Jump to content
Albuquerque

Voitures électriques contre centrales fermées

Recommended Posts

Il y a 16 heures, Dodgson a dit :

Mais si on imagine une situation ou les réacteurs à neutrons rapides se répandent un peu partout

Bonjour,

Tu peux dormir tranquille à ce sujet. Ce qui rend un réacteur à neutrons rapides intéressant, c'est sa capacité à "fermer le cycle", c'est-à-dire à consommer l'uranium naturel ainsi que le plutonium déjà produit. Autrement dit, il ne concerne que les pays déjà bien équipés. Certes un pays pourrait décider de commencer directement par ça... mais si c'est pour faire la bombe, il y a plus simple et plus discret.

C'est intéressant que cette très longue discussion (près de de deux ans !) ait fini par aboutir à la bombe, le péché originel de l'industrie nucléaire. Je pense que c'est là l'origine de la détestation du nucléaire, les autres arguments ne faisant que s'ajouter sans toujours beaucoup de cohérence.

Puisque nous sommes sur un forum d'astro, rappelons-nous que lorsque Galilée a présenté sa lunette au doge de Venise, c'était pour son intérêt militaire, pas pour observer le ciel.

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est de toute façon fréquent dans l'histoire que des développements réalisés à des fins militaires trouvent ensuite des applications civiles, allant parfois bien au-delà de leur visée initiale. C'est le cas du nucléaire (production d'énergie, recherche, etc...), mais aussi du GPS, des micro-ondes, etc... Et visiblement de la lunette (je ne connaissais pas celle-là, merci)!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, pfil a dit :

Tu peux dormir tranquille à ce sujet.

 

Voilà une formule qui me rappelle le fameux rapport dû à un célèbre expert américain, dans les années 1970 je crois, selon lequel un choc avec un astéroïde était bien plus probable qu'un grave accident nucléaire. Quelques années plus tard, c'était Tchernobyl.

P.S. : je viens de retrouver une référence :

 C'est à ce moment-là qu'incomba au groupe présidé par le professeur Rasmussen, la tâche ardue qui consistait à calculer la probabilité d'un accident de réacteur et dans ce cas d'en chiffrer les conséquences. Un rapport préliminaire fut publié en août 1974. Le rapport final date de fin 1975, juste avant le troisième débat parlementaire sur le " Price Anderson Act ", qui fut alors prorogé une nouvelle fois de 10 ans. Ce qui fit dire, bien sûr, à tous les contestataires que l'unique propos du rapport Rasmussen, était bel et bien de prouver que la probabilité d'accident était très faible : le risque évalué par ce rapport était d'un accident par million d'années pour un réacteur.

 

Edited by Dodgson

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Dodgson a dit :

Ce qui fit dire, bien sûr, à tous les contestataires que l'unique propos du rapport Rasmussen, était bel et bien de prouver que la probabilité d'accident était très faible : le risque évalué par ce rapport était d'un accident par million d'années pour un réacteur.

 

Ses probabilités sont pourtant exactes sauf dans le cas particulier où une centrale est pilotée par des Russes ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jgricourt a dit :

 

Ses probabilités sont pourtant exactes sauf dans le cas particulier où une centrale est pilotée par des Russes ;) 

 

Ce qui prouve qu'il n'avait pas pensé à tout. Il ne doit pas être le seul, comme en témoigne cette discussion.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'adore. on en est a 5 réacteurs partis en sucettes pour des raisons différentes (tree mile island, tcherno et 3 fuku)… et on parle encore de probabilités théoriques alors qu'on a maintenant des statistiques : 5 réacteurs en 60ans. c'est quand meme pas rien.

qu'on ne viennent pas dire que c'est seulement la faute a pas de chance quand on construit en zone sismique comme au japon ou Fessenheim. on prend un risque qui ne fait que s'accumuler avec le autres causes potentielles d'accident.

 

et encore ça c'est passé dans des pays "stables" si on rajoute quelques aspects guerriers ou terroristes dans l'équation ça devient autrement plus flippant. je pense qu'il faudra malheureusement attendre la réalisation de la chose (attaque d'une centrale ou d'un stock de déchets en bombe sale) pour prendre conscience que ces risques sont réels et sous estimés et donc à les  intégrer dans les probabilités et dans les sécurités.

 

Citation

Ses probabilités sont pourtant exactes sauf

heu.. c'est exact ou ça ne l'est pas… ça me parait un peu contradictoire.

Edited by charpy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/10/2019 à 16:45, charpy a dit :

j'adore. on en est a 5 réacteurs partis en sucettes pour des raisons différentes (tree mile island, tcherno et 3 fuku)… et on parle encore de probabilités théoriques alors qu'on a maintenant des statistiques : 5 réacteurs en 60ans. c'est quand meme pas rien.

 

 

5 dont 3 pour la même cause, font 3 événements distincts. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ok, le nucléaire c'est mal.

Trouvons autre chose qui puisse alimenter la planète sans rejeter de carbone.

Mais avant Septembre 2020.

Parce que ça commence à presser un peu.

 

Rappel :

Avec le nucléaire quelques uns seront peut être mort un jour, et on peu rester sous les 2°C de réchauffement. Nos enfants pourront vivre.

Avec notre vitesse de rejet de carbone actuel, on sera tous dans la merdasse assez vite, c'est déjà bien parti, et nos enfants survivront.

 

On est comme la voiture autonome de Google, qui doit choisir entre l'accident qui tue Mamie ou l'accident qui tue la jeune Maman...

Et pour l'instant, on est incapable de faire un choix.

Pire, on accelère en pensant que ça se passera bien.

Edited by PIX-astro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, PIX-astro a dit :

Ok, le nucléaire c'est mal.

Trouvons autre chose qui puisse alimenter la planète sans rejeter de carbone.

Mais avant Septembre 2020.

Parce que ça commence à presser un peu.

 

Rappel :

Avec le nucléaire quelques uns seront peut être mort un jour, et on peu rester sous les 2°C de réchauffement. Nos enfants pourront vivre.

Avec notre vitesse de rejet de carbone actuel, on sera tous dans la merdasse assez vite, c'est déjà bien parti, et nos enfants survivront.

 

On est comme la voiture autonome de Google, qui doit choisir entre l'accident qui tue Mamie ou l'accident qui tue la jeune Maman...

Et pour l'instant, on est incapable de faire un choix.

Pire, on accelère en pensant que ça se passera bien.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 10 heures, PIX-astro a dit :

 

Avec le nucléaire quelques uns seront peut être mort un jour, et on peu rester sous les 2°C de réchauffement. Nos enfants pourront vivre.

Avec notre vitesse de rejet de carbone actuel, on sera tous dans la merdasse assez vite, c'est déjà bien parti, et nos enfants survivront.

 

On est comme la voiture autonome de Google, qui doit choisir entre l'accident qui tue Mamie ou l'accident qui tue la jeune Maman...

Et pour l'instant, on est incapable de faire un choix.

Pire, on accelère en pensant que ça se passera bien.

 

Que de faux problèmes.

Toute activité induit des morts, et notamment diverses énergies non nucléaires. 

Mais ce qui en induit le plus, c'est le sous-développement. 

Le dilemme bien connu de la voiture autonome illustre à merveille nos scrupules modernes : de toute façon elle tuera moins que la voiture conduite. 

 

Bon, alors la voiture autonome sera programmée pour sauver en priorité :

 

astronome

animal avant humain (les animaux demandent des voitures, peut-être ? qui est le fautif ?)

femme avant homme

jeune avant vieux

ouvrier avant bourgeois

électeur de progrès avant électeur facho

origines ethniques défavorisées avant WASP

und so weiter

 

Reste la courte paille en version informatique (seule issue en fait) et, en prévention, le suivi électronique de chaque piéton grâce à la 5G. 

Ah, zut, non, pas la 5G, ça va râler dans les nouvelles mairies anti-5G. 

 

 

 

Edited by Albuquerque
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 03/07/2020 à 15:41, Albuquerque a dit :

Que de faux problèmes.

Toute activité induit des morts, et notamment diverses énergies non nucléaires. 

Mais ce qui en induit le plus, c'est le sous-développement. 

 

Justement le surdéveloppement tue bien plus qu'on ne l'imagine a proiri... et il affecte indirectement une part tres importante de la population mondiale (canicule en inde, grosse insuffisance alimentaire dans le maghreb et le croissant fertile...) alors que les progrès profitent a une minorité de la minorité! Plus  plus clairement aux classes moyennes et elevees des pays occidentaux.

Maintenant l'espérance de vie tend a baisser dans ces pays!

 

Ton raisonnement n'est pas faux mais ca c'etait avant... la situation commence a s'inverser pour cause de surconsommation qui fini par apporter plus de nuisances que d'avantages...

Edited by charpy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vivement la fission 😆 mais pour le moment pas avant 2100 selon les specialistes  donc en attendant  il vaudrait mieux laisser les centrales en activité et que les gens soient un peu plus responsables avec leurs consommations électriques 😉😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/07/2020 à 15:41, Albuquerque a dit :

Reste la courte paille en version informatique (seule issue en fait)

 

Bonsoir à tous,

 

J’ai qu’une crainte :

Si tu porte une étiquette Président comme le fromage, c’est râpé pour toi. Tu ne pourras pas jouer hélas à qui perd gagne. Tous les scénarios feront que t’es perdant d’avance. Les vrais gagnants auront la priorité brulée comme le caramel qu’ils prendront.

Ate, ate, attention:o Trop tard, on fonce on a le fromage à livrer !!!   :be:

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, charpy a dit :

 

Justement le surdéveloppement tue bien plus qu'on ne l'imagine a priori...

 

Le deltaplane a encore tué aujourd'hui :mort: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Fêtons dignement ce long fil très intéressant ouvert voici trois ans jour pour jour.

Poursuivons avec les transports pour constater que la ville de Lyon décline l'offre d'un passage de la Patrouille de France (comme elle fait souvent : un menu détour à l'occasion d'un convoyage) au motif que cela créerait des attroupements favorisant la contamination. 

Evidemment on voit mieux de la rue que de sa fenêtre, et on pourrait craindre d'y voir descendre ce qui reste de Lyonnais encore prêts à brandir des petits drapeaux au passage d'un spectacle assez déplorablement dispensateur de gaz carbonique, et d'une façon générale des Lyonnais pas encore aérophobes.

La Patrouille de France doit se reconvertir à la mobilité douce du planeur. Il existe des planeurs de voltige, et rien de plus facile que d'y mettre des fumigènes bleu-blanc-rouge entièrement bios. 

En outre je vote pour l'attribution du prix Langue de Guimauve à l'inventrice-teur de l'expression "mobilité douce".

 

 

 

Edited by Albuquerque

Share this post


Link to post
Share on other sites

AAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!

Ca y est, cette fois ci, on est sauvé, grâce à l'hydrogène !!!!!!

Euh, non, on est toujours foutu.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/07/2020 à 10:31, Albuquerque a dit :

Poursuivons avec les transports pour constater que la ville de Lyon décline l'offre d'un passage de la Patrouille de France (comme elle fait souvent : un menu détour à l'occasion d'un convoyage) au motif que cela créerait des attroupements favorisant la contamination.

Qu'est-ce qu'on devient con ? Même à Lyon : bien sûr on observe la patrouille depuis une rame de métro bondée ! paS TROUILLE ? mais si....de la patrouille

des fumigènes BIO ? y'en a plein autour de chez moi avec les barboks

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le monsieur de la vidéo répète deux fois sa sottise de l'hydrogène liquide sous pression. L'hydrogène à température ambiante, même en Sibérie, n'est pas liquéfié. 

 

Pourquoi les politiques phantasment-ils sur l'hydrogène même s'il ne faut pas trop le voir comme un truc passionnant à court terme ? Parce qu'ils sont pour la plupart irrémédiablement ascientifiques : juristes, philosophes,  historiens... Les scientifiques répugnent à se forcer à croire à tous les trucs faux qu'il faut raconter d'un grand air de conviction pour gagner en politique. 

 

Le monsieur de la vidéo pour faire dégringoler au maximum le rendement complet de la filière hydrogène rappelle que le rendement électrique du nucléaire ne dépasse pas 33%. C'est possible, mais le rendement d'une centrale nucléaire tombant à 0 % si on laisse l'uranium sous terre. Le rendement du nucléaire est ainsi un faux problème, qui s'évacue en posant la question autrement : le kWh nucléaire est-il vendable et qu'est-ce qui peut le remplacer avec la même souplesse et la même disponibilité ? 

 

Il fait cependant observer qu'on jette à la rivière une très grosse part de l'énergie nucléaire. On se heurte ici au conditionnement populaire. J'entends ailleurs tel journaliste demander : "Qui voudra de l'eau de chauffage nucléaire chez lui ? Qui prendra le risque d'alimenter ainsi le chambre des enfants ?"  On a envie de lui répondre : " Beaucoup de monde, lorsque vos pareils au lieu d'appeler systématiquement les pontes antinucléaires au micro dès qu'il y a lieu de parler de nucléaire, expliqueront au public qu'on n'est pas près d'être irradié chez soi avec l'eau du circuit tertiaire."

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’hydrogène est considéré comme un moyen d’accompagner la transition énergétique en permettant de stocker à grande échelle de l’électricité et en servant de carburant dans les véhicules électriques, garantissant une meilleure autonomie que les batteries.
Il est aujourd’hui produit essentiellement avec des énergies fossiles.

dans ce dernier paragraphe,; peu clair : faut-il entendre le développement d'hybrides H2-electrique, de véhicules à pile à combustible ? en plus d'une capacité de stockage de l'électricité issue des énergies renouvelables...de plans aisément tirés sur des comètes il semble qu'on va un peu vite en besogne ou bien une contraction rédactionnelle du texte ne permet pas d'entrevoir une suite logique des détails ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y connais rien, mais vous pensez pas que nos impôts vont financer un truc qui servira jamais, même à nos enfants ?

On a rien de mieux que ça ?

On est déjà bien à la ramasse, et on va développer (essayer de) une technologie qui coute deux bras et un rein à chaque citoyen Européen alors qu'on est en décroissance ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PIX-astro a dit :

on va développer (essayer de) une technologie qui coute deux bras et un rein à

EN FAIT LA TECHNO EST CONNUT DEPUIS LONGTEMPS mais je vois pas trop où ils veulent en venir (c'est l'initiative des allemands) : diversifier l'offre énergétique ? D'autre part le bilan carbone là-dedans me fait marrer, sauf à laisser les centrales nucléaires produirent l'électricité pour l'electrolyse ou la catalyse...je vois pas les renouvelables s'en occuper, économiquement parlant ou alors à prix d'or...

sans doute il vaudra mieux s'entendre avec la russie pour rouler au gaz...mais là c'est peut-etre trop tard d'autant que les allemands n'ont fait aucun effort dans cette direction depuis des années !

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont fumé quoi a l'europe?

Des objectifs c'est bien beau mais concrètement comment on fait?

 

Citation

Bruxelles souhaite durcir les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'Union européenne d'ici à 10 ans. Actuellement fixés à -40% par rapport au niveau de 1990, ils pourraient atteindre -55%.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, doit dévoiler ce chiffre lors de son discours de l'état de l'Union, au parlement européen la semaine prochaine. Il était question jusqu'ici d'une fourchette entre 50 et 55%. Ce nouvel objectif pour 2030 s'inscrit dans le projet plus vaste de la "loi Climat", présentée le 4 mars 2020 par l'exécutif européen, qui fixe à 2050 l'objectif de neutralité carbone pour l'UE. C'est-à-dire l'équilibre entre les émissions de gaz à effet de serre et leur absorption (par des procédés de capture et séquestration). Pour atteindre cet objectif de 2030, plusieurs pistes sont envisagées et les différents secteurs de l'économie seront mis à contribution.

 

L'automobile sera fixé en 2021

Conséquence pour l'industrie automobile : il se pourrait que les normes environnementales européennes soient encore renforcées pour les nouvelles voitures, mais c'est seulement en 2021 que la Commission européenne compte décider, a indiqué la source européenne à l'AFP. En 2019, l'UE avait déjà décidé de durcir ses normes, exigeant une réduction de 37,5% des émissions de C02 à l'horizon 2030 par rapport à 2021. Un objectif critiqué par les constructeurs automobiles européens, le jugeant trop ambitieux, tandis que les défenseurs de l'environnement le trouvaient trop limité.

L'objectif serait désormais une réduction de 50% à l'horizon 2030 par rapport à 2021, a ajouté la source européenne, confirmant un article du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. Mais, selon cette source, il y aurait plusieurs moyens de parvenir à ce chiffre, comme de nouveaux carburants plus écologiques, ou l'arrivée sur le marché de davantage de voitures électriques. Interrogé par l'AFP, une porte-parole de la Commission européenne a simplement indiqué que Bruxelles voulait revoir d'ici à juin 2021 toutes les législations en lien avec le climat, dont celle qui régit le marché du carbone (système d'échanges de quotas d'émissions, SEQE ou marché ETS selon son acronyme anglais

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la vague verte qui submerge les centres de décisions, faudra bien s'y faire pour le moment ... à moins qu'on finisse par se désolidariser de l'Europe devenue complètement folle à la fin :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où as tu vu une décision dans cette annonce ? Ce sont des chiffres jetés au pif, rien d'autre...

Même en interdisant toutes les voitures (électriques comprises, puisque dans pas mal de pays l'électricité est principalement carbonée) on n'arriverai déjà pas à -40% de CO2 (le transport c'est dans les 30% du total des émissions je crois).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.