Argonothe

Clé USB Live Linux Astro (utilisable sans intallation sur un PC Windows)

Messages recommandés

On se marche sur les pieds tous les deux :)

(Mêmes liens)

1 on se sert de la mgen comme camera d'autoguidage

2 on dégage la raquette dd3

3 on monte une AstroEQ avec un arduino (mega2560) en utilisant les moteurs de la vixen

 

Ce qui serait équivalent au post de Mala05, qui a déjà bien avancé son projet...?

 

Voilà une solution qu'elle est bonne. Mais j'ai comme dans l'idée qu'il y a encore conflit possible.

 

Sur un hub USB, a la vue des tabs d'EKOS, n'es tu pas censé pouvoir avoir imageur, guideur,focuser et monture (et d'autres...).

Je suis pas sûr de voir ou serait le conflit, sauf a avoir du Mgen des instructions d'autoguidage plutôt que l'imagerie nécessaire, et conflit avec Ekos qui essayerait de guider, en plus de piloter la monture, non?

 

La question serait la Mgen peut elle sortir juste l'image de ce qu'elle voit, qu'Ekos la gere en guidage?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce qui serait équivalent au post de Mala05, qui a déjà bien avancé son projet...?

(...)

ça ressemble un peu parce qu'il y a un arduino, mais ça s'arrête là :

Son setup est autonome (et il fait drôlement envie, magnifique), et il est assez poussé au niveau de la bricole.

AstroEQ ou PicAStro restent à mon avis plus accessibles au niveau hardware et plus "ouverts" : un pcb à commander, quelques soudures vraiment simples et te voilà avec une interface EqMod

Le seul truc qui me soucie, c'est les moteurs de la vixen : c'est eux qui limitent le tout à x32, ça ne sert à rien d'essayer de les faire tourner plus vite. Pour le goto c'est cuit d'avance, quelle que soit la solution retenue.

(Cela dit, ce n'est pas ce que cherche Fredom)

J'ai ma petite préférence pour l'AstroEQ à cause de l'arduino justement, qui réduit le montage à un shield qui supporte les deux drivers pas à pas.

J'en ai un à monter dans mes tiroirs pour mon antique EQ5, on verra un jour. C'est sans doute pour ça que j'en fais souvent la pub...

Il y a aussi un gros intérêt à se rapprocher du protocole EqMod : c'est devenu un quasi standard, avec des pilotes linux et windows qui sont maintenus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@seb

Si la caméra de la mgen est prise en charge par INDI, sans son boîtier cela s'entend, c'est jouable.

 

Comme il faudra toujours une électronique de commande la solution AstroEQ qui est disponible apparemment en kit paraît être une bonne solution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
@seb

Si la caméra de la mgen est prise en charge par INDI, sans son boîtier cela s'entend, c'est jouable.

 

Comme il faudra toujours une électronique de commande la solution AstroEQ qui est disponible apparemment en kit paraît être une bonne solution.

J'ai un peu fouillé dans les pull request sur le driver mgen, je pense qu'on va un peu vite : seules quelques fonctionnalités sont ouvertes, je reconnais que je pige pas tout

 

Et on s'écarte vraiment du sujet original, là. Mais pardon, il fait un temps pourri en Bretagne, qu'est-ce que je me fais ch...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour votre expertise et vos propositions ! :god2:

je me sens un peu perdu dans toute ces techno....

 

Pour le 'Goto', en fait je cherche plutôt une aide pour finir le pointage type 'push to ' que un pointage automatique (j'aime encore pointer manuellement et puis j'aime l'idée de tirer le maximum d'une monture qui doit avoir plus de 30 ans..... en la mariant avec de nouvelles techno).

 

Donc pour le pointage le processus que j'imagine serai le suivant :

1. pointage grossier de l'objet

2. astrometrie par le systeme pour donner les corrections à faire

3. si le système peu le faire tout seul en commandant les moteurs tant mieux mais sinon la monture à des grands cercles trigo pour faire manuellement la correction

4. nouvelle astrométrie pour verifier le pointage

5. fin si OK sinon retour à l'étape 2

 

Qu'en pensez vous ?

 

PS : au moins il fait frais en Bretagne. Sur Lyon on crève de chaud !

Modifié par freddom38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci à tous pour votre expertise et vos propositions ! :god2:

je me sens un peu perdu dans toute ces techno....

 

Pour le 'Goto', en fait je cherche plutôt une aide pour finir le pointage type 'push to ' que un pointage automatique (j'aime encore pointer manuellement et puis j'aime l'idée de tirer le maximum d'une monture qui doit avoir plus de 30 ans..... en la mariant avec de nouvelles techno).

 

Donc pour le pointage le processus que j'imagine serai le suivant :

1. pointage grossier de l'objet

2. astrometrie par le systeme pour donner les corrections à faire

3. si le système peu le faire tout seul en commandant les moteurs tant mieux mais sinon la monture à des grands cercles trigo pour faire manuellement la correction

4. nouvelle astrométrie pour verifier le pointage

5. fin si OK sinon retour à l'étape 2

 

Qu'en pensez vous ?

 

"L'ennui", c'est qu'on est sur le fil "cle usb linux live", alors on essaie de trouver comment y répondre avec :)

L'astrométrie, c'est de la balle, et sans réussir à être tout à fait neutre, je suis convaincu que sa meilleure utilisation se trouve sur linux, via Ekos.

Donc résumons :

La Mgen, elle nous gêne un peu, je sais pas quoi en faire... c'est un peu exotique : c'est un truc autonome, et on veut l'utiliser avec un pc. Donc pour le moment je mets de coté, oublie nos histoires de driver indi (github et machin tout ça)

 

Sinon résumons ce qui reste :

Tu as une vixen avec une raquette. Cette raquette ne sait pas causer à un PC (j'ai bon ?)

=> PAF, exit la raquette.

Reste... les moteurs.

Tu bricoles ? Tu soudes ? => AstroEQ te permettra de faire ça :

Monture > moteurs > AstroEQ > EQMod > indilib > Ekos > Astrometrie.

Alors, tu soudes ????

Je dois avoir des PCB en rab à la maison...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon je pourrai toujours revendre la MGEN : on peu l'oublier

 

Si si ma monture parle à un PC via un boitier USB guider de Pierre astro (récupéré avec la monture mais je ne l'ai jamais exploité)

Ensuite le réglage de la vitesse est sur la raquette via un swith mécanique (X32)

 

Trop lent pour un vrai Goto mais si il s'agit que de finaliser le pointage, c'est OK. au pire je peu faire la correction manuellement avec les cercles graduées de la monture assez précis (A l'époque conçu et utilisé pour le pointage au cordonnées absolue ou relative).

 

L'idée c'est de retrouver avec une caméra et sa roue, la facilité de la MGEN qui me pilote l'autoguidage, le dithering et pilote l'APN

Modifié par freddom38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon alors on est mal : j'ai regardé vite fait, il n'y a pas de driver indi pour USB Guider...

Exit USB Guider ? c'est toi qui vois...

(tu le revends avec la mgen)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je prends la conversation au vol ;-)

 

Tu peux utiliser l'astrométrie en ligne de commande : solve-field nom_de_fichier.fit, si tu utilises la version 0.70 tu as même le nom des étoiles qui ont servi à la résoltion en plus des coordonnées pour faire un pointage manuel.

 

Une fois ton pointage manuel fait tu utilise Ekos pour gérer la prise de vue avec la cam et l'autoguidage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@gehelem

 

C'est pas usbguider qui importe mais que les commandes arrivent jusqu'à la monture, en utilisant phd2 tu passes par le port st4 de la cam qui fait juste haut bas, droite gauche... à tester...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
@gehelem

 

C'est pas usbguider qui importe mais que les commandes arrivent jusqu'à la monture, en utilisant phd2 tu passes par le port st4 de la cam qui fait juste haut bas, droite gauche... à tester...

oui oui, mais le garçon il veut en même temps pouvoir changer les vitesses...

Il y a un moment le ST4 est dépassé non ?

A noter tout de même pour modérer mes propos : je ne l'ai strictement jamais jamais jamais essayé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un moment le ST4 est dépassé non ?

.

 

Lol oui mais ça fait le job et c'est en phase avec une monture ancienne ;-)

 

Tout dépend de ce qui es possible ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon je pourrai toujours revendre la MGEN : on peu l'oublier

 

Si si ma monture parle à un PC via un boitier USB guider de Pierre astro (récupéré avec la monture mais je ne l'ai jamais exploité)

Ensuite le réglage de la vitesse est sur la raquette via un swith mécanique (X32)

 

Trop lent pour un vrai Goto mais si il s'agit que de finaliser le pointage, c'est OK. au pire je peu faire la correction manuellement avec les cercles graduées de la monture assez précis (A l'époque conçu et utilisé pour le pointage au cordonnées absolue ou relative).

 

L'idée c'est de retrouver avec une caméra et sa roue, la facilité de la MGEN qui me pilote l'autoguidage, le dithering et pilote l'APN

 

Quel logiciel parle au boîtier ? Ce logiciel et le boîtier parlent-t-il EQMod ?

Si oui, alors c'est peut-être jouable.

Si non, ben retour à la case départ avec 2 solutions: AstroEQ ou driver INDI dédié pour le boîtier.

 

Je viens de voir que l'USBguider parle ASCOM 6. Mmmmm.... sais pas si ça peut marcher comme ça sans rien faire de plus.

 

J'ai trouvé ça aussi:

 

https://stargazerslounge.com/topic/112144-hitecastro-usb-guider/

 

 

Si ce usb guider est semblable à ce lui de PA alors il simule la systeme synscan. Donc à ce titre il est pilotable depuis Ekos avec le driver Synscan. Reste plus qu'à tester.

Modifié par patdut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne suis pas convaincu :

USB Guider semble être juste un moyen d'envoyer des pulses ST4, qu'il le fasse en Ascom est une chose, mais qu'il puisse changer les vitesses comme le souhaite fredom en est une autre...

Je n'ai trouvé la doc : Fred, tu dois l'avoir reçue avec le boitier, tu peux vérifier si le protocole est décrit ?

@Pat : tous les liens sont morts, difficile de vérifier, c'est dommage !

 

Edit :

@Freddom : tu pourrais nous faire des photos des moteurs ? et si possible même en les démontant pour voir ce qu'ils ont dans le ventre (genre combien de fils en sortent, les connecteur me semblent "touffus")

Modifié par gehelem

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je ne suis pas convaincu :

USB Guider semble être juste un moyen d'envoyer des pulses ST4, qu'il le fasse en Ascom est une chose, mais qu'il puisse changer les vitesses comme le souhaite fredom en est une autre...

Je n'ai trouvé la doc : Fred, tu dois l'avoir reçue avec le boitier, tu peux vérifier si le protocole est décrit ?

@Pat : tous les liens sont morts, difficile de vérifier, c'est dommage !

 

Edit :

@Freddom : tu pourrais nous faire des photos des moteurs ? et si possible même en les démontant pour voir ce qu'ils ont dans le ventre (genre combien de fils en sortent, les connecteur me semblent "touffus")

 

Je pense que tu as raison Gilles. Freddom il te reste plus qu'à faire le boîtier. Je me demande d'ailleurs dans quelle mesure la Tinker avec son port GPIO et un petit programme ad'hoc ne pourrait pas piloter un controleur de deux moteurs. Ne vaudrait-il pas mieux regarder du côté des solutions RPi3 plutôt que des solutions arduino ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que tu as raison Gilles. Freddom il te reste plus qu'à faire le boîtier. Je me demande d'ailleurs dans quelle mesure la Tinker avec son port GPIO et un petit programme ad'hoc ne pourrait pas piloter un controleur de deux moteurs. Ne vaudrait-il pas mieux regarder du côté des solutions RPi3 plutôt que des solutions arduino ?

Alors j'y ai pensé aussi, les gpio c'est chouette et ça va vite.

Mais après il faut un driver pour le rpi, un pour la tinker, un pour odroid, etc...

Du coup avec un arduino, tu te fais suer une fois pour toutes et pour tout le monde...

D'ailleurs ca existe déjà un peu ( cherche indiduino)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon j'ai fait un test sans trop y croire en connectant le USB guider et en bootant sur la clé USB avec les appli Linux.

résultat KO : Il n'est pas reconnu sous aucun des soft(il n'y a pas de driver INDI).

 

Pour la MGEN (autoguidage autonome) actuellement il n'est pilotable que sous windows .

Mais apparemment un fournisseur de caméra avec pc intégré (Astrel) a développé une commande sous linus pour lancer le dithering sur la MGEN depuis son system embarqué.

 

Bon c'a dépasse largement mes compétences = 0 sur ce type de développement....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon j'ai fait un test sans trop y croire en connectant le USB guider et en bootant sur la clé USB avec les appli Linux.

résultat KO : Il n'est pas reconnu sous aucun des soft(il n'y a pas de driver INDI).

 

Pour la MGEN (autoguidage autonome) actuellement il n'est pilotable que sous windows .

Mais apparemment un fournisseur de caméra avec pc intégré (Astrel) a développé une commande sous linus pour lancer le dithering sur la MGEN depuis son system embarqué.

 

Bon c'a dépasse largement mes compétences = 0 sur ce type de développement....

 

Salut

Le driver pour l'usb guider n'est "pas dans les dépots", ça signifie que tu ne peux pas l'installer comme ça comme une fleur :

C'est un type qui a commencé à en développer un morceau, il faut récupérer les sources et le compiler soi-même.

Si l'aventure t'intéresse en tant que tel (i.e. n'en attend pas grand chose d'opérationnel...), dis-le, on va bien rigoler.

Toujours des nuages en Bretagne, j'ai du temps à revendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.