Guest emeric

Dobson Skywatcher Stargate 20"

Recommended Posts

Guest emeric
Pour ma part, ce n'est pas la structure qui m'intéresse, c'est le miroir.

 

Il doit y avoir parmi les webastrams plusieurs possesseurs de ce type de miroir SW en diamètre 18'', mais aucun d'eux (à ma connaissance, mais il faut dire que je ne passe pas mes journées à suivre tous les sujets du forum) n'a tenté de le passer au Foucault. Pas pour faire une mesure, juste pour voir si les nervures se voient du côté optique.

Car la conception du "blank" est osée mais très digne d'intérêt.

 

Fred.

 

j'ai trouvé ça: https://www.youtube.com/watch?v=zFL5Xd5J56M

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Emeric pour ta recherche (rapide avec ça).

 

Très intéressant, aucune structure rayonnante de visible sur la vidéo. Maintenant il faudrait aussi voir la sensibilité de la caméra qui a servi à faire la vidéo. Un commentaire sur l'aspect visuel aurait été le bienvenu, mais il n'y en a pas, et s'il y en avait eu un, en russe ça aurait été un peu dur de suivre :)

En tous cas, si traces de nervures il y a, elles sont discrètes (pour ce miroir).

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a les 16" qui ont le même miroir et sont plus courants. Si quelqu'un dans les parages veut tester le mien, je m'y prête de bonne grâce. ;)

 

Sinon il a quoi le barillet ? Vue la fixation du miroir par un point central, il lui faudrait quoi de plus ?

 

Par contre entièrement d'accord sur le nombre de vis chc a visser et devisser en fin d'observation, crevé et qu'on a hâte de partir! C'est rebutant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest emeric

Je me demande si on ne peut pas juste démonter les tubes et le secondaire,laisser la cage du primaire dans le rocker et avec une brouette monter le tout dans la voiture ?

cf. à 3'40" =>

 

sinon, c'est vrai que ça ressemble à un mécano et que ça a l'air un peu galère à monter tout seul.

 

A voir de visu en real life: à suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, très intéressant Emeric, merci ;)

Tout à fait d'accord sinon avec Fred : le seul truc qui m'intéresse vraiment sur ce scope est effectivement son miroir (voire le secondaire itou, lui aussi allégé)

Je me demande si sa face optique est polie avant ou après la pose des nervures ?

S'ils ont trouvé la colle idéale sans rétreint ni contrainte dans la gamme de températures d'utilisation (un vrai graal d'opticien quand les pièces optiques montent en dimensions et en masse ;)) permettant de polir avant de coller, le print-through pourrait s'avérer inexistant ; on se retrouverait alors dans une situation assez voisine d'un barillet classique en terme de soutien d'un miroir mince, avec juste une flexion résiduelle entre les nervures, certainement maîtrisable par une géométrie adéquate et soignée.

La simplicité en prime.

A mon avis ce n'est qu'une question de temps avant qu'un de ces miroirs atterrisse chez Airylab : on verra alors un peu mieux ce qu'il a dans le ventre.

Ceci dit et sans préjuger de vraies mesures chiffrées, à partir de 9'14 sur cette vidéo on nous présente le test au banc optique d'un 18" :

Je laisse les spécialistes se prononcer sur ce que montre cette image, et ceux qui parlent russe nous traduire le commentaire.

Toutefois, dans l'hypothèse où SW ait effectivement vaincu le print-through et les tensions résiduelles dans la colle, quelle que soit la qualité du polissage ici obtenue, cela reste très prometteur potentiellement si un polisseur talentueux peut adapter la méthode à une production qualitative.

Share this post


Link to post
Share on other sites

StephStar : "Sinon il a quoi le barillet ? Vue la fixation du miroir par un point central, il lui faudrait quoi de plus ?"

Quoi de moins tu veux dire ? ;)

Ben justement : pas de barillet du tout :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et à quoi il servirait sur un miroir auto porteur ? :)

 

Ou alors je ne comprends pas ce que tu veux dire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, très intéressant Emeric, merci ;)

Tout à fait d'accord sinon avec Fred : le seul truc qui m'intéresse vraiment sur ce scope est effectivement son miroir (voire le secondaire itou, lui aussi allégé)

Je me demande si sa face optique est polie avant ou après la pose des nervures ?

S'ils ont trouvé la colle idéale sans rétreint ni contrainte dans la gamme de températures d'utilisation (un vrai graal d'opticien quand les pièces optiques montent en dimensions et en masse ;)) permettant de polir avant de coller, le print-through pourrait s'avérer inexistant ; on se retrouverait alors dans une situation assez voisine d'un barillet classique en terme de soutien d'un miroir mince, avec juste une flexion résiduelle entre les nervures, certainement maîtrisable par une géométrie adéquate et soignée.

La simplicité en prime.

A mon avis ce n'est qu'une question de temps avant qu'un de ces miroirs atterrisse chez Airylab : on verra alors un peu mieux ce qu'il a dans le ventre.

Ceci dit et sans préjuger de vraies mesures chiffrées, à partir de 9'14 sur cette vidéo on nous présente le test au banc optique d'un 18" :

Je laisse les spécialistes se prononcer sur ce que montre cette image, et ceux qui parlent russe nous traduire le commentaire.

Toutefois, dans l'hypothèse où SW ait effectivement vaincu le print-through et les tensions résiduelles dans la colle, quelle que soit la qualité du polissage ici obtenue, cela reste très prometteur potentiellement si un polisseur talentueux peut adapter la méthode à une production qualitative.

 

 

Pas de contraintes sur la colle puisqu'il n'y en a pas. Le miroir est moulé avec ses nervures.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On a dû se croiser, car j'ai l'impression qu'on est d'accord : à rien !

 

Mouarf effectivement on se croise. Sans le barillet 3 points comment faire la colim ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, c'est bien d'avoir une vidéo complémentaire.

On est bien en Russie : l'ambiance taïga enneigée, la charmante présentatrice aux pommettes slave... :)

 

J'ai fait un seul miroir et j'en ai contrôlé de nombreux à l'atelier d'optique de la SAF, ça ne fait pas de moi un spécialiste en polissage de miroirs, mais au niveau forme le Foucault et le Ronchi montrent qu'il y a de belles couronnes (on pouvait s'attendre à des défauts de forme) mais pas de trace de nervures.

 

En effet, ce serait une bonne nouvelle si ce type de miroir pouvait tenir la route.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Steph : "Pas de contraintes sur la colle puisqu'il n'y en a pas. Le miroir est moulé avec ses nervures."

Bah non, pas moulé d'un bloc justement : sur tous les 18" que j'ai examiné précédemment, les nervures et la plaque arrière sont collées à postériori au dos de la face avant ; ce que j'ignore c'est si c'est avant ou après polissage.

Sur le 20", d'après le dessin, même principe ; mais il faut en voir un en chair et en os bien sûr, avant d'en avoir le coeur net.

Quand je dis "pas de barillet", c'est un peu par provocation j'avoue ;)

Disons que si notre primaire nervuré peut être conçu assez rigide pour reposer directement et uniquement sur 3 points convenablement situés, alors il n'y a plus besoin d'une pièce intermédiaire passant par une fixation centrale pour le soutenir et le collimater : on peut supprimer ce qu'on appelle habituellement le "barillet" et le maintenir uniquement par ces 3 points à la "caisse" primaire, avec le moins de porte-à-faux possible par rapport à la structure générale du télescope autour et au-dessus de lui pour minimiser les flexions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 semaines après, j'ai enfin bougé mon tube. ( Pour du ménage...)

Donc je confirme que sur le 16" les nervures sont moulées avec le miroir. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, effectivement c'est ce que j'avais vu sur le 16", mais sur les plus gros elles semblent collées...

Mais on a manifestement beaucoup de mal à obtenir des retours techniques sur ceux qui les possèdent ou les ont eu entre les mains. Patientons ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, très intéressant Emeric, merci ;)

Tout à fait d'accord sinon avec Fred : le seul truc qui m'intéresse vraiment sur ce scope est effectivement son miroir (voire le secondaire itou, lui aussi allégé)

Je me demande si sa face optique est polie avant ou après la pose des nervures ?

S'ils ont trouvé la colle idéale sans rétreint ni contrainte dans la gamme de températures d'utilisation (un vrai graal d'opticien quand les pièces optiques montent en dimensions et en masse ;)) permettant de polir avant de coller, le print-through pourrait s'avérer inexistant ; on se retrouverait alors dans une situation assez voisine d'un barillet classique en terme de soutien d'un miroir mince, avec juste une flexion résiduelle entre les nervures, certainement maîtrisable par une géométrie adéquate et soignée.

La simplicité en prime.

A mon avis ce n'est qu'une question de temps avant qu'un de ces miroirs atterrisse chez Airylab : on verra alors un peu mieux ce qu'il a dans le ventre.

Ceci dit et sans préjuger de vraies mesures chiffrées, à partir de 9'14 sur cette vidéo on nous présente le test au banc optique d'un 18" :

Je laisse les spécialistes se prononcer sur ce que montre cette image, et ceux qui parlent russe nous traduire le commentaire.

Toutefois, dans l'hypothèse où SW ait effectivement vaincu le print-through et les tensions résiduelles dans la colle, quelle que soit la qualité du polissage ici obtenue, cela reste très prometteur potentiellement si un polisseur talentueux peut adapter la méthode à une production qualitative.

 

whaouu ! à la vue de la vidéo ils réussis tous ces challenges ! incroyable ! c'est trop de la balle faut l'acheter ce telescope !!

 

Nan je déconne :p, Au Ronchi on voit une belle couronne parmis d'autres plus faibles , un fin bord remonté, et on mettra le bosselage omniprésent sur le compte de la turbu dans la piéce.

 

Désolé, les lois de l'optiques ne changent pas , il faut du temps et du labeur pour faire une belle piéce optique ...

 

Ensuite on peut peut etre , etre d'une grande exigence pour les miroirs d'artisans à plusieurs milliers d'euros et d'une grande indulgence pour les miroirs moins cher , tout dépend ..

 

fr.G

Edited by Fr.g

Share this post


Link to post
Share on other sites

La surface en couvercle de poubelle n’inaugure rien de bon. C'est exactement ce que j'avais avec mon Skywatcher 150/750. Ce n'est pas très gênant en ciel profond, mais en planétaire j'ai pu prendre toute la mesure des dégâts!:confused: De plus, la surface ressemble à un champ de bataille, laissant présager une forte diffusion sur les objets brillants.

 

Un miroir de basse qualité et des pièces rouillées d'origine, et pourtant toujours autant d'admirateurs! Les astronomes amateurs seraient-ils devenus masochistes?:be:

 

Mais il en faut pour tout le monde. Ce télescope devrait quand même bien fonctionner pour du ciel profond à faible grossissement, mais pour du planétaire je ne l'échangerais pas contre ma Clavé 60!:p Pour ma part, je continue à penser que le rapport qualité/prix de ce que produisent nos artisans est bien meilleur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nde. Ce télescope devrait quand même bien fonctionner pour du ciel profond à faible grossissement, mais pour du planétaire je ne l'échangerais pas contre ma Clavé 60!:p.

Ah bah c'est vrai, si en plus, y'a marqué "Clavé" dessus, peu importe le diamètre.......:p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Franck, j'ai bien vu le Ronchi... mais j'ai voulu la jouer très très soft sur ce coup là : si on veut tailler, faut savoir tailler, sinon on est pas crédible ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je lis quelques messages sur les télescopes dobson "chinois" et je me demande si c'est pas eux qui sont restés avec la philosophie "DOBSON" c'est à dire le plus grand diamètre possible ,transportable sans trop de précautions , mise en service simplifié au max, quand je vois l'épaisseur des miroirs de Mr Dobson ça doit faire peur aux puristes Français .

J'ai le plus grand respect pour nos artisans gaulois qui sont les meilleurs du monde, mais travaillent souvent seul (d'ailleurs il va y avoir un problème pour la transmission du savoir) , mais imaginons que 50% des Astams du forum puissent avoir les moyens de se payer un miroir M.S et une structure DF (c'est un exemple je ne veux en aucuns cas vexer les autres marques), le délai serait de combien d'années ?

Donc les Dobson c'est la production de masse , (quoique le 20" avec ce prix ça fait lourd) du prêt à porter , les autres sont de la " Haute couture astronomique" qui ressemble au dobson , qui sont des exemplaire uniques souvent personnalisés .

pour les comparaisons du SW ->MEADE->ORION->GSO/KEPPLER ----> Ok

même catégorie

Paul

Edited by banjo

Share this post


Link to post
Share on other sites
je lis quelques messages sur les télescopes dobson "chinois" et je me demande si c'est pas eux qui sont restés avec la philosophie "DOBSON" c'est à dire le plus grand diamètre possible ,transportable sans trop de précautions , mise en service simplifié au max, quand je vois l'épaisseur des miroirs de Mr Dobson ça doit faire peur aux puristes Français .

J'ai le plus grand respect pour nos artisans gaulois qui sont les meilleurs du monde, mais travaillent souvent seul (d'ailleurs il va y avoir un problème pour la transmission du savoir) , mais imaginons que 50% des Astams du forum puissent avoir les moyens de se payer un miroir M.S et une structure DF (c'est un exemple je ne veux en aucuns cas vexer les autres marques), le délai serait de combien d'années ?

Donc les Dobson c'est la production de masse , (quoique le 20" avec ce prix ça fait lourd) du prêt à porter , les autres sont de la " Haute couture astronomique" qui ressemble au dobson , qui sont des exemplaire uniques souvent personnalisés .

pour les comparaisons du SW ->MEADE->ORION->GSO/KEPPLER ----> Ok

même catégorie

Paul

 

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La remarque est pertinente : seule nuance et elle est de taille (sans jeu de mot) : la philosophie du dobson, c'est le système D, le make it yourself, bref un truc un peu hippie sur les bords opposé à l'idée de consommation (qu'elle soit de masse ou de luxe). Ce qu'on retrouve surtout maintenant dans le principe du strock, pas dans les trucs industriels.

Des stages de formations à la taille des miroirs serait sans doute le seul moyen de rendre le savoir faire pérenne, tout en respectant cette philosophie : mais je crains qu'on n'ait plus assez d'artisan pour pouvoir rendre cela possible

vu ce que ça demande en temps et en organisation : seuls les clubs le peuvent sans doute.

Edited by Erathostènes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des stages de formations à la taille des miroirs serait sans doute le seul moyen de rendre le savoir faire pérenne, tout en respectant cette philosophie : mais je crains qu'on n'ait plus assez d'artisan pour pouvoir rendre cela possible

.

 

J'ai rarement vu des artisans depuis 25 ans proposer des stages ! :be:

Les noyaux durs de pousseurs de verre des clubs ont rendu les armes avec l'arrivée des scopes de 200-300 pas chers (le verre brut coûte plus cher que le scope "noich" complet).

 

Pour un 500-600 ça peux le faire mais il faut être passionné et entouré.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je lis quelques messages sur les télescopes dobson "chinois" et je me demande si c'est pas eux qui sont restés avec la philosophie "DOBSON" c'est à dire le plus grand diamètre possible ,transportable sans trop de précautions , mise en service simplifié au max, quand je vois l'épaisseur des miroirs de Mr Dobson ça doit faire peur aux puristes Français .

 

Certes mais la philosophie Dobson est une chose. Ce que sont les pratiques d'aujourd'hui en observation en est une autre. Sans trop de précautions? Qu'entend-tu par cela? car pour un grand diamètre (disons à partir de T500) si on ne prend pas de précautions cela devient assez rapidement intenable...

 

J'ai le plus grand respect pour nos artisans gaulois qui sont les meilleurs du monde, mais travaillent souvent seul (d'ailleurs il va y avoir un problème pour la transmission du savoir) , mais imaginons que 50% des Astams du forum puissent avoir les moyens de se payer un miroir M.S et une structure DF (c'est un exemple je ne veux en aucuns cas vexer les autres marques), le délai serait de combien d'années ?

 

Les artisans travaillent souvent seuls??! Je ne suis pas du tout certains de cela. Et il n'y a pas de mal à travailler seul. La plupart d'entre-eux sont d'anciens amateurs ou le sont encore et ils ont des connexions avec bon nombre de leur collègue qu'ils aient construit un dobson ou non. Cela signifie que les artisans s'inspirent plus souvent de - ce qu'ont fait - et -de ce que font - les amateurs. C'est leur bibliothèque (pas seulement par leur réseaux d'amis mais aussi souvent en ligne car les amateurs ont souvent des blogs, et heureusement), il y puise des inspirations ... pour consolider leur expérience!!! En conséquence ce savoir n'est pas près de se perdre!!! Puisque qu'il vient plus souvent dans le sens amateur (sans oublier les club d'astro) --> fabriquant que l'inverse en dépit de ce qu'une certaine perception des choses pourrait nous faire croire...

 

Donc les Dobson c'est la production de masse , (quoique le 20" avec ce prix ça fait lourd) du prêt à porter , les autres sont de la " Haute couture astronomique" qui ressemble au dobson , qui sont des exemplaire uniques souvent personnalisés .

pour les comparaisons du SW ->MEADE->ORION->GSO/KEPPLER ----> Ok

même catégorie

Paul

 

Oui on peut voir les choses ainsi. Mais même la démarche d'acheter un instrument chinois ne relève pas de la production de masse mais juste d'une logique commerciale qui ne dit pas son nom. Maintenant acheter un instrument de grande série n'est absolument pas une mauvaise chose, bien au contraire par exemple avec un T300 Kepler on ne pourra pas forcément observer tout les objet possible dans le ciel dans une seule vie... Simplement, la production d'un artisan n'est pas non plus de la haute couture car elle est accessible à tout bricoleur qui a fabriqué 2 ou 3 instruments pour acquérir une expérience qui le conduit à la préoccupation de la qualité... Et il y en a des dizaines en France...

Ceci étant, pour les pousseurs de verre effectivement c'est plus dur... même si je connais des gens qui poussent du verre en amateur. Mais pour ce qui est de fabriquer des instruments (structure) de qualité... les références sont nombreuses

Auterive? On est voisin ;)

Bien amicalement

Edited by maire

Share this post


Link to post
Share on other sites
La remarque est pertinente : seule nuance et elle est de taille (sans jeu de mot) : la philosophie du dobson, c'est le système D, le make it yourself, bref un truc un peu hippie sur les bords opposé à l'idée de consommation (qu'elle soit de masse ou de luxe). Ce qu'on retrouve surtout maintenant dans le principe du strock, pas dans les trucs industriels.

Des stages de formations à la taille des miroirs serait sans doute le seul moyen de rendre le savoir faire pérenne, tout en respectant cette philosophie : mais je crains qu'on n'ait plus assez d'artisan pour pouvoir rendre cela possible

vu ce que ça demande en temps et en organisation : seuls les clubs le peuvent sans doute.

 

je suis 100% d'accord avec toi sur le système D , mais la vie moderne et urbaine ne permet plus au plus grand nombre de confectionner son télescope de A à Z , (j'ai fabriqué mon 1er télescope P.B de AàZ Po compris

et 2 ou 3 autres , j'ai monté mon premier "transistor" , mon premier ordinateur (ZX80),ma radio Dx, mes avions , mes radiocommandes ,etc.etc...) et pourtant quand j'ai repris l'astro aprés 15 ans , j'ai acheté du "chinois" celestron C11 ,( tiens-tiens miroir conique avec nervure mais là pas trop de réac. ) tube 200/1000 SW,ed80SW , triplet Ts, sans parler des ccd et autres accessoires (ça j'ai pas trop de choix avec le matériel des artisans Français ;) ).

Paul

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci étant, pour les pousseurs de verre effectivement c'est plus dur... même si je connais des gens qui poussent du verre en amateur. Mais pour ce qui est de fabriquer des instruments (structure) de qualité... les références sont nombreuses

Auterive? On est voisin ;)

Bien amicalement

 

ben voisin oui, on s'est même rencontré chez toi ,tu m'a présenter ton dob 600mm ;)

j'ai bien poussé du verre , mon premier miroir date de 1976/78 fait à la lecture tous les mois de "ciel&espace" , je pourrais faire étalage de toutes mes réalisations mais c'est pas mon genre , je préfère passer pour le "bolos moyen" et puis j'ai plus envie de pousser du verre , refaire de monture à berceau de 450kg ,trop fainéant, j'ai pris une Eq8 et des tubes Chinois/taiwanais .:D

Maintenant si une âme charitable m'offre un 300mm M.S je me remettrai au charbon au plus vite (vue mon age si je le commande maintenant , c'est mon petit fils qui va en profiter ):be:

Paul

Edited by banjo

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai rarement vu des artisans depuis 25 ans proposer des stages ! :be:

Les noyaux durs de pousseurs de verre des clubs ont rendu les armes avec l'arrivée des scopes de 200-300 pas chers (le verre brut coûte plus cher que le scope "noich" complet).

 

Pour un 500-600 ça peux le faire mais il faut être passionné et entouré.

 

bien sur que si, JML l'a proposé il fut un temps il me semble . Ca remonte pas à 25 ans . Et puis il me semble que quand l'occasion se présente, les artisans ne rechigne jamais à driver un pousseur de verre sur le net si besoin.

 

Pour le prix du verre effectivement, c'est ce que je disais sur un autre post, c'est cela que la proposition asiatique a fait disparaitre , pourquoi faire soi meme vu que d'autre l'on fait à notre place à pas cher ..ça peut effectivement répondre à une demande, pour ceux qui n'ont pas l'envie ni la possibilité de faire soi meme, mais cette facilité a complement suplanté le faire soi meme au final ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maintenant si une âme charitable m'offre un 300mm M.S je me remettrai au charbon au plus vite (vue mon age si je le commande maintenant , c'est mon petit fils qui va en profiter ):be:

Paul

 

dans ce cas, ton petit fils en profitera dans 3 mois à peine , je l'ai déjà dit dans un autre post, souci de santé, etc, bref , tout ca est derriére moi, faut imaginer que je suis conscient que des délais astronomiques sont intolérables pour moi, ce n'était pas ça le projet. ( vous savez que je fais des pièces ouverte à f 1.6, F 3 etc pas des trucs en série ) Les choses changent, s'organisent, et ça va chier, je vous le promet ! fr .G is back ;-)

 

fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maintenant si une âme charitable m'offre un 300mm M.S je me remettrai au charbon au plus vite (vue mon age si je le commande maintenant , c'est mon petit fils qui va en profiter ):be:

Paul

 

dans ce cas, ton petit fils en profitera dans 3 mois à peine , je l'ai déjà dit dans un autre post, souci de santé, etc, bref , tout ca est derriére moi, faut imaginer que je suis conscient que des délais astronomiques sont intolérables pour moi, ce n'était pas ça le projet. ( vous savez que je fais des pièces ouverte à f 1.6, F 3 etc pas des trucs en série ) Les choses changent, s'organisent, et ça va chier, je vous le promet ! fr .G is back ;-)

 

fr.G

 

Bien content de ton retour ,, que la force soit avec toi. ;):D:be::)

Paul

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.