Nicolas3817

Europe, le satellite

Messages recommandés

Un article à suivre, bien qu'il ne doit pas apprendre grand chose à certains membres du forum^^

 

http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/europe-le-satellite-de-jupiter-abrite-un-ocean-propice-la-vie

 

Je ne cesse de le dire, si on veut vraiment prouver que la vie extraterrestre peut exister, il faut aller sur Europe et la percer

c'est autrement plus bandant que Mars, de toute façon ce sera un truc de robots faut juste que ceux qui le peuvent osent. :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne cesse de le dire, si on veut vraiment prouver que la vie extraterrestre peut exister, il faut aller sur Europe et la percer

c'est autrement plus bandant que Mars, de toute façon ce sera un truc de robots faut juste que ceux qui le peuvent osent. :be:

 

Il faudra être patient surtout.

 

Les missions qui sont programmées vers les Lunes de Jupiter :

 

-Europa-Clipper du JPL- NASA au début des années 2020 (qui devrait aussi être le vol de qualification de l'Exploration Upper stage du lanceur SLS)

http://www.jpl.nasa.gov/missions/europa-mission/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Europa_Clipper

 

fly-by10.jpg

 

- Juice de l'ESA lancement prévu en 2022. Une mission plutôt centrée sur Ganymède et Callisto.

 

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/Belgium_-_Francais/JUICE_prochaine_grande_mission_scientifique_de_l_Europe

JUICE_artist-impression_275x389.jpg

 

Et ce sont des missions avec des orbiteurs (imagerie, sondage radar etc....). C'est déjà pas mal ...

Car ce sont des missions qui en terme de défi technologique et de coût sont déjà haut de gamme.

La NASA aurait sollicité l'ESA pour qu'elle complète la mission Europa Clipper en fournissant des impacteurs ou un petit module d'atterrissage ... mais c'est encore à l'étude.

 

Se poser sur Europe, avec le matériel pour creuser en robotique plusieurs km de glace. Atteindre l'océan sous-glaciaire, y descendre un "sous-marin" d'exploration .... remonter des échantillons, les analyser sur place ou les renvoyer sur Terre .... ce serait vraiment super. :bras::cheer:

Mais je crois qu'on ne sait pas faire encore, et qu'il faudrait investir vraiment un paquet de G€. Mais gardons espoir !

Modifié par montmein69_2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SLS...SLS....moi je veux bien mais jusqu'à preuve du contraire, rien ne dit que ce sera ce lanceur qui sera choisi ;)

 

Pour l'atterrisseur, IL LE FAUT ! Nous avons survolé Jupiter avec les Pioneer, exploré avec les Voyager, placé sur orbite Galiléo et bientôt Juno....il ne reste plus qu'à atterrir. Ca me parait in-dis-pen-sable. Cela dit, le combat est loin d'être gagné à ce stade....

Niman 1992

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SLS...SLS....moi je veux bien mais jusqu'à preuve du contraire, rien ne dit que ce sera ce lanceur qui sera choisi ;)

 

Pour l'atterrisseur, IL LE FAUT ! Nous avons survolé Jupiter avec les Pioneer, exploré avec les Voyager, placé sur orbite Galiléo et bientôt Juno....il ne reste plus qu'à atterrir. Ca me parait in-dis-pen-sable. Cela dit, le combat est loin d'être gagné à ce stade....

Niman 1992

 

Aux dernières nouvelles, il semblerait que ça aille dans ce sens :

http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2223108&postcount=21

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SLS...SLS....moi je veux bien mais jusqu'à preuve du contraire, rien ne dit que ce sera ce lanceur qui sera choisi

 

Le lancement de Europa Clipper avec un lanceur SLS est décidé.

Il fallait une mission automatique du SLS utilisant un EUS (Exploration Upper Stage) pour "qualifier" cet étage supérieur . Condition préalable indispensable avant de faire EM-2 un vol habité qui utilisera cet EUS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juice et Europa Clipper n'effectueront que des survols d'Europa.

Pour orbiter autour et encore plus se poser dessus, il y a semble-t-il encore beaucoup de difficultes vis a vis des radiations venant de Jupiter qui grillerait trop rapidement les equipements electroniques. comme dit plus haut il faudra encore etre un peu patient!

puis si l'ont veut forer, ca risque d'etre coton si l'epaisseur de glace est de plusieurs 10aines de km voire plus!

en tout cas voici 2 missions bien fascinantes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et TiTAN ?!

 

apparement un projet de mission NASA-ESA avec notamment atterisseur flottant sur un des lacs et/ou ballon montgolfiere derivant plusieurs mois ds l'atmosphere. Comme toujours faura etre patient! :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, qu'on me cryogénise, on me réveille au XXIIe S et on me raconte tout ça, ok ? :D Paske la, j'ai la flemme d'attendre... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un article à suivre, bien qu'il ne doit pas apprendre grand chose à certains membres du forum^^

 

http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/europe-le-satellite-de-jupiter-abrite-un-ocean-propice-la-vie

 

Sans vouloir refuser de lire la presse généraliste, il y a des titres qui sont plus ou moins loin des sources scientifiques, et dont la réputation est plus ou moins forte. Pas sûr que France Soir est le meilleur titre à citer. Pas sûr que le journaliste, qui ne signe pas son article, est plus fort scientifiquement que toi ou moi.

 

Il faudrait que j'actualise le peu que je sais sur les lunes glacées. Europe aurait l'avantage d'avoir un fond d'océan au contact de la roche, alors que d'autres lunes de Jupiter et Saturne auraient un fond de glace donc pas de réactions chimiques possibles. Il me semble que les chercheurs de vie aiment les corps avec un excès d'oxygène et un mécanisme intéressant est l'impacte des radiations sur la surface externe qui scinde des molécules d'eau. L'hydrogène, plus léger, s'en va. L'oxygène, plus lourd, pourrait s'introduire sous la surface et se dissoudre dans l'eau liquide.

 

A proximité d'une géante gazeuse comme Jupiter, et comme dit Pirux, ces mêmes radiations sont un problème pour la survie d'une sonde qui doit passer une véritable course aux obstacles pour réussir sa mission.

 

Par exemple, percer un trou pour atteindre une océan est probablement au delà de nos moyens actuels. Même un atterrissage sur une surface glacée et peut-être accidentée, n'est pas chose facile.

 

Ainsi le choix des missions est en fonction du coût et de la probabilité de réussite. Cette probabilité est aussi liée à l'expérience obtenue grâce aux précédentes tentatives. Un atterrissage sur Europe a moins de chances de réussite qu'un atterrissage sur Mars. Pourtant le taux d'échec constaté sur Mars avoisine les 50% !

 

apparement un projet de mission NASA-ESA avec notamment atterisseur flottant sur un des lacs et/ou ballon montgolfiere derivant plusieurs mois ds l'atmosphere. Comme toujours faura etre patient! :be:

 

Ça s'est bien passé pour Huygens qui a atterri sur un emplacement quelconque sur Titan. Viser un lac c'est risquer de le louper. En cas de bon ciblage, l'amérisseur découvrira encore un nouvel environnement hostile. A quel taux de réussite faut-il s'attendre ?

Ma question est celle-ci: Ne serait-on pas mieux avec un astromobile qui atterrit sur terre ferme (en fait glace ferme), puis s'approcherait précautionneusement du bord du lac ?

 

Plus généralement, chaque nouvelle technologie génère son lot de surprises. Pour limiter les pertes, il est avantageux d'éviter la rupture technologique et d'aller de proche en proche de l'ancienne technologie vers la nouvelle.

Modifié par Paul_Wi11iams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Par exemple, percer un trou pour atteindre une océan est probablement au delà de nos moyens actuels.

 

 

La solution est simple: on attend qu'un impact majeur ait lieu, et on pose un engin au fond du cratère formé. Il devrait y avoir moins de profondeur à percer. :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La solution est simple: on attend qu'un impact majeur ait lieu, et on pose un engin au fond du cratère formé. Il devrait y avoir moins de profondeur à percer. :be:

 

un peu de patience quoi...

 

sinon, il doit y avoir des possibilités du côté d’Encelade qui est à la prochaine gare après Jupiter. Ceci dit, on pense d'abord à la réalité de la chose. Il faut aller jusqu'aux abords de Saturne, poser une sonde au bon endroit. Mais là, autant aller direct vers un geyser puis pomper.

 

latest?cb=20130714084230&path-prefix=fr

Modifié par Paul_Wi11iams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi Juice privilège Ganymède et Callisto? Du haut de mes maigres connaissances, ça parait quand même être des lunes plus "classiques" que Io et Europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pourquoi Juice privilège Ganymède et Callisto? Du haut de mes maigres connaissances, ça parait quand même être des lunes plus "classiques" que Io et Europe.

 

Un peu comme Pluton et Charon, des planétoïdes sans intérêt... :D

 

Je te taquine ! C'est justement pour en apprendre plus et connaitre leurs particularités qu'on va leur rendre visite ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est aussi moins dangereux niveau radiations...

Ganymède et Callisto sont deux gros satellites potentiellement très intéressant, avec eux aussi probablement un océan sous leur croute glacée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme cela est dit plus haut, Europe a l'avantage, d'après les scientifiques, d'avoir sous son ou ses océan(s) de la roche. Loin de moi l'envie de relater la diffusion des minéraux par la roche etc etc... Mais Europe, malgré que France soir soit un canard sans grand intérêt, est un objectif fort intéressant. J'ai toujours, depuis mon enfance, voulu que l'on explore de fond en comble Titan? Mais il faut avouer qu'Europe offre le meilleur potentiel!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai toujours, depuis mon enfance, voulu que l'on explore de fond en comble Titan? Mais il faut avouer qu'Europe offre le meilleur potentiel!

 

Perso, si y a un endroit dans le système solaire ou j'aimerais passer un week end photo, c'est sur Titan... Les paysages doivent etre sympa, avec une méga grosse saturne de maaaalaaaaaade en guise de lune dans e ciel... :)

 

Astro photo de Saturne à l'ultra grand angle, et a main levée, tout va bien ! :) Après je crois que l'atmosphère de Titan est moins transparente que celle de la Terre, me trompai-je ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perso, si y a un endroit dans le système solaire ou j'aimerais passer un week end photo, c'est sur Titan... Les paysages doivent etre sympa, avec une méga grosse saturne de maaaalaaaaaade en guise de lune dans e ciel... :)

 

Astro photo de Saturne à l'ultra grand angle, et a main levée, tout va bien ! :) Après je crois que l'atmosphère de Titan est moins transparente que celle de la Terre, me trompai-je ?

 

Presque opaque.

Titan est tout juste bon pour l'astronomie radio ou radar.

D'ailleurs, le radar est ce qui sert pour regarder la surface de Titan depuis l'orbite.

Vue d'artiste de Saturne depuis Titan

vues page en lien = 63

Modifié par Paul_Wi11iams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Presque opaque.

Titan est tout juste bon pour l'astronomie radio ou radar.

D'ailleurs, le radar est ce qui sert pour regarder la surface de Titan depuis l'orbite.

Vue d'artiste de Saturne depuis Titan

vues page en lien = 63

 

Bon, mis a part qu'avec nos yeux d'humains adaptés a la terre en diurne, on doit rien y voir, si on pouvait aller claquer quelques paysages la bas, ce serait chouette quand même... :)

 

(je sais que c'est déjà fait, mais je veux dire au sens artistique, en composant des photos de paysages avec Saturne tout ça...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon, mis a part qu'avec nos yeux d'humains adaptés a la terre en diurne, on doit rien y voir, si on pouvait aller claquer quelques paysages la bas, ce serait chouette quand même... :)

 

(je sais que c'est déjà fait, mais je veux dire au sens artistique, en composant des photos de paysages avec Saturne tout ça...)

 

Nos oreilles et yeux d'humain répondent selon une échelle logarithmique. Une réduction d’intensité d'un facteur de quatre correspond à une réduction perçue bien moindre.

 

Du coup , nous arrières-petits-enfants sur Titan verront une lumière "un peu crépusculaire". D'ailleurs Saturne vue d'ici est un point bien visible sur le ciel nocturne.

 

On peut donc se fier au

 

Je ne développe pas plus car on diverge un peu par rapport au sujet du fil qui était quoi déjà ? Ah oui ! Europe, lune de Jupiter.

Modifié par Paul_Wi11iams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cool cool cool ! Je réitère, qu'on me cryogénise, je veux aller en vacances sur Titan ! Avec un apn capable de résister aux conditions titanesques... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cool cool cool ! Je réitère, qu'on me cryogénise, je veux aller en vacances sur Titan ! Avec un apn capable de résister aux conditions titanesques... ;)

Cool ?

A -180° tu ne croyais pas si bien dire, et la cryogénise risque d'être la solution qui s'impose. D'ailleurs les roches que tu vois dans le film sont bien des blocs de glace.

 

Même si les géologues comparent volontiers le paysage local à la côte d'Azur, c'est bien en période hors saison, donc tu auras la plage pour toi. Et le liquide qui coule dans les calanques du coin c'est plutôt du méthane.

 

Bien plus loin, il y a quelques lacs qui se remplissent en hiver, mais c'est pareil. Si nos amis de SpaceX passent par là, ils auront de quoi faire le plein à moindre coût. Pour l'oxygène c'est un peu plus compliqué mais faisable.

Modifié par Paul_Wi11iams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais qu'il y fait froid ! ;) Mais bon, j'aime pas l'été, les nuits sont courtes, et j'suis pas frileux comme gars... ;) -180 degrés, tu crois que sur Titan sans protection on meurt d'abord congelé ou asphyxié ? :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je sais qu'il y fait froid ! ;) Mais bon, j'aime pas l'été, les nuits sont courtes, et j'suis pas frileux comme gars... ;) -180 degrés, tu crois que sur Titan sans protection on meurt d'abord congelé ou asphyxié ? :)

 

On meurt étouffé par la suite de la congélation je pense. La cage thoracique ne bouge plus, les poumons ne peuvent plus tenter de se gonfler, et hop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.