Fgats

Encore une tête en l'air

Messages recommandés

Et non, je n'ai pas encore de téléscope mais j'y songe ...

J'ai grandi à la campagne le nez dans les étoiles à une époque où les écrans n'existaient pas encore ... c'est dire si je commence à ressentir le poids des ans !
Dans ce temps là, les nuits d'été bien chaudes, il arrivait qu'avec deux ou trois copains, on décidait de dormir "à la belle étoile" et cela représentait pour moi, sans aucun doute, un émerveillement énorme, un questionnement sans fin et quelques frissons de trouille aussi (jamais avoués pourtant...). C'est que dans ce temps là, Messieurs-Dames, s'il n'y avait pas encore d'UFOs ni même d'OVNIs, il y avait des soucoupes volantes et des martiens. La preuve : on en parlait dans le journal !
Alors en fait, pour ces différentes raisons, lors de ces nuits à la belle étoile, j'avais bien du mal à dormir et je restais des heures entières les yeux écarquillés dans la voie lactée à me poser mille questions, mille questions et zéro réponse ... (cela ne fait pas de moi un attardé mental ça ?)

Puis la reine d'Angleterre a inventé la télévision pour qu'on assiste à son couronnement (ça m'a scotché cette invention, je vous le dis !), puis le curé m'a appris que le paradis était dans les cieux - ça m'a bien plu ! - et l'enfer, je ne sais plus ce qu'il m'a dit le curé à ce propos mais des trucs que je lisais à l'époque semblaient plutôt le localiser sous nos pieds (pas vraiment cool cette idée que je me trouvais plus près de l'enfer que du paradis, il allait falloir faire gaffe, mince alors ! ...). Au lycée, les profs de sciences m'ont eux rassuré, aucun souci à s'étirer jusqu'à l'infiniment grand ou à se ratatiner jusqu'à l'infiniment petit, téléscopes et autres microscopes tenaient les deux bouts de l'Univers ! Ouf, ça déstresse quand on y pense, il n'avait qu'à bien se tenir l'Univers ...

Nous vivions une époque merveilleuse : la planète généreuse, sans rechigner jamais, nous gava de charbon et ensuite de pétrole. On allait enfin pouvoir éclairer la nuit : le progrès était là, plein de promesses ... J'allais avoir des réponses à toutes mes questions, il suffisait d'être un peu patient, c'est tout !

Puis j'ai quitté mon ciel Tourangeau pour rejoindre la capitale afin d'apporter ma pierre à l'édifice ou plus prosaïquement, pour gagner ma vie. C'est beau Paris mais pour voir la lune, il faut bien se tordre le cou et même comme ça, on peut passer des mois sans même l'apercevoir. En trois ou quatre dizaines d'années, j'ai perdu de vue le ciel et son paradis donc mais pour la Terre et son enfer , là, ce fût plus difficile à oublier. Heureusement, comme tous, je pense, j'adorais m'échapper, voyager un peu à intervalles réguliers et ce moment où l'avion quittait le sol pour rejoindre son altitude de croisière était toujours particulier. Regardant vers le bas, la Terre, pas rancunière pour deux sous, quelles que soient les blessures que nous lui portions, m'apparaissait toujours incroyablement belle. Si l'enfer s'y logeait, on ne le voyait plus de là-haut. Et que dire du ciel ? Je me souviens en particulier d'un vol de nuit de retour du Maroc passé pour une part assis derrière les pilotes. A cette époque, c'était possible, il avait suffi que je montre une license de pilote privé fraîchement acquise pour obtenir mon strapontin. Existe-t-il quelque chose plus beau que le ciel, la nuit, assis dans un cockpit ? Je regardais bouche bée ...

Puis je suis devenu vieux (et "c.n à la fois" sans doute) et je me suis décidé à quitter Paris et, ô miracle, je ne sais pas comment j'ai fait mais j'ai à nouveau un ciel au dessus de la tête. Même si j'ai un peu de pollution lumineuse autour de moi, je reconnais le ciel de mon enfance. Bien sûr, je n'ai plus l'âge de m'allonger dans l'herbe des nuits entières pour contempler la voie lactée mais c'est comme si j'avais toujours dix ans pour mes mille questions, toujours zéro réponse ... (cela ne fait pas de moi un vieux gâteux ça ?)

Qui sait, un de ces quatre, mes mille questions, je vais vous les balancer en vrac et là, vous allez pas rigoler ...

Gabriel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle présentation !

Il y'a une vingtaine d'année je dormais aussi sous la voie lactée dans un champ qui sentait bon l'herbe sèche et le châtaignier ... nostalgie.

 

Attention aux réponses cependant, c'est un piège, elles ne font que soulever de nouvelles questions :p

 

Bienvenue sur le forum ! et bon retour sous le ciel nocturne ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Fgats a dit :

Et non, je n'ai pas encore de téléscope mais j'y songe ...

J'ai grandi à la campagne le nez dans les étoiles à une époque où les écrans n'existaient pas encore ... c'est dire si je commence à ressentir le poids des ans !
(...)
Puis la reine d'Angleterre a inventé la télévision pour qu'on assiste à son couronnement (ça m'a scotché cette invention, je vous le dis !), puis le curé m'a appris que le paradis était dans les cieux - ça m'a bien plu ! - et l'enfer, je ne sais plus ce qu'il m'a dit le curé à ce propos mais des trucs que je lisais à l'époque semblaient plutôt le localiser sous nos pieds (pas vraiment cool cette idée que je me trouvais plus près de l'enfer que du paradis, il allait falloir faire gaffe, mince alors ! ...). Au lycée, les profs de sciences m'ont eux rassuré, aucun souci à s'étirer jusqu'à l'infiniment grand ou à se ratatiner jusqu'à l'infiniment petit, télescopes et autres microscopes tenaient les deux bouts de l'Univers ! Ouf, ça déstresse quand on y pense, il n'avait qu'à bien se tenir l'Univers ...

Nous vivions une époque merveilleuse : la planète généreuse, sans rechigner jamais, nous gava de charbon et ensuite de pétrole. On allait enfin pouvoir éclairer la nuit : le progrès était là, plein de promesses ... J'allais avoir des réponses à toutes mes questions, il suffisait d'être un peu patient, c'est tout !

Puis j'ai quitté mon ciel Tourangeau pour rejoindre la capitale afin d'apporter ma pierre à l'édifice ou plus prosaïquement, pour gagner ma vie. C'est beau Paris mais pour voir la lune, il faut bien se tordre le cou et même comme ça, on peut passer des mois sans même l'apercevoir.
(...)
Puis je suis devenu vieux (et "c.n à la fois" sans doute) et je me suis décidé à quitter Paris et, ô miracle, je ne sais pas comment j'ai fait mais j'ai à nouveau un ciel au dessus de la tête. Même si j'ai un peu de pollution lumineuse autour de moi, je reconnais le ciel de mon enfance. Bien sûr, je n'ai plus l'âge de m'allonger dans l'herbe des nuits entières pour contempler la voie lactée mais c'est comme si j'avais toujours dix ans pour mes mille questions, toujours zéro réponse ... (cela ne fait pas de moi un vieux gâteux ça ?)

Qui sait, un de ces quatre, mes mille questions, je vais vous les balancer en vrac et là, vous allez pas rigoler ...

Gabriel

 

Bonjour Gabriel,   :)

Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro.   :be:

Moi aussi je te félicite pour ta remarquable présentation.  
:wub:   :wub:   :wub:

Bien que n'étant point un “astronome amateur”, mais un très modeste “amateur d'astronomie”  :(   :(    :( , je ne vais pas te parler d'astrophotographie, de télescopes, ni de lunettes astronomiques (d'autres webastrams, qui sont eux de véritables “astronomes amateurs”, le feront beaucoup mieux que je ne saurais le faire), mais te parler plus modestement et tout simplement d'astronomie;)

Une remarque préliminaire tout d'abord : j'achète surtout pas un instrument d'observation astronomique (longue-vue, paire de jumelles très puissantes, lunette, ou télescope), soit sur Internet, soit dans un magasin spécialisé, avant d'avoir contacté le club ou l'association d'astronomes amateurs le plus proche de ton domicile. Tu trouveras leur liste ici :  https://www.webastro.net/communaute/clubs/ . Téléphone-leur, demande quand aura lieu leur prochaine séance d'observations astronomiques, vas-y, regarde tous leurs instruments (et leurs accessoires), jette-y un coup d’œil dedans, discute avec eux, et alors seulement tu sauras quel est vraiment le type d'instrument (et ses accessoires) qui correspond le mieux à tes attentes, et bien entendu à ton budget.

Je vais t'indiquer trois liens Internet que je te conseille de consulter très fréquemment, afin de parfaire, si toutefois c'est encore possible, un peu tes connaissances théoriques en ce qui concerne l’astronomie (et l’astronautique) :

 

● que dirais-tu, Gabriel, tout d'abord, d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je  te propose le "Cours d'astronomie générale" de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ;

 

● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux "PGJ - L'astronomie une passion à partager" (http://pgj.pagesperso-orange.fr/) ;

 

● ensuite, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, "Planetastronomy" (http://www.planetastronomy.com/) ;

● si tu disposes de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent "Guide du ciel" de Guillaume Cannat , édition 2018-2019 (24ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2018 et le 30 juin 2019 : https://www.amds-edition.com/.

 

 

image.jpg.

 

 

J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire (si c'est toutefois possible :p ) tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669.

 

D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner :D . Alors, à très bientôt sur le QAC . ;)

Un dernier point que tu pourrais peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu résides ? :?: C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent :D  :D  :D , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse... :cry::cry::cry:

 

Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la célèbre Revue des Constellations (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265).

 

Pour situer la constellation de la Petite Ourse (un soir sans Lune de préférence ;) ), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux :

 

 

rep-polaris.gif

 

 
 

Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que le ciel de ta région soit identique  ;)  ) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des beautés de la voûte étoilée tout simplement à l’œil nu ;) . Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!... :wub: :wub::wub:

 

C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine :cry::cry::cry:et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie :p ) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !...»


Je te souhaite, Mon Cher Gabriel, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose, de pouvoir observer eux-aussi un soir un tel  incendie dans le ciel !... :D  :D  :D

Sinon, permets à un amateur d'astronomie de la fin des années cinquante, et surtout des années soixante de t'indiquer comment il a découvert le milieu officiel de l'astronomie française en mars 1966 :
https://www.webastro.net/forums/topic/143302-il-y-a-cinquante-ans-à-peine-il-y-a-cinquante-ans-déjà-…/.

Cieux clairs à toi, Gabriel.   :)

 

Et puis, comme tu sembles avoir connu l'époque héroïque des débuts de la télévision française et en être resté très nostalgique, voici deux autres liens Internet qui pourraient éventuellement t'intéresser : https://www.webastro.net/forums/topic/23164-quand-les-ptt-se-penchaient-sur-le-berceau-de-la-future-t%C3%A9l%C3%A9vision-fran%C3%A7aise/  et https://www.webastro.net/forums/topic/140183-les-quot%C3%A9tranges-lucarnesquot-de-la-t%C3%A9l%C3%A9vision-fran%C3%A7aise-comment-les-avez-vous-d%C3%A9couvertes/.

Roger le Cantalien.   :rolleyes:

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_s

Modifié par roger15

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.