patrick60

Que sera l'astronomie amateur dans le futur ?

Messages recommandés

Selon vous, que sera l'astronomie-amateur dans un siècle ou deux ?

 

Le prédictions sont toujours délicates et dépendent de multiples facteurs. On suppose une évolution "constante" dans nos sociétés technologiques, sans grand bouleversements.

 

  • Aurons-nous tous la possibilité de piloter le VLT depuis notre salon ?
  • Les bio-technologies nous permettrons-t-elle de nous affranchir de nos gros télescopes...mais à quel "prix" ?
  • Reviendrons-nous aux montures en bois et aux miroir polis à la main faute d'énergie électrique ?
  • L'astro aura-t-elle elle tout simplement disparue car nous pourrons voyager dans l'espace-temps ? On peut rêver...

 

Bien entendu tout cela relève des politiques culturelles mise en place...ou non.

 

Personnellement, et au vu du contexte actuel en Europe, je pense que ce loisir restera encore trop inaccessibles à la majeur partie des gens, faute de pouvoir d'achat et de réelles politiques publiques éducatives consensuelles généralisées, par exemple au niveau européen. Si on observe une démocratisation de l'astro. en France ces dernières années, de part la baisse du cout des instruments - mais aussi de leur qualité - ce loisir reste encore onéreux voire méconnu, malgré les nombreuses initiatives très louables de nos clubs. La seule problématique de la pollution lumineuse n'engage pas spécialement à lever les yeux là-haut...

 

A vos claviers ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aura des led partout et bien rares seront ceux qui pourront observer autre chose que des objets très brillants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quels seront les aspirations des hommes dans deux siècles ; il m'est alors impossible de répondre à la question. Bien sûr, on pourrait remplir des pages sur le sujet : c'est une spécialité bien française ... 

En revanche, dès aujourd'hui, il me parait faux d'affirmer que notre passion est inaccessible à la majorité des gens. Disons plus justement, au risque de paraître grossier, que les gens n'en ont rien à foutre. Je me souviens qu'à mes débuts, posséder un instrument, fut-il modeste (ma première lunette possédait une ouverture de 43 mm, j'en dispose encore), tenait souvent du rêve. Aujourd'hui n'importe quel ado consacre bien plus à son Smartphone ou similaire que le coût d'une lunette d'occaz. Je vous rejoins cependant concernant les politiques publiques (tant centrales que locales) : le foot, le théâtre, la musique  oui maintenant tout le coté scientifique : à la trappe. Et pourtant, qui le souhaite peut disposer d'un télescope : le TDA (le télescope des autres) :be:

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

je suis assez (voire très) pessimiste là-dessus en raison de l'évolution que je constate concernant ces dernières années des périodes nuageuses de plus en plus longues et fréquentes (je ne parle pas de l'anticyclone actuel que je trouve assez exceptionnel).

Après, il y aura toujours des gens pour disserter dans des débats sans fin sur les différences entre tel et tel oculaire, mais l'observation, la vraie, dépend de l'absence de nuages.

 

Hier soir je regardais le ciel au crépuscule, en peu de temps quelques avions sont passés et ont littéralement transformé le beau bleu profond : leurs trainées se sont peu à peu étalées, diffuses, jusqu'à voiler une grande partie du ciel. Après cela a fini par disparaître, mais bon ... Je ne fais pas de lien direct non plus entre cette observation et le constat qui précède, mais je suis assez inquiet quant à la surconsommation généralisée et ses impacts sur l'astronomie au futur (sans parler des autres impacts).

Modifié par etoilesdesecrins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, oui sans doute le réchauffement climatique, créateur d'instabilités météorologiques aura son mot à dire mais aussi l'épuisement de certaines ressources comme les terres rares, la saturation des bandes électromagnétiques (smartphones, internet...), l'empoisonnement du monde de manière générale par les produits chimiques (Monsanto...) la chute totale de la bioversité et ses conséquences incalculables (nutrition inadaptée, développement de pathologies nouvelles) , de quoi faire de la politique...enfin la Vraie je veux dire (celle qui se fait rare)  : alors bon, l'univers proche ou profond, à part quelques sondes à propulsion photonique qui iront l'explorer et découvrir peut-être des planètes peu pourries , ce sera peut-être un peu tard...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, patrick60 a dit :
  • Aurons-nous tous la possibilité de piloter le VLT depuis notre salon ?
  • Les bio-technologies nous permettrons-t-elle de nous affranchir de nos gros télescopes...mais à quel "prix" ?
  • Reviendrons-nous aux montures en bois et aux miroir polis à la main faute d'énergie électrique ?
  • L'astro aura-t-elle elle tout simplement disparue car nous pourrons voyager dans l'espace-temps ? On peut rêver...

 

Piloter un VLT peut être pas mais des membres de WA pilotent déjà des observatoires au Chili pour nous sortir des clichés jamais vu auparavant dans le monde amateur, je pense qu'au moins en matière de photo ce sera une tendance qui va se développer. Pour dire même Damian Peach s'y est mis ! (voir sur son Facebook ses tout derniers clichés de Mars et Saturne en live du Chili).

 

Le biotechno ? Là je ne vois pas ce qu'elles pourraient bien apporter dans ce domaine ... d'ailleurs est ce, que la biotechno s'intéressera à des problèmes liés à la pratique de l'astro ?

 

Pour revenir aux montures en bois là je n'ai aucun doute ;) J'espère sincèrement que l'électricité finira par coûter au minimum 5x son prix actuel, ce qui devrais être normalement déjà le cas, on finirait au moins par éteindre toutes ces foutues lampes.

 

L'astro c'est un truc de niche qui dans le futur est voué à devenir aussi populaire que le Jokari :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, bon je reviens du futur et vous allez rire !
mais tous les magasins d'astro on fait faillite, cause grosse couverture nuageuse planétaire touuuuus les jours . Avenir possible non ! Vécus cet hivers :confused:

  • Comme je me gausse! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour 

J'imagine bien la démocratisation des nanosatellites type picsat,

ils ne coûteraient guère plus cher qu'un drone de nos jours,

et d'un autre côté les puristes continueront à polir leur miroir malgré la découverte de nouveau matériaux hyper léger et réfléchissant,  un dobson de 500 pèserait moins de 10 kg

 

ps, je ne sais pas ce qui ce passe avec mon message en mode citation, j'écris depuis ma tablette 

Modifié par ouille21

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, comme mon grand-père me le disait en regardant, à la télévision, Armstrong poser le pied sur la lune.

"Quand tu seras grand, tu pourras certainement passer tes vacances sur la lune ou sur Mars !"

 

C'était hier, j'avais dix ans, et j'y croyais dur comme fer ! :blush:

 

Alors, demain, je pourrais certainement prendre un allez-retour low-cost pour passer une semaine sur la face cachée de la lune.

J'irais dans un des nombreux parcs classés "Zone noire, garanti sans pollution lumineuse" et bénéficierais, pour un prix modique, d'un des Dobson 4 mètres mis à la disposition des touristes par l'infrastructure hôtelière.  Ils seront un peu encombrants mais, avec un poids divisé par six, on les manipulera sans problème à la main.

 

Et si cela ne se fait pas, ... j'aurais quand même fait un beau rêve :laughing:

 

Yves

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, PEV77 a dit :

le réchauffement climatique, créateur d'instabilités météorologiques aura son mot à dire mais aussi l'épuisement de certaines ressources comme les terres rares, la saturation des bandes électromagnétiques (smartphones, internet...), l'empoisonnement du monde de manière générale par les produits chimiques (Monsanto...) la chute totale de la bioversité et ses conséquences incalculables (nutrition inadaptée, développement de pathologies nouvelles) , de quoi faire de la politique...enfin la Vraie je veux dire (celle qui se fait rare)  : alors bon, l'univers proche ou profond, à part quelques sondes à propulsion photonique qui iront l'explorer et découvrir peut-être des planètes peu pourries , ce sera peut-être un peu tard...

 

ah je suis content : j'ai trouvé plus pessimiste que moi :p 

 

Il manque : la peste bubonique ; les invasions de sauterelles ; évidement une bonne guerre nucléaire comme on n'en fait plus ; le Cola-Cola, les satelites sur la tronche et la désintégration de la terre par les déscendants de Mr Spoke venus d'Alpha du centaure dès fois ou ils auraient envie de s'amuser...:D

 

on se pends avant ou après le café ? :be:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, norma a dit :

au risque de paraître grossier, que les gens n'en ont rien à foutre.

 

diplomatiquement, j'ai préféré l'autre formulation :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, jgricourt a dit :

Piloter un VLT peut être pas mais des membres de WA pilotent déjà des observatoires au Chili

c'était l'idée...une "démocratisation" et l'accès aux instruments pro via l'ultra haut débit...ou inversement, la démocratisation des techniques du type 'optique adaptative" aux grand public.

 

Il y a 7 heures, jgricourt a dit :

Le biotechno ? Là je ne vois pas ce qu'elles pourraient bien apporter dans ce domaine ...

 

De l'imagination que diable !! :)

un oeil bionique zoom 8-24 fabrication Takahashi couplé à une puce wifi et directement relié à la base de données de la NASA...tu lèves la tete et hop : tu chopes M92

fini les caisse de transports, les mises en station, la buée les probleme de batterie etc :p okay, ça sera un peu plus hard pour lire le journal...

 

Il y a 5 heures, ouille21 a dit :

la démocratisation des nanosatellites type picsat,

 

aaaaaaaaaah enfin une idée ! développez mon ami, developpez !

 

Il y a 4 heures, yves piette a dit :

"Zone noire, garanti sans pollution lumineuse" et bénéficierais, pour un prix modique, d'un des Dobson 4 mètres mis à la disposition des touristes par l'infrastructure hôtelière.

 

Yves évoque ici une astro amateur purement mercantile...seul celui qui aura les moyens financiers pourra se permettre ces petits voyages ...mais Mr Elon Musk ne travail pas en low cost.

La culture est elle a vendre ? 

 

Un début de fil, pas très réjouissant :) 

D'autres idées ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, patrick60 a dit :

on se pends avant ou après le café ? 

 

Si tu nous parles de physique des particules c'est plutot avant alors ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2074, j'ai 120 ans, la vie est belle.

Mon pack standard me fournit chaque jour ma dose de cellules souches activées, mon cerveau et mes muscles sont souples et vifs.

Mon scope de 470mm, devenu inutilement trop grand, passe pour vieillot avec ses cellules de quartz nanocristallines soufflées qui pourtant furent le départ d'une révolution et... son poids total de 8kgs fait sourire les jeunes qui disent que "au moins ça me tient en forme de l'installer". Alors pépé on se fait les muscles?

Depuis mon jardin de Nogent sur Marne, au bord de Paris,  je cadre en visuel ,sur un simple réticule sans magnification, les galaxies lointaines dont je détaille les extensions à travers mon oculaire à filtre interférentiel continu multi fréquence.

Je joue pendant des heures à superposer les couches colorées et scanne ainsi les profondeurs de ces volutes d'étoiles.

Nous rions encore, avec les amateurs que sont tous mes voisins devenus, de ce grand malentendu du début du siècle:

la grande extinction annoncée n'était pas celle des espèces mais... celle des réverbères et des moteurs.

Comme la vie est belle depuis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

120 ans ?? c'est pas la durée nécessaire pour éventuellement endiguer la fonte des glaciers, si l'on arrêtait toute production de CO2 industriel aujourd'hui ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, etoilesdesecrins a dit :

120 ans ?? c'est pas la durée nécessaire pour éventuellement endiguer la fonte des glaciers, si l'on arrêtait toute production de CO2 industriel aujourd'hui ?

je plaisantais bien entendu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, JMDSomme a dit :

je plaisantais bien entendu...

C'est bien de plaisanter. Profitons-en, tant qu'on peut encore ... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, JMDSomme a dit :

je plaisantais bien entendu...

 

Moi aussi !! :);) Enfin, de l'humour un peu noir ...

 

J'ose espérer que les périodes fort nuageuses que nous rencontrons sont le fruit du hasard et ne vont pas trop se multiplier dans l'avenir ...enfin ...j'espère.

Sinon il va être difficile de continuer à profiter du développement des technologies instrumentales dans un contexte de météo toujours plus nuageuse ... à moins de se satisfaire d'en mettre plein la vue aux autres 2 ou 3 fois par an lors de rencontres astro

Modifié par etoilesdesecrins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/06/2018 à 13:19, norma a dit :

En revanche, dès aujourd'hui, il me parait faux d'affirmer que notre passion est inaccessible à la majorité des gens. Disons plus justement, au risque de paraître grossier, que les gens n'en ont rien à foutre

 

C'est certes dit un peu familièrement mais tu n'es pas loin de la vérité.  A titre perso, sur une vingtaine d'ados, à l'occasion de diverses séances publiques, je repère, allez, disons 3 ou 4 manifestant une réelle curiosité au sujet de cette science. Ce qui me frappe, c'est le peu de temps passé pour beaucoup d'entre eux à regarder à l'oculaire. Ils zappent très vite, comme lassés avant d'avoir même pris le temps de regarder.  Le problème est que nous avons  une société désormais avide de "spectaculaire", et du spectaculaire synonyme d'immédiateté, et de grandiose, totalement soumis à  cette impatience devenue maître dans bien des domaines. 

Pourtant, les instruments n'auront jamais été aussi accessibles qu'aujourd'hui. 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que pour une majorité de personnes c'est devenu totalement abstrait, ils sont noyés d'images dans les quelles le démélage entre vrai et faux est délibérément rendu difficile et propice à "s'en foutre".

Comme, par ailleurs, il est devenu très rare de trouver un endroit ou le ciel "existe" au dessus de la tête des gens... ça ne monte pas à la conscience de façon naturelle cette histoire de planètes, de galaxies...

Quand j'avais dix ans, même à Paris, je pouvais lever les yeux et constater qu'il y a plein de choses la haut, aujourd'hui....

Je pense qu'un quidam non averti, qui met l'oeil dans une lunette, ne comprend pas vraiment ce qu'il voit.

 

J'ai par contre le souvenir d'une scène géniale:

Baie de Somme, milieu d'après midi, les big bino Lunt (100mm apo) et le berlebach sur le sable, dans le ciel la pleine Lune.

Une vision magnifique de la belle sur un bleu doux, la surface occupant les 2/3 du champ de vision, bien détaillée (temps très doux, pas de vent, une stabilité étonnante).

Un aimable couple de Belges d'une cinquantaine d'années passe, ils sont sont curieux et s'approchent, l'un après l'autre ils mettent leur nez entre les oculaires.

L'un comme l'autre sont repartis quasi titubants, en état de choc, leur cerveau avait fait le lien entre ce rond laiteux dans le ciel et ce monde de vallées et de mers vu dans les jumelles, ils sont réellement repartis différents, même ma copine l'a remarqué elle m'a dit bon sang, ces gens viennent de prendre un claque!

 

Le cerveau a besoin, je pense de ce double point de vue pour se représenter ce que voit l'oeil, sinon c'est une image... au milieu du flot ininterrompu des images... une abstraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te salue Patrick, et les autres

oui un peu pessimiste quant même ma bafouille, excuse ma réponse tardive, je me suis embarqué sur d'autres sujets (mais tant que çà dans l'esprit) ; je réagis parce que j'ai constaté que les jeunes sont intéréssés par l'astram, surtout les jeunes filles d'ailleurs, il existe un désir d'autre chose qui sorte des ornières de l'ordinaire, un désir de beauté sidérale (c'est mieux que sidérante, hein ?) et un désir de participer à une aventure.

Foi dans l'humanité avoir tu devras aurait dit Yoda. Celà peut prendre des formes comiques. Je raconte :

Dans un sympathique petit club de l'Essonne, le responsable me parle d'un problème qu'il doit régler urgeAmment : parmi les astrams il y a un petit groupe de jeunes type mystiques "new-age" assorties d'herbes aromatiques qui font des danses chamaniques autour des dobson du club (tu sais les chauffes-eau Orion 300 à F/5 dès qu'ils font la map sur une galaxie (sans doute pour contacter d'autres âmes errantes), créant bien sûr des tensions près des vieux et des sérieux que sérieusement nous finissont par être (au moins vieux) et qu'il doit EXCLURE sinon " comment je peux accueillir d'autres membres et justifier les subsides de la mairie...." "Alors on s'engueule ! On se traite de c...et de c...c'est plus tenable ! "

J'acquièsce bien sûr, puis plus tard en y réfléchissant je me dis que jeune j'aurai sans doute déliré comme un hippie si j'avais pu avoir accès à ce matériel à mon époque. Parce que l'exaltation et la déconnade c'est très HUMAIN .

Et que celà sera toujours dans l'avenir !

(

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, JMDSomme a dit :

la grande extinction annoncée n'était pas celle des espèces mais... celle des réverbères et des moteurs.

 

aaah le propos est audacieux ; la syntaxe un brin licencieuse et osé : j'aime !

Ca c'est de la SF !!!:D

 

Il y a 3 heures, Gildas974 a dit :

Ils zappent très vite, comme lassés avant d'avoir même pris le temps de regarder.  Le problème est que nous avons  une société désormais avide de "spectaculaire",

 

Regarder, n'est pas voir. Un chiffre : certains ado consultent jusqu'à près de 200 fois leur smartphone ...par jour !

Tout est dit.

 

Tu ne fais hélas, que confirmer ce que montrent toutes les études sérieuses de psycho et neurobiologie depuis quelques années notamment en regard de l'Apprentissage : aujourd'hui, dans nos sociétés technologiques, la concentration moyenne d'un enfant (mais aussi des adultes) ne dépasse pas au grand maximum vingt minutes. Le "zapping" est une stratégie du cerveau pour pallier au le flot d'informations qui les submerge à chaque instant.

 

Un collègue photographe indépendant qui initiait des groupes à la macro-photo en milieu naturel a observé la meme chose : dans toutes les classes d'ages, les gens ne tenaient pas trois minutes en place devant un insecte ou une fleur. Il a tout arrêté.

 

C'est non seulement la société du spectaculaire (="spectacle" = ce qui attire le regard = mise en scène = artificiel) mais aussi la société* narcissique de l'approximation ; du vite-consommé-vite-jeté pour passer à autre chose, encore et encore et encore...mais quel est le sens de tout ça ?

Je plains ces gens.

* est-ce encore une "société" ?

 

Ce qui nous ramène à l'avenir de l'astro-amateur : quel sera ce loisir dans un siècle au sein d'une société bipolaire, ou d'un coté une majorité "cliquera" et "twittera" illico sa photo de galaxie pour aussitôt la remplacer par une autre et ou de l'autre ou quelques irréductibles feront l'éloge de la lenteur ?

 

 

J'ai vu hier un documentaire précis, glaçant, presque dérangeant, une réflexion sur l'avenir de l'Homme dans le monde ultra-connecté et aseptisé que nous bâtissons doucement mais surement. L'idée globale est la suivante : nous nous sommes "externalisé" dans les machines en mettant notre vie en ligne, ordinateurs et serveurs qui maillent désormais entièrement notre planète Ainsi nous avons crée une sorte de super-organisme mais ou es la place de l'Homme ?

("world brain" peut se traduire par le "cerveau-monde")

 

https://www.arte.tv/fr/videos/060809-000-A/world-brain/

 

 

 

Modifié par patrick60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, JMDSomme a dit :

je pouvais lever les yeux

 

Mais, mon ami, comment lever les yeux au ciel lorsqu'ils sont rivés sur le smartphone du matin au soir ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ceci dit Patrick, faut être juste: c'est notre génération qui a comis le crime, en 1970 tout était encore possible.

Par ailleurs, chez les petits jeunes, un grand nombre regarde parfois le ciel mais surtout et plus souvent les vers de terre, la permaculture, l'agro-foresterie l'autoconstruction durable (...) ce que nous n'avons pas fait alors que nous savions tout, déjà, en 1970.

Je dis nous car je me mets au nombre de ceux qui savaient, qui en parlaient mais n'ont pas fait grand chose, ou en tous cas de petites choses, à taille humaine (conserver sa dignité, son indépendance, son intégrité est déjà un rude combat dans une vie professionnelle, ça l'a été en tous cas dans la mienne et ça m'a coûté).

 

Bref, tout ça pour dire que les petits jeunes arrivent sur une terre ravagée, dans une société délibérément abrutie par des groupes de pression aux moyens infinis alors... laissons leur une chance! Encourageons les et soyons patient si on trouve qu'ils ne réagissent pas "juste comme on voudrait, au moment ou on le voudrait"

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le futur il n'y aura plus d'astro, la vérité aura éclaté au grand jour, la membrane de la matrice universelle aura lâché faute d'énergie et les gens verront que l'univers n'était qu'illusion depuis des millénaires :be: L'hologramme lunaire ne sera plus et enfin tout le monde saura que la terre est plate, d'ailleurs il faudra mettre des milliers de kilomètres de barrières tout autour pour que les gens ne tombent en allant voir les quatres éléphants qui portent le monde sur leur dos et puis....:p bon ok j'arrête :be:

Modifié par Balrog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/06/2018 à 21:04, JMDSomme a dit :

chez les petits jeunes, un grand nombre regarde parfois le ciel

oui  !!! ....et j'en connais meme un super-sympa qui est avec nous sur WA ! (Salut Olivier :p)

 

Je suis un pessimiste convaincu et je me suis gouré d'époque ...le bazar temporel s'est déréglé en 69 :) mais je dis "modération". Les frontières ne sont pas aussi marquées qu'on veut nous le faire croire : "bon ou mauvais" ; "blanc ou noir"..."choisit ton camps gringo", ce n'est pas comme ça qu'on peut bâtir quelque chose.

 

D'un autre coté, le monde des années 70 étaient totalement différent : on produisait la tete "dans le guidon", la France était encore prospère, traditionnelle ...on n'avait pas le temps de penser à tout ça avant 73 et d'ailleurs pourquoi l'aurait-on fait  ? Mais surtout, le monde n'était pas encore connecté...énorme différence ! L'internet était encore militaire et embryonnaire et s’appelait ARPANET.

 

Enfin, la France était celle de l'Etat protecteur, de l'Etat providence : on faisait ses 12h/jour ; on payait ses impots et De Gaulle ou Gisard pourvoyaient à tout le reste...il ne restait à prendre la N7 pour aller au camping des flots bleus :) Aujoud'hui, tout cela est terminé : l'Etat se désengage -au profit du privé - l'individu est livré à lui meme dans des bouleversement tels qu'il en perd ses repères...systeme libéral...marche ou creve. (je schématise) Donc faut-il culpabiliser ou pire encore rejeter la faute entre générations ? pas sur que se soit la bonne méthode. Nous avons tous la responsabilité de la future génération.

 

La question est donc : comment faire pour leur redonner confiance dans un pays qui n'a aucune politique éducative et culturelle réelle et forte depuis plus de 30 ans ? Comparons avec l'Islande dans ce docu sur la protection de leurs jeunes contre les drogues : https://www.arte.tv/fr/videos/079474-062-A/arte-regards/ Toutes les structures de la population ET toutes les classes d'ages encadre les ados qui se sentent en sécurité...à coté, nous sommes au moyen age.

 

En europe de l'est, les populations restent soudées par la religion (Pologne) et/ou la tradition familliale forte, comme j'ai vu chez mes amis en Ukraine. Il y a donc tjrs un encadrement.

Chez nous ? rien. Restait l'armée qui apprenait encore l'esprit de groupe : on l'a fligué pour aujourd'hui remettre une parodie grostesque de service civique...allons donc !

ne nous étonnons pas de récolter ce que nous avons semé...

 

Certes le tissus associatif reste tres varié en France mais il n'a aucune stucture ni pilotage national pour réellement fédérer des populations entières ?

bref : comme d'habitude...on fait du bricolage et du "gâchi humain"...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Balrog a dit :

la membrane de la matrice universelle aura lâché faute d'énergie

 

 l'Elu(e) a parlé :)

(psssstt....il y a une erreur dans ton pseudo : il affiche "Balrog" et non "Néo" :D)

 

Il y a 10 heures, Balrog a dit :

les gens verront que l'univers n'était qu'illusion

 

aaaaaaaaaaaah ENFIN ! ......Platon...le mythe de la caverne...les Grecs anciens....l'univers n'est qu'une copie imparfaite de la réalité...

(merdalors, à quoi bon se raser le matin ?):D

 

Je disais que finalement, l'astro-amateur n'a pas vraiment évolué depuis Galilée : c'est toujours un tube et un peu de verre. On a simplement ajouté quelques technologies de notre époque pour nous faciliter la tache (le go-to ; quelques logiciels pour faire les calculs plus rapidement, un appareil photo ...mais rien de plus. Peut-etre que nous voyons un peu plus loin qu'avant - ou moins avec les pollutions ? - mais au final, si l'accès aux instruments s'est démocratisé, bien peu d'entre nous ont découvert quelque chose. N'est-ce pas paradoxal ?

La Pensée de notre univers a t elle foncièrement évolué ? pas sur...

 

L'astro amateur dans un siecle se fera peut-etre soit 100% derriere un écran via des données récoltés par les telescopes pro mais accessibles à chacun ou alors via une "externalisation" de l'atmosphère, trop opaque. Pourquoi ne pas imaginer des telescopes sur la lune ou ailleurs directement relié à notre salon ?

A suivre...

Modifié par patrick60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Patrick, je vois les choses un peu différemment:

en 1971 des "économistes" ultralibéraux ont conclu le consensus de Washington qui prévoyait de TOUT mettre en oeuvre, quel qu'en soit le prix à payer (par les populations) pour aboutir à la mondialisation du libéralisme le plus dur.

Ce plan s'achève et la France qui tombe, c'est le dernier maillon qui lâche.

Il ne s'ait pas de fatalité, d'internet ou de mentalité de générations, il s'agit de relire Orwells et Huxley qui avaient parfaitement pressenti ce que serait cette "oeuvre humaine" qui signe la fin de l'espèce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pronostiquer un futur sur base d'extrapolation ne marche que rarement.

 

Y a souvent un retour de pendule, voire une "révolution".

 

En musique, le progrock des années 70' n'a jamais cessé, même si ce genre est plutôt marginal et rebaptisé "néo-progrock".

Cela ne m'étonnerait pas qu'on verrait du néo-punk, du néo reggae, néo-new-wave etc...avec y associé un mode de vie ou une culture, histoire de se démarquer des autres.

Je ne pense pas que l'addiction aux smartphones soit un point de non-retour.

Peut-être même que la prochaine génération va totalement changer de cap (ne fût-ce qu'en guise de protestation d'ado versus parents, c'est vieux comme le monde)

 

Alors peut-être bien que l'astram du futur ne sera pas du tout zappeur-instagrammeur, mais quelqu'un qui cherche une autre connexion: celle avec la nature.

 

Patte-toujours-optimiste.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Patte, ton optimisme fait du bien et n'est pas absurde du tout.

Ce que je vois actuellement c'est que les jeunes qui prétendent à des solutions alternatives et durables ne le font plus dans une sorte de mythologie babacool décollée du sol par la ganja... mais de  façon très pragmatique et opérationnelle en reprenant par exemple des fermes et en gérant leurs projet de façon rigoureuse (statuts etc...), en ne comptant pas sur  la seule "culture communautaire" pour tenir les projets debout, ils sont moins candides et hors sol  que les hippies.

Cela donne de meilleurs chances à leurs projets que nous n'en avions réuni en 70 (...) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.