gklm

se constituer un catalogue d'objets du Ciel Profond personnel

Messages recommandés

Je télécharge le Herschell400 et je jette un coup d'oeil : merci Fred pour cette info.

 

Je suis d'accord avec Greenood pour dire que 400 objets c'est trop... au début. La sélection du Top200 par Bruno me semble déjà pas mal, ou même suffisants les presque 140 d'Alain.

Mais qui peut le plus peut le moins : je pars du catalogue de Bruno que j'aménage à mon goût, et je pourrai y intégrer ce que je veux par la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

J'avais oublié les listes de Bruno !!! que j'utilise.... simples et efficaces avec juste les infos qui me sont nécessaires :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, gklm a dit :

Je suis d'accord avec Greenood pour dire que 400 objets c'est trop... au début. La sélection du Top200 par Bruno me semble déjà pas mal, ou même suffisants les presque 140 d'Alain.

 

C'est vrai que 400 ça peut paraitre beaucoup, que les travaux de Bruno et Alain sont remarquables et qu'il méritent qu'on les utilise :)

 

Fred.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un truc bien, m'étonnes que Bruno n'en ait pas parlé, le Top200 : http://www.astrosurf.com/bsalque/top.htm

Dommage, il manque des constellations comme le Vierge ou la Chevelure de Bérénice, sinon c'est super pour commencer !

Après une liste sur le terrain ... pour quoi faire ? L'intérêt de ce genre de projet c'est d'avoir des cartes qui te disent précisement où tu dois chercher, genre le truc de Little Socket, je ne sais plus le nom. Perso je me fais un PDF basé sur plusieurs catalogues dont surtout le Top200, où j'ai une carte de la constellation, une liste des objets intéressant à voir puis une carte du coin pour les Star Hopping et une carte de champs ! Ca commence à prendre beaucoup de place en papier mais je n'envisage pas de formule écran, ça casse la vision nocturne !

Mais tout ça, ce n'est que mon avis, les gouts et les couleurs ... (certains disent, les coups et les douleurs ...)

Pour Little Socket, c'est le Parcellaire, pas mal fait !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour:)

 

Il y a de quoi faire avec les catalogues de Bruno ,Gérard , Little Socket , les carbonées de Dédé....

On peux se faire un Mixte ou pècher à droite et à gauche.... ça fait des années que je le fais et je n'ai pas encore fini :D

 

Bon ciel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, chatbleu54 a dit :

L'intérêt de ce genre de projet c'est d'avoir des cartes qui te disent précisement où tu dois chercher, genre le truc de Little Socket, je ne sais plus le nom.

 

Dans le 'Herschell 400' que j'ai mis ici, il y a des cartes de champ et même une image (du DSS) en négatif de l'objet. Ce n'est pas qu'une simple liste.

Comme dit, il y a tout le nécessaire ! C'est pas pour rien que ce truc rencontre le succès depuis des années.

 

Fred.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, gklm a dit :

omme je patauge un peu dans toutes ces infos, et que je ne parviens pas forcément à trouver toutes les infos (même sur le site de Bruno, dans le fichier d'Albireo...), pouvez-vous m'éclairer sur / me confirmer le sens des abréviations suivantes :

- V

- SV

-Dim : dimensions données en "secondes d'arc" ?

-m* = magnitude ? et que signifie le "p" parfois ajouté ?

- Type : un document clair ou un lien expliquant toutes les abréviations ?

 

Ah oui, j'ai donné les liens directs vers les catalogues de mon site, mais les abréviations sont indiqués dans des pages annexes qui ne sont pas accessibles directement. Il faut partir de sur la page principale ( http://www.astrosurf.com/bsalque/ ). Par exemple pour la liste des objets basiques du ciel profond, fichier qui décrit les abréviations est celui-ci : http://www.astrosurf.com/bsalque/cpselect-p.txt

 

V = magnitude dans la bande V (c'est quasiment une magnitude visuelle − seuls les objets très rouges peuvent avoir une magnitude visuelle un poil différente).

 

SN = V surfacique. Dans mes fichiers, c'est la magnitude visuelle par minute d'arc au carré. Pour beaucoup d'objets du ciel profond c'est une donnée importante. (V est la magnitude totale, mesurant la lumière reçue de l'ensemble de l'objet ; mais si l'objet est très étendu, cette lumière est diluée sur une grande surface, rendant l'objet peu perceptible car sa « densité de lumière », en fait sa magnitude surfacique, peut être faible. Exemple typique : les grandes nébuleuses planétaires comme la Méduse.

 

Voir le reste dans le fichier cité ci-dessus.

 

(Concernant le Top200, ça fait douze ans que je me promets, un jour, de le terminer... Il va falloir être patient... Je le terminerai quand le film Kaamelott sortira et que la série Games of Throne sera terminée. En gros.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore merci ces précisions... ici et sur AS !!!

En repartant de toutes ces infos sous forme brute (txt), notamment les tiennes, Bruno, que je recoupe(rai... car il y a de quoi faire !) avec d'autres, je suis en train d'élaborer un fichier de données consultables et sélectionnables (type feuille excel).

La première version, quoique basique, avance assez bien et je vous la soumettrai dès que j'aurai quelque chose de présentable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, 'Bruno a dit :

(Concernant le Top200, ça fait douze ans que je me promets, un jour, de le terminer... Il va falloir être patient... Je le terminerai quand le film Kaamelott sortira et que la série Games of Throne sera terminée. En gros.)

Grosso modo, il te reste deux ans. Tu devrais t'y replonger dès maintenant.

 

J'ai commencé comme toi gklm avec des listes compactes, avec juste les infos suffisantes pour choper l'objet. Mais je me suis rendu compte qu'il me manquait quelque chose: je regardais des tâchouilles sans vraiment comprendre ce que je regardais.

Modifié par Kouru

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

je me suis fait mes propres compils sous excel, partant de l'intégralité des 4 tomes des Splendeurs du Ciel profond et ajoutant les objets exclusifs du Brunier et de la Revue des Constellations. Ca fait déjà une bonne base, mais j'ai aussi créé une seconde compil de tous les objets présents sur le PSA et absents de la première compil. A chaque montée de diamètre je reprends les listes à 0, ce qui fait que je repasse rarement sur le même objet avec le même instrument. Si après on veut être joueur (ou si on a plusieurs vies), on peut compléter avec le NSOG ou l'IDSA, ou les listes de Coelix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quitte à me répéter, Skysafari est l'outil ad hoc pour ces choses.

Bien plus facile que chipoter avec Excel ou autres, imprimer, plastifier ou mettre en farde avec pochettes, s'éblouir sur le terrain avec sa frontale (et rager contre les reflets causés par la protection contre l'humidité).

 

J'ai (outre mes listes personnelles) des listes associées aux bouquins, comme ceux de Sue French, le Hidden Treasures, le 400 Hershell etc...

Comprendre ce qu'on observe se fait non seulement en lisant les livres, mais aussi avec les descriptions et données physiques stockées dans la base de données Skysafari.

On peut évidemment rajouter ses propres commentaires à partir des notes ou souvenirs sur le terrain.

Pour ce faire, j'ai un clavier BT car je déteste les claviers tactiles.

La seule chose qui manque: pouvoir inclure ses dessins (ou photos).

(tiens, je vais proposer cela à Simulation Curriculum comme souhait pour une prochaine version)

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part je fouille souvent dans une base peu connue par chez nous mais devenue une référence outre atlantique je veux parler du Saguaro Astronomy Club Database. C'est une base qui avait été constituée au début des années 90s par Steve Coe (cela parlera surement à certains ici), probablement l'une des toutes première qui fût informatisée et qui est toujours maintenue depuis. Ce que j'aime bien dans cette base de plus de 10 0000 entrées, c'est la diversité des catalogues dans lesquels ont été pioché les objets et qui aux yeux de leurs auteurs présentaient un véritable intérêt pour l'observation visuelle. On peut vraiment sortir des sentiers battus avec cette base, c'est un peu la base du baroudeur :D. Par ailleurs le site comporte d'autres bases plus spécialisées ainsi que des documents d'aide à l'observation. Sinon en bouquin ma référence reste la série de tomes écrite par Stephen James O'Meara pour le style et les descriptions très fines des objets (d'ailleurs Steve Coe a collaboré avec James O'Meara pour l'écriture de ses livres).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut ,

 

jgricourt, O'Meara a une vue plutôt bonne, dans un site plutôt bon ...plus sérieusement ce qu'il sort avec sa Genesis de 100 relève de l'exploit, à 300 parfois j'en vois pas autant ! Il est à 7.8 de mag à l'oeil nu, ceci pour dire que je ne le trouve pas très représentatif de conditions que nous avons ci-bas. Au demeurant il est excellent et ses descriptions sont un régal ! Mais bon, lui à 100 mm nous donne une idée de ce que l'on peut voir à 250 - 300, et encore sous bon ciel.

Pour les geek, oui, aujourd'hui l'info permet de se créer des listes sans fin, avec tous les objets hors des sentiers battus que l'on veut (j'ai aussi toutes les références de Faint Fuzzies, galaxies vues par la tranche, par groupe, les VV, ARP, etc ...) mais sous nos ciels médiocres c'est déjà pas mal d'arriver à voir les Messier et les principaux NGC en quelques années, alors le reste ... Ou alors faut juste y piocher une-deux cibles de temps en temps au hasard, en restant très conscient que de toute sa vie on ne couvrira pas le centième de la liste ...

Modifié par etoilesdesecrins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes vos idées et partages.

Pour ma part, je tiens à rester avec mon idée de départ : des listes limitées d'objets plutôt faciles à voir et gratifiants (tout en sachant que cela peut être subjectif) pour me familiariser avec le ciel profond.

Il sera toujours temps par la suite de creuser, élargir, approfondir... bref, enrichir dans toutes les directions !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, dans une progression naturelle, on commence par les objets Messier et similaires. J'ai listé ceux que Messier a loupé sur mon site ("Complément Messier"). Cette liste est homogène, elle a été faite dans cette intention. Pour aller plus loin, la meilleure liste qui existe, à ma connaissance (meilleure car homogène et cohérente − en gros tout le contraire de l'abominable « catalogue » Caldwell dont heureusement personne n'a parlé plus haut), est celle de J.-R. Gilis pour son livre J'observe le ciel profondhttp://60mm.free.fr/fr/objects_list.php?liste=JobserveLeCielProfond&book=1 . Il y a 257 objets, dont 148 non-Messier (non, pas 147, car Gilis n'a évidemment pas inclus l'abominable M40).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, syncopatte a dit :

Quitte à me répéter, Skysafari est l'outil ad hoc pour ces choses.

 

La seule chose qui manque: pouvoir inclure ses dessins (ou photos).

(tiens, je vais proposer cela à Simulation Curriculum comme souhait pour une prochaine version)

 

Patte.

 

Bonjour, 

 

Très bonne idée cette proposition pour la prochaine mise à jour ;)

 

Je rejoins l'avis de Patte : je n'utilise plus que SkySafari aujourd'hui. Et pourtant j'ai comme tout le monde le PSA, les Splendeurs du Ciel Profond, l'iDSA... Je fais mes listes par rapport aux atlas et catalogues mais sur SkySafari directement. Et quand j'ai besoin d'une carte beaucoup plus détaillée (genre pour dénicher Pluton, une mini chtouille cométaire ou même une NP stellaire) et bien je peux exporter ma liste sur Skytools et imprimer une carte de champ très détaillée !

 

Sinon, un atlas qui va un peu dans le sens du sujet abordé ici, ce sont les Atlas NGC Photographiques

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben s'il y en a sur Paris qui n'utilisent plus leurs ouvrages papier, je suis preneur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après une bonne semaine de collecte et mise en forme de divers documents ("Top200!" de Bruno, J'observe le Ciel Profond de JR Gilis, site Dinastro et quelques idées prises par-ci par-là...), voici le fichier provisoire que je me suis établi en format *.xls (catalogue-astro) ; j'ai joint un fichier texte de commentaire (catalogue-astro-comm) pour expliquer le contenu de chaque colonne ainsi que les précisions absconses qui détaillent l'observation de l'objet (toutes ces abréviations, c'est pour tenir dans l'espace restreint de mon format d'impression, à savoir probablement A5 en paysage).

L'appréciation sur l'objet est forcément très subjective et donc à nuancer énormément : elle est le fruit d'un mix entre les commentaires de Bruno, de Jean-Raphaël, les conditions d'observation (objet très bas sur l'horizon par exemple), les photos disponibles sur Internet en fonction de l'instrument... Bref ! Une synthèse quasi-impossible : mais je ne voulais partir de zéro, mais de l'expérience de quelques autres pour pouvoir ensuite nuancer avec mon propre ressenti, qui sera encore plus subjectif (conditions d'observation, préférences personnelles...).

Les colonnes "appréciation" et "précisions d'observation" sont celles qui risquent de se modifier / s'enrichir le plus avec le temps...

A partir de là, je peux trier les données en fonction de mes besoins : par exemple, pour octobre j'ai sélectionné mois (col. I) + constellation (col. G) + objets (col. A et B) pour me sortir une fiche générale (octobre-mois-const-M-NGC).

Mais je pourrais aussi choisir, pour des soirées "à thème", uniquement un type d'objets (les galaxies), ou les meilleures appréciations, ou encore une seule constellation, etc.

C'est pour cela que je trouve ça souple... pour moi ! Certains diront que cela existait déjà sous d'autres formes, etc... Tout-à-fait, mais j'avais besoin de m'approprier ces données conformément à mon fonctionnement personnel (pas de tablette ni smartphone, un document papier en petit format...). Peut-être que plus tard, lorsque je me serai suffisamment aguerri, je reviendrai vers des catalogues existants.

Je joins tous ces documents pour toute personne intéressée et qui y trouverait une utilité.

N'hésitez pas à partager vos commentaires, corrections (il doit y avoir des coquilles...), impressions, suggestions !!!

catalogue-astro.xls

catalogue-astro-comm.doc

octobre-mois-const-M-NGC.doc

  • Merci / Quelle qualité! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du très bon boulot, excellent! tu as pu utiliser le fichier que je t'ai envoyé? désolé je viens de me rendre compte que je n'ai pas répondu en MP!!!

Modifié par Astro_007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh, il y a aussi des étoiles doubles ! J'aime bien l'idée des commentaires abrégés, ça apporte pas mal d'information et ça ne prend pas trop de place. Un peu comme ce qui est fait dans le NGC original.

 

il y a 49 minutes, gklm a dit :

Certains diront que cela existait déjà sous d'autres formes, etc... Tout-à-fait, mais j'avais besoin de m'approprier ces données conformément à mon fonctionnement personnel

 

Bien dit !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, Astro_007, il m'a servi a ajuster certaines appréciations (notamment sur des objets notés très différemment par les uns et les autres) en fonction des conditions d'observation indiquées. Mais cela reste subjectif comme évaluation... donc difficile à quantifier.

Je pense que ton catalogue sera à reconsidérer à la lumière de mes futures observations, pour pouvoir comparer.

 

Effectivement, Bruno, j'ai ajouté quelques étoiles doubles ou multiples, des variables, des carbonées... et quelques astérismes glanés ici ou là  : cela fait partie des objets que j'aime contempler, et qui sont généralement assez faciles à observer.

Un des critères qui m'obligera à ajuster mes appréciations, c'est la qualité de mon ciel : problème de pollution lumineuse oblige, je ne suis pas sûr de pouvoir tirer autant parti des 406mm de mon Dob que ce que d'autres observateurs constatent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Énorme et magnifique travail ! Bravo !

 

Juste une suggestion : Sur le fichier Excel, j'indiquerais en première ligne la nature des colonnes, comme tu l'as fais sur la fiche d'octobre, et je figerais cette première ligne pour qu'en scrollant on ait toujours le titre. Ce n'est pas qu'on va l'oublier mais ça fait un repère visuel pour tomber direct dans la bonne colonne.

Modifié par ChaCam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y avais pensé, ChaCam, mais comme je ne savais pas qu'il existe une fonction pour figer la première ligne, je ne voulais pas d'une ligne d'info qui se balade au milieu des descriptifs !

Peux-tu m'indiquer comment on procède pour figer une ligne ?

[EDIT] J'ai bien finalement réussi à scinder ou figer la première ligne, mais dès qu'on lance un tri de données, cette ligne est inclue dedans et cela crée des infos inutiles.

Bon... on peut toujours les supprimer avant impression...

Modifié par gklm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les objets pour le mois d'octobre sont ceux au meridien ? Parce que, par exemple, NGC 253 dans le sculpteur est encore visible en octobre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le livre de JR Gilis, dont je me suis inspiré (p.366) pour définir les zones observables par mois, il y a parfois contradiction apparente entre la zone passant au méridien à 0h TU et la suggestion de programme mois par mois ; au bout du compte, j'ai choisi ce dernier critère, mais je me demande si je ne vais pas le modifier dans le fichier, peut-être en créant une colonne correspondant au passage au méridien.

Que pensez-vous qu'il soit le plus utile / logique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu te positionnes en haut (A1 par exemple) et dans l'onglet Accueil et tu fais Insérer / Insérer des lignes, je suppose que tu sais faire.

Dans l'onglet Affichage / Figer les volets / Figer la ligne supérieure.

Normalement ça fonctionne.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de modifier ma réponse précédente pour dire que j'avais trouvé le processus... mais que cette nouvelle ligne s'incluait automatiquement dans le tri de données, ce qui n'est pas formidable.

Ceci dit, cette ligne rend les infos plus lisibles. Donc elle est utile, quitte à devoir la replacer lors d'un tri de données...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu te places complètement à gauche sur le 1

Clic gauche pour sélectionné la ligne. Clic droit pour avoir le menu Masquer

Tu fais ton tri

A gauche tu te mets sur le chiffre 2 et tu remontes vers la ligne des lettres. A la séparation des deux lignes le signe égal apparait. Clic droit Afficher

Tu retrouves la 1ere ligne à sa place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je trouve que c'est un super boulot, très intéressant, mais j'ai remplacé les mois en lettre par les chiffres, c'est plus facile pour extraire une saison par exemple.

catalogue-astro-a.ods

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.