Jump to content
Kekkyu

Nebuleuses au 200/1000 ?

Recommended Posts

Bonjour à tous, je viens ici faire le premier compte-rendu de mes quelques nuits passées à observer et surtout 2 en particulier, etant donné que les conditions d'observation semblaient être de mon côté. 

Le matériel :

- monture eq5 non motorisée 

- SW 200/1000

- occulaire 25mm fourni avec le telescope 

- occulaire de 10mm fourni avec le telescope 

- barlow x2

 

Emplacements pour les 2 soirées :

- chemin communal entre 2 champs près de Moisy à 50km d'Orléans 

- pareil mais à proximité de Bousies dans le Nord. 

Pour les 2 sites, aucune voiture ne passe à proximité, aucune lumière parasite à proximité. 

 

Soirée 1:

 

Arrivée vers 21h00 sur place, l'objectif de la soirée etait d'observer ce que je ne peux pas voir habituellement avec ma pollution lumineuse parisienne à savoir : La grande galaxie d'Andromède et la nebuleuse de l'Aigle. 

L'observation commence vers 22h00, une fois les petits contrôles effectués et la mise à température du tube. 

Ce soir là la lune était presque pleine mais je ne perdais pas espoir. 

J'ai réussi a trouver Andromède assez facilement à partir de Pégase puis de la constellation d'Andromède. 

Il apparaît alors une petite tache floue dans l'occulaire 25. On devine un peu l'orientation de la galaxie, on distingue son centre mais cela reste extrêmement ténu, très émouvant tout de même. Après une vingtaine de minutes d'observation je décide de chercher l'Aigle, je pars alors de Saturne (qui était juste en dessous ce soir là) et je remonte jusqu'à trouver un tout petit bout de nuage vertical, j'arrive à peine à le distinguer et en l'absence de connaissances plus poussée, aucune idée s'il s'agit bel et bien d'un bout de l'Aigle ou d'oméga ou de tout autre chose, c'est très très difficile à voir, même en ne regardant pas directement. 

Je recommence la manœuvre depuis une constellation , je tombe au meme endroit, beaucoup d'incertitudes. 

Pour finir la soirée je pointe mon télescope sur Saturne, j'arrive à la voir assez bien au 25, elle fait environ 1mm dans l'occulaire. J'essaye avec le 10mm puis le 10+barlow x2, je la vois plus grosse, mais très floue, aucun détail n'est vraiment décelable. 

Enfin la lune, toujours aussi belle (photo de profil prise ce soir là en collant mon téléphone sur l'occulaire). 

Fin de la soirée a 00h20

 

 

Soirée 2 hier soir :

Objectif de la soirée, Andromède toujours et si possible observer la nebuleuse du crabe. 

Arrivée a 23h10, je suis impressionné par la qualité du ciel, les pléiades sont extrêmement bien visibles a l'œil nu, on distingue bien, comme à Orléans et même mieux encore, la voie Lacté, je suis enthousiaste. 

Je commence à observer vers 23h45, direction Andromède ! Cette fois-ci la lune n'est pas dans le ciel avant 04h00 du matin avec en prime son dernier croissant. Peu de pollution lumineuse et à cette heure là Andromède est très haute dans le ciel. Je parviens à la trouver assez facilement même si avec le chercheur d'origine du SW je suis obligé de me contorsionner façon limbo. Bingo, je tombe dessus mais je suis je vous l'avoue... Un tout petit peu déçu ... Presque la meme vision qu'à Orléans, malgré l'absence de Lune dans le ciel, je ne distingue pas plus que son centre(déçu de ne pas en voir plus mzis cette vision me satisfait déjà très bien) , en plus je distingue du coin de l'œil et de manière très très légère une petite tâche oblique qui me semble être M110. Du coup, je me dis qu'a distinguer cette M110, je devrais pouvoir voir au moins une nebuleuse (encore jamais vu de nebuleuse de ma vie). Vers 00h20 environ je me met en quête de la nebuleuse du Crabe. 

Je repère le taureau, le cocher, je descend sous Alnath, et là : rien. 

Rien du tout, impossible de trouver quelque chose, ni un bout de nuage un peu flou, ni un semblant de debut de motif un peu intrigant ou de cheveux. .. Rien du tout. 

Après environ 20 minutes de recherche dans la zone je me dis que magnitude 8 c'est trop peu lumineux et que, tant qu'à faire autant trouver un autre objet plus proche de Cassiopée, alors haute dans le ciel. Je me réoriente vers la nebuleuse du cœur et la nebuleuse de l'âme. 

Je descend donc entre Cassiopée et Persée, un peu sur le côté et là : toujours rien du tout. Pas de forme, pas de nuage, rien. 

Après quelques minutes a tourner dans le vide je fini par abandonner à 01h15 et me rabat sur le magnifique double amas d'étoile légèrement  à l'ouest de mes deux nebuleuses invisibles. Enfin, pour bien finir la soirée je regarde les pléiades. Très bel amas, même si là encore, aucun "nuage ou même cheveux". Je range le materiel vers 01h40.

 

 

Bilan de mes deux soirées, entre espoir et déception :

Un peu d'espoir car j'aime le ciel et j'adore observer, ça ne change pas. 

Et un peu de déception car après ces 2 soirées à m'éloigner de la ville, peu de pollution lumineuse, des emplacements super, toujours aucune nebuleuse, rien d'autre que distinguer Andromède. 

Du coup je me sens un peu triste de me dire que des objets magnitude 6 sont encore hors de ma portée alors que je pensais quand même voir, ou au moins distinguer des nebuleuses avec ce 200/1000. Quant au dessin astronomique, hormis les amas, c'est impossible... 

 

Du coup j'ai des questions :

Pour quelles raisons ne puis-je pas voir de nebuleuses (ou un peu de détail sur les galaxies du moins) 

- appareil pas assez puissant ? 

- appareil pas assez lumineux ? 

- mauvais occulaires ? 

- mauvais ciel ? 

- trop de grossissement ? 

- pas assez de grossissement ? 

- je ne cherche pas les bonnes nebuleuses ? 

- absence de filtres ? 

- mauvaise vue ? 

- le karma ^^'? 

 

Nb : je ne m'attend pas du tout à voir des couleurs ou de grands détails mais juste pouvoir les distinguer, même un peu. Suffisamment pour pouvoir les reconnaître et même les dessiner. 

 

Je vois un peu partout sur les CROA des mentions de la qualité de l' air chiffrées. Où trouver ces "échelles de qualité du ciel"? car hormis les cartes de pollution lumineuse avec des couleurs, je ne trouve pas d'autres éléments qui me permettraient d'etablir précisément la qualité de mon ciel hormis donner moi meme au fil du temps une notation de manière empirique sur un ressenti. L'idée étant de pouvoir bien préparer a l'avance mes sujets en fonction de la qualité de mon ciel 

 

Qu'utilisez vous pour trouver vos sujets dans le ciel ? 

J'utilise stellarium sur mobile, star chart et star walk 2, je prépare a l'avance avec Stellarium sur PC. 

 

J'espère que la lecture de mes états d'âme n'a pas été trop pénible. Si j'ai omis des informations n'hésitez pas à me les demander. 

 

Bon ciel 

Edited by Kekkyu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ! Je pense qu'on ton problème n°1 est le pointage : tu sembles pointer plus ou moins au hasard en balayant une position approximative, ce n'est pas une bonne méthode. Tu risques de tomber sur M17 en cherchant M16 (ce qui serait en fait mieux...) Si tu as un chercheur optique, il faut l'utiliser avec précision et cheminer d'étoile en étoile jusqu'à pointer vers l'endroit pile poil où l'on verra une nébuleuse (même si on ne la voit pas au chercheur). Genre : elle doit être là, entre ces deux petites étoiles, aux tiers de la distance vers le nord. Le cheminement doit être suivi avec certitude, on doit être sûr de chaque étoile. Ça peut prendre du temps quand on n'a pas l'habitude, mais au moins on sait qu'on pointe au bon endroit. Si tu as un pointeur, je ne connais pas, mais j'imagine qu'il faut identifier avec certitude la moindre petite étoile faible pour être sûr de pointer pile au bon endroit. Attention que le ciel, à l'œil nu, n'est pas orienté comme sur la carte (si une constellation se lève, elle est penchée en arrière, et quand elle se couche, elle pique du nez).

 

Concernant les cibles, je pense que M16 est une mauvaise idée (*). En visuel, elle est vraiment très pâle (on voit un amas d'étoile semblant baigner dans une sorte de fond laiteux − si on ne sait pas qu'il y a une nébuleuse, on ne s'en rend pas compte), normalement on utilise un filtre (UHC ou OIII) pour voir quelque chose. D'autres nébuleuses sont plus faciles : M8 et, surtout, surtout surtout, M17, la plus contrastée des nébuleuses accessibles à nos latitudes derrière M42. Par contre M1 est un bon choix, mais elle est petite et difficile à pointer si on balaie un peu au hasard. Si tu n'as pas vu M1, c'est forcément que tu n'as pas visé le bon endroit.

 

Peut-être devrais-tu commencer par des objets plus faciles : amas ouverts et globulaires notamment. Je comprends que tu veuilles profiter des rares fois où tu peux aller sous un ciel bien noir pour découvrir des cibles invisibles chez toi, mais peux-être y aurait-il d'autres occasions ? Je pense aux amas globulaires : les plus brillants d'entre eux sont spectaculaires au 200 mm sous un ciel bien noir (et bien plus spectaculaires que les vagues fond laiteux...), donc là aussi c'est le genre de cible dont tu dois profiter les rares fois où tu peux aller sous un ciel bien noir. Certes, tu peux voir ces amas depuis ton ciel urbain, mais pas ou à peine résolus.

 

Voila : tu pourrais d'entraîner au pointage en cherchant M13, M92, M56, M2 et M15 (visibles en automne) depuis chez toi : ils seront visibles au télescope, donc c'est pratique pour s'entraîner, mais ne seront vraiment révélés que lors des expéditions en rase campagne. Et en plus, grâce à l'entraînement, tu les trouveras plus vite...

 

----

(*) sans parler de la nébuleuse du Cœur et de la nébuleuse de l'Âme. Ne sélectionne pas tes cibles sur les photos ! Il y a un principe qui est à peu près toujours vrai : plus une nébuleuse est photogénique, plus il y a de chance qu'elle soit parfaitement invisible en visuel. Ces deux nébuleuses sont incroyablement photogéniques... Pour le choix des cibles, tu peux t'inspirer de mon « Top 200 », même s'il n'est pas complètement achevé : http://www.astrosurf.com/bsalque/top.htm

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour ce retour fort intéressant ! J'avais choisi la nebuleuse du cœur et  la nebuleuse de l'âme car elles étaient le plus haut dans le ciel, proches de cassiopée (une figure familière dans ce vaste ciel à quelque chose de rassurant) et faisaient parti  des nebuleuses avec la plus forte (donc faible) magnitude d'après mon appli, un peu au petit bonheur la chance. 

 

Ce top 200 est une excellente idée, merci au passage pour cette initiative ! Il est vrai que pour un débutant, trouver quoi chercher peut être un vrai casse tête. J'avais longtemps pratiqué  l'astronomie avec mon grand-père mais au final, je me suis surtout contenté de regarder dans l'occulaire après l'avoir vu manoeuvré de loin. 

 

Je pense investir dans un filtre, et surtout un renvoi coudé pour mon chercheur, afin de ne pas toujours me retrouver dans des positions pas possibles pour chercher. 

 

Merci encore ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

M1 ne sera jamais bien violente même si on arrive à la repérer sans trop de mal. mais hier soir à 00h20 elle devait être très basse et il n'est pas étonnant que tu n'ais pas pu la trouver.

Et il faut être très précis en pointage pour tout ces objets faibles. Quand on sait exactement où regarder entre ces deux étoiles ou bien juste au dessus de celle là par exemple, on a encore parfois (souvent... ) du mal à  voir nombre d'entre elles en vision indirecte, donc en cherchant une zone au hasard, cela ne va pas être évident.

Voir les petites cartes et cheminements  que je poste dans le sujet suivant :  https://www.webastro.net/forums/topic/132050-keskifovoir-ce-soir-ciel-profond/                   

Mais attention pas mal de ces objets sont assez  difficile pour un 250, c'est juste pour avoir un exemple de comment je procède pour être sûr de chercher au bon endroit.

 

 

Pour le chercheur coudé un petit post par là : https://www.webastro.net/forums/topic/121940-strock-quickfinder-ou-6x30/?tab=comments#comment-1779936

 

Mais les chercheurs basiques ne permettent pas d'y implanter des renvois coudé, donc il faut souvent en racheter un.

 

 

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup je dresse la liste des choses à améliorer : 

- Mieux chercher 

- Chercher des sujets plus à la portée de mon équipement

 

Dans la liste des achats potentiels

- Un filtre 

- Un ou 2 bons oculaires

- Un chercheur (ou 2... J'aime assez l'idée de cumuler un chercheur et un telrad ou un telrad et un oculaire grand champs sur le tube) 

 

Si vous aviez des informations concernant la qualité du ciel je suis preneur. Je suis tombé sur ce site : https://www.meteoblue.com 

qui permet d'obtenir un bulletin assez  détaillé pour l'astronomie. Auriez vous un avis dessus ? Des choses primordiales à rechercher ? 

J'ai commencé à lire quelques articles sur les paramètres à réunir pour avoir un bon ciel... Et moi qui croyait innocemment qu'il suffisait d'une faible pollution lumineuse ... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki

Comme bruno je pense que le problème principal c'est le pointage.

 

M1 c'est tout a fait jouable au 200/1000 je la chope plein centre ville de Perpignan vision décalée bienvenue. 

Mais il ne faut pas que ce soit trop bas....

Pour le pointage c'est une histoire de technique et de choix.

 

Pour info j'ai la même config 200/1000 neq5 motorisé puis .....goto ensuite

 

J'ai rapidement abandonné le chercheur optique et pris un telrad qui permet d'avoir une mire graduée 4/2/0,5 degrés avec module clignotant c'est super précis compatible avec carte papier et surtout applications comme skysafari 

C'est le telrad qui m'as vraiment fait progresser en visuel quand je n'avais pas de goto. 

 

 

Mais le telrad ne passe forcément partout. 

 

Comme bruno te le conseille fait toi la main sur des objets faciles et augmente la difficultés progressivement. 

Pour ça les amas globulaires sont un excellent exercice je trouve. 

Et franchement Télécharge sa liste elle est formidable pense a une appli ou psa.

 

Après il te faudra un ou 2 bons oculaires car tu as vraiment une bonne machine .

Ouki

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki
Il y a 8 heures, Kekkyu a dit :

Un filtre 

Je dirais que ce n'est pas l'urgenge.

 

 

 

Il y a 8 heures, Kekkyu a dit :

Un ou 2 bons oculaires

Oui perso j'ai un

32/70  en 2"pour du grand champ et recherche je l'adorre

Un 20/70 pas mal 

Un 20 mm/100 wahaaaa mais c'est cher 

Et un 13mm /68 celui qui me set le plus en cp.

Tout ça d'occasion faut chercher attendre la bonne occasion. 

 

Je n'aime pas trop grossir surtout avec pollution lumineuse. 

 

 

 

 

Il y a 8 heures, Kekkyu a dit :

Un chercheur (ou 2... J'aime assez l'idée de cumuler un chercheur et un telrad ou un telrad et un oculaire grand champs sur le tube) 

Attention au poid quand même la pauvre Eq5....équilibrage. .....

 

Réfléchi a une appli on progresse tres vite avec skysafari tu peux préparer tes soirées simuler tes champs.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse Ouki ! 

J'utilise stellarium sur PC pour préparer mes soirées, et comme oculaire j'avais initialement prévu d'investir dans un Baader Hypérion 8mm étant donné qu'avec 8mm je reste encore dans une zone d'utilisation correcte pour mon télescope et que je peux ajouter une Barlow x2, ce qui ne semble pas être le cas avec un 5mm

Cela me permet également, avec leur principe d'oculaire modulaire, de passer en coulant 2" avec une focale de 21.8mm. Pour moins de 150€ ça me semble être une bonne affaire ! 

Sinon un panorama II me tente bien (de Omegon, fov 100°) mais ils ne sont pas modulaires et je ne saurais pas quelle focale choisir, idéalement 21 mm ou 15mm pour bénéficier du coulant 2" . 

 

Pour le chercheur effectivement, niveau poids ça pourrait compliquer les choses, surtout avec un bel oculaire qui pèse son poids... Je pense quand même avoir un chercheur et un telrad dans la valise et alterner suivant la qualité du ciel.

Edited by Kekkyu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour 🙂

 

Comme d'habitude , Bruno a tout dit...

Les nébuleuses peuvent attendre....Pour un débutant , les amas globulaires ,les amas ouverts , il y a de quoi faire....

Et les étoiles doubles ! pour une fois tu vas voir de la couleur dans le ciel avec Albiréo (dépèches toi quand meme car elle vas bientot se coucher)

Pour la météo : https://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/fr_FR/meteo

Pour les chercheurs le Telrad ou le quikfinder

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.