Gontran

Nouvel observatoire ! (mais faut enlever l'ancien chalet...)

Recommended Posts

Même pas ! Un gentil confrère astram m'a contacté pour une raquette d'occasion :) J'attends le paquet...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mise à jour:

- Abris mis en peinture

- Carrelage fait

- Elecricité et éclairage installé.

Pour le carrelage, la dalle en béton était pratiquement droite; j'ai fait un double encollage avec une colle très forte pour extérieur. Carrelage pleine masse à 10€ le m². Il est moche mais il fait le job !

Pour l'électricité, j'ai dû creuser une tranchée de 30m de long et 60 de profondeur. Une looongue bèche (et 2 passage) et du courage... J'ai remis la terre et la pelouse en place, on ne voit Presque plus rien après 3 semaines.

PEinture.jpg.952340bb96795df3c4c730cbc479c2e2.jpg

 

carrelage.thumb.jpg.2476291a005ad94c983c23c3ece537e4.jpg

  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Info pour ceux qui veulent se lancer:

Entre l'idée et la finition totale (peinture, carrelage, électricité), il s'est écoulé 1 an. J'ai passé 5 jours pleins pour la construction au mois de juillet, les travaux ont donc avancé rapidement à cette période. Pour le reste, c'était au bon gré de mes disponibilités et de la météo...

 

Le plus difficile a été la construction des portes (faites de A à Z). Si c'était à refaire, je pense que je prendrai des portes existantes et que je construirai l'abri autour. Mais je ne trouvais pas de portes comme je le voulais aux dimensions que je voulais. Il y avait des modèles qui correspondant à la forme désirée, mais en taille "maison", ce qui aurait fait un abri beaucoup trop haut.

 

Calendrier:

- Mai 2018: début des plans et des achats de matériaux

- Juin 2018: début des travaux - j'enlève l'ancien chalet.

- mi Juillet 2018: dale coulee, fondation du pied coulé, début de l'ossature.

- fin juillet 2018: ossature finie, murs construits, toit roulant installé (mais non opérationel) => plus de pluie par le toit.

- Début septembre 2018: bardage, fenêtres et portes terminées (mais pas encore le plexi sur les vitres).

- Mi Octobre 2018: goutière, vitres posées. L'abri est 100% isolé de la pluie.

- Début décembre 2018: toit ouvrant opérationnel.

- Fin février 2019: Colonne béton faite.

- Mi Mars 2019: Platine faite, monture installée. Le télescope est opérationnel sur batteries.

- Mi Avril 2019: Tranché pour l'électricité. Electricité installée. Le télescope est opréationnel sur secteur.

- Fin Mai 2019: Peintures et carrelages finis. L'observatoire est officiellement terminé.

 

Tout ce qui se fera après sera du "bonus" par rapport aux besoins initiaux :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle réalisation , pour la tranchée je te comprends même topo pour moi  (17m dans le dur) une bonne bêche et du courage ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas pensé au carrelage autour du pilier , ça peut être glissant avec l'humidité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas eu de soucis jusqu'à présent. Et pourtant, en Belgique, l'humidité, on connait...

Share this post


Link to post
Share on other sites

belle réalisation, petite remarque sur les tiges filetées qui dépassent au dessus de la platine, moi aussi je les avais laissées dépasser avec mon EQ6, puis je suis passé à une EQ6RPro, mais, surprise, cette monture a des renflements juste à la base qui ne passent plus entre les tiges, donc obligation de les couper juste au dessus de l'écrou sinon ça passe plus....

Mais bon, c'est pas un gros souci, juste à savoir, au cas ou...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/06/2018 à 14:55, Petitprost a dit :

Bonjour ,

 

aurais tu des photos du système d'arrimage du toit ouvrant ?

Je suis en pleine réflexion sur le sujet pour mon abri

Merci

 

au passage, pour les rails et l'arrimage, j'ai utilisé des rails Mantion, qui servent à faire les rails de suspension des portails roulants, donc placés en haut, ouverture vers le bas, ici on les place à l'envers, ouverture vers le haut, un chariot à 4 roulettes se glisse dedans avec une vis vers le haut qui peut traverser la barre de support du toit, ainsi plus besoin d'arrimage, le toit est solidaire du rail et aucun risque que ça décolle quand on cherche à faire pas trop lourd, ce qui est plutôt mieux....

 

mais encore bravo pour la réalisation, c'est vraiment nickel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@bemo

L'idée est bonne pour le rail mantion à l'envers.

En revanche, quid de l'accumulation des eaux de pluie dans le rail retourné ? Tu as mis une légère pente sur la charpente extérieure ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui on peut faire une légère pente mais le mieux est de faire quelques trous là ou l'eau s'accumule et y a plus de soucis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est ça, ça y ressemble fortement, et ça bloque bien le toit en vertical.

Mais attention à l'hiver et au gel, prévoir ces petits trous d'évacuation de l'eau sinon j'ai déjà expérimenté le blocage du toit à 3h du matin....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement , il faudra prendre en compte cet donnée 

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour mon abri, système plus rudimentaire: un rail de portail sur lequel vient se poser le toit. Dans la structure du toit, des roulettes pouvant supporter chacune 100 kg… (j'en ai 6).

L'inconvénient, c'est qu'il faut un système d'arrimage. J'ai fait ça avec 4 crochets mobiles qui se "serrent" en vissant (photo ci dessous des crochets). J'ai pris du 120 km/h de vent il n'y a pas longtemps, ça ne bouge pas d'un poil.

20180725_183430.thumb.jpg.8dc633490bb0f5555f04bab282a5d73f.jpg

 

Voici ce que j'utilise pour arrimer (x4). En vissant, le toit vient se plaquer contre l'abri.

 

image.png.8c2f5f1d4cff7291fdb34dbce0b3ecf2.png

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

oui, très bonne solution aussi, par contre si un jour tu veux automatiser, c'est plus compliqué à défaire les crochets en remote... 😉

mais si pas d'automatisation, c'est parfait, évidemment !

Edited by bemo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, bemo a dit :

oui, très bonne solution aussi, par contre si un jour tu veux automatiser, c'est plus compliqué à défaire les crochets en remote... 😉

mais si pas d'automatisation, c'est parfait, évidemment !

très juste en remote c'est compliqué, mais si il n'y avait que ça...

Le vent et les  tempêtes imprévisibles en France depuis quelques années, les rails mansions sécurisent pas mal le toit et l'esprit.

 

Où as tu fais tes trous de drainage Bernard  ?

Edited by Raphael_OD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste sur le bas des rails en perçant un peu de biais depuis le haut ou directement sur le côté toujours au plus bas, ça suffit à drainer l'eau qui s'y accumule, sinon prévoir une petite pente à la construction serait aussi une bonne solution.

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.