snake59

Ça n arrive pas qu'au autres

Recommended Posts

Agenouillé sur une règle en aluminium... plus longtemps en cas de port de pantalon... coups de ladite sur les doigts tendus serrés... Une institutrice de 1960 était quand même moins embêtée qu'aujourd'hui ! Les enfants sont devenus bien douillets et les parents bien idéalistes !

Eh, ... T'as déjà vu un gamin de 5 ans, humilié pendant 6 mois (et ce n'était pas le seul), parler de suicide ?

Edited by Modération

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Dis, t'habiterais pas dans le Var des fois ?

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/faits-divers-var-un-%c3%a9l%c3%a8ve-apporte-une-bombe-lacrymog%c3%a8ne-%c3%a0-l%e2%80%99%c3%a9cole-12-personnes-incommod%c3%a9es/ar-AAv3H0d?li=BBoJIji&ocid=mailsignout

 

Vaut mieux se faire remonter les bretelles et avoir une réputation de MadMax que bien marcher dans les clous et s'en prendre plein la tronche :beer:

 

Bon ciel

Edited by Leimury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Ce genre d'incidents était monnaie courante à mon époque au collège (plusieurs fois les couloirs ont été évacués après qu'un petit malin ait gazé les locaux avec une lacrymo)... sauf que :

- ça ne sortait pas dans la presse

- il valait mieux pour eux que les auteurs ne se fassent pas attraper par le dirlo de l'époque

Share this post


Link to post
Share on other sites

Snake, comment c'est passé la rentrée ? Est-ce que les tensions se sont apaisées ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou rigel

 

Merci de demander 😊

 

La rentrée nickel , depuis que j ai enregistrer une conversation houleuse sur le tel avec la directrice , il est beaucoup moins le vilain canard , et coïncidence ses notes et son comportement on également changer....en bien il est passer de 1 en poésie à 15 , pourvu que çà continue , bon reste le soin mais ....pas de chance pour ça il tient de moi 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut snake59.

 

C'est une bonne nouvelle .

 

Mais :

depuis que j ai enregistrer une conversation houleuse sur le tel avec la directrice

 

Très bonne idée mais chuuut

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je découvre cette bien triste histoire et ne peux que vous apporter à toi et ton fils toute ma sympathie et compassion. La lecture de ton récit m'a fait froid dans le dos et m'a enserré le coeur dans un étau. Je n'ai pas lu tous les messages suivant mais à priori ca a l'air de s'arranger et c'est tout ce que l'on souhaite.

Beaucoup de courage à vous et bravo au fiston pour les résultats scolaires malgré les difficultés !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coucou rigel

 

Merci de demander 😊

 

La rentrée nickel , depuis que j ai enregistrer une conversation houleuse sur le tel avec la directrice , il est beaucoup moins le vilain canard , et coïncidence ses notes et son comportement on également changer....en bien il est passer de 1 en poésie à 15 , pourvu que çà continue , bon reste le soin mais ....pas de chance pour ça il tient de moi 😊

 

Dans ton texte d'ouverture tu disais que ton fils se faisait harceler, puis dans ton avant dernier message (si j'ai bien compris ?), tu dis qu'en fin de compte, c'est lui qui harcelait... Comme quoi on pourrait mieux comprendre le comportement du père de ces deux gamines avec les deux sons de cloches de cet "histoire" pour pouvoir se faire un avis. Non, je n'irais pas effacer mon premier message va. :p

 

J'espère que ça continuera comme ça pour ton fils et toi bien sur... Sans oublier que les deux gamines vont elles enfin retrouver leurs tranquillités... Puis et puis ça va être aussi plus cool pour la directrice. La belle vie en somme, tout est bien qui fini bien. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si c’est de l´humour il est nul

Si c’en est pas, c‘est toi qui est con, j‘espère pour eux que tu n‘as pas d‘enfants et que tu ne côtoyes pas ceux des autres

 

Bonsoir,

 

Je suis sincèrement désolé de faire remonter ce post mais d'une part il reste assez récent, et d'autre part, je souhaiterais répondre à cela.

 

Yui, tu est quelqu'un que j'affectionne sur ce forum, mais dans le cas présent, je me dois de te dire que tu te trompes. Parfois, il n'y a pas d'autres choix que de se battre.

 

Je suis non-violent, au sens que je n'ai jamais frappé qui que ce soit en premier et que, y compris quand je suis moi-même frappé, je fais tout pour ne pas avoir à le faire moi-même. Tu dis que la violence ne résout rien etc...mais parfois la violence, sans pour autant résoudre un problème, en est la seule issue.

 

J'ai été harcelé pendant douze années dans le cadre scolaire. Je me rappelles en particulier d'un cas ou une trentaine d'élèves du collège où j'étais m'ont encerclé avec l'intention de me frapper. Qu'es-ce que j'aurais du faire? Appeler les surveillants qui avaient très bien vu ce qui se passait et ne bougeaient pas? Eh bien, non, j'ai foncé sur le plus proche pour sauver ma peau.

 

Ah oui, quand le harcèlement à mon égard s'est arrêté? Trois "meneurs" me harcelaient quotidiennement. Un a tenté de m'attaquer alors qu'il y avait une table de ping pong en béton derrière-moi, je me suis décalé, et je l'ai éclaté contre. Les deux autres, je les ai pris sous le bras, et ils sont arrivés bleus dans le bureau de la CPE. Je ne suis pas fier de ce que j'ai fait, j'ai failli me faire virer de l'établissement temporairement à cause de cela (!) mais plus personne n'est allé me harceler à nouveau.

 

Morale: La violence n'est pas la solution, mais parfois on est obligé de se défendre qu'on le veuille ou non.

 

Hors, les raisonnements que tu tiens me semblent en contradiction avec cet état de faits. Tu dis que les gosses ne devraient surtout jamais être frappés. Je regrette, parfois, les "gosses" entre eux y sont obligés, et je suis le premier à le regretter. Mais on ne peut pas avoir une posture "bien pensante" en pensant que les personnels scolaires sont tous bienveillants et compétents,ou encore que les gamins sont d'innocentes petites créatures. Ce n'est pas le cas. Mon expérience de quand j'étais "gosse" tend d'ailleurs à le prouver.

 

Voilà, encore une fois désolé de faire remonter cette discussion délaissée depuis un petit mois mais je pense qu'il est important que je fasse cet éclaircissement, ce sujet m'ayant touché personnellement par le passé.

 

Amicalement :)

 

Nathan

Edited by bubu bis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Bubu,

Je ne vois pas de rapport entre ta réponse et ce que Yui avait écrit. Yui parlait de la violence d'un instit.

 

Pour rebondir ce que tu as dit, cas de mon fils quand il été âgé 11 ans. Un "kaid" tirait une fille par les cheveux en la trainant par terre. Mon fils s'est interposé, le kaïd lui a ri au nez, mais a lâché fille. Il a voulu frapper mon fils, un truc bien bourrin genre crochet parant de bien loin qu'on voit arriver à 2 km. Celui ci l'a contré par un soto uké puis gyaku zuki et mawashi jambe avant :be: les deux coups n'ont pas touché le kaid, s'arrêtant à quelques centimètres de la tête (c'est le but du karaté en compétition, surtout chez le jeunes: maîtrise de la touche). Aucun coup physique porté, donc... Mais tout le monde autour ayant vu ça s'est mis à se moquer de ce "kaid". Son statut en a pris un coup d'ailleurs puisqu'il n'a plus jamais recommencé.

 

S'en est suivi convocation par la direction... Pas pour ce kaid bien connu, of course. Mais pas eu besoin de me justifier, c'est la mère de la fille (qui est ma voisine) qui a pris la défense en exigeant d'être présente.

 

Il est clair que je ne promeus en aucun cas l'usage de la violence. Et il est possible que dans un autre cas, mon fils aurait pu râter son coup et blesser gravement l'agresseur. Mais que fallait il faire ? Laisser la jeune fille se faire arrârcher les genoux ? Prendre le crochet en pleine face sans rien dire ?

 

Je suis fier de ce qu'il a fait ce jour là. Mon fils a maintenant 18 ans, la jeune fille est toujours sa voisine et ce sont de très bons amis. Et l'ancien kaid n'a plus causé de soucis à l'école.

Edited by Gontran

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou

 

Pour mon histoire , mon fils a la paix maintenant a par quelques insulte de temps en temps , mais cela semble être un autre problème dut a la ville que j habite malheureusement .

 

Pas loin de chez moi , dans le journal , j ai vu le cas d un enfant qui non.seulement a été privé de récréation , pour la directrice ce fut le moyen trouver pour régler le problème de son harcèlement , ce qui a rien changer et au final a dus changer d école car 2 autres continué a le harceler , eux on rien eu et l enfants double sanction pas de récréation et après on le change d école , sincèrement je sais.pas où mène tant de clémence face à un problème aussi grave .

 

Soit on va faire des enfants qui auront une telle violence refoulé qui , quand elle va sortir va être lourde de conséquence , ou alors nos enfants devront devenir des brutes sans cervelles pour avoir une chance socialement de pouvoir s épanouir .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas de rapport entre ta réponse et ce que Yui avait écrit. Yui parlait de la violence d'un instit.

 

Bonjour Gontran,

 

Je vais donc tenter de l'expliquer.

 

Pour moi, le fait qu'un instit aujourd'hui n'ait pas le droit d'utiliser des châtiments physiques et le fait qu'un élève ait le droit de se défendre sont profondément liés.

 

Aujourd'hui des instits se font agresser en cours: pourquoi? Parce-qu'ils n'ont pas le droit de se défendre. Pourquoi il y a-t-il tant de gens harcelés aujourd'hui? Parce-que les encadrants des établissements considèrent que la seule façon de se défendre est le dialogue (ce que j'approuve) mais qu'il est ignominieux d'employer la violence parce-qu'eux-mêmes n'ont pas le droit de l'employer (ce que je désapprouve farouchement bien qu'étant convaincu de la non-violence). Et le cas de ton fils pourrait faire office de cas d'école dans ce domaine (sans mauvais jeu de mots). Voilà le rapport au message de Yui que certes, je n'avais pas explicité dans ma réponse.

 

Et puis je me permettrais de rajouter pour conclure par un exemple frappant. Quelle a été la constante des programmes des candidats à la Présidentielle? Tous ont proposé la "restauration de l'autorité du maître". Je suis totalement apolitique, mais ça montre une chose: c'est que le problème de l'autorité du maître, celui du droit d'autodéfense des enfants et du harcèlement sont liés. Prouvant, s'il en est encore besoin, que mon message n'est pas si décousu que cela.

 

Amicalement :)

 

Nathan

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Soit on va faire des enfants qui auront une telle violence refoulé qui , quand elle va sortir va être lourde de conséquence , ou alors nos enfants devront devenir des brutes sans cervelles pour avoir une chance socialement de pouvoir s épanouir .

 

Tu en parle comme si le phénomène était nouveau, il y a toujours eu des souffre douleurs dans les cours de récréations et les enseignants dans leur grande majorité s'en sont toujours foutus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu en parle comme si le phénomène était nouveau, il y a toujours eu des souffre douleurs dans les cours de récréations et les enseignants dans leur grande majorité s'en sont toujours foutus

Tu te bases sur quelle étude scientifique (pour reprendre tes termes sur un autre fil) pour affirmer ce genre de conneries ? :?:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu te bases sur quelle étude scientifique (pour reprendre tes termes sur un autre fil) pour affirmer ce genre de conneries ? :?:

 

Sur mon vécu ! Et je ne vous autorise aucunement à m'interpeller sur un pareil ton ! Vous vous prenez pour qui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur mon vécu ! Et je ne vous autorise aucunement à m'interpeller sur un pareil ton ! Vous vous prenez pour qui ?

 

Faut pas le prendre comme ça...tout le monde s'interpèle plus ou moins brutalement sur le net.

 

Amicalement :)

 

Nathan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur mon vécu ! Et je ne vous autorise aucunement à m'interpeller sur un pareil ton ! Vous vous prenez pour qui ?

 

Pour un instit ;)

 

Ton vécu a donc connu une grande majorité des enseignants ? :?:

 

Arrête de monter sur tes grands chevaux Maurice :)

Edited by pat59

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu en parle comme si le phénomène était nouveau, il y a toujours eu des souffre douleurs dans les cours de récréations et les enseignants dans leur grande majorité s'en sont toujours foutus

 

Coucou

 

Je sais pas pour toi , mais deja avant les enfants avaient pas autant de droit quand ils faisaient ça , les parents une paire de baffe on en parle plus , avant quand un.enfants se faisait attraper par un adulte il n envoyait pas boulet en lui sortant ses droit ou des insultes , et le plus criant avant les.profs eux même n avais pas a soutenir les brutes sous peine d etre eux meme des victimes .

Et ceux que tu appelle des souffres douleurs ,ce sont des enfants qui sont a l ecole pour faire ce qui est prevu , se socialiser et apprendre si pour toi ca veut dire avoir l étiquette souffre douleur je pense que tes commentaires vont etre tres mal reçu 😑

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coucou

 

Je sais pas pour toi , mais deja avant les enfants avaient pas autant de droit quand ils faisaient ça , les parents une paire de baffe on en parle plus , avant quand un.enfants se faisait attraper par un adulte il n envoyait pas boulet en lui sortant ses droit ou des insultes , et le plus criant avant les.profs eux même n avais pas a soutenir les brutes sous peine d etre eux meme des victimes .

Et ceux que tu appelle des souffres douleurs ,ce sont des enfants qui sont a l ecole pour faire ce qui est prevu , se socialiser et apprendre si pour toi ca veut dire avoir l étiquette souffre douleur je pense que tes commentaires vont etre tres mal reçu 😑

 

Sur la première partie tu as tout a fait raison

Sur la seconde, j'ai du mal me faire comprendre, je dis simplement qu'il y a toujours eu des caïds de cours de récréation qui se sont toujours amusés lâchement à humilier ceux qui leurs semblaient différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur la première partie tu as tout a fait raison

Sur la seconde, j'ai du mal me faire comprendre, je dis simplement qu'il y a toujours eu des caïds de cours de récréation qui se sont toujours amusés lâchement à humilier ceux qui leurs semblaient différents.

 

Oui, mais la forme n'était pas aussi violente qu'aujourd'hui.

 

Amicalement :)

 

Nathan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils n’interviennent quasiment jamais quand cela se passe à l’extérieur de l'établissement

 

je sais bien qu'il ne faut jamais mettre tout le monde dans le même panier, mais d'une façon générale j'ai désormais une certaine aversion envers le corps enseignant

 

Hello,

 

C'EST TOTALEMENT FAUX.

Je suis navré que ton vécu ne te donne qu'un éclairage du corps auquel j'appartiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais le plus révoltant dans ce genre de situation c'est le laxisme des professeurs qui s'en foutent littéralement, il n'y a pas d'autres mots.

Ils n'interviennent en récréation que s'il y a bagarre effective

Ils n’interviennent quasiment jamais quand cela se passe à l’extérieur de l'établissement

 

je sais bien qu'il ne faut jamais mettre tout le monde dans le même panier, mais d'une façon générale j'ai désormais une certaine aversion envers le corps enseignant

Bonjour Madame Areole Garner, :)

 

Ainsi, vous avez « désormais une certaine aversion envers le corps enseignant », donc vous ne l'avez pas toujours eu. ;) Peut-on savoir ce qui a fait changer votre opinion sur le corps enseignant”, et vers quelle époque cela est-il arrivé ? :?:

 

Ne croyez-vous pas que ce ne sont pas quelques malheureuses brebis galeuses” membres du corps enseignants qui vous autorisent à jeter l'opprobre sur la très grande majorité des personnes qui s'investissent tant dans ce fameux corps enseignant ? :?:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, garde une chose en tête : la directrice de l'établissement est responsable de ce qui s'y passe ( vu ou pas... ) et sa responsabilité peut être engagée pour défaut de surveillance et manquement à l'obligation de sécurité qu'elle a en vers ces enfants. Le harcèlement est malheureusement quelque chose de très peu reconnu et que les différents membres responsables des établissements scolaires rejettent en bloc comme si il n'existait pas. En dehors de l'école c'est vrai que ce n'est pas de sa responsabilité même si elle peut et doit agir en interne. Dans ce cadre ça sera directement en vers les parent qu'il faudra déposer une plainte pour responsabilité du fait d'autrui et pour l'agression a coté.

 

Le tout est de suivre ce que t'as indiqué de façon très clair Vivlepic et surtout de rappeler aux parents que les actes de leurs enfants leur sont directement imputables étant donné qu'ils sont mineurs ! généralement ça les calmes.

 

Sinon il faut évidement que tu fasse constater le point auquel en est arrivé ton enfant pour éviter ce harcèlement, c'est très grave et, contrairement aux écoles qui se mettent un bandeau sur les yeux, l'administration et les tribunaux civils ne rigolent mais alors pas du tout avec ça et le sanctionne systématiquement.

 

Bon courage, si je peux te donner un conseil il faut qu'il en parle sinon ça peut avoir des répercutions sur son avenir, même inconsciemment, et le fait qu'on te donne raison juridiquement parlant sur ce point va surement le rassurer et lui montrer que les méchants se font punir ;)

Edited by TheoR

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le harcèlement est malheureusement quelque chose de très peu reconnu et que les différents membres responsables des établissements scolaires rejettent en bloc comme si il n'existait pas. En dehors de l'école c'est vrai que ce n'est pas de sa responsabilité même si elle peut et doit agir en interne. ..., contrairement aux écoles qui se mettent un bandeau sur les yeux,...

 

+ 1

je me sens moins seule ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le harcèlement est malheureusement quelque chose de très peu reconnu et que les différents membres responsables des établissements scolaires rejettent en bloc comme si il n'existait pas.

 

C'est quand même incroyable de lire ce genre d'inepties tous les deux ou trois messages :b:

 

Même question qu'à M. Garner (à laquelle il n'a d'ailleurs pas répondu, faute d'arguments, parce que le vécu d'une personne, jusqu'à preuve du contraire, ça ne fait pas une généralité) : tu te bases sur quoi pour affirmer ce genre de bêtises ?

 

Tu es enseignant ??? Tu es au courant de ce qui se fait dans les écoles, collèges ou lycées pour lutter contre le harcèlement scolaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila ce qui est mis en place dans le collège de mon fils en 6 ieme:

Association Leo Lagrange, lutte contre le harcèlement, classe de 6eme. ::)

 

" Pour vivre ensemble, faisons un pas"

 

A partir de plusieurs supports pédagogiques, analyse des mécanismes de violence et de harcèlement et des solutions possibles à l'échelle des élèves en tant que citoyen en devenir.

 

le projet permet de prendre conscience de la façon dont certains comportements peuvent être ressentis comme violents et de leurs conséquences sur autrui. il vise donc à favoriser une éthique de vie : le vivre ensemble. "

 

Association Leo Lagrange, mouvement d'éducation populaire agissant dans le domaine des politiques enfance jeunesse.

et s'y ajoute des ateliers sur les discriminations et sur les differences.

Dernierement, mon fils a meme participé à un match d'handibasket avec l'equipe regionale handisport.

 

 

 

Comme je l'ai deja dis, cela marche très bien avec une equipe pedagogique extra et reactive d'enseignants fonctionnaires!

 

Donc pas de generalité sur l'education nationale:)

.

Edited by Sobiesky

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le harcèlement est malheureusement quelque chose de très peu reconnu et que les différents membres responsables des établissements scolaires rejettent en bloc comme si il n'existait pas.

 

Hello,

 

C'EST TOTALEMENT FAUX.

Je suis navré que ton vécu ne te donne qu'un éclairage du corps auquel j'appartiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur mon vécu ! Et je ne vous autorise aucunement à m'interpeller sur un pareil ton ! Vous vous prenez pour qui ?

 

Ton vécu n'a aucune valeur scientifique. Il faut éviter de généraliser je pense...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gildas,nous ne sommes pas ici en sciences fondamentales mais plutôt en sciences sociales ici, donc le vécu influence forcément le point de vu.. mais l intéressant est bien sur de confronter les différents vécus pour voir si on peut en tirer quelques enseignements:)

Mon vécu concerne par exemple un petit collège dans la campagne, d’où les enfants ont une vue imprenable sur les Pyrénées en cours de math ou sur les champs de Tournesols et dont la moitie a papa ou maman qui bosse pour Airbus. Les conditions y font certainement qu'il y est plus facile d'y être à l’écoute qu'ailleurs...

donc mon vécu n'est pas universel...il est juste à prendre en compte comme celui de Nathan ou d'Areole.

 

Tu as par contre je pens raison, pas de generalisation, mais de l'integration d'experiences

Edited by Sobiesky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.