benjamindenantes

Pixinsight VS Toshop VS le reste du monde

Messages recommandés

ce qui serait vraiment juste c'est de faire un traitement 100% Pix ou 100% Toshop ou autres, mais pas un mélange... sinon le Pix/PS ne veut plus rien dire, deja que...

 

Lock, si tu passes par là...

 

Jean-Christophe

Modifié par anglais
ajout deuxième ligne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ce qui serait vraiment juste c'est de faire un traitement 100% Pix ou 100% Toshop ou autres, mais pas un mélange... sinon le Pix/PS ne veut plus rien dire, deja que...

 

Lock, si tu passes par là...

 

Jean-Christophe

 

Sauf que dans la réalité, pas grand monde semble faire du 100% avec un seul logiciel.

Perso la montée d'histo me parait tellement plus douce et intuitive avec toshop. En revanche la background extraction semble faire l'unanimité. (et ça se comprend)

 

En effet, Lock42 pour un traitement sous siril ce serait très intéressant aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ce qui serait vraiment juste c'est de faire un traitement 100% Pix ou 100% Toshop ou autres, mais pas un mélange... sinon le Pix/PS ne veut plus rien dire, deja que...

 

Lock, si tu passes par là...

 

Jean-Christophe

 

faire un match Pix et Toshop, comme déjà mentionné cela ne veut pas dire grand chose ;)

 

Chacun ses méthodes et comme on le verra sur ce post avec les mêmes logiciels, les mêmes photo les version varie énormément et c'est normal.

 

J'ai volontairement fait comme d'habitude car j'utilise PIX uniquement pour sa fonction Backroom et pour ça la version gratuite suffit amplement ;)

 

 

Edit: je viens de faire un edit de la photo le FDC est plus propre

Modifié par pagpatrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sauf que dans la réalité, pas grand monde semble faire du 100% avec un seul logiciel.

Perso la montée d'histo me parait tellement plus douce et intuitive avec toshop. En revanche la background extraction semble faire l'unanimité. (et ça se comprend)

 

En effet, Lock42 pour un traitement sous siril ce serait très intéressant aussi.

 

 

Si moi c'est 100% Pixi 100% des traitements :be:

 

c'est sûr que si c'est juste utiliser un process, ça vaut pas le coup...

 

c'est encore un sujet à polémique, je vais donc en rester là

 

Jean-Christophe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si moi c'est 100% Pixi 100% des traitements :be:

 

c'est sûr que si c'est juste utiliser un process, ça vaut pas le coup...

 

c'est encore un sujet à polémique, je vais donc en rester là

 

Jean-Christophe

 

Après 6 jours d'essai sous pix, c'est ma fonction préférée mais j'ai quand même goûté a d'autres toutes aussi redoutables. Comme le dit pagpatrice si c'est pour une ou deux fonctions, pas la peine d'acheter pix d'autant qu'on trouve facilement la version LE qui a cette fonction. (et un peu d'autres)

 

Après, a la fin de ma période d'essai, je pense que j'aurai essayé d'autres fonctions incitant à l'achat...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je peux arbitrer du haut de mon incompétence? :D

 

L'image de Benjamin reste la plus belle :wub: (et de loin).

 

Toi t'as un A7S, par solidarité entre A7istes, tu ne peux pas être objectif! :be:

 

Avec l'accord des participants on pourrait éventuellement mettre tout ça au vote. Plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
par solidarité entre A7istes, tu ne peux pas être objectif! :be:

 

Pas une question d'objectivité ici, j'utilise juste mes yeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je peux arbitrer du haut de mon incompétence? :D

 

L'image de Benjamin reste la plus belle :wub: (et de loin).

 

Entièrement d'accord avec toi, il a réussi à garder des étoiles très fine tout en montant le faible signal des nébuleuses :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour aller dans le sens de Litobrit, une des forces de pix est justement le prétraitement.

 

Donc, je pense que les Pixaliens (je reprends excellente formule) partent avec un handicap.

 

 

+1!

 

Je ne suis pas, et de très loin, un grand spécialiste de PixInsight, mais effectivement, de ce que je connais, faire une comparaison d'autres logiciels avec Pixinsight sans pouvoir faire le prétraitement avec lui est aberrant, tellement c'est un des point fort de ce logiciel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
+1!

 

Je ne suis pas, et de très loin, un grand spécialiste de PixInsight, mais effectivement, de ce que je connais, faire une comparaison d'autres logiciels avec Pixinsight sans pouvoir faire le prétraitement avec lui est aberrant, tellement c'est un des point fort de ce logiciel...

 

Peut-être bien.

 

Mais ici c'est pas le sujet.

 

D'ailleurs dans les prochains jours, je vais ouvrir un fil au sujet du prétraitement.

On pourra alors en parler là bas et proposer des mesures comparatives de sigma et de fwhm.

 

C'est simple, je prépare quatre prétraitements différents.

 

Un avec dss en tout automatique

Un avec iris en tout manuel ( + registration et empilage)

un avec pix en automatique (batch processing + registration et empilage manuel)

un avec pix en tout manuel optimisé avec les différentes réjections (+registration et empilage)

 

Je mets le tout en fit 16bit pour mesure comparatives sous iris.

 

Chacun sera libre de faire le même test avec le log de son choix. Du coup on comparera de vraies mesures.

 

En attendant, ici on s'amuse a TRAITER ! :be:

Modifié par benjamindenantes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez je m'y colle :)

 

Perso j'adore IRIS, donc presque tout a été fait via ce logiciel. juste un léger passage dans DxO pour affiner les courbes.

 

J'ai eu beaucoup de mal avec le gradient, et il en reste d'ailleurs, c'est pas normal que le centre soit si rouge. Pix a l'air doué pour enlever ça... Et du coup les couleurs finales ne me plaisent pas trop, même si c'est le "moins pire" que j'ai pu avoir après quelques tests.

Pour le reste, j'ai peut être un peu forcé, mais j'aime assez le résultat.

 

18407-1478727205.jpg

 

Après je rumine l'achat de pix aussi, IRIS me limite de plus en plus par certains aspects ( le pire c'est quand il me sort qu'il y a trop d'étoiles et qu'il est impossible de faire la registration ) Donc... j'attends de voir d'autres contributions ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Allez je m'y colle :)

 

Perso j'adore IRIS, donc presque tout a été fait via ce logiciel. juste un léger passage dans DxO pour affiner les courbes.

 

J'ai eu beaucoup de mal avec le gradient, et il en reste d'ailleurs, c'est pas normal que le centre soit si rouge. Pix a l'air doué pour enlever ça... Et du coup les couleurs finales ne me plaisent pas trop, même si c'est le "moins pire" que j'ai pu avoir après quelques tests.

Pour le reste, j'ai peut être un peu forcé, mais j'aime assez le résultat.

 

 

Après je rumine l'achat de pix aussi, IRIS me limite de plus en plus par certains aspects ( le pire c'est quand il me sort qu'il y a trop d'étoiles et qu'il est impossible de faire la registration ) Donc... j'attends de voir d'autres contributions ^^

 

Merci pour ton passage,

 

En effet mon image a du gradient de toutes les couleurs et dans tous les sens! :)

Tu peux nous faire une petite explication rapide de ton process? (les grandes lignes)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'y colle avec du 100% pixinsight.

 

14805-1478728184.jpg

 

Alignement couches

Dynamicbackgroundextraction

neutralisation du fond

calibration des couleurs

reduction du bruit (ATWR/image linaire)

montée d'histogramme

HDR multiscale + pixelmath

réduction du bruit (ACNR/image non lineaire)

Saturation des couleurs

SCNR

Resample 1290 pixels + JPEG

Constellia

Ecriture du post

~1h15

 

Je pense qu'il y a mieux à faire en passant plus de temps sur les étapes initiales. Enfin,...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors juste vite fait ( pas trop le temps là ), retrait du gradient en plusieurs passes avec création d'un masque de plus en plus précis à chaque fois, puis logarithme et DDP.

Ah et pour ouvrir l'image dans IRIS j'ai du la repasser dans DSS pour la sortir en 16 bits... un autre truc d'IRIS qui me gêne, il n'ouvre pas le 32 Bits.

 

Je posterai un truc plus détaillé plus tard si il y a des gens intéressés :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je sens que cela va encore tourner en rond puisqu'il n'y a aucun critère quantitatif et que la course est limitée:

 

a) une 2CV, une Ferrari et une Peugeot 3008DKR font la course: tour du périphérique de Paris le mardi à 18h (un jour de gréve des trains, RER, métro, en respectant le code de la route;)). Qui gagne?

B) une 2CV, une Ferrari et une Peugeot 3008DKR font le Paris Dakar...

Qui gagne?

c) une 2CV, une ferrari et une Peugeot 3008DKR à Monza... Qui gagne?

 

a) aucun gagnant. La vitesse de chaque voiture est fixée par la vitesse du bouchon.

B) La peugeot DKR (puissante et adaptée au terrain) puis la 2CV (à peu près adaptée) et la Ferrari (...).

c) La Ferrari, peugeot...et 2CV.

 

(L'autre: Oui mais en fait, c'est le 2CV qui gagne sur l'essence consommée, dans tous les cas)

 

 

La question posée ici est juste: une 2CV, une Ferrari et une Peugeot 3008DKR font la course, qui gagne?

 

Sur un objet lumineux en plein hivers, un APN fait aussi bien qu'une CCD

Sur un SH2-xxxx en plein été, l'APN peut se lever face à une CCD refroidie.

 

Sur une image facile, les différences entre logiciel vont s'effacer et juste le temps de calcul interviendra.

Sur une image difficile, l'efficacité des algorithmes dominera au prix d'un temps de traitement long.

 

Si le critère est de traiter des cibles faciles en s’emmerdant le minimum et en y passant un minimum de temps quitte à ne pas regarder les détails alors DSS me semble un bon logiciel.

Si le but est de s'attaquer à des cibles difficiles avec des conditions difficiles et aller chercher les pouiémes de signal parmi tout les défauts et par conséquence passer du temps sur le traitement alors Pinxinsight me semble le bon logiciel (si je ne m'en tiens qu'à ces deux logiciels).

 

L'endroit où on place le curseur entre ces deux extrêmes dépends de chacun d'entre nous. De ses motivations, de ses objectifs, de son ciel, de son matériel, de son/ses investissement/s.

 

 

 

J'adore l'intervention bien imagé d'URSUS....j 'ai bien ris....et il a bien raison. ;):D:):D

Ceci dit je vais me prêter au jeu....juste pour le fun.

 

PS : ben : t'es un bon pour lancer des sujet à polémique qui font des post à 100 réponse en moins de 48h...tu devrais faire de télé-réalité ! ;):D:D:D:D...du coup pix tu va te le financer en moins 1 minute.

 

 

 

Idir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'adore l'intervention bien imagé d'URSUS....j 'ai bien ris....et il a bien raison. ;):D:):D

Ceci dit je vais me prêter au jeu....juste pour le fun.

 

PS : ben : t'es un bon pour lancer des sujet à polémique qui font des post à 100 réponse en moins de 48h...tu devrais faire de télé-réalité ! ;):D:D:D:D...du coup pix tu va te le financer en moins 1 minute.

 

 

 

Idir

 

La recette est simple: Tu opposes deux choses très différentes et tu mets VS entre les deux dans le titre. :be:

 

Le prochain comme dit plus haut concerne le prétraitement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, pour ma part:

 

1 Ouverture sous PS, courbe+crop

2 PixLE: DBE

3 PS: creation d'une luminance à partir de la RVB, courbe+niveau Lum.

4 PixLE: A Trou Wavelet sur Lum

5 PS: Lum+ LumWave(normal, 80%)=Lum1

6 PixLE: Lum1 : SGBNR (avec masque sur l'objet)

7 PS: Lum1+LumSGBNR(normal, 75%)=Lum2

8 PS: courbe selective sur nebulosités sur Lum2

9 PS: netteté amélioré sur Lum2

10 PS: réduction d'étoiles (filtre: minimum)=Lum3

11 PS: RVB+Lum3 (Luminance, 80%) + HLVG (strong)

12 PS: Saturation par mode Lab puis bloc de l'image dupliquée en 3 couches avec couche1: luminosité

couche2: lumière tamisée, couche3: normal.

13 PS: Dernière retouche courbe et niveau.

 

 

18773-1478731693.jpg

 

Merci pour le fil ;)

 

Amicalement.

Modifié par leduc09

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Ah oui, pas mal ce mix PixLE / PS.

Le résultat est sympa.

Par contre, je m'interroge sur ton crop en étape 1. Sur mon écran, je vois une vilaine bande plus sombre sur le coté droit (et un peu en haut / gauche également). Tu le vois toi aussi ?

 

Armel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci.

Effectivement, il y a bien une bande sombre à droite et aussi plus légèrement à gauche mais je les ai remarquées trop tard (sans des résidus de l'empilement). Lors du crop, javais juste retiré les bords moches de l'empilement :p

 

Amicalement.

Modifié par leduc09

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonsoir, pour ma part:

 

1 Ouverture sous PS, courbe+crop

2 PixLE: DBE

3 PS: creation d'une luminance à partir de la RVB, courbe+niveau Lum.

4 PixLE: A Trou Wavelet sur Lum

5 PS: Lum+ LumWave(normal, 80%)=Lum1

6 PixLE: Lum1 : SGBNR (avec masque sur l'objet)

7 PS: Lum1+LumSGBNR(normal, 75%)=Lum2

8 PS: courbe selective sur nebulosités sur Lum2

9 PS: netteté amélioré sur Lum2

10 PS: réduction d'étoiles (filtre: minimum)=Lum3

11 PS: RVB+Lum3 (Luminance, 80%) + HLVG (strong)

12 PS: Saturation par mode Lab puis bloc de l'image dupliquée en 3 couches avec couche1: luminosité

couche2: lumière tamisée, couche3: normal.

13 PS: Dernière retouche courbe et niveau.

 

 

18773-1478731693.jpg

 

Merci pour le fil ;)

 

Amicalement.

 

Joli traitement et merci pour les détails bien détaillés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand j'aurais le temps, je mettrais Siril + Rawtherapee à l'épreuve ! ;)

 

Malgré les réserves soulevées et compréhensibles, je trouve ton idée intéressante ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peut-être bien.

 

Mais ici c'est pas le sujet.

 

D'ailleurs dans les prochains jours, je vais ouvrir un fil au sujet du prétraitement.

On pourra alors en parler là bas et proposer des mesures comparatives de sigma et de fwhm.

 

C'est simple, je prépare quatre prétraitements différents.

 

Un avec dss en tout automatique

Un avec iris en tout manuel ( + registration et empilage)

un avec pix en automatique (batch processing + registration et empilage manuel)

un avec pix en tout manuel optimisé avec les différentes réjections (+registration et empilage)

 

Je mets le tout en fit 16bit pour mesure comparatives sous iris.

 

Chacun sera libre de faire le même test avec le log de son choix. Du coup on comparera de vraies mesures.

 

En attendant, ici on s'amuse a TRAITER ! :be:

 

Sérieusement, envoie moi les fichiers que je fasse la même avec Siril ! :) A la limite, les fichiers nettoyés avant empilement, car le nettoyage oser,la je pense que si les dark/flat/offsets sont bons,n'importe quoi fait le taff...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense ce type de comparaison difficile, voire ridicule.

 

Très peu maîtrisent bien les deux logiciels pour en tirer la substantifique moelle et donc les pousser à bout pour avoir la "meilleure" image possible. D'un côté on a PI qui est spécifiquement fait pour traiter les images d'astrophoto sur toute la ligne et très complexe d'accès, de l'autre on a une suite de logiciels (DSS, Iris, Photoshop) qui chacun ne gère qu'une partie de la chaîne de traitement, dont certains ne sont pas du tout spécialisés pour l'astrophoto, pas simples non plus à utiliser.

 

Il est normal d'avoir des résultats différents en utilisant l'un ou l'autre. Mais on obtiendra aussi des résultats différents en utilisant le même logiciel mais avec des personnes différentes, ou juste la même personne mais à deux moments différents ! En effet, les latitudes de réglages, l'interprétation des rendus, et le nombre de paramètres sont tels que les combinaisons sont immenses et chacune donnera un résultat différent.

 

Si le but de ce fil est de pousser les gens à dire que tel ou tel logiciel est meilleur que l'autre, alors c'est une fausse bonne idée. Il n'y a pas de "logiciel" meilleur que l'autre. Il y en a qui sont spécialisés pour faire une chose, d'autres plus généralistes, des simples à utiliser, d'autres plus complexes (voire très complexes), mais tous nécessitent un opérateur derrière qui va faire le traitement des images avec ses yeux, son cerveau et son expérience. Et n'oubliez pas l'écran : s'il est mal calibré, le rendu sera pourri sur un autre écran, et malheureusement, la plupart des écrans grand public sont des daubes... je me suis rendu compte de la différence en achetant un écran "arts graphiques" (Dell UP2516D, moins de 400 EUR), l'un des premiers prix pour des écrans de qualité.

Modifié par Fred_76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant de mots pour ne rien dire.

Et si tu proposais ton traitement plutôt? :-)

 

Le but ici n est pas de juger et dire lui est meilleur que lui. Jusre voir comme ça sans prétention ce que font les uns et les autres avec tel ou tel logiciel.

 

Aux mots, je préfère les résultats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet je ne vois pas très bien sur quels critères OBJECTIFS (c'est-à-dire en excluant tes goûts personnels et le niveau de talent individuel de ceux qui traitent) tu pourras établir les mérites de tel ou tel soft.

Enfin bref voilà quand même ma version. La question posée, enfin me semble t'il car ca évolue au gré des réactions :be: , était de voir ce qu'il était possible de faire sur les nuages faibles (et pas de plaire aux goûts personnels de chacun). Donc je suis resté dans ce parti pris :

 

23344-1478767229.jpg

Etapes synthétiques du traitement :

 

- IRIS : black + offset

Regim : retrait gradient, équilibrage astrométrique des couleurs

IRIS : déconvol, recalage des couches couleur, lum synthé. Sur couche RVB : asinh, DDP. Sur couche lum : DDP.

PS : montées d’histo sur lum et RVB. Retrait gradient supplémentaire. Réduction de bruit.

Sur couche couleur : débruitage de chrominance, sat, corrections sélectives, HLVG, désat du fdc. Le tout avec masques ajustés en fonction de l’objectif de la correction.

Sur couche lum : renforcement microcontrastes, renforcement locaux. Le tout avec masques (idem)

Fusion LRVB, réduc étoiles. Travail spécifique sur étoiles (halos, léger gaussien).

Microajustements finaux des niveaux et couleurs.

 

Je profite de l’occasion pour contredire l’opinion générale qui consisterait à dire que la logique de pix est mathématique et celle de PS est artistique. C’est juste l’utilisation qui en est faite qui conduit à ça. En réalité, bien sûr que PS est programmé en interne avec les mêmes FONCTIONS de base que celles de pix (je parle ici de traitement et non de prétraitement). Les algos de niveau plus élevés, combinaisons des fonctions de base, peuvent par contre différer.

Ces fonctions de base (piliers du traitement d’images) sont connues depuis longtemps et par exemple décrites en français dans ces 2 références :

 

COSTER M., CHERMANT J.L.

(1985) : Précis d’analyse d’images, Editions

C.N.R.S

 

SERRA J.

(1982) : Image Analysis and Mathematical Morphology, Academic

Press, London.

 

qui étaient mes textes de chevet quand j’ai démarré le traitement d’images microscopiques il y a très longtemps.

Modifié par Pulsar59

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tant de mots pour ne rien dire.

Et si tu proposais ton traitement plutôt? :-)

 

Le but ici n est pas de juger et dire lui est meilleur que lui. Jusre voir comme ça sans prétention ce que font les uns et les autres avec tel ou tel logiciel.

 

Aux mots, je préfère les résultats.

 

Dans ce cas ce fil de discussion est redondant avec la rubrique "La photo" du forum... ou tout le monde poste "ce que font les uns et les autres avec tel ou tel logiciel" (de tel ou tel objet).

 

Note que je ne fais plus de traitement photo astro, ni de photo astro tout court. Trop cher, trop lourd, trop rouge, trop bruyant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, on va me dire que je suis pénible ;), mais avec des images limitées à 1290px de large comme ici, impossible de se faire une véritable idée de la qualité du traitement.

 

A cette taille d'image, on peut lisser et gérer le bruit comme un barbare ; l'aspect du fdc restera propre.

Et dans le même temps, en contrepartie, cela permet de tirer les curseurs plus que de raison puisqu'on a pas à se soucier d'une trop grande montée du bruit...

 

C'est donc très difficile d'apprécier la qualité de traitement et la gestion du bruit, alors que c'est un point fondamental du traitement.

 

jb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En effet je ne vois pas très bien sur quels critères OBJECTIFS (c'est-à-dire en excluant tes goûts personnels et le niveau de talent individuel de ceux qui traitent) tu pourras établir les mérites de tel ou tel soft.

Enfin bref voilà quand même ma version. La question posée, enfin me semble t'il car ca évolue au gré des réactions :be: , était de voir ce qu'il était possible de faire sur les nuages faibles (et pas de plaire aux goûts personnels de chacun). Donc je suis resté dans ce parti pris :

 

23344-1478767229.jpg

Etapes synthétiques du traitement :

 

- IRIS : black + offset

Regim : retrait gradient, équilibrage astrométrique des couleurs

IRIS : déconvol, recalage des couches couleur, lum synthé. Sur couche RVB : asinh, DDP. Sur couche lum : DDP.

PS : montées d’histo sur lum et RVB. Retrait gradient supplémentaire. Réduction de bruit.

Sur couche couleur : débruitage de chrominance, sat, corrections sélectives, HLVG, désat du fdc. Le tout avec masques ajustés en fonction de l’objectif de la correction.

Sur couche lum : renforcement microcontrastes, renforcement locaux. Le tout avec masques (idem)

Fusion LRVB, réduc étoiles. Travail spécifique sur étoiles (halos, léger gaussien).

Microajustements finaux des niveaux et couleurs.

 

Je profite de l’occasion pour contredire l’opinion générale qui consisterait à dire que la logique de pix est mathématique et celle de PS est artistique. C’est juste l’utilisation qui en est faite qui conduit à ça. En réalité, bien sûr que PS est programmé en interne avec les mêmes FONCTIONS de base que celles de pix (je parle ici de traitement et non de prétraitement). Les algos de niveau plus élevés, combinaisons des fonctions de base, peuvent par contre différer.

Ces fonctions de base (piliers du traitement d’images) sont connues depuis longtemps et par exemple décrites en français dans ces 2 références :

 

COSTER M., CHERMANT J.L.

(1985) : Précis d’analyse d’images, Editions

C.N.R.S

 

SERRA J.

(1982) : Image Analysis and Mathematical Morphology, Academic

Press, London.

 

qui étaient mes textes de chevet quand j’ai démarré le traitement d’images microscopiques il y a très longtemps.

Magnifique version.

Ce n'est pas la logique qui est plus mathématique, en interne ca fonctionne avec les mêmes équations. C'est l'interface.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.