patrick60

Combien d'astram en France ?

Messages recommandés

Bonjour,

Une question pour avoir un ordre d'idée : sur 67 millions de français, combien y a-t-il, globalement, d'astronomes amateurs, tous niveaux confondus ?

Il me semble avoir vu un nombre compris entre 3 et 4 millions, ce qui ne fait pas beaucoup en pourcentage...

Un chiffre pour cette année ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une étude sur le sujet avait jadis lieu tous les 5 ans environs ... Aujourd'hui, je dirai 20 à 30 000 et je crains que ce nombre soit finalement très stable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, norma a dit :

Aujourd'hui, je dirai 20 à 30 000 et je crains que ce nombre soit finalement très stable.

 

Apparemment même moins : ~ 10000...disons, 20000 aujourd'hui car les rares données trouvées datent de la fin des années 90 ! (ci dessous)  :(

 

"L'astronomie professionnelle compte environ 300 personnes. 300 autres personnes représentent l'astronomie d'amateur s'adonnant à la recherche. Ensuite viennent 3000 autres personnes, bien équipées, qui sont capables au besoin d'effectuer des observations précises pouvant avoir un caractère pour la recherche. Le reste de l'éventail (le plus gros) est représentatif de la masse des curieux du ciel observant à l'oeil nu, avec des jumelles ou avec un petit instrument, à l'occasion d'une belle soirée ou d'un phénomène astronomique. Ils sont plus de 7000 en France. Ce sont des amis de la Nature, sensibilisés par une lecture, la radio ou la télévision."

 

source : http://www.observation-et-imagerie.fr/technique/astronomie/html/astronomie_en_france.html (en bas de page)

 

Visiblement on compte ~ 200,000 à 500,000 astram aux USA C'est légèrement supérieur mais je m'attendais à plus si on compte ~300 Millions d'américains. Environ 10000 en Grande-Bretagne, ce qui est similaire à la France.

https://www.quora.com/How-many-amateur-astronomers-are-there-in-the-world

 

On reste donc en dessous des 0.001% ! :b:

 

Pour info : la FFF compte aujourd'hui près de 2,2 millions de licenciés dont 400 000 bénévoles et 160 000 féminines...soit pres de 3.3% de la population française.

source : https://www.fff.fr/la-fff/organisation/chiffres-cles-fff

 

CQFD ?

Modifié par patrick60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le foot et de nombreux autres sports sont accessibles à tous, sans moyens financiers particuliers, sans connaissances préalables ni nécessité d'en acquérir, sont largement médiatisés, ont des structures dédiées et un très large tissu de bénévoles, en plus le sport c'est bon pour la santé et c'est un facteur de socialisation. Dans le sport on s'amuse tout de suite, la satisfaction est immédiate ou au moins on a le sentiment d'avoir fait un truc utile pour son corps. Et contrairement à l'astro, la plupart des sports se nécessitent pas de se bloquer la nuit et sont moins dépendants de la météo. Sans parler que dans les clubs sportifs ont peut refourguer ses gamins sans avoir besoin de s'en occuper (je sais c'est cynique mais j'assume). Il est donc totalement normal d'avoir un tel écart je trouve. Ca ne veut pas dire que les gens manquent de curiosité pour la science, le sport est juste quelque chose de plus facilement accessible.

 

Dans ma région alsacienne le total des membres de clubs astro c'est entre 200 et 300 personnes. On peut dire qu'environ la moitié "pratiquent" régulièrement (il y a aussi les "amateurs d'astronomie", pour reprendre un terme cher à Roger). A cela s'ajoute une centaine "d'indépendants" hors clubs mais visibles sur les forums, les spots communs et/ou lors des manif astro ou star parties. Et puis il y a ceux qu'on ne voit jamais, totalement isolés mais autonomes. Je ne pense honnêtement pas qu'ils sont plus nombreux que les autres catégories bien qu'il soit impossible de le savoir. Mais je suis convaincu qu'ils ne sont pas majoritaires. Rapporté à la population du pays j'arrive à une estimation 10 à 20000 astrams "pratiquants", cela recoupe donc ton chiffre… Je n'inclus pas dans ces pratiquants le gens qui ont acheté ou se sont fait offrir un instrument qui n'a jamais été exploité. Typiquement le type (ou malheureusement souvent l'enfant qu'on a laissé seul se débrouiller avec une lunette en plastoc) et qui n'a vu que la lune et quelques étoiles prises au pif d'un pointage aléatoire dans le ciel. Ces gens là par contre ils sont très nombreux, je ne sais pas combien de fois au détour d'une discussion mon interlocuteur, comprenant que j'y capte quelque chose, me dit que lui ou un proche a un instrument qui traine et qui n'a jamais servi.

 

Mais c'est vrai que 10000 ça ne fait pas beaucoup d'astram. On est des privilégiés :) . Mais si on veut se rassurer on peut ajouter dans notre grande famille tous les curieux des sciences : ceux qui n'attendent que l'opportunité de pouvoir apprendre à utiliser leur matos, les gens qui viennent aux manif astro type nuit des étoiles même si ce n'est qu'une fois l'an, l'audimat télé pour les émissions consacrées à l'astronomie dans tous les domaines et sous toutes ses formes (ne serait ce que pour les gens trop âgés pour sortir aux étoiles), … Et puis se demander aussi comment chacun d'entre nous sert sa cause. On invite les nouveaux arrivants sur le forum à aller dans des clubs ou participer à des sorties communes. Mais faut aussi le faire dans la vie de tous les jours avec les gens qu'on croise. C'est rare que quelqu'un à qui tu parles d'astro n'en ai rien à faire, le frein est donc bien souvent le manque d'opportunités. Ca m'arrive de me poser en ville avec mon instrument, la réaction des passant est instructive : la plupart sont curieux et très ouverts (y'a aussi les gens qui changent de trottoir car ils ont peur que t'essayes de leur tirer des tunes :be: ou ceux qui ne croient pas à l'homme sur la lune, mais je crois en avoir déjà convaincu plus d'un). CQFD ?

 

 

 

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, patrick60 a dit :

Bonjour,

Une question pour avoir un ordre d'idée : sur 67 millions de français, combien y a-t-il, globalement, d'astronomes amateurs, tous niveaux confondus ?

Il me semble avoir vu un nombre compris entre 3 et 4 millions, ce qui ne fait pas beaucoup en pourcentage...

Un chiffre pour cette année ?

 


Bonjour Mon Cher Patrick, le Picard de l'Oise, :)

Juste une toute petite remarque : pourquoi aucun sondage ne s'intéresse-t-il  jamais au nombre d'amateurs d'astronomie  (je veux dire par là  hormis tous ceux qui brusquement, lisant, écoutant ou regardant les médias se passionnent immédiatement pour un événement astronomique tel qu'une éclipse, une comète, un rapprochement planétaire remarquable, ou une gigantesque pluie d'étoiles filantes, pendant un jour ou deux, puis retournent à leurs centre d'intérêts habituels à tous ceux qui durablement s'intéressent aux règles de la mécanique céleste) ? :?:

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

Webastro recense environ 650 clubs; à 50 adhérents par club çà ne ferait que quelques 33000 astrams;

il y a en peut-être autant qui ne font partie d'aucun club...Ajoutons autant d' "amateurs d'astronomie"..

çà m'étonnerait que l'on arrive à plus de 100 000.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai essayé d'en convaincre plus d'un dans mon club et en dehors. Mais pas d'illusions : c'est très rare que l'on accroche vraiment une personne. Certes, quelques uns sont curieux, regardent dans le télescope, mais repartent souvent très déçus de ne voir que des taches blanchâtres, alors qu'ils s'attendent à des images en couleur comme celles d'Hubble. J'ai beau leur dire qu''ils ont le privilège d'être en ligne directe avec le cosmos, avec des amas, des galaxies aux milliards de soleils, des nébuleuses pépinières d'étoiles... sans intermédiaire que deux miroirs, et que ce qu'ils voient ne sont pas des photos mais la réalité d'objets situés à des milliards et plus de km et datant de milliers et millions d'années, cela les étonne mais ne leur parle pas.

Le rendement de convertis est faible, mais il faut continuer de prêcher.  Encore heureux que l'on soit en France, car je suis consterné quand je lis certains commentaires sur Instagram d'habitants du pays de Trump concernant les photos d'objets célestes de la Nasa et autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, pejive a dit :

à 50 adhérents par club

Impossible, la moyenne est bien en deça. Et s'il faut le rappeler, dans bien des clubs une partie des membres n'est pas "active" sur le terrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est d'ailleurs pour cela qu'il est difficile d'utiliser la beauté du ciel nocturne comme argument pour la réduction de la pollution lumineuse... Peu d'eau gens sont affectés par un ciel gris la nuit en ville car ne trouvant aucun intérêt aux étoiles... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, popov a dit :

Le foot et de nombreux autres sports sont accessibles à tous, sans moyens financiers particuliers, sans connaissances préalables ni nécessité d'en acquérir, sont largement médiatisés, ont des structures dédiées et un très large tissu de bénévoles, en plus le sport c'est bon pour la santé et c'est un facteur de socialisation. Dans le sport on s'amuse tout de suite, la satisfaction est immédiate ou au moins on a le sentiment d'avoir fait un truc utile pour son corps. Et contrairement à l'astro, la plupart des sports se nécessitent pas de se bloquer la nuit et sont moins dépendants de la météo. Sans parler que dans les clubs sportifs ont peut refourguer ses gamins sans avoir besoin de s'en occuper (je sais c'est cynique mais j'assume). Il est donc totalement normal d'avoir un tel écart je trouve. Ca ne veut pas dire que les gens manquent de curiosité pour la science, le sport est juste quelque chose de plus facilement accessible.

 

Entièrement d'accord avec ton analyses, le ticket d'entrée dans l'asto amateur est relativement élevé compte tenues des pré-requis et des contraintes que tu viens d'énumérer. Le fait que cela se pratique pour l'essentiel la nuit est rédhibitoire pour des foyers qui ont des enfants et qui travaillent la journée. Ensuite dans le recensement il faut bien distinguer les astrams réellement "pratiquant" qui sortent régulièrement un instrument seul ou en club, des astrams de passages ou juste intéressé et n'y consacrant que du temps de lecture ou des sorties culturelles de temps en temps dans l'année. J'ai aussi connu des personnes qui ont leur carte de membre de la SAF depuis 40 ans et qui pourtant ne pratique pas :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, jgricourt a dit :

J'ai aussi connu des personnes qui ont leur carte de membre de la SAF depuis 40 ans et qui pourtant ne pratique pas :) 


Bonjour Jgricourt, le Drômois,

Serais-je une des personnes visées par ta remarque, vu que j'ai ma carte de membre de la Société Astronomique de France depuis  cinquante-deux ans !!! (très précisément depuis le mercredi 16 mars 1966 ; voir : https://www.webastro.net/forums/topic/143302-il-y-a-cinquante-ans-%C3%A0-peine-il-y-a-cinquante-ans-d%C3%A9j%C3%A0-%E2%80%A6/ ) ?  :(

Je crois que je "pratique, ai pratiqué et pratiquerais" l'astronomie (bien que ce verbe soit très mal adapté aux "amateurs d'astronomie"), bien plus que la majorité des astronomes amateurs qui ne s'intéressent aux beautés du ciel étoilé que depuis moins d'une décennie... Crois-tu qu'il y ait beaucoup de webastrams qui s'intéressent à l'observation des phénomènes célestes depuis l'éclipse de Soleil du vendredi 2 octobre 1959 (voir :   https://www.webastro.net/forums/topic/57677-quels-sont-vos-souvenirs-de-la-premi%C3%A8re-%C3%A9clipse-de-soleil-que-vous-avez-observ%C3%A9e/ ) ou au passage extraordinaire du satellite soviétique Spoutnik III début juillet 1958 (voir : https://www.webastro.net/forums/topic/32265-quelle-est-votre-observation-la-plus-m%C3%A9morable/?do=findComment&comment=416345 ) ? ;)

Roger le Cantalien.  :rolleyes:

Modifié par roger15

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi c'est simple, lors de mes sorties nocturnes en rase campagne, je n'ai jamais vu un seul astram autour de moi, même au loin ... :confused:

  • J'aime 2
  • Comme je me gausse! 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, jgricourt a dit :

Ca ne veut pas dire que les gens manquent de curiosité pour la science, le sport est juste quelque chose de plus facilement accessible.

Comment dire ? Ben, je pense le contraire : c'est tellement plus facile de proposer aux gens une baballe. Je remarque également que l'astro n'a jamais coûté si peu cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'objet de la question est de s'interroger gentiment sur le manque d'intérêt pour l'astronomie, aujourd'hui, en France et dans le monde.

 

En effet, il est assez paradoxal de voir que dans nos sociétés "technologiques" ultra-connectées, presque personne ne regarde "là-haut".

 

Serait -ce parce que les gens ont les yeux rivés à leur smartphone ? Le cout ? c'est un faux prétexte puisque aujourd'hui on trouve des instruments de qualité à des prix très abordables. Est-ce du à un "niveau culturel"...peut-être. Pourtant nous avons internet et une somme considérable d'informations à notre disposition dans notre fauteuil pour passer les premières "barrières techniques" et quand bien même, on peut admirer un objet céleste sans maitriser aucune technologie : on apprécie un Van Gogh mais bien peu sont capables d'expliquer sa technique...alors ? Est-ce par paresse ? Possible, dans la société du loisir...


J'ai récemment entendu une sociologue qui résumait la chose assez bien en une seule phrase :

"Il y a 1000 ou 2000 ans, le monde se pensait avec des Dieux ; des mythes ; des croyances et il se "revait". Aujourd'hui, la technologie a pris le pas. Nous sommes donc passé de sociétés théocentrées à une société technocentrée."

 

Je suis assez surpris de trouver des chiffres aussi faibles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Patrick, on dirait que tu viens de te rendre compte du monde dans lequel on vit ! :D

Ben oui, il y a des passions ou des activités bien moins pratiquées que d'autres. Et alors ?  :)

Le monde est ainsi fait.

Regarde, moi , je joue au Go ( pas pokemon hein  ! :be: ) ,et bien, ça fait des années que je recherche un adversaire ! :D

  • Comme je me gausse! 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, roger15 a dit :

pourquoi aucun sondage ne s'intéresse-t-il  jamais au nombre d'amateurs d'astronomie 

 

Bonjour Roger,

 

Globalement, on inclus dans les rares sondages toutes les catégories confondues : de celui qui regarde une seule fois à l'oculaire puis passe à autre chose, jusqu'aux astronomes semi-professionnels qui ont presque fait de ce loisir leur métier. D'une certaine manière, c'est peu rassurant puisqu'il faudrait affiner la définition de l'astronome amateur : à partir de quand est-on un amateur et quand cesse-t-on de l'être ?

 

Il y a 8 heures, roger15 a dit :

les médias se passionnent immédiatement pour un événement astronomique

 

Les médias ne se passionnent pour rien ; ils ne cherchent qu'à faire des part d'audience ; à "rafler" des spectateurs/auditeurs donc à faire du chiffre...certainement pas à éduquer, à susciter la réflexion, la curiosité etc sauf peut-être Arte et France culture. (Je te rassure, c'est pas bien mieux ailleurs : je suis toujours sidéré par le flot de stupidités sur les tv étrangères...)

 

Que se soit un accident ; une guerre ; un mariage princier ou une éclipse, tout le monde s'en fout : il n'y a aucune passion dans tout cela ; ce qui compte c'est de faire consommer de l'info ; faire du "buzz" ; du bruit ; du sensationnel non pour s'interroger comme avant [...avant le monde numérique] ou pour "faire bouger" les choses* mais uniquement pour faire consommer de l'image, du ragot, de la pseudo-analyse qui n'analyse rien du tout ou si peu. ...et on consomme.

Aujourd'hui les gens voient mais ne regardent rien...et surement pas "là haut".

 

Sputnik ou Apollo ne passionnent plus, Roger. La terre est devenu "banale" depuis qu'on l'à vu en couleur en 1969. ...on sait tout, on a tout vu depuis Hiroshima...vite passons à autre chose : aux fusées jetables de Mr Musk qui ne pensent qu'a ses dollars certainement pas à promouvoir l'astro comme vous le faites à la SAF. De la passion là dedans ? allons donc !  La banalité des choses... pourquoi se passionner dans une monde ...banal ?

 

On "bouffe de l'image", vite faite, vite consommé ; vite oublié. Il suffit de voir l'attrait pour l'astrophoto ; on clique, on "mouline" dans l'ordi, on montre à tout le monde histoire

de recevoir quelques fleurs (là, je vais pas me faire des copain(e)s :)) mais au final...est-ce qu'on étudie ce qu'on vient de photographier ? si peu. Est-ce que l'Image nous interroge ? Que nenni. Vite fait ; vite consommé ; vite oublié.

 

D'ou à mon sens un début de réponse au manque d’intérêt pour l'astronomie amateur : il faut faire un tout petit effort...mais comment faire un effort dans une société qui prône l'inverse ?

 

 

* je pense à ces grands clichés de reporters de guerre et à cette terrible photo de la petite fille au Vietnam en 1972 qui a fait basculer l'Amérique de Nixon.

Voila une photo plutot méconnue de J. Koudleka, grand reporter.  Tu te poses déjà des questions...

 

Capture.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, roger15 a dit :

Serais-je une des personnes visées par ta remarque, vu que j'ai ma carte de membre de la Société Astronomique de France depuis  cinquante-deux ans !!!

 

Je ne savais même pas que tu avais ta carte ;) Non Roger je pensais plus à un parent proche ... mais c'était pas un reproche juste un constat pour appuyer l'idée que pratiquer c'est peut peut être pas la majorité des personnes sensibilisés ou intéressés par l'astro.

 

PS: je ne suis plus dans la Drôme malheureusement ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dit Popov passons à l'action :D 

la saison est propice y a plein de planètes visibles à l'œil nu et ce à toute heure de la nuit.

 

Là à 23h je sortais des trucs de la voiture quand par hasard je vois passer l'iss (super passage long et brillant :wub::)), je la montre à ma fille qui passe son chemin, bon.

Du coup histoire de ne pas être le seul le nez en l'air hop j'aborde un monsieur que je ne connaissais pas (et qui plus était au téléphone) et je lui montre l'iss en lui disant ce que c'était. 

Hé bin il était très surpris et très intéressé :)

(le voilà qui coupe son phone)

Du coup je lui ai indiqué qu'à côté de la lune c'était Jupiter, là pareil il a été très surpris.

Et quand je lui ai dit que si on contournait la maison devant nous on verrait Mars, il avait du mal à y croire :)

Elle était superbe en plus, méga orangée (presque rouge) au dessus de la mer :wub: 

Comme il avait l'air tout perdu, j'ai sorti mon téléphone avec une appli Astro et lui ai montré le pin's en pointant les différents points lumineux. 

(Saturne bizarrement ça ne l'intéressait pas trop, bien moins que Mars)

 

Voili voilou :) 

Au prochain :D 

Modifié par yui
  • Merci / Quelle qualité! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous

 

Intéressante discussion, merci de l'avoir lancée...

 

Il me semble qu'il ne faudrait pas sous-estimer le nombre des "amateurs d'astronomie" ne mettant que rarement l'œil à l'oculaire, mais qui pratiquent assidument la "lecture astronomique" (revues, livres, internet), qui assistent à des conférences, qui visitent des expositions, des musées ou des observatoires...

 

Evidemment, cela peut sembler moins "noble" que de se geler les doigts (et le reste) dans un coin paumé après avoir fait des kilomètres en voiture et déménagé un quintal de matos :be: 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, patrick60 a dit :

 

On "bouffe de l'image", vite faite, vite consommé ; vite oublié. Il suffit de voir l'attrait pour l'astrophoto ; on clique, on "mouline" dans l'ordi, on montre à tout le monde histoire

de recevoir quelques fleurs (là, je vais pas me faire des copain(e)s :)) mais au final...est-ce qu'on étudie ce qu'on vient de photographier ? si peu. Est-ce que l'Image nous interroge ? Que nenni. Vite fait ; vite consommé ; vite oublié.

Te faire des copains je sais pas mais passer pour quelqu'un qui n'y connait rien, ça oui là ça ne fait aucun doute. Et je ne suis pas photographe. Toi non plus manifestement car autant la gestion des paramètres techniques du matériel que le traitement informatique des données nécessitent des connaissances plus approfondies que ce qu'il faut pour du visuel. Quelques mots clés : spectro, étoiles variables, occultations, phemu, SHO, … Mais avant de mettre les mains là dedans pour sortir quelque chose d'exploitable il faut d'abord maitriser les bases et progresser, et ça ne n'est faisable qu'en comprenant ce qu'on fait et pourquoi on le fait. Et rien n'interdit d'être content de sa progression. Quant à philosopher sur la place de l'homme dans l'univers, que tu le fasses en étudiant un objet astro dans un bouquin, en l'observant à l'oculaire ou en essayant d'en sortir une image la plus fidèle possible, je ne vois pas de différence autres que les sensibilités de chacun. Je te trouve prétentieux de chercher à classer les diverses formes de pratiques astro selon ton propre système de valeur, si tu crois que la majorité d'entre nous "consomment" des photo c'est que tu n'as encore rien compris.

 

Il y a 12 heures, patrick60 a dit :

D'ou à mon sens un début de réponse au manque d’intérêt pour l'astronomie amateur : il faut faire un tout petit effort...mais comment faire un effort dans une société qui prône l'inverse ?

Je sais pas, peut être en se bougeant les fesses ? On t'as surtout entendu disserter sur les malheurs de ce monde mais tu as oublié de nous dire ce que toi tu faisais pour la diffusion de l'astronomie… La majorité des gens qui t'ont répondu ici font beaucoup, je les ai déjà lu évoquer leurs participations à des animations publiques et même Roger qui n'est pas un "pratiquant de terrain" a trouvé sa place en accueillant systématiquement avec des messages détaillés les nouveaux arrivants sur le forum et en partageant ses larges connaissances par exemple sur les éclipses. Je ne doute pas un seul instant qu'à son échelle et selon ses moyens, chaque personne qui se qualifie d'astronome fait ce qu'il peut pour partager sa passion. Mais cela vaut dans chaque domaine, perso je prendrai assez mal de me faire traiter de crétin par un biologiste car je n'ai de microscope chez moi. Ou de ne pas pratiquer la spéléo ou l'archéologie, on ne peut pas non plus tout faire mais cela ne veut pas dire qu'on n'a pas d'intérêt pour ces domaines. Car ce que je trouve encore plus prétentieux de ta part c'est de penser qu'il faut avoir une pratique concrète de l'astronomie pour témoigner de sa réflexion et de sa culture… 

 

 J'avais pensé innocemment que tu posais par curiosité la question du nombre d'astram, visiblement tu ne cherchais qu'une tribune pour te plaindre. Médites un peu sur ce que je viens de t'écrire, t'as peut être encore une chance...

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Ygogo a dit :

Il me semble qu'il ne faudrait pas sous-estimer le nombre des "amateurs d'astronomie" ne mettant que rarement l'œil à l'oculaire, mais qui pratiquent assidument la "lecture astronomique" (revues, livres, internet), qui assistent à des conférences, qui visitent des expositions, des musées ou des observatoires…

Oui c'est juste, comme on l'a déjà mentionné. La question initiale concernait les astronomes amateurs, les "astram". Cette appellation inclue (pour moi) une pratique plus ou moins régulière de terrain. Vraisemblablement quelques dizaines de milliers en France. Mais si on rajout les amateurs d'astronomie et plus encore les curieux de l'astronomie, on dépasse vite plusieurs millions. Car hormis d'inévitables doublons il faudrait additionner la fréquentation de tous les musée avec une composante astro + observatoires + planétariums + nuits des étoiles + divers média (revues scientifiques, émissions télé, …). Et là encore on ne peut savoir combien de personnes prenant simplement plaisir à lever la tête aux étoiles nous échappent encore dans ce total.

 

Il y a 15 heures, sans miroir a dit :

Moi c'est simple, lors de mes sorties nocturnes en rase campagne, je n'ai jamais vu un seul astram autour de moi, même au loin ... :confused:

La rase campagne porte bien son nom ! S'il n'y a pas un lieu qui se détache pour une bonne raison c'est normal que t'ai du mal à trouver du monde. Quoique ça n'empêche pas de faire des rencontres, j'ai déjà montré les étoiles à des chasseurs et même à des couples d'amoureux (là c'est sûr, ils n'étaient pas venus pour l'astronomie :p). Mais pour trouver des astram, faut regarder où ça se passe dans ton coin. Voir auprès des clubs, certains gardent jalousement leurs spots mais d'autres sont plus partageurs. Voir aussi sur le forum s'il n'y a pas une discut active dans ta région. Et s'il n'y en a pas, suffit de la lancer ! Sinon y'avait aussi un site internet qui liste les spots et observatoires dans chaque région. De mémoire ça s'appelle GRESSAC mais je dois me planter quelque part car je ne retrouve pas le lien. Quelqu'un à l'info ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut demander à AS mag combien ils ont d’abonnés et ensuite multiplier par troi ou quatre... voire cinq ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, popov a dit :

Sinon y'avait aussi un site internet qui liste les spots et observatoires dans chaque région. De mémoire ça s'appelle GRESSAC mais je dois me planter quelque part car je ne retrouve pas le lien. Quelqu'un à l'info ? 

Le site s'appelle GRESAC : https://avex-asso.org/gresac/frame.php?page=gresac_table.php 

 

Concernant le "type" d'astronome amateur, Wikipedia donne  différents profil d'astram : https://fr.wikipedia.org/wiki/Astronomie_amateur#Les_profils_d'astronomes_amateurs

Je pense aussi que la pollution lumineuse est un frein à l'observation du ciel, voir ce thread sur twitter : 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, popov a dit :

Sinon y'avait aussi un site internet qui liste les spots et observatoires dans chaque région. De mémoire ça s'appelle GRESSAC mais je dois me planter quelque part car je ne retrouve pas le lien. Quelqu'un à l'info ? 

 Ici:

https://avex-asso.org/gresac/frame.php?page=gresac_gm.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le hic c'est que beaucoup trop de gens pensent que c'est très compliqué et que ca coûte très cher !!! C'est vrai qu'au début lire un livre ou deux pour commencer à comprendre c'est pas la mer à boire mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui avec internet il faut que ca aille vite et l'astronomie c'est quand même un peu l'école de la patience :)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/07/2018 à 09:38, popov a dit :

 Mais pour trouver des astram, faut regarder où ça se passe dans ton coin. Voir auprès des clubs, certains gardent jalousement leurs spots mais d'autres sont plus partageurs. Voir aussi sur le forum s'il n'y a pas une discut active dans ta région. Et s'il n'y en a pas, suffit de la lancer !


Bonjour Mon Cher Popov, l'Alsacien,   :)

C'est effectivement ce que j'ai essayé de faire sur Webastro le 30 avril 2014 (il y a donc déjà un peu plus de quatre ans) en proposant une "nuit des étoiles" au Falgoux dans le Cantal pour le week-end du vendredi 22 au lundi 25 août 2014 (voir : https://www.webastro.net/forums/topic/123320-une-quotnuit-des-%C3%A9toilesquot-au-falgoux-dans-le-cantal-le-25-ao%C3%BBt-2014/ ).

Résultat : un bide complet !!!...
:(   :(   :)   D'ailleurs, je me demande pourquoi le Cantal semble être si délaissé par les astronomes amateurs de Webastro ?   :?:   Auraient-ils peur d'affronter une véritable nuit noire ?...   :?:

Et pourtant, et pourtant... Mais à quoi bon ?... Quand les gens ont leurs idées ils ne changeront jamais... :(   :(   :(

Aussi, ne venez jamais observer dans le Cantal, ça pourrait vous donner des regrets de ne pas être venus auparavant y observer les beautés de la voûte étoilée dans ce tout petit département rural oublié du reste de la France (voir : https://www.webastro.net/forums/topic/63695-ricard-dans-le-c%C3%A9zallier-nl-dao%C3%BBt-2010/?do=findComment&comment=909201 ).

Roger le Cantalien.
:cry::cry::cry:

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_s



 

  • Comme je me gausse! 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Roger15, je suis dans ce beau département très souvent, ce qui m'a permis parfois  de faire une nuit magnifique de photos et le lendemain monter les chaines sur la voiture (Cezallier Est). On ressent vraiment la nature chez toi !

Un beau département pour les amoureux de la nature, de la faune sauvage, des étoiles et des orages cataclysmiques ...j'y suis j'y retourne :) ...

+1 !

Modifié par Raphael_OD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Mon Cher Raphaël,   :be:   :be:   :be:

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, roger15 a dit :

D'ailleurs, je me demande pourquoi le Cantal semble être si délaissé par les astronomes amateurs de Webastro ?   :?:  

Roger, le Cantal n'est pas que délaissé par les webastram mais par l'espèce humaine tout court… Si tu regardes les discuts régionales les plus actives, ça se passe pas là où le ciel est le meilleur mais là où il y a le plus de densité de population. Et pour faire une star party sous bon ciel, oui là tu as bien raison que c'est difficile à organiser surtout quand on part de rien (je veux dire, sans une base stable de participants/leaders)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'aprés Ciel et Espace en 2017, il n' y a que 4000 astronomes amateurs français qui sortent leur instrument au moins une fois par mois pour observer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.