gabal

Soleil H alpha Haute chromosphère et basse chromosphèe

Recommended Posts

Bonjour,

une  matinée d'observation de 8H à 12H m'a permis de faire de nombreuses images de la chromosphère solaire.

J'ai joué avec  la bande passante du daystar quark. La première image avec une longueur d'onde décalée vers le bleu me permet d'accéder à la  basse chromosphère. On voit en bas à droite sous la zone active un groupe de tache solaire et au limbe la faible épaisseur de la chromosphère. Sur la seconde image, la bande passante est centrée sur h alpha la chromosphère visible est alors plus épaisse,  les filaments de la zone active plus épais et le groupe de tache moins perceptible.

J'avais caractérisé mon daystar il y a quelques temps http://gabalou.canalblog.com/archives/2017/10/01/35726234.html  Le champs de vitesse radiale, c'est à dire les détails se déplaçant dans la ligne de visée, est assez large bien que la bande passante soit de l'ordre de 0,4A avec une transmission bi réfringente propre au mica que le daystar utilise.

L'acquisition se fait avec une ZWO174 mono+barlow 2X, au foyer du quark,  derrière un mak 127 f15.  Vent assez soutenu avec des rafales, turbulence toutefois faible (!). Séquences de 1000 images  50 i/s traitée par AS2 et R6, Superflat à chaque changement de bande passante. J'ai recadré les deux images pour la présentation.

Le reste des images va m'occuper pour un bon bout de temps.

J'espère que ça vous intéressera.

 

Soleil_11_01_59_g5_ap1117_crop_bis.png

Soleil_11_57_48_g5_ap905_crop_bis.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes photos et merci pour les explications sur le décalage du quark.

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolies images, très parlantes et témoignant bien de l'épaisseur de la chromosphère en fonction du réglage du filtre.

La manip de mesure du filtre est également très instructive!

Si jamais tu cherches à faire une étude des populations de filtre Halpha, j'ai un daystar et un solarspectrum qui rêveraient de se faire ausculter...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je suis demandeur. Mais du fait de la résolution spectrale à laquelle j'ai accés je ne peux tester qualitativement que des étalons pas trop étroit minimum 0.3 A de bande passante. Le solar spectrum doit être en dessous. On peut toujours faire une étude quantitave sur le flux.

 

Un autre exemple, le deuxième groupe de tache présent sur le disque solaire.

Celle de 12h12 la chromosphère tout juste au dessus de la  photosphère. On croirait presque une image en lumière blanche si ce n'était l'absence de granulation.

Celle de 11H56 un peu plus haut dans la chromosphère, avec l'étalon centré sur h alpha. La chromosphère recouvre complètement les filaments sombres s'élevant des taches et elle devient brillante.

 

Images recadrées pour la présentation.

 

Soleil_12_12_03_g5_ap1304_bis.png

Soleil_11_56_01_g5_ap1246_bis.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

SUPERBES images, notamment la seconde, effet 3D garanti !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe!

c'est fou la différence entre les 2 images.

Quel serait le moyen de savoir qu'on est bien calé sur la bande Halpha? ni trop dans le bleu ni trop dans le rouge...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

Enfin une autre comparaison sur un filament entre haute et basse chromosphère. La comparaison est plus ardue car la qualité des images est très inégale la turbulence ayant été plus mauvaise sur la deuxième.

Celle de 11H43, basse chromosphère, les "vallées" sont plus larges le long filament est haché et composé de multiples petit tubes de flux.

Celle de 11H53, image médiocre centré h alpha, un peu plus haut dans la chromosphère, les "vallées" sont plus étroites, le long filament est maintenant continu, les tubes de flux plus discret et large (turbulence ?).

 

Conclusion la chromosphère révèle des détails très différents suivant le réglage de l'étalon. Intensité, détails chromosphériques et photosphériques sont d'une différence étonnante.On peut avec nos étalons faire une tomographie de la chromosphère depuis la photosphère. Malheureusement avec un Quark il faut attendre quelque minutes au changement de bande passante, refaire les flats à chaques fois et on n'a pas d'indicateur du centre de raie comme sur d'autre étalon plus onéreux, la valeur scientifique s'en trouve amoindrie.

 

Soleil_11_43_25_g5_ap1268_bis.png

Soleil_11_53_19_g5_ap1239_bis.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sébastien : en le passant au spectro sur un continuum tu peux caractériser tes réglages d'étalons, si la bande passante ne dépend pas d'autre paramètre environnementaux, comme la température, la pression atmosphérique c'est alors reproductible sur le terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes images solaires !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Gabal,

 

Comme dit par des intervenants,images très parlantes.J'ai constaté aussi(et pas que moi) que l'inclinaison du filtre donne des résultats en visuel différends et dans la bande des 0,5 angströms.Mais je n'ai pas tes connaissances pour aller plus loin;)

 

Jean Louis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.