Eric Gagnereau

Si le Soleil disparaissait d'un coup...

Recommended Posts

Bonjour,

 

Nous savons ici que si le Soleil disparaissait d'un coup, nous ne le saurions visuellement que 8mn plus tard à cause de la vitesse de la lumière qui est d'environ 300 000 km/s.

Gravitationnellement, qu'en est-il? La déformation de l'espace-temps disparaitrait-elle aussi en mettant 8mn pour qu'on s'en aperçoive? Ou la déformation disparaîtrait-elle instantanément ; dans ce cas la Terre prendrait la tangente 8mn avant le black out.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

 

Ça serait la grosse pagaille pour la réorganisation du cortège planétaire et du reste.

Bon je laisse le soin de mieux répondre aux mécaniciens de l’astrophysique.

Une simulation par ordinateur en 3 D serait étonnante.

Là t’as le soleil, et hop une main géante te l’enlève.

 

Bonnes réponses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une masse pareil en un claquement de doigts, impossible, mais dans ce cas oui la grosse pagaille partout et je pense des la disparition. Mais on ne s'en rendrait pas compte tout de suite. Voir avec les spécialistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'ai bien retenu mes lectures, c'est pareil pour la gravité et la terre continuerai de tourner pendant 8 minutes autour d'un soleil qui n'existerait plus..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle continuerait de tourner pendant 8min.

Relativité générale, ondes gravitationnelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais que le soleil avait déjà disparu cet été pour une grande partie de la France ?

 

 

 

 

 

 

 

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

Bien sûr le fait de faire disparaître le Soleil d'un coup est une expérience de pensée, mais on l'utilise souvent pour expliquer aux néophytes ce qu'est la vitesse de la lumière.

Je sais que les ondes gravitationnelles circulent à la vitesse c, que par contre des points de l'espace se séparent plus vite que la lumière car c'est l'espace qui est en expansion.

J'ai donc eu une interrogation ; perso je pense que l'information "disparition du Soleil" est véhiculée à la vitesse c, donc que la Terre prendrait la tangente en même temps qu'il disparaitrait visuellement c-a-d 8mn plus tard.

Mais il s'agit d'une déformation de l'espace-temps et de géodésiques alors...un doute subsiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, la tangente au sens propre, en continuant sur sa lancée tangentiellement à son orbite à l'instant t... Et après elle toutes les planètes extérieures, les astéroïdes, les objets des nuages d'Oort etc. à mesure que l'absence de gravité les atteindrait.

 

A vrai dire, j'aimerais bien voir une simulation en vue plongeante au dessus de l'écliptique. ^^Elle y est dans la vidéo mise en lien, mais l'effet semble immédiat (en même temps, les mouvements sont accélérés aussi, c'est peut-être réaliste, après tout).

 

Bonsoir. Il me semble que rien ne se déplace plus vite que c. Pas même l'information.

Si on prend l'exemple classique du point de croisement des lames de ciseau, ce point est virtuel et ne véhicule aucune énergie ni matière, mais pourrait-on l'assimiler à une information ?

 

Et dans le cas de l'intrication quantique, on dit que le changement qui a lieu simultanément est aléatoire, mais y aurait-il un moyen de considérer que le seul fait que ce changement intervienne soit une information en soi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que vous devriez éviter d'employer le mot « information », qui n'est pas précis (tout le monde ne va pas le comprendre de la même manière).

 

Dans le cas de la disparition du Soleil brusquement par magie, il n'y a pas à invoquer une « information » comme quoi le Soleil a disparu : dans huit minutes, on ne le verra plus et on ne ressentira pas sa gravité par ce que la lumière et la gravitation se déplacent à vitesse finie. Ce n'est pas l'« information » qui se déplace, mais la lumière ou les ondes gravitationnelles ─ voilà des choses précises, on sait de quoi on parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La disparition soudaine d'une telle masse est sans doute invérifiable à l'échelle dans l'univers. Mais peut être a t-il déjà été étudié théoriquement.

 

Sans certitudes j'aurai misé sur des effets instantanés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que vous devriez éviter d'employer le mot « information »' date=' qui n'est pas précis (tout le monde ne va pas le comprendre de la même manière).

 

Dans le cas de la disparition du Soleil brusquement par magie, il n'y a pas à invoquer une « information » comme quoi le Soleil a disparu : dans huit minutes, on ne le verra plus et on ne ressentira pas sa gravité par ce que la lumière et la gravitation se déplacent à vitesse finie. Ce n'est pas l'« information » qui se déplace, mais la lumière ou les ondes gravitationnelles ─ voilà des choses précises, on sait de quoi on parle.[/quote']

 

Je suis d'accord, mais je trouve quand même que "l'information" est un bon terme, au même titre que le mot "énergie" qui n'est pas définit dans son essence et qui ne sonne pas pareil dans toute les bouche.

 

C'est un concept difficile à cerner totalement parce qu'il est fondamental, mais on peut l'utiliser non ?

Edited by AstronomieLorraine

Share this post


Link to post
Share on other sites
La disparition soudaine d'une telle masse est sans doute invérifiable à l'échelle dans l'univers. Mais peut être a t-il déjà été étudié théoriquement.

 

Sans certitudes j'aurai misé sur des effets instantanés.

 

Bonsoir.

 

Il y aussi ce qu'on peut imaginer.

 

Ci dessous le soleil comparé à l'étoile la plus grosse connue.

 

images?q=tbn:ANd9GcQsFhYeE7MrYtlqaqvkHTI6nyrEhIKFYCCgb0caFD0UXe6GS1LH

 

Comparaison de la taille du Soleil avec celle de UY Scuti, la plus grande étoile connue.

 

 

 

Après ce stade ce stade si on zoome sur les galaxie ,amas...le système solaire aura disparu depuis un bout de temps.

 

L'atome primitif de George Le maître ,aurait la taille comme nous l'explique Jean pierre Luminet de notre système solaire.

 

"rgXP-O8Gbo4" via YouTube
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

Maintenant si on songe aux dimensions de l'univers ,avec sa matière,qu'on inverse le zoom vers

"10-43 seconde : le mur de Planck"

 

"10-43 seconde, c’est pour la physique quantique l’unité de temps incompressible. A ce temps de Planck, l’univers a déjà une taille 10-33 cm … C’est également pour nous la plus petite unité d’espace, la plus petite distance possible entre deux points dans l’univers … une distance indivisible."

 

http://www.astropolis.fr/articles/histoire-de-univers/la-premiere-seconde-de-l'univers/la-premiere-seconde-de-l'univers.html

 

 

Comme on trouve le soleil petit,quant on songe au départ et à l"arrivé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis d'accord, mais je trouve quand même que "l'information" est un bon terme, au même titre que le mot "énergie" qui n'est pas définit dans son essence et qui ne sonne pas pareil dans toute les bouche.

 

C'est un concept difficile à cerner totalement parce qu'il est fondamental, mais on peut l'utiliser non ?

Je ne suis pas d'accord. L'énergie a une définition, et quand dans un discours de physique on parle d'énergie, tout le monde comprend la même chose.

 

Quant au concept d'information, il n'est pas fondamental puisque ce n'est qu'un mot vague de la langue courante que certains internautes utilisent (vous l'avez déjà vu dans une publication de science physique ? alors !). Ou alors tu emploies le mot « information » dans un autre sens, mais je ne sais pas lequel. Et c'est justement le défaut de ce terme (qui ne fait pas partie des concepts de la science pyhysique).

Edited by 'Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

 

Nous savons ici que si le Soleil disparaissait d'un coup, nous ne le saurions visuellement que 8mn plus tard à cause de la vitesse de la lumière qui est d'environ 300 000 km/s.

Gravitationnellement, qu'en est-il? La déformation de l'espace-temps disparaitrait-elle aussi en mettant 8mn pour qu'on s'en aperçoive? Ou la déformation disparaîtrait-elle instantanément ; dans ce cas la Terre prendrait la tangente 8mn avant le black out.

 

Et si... oh et puis non, je vais plutôt me faire un thé.

 

:dehors:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais dire les choses différemment.

Si le soleil disparaissait d'un coup, les derniers photons émis mettrons 8 mn pour nous informer. La déformation de l'espace-temps disparaitrait-elle progressivement en tenant compte de la vitesse des gravitons © ou bien comme le Soleil n'est plus là d'un coup, la gravitation du au Soleil (donc la courbure de l'espace-temps du à la masse du Soleil) n'est plus là d'un coup?

Bien sûr le fait de faire disparaitre le Soleil n'est qu'une simple expérience de pensée.

D'une autre manière, si une masse apparait d'un coup à un endroit, la déformation de l'espace temps s'installerait-elle d'un coup dans tout l'univers (la portée de la force de gravitation est infinie) ou non?

Question plus générale : comment et ou agissent les gravitons (s'ils existent!) :rolleyes:

Edited by Eric Gagnereau

Share this post


Link to post
Share on other sites
vous l'avez déjà vu dans une publication de science physique ?

Il est très fréquemment utilisé dans le livre de Susskind précédemment cité. Les Bogdanov en parlent aussi beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

 

Remplaces voir graviton par Boson de Higgs.

 

Il n'y a plus de boson de Higgs depuis le Big Bang ; le champs de Higgs par contre est toujours présent.

Le graviton (qui reste hypothétique) en théorie a une masse nulle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, c'est rigolo, il y a justement une vidéo qui en parle :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, c'est rigolo, il y a justement une vidéo qui en parle :

 

 

Qui en parle et qui donne même la réponse à la question :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, c'est rigolo, il y a justement une vidéo qui en parle :

 

 

Vidéo très bien faite, dans laquelle est dit que les planètes prendront la tangente le temps que l'info (le soleil disparait d'un coup) arrive à la vitesse c ; en l'occurence 8mn pour la Terre.

Bien trouvé Z80.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Les vidéos semblent dire que les planètes et autres corps du système solaire prendront la tangente (c’est OK) et continueront sur une ligne droite, constituée par cette tangente, vers l’étoile par laquelle passait la tangente au moment du « larguage » (ce qui me semble moins OK).

 

Je pensais qu’il subsistait un barycentre du système solaire, hors soleil bien sûr, et que celui-ci exercerait des forces gravitationnelles qui dans tous les cas infléchiraient la «straight line» dont parle une des vidéos, et pourrait peut-être même faire revenir certains corps vers le barycentre, dans un yo yo difficile à modéliser, mais sans doute intéressant.

La vitesse de prise de tangente des corps gravitant précédemment autour du barycentre du système solaire, soleil inclus, est-elle à coup sûr supérieure à la vitesse de libération par rapport au barycentre sans soleil ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

 

Comme je l’avais considéré au poste 2 la réorganisation du cortège planétaire ne serait pas facile.

Bravo à ceux qui s’y collent…

 

Après une éventuelle simulation (modèle) par ordinateur en 3 D tant qu’à faire, si on aboutit avec plus ou moins d’anomalies ça doit exister dans le vrai modèle, il serait intéressant de se pencher sur la température de la terre qui aurait perdu son soleil dans un laps de temps disons un mois ,un an pour le choix significatif.

Mais,

Si le Soleil disparaissait d'un coup... poste 1

 

Il y a ,au moins un cas de figure où ça ne se passerait pas comme prévu (imaginé).

 

Une masse pareille en un claquement de doigts, impossible,

 

Mais si mais si, ça s’est produit il y a pas longtemps et même qu’on est toujours vivant.

 

Voici une solide preuve de la masse du soleil disparu complètement.

 

https://farm5.staticflickr.com/4340/36590971551_9f8930f73e_c.jpg

 

Félicitation à ceux qui ont immortalisé l’ événement .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.