*lethoncbon

Construction dobson 300 :)

Recommended Posts

Salut tout le monde,

 

je me lance dans la construction - complète - de mon 1er dobson :)

Je dis complète car je suis en train de tailler mon miroir à l'atelier de la SAF à Paris (je ferai sans doute un autre post dédié).

Je n'ai pas trop de problème à bricoler et en plus des outils standards, j'ai accès à une très belle machine CNC et à une perceuse à colonne (encore à la SAF).

 

Comme c'est ma 1ere construction, je suis surtout à la recherche d'avis et de conseils.

Je compte m'inspire TRES fortement des superbes dobsons de Dobson Factor (leur élégante "simplicité" me parle...c'est dur à expliquer).

 

Mon cahier des charges :

- miroir Pyrex 300 F/D5 - épaisseur 50mm (c'est un disque "à l'ancienne", mais acheté à très petit prix à un gentil membre du forum). Il pèse 7kg le bestiau.

- le dobson doit être démontable et transportable (en voiture, en train, pas avion). Donc je vise le modèle du 300 de voyage de Dobson Factory - qui se range dans sa propre caisse.

- le poids n'est pas un critère primordial - vs la rigidité.

- je dispose déjà d'un focuser crayford d'un ancien newton que je voudrais réutiliser ... et vu le poids du primaire, je pense que je peux charger un peu en haut :)

- au niveau oculaires, il faudra sans doute que je revois un peu ma gamme, mais je dispose pour l'instant de : Hypérions 5, 17 et 24 + barlow Celestron x2.

- Pour le secondaire, les différents calculateurs me donnent entre 60 et 70mm - je ne suis pas encore fixé (et si j'ai le courage, peut-être que je le taillerai moi-même ^^).

 

J'ai commencé les plans papiers pour le barillet, calculé avec Plop. Je pars sur un 6 points, structure en tubes d'alu de 40 - rivets + colle. C'est sans doute un peu surdimensionné, mais ce sont des matériaux dont je dispose déjà - et donc que je voudrais utiliser :)

 

Mes deux 1ères questions :

- Je dispose d'une plaque d'alu de 2mm dont je pensais me servir pour usiner les pièces qui vont être rivetées pour unir les tubes entres eux. Est-ce que ce sera suffisant?

- Vue la taille des tubes du barillet, je pensais faire une caisse très fine pour le miroir. Et là pour le coup, je ne sais pas quelle épaisseur de CTP prendre? (6mm?)

 

Mes (piètres) photos des 1ers croquis :

Barillet

2949-1497299627.jpg

 

Barillet + caisse

2949-1497299404.jpg

 

Merci! (et de nombreuuuuuuses autres questions à venir :) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un miroir lourd tu auras pas trop de mal pour faire l'équilibrage :p

 

j'ai une question. Tu dis que tu veux faire un dobson de voyage type DobsonFactory c'est une bonne idée mais tes premiers croquis sont plutot d'inspiration dobson compact que Pierre Desvaux ne fait qu'a partir de 400mm.

 

Si tu veux faire un truc transportable il faut être bcp plus rationnel au niveau des sections de profilés ; 40mm c'est une aberration (un tube alu en 20x20mm sur 1m ça coute 10€), tu vas donc regretter un design lourd et encombrant pour 10€:cry:

 

bonne continuation...

 

yannick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut tout le monde,

 

je me lance dans la construction - complète - de mon 1er dobson :)

Je dis complète car je suis en train de tailler mon miroir à l'atelier de la SAF à Paris (je ferai sans doute un autre post dédié).

Je n'ai pas trop de problème à bricoler et en plus des outils standards, j'ai accès à une très belle machine CNC et à une perceuse à colonne (encore à la SAF).

 

Comme c'est ma 1ere construction, je suis surtout à la recherche d'avis et de conseils.

Je compte m'inspire TRES fortement des superbes dobsons de Dobson Factor (leur élégante "simplicité" me parle...c'est dur à expliquer).

 

Mon cahier des charges :

- miroir Pyrex 300 F/D5 - épaisseur 50mm (c'est un disque "à l'ancienne", mais acheté à très petit prix à un gentil membre du forum). Il pèse 7kg le bestiau.

- le dobson doit être démontable et transportable (en voiture, en train, pas avion). Donc je vise le modèle du 300 de voyage de Dobson Factory - qui se range dans sa propre caisse.

- le poids n'est pas un critère primordial - vs la rigidité.

- je dispose déjà d'un focuser crayford d'un ancien newton que je voudrais réutiliser ... et vu le poids du primaire, je pense que je peux charger un peu en haut :)

- au niveau oculaires, il faudra sans doute que je revois un peu ma gamme, mais je dispose pour l'instant de : Hypérions 5, 17 et 24 + barlow Celestron x2.

- Pour le secondaire, les différents calculateurs me donnent entre 60 et 70mm - je ne suis pas encore fixé (et si j'ai le courage, peut-être que je le taillerai moi-même ^^).

 

J'ai commencé les plans papiers pour le barillet, calculé avec Plop. Je pars sur un 6 points, structure en tubes d'alu de 40 - rivets + colle. C'est sans doute un peu surdimensionné, mais ce sont des matériaux dont je dispose déjà - et donc que je voudrais utiliser :)

 

Mes deux 1ères questions :

- Je dispose d'une plaque d'alu de 2mm dont je pensais me servir pour usiner les pièces qui vont être rivetées pour unir les tubes entres eux. Est-ce que ce sera suffisant?

- Vue la taille des tubes du barillet, je pensais faire une caisse très fine pour le miroir. Et là pour le coup, je ne sais pas quelle épaisseur de CTP prendre? (6mm?)

 

Mes (piètres) photos des 1ers croquis :

Barillet

2949-1497299627.jpg

 

Barillet + caisse

2949-1497299404.jpg

 

Merci! (et de nombreuuuuuuses autres questions à venir :) )

 

bonjour. Cool beau projet:banana:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les conseils. Je ne tiens pas particulièrement aux tubes de 40, c'est juste que je les ai déjà :)

J'avais effectivement en tête un mix Dobson compact/de voyage (barillet en alu et pas en bois).

J'ai vu, sauf erreur, que Pierre Desvaux proposait aussi ses dobsons compacts pour des miroirs de 300, d'où mon idée de partir sur la même structure ... Et bien honnêtement, je n'ai aucune idée de la section nécessaires des tubes vu le poids de mon miroir (d'où le choix initial d'y aller avec une section confortable).

Je vais mettre mes plans à jour, le changement de section des tubes ne change pas grands choses aux dimensions globales heureusement ;)

D'autres avis, notamment sur l'épaisseur des pièces de jonctions et l'épaisseur de la caisse du primaire?

 

Encore merci et aussi pour les encouragements.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La boite à miroir semble exagérément large (~400mm pour un 300) ?

Dans la construction de télescope, il faut vraiment tout optimiser dès le départ sinon on se retrouve vite avec un monstre.

Et comme le dit Yannick, du tube de 40 cela ne sert à rien et remonte le miroir d'au moins 20mm.

Ce sont toutes ces petites choses qui font qu'à la fin on a un engin léger et fonctionnel que l'on prend plaisir à sortir ou bien un gros bestiaux qui évoque plus une corvée de transport et montage qu'une bonne soirée d'observation.

Peut-être quelques idées à piocher par là ;) :

http://www.reto.fr/t250d/

http://www.reto.fr/t350d/

Share this post


Link to post
Share on other sites
La boite à miroir semble exagérément large (~400mm pour un 300) ?

Dans la construction de télescope, il faut vraiment tout optimiser dès le départ sinon on se retrouve vite avec un monstre.

Et comme le dit Yannick, du tube de 40 cela ne sert à rien et remonte le miroir d'au moins 20mm.

Ce sont toutes ces petites choses qui font qu'à la fin on a un engin léger et fonctionnel que l'on prend plaisir à sortir ou bien un gros bestiaux qui évoque plus une corvée de transport et montage qu'une bonne soirée d'observation.

Peut-être quelques idées à piocher par là ;) :

http://www.reto.fr/t250d/

http://www.reto.fr/t350d/

 

Je vais revoir les dimensions de la boite aussi :)

 

La légèreté n'est pas une priorité par rapport à la simplicité de construction pour moi - c'est pour ca que je n'ai pas choisi de faire un Strock ou une structure en composite par exemple.

Habitant Paris, mon utilisation sera uniquement pendant les vacances (donc pas de sorties régulières) - le reste du temps je fais de l'imagerie (je sais ce que c'est que de trimbaler beaucoup de matos ;)).

D'où mon cahier des charges de pouvoir l'emmener dans une voiture ou un train mais pas en avion.

 

Je sors la gomme et le crayon donc :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

chaque millimètre compte dans ce genre de réalisation. Là, on est çà la grosse louche. Ca va marcher, assurément, mais pas vraiment optimisé.

Même si tu ne fais pas un Strcok, inspire-toi de l'esprit, des idées qui s'y trouvent.

Regarde nos binioux MAGNITUDE 78, ya le choix, et ya quelques modèles qui proposent des pistes.

- en vrac,

- un barillet mince, de la camelote là où il faut, et réciproquement

- une araignée compacte, et facilement colimatable

- le choix du type de cage, double ou simple anneau (et la position basse est tout de mêm vachte épatante....)

-faire du compact, sans élancements inutiles

etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tellement bon de voir un dessin commencer...

Mais il en faut plus avant de pouvoir dire des choses concrêtes !

Là on peut à peine causer principes généraux et encore flous, très flous.

 

Transport train => faut que ça se range proprement et solidement, genre poupée russe.

Donc il faut commencer par dessiner la cage secondaire et voir ensuite le reste pour -qu'en plus d'être bien fait- il permette de bien tout ranger-protéger autour ou dessus.

 

A l'aise pour bricoler... Sans doute mais alors ce départ sur un dessin genre DF laisse à penser. Car c'est familiarité avec la manière dont on imagine la réalisation qui pilote -très souvent- les choix de dessin. Il y a vraiment d'autres façon de réaliser... donc de dessiner.

 

Exemples de questions:

Pourquoi doubler l'alu par du bois, ou inversement?

Si il y a d'autres pièces autour lors du transport, du CTP de 6 mm c'est assez, mais il y a quoi ?

Si Alu, pourquoi séparer les calles à 90° du barillet alu ?

Pourquoi des roulement latéraux sur ce miroir en béton ?

Pourquoi une collimation par l'arrière, ça prend plus de place...?

Pourquoi il n'y a pas de dessins de profil pour imaginer la pièce-montée? faut aller dans le dessin des détails avant de demander des commentaires sur cette esquisse. Là les choix des barres, des rotules des barres, des vis de colimation, des attaches des tiges, ... peuvent faire un beau truc ou l'inverse ! Là je suis aveugle...

Avec ce barillet, j'ai peur que l'oculaire soit inutilement haut et fatigant pour le dos... Faut peut-être sur-optimiser le barillet et l'abaissement du miroir par rapport au sol -ce que permet sa masse pesante- et sortir le PO pour diminuer l'altitude de l'oeil... mais il est où le dessin de profil monté ?!

 

 

Faut un dessin de profil, monté et de dessus monté.

Même chose profil rangé et dessus rangé...

De préférence sur du quadrillé 5x5 pour bien voir les tailles sinon il faut tout coter....

Alors on pourra rentrer dans le concrêt.

Mais surtout tu verras bien mieux si ca te plait ....

Pierre

Edited by Strock Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow, Serge Vieillard et Pierre Strock ... 2 légendes de la construction du dobson qui me répondent coup sur coup, c'est un honneur Messieurs :)

 

Pour répondre à qq interrogations et faire avancer (mon) schmilblick :

 

- dans ma démarche : je suis graphiste 3D de formation, mais après la lecture de nombreux post de construction de dobson sur le forum, j'ai vu que le 1er conseil était de faire des plans papiers. Ce n'est pas un exercice avec lequel je suis familier, je n'avais pas retouché une équerre depuis le lycée :)

 

- En cherchant sur le forum et sur d'autre sites, j'ai vu les dobsons de Pierre Desvaux qui semblent correspondre à mes goûts et attentes et à mon niveau de bricoleur (sans rien enlever au talent de Pierre évidemment, on ne joue pas dans la même cours).

J'avais en tête un mix de son 300 de voyage (pour la boite et le rocker) et de son 400 compact (pour le barillet + caisse du primaire). Je me suis dit, surement à tort, que vu le poids de mon miroir, un barillet alu serait plus rigide qu'une caisse en bois.

 

DSCN1897+-+Copie.JPG

1.92.JPG

 

- j'ai donc commencé mes esquisses avec ce que je connaissais, c'est à dire le gabarit de mon miroir. En me disant : en partant du miroir, je peux définir le barillet, puis la caisse du primaire, qui me donneront une 1ere idée de l'encombrement. J'ai en tête de dessiner par la suite la cage du secondaire (mono anneaux je pense). "Normalement" (dans ma logique de novice), une fois que j'aurais ces éléments là, je pourrais définir le reste (les haches, le rocker et la boite de transport).

 

Pour ne pas passer trop de temps à partir sur des fausses routes (comme par exemple avec un barillet en 40) j'ai préféré soumettre mes 1eres esquisses aux gentils membre du forum - ce qui explique aussi le niveau peu aboutit de mes "plans".

 

Dernier détail : au niveau de la hauteur du porte oculaires - je fais 1,86m, donc peux de chances que celui-ci soit placé trop haut pour moi non?

 

Encore merci pour les commentaires - je me remets à la table à dessin en les prenant en comptes!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et dans mon cahier des charges, la première mention est pour la collimation par l'avant, l'oeil à l'oculaire comme le rappelle Pierre. Cela permet de se passer de laser, et d'effectuer une collimation sur donuts ou sur étoile en quelques secondes.

Un miroir secondaire marqué permet aussi de positionner parfaitement le secondaire et faire cette collim de jour à l'aide d'un simple tube ou boite de pellicule percé aux deux bouts.

Et il va sans dire qu'un support de secondaire qui le maintient parfaitement en place est aussi un plus certain.

Je ne touche aux réglages du secondaire qu'une fois lors du premier assemblage du télescope ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Moi aussi 1,86... mais observer le plus souvent assis c'est bien mieux.

Sinon regarde le barillet de Serge sur un verre de 400 qui pèse 11-12 kg... c'est du carré alu de 20! Pas du 40 ! Le principale défaut des "novices" (que nous sommes tous le jour on on se lance), c'est de faire inutilement trop gros, trop lourd et en plus souvent pas où il faut.

Continue de dessiner.

Et je suis bien d'accord: sur papier et à grande échelle... faut sentir l'objet derrière le papier!

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.