Jump to content
CaptainCavern69

Ciel et espace coup de gueule

Recommended Posts

Y'a quand même un exemple historique dans tout ce qui concerne le piratage en ligne : la musique. Les distributeurs de musique ont été tentés il y a quelques années par des fichiers contenant des DRM, mais ils en sont revenus, le fait d'emmerder les clients légitimes avec des chicaneries n'y étant probablement pas pour rien.

 

Je crois qu'il faut accepter qu'à l'époque actuelle ce qu'on appelle piratage fait partie du paysage apporté par la technologie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'il faut accepter qu'à l'époque actuelle ce qu'on appelle piratage fait partie du paysage apporté par la technologie.

 

Relativement d'accord.

Que le proprio des données / services se protège un minimum, OK.

Après, c'est comme les supermarchés, 10% à 15% de vol, interne ou pas, cela se répercute sur le prix, mais on continu d'aller y faire les courses... car le reste des mesures est "passif et discret" camera, portique, MIB qui te suivent dans les rayons...

 

Moi, perso, il m'arrive souvent de ne pas installer d'appli car je trouve les autorisations disproportionnées par rapport au but de l'appli, ou je trouve une appli alternative avec des droits plus appropriés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis en version papier. Je passe toute la journée au bureau devant le PC, je préfère lire mon magazine tranquillement dans le canap ou le lit. En plus ça sent bon :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu bois que tu es espionné. Ton magazine sent la fraise tagada alors que mon exemplaire du même numéro est parfumé au jasmin...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh, est-ce que c'est vraiment légal ça?

 

Bien entendu que c'est légal. Ce qui serait légal c'est d'utiliser une donnée perso sans demander l'autorisation.

Il faut bien se doter de moyens pour lutter contre le piratage. Les gens qui piratent le font de façon industrielle, ils ne visent pas simplement Ciel et Espace.

Share this post


Link to post
Share on other sites
src386 a dit :

Accès à la caméra et au micro, sérieusement ? Cazeneuve a mis une boite noire chez Ciel et espace avec la Loi Renseignement ? Vous ne pensez pas que ça va trop loin ?

 

Là il faudrait demander à des développeurs, j'imagine qu'il y a un côté tout ou rien dans les outils qu'ils ont mis en place car leurs outils permettent de faire beaucoup de choses. Tu as je suppose dû voir d'autres appli sur ton téléphone qui te demandent la même chose. Là pour l'appli il a forcément besoin d'accéder à l'identité, au paiement et la localisation peut être utile à terme (pour des éphé par exemple). Il y a aussi les push qui sont utiles pour notifier de mises à jours.

Il ne faut pas confondre violation de la vie privée et la possibilité pour une appli d'accéder à certaines parties du dispositif mobile pour ses besoins de fonctionnement.

Pour le dire autrement, personne n'a les moyens d'accéder à ton micro et ta caméra par se biais. C'est un trucs de haker ou de services secrets de faire ça.

Là tu parles de l'appli c&e le plus. Sur celle là il n'y a pas de piratage. C'est sur l'appli ciel et espace tout court qu'il y a eu des problèmes.

 

Citation
Et il se passe quoi le jour où ils se font pirater chez Ciel et Espace et où les données de leurs clients se retrouvent dans la nature ?

Il ne se passera rien car ces données ne sont pas centralisées à Ciel et Espace. Très clairement et très concrètement à C&E personne n'a ni le savoir, ni les outils, ni les moyens d'accéder au contenu du dispositif mobile. Ces applis sont développées par des professionnels. Là en l’occurrence c'est Aquafadas, une petite boite Française il y a encore peu qui a vite été racheté par des Japonnais tellement ça marchait bien. De nombreux titres de presses sont diffusés par leur solutions techniques.

 

Est ce que tu as ce genre d'inquiétude avec ta boîte mail, ou les réseaux sociaux ?

Aquafadas est probablement plus étanche que google, facebook ou votre fournisseur d'accès à internet. Ce n'est plus trop un secret que la NSA accède aux données des géants du web.

Et surtout qui ici se protège vraiment contre l'utilisation de ses données perso par Google et Facebook ? Non seulement vous acceptez de les donner ces infos, mais en plus eux les utilisent vraiment, pas nous.

Et ça, ça fait une grande différence avec Ciel et Espace qui ne cherche que des moyens de diversifier les moyens de diffuser de l'information dans un monde qui est en mouvement.

Ces applis c'est peut être ce qui fera que C&E existera encore demain et pour ça personne n'aura utilisé vos données pour vous proposer de la pub ou je ne sais quoi d'autre.

 

Je trouve ça vraiment étonnant que tout le monde l’accepte plus ou moins sans rechigner de donner beaucoup d'infos perso à des géants du web, et que donner des infos à une asso locale reconnue d'utilité publique pour assurer la fourniture d'un contenu poserait d'un coup problème.

Edited by jldauvergne
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'il faut accepter qu'à l'époque actuelle ce qu'on appelle piratage fait partie du paysage apporté par la technologie.

 

Dans ce cas tu acceptes qu'à moyen terme il n'y aura plus de presse astro.

La presse est un peu plus fragile que l'industrie du cinéma et que la musique. Et encore l’industrie de la musique a subit une véritable onde de choc aux début des années 2000. Elle a eu du mal à s'en remettre et à se réinventer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajoute que dans ce qu'il demande comme accès, la mention photo/multimedia/fichier, c'est l'accès à l'espace de stockage. C'est précisé quand tu cliques dessus.

Il y a que le micro et la caméra qui sont superflues par rapport aux contenue que l'on met nous dans l'appli. Mais ça pourrait clairement être utile si on mettait des contenus sous une autre forme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Là il faudrait demander à des développeurs, j'imagine qu'il y a un côté tout ou rien dans les outils qu'ils ont mis en place car leurs outils permettent de faire beaucoup de choses. Tu as je suppose dû voir d'autres appli sur ton téléphone qui te demandent la même chose. Là pour l'appli il a forcément besoin d'accéder à l'identité, au paiement et la localisation peut être utile à terme (pour des éphé par exemple). Il y a aussi les push qui sont utiles pour notifier de mises à jours.

Il ne faut pas confondre violation de la vie privée et la possibilité pour une appli d'accéder à certaines parties du dispositif mobile pour ses besoins de fonctionnement.

Pour le dire autrement, personne n'a les moyens d'accéder à ton micro et ta caméra par se biais. C'est un trucs de haker ou de services secrets de faire ça.

Là tu parles de l'appli c&e le plus. Sur celle là il n'y a pas de piratage. C'est sur l'appli ciel et espace tout court qu'il y a eu des problèmes.

 

 

Il ne se passera rien car ces données ne sont pas centralisées à Ciel et Espace. Très clairement et très concrètement à C&E personne n'a ni le savoir, ni les outils, ni les moyens d'accéder au contenu du dispositif mobile. Ces applis sont développées par des professionnels. Là en l’occurrence c'est Aquafadas, une petite boite Française il y a encore peu qui a vite été racheté par des Japonnais tellement ça marchait bien. De nombreux titres de presses sont diffusés par leur solutions techniques.

 

Est ce que tu as ce genre d'inquiétude avec ta boîte mail, ou les réseaux sociaux ?

Aquafadas est probablement plus étanche que google, facebook ou votre fournisseur d'accès à internet. Ce n'est plus trop un secret que la NSA accède aux données des géants du web.

Et surtout qui ici se protège vraiment contre l'utilisation de ses données perso par Google et Facebook ? Non seulement vous acceptez de les donner ces infos, mais en plus eux les utilisent vraiment, pas nous.

Et ça, ça fait une grande différence avec Ciel et Espace qui ne cherche que des moyens de diversifier les moyens de diffuser de l'information dans un monde qui est en mouvement.

Ces applis c'est peut être ce qui fera que C&E existera encore demain et pour ça personne n'aura utilisé vos données pour vous proposer de la pub ou je ne sais quoi d'autre.

 

Je trouve ça vraiment étonnant que tout le monde l’accepte plus ou moins sans rechigner de donner beaucoup d'infos perso à des géants du web, et que donner des infos à une asso locale reconnue d'utilité public pour assurer la fourniture d'un contenu poserait d'un coup problème.

 

Je ne doute pas de ta sincérité et sur le fait que chez Ciel et espace personne n'a accès aux données de l'application. Le problème est que l'histoire de l'informatique montre que rien n'est infaillible et qu'il ne faut pas se dire "si ça arrive" mais "quand ça arrive". Exemple récent avec Hertz. Du coup si vous n'avez pas besoin d'accéder à toutes ces données, n'y accédez pas.

 

Pour rebondir sur Facebook et compagnie : il s'agit évidement des premiers acteurs dont il faut se méfier. Et pour moi cela passe par le refus des réseaux sociaux et l'utilisation de services auto-hébergés ou alternatifs.

 

Dans ce cas tu acceptes qu'à moyen terme il n'y aura plus de presse astro.

La presse est un peu plus fragile que l'industrie du cinéma et que la musique. Et encore l’industrie de la musique a subit une véritable onde de choc aux début des années 2000. Elle a eu du mal à s'en remettre et à se réinventer.

 

Je ne savais pas que l'industrie de la musique était en difficulté. Elle semble se porter très bien et elle se console avec la taxe sur la copie privée que tout le monde paie à l'achat de supports de stockage (265 million d'euros gagnés sans rien faire en 2016), comme si tu payais directement une amende en achetant un véhicule sous prétexte que tu pourrai commettre des infractions avec.

 

Je dirai que la presse papier a été tuée par la presse gratuite en ligne, et cette dernière meurt à son tour par manque de modèle économique viable mais c'est un vaste sujet que tu connais probablement mieux que moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne savais pas que l'industrie de la musique était en difficulté.

Tu m'as lu de travers je pense. J'ai dit qu'elle a été en difficulté et qu'elle s'est réinventée. Pas qu'elle est en difficulté maintenant.

 

 

Je dirai que la presse papier a été tuée par la presse gratuite en ligne, et cette dernière meurt à son tour par manque de modèle économique viable mais c'est un vaste sujet que tu connais probablement mieux que moi.

Oui en grande partie c'est ça. La presse papier n'est pas tuée encore, mais le réseau de distribution est en crise, et les ventes de tout le monde ont baissé.

Il y a des modèles économiques qui émergent en numérique. On voit que depuis 1 an ou 2 presque tous les grand site ne laissent plus un accès total et libre à leur contenus. Il faut au minimum s'identifier, voire payer. Et pour certains c'est à l'équilibre. Arrêt sur Image, Médiapart, LeMonde.fr et sans doute quelques autres.

Dans le même temps je pense que les citoyens commencent à comprendre que le tout gratuit n'est pas viable et qu'ils doivent faire un petit effort pour accéder aux contenus.

Et puis au milieu de tout ça on voit des gens qui innovent, inventent de nouvelles formes. C'est en partie ce que l'on essaye de faire avec Ciel et Espace le + et ce serait chouette que ça fonctionne pour l'avenir du magazine car là nous n'avons plus vraiment d’échappatoires, il faut vraiment revenir à l'équilibre. Et pour ça il faut le soutien de la communauté astro. Si les gens ne nous suivent pas ça ne durera pas. C'est aussi pour ça que l'on s'efforce de soigner la qualité des contenus au maximum afin que les lecteurs aient toujours de bonnes raison de lire nos magazines. On verra si ça tient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, j'ai pas tout lu, mais je suis dev google (attention, je ne bosse pas chez google, j'ai juste un compte google dev hein), et JL, je désapprouve complètement ce que tu dis.

 

Les autorisations demandées par l'appli Ciel et Espace sont absolument abusives..

Cependant, et ça il faut que tout le monde en soit conscient, le fait de demander l'autorisation à l'utilisateur ne veut pas dire que ces données soient utilisées, et cela ne veut pas dire non plus que les données sont ne serait ce que RÉCOLTÉES.

 

En fait, pour rentrer un peu dans le détail, les autorisations sont demandées à l'initialisation de l'API Google (en gros, les fonctions et aides au développement). Un mauvais programmeur va initialiser l'api de Google en demandant toutes les autorisations. C'est pour éviter, en cas de permission non demandée, de crasher complètement le programme (une tentative d'accès à une donnée imprévue dans les "Credentials" lève une exception, qui, si elle n'est pas captée, fait planter le programme).

Cela ne veut pas dire que les fonctions accédant aux données seront effectivement exploitées dans le programme, et je suis assez sûr que l'appli C&E n'utilise aucune de ces données..

 

CEPENDANT, être de bonne foi n'est absolument pas une excuse pour initialiser l'API avec tout les droits... on ne sélectionne, si on respecte l'utilisateur, et pour des raisons de sécurité, que ce dont on a besoin.

Vouloir lutter contre le piratage n'a rien à voir avec le fait de demander l'accès préliminaire au micro (préliminaire, j'insiste, je suis sûr qu'il n'y a pas une seule ligne de code qui accède au micro hein). De plus, si l'appli C&E contient une faille, par exemple, une requête SQL non protégée (pourquoi pas hein...), il vaut mieux que les injections éventuelles pour accéder aux données soient bridées par le fait qu'on ait pas la possibilité d'accéder à toute la vie de l'utilisateur...

 

Voilà, en gros, tu peux faire remonter, en ces mots, au dev de l'appli que les credentials de l'api google, c'est pas juste un copier coller de script kiddie qu'on cale au début du programme... ça prend, montre en main, 5 minutes à corriger et recompiler, et, si vous êtes réellement de bonne foi, la mise à jour un peu plus respectueuse de l'end user sera rapidement disponible :)

 

Julien

Share this post


Link to post
Share on other sites

pardon de me répéter :

En autorisant l'accès à toutes ces informations, ce n'est pas de C&E que l'on s'inquiète, mais bien de Google... Strictement rien n'indique que cette grande machinerie, une fois les autorisations données, ne se sert pas des applis comme un point d'entrée.

ça avait d'ailleurs été le cas sur PokémonGO par exemple (je peux me tromper, je vais essayer de trouver qq liens)

Edited by gehelem

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Je poursuis

La polémique sur Pokémon GO était liée à l'appli elle-même.

 

Appli C&E : "paramètres" / "à propos"

=> développé par Aquafadas

Le whois du domaine ne donne pas grand chose.

Rien d'étonnant à ce que ce soit sous-traité.

C'est une filiale du groupe Rakuten, que je ne présente pas.

On en conclue ce qu'on veut, on est pas obligé non plus d'être parano.

Faut juste rester vigilant.

 

Je me répète encore : le meilleur moyen de raler, c'est sur GooglePlay

Share this post


Link to post
Share on other sites

@gehelem :

 

Google n'a pas besoin de C&E comme backdoor, car les autorisations demandées par C&E sont des autorisations demandées... à ton compte gmail (Google Play).

 

En gros : si tu as accès au Play Store ou à l'Apple Store, c'est déjà trop tard :be:

 

Edit : qu'une filiale d'un grand groupe soit responsable du dev de l'appli est déjà plus problématique, on imagine très bien les bibliothèques "boites noires" à inclure automatiquement en début de programme (et qui, justement, demandent toutes les autorisations). Rien n'empêche ces bibliothèques de faire un peu de big data direction Rakuten, sans que C&E n'en soit conscient.

En gros, changez de prestataire pour un plus respectueux de la vie privée des endusers...

 

(Je développe pas sur Android, uniquement sur PC, je fais pas de pub :be:)

Edited by Julien3146

Share this post


Link to post
Share on other sites
@gehelem :

 

Google n'a pas besoin de C&E comme backdoor, car les autorisations demandées par C&E sont des autorisations demandées... à ton compte gmail (Google Play).

 

En gros : si tu as accès au Play Store ou à l'Apple Store, c'est déjà trop tard :be:

Tu as raison, je suis resté trop longtemps en vacances.

ça va être chaud lundi...

Pardon pour la glissade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de soucis hein :) .

 

Perso, pour rebondir sur les propos de certains, je suis loin d'être paranoïaque, je n'ai effectivement rien à cacher, mais quand gmail lit mes mails pour rajouter de lui même sur google maps une petite note sur mon prochain vol en avion, ben merde, ça me fait chier... Une nana a la télé l'expliquait très bien, tu paies le service -soit disant gratuit- en données personnelles, si tu es à l'aise avec ça, pas de soucis.

 

Par contre quand je vois une appli qui demande des Credentials qui n'ont rien à voir avec sa fonction, ben j'installe pas, ça c'est net. Si un dev n'a rien à se reprocher, ça ne coûte rien (encore une fois, je connais et je pratique) de retirer les lignes en trop dans l'initialisation de l'API... Au moins l'utilisateur ne se pose pas de question.

 

En gros, pour "lutter contre le piratage", si c'est le but, le seul Credential à demander, c'est celui de l'ID unique de l'utilisateur, point. À la limite gérer les appels pour ne pas être interrompu pendant la lecture, et basta.

La surenchère d'autorisations, à part installer un climat de méfiance, ça sert à rien

 

PS : entièrement d'accord avec toi sur les frameworks utilisés n'importe comment par le STT, dont le boulot minuté ne lui permet pas de se pencher dessus, et parce qu'il n'en à au final, rien à foutre.

 

Sauf que, comme je le disais, rien n'empêche au framework lui même, développé par la boite de dev pour standardiser sa production, de faire du big data tranquille dans son coin sans que personne n'en sache rien, d'où l'intérêt de bannir ce genre de pratiques de "programmation à la boite noire".

Edited by Julien3146

Share this post


Link to post
Share on other sites
(...)

Edit : qu'une filiale d'un grand groupe soit responsable du dev de l'appli est déjà plus problématique, on imagine très bien les bibliothèques "boites noires" à inclure automatiquement en début de programme (et qui, justement, demandent toutes les autorisations). Rien n'empêche ces bibliothèques de faire un peu de big data direction Rakuten, sans que C&E n'en soit conscient.

En gros, changez de prestataire pour un plus respectueux de la vie privée des endusers...

(...)

Voouuuuala !

C'est exactement ça que je voulais dire.

Attention toutefois, on ne va pas tarder à se faire envoyer de la diffamation dans la figure.

Restons sobres sur nos conclusions, ou étayons solidement (mais alors vraiment trèèèèèès solidement :rolleyes:)

 

Et une troisième fois (après j'arrête), pour râler le meilleur endroit c'est le GooglePlaystore

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'appli demande d'acceder au stoskage pour stocker par pour accéder à votre vie.

Le micro et la camera c'est en trop oui. Je ne suis pas certain que ce soit si simple à changer. Il y a peut être une raison liée au developpement.

 

Mais comme l'a dit Julien il est clair que personne ne va accéder à vos données, par l'appli ciel et espace. Il ne faut pas tomber dans la parano. Ou si on l'est le plus simple est de ne pas avoir de smartphone et n utiliser aucun service google et apple. Je serais curieux de voir les paramétrages des uns et des autres, il y a des couches biens cachées d acces à google que 99% des gens ignorent.

 

Je vais me renseigner pour savoir si c est si simple à modifier.

Il ne faut en tout cas pas croire que c est si simpe de developper ce genre de support ...

Mais c est nouveau, ca va evoluer. Le but est d avoir un acces pc a terme aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Julien par contre laisser entendre que Aquafadas fait un usage des données c'est supposer des activités illegales. Tu peux faire ce genre de supposition, mais c'est gratuit.

 

Non, on ne va pas changer de prestataire ca c'est certain car ce sont des gens sérieux. Ces solutions sont utilisées par beaucoup d'autres supports car ce sont parmi les meilleures techiquement.

Ca permet de faire un très grand nombre d'enrichissements des supports.

Il y a notamment Ouest France, science et vie, Les Inrockuptibles, Valeurs Actuelles, Bayard, Shueisha et bien d'autres qui utilisent Aquafadas. Le choix technique n'est pas fait au hasard, on a longuement expérimenté avant.

 

Pour ceux qui ont vraiment peur d'être espionnés par Ciel et Espace (ca reste tordu pour moi comme idée ), il reste les supports papiers.

 

La bonne question, c'est de savoir si ceux qui ralent ici sont lecteurs du magazine ? Et si oui, est ce qu'ils veulent absolument un accès via appli mais s'arrêtent à cause des conditions d'utilisation ? J'imagine que ceux là n'utilisent pas google par ailleurs pour les même raison et n'ont pas de smartphone ? Ou même pas de téléphone du tout d'ailleurs car nous etions déjà localisables avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas te vexer hein, si je suis intervenu c'est pour donner mon avis, sur les deux côtés, tu l'as bien vu en plus :)

 

Julien par contre laisser entendre que Aquafadas fait un usage des données c'est supposer des activités illegales. Tu peux faire ce genre de supposition, mais c'est gratuit

 

Illégal? Ben non, et c'est bien ça que je trouve moralement très gris.

L'utilisateur donne l'autorisation d'exploiter les données : installer l'appli à l'heure actuelle c'est faire un chèque en blanc et espérer que le mec qui l'encaisse mette pas trop de zéros.

Perso, je préfère savoir quel montant est écrit sur le chèque dès le début.

 

Ensuite, le dev, en utilisant des "packs de fonctions, des environnements de travail", pourrait lui même ne pas se rendre compte du fait qu'il collecte et exploite des données, c'est ce que je veux dire en "incriminant" ton dev, pas qu'il le fait sciemment hein.

Le seul truc que j'ai à reprocher réellement au dev de l'appli, c'est juste de :

Ne pas faire attention aux accès demandés

Mettre l'utilisateur en situation de risque inutile en cas de faille exploitée dans l'appli.

Je ne sous entend rien de plus :)

Edited by Julien3146

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si illegal, car l'utilisation des données serait faite non pas à l'insu de l'utilisateur mais à l'insu de C et E.

 

Comme j'ai dit je vais me renseigner mais je pense vraiment qu'il y a une bonne raison. Ces outils permettent de gérer du son, de la vidéo et même d'insérer du contenu web dans le mag. Les possibilités ouvertes sont vraiment immenses.

Ce qui est demandé ce n'est pas un accès à tout. Typiquement l'appli ne demande pas d'acceder aux contacts, a la position, au telephone et aux sms comme Messenger. Ca c'est hyper intrusif. Et perso ce genre d'appli je n'installe pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est d'accord hein, micro, camera sont clairement superflus, mais au final, il n'y a ni sms, ni mails, ni contacts.

Comme je l'ai dit plus haut, demander l'accès à l'identité est parfaitement justifiable, et photos est malheureusement couplé avec la demande d'accès au stockage externe, mais ça, c'est le SDK de google le responsable :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
au final, il n'y a ni sms, ni mails, ni contacts.

 

Oui je crois que c'est quand même ça qui est important. Ces données là peuvent être clairement utilisées en big data et sont très sensible. Avec le micro et la caméra il n'y a rien à faire à moins que vous soyez agent secret, voyou, militant de Greenpeace ou je ne sais quoi au quel cas oui vous devez vous inquiéter de votre potentielle mise sur écoute par la DGSE ou la NASA :) Les gens concernés mettent un bout de scotch sur leur caméra, vous pouvez faire de même si vous êtes vraiment inquiets lorsque vous lisez un magazine d'astronomie :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a notamment Ouest France, science et vie, Les Inrockuptibles, Valeurs Actuelles, Bayard, Shueisha et bien d'autres qui utilisent Aquafadas. Le choix technique n'est pas fait au hasard, on a longuement expérimenté avant.

 

 

Ils ne sont pas regardants sur la clientèle.....:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus simple au final pour éviter ces problèmes est de lire C&E en version papier... Comme au bon vieux temps !

Share this post


Link to post
Share on other sites

1) Quelle serait l’intérêt de C&E - qui n'est quand mes pas "closer" - à espionner ses lecteurs ? A supposer que la Rédaction ait envie de "cibler une clientèle", le jeu en vaudrait-il la chandelle au vu des réactions suscitées ici ? Ne perdrait-elle pas plus de lecteurs qu'elle en n'en gagnerait ?

Ben, par exemple la revente d'informations sur ses clients à des fins publicitaires ciblées. C'est très lucratif, après tout c'est comme ça que google et facebook font leurs milliards. Une fois l'autorisation accordée, celui qui l'a reçue est à peu près libre de faire ce qu'il veut des données (tant que c'est légal), sans que celui qui l'a accordée n'en sache quoi que ce soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben, par exemple la revente d'informations sur ses clients à des fins publicitaires ciblées. C'est très lucratif, après tout c'est comme ça que google et facebook font leurs milliards. Une fois l'autorisation accordée, celui qui l'a reçue est à peu près libre de faire ce qu'il veut des données (tant que c'est légal), sans que celui qui l'a accordée n'en sache quoi que ce soit.

Et aussi plein d'autres.

La Poste (avec le grand "P"), avez-vous vu le documentaire sur France 2 (le truc d'Elise Lucet, là) ?

Le diable/bon dieu se cache dans les détails.

Je veux bien être un mouton, mais faut que je le sache.

Bhhhhêêêêêêêêêê !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le plus simple au final pour éviter ces problèmes est de lire C&E en version papier... Comme au bon vieux temps !

 

Si j'ai bien compris l'application Ciel et Espace, Le + donne accès a des suppléments non disponibles en format papier.

 

Mais pour les numéros de base oui, en plus je pense qu'un format magasine est plus confortable à lire sur papier que sur un écran.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben, par exemple la revente d'informations sur ses clients à des fins publicitaires ciblées. C'est très lucratif, après tout c'est comme ça que google et facebook font leurs milliards. Une fois l'autorisation accordée, celui qui l'a reçue est à peu près libre de faire ce qu'il veut des données (tant que c'est légal), sans que celui qui l'a accordée n'en sache quoi que ce soit.

 

Oui, mais non. Ce n'est pas le cas et ça n'a pas de raison de l'être.

Ce serait vraiment bien d'arrêter de mettre dans le même panier l'AFA, petites asso d'astro reconnue d'utilité publique et des certains géants du web aux pratiques de fait intrusives et contestables.

 

A la longue je suis vraiment étonné d'une vision souvent négative sur ce forum sur des nouveautés et des innovations. On l'a vu avec le télescope Stellina alors qu'il n'est pas sorti. On le voit en ce moment avec l'eVscope alors qu'il n'est pas sorti non plus. Là C&E innove et ce renouvelle avec des nouveaux contenus numériques, et ça suscite aussi principalement et même presque uniquement des réactions négatives. J'entends les remarques et les critiques, ça peut être constructif, c'est nouveau, on peut affiner, améliorer, mais là plusieurs interventions vont au-delà. Dans cette appli il y a en plus des contenus gratuits qui ont demandé beaucoup d'énergie à produire. Le but ça reste quand même de partager et diffuser la connaissance. L'AFA ce n'est pas la World Company, ...

 

C'est assez Français quand même de vouloir râler avant tout, alors qu'à mon sens c'est plutôt enthousiasmant de voir qu'en ce moment il y a plein d'initiatives qui innovent avec des outils actuels.

 

Comme dit Patrick 60, il faut savoir si on veut une disparition de la presse astro déjà bien fragilisée. Astronomie Magazine a mis la clef sous la porte (et non pas Astrosurf qui va mieux). Il me semble que du côté de la SAF c'est compliqué aussi avec l'Astronomie.

 

Tout ce qui se dit sur les forums ça a une influence. En faisant un recherche sur le Stellina, les internautes peuvent tomber sur le fil Webastro avec des interventions qui affirment des choses fausses sur le produit. S'ils tombent sur ce fil ici, ils peuvent penser que C&E fait du big data avec les données des abonnés ou espionne les lecteurs avec leur micro et leur caméra. Ce qui n'est pas le cas. Ou encore que le journal n'est pas fait déontologiquement puisque Jgricourt -pour ne pas le nommer- s'est "amusé" à lancer une rumeur calomnieuse allant dans ce sens sur un autre fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.