deep impact

Télescope nouvelle génération.

Recommended Posts

Bin dis donc pour certains, vous n'êtes pas sympa :(

J'ai discuté avec un des concepteurs sur leur stand aux RCE.

L'idée est séduisante mais effectivement plutôt réservé aux novices et où aux astro voyageurs, car replié ça tient dans un bagage cabine pour info. Côté instrument, il devrait y avoir 2 versions.

Une première avec un doublet apochromatique avec le capteur de l'asi178 sans refroidissement si j'ai bon souvenir. Capteur de guidage intégré, derotateur de champs et motorisation bien entendu. Question alimentation ce sera du 5v pour ce modèle.

Tout ça piloté via une tablette par exemple.

Pas de vis 3/8ème à fixer sur trépied. Là c'était un trépied de table.

Prix environs 2000€.

Ensuite viendrait une version pro.

Quadruplet apochromatique + capteur de l'asi1600 avec refroidissement du coup alimentation en 12v.

Prix environ 4000€.

Voici donc ce que j'ai retenu.

Certes le prix même de base est assez sélectif et du coup pas à la porté de tous surtout pour celui qui voudra expérimenté l'astrophoto.

Je trouve l'idée séduisante et en plus c'est une petite startup française basé à Montpellier. Il faut au moins leurs donner une chance, voir les soutenir, plutôt que de les casser.

@bon entendeurs

 

Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Wolfan

Bonjour,

 

Je me ne prononcerai pas sur cette chose qui est une lunette caché dans un habillage carré, mais quoi qu'il en soit je préfère ma lunette (avec tous ces accessoires) .

 

test-png-24-300px.png

 

 

Bon ciel étoilé et lunaire à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ne pas trop dire de betises .... sur leur site il y a cette page avec les noms et pedigree des concepteurs et ceux qui se sont associés au projet. Il y a aussi les organismes qui soutiennent (en bas de la page)

 

http://vaonis.com/fr/entreprise/lequipe

 

Parmi les publics qui pourraient être intéressés par ce genre d'appareil, il pourrait y avoir aussi des personnes handicapés qui veulent observer le ciel (ou des clubs astro qui voudraient faire des animations pour les accueillir).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prix environs 2000€.

Ensuite viendrait une version pro.

Quadruplet apochromatique + capteur de l'asi1600 avec refroidissement du coup alimentation en 12v.

Prix environ 4000€.

 

"Avec Stellina, l'astronomie devient ENFIN un plaisir"

 

... à la portée de toutes les bourses :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais quoi qu'il en soit je préfère ma lunette (avec tous ces accessoires) .

 

test-png-24-300px.png

 

 

Il manque les liserets rouge ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
.... mais quoi qu'il en soit je préfère ma lunette (avec tous ces accessoires) .

 

test-png-24-300px.png

Ne tiens qu'à toi de lui coller du chatterton rouge et zou une MAGNIFIQUE bresser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous, je me permets de me présenter, Cyril Dupuy, porteur du projet Vaonis et donc...de Stellina.

 

Pour être sincère, je m'attendais à vos réactions et suis heureux de pouvoir y répondre dans ce message. Le télescope que nous sommes en train de développer, Stellina, en est actuellement au stade de prototype. Il sera prêt pour l'été 2017, sauf si nous rencontrons des retards pendant le développement. Pourquoi commencer dès à présent un système de pré-réservation, pourquoi parler d'un produit qui n'existe pas encore et pourquoi être présent aux RCE, je vais vous donner nos raisons.

 

Lancer une entreprise dans le domaine de la fabrication d'instruments astronomiques peut être considéré comme de l'industrie. C'est en effet une société qui nécessite d'avoir dès sa création beaucoup de fonds pour investir dans des outils de fabrication. Afin de convaincre des investisseurs de nous soutenir, nous avons besoin de montrer que le produit que nous avons imaginé... certaines personnes seront prêtes à l'acheter. Le système de pré-réservation n'a donc aucune vocation à duper qui que ce soit, c'est un moyen gagnant/gagnant par lequel ceux qui nous soutiennent dès le début obtiennent une promotion sur Stellina et ces réservations nous permettent de convaincre les investisseurs. Si nous voulons retrouver de l'industrie en France, il faut s'armer de patience pour convaincre. Nous pourrions certes commencer à fabriquer des instruments 1 par 1 à la main et grandir petit à petit, hélas les prix ne seraient pas les mêmes et notre objectif serait alors manqué, ce dernier étant de mettre l'astronomie à la portée du plus grand nombre. Ce qui est expliqué ci-dessus permet de mieux comprendre notre présence aux RCE également.

 

Concernant le fait de parler d'un produit qui n'existe pas encore, cela se justifie par le fait que nous ne prétendons aucunement avoir développé le meilleur instrument du monde. Par conséquent nous allons vers vous dès à présent pour avoir votre avis sur Stellina afin de le faire mûrir.

 

Parlons de Stellina maintenant... Son but est de mettre l'astrophotographie à la portée de tous, pas de convaincre tout le monde. Je pratique l'astronomie depuis 12 ans, je suis également gérant d'un club d'astronomie en banlieue Montpelliéraine. Depuis tout ce temps, j'ai constaté que beaucoup de personnes ne se lançaient pas dans l'astrophotographie car c'était trop complexe et long. L'objectif que nous avons, mes associés et moi, est donc de proposer une solution à ces personnes. Notre but n'est absolument pas d'abrutir les gens, bien au contraire. Une personne qui utilise Stellina peut effectivement commencer avec les paramètres automatiques mais peut également régler elle même les caractéristiques de la prise de vue et effectuer elle même son traitement.

Si je peux me permettre une comparaison, doit on savoir maîtriser les réglages de son appareil photo pour prendre des photos? Certains utilisent toute leur vie le mode automatique. D'autres apprécient aller plus loin et comprendre le fonctionnement de leur appareil photo.

 

Quand nous parlons de "plaisir", c'est dans ce sens. Je ne pense pas que faire une mise en station ou trouver une étoile guide soit un plaisir pour tout le monde, c'est à ces personnes que nous nous adressons. Mais attention, ces personnes ne sont pas pour autant des débutants. On peut aimer pratiquer un loisir sans chercher un plaisir dans la technique. Pour revenir au comparatif avec la photographie classique, je suis très souvent en manuel mais j'avoue me mettre parfois aussi en automatique, pas vous?

 

Pour finir, les caractéristiques. Nous sommes restés discrets longtemps sur ce point tout simplement car tous les éléments n'étaient pas fixés. Vous trouverez ci-dessous les informations qui sont aujourd'hui validées:

 

-optique: doublet achromatique. Si les bords de champ sont bons, c'est parce que le capteur est petit, ce qui nous donne un champ de 1° environ. Le chromatisme est présent mais sera supprimé en grande partie via l'ajout d'un filtre.

-capteur: Sony CMOS IMX178, que vous trouvez sur les caméras ASI178 de chez ZWO

-sur notre premier modèle, le capteur est couleur et non refroidi. Cependant, cela est beaucoup moins génant sur ces nouveaux capteurs, leurs propriétaires pourront vous le confirmer. Un filtre anti pollution lumineuse est intégré

-batterie: soit branché sur le secteur avec un chargeur micro USB type chargeur de smartphone, soit une powerbank, type smartphone encore une fois, qui vient se loger dans le bras. Avec 20000mA/h, Stellina tient 10h environ

-prix: entre 2000 et 2500€ TTC

-tous nos instruments sont assemblés et réglés en France

 

Je tiens juste à préciser une chose, si le milieu de l'astronomie était un milieu où les fabricants sont riches, cela se saurait... Nous sommes une équipe de passionnés avec l'envie d'étendre la pratique de ce qui nous anime. J'ai tout appris sur ce forum et d'autres (futura sciences surtout), mon envie n'est pas de vous faire sortir votre chéquier mais de faire découvrir notre passion à tous les frustrés de l'astrophoto ou aux curieux du ciel qui souhaitent découvrir ce domaine facilement.

 

Je suis tout à fait ouvert aux discussions, n'hésitez donc surtout pas à me répondre. Je ne garantis hélas pas d'y répondre ce soir, après 8h de camionnette pour revenir des RCE, la fatigue me guette.

 

Bien à vous,

 

Cyril Dupuy,

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les télephones mobiles (t'es fou jamais j'en achèterai ça fait mongole de parler tout seul dehors).
Ça fait toujours "mongol", seulement, on n'y fait plus attention. Edited by Moot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous, je me permets de me présenter, Cyril Dupuy, porteur du projet Vaonis et donc...de Stellina.

 

Une bien belle argumentation et une belle démarche !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Un nouvel instrument va bientôt être mis en service, il va révolutionner l'astronomie et l'astrophotographie.

Je vous laisse le découvrir et surtout qu'en pensez-vous? et je serai curieux de son prix!

Voici le lien:http://vaonis.com/fr/produits

A vos commentaires,

 

 

C'est quoi cette petite chose ? Ce truc va révolutionner l'astrophotographie avec un objectif de chercheur, on croit rêver ! Plus qu'à jeter mon 400 ! :D

Après le SkyScout, ça... :b:

 

OK j'ai lu l'argumentaire de Cyril. Ca se défend mais un peu d'humilité et de modestie sur l'argumentaire commercial serait de bon ton pour éviter les réactions épidermiques ! ;)

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK j'ai lu l'argumentaire de Cyril. Ca se défend mais un peu d'humilité et de modestie sur l'argumentaire commercial serait de bon ton pour éviter les réactions épidermiques ! ;)

 

Albéric

 

 

Oui! Absolument!

 

D'ailleurs, ne connaissant absolument pas ce matériel, je ne me suis permis aucun commentaire sur celui-ci, qui est probablement intéressant dans certains cadres (bien que le prix me semble très restrictif pour ce genre de matériel, et je crains qu'un marché suffisant soit difficile à trouver pour ce type de matériel à ce tarif)...

 

...Mais ce genre de slogan cité plus haut m'horripile parce qu'il semble plus proche du boniment du vendeur d'élixir miracle Dulcamara* ("L'elisir d'amore" de Donizetti) que de l'instrument sérieux pour intéresser à l'astronomie!

 

* en tant qu'artiste lyrique j'ai les références que je peux;).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si cela permet de démocratiser l'astronomie, c'est une bonne chose.

 

La seule réserve me semble être le tarif. Trop haut pour des débutants en astronomie.

 

Quoiqu'il en soit, je vous souhaite de réussir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cahier des charges répond exactement à ce que veulent souvent les débutants:

 

Un 'appareil' compact, léger, facile à ranger, sans réglages, utilisable sans mode d'emploi ni apprentissage pour du planétaire et du ciel profond, en visuel et en imagerie.

 

A première vue, ce 'machin' relève du gadget qui sortira trois fois; à classer avec le mini-drone à caméra VGA, le coussin masseur à infrarouges et la fontaine à chocolat.

 

Après, c'est ce que je pensais aussi quand les premières GoPro sont sorties: un gadget ridicule et coûteux, avec un objectif minuscule qui ne peut en aucun cas donner de bonnes images...

Comme quoi, on peut se tromper... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'ils n'iront pas très loin, le produit lui même semble mis de côté on sent bien la pâte marketing dans chaque ligne du site, un design discutable, des performances qui ne laisse aucune place aux doutes étant donnée les specs annoncées, aucune photos réalisées avec l'appareil, au final cela donne une impression étrange d'un prototype déjà "survendu" ...

 

[EDIT] ah mais je lis que c'est bien un prototype selon son concepteur cela me rassure ...

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avenir dira ce qu'il se passera en 2017....... attendons.

Les matériels évoluent toujours. Le prix me paraît trop élevé pour des débutants. Les performances à voir en réel. Le matériel et concept me fait penser à un ETX 70.

Mais si cela peux aider les jeunes à se tourner vers l'Astronomie ..... NOUS les Astronomes Pros/Amateurs et les Clubs d'Astronomie... sont prêt à les aider

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bin dis donc pour certains, vous n'êtes pas sympa :(

J'ai discuté avec un des concepteurs sur leur stand aux RCE.

L'idée est séduisante mais effectivement plutôt réservé aux novices et où aux astro voyageurs, car replié ça tient dans un bagage cabine pour info. Côté instrument, il devrait y avoir 2 versions.

Une première avec un doublet apochromatique avec le capteur de l'asi178 sans refroidissement si j'ai bon souvenir. Capteur de guidage intégré, derotateur de champs et motorisation bien entendu. Question alimentation ce sera du 5v pour ce modèle.

Tout ça piloté via une tablette par exemple.

Pas de vis 3/8ème à fixer sur trépied. Là c'était un trépied de table.

Prix environs 2000€.

Ensuite viendrait une version pro.

Quadruplet apochromatique + capteur de l'asi1600 avec refroidissement du coup alimentation en 12v.

Prix environ 4000€.

Voici donc ce que j'ai retenu.

Certes le prix même de base est assez sélectif et du coup pas à la porté de tous surtout pour celui qui voudra expérimenté l'astrophoto.

Je trouve l'idée séduisante et en plus c'est une petite startup française basé à Montpellier. Il faut au moins leurs donner une chance, voir les soutenir, plutôt que de les casser.

@bon entendeurs

 

Vincent

 

Bonjour,

 

Désolé mais le prix est beaucoup, beaucoup trop élevé.

Surtout que le site propose déjà des trépieds dont un en carbon et ça sans intégrer de table équatoriale au design.

 

J'adore également l'appel à l'open source et à la finalisation du projet par une foule de développeurs enthousiastes.

 

Que l'équipe soit charismatique et qu'ils veuillent que ça marche je veux bien le croire mais là désolé si demain c'était mis en vente jamais je ne pourrais le conseiller à quelqu'un.

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parlons de Stellina maintenant... Son but est de mettre l'astrophotographie à la portée de tous, pas de convaincre tout le monde. Je pratique l'astronomie depuis 12 ans, je suis également gérant d'un club d'astronomie en banlieue Montpelliéraine. Depuis tout ce temps, j'ai constaté que beaucoup de personnes ne se lançaient pas dans l'astrophotographie car c'était trop complexe et long. L'objectif que nous avons, mes associés et moi, est donc de proposer une solution à ces personnes. Notre but n'est absolument pas d'abrutir les gens, bien au contraire. Une personne qui utilise Stellina peut effectivement commencer avec les paramètres automatiques mais peut également régler elle même les caractéristiques de la prise de vue et effectuer elle même son traitement.

Si je peux me permettre une comparaison, doit on savoir maîtriser les réglages de son appareil photo pour prendre des photos? Certains utilisent toute leur vie le mode automatique. D'autres apprécient aller plus loin et comprendre le fonctionnement de leur appareil photo.

 

Bonjour,

 

Désolé mais ça ne tient pas la route deux secondes.

Astrophoto planétaire : nul : Focale trop courte

Astrophoto CP : nul : Rotation de champ

Visuel : nul.

 

Les photos que vous présentez comme venant de l'appareil tiennent plus de la publicité mensongère que de l'information.

 

Ou est la table équatoriale ?

Votre support fixé sur pas kodak ne présente aucune possibilité intégrée d'inclinaison et je ne vois pas non plus de dérotateur de champ.

 

La focale est trop courte pour du planétaire et le suivi est inadapté au CP.

 

Et puis pour la photo... ou qu'on met les filtres ?

Du 80 qu'on met à l'ouverture ? Ca risque de revenir cher !

 

C'est exactement le type de projet qui peut recevoir des subsides sous couvert de R&D ou du conseil régional sous couvert de bonnes intentions mais absolument pas un projet d'astronomie sérieux.

 

Après ça on ira pleurnicher qu'on écrase les jeunes entrepreneurs mais encore faut il que le projet tienne la route : là ça n'est pas le cas !

 

Attention si vous vous présentez à l'ANVAR ou pour crédit impôts recherches : vous ne savez absolument pas qui vous aurez en face et la déconvenue risque d'être sévère.

 

Bon ciel.

Edited by Leimury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh, bien dans l'histoire, je préfère encore mon bon vieux 130/900 avec son EQ2 branlante!:D:D:D

Je me fait certainement bien plus plaisir avec.;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis fait la même réflexion en me demandant quels sont mes plaisirs quand je fais de l'astro:

 

- sortie du matériel ( j'ai 10 mètres à faire )

- mise à niveau de la base.

- on retire tous les capuchons pour que ça ventile.

- allumage du barbecue.

- surveillance des braises.

- miam, miam, crunch crunch.

- les premières étoiles commencent à scintiller.

- mise en station.

- rangement du barbecue.

- et c'est le début de la valse des oculaires pour grossir gentiment, les waouh, super, t'es sur que ce n'est pas une photo demandent les convives en voyant saturne la première fois.

- re-changement d'oculaires, mise en place de la bino.

- bla bla bla moi je prefère M13, non moi c'est M31, vas-y refait voir une fois stp.

- Madame allume la lampe de la terrasse en demandant si on a besoin de rien :cry:

 

Bref, on vit notre soirée. Si j'ai bien compris, cet instrument étant dédié astrophoto, beaucoup de mes petits plaisirs partent en éclat :confused:

 

Je pense que chacun vit sa passion comme il l'entends, peut-être que ce type d'instrument pourra en contenter certains comme je le suis en mode visuelleux ;) Mais 2000€, je trouve la note franchement salée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tout à fait d'accord avec toi, tous ces petits plaisirs n'existent plus.

L'excitation de sortir le matos, regarder le ciel si cela vaut le coup et se dire "je vais réussir ce soir".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois parler de table équatoriale, j'ai lu auparavant qu'on parlait de dérotateur de champ...

En cas de dérotateur la table n'est pas utile.

 

Perso, je suis allé 3 jours aux RCE, mais je n'ai pas vu ce matériel (parce que ce type de matériel n'est pas du tout dans mes centres d'intérêt), donc je ne dis rien dessus, et je pense que le concept n'est pas inintéressant dans l'absolu, dans un cadre scolaire par exemple; par contre le prix me semble prohibitif pour que ça puisse se commercialiser valablement, si les prix annoncés ne peuvent être revus à la baise je pense que le projet n'est juste pas viable en l'état.

Share this post


Link to post
Share on other sites
et de ne pas suivre la même destinée que les télescopes jaunes... "Clavius"
Le problème de tous ces télescopes à formule optique révolutionnaire "facile à construire et à régler", c'est que leur prix de vente, une fois que l'on a mis en place une vraie chaîne de fabrication, est invariablement très élevé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

J'ai vu l'engin aux RCE... je fais partie des gens qui ne s'attaquent pas à l'astro-photo car trop compliquée pour le temps que j'ai à disposition la nuit (sans parler des flats, darks, offset, traitement, d'y penser je suis KO)... et du coup, je ne fais que du visuel, tout en manuel... et je suis le même "clown" qui effectivement utilise son appareil photo en mode automatique tout le temps, bien vu :be: ... et j'ai un Macintosh parce que ça marche tout seul sans mettre les mains sous le capot de l'ordi... donc oui, pour "imager" ce que j'observe, pourquoi pas, ça fait tout, tout seul, et ça permettrait de montrer à Madame ou aux enfants une belle photo de la tachouille floue qu'on voyait au Dob :be: . Je ne sais pas si le marché est grand, mais en complément d'un instrument en visuel, pourquoi pas, à condition d'avoir le budget. Bref, je vous souhaite de réussir, belle initiative, en espérant qu'un marché s'ouvre à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Astrophoto CP : nul : Rotation de champ

Ils ont un dérotateur en software. Enfin, ou _auront_ un dérotateur en software.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème du tout intégré est qu'au moindre problème, mécanique, électrique, alimentation, logiciel ou autre, plus rien n'est utilisable. Même pas moyen de mettre un oculaire derrière la lunette et d'observer en pointant et guidant à la main.

Plus qu'à renvoyer le tout en SAV.

 

Skysafari pro en fait autant et même bien mieux pour 40 euros (20€ en période de promo) et on peut même l’utiliser du canapé du salon quand il pleut ;)

 

Ca peut être d'ailleurs être une solution de dépannage quand un élément tombe en panne, afficher Skysafari à la place des données non reçues de l'engin :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.