :wub: Cette galaxie vue par la tranche ressemble beaucoup à NGC 4565 dans la chevelure de Bérénice, avec un bulbe central plus allongé mais un ensemble plus «compact». La vilaine cache bien son jeu dans nos vallées polluées, mais se dévoile à tout le monde en altitude.

 

Encore plus bas vers l’horizon, la nébuleuse saturne, NGC 7009, n’est pas en reste: les extensions, bien extérieures à la partie lumineuse de la nébuleuse, sont visibles, surtout en vision décalée, donnant l’aspect de la planète éponyme, mais une planète à la forme plutôt irrégulière avec des anneaux dont seules les extrémités des 2 anses seraient visibles.

 

Je sens la fatigue venir, normal il est presque 3 heures et l’humidité est maintenant bien présente, la température de 7° tranche avec les 33 de la journée... Il reste plein d’objets à voir, mais j’ai fait le tour de ceux que j’avais prévu, à une exception près: j’ai oublié la nébuleuse Hélix, j’espère qu’elle ne m’en voudra pas! Ce sera pour la prochaine fois, ici ou sur le nouveau «top site» essayé le même soir par Kiwi et Cie, au col de l’Iseran!

 

Merci à tous de m’avoir lu jusqu’au bout. Désolé, une seule chtite photo, je n’avais pas de Kiwi super photographe pour illustrer mon CROA.

P1020205.jpg.119a4c92062f23e5e925a39cfb301f53.jpg

Edited by HP73

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé béééé, ça c'est des vacances :p

 

Le décor: Un petit hameau abandonné, Valpréveyre, situé dans la vallée du haut Guil, à 1850 mètres d’altitude. Le plus proche village est situé à 4 kms, et encore, il éteint ses lumières à minuit.

La plus proche ville? Ben...y en a pas, juste Briançon à 50kms plus au nord, bien au delà des montagnes environnantes.

Ahhhh la montagne surtout lorsqu'on est isolé ...... :rolleyes:

 

Merci pour ce compte-rendu bien rédigé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

je connais bien ce coin c'est exceptionnel, je vais souvent à SAINT VERAN, mais cette année pas de vacances, alors merci pour ton CROA;

guylaine

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour

je connais bien ce coin c'est exceptionnel, je vais souvent à SAINT VERAN, mais cette année pas de vacances, alors merci pour ton CROA;

guylaine

 

Oui tout le Queyras reste très sauvage et c'est un paradis pour les randos et l'astro!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hé béééé, ça c'est des vacances :p

 

 

Ahhhh la montagne surtout lorsqu'on est isolé ...... :rolleyes:

 

Merci pour ce compte-rendu bien rédigé :)

 

Merci Dédé

c'est beau mais...c'est loin!

même de Savoie, j'ai fait souffrir la voiture: Col de la Croix de fer puis Galibier; descente vers Briançon par le Lautaret, remontée par le col de l'Izoard et enfin le Queyras :b:

 

Pour 1 seule nuit, je me rabattrai sur les cols du Glandon ou de l'Iseran ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Dédé

c'est beau mais...c'est loin!

même de Savoie, j'ai fait souffrir la voiture: Col de la Croix de fer puis Galibier; descente vers Briançon par le Lautaret, remontée par le col de l'Izoard et enfin le Queyras :b:

 

Ca ferait une bien belle étape pour le tour de France :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ! le voilà le fameux CROA du Queyras !

 

Je retiendrai principalement ceci (ode aux lunettes) :

 

"A la Lulu 110 + UHC, la grande dentelle apparaît toute entière dans le champ. L’image est bien sur moins lumineuse mais le contraste est excellent, l’image très esthétique et surprenante avec ce diamètre modeste."

 

Non, je déconne !!

 

C'est sûr que le Gros doit décoiffer (ah NGC 891 !), mais on oublie un peu trop les perfs, notamment en grand champ, des bonnes petites lulus !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci HP pour ce croa :rolleyes:.

 

Il donne vraiment envie d'aller observer en altitude dans des lieux reculés.:cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci HP pour ce croa :rolleyes:.

 

Il donne vraiment envie d'aller observer en altitude dans des lieux reculés.:cool:

 

Surtout qu'on y est plus tranquille qu'au Semnoz, apparemment :be:

 

Hier, retour à la réalité avec mon ciel pourtant "moyen+" de Savoie: j'avais l'impression que mon miroir avait diminué de moitié :b:

Comme quoi, pouvoir observer au moins 1 ou 2 fois par an dans des super sites c'est le top, mais le reste de l'année est d'autant plus difficile :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ! le voilà le fameux CROA du Queyras !

 

Je retiendrai principalement ceci (ode aux lunettes) :

 

"A la Lulu 110 + UHC, la grande dentelle apparaît toute entière dans le champ. L’image est bien sur moins lumineuse mais le contraste est excellent, l’image très esthétique et surprenante avec ce diamètre modeste."

 

c'est malin ça :p

 

n'empêche que l'image était vraiment chouette , mais je dois avouer que j'ai quand même passer plus de temps à l'oculaire du T450 qu'avec la lunette ;)

 

Je me souviens de ma première expérience (astro, bien sur !ph34r!) dans le Queyras, j'avais utilisé, entre autres, un 115/900 au pic de Château Renard, site de l'observatoire de St Véran. Ben il donnait des images aussi bonnes qu'un C8 de 200mm utilisé en vallée :o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Henri-Pierre !

 

Avec un tel ciel, on sent que tu t'es éclaté !

 

Par contre je tenais absolument à voir NGC 891. C’est une galaxie difficile, même à gros diamètre, car sa visibilité dépend vraiment des conditions de transparence du ciel, exactement comme M51.

Ouaahh! l’objet se montre sous son meilleur jour (sa meilleure nuit plutôt). La bande sombre découpe nettement le bulbe central bien lumineux, les extensions de la galaxie sont plus étendues que sous un ciel moyen

Alors ça, c'est de la provocation pure et simple, ça ne devrait pas exister ! :mad:

 

J'appelle la Modération ! :m2:

 

:D

 

Non, super, je pense qu'avec un très bon ciel je devrais quand même voir le bulbe et au minimum cette bande sombre avec mon 12", bon je verrai bien une prochaine fois (ou pas...).

 

Encore plus bas vers l’horizon, la nébuleuse saturne, NGC 7009, n’est pas en reste: les extensions, bien extérieures à la partie lumineuse de la nébuleuse, sont visibles, surtout en vision décalée, donnant l’aspect de la planète éponyme, mais une planète à la forme plutôt irrégulière avec des anneaux dont seules les extrémités des 2 anses seraient visibles.

Joli ! Jusqu'à présent je n'ai pu apercevoir q'une forme aplatie, j'aurais dû y retourner ces derniers temps, pas pensé... :rolleyes:

 

Merci pour ce beau CROA !

Un peu comme nous à l'Iseran, un ciel limpide laisse sur le moment tellement pantois qu'on passe du temps sur chaque objet, rien que pour les re-découvrir, sans vraiment chercher à faire du chiffre !

 

À bientôt amigo, pour une sortie commune ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Henri-Pierre !

 

Merci pour ce petit CROA, qui me laisse un peu sur ma faim, mais je ne saurais l'expliquer (peut être le peu d'objet observé ?....).

 

J'ai regardé un peu où se trouvait ton site, et c'est vrai que ça fait une sacré trotte !!!! La semaine dernière j'ai passé 4 jours à St Crépin et depuis chez moi en Savoie, ça fait déjà 3h30 de route -4h en comptant une ou deux pauses-.....

 

Effectivement, vaut mieux aller à l'Iseran ou au Glandon (que je ne connais pas encore).

 

 

....Ce sera pour la prochaine fois, ici ou sur le nouveau «top site» essayé le même soir par Kiwi et Cie, au col de l’Iseran!

 

Ouaip, faudra faire ça avant les chutes de neiges (du moins pour l'Iseran qui ferme tout l'hiver).

 

Merci à tous de m’avoir lu jusqu’au bout. Désolé, une seule chtite photo, je n’avais pas de Kiwi super photographe pour illustrer mon CROA.

 

Faut juste s'acheter un petit reflex, et hop c'est parti pour des photos souvenirs :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Henri-Pierre !

 

Merci pour ce petit CROA, qui me laisse un peu sur ma faim, mais je ne saurais l'expliquer (peut être le peu d'objet observé ?....).

 

J'ai regardé un peu où se trouvait ton site, et c'est vrai que ça fait une sacré trotte !!!! La semaine dernière j'ai passé 4 jours à St Crépin et depuis chez moi en Savoie, ça fait déjà 3h30 de route -4h en comptant une ou deux pauses-.....

 

Salut Issam

 

depuis St Crépin, faut rajouter encore 45 mn... sauf si tu passes par le col de l'Izoard après Briançon, mais c'est sportif, même en bagnole :b:

 

Je t'avoue que j'étais également un poil déçu par mon court séjour dans le Queyras: 1 seule nuit, avec 4 stagiaires donc pas eu le temps d'observer plus d'objets, et un ciel certes excellent mais moins bon quand même que dans mes vieux souvenirs :confused: Faudrait pouvoir rester plusieurs nuits et essayer d'autres sites , comme vers Ceillac et bien sur autour de St Véran.

 

Le Glandon est moins bon, je le place en qualité de ciel entre St François de Sales et le Queyras. Mais c'est plus proche et facile d'accès! Le col de l'Iseran doit être aussi bon que mon site des hautes Alpes, mais à 2800m ça pelle vite, et quel trajet pour s'y rendre :b:

 

faut quand même qu'on prévoit une dernière sortie 2015 sous un très bon site avant mi octobre. ensuite y aura la lune puis neige et cols fermés.

 

L'an passé, pendant les vacances de Toussaint, j'étais vers Aspres sur Buech avec Loïc, entre le col de la Croix Haute et Sisteron; le ciel était excellent, la température encore douce et c'est pas si loin de chez nous (2h depuis chez moi!) à condition de rester au moins 2/3 jours ça vaut le déplacement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas lu ton CROA et je me suis régalé. Je ne possède "qu'un" Dobson 14" et me dis que je n'ai pas fini de me régaler car il y aura évidemment une suite. En revanche, bénéficiant d'un ciel de moyenne montagne dans mon jardin, je ne suis pas pressé de l'emmener sous de meilleurs cieux. En revanche, croiser ton télescope sous de très bons cieux, alors oui ! Cette fameuse nuit à tes cotés m'aurait forcément laissé un beau souvenir vu ce que je viens de lire. :)

 

A propos de la centrale de la Lyre :

 

Je la vois rarement à 330X même en vision décalée mais cela m'arrive à la limite en revanche dès que je grossis (500x et jusqu'à 900x) et évidemment dès que la turbulence diminue - plutôt rare dans 14" en Auvergne - elle est alors plus facile. J'ai le souvenir d'une vision un de ces fameux soirs de la voir en continue pendant une seconde complète à environ 800X. Magnifique !

 

J'ai remarqué que cela dépend de la turbulence évidemment mais également de la collimation (refaite chaque soir voire deux fois par nuit) et j'ai encore franchi un cap en facilité quand j'ai opté pour mon 5mm PERL 100° + Barlow FFC Baader. Vu ce que je vois dans mon Orion 14", notamment sur la lune qui peut facilement servir de référence je me demande ce que cela doit être dans un miroir "artisans français" !!! EN attendant, que je suis content de ce matériel chinois. Je n'aurai jamais penser en avoir autant pour mon argent. Mais bien entendu, il y aura une suite "artisanale"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.