JMDSomme

FSQ85EDX + Altaïr 183 C Pro Tec ?

Messages recommandés

Salut les astrams.

 

C'est pas un secret (...) , j'ai envie de renouveler mon set up (actuellement 80ED astro pro, canon 1000D sur Heq5).

Ca fait des semaines que je clique sur les caractéristiques de matos "accessible", lunettes, caméras, filtres, N&B ou couleur refroidi ou pas.

J'ai vu mon psy fait le point sur mes compétences (...) et j'ai tranché sur quelques aspects: ce sera couleur et refroidi.

J'ai consulté ma compagne (newton / lunette ?) et ce sera lunette parce que je tiens à ce que la Véro parte en vacances avec moi et qu'elle aussi transporte un peu de matos (de sportive, en plus je suis contraint moi aussi de bouger mon cul, vous voyez le tableau 🙂  ). Hors pour l'essentiel, j'image en vacances pour l'instant, quand je m'éloigne de ma zone humide.

J'ai consulté ma banque: on garde la Heq5 que je maîtrise et qui finalement, après réglages répétés et MES soignées, me fait de bons suivis  même avec un ciel très moyen.

 

C'est donc décidé, je vais j'hésite à m'offrir une TAKA fsq 85 EDX (+ un réducteur pour les très grands champs).

J'apprécie sa correction intégrée qui simplifie le "system chart", son poids raisonnable et ses dimensions à peine supérieures à ma ED, et aussi... sa décote modérée et sa réputation de qualité.

 

Reste à trancher sur l'imageur et là j'avoue que j'ai plus de mal à trancher (je pensais avoir compris les histoires d'échantillonnage mais sans doute pas car, grosso modo, tous les capteurs  de 2.5 à 5 microns seraient en sous échantillonnage sur ce type d'instrument (lunettes f 3.8 à 7) à mois que j'ai raté un truc dans le théorème de schmilblick).

 

J'hésite encore entre une 294 mcc (fichiers de taille raisonnable mais capteur petit) et une altaïr (ou zwo) en 183 couleur refroidi (fichiers un peu lourds même si le PC suit à peu près. mais capteur plus grand pour le champ..).

J'hésite et j'attends vos avis sur la validité du couple mentionné dans le titre,  avant d'appeler CETELEM ou de mettre en vente le matos que j'ai déjà.

Question subsidiaire: dans le système Taka, il existe un extender x1,5: ce truc est il utilisable en CP ? (cf. correction de champ), ce serait cool pour aller chercher les objets un peu plus petits ou champs de galaxies.

 

Merci pour vos avis.

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Utopix a dit :

Très bon choix la FSQ85 !!

 

Tu me surprends vraiment !   🙂

Mais ma question c'est: quelle caméra derrière !

 

Ceci dit en traînant sur le net je vois que certains ont eu des soucis avec le focuser de ce modèle, cas isolés ou ?

Une autre question que j'ai, n'ayant jamais vu de près une taka, comment on fixe le drôle de pied à déport sur une heq5 ? Ca a une forme étrange ce truc.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La platine de déport tu l'oublies avec une HEQ5, toi tu vas la monter avec une queue d'aronde sur ta monture, prend-là au minimum de 25 à 30cm comme ça tu seras pas emmerdé pour équilibrer.

La platine de déport c'est valable uniquement pour les montures Taka.

 

Tu sais que j'en ai eu une de FSQ85. C'est optiquement excellent, mais avec les capteurs que tu veux lui monter, je ne sais pas si c'est le meilleur choix.

Tu ne vas l'exploiter qu'à 20% de ses capacités. C'est un astrographe prévu et conçu pour du grand champ avec grand capteur jusqu'à 24x36.

 

Avec un petit capteur comme le 183 c'est donner de la confiture à un cochon :D

Perso je verrais plutôt : 183 sur FS60. Là t'as un échantillonnage presque parfait, un tube très court et léger, largement à l'aise sur ta HEQ5.

Sinon une 80ED ou toute lunette ED entre 70 et 80 autour de F/6 fera largement l'affaire. Que ce soit chez TS, Altair, SW ou autre. Et ça sera largement moins cher qu'une FSQ85.

 

Maintenant je peux pas t'en vouloir de reluquer sur la FSQ, le piqué est ouf et la correction chromatique magique.

Mais elle n'est pas parfaite non plus :

- effectivement le PO est perfectible, j'ai vu mieux et moins cher. Par exemple j'ai manipulé la crémaillère des lunettes Altair lors des RCE et ça ressemble comme 2 gouttes d'eau à du Feather Touch. Très surpris par la qualité.

- des aigrettes sombres sont visibles sur les étoiles brillantes en bord de champ. Ces aigrettes sont dues aux 3 cales du doublet avant. Moins visible sur la FSQ106.

- la mise au point varie beaucoup avec la température, ça c'est une particularité des Petzval. Il faut donc refaire la MAP régulièrement pendant les poses.

 

Après si tu veux rester sur un capteur couleur, franchement pourquoi tu te fais chier avec une caméra ? Prend un A7S d'occase et tu t'emmerderas nettement moins. Et dans ce cas, la FSQ85 revient dans le choix de la lunette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Colmic, j'avais raté ton post très complet, merci pour ton aide!

J'avoue être en pleine cogitation, on me propose une fsq85 (loin de chez moi)  à 2,5k€ tentante mais avec une lentille criblée de petits points (voir le fil "occases du web), j'ai mis la photo), dont je ne peux déterminer s'il s'agit de bêtes traces d'humidité ou ... pire... du coup... bref.

 

L'A7S, oui, c'est une belle piste (ou le défiltrage de mon A7iii ? si j'insiste auprès de Richard qui ne répond pas).

 

L'histoire de la MAP sensible j'ai lu ça déjà, en effet et c'est un vrai sujet....

 

Pitin, c'est pas simple et ça l'est encore moins quand on ne maîtrise que des bribes de la technique elle même (je rame avec cette histoire d'échantillonage par exemple)

 

Ce que tu dis sur la FS 60 est intéressant (légèreté etc..), si ce n'est la crainte de choper encore moins de photons au vu du diamètre.... en regard du fait que tant que je bosse et que j'habite un coin pourri je ne peux pas accumuler facilement des heures d'expo (ce pourquoi, entre autres, j'oublie le LRVB ou SHO qui me tentent vraiment par ailleurs).

Grrr cogito ergo sum dirait un optimiste !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Slt 

 

je suis ton cogitage et je compatis 😁

 

Sauf erreur l’A7S a des pixels de 8,32u, mais ça matcherai bien avec la fsq85 a 450 de focale ?

J ai du rater un train, j’y pige de moins en moins sur cette histoire d’échantillonage 😓...

 

Perso l’interet du refroidi des cam est un atout majeur, faudrai voir les champs possibles avec la 183 et les focales que tu envisages.

Après si on s’écarte de la règle échantillonnage, c’est sûrement déjà dit mais l asi1600 couleur serait tip top pour répondre à tes besoins : grand capteur, refroidi, couleur etc... y’a que l’échantillonnage qui débordera un peu (1,73 à 450 de focale) mais comparé à l A7S (3,8) on est bien plus dans les clous.

 

Enfin, au risque de chambouler encore tes méninges, y’a bientôt le destockage chez O.U. Donc peut être une fsq85 à bon prix 😁.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Malik

chambouler pour chambouler autant y aller, c'est quand les soldes chez OU ?

une 106 au prix d'un 85? :laughing-smiley-012

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous faites pas trop de noeuds au cerveau sur l'échantillonnage quand même.

Regardez tout simplement les images qui passent ici ou ailleurs et faites-vous votre propre opinion.

 

A7S avec une FSQ85 ça donne ça , vous pouvez regarder la full. Accessoirement vous verrez les aigrettes sombres dont je parlais sur les étoiles en bord de champ.

M8-M20-FSQ85-120x30s3200ISO.jpg

 

On est très loin de la haute résolution puisque 450mm avec des pixels de 8.6µ on doit être au-delà des 4 secondes d'arc d'échantillonnage.

Mais elle se regarde quand même cette image non ?

 

Maintenant si vous préférez celle-ci, ça vous aurez besoin d'une 183 mono + des filtres et largement plus de temps passé !

44c442ad22beb6276594d257df0fd9b0.1824x0_

 

Mais personnellement je n'en démords pas : si votre choix se porte sur une caméra couleur, vous passez à côté de 2 choses :

- la simplicité d'utilisation d'un A7s d'une part

- la versatilité de la résolution en luminance, avec possibilité de RVB et de narrowband d'une caméra mono d'autre part

 

Pour moi le choix est vite vu : c'est un A7S pour du grand champ ou très grand champ, et une caméra type IMX183 mono pour des galaxies ou des objets en gros plan, et pour du Ha+OIII.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, JMDSomme a dit :

Ce que tu dis sur la FS 60 est intéressant (légèreté etc..), si ce n'est la crainte de choper encore moins de photons au vu du diamètre.... en regard du fait que tant que je bosse et que j'habite un coin pourri je ne peux pas accumuler facilement des heures d'expo (ce pourquoi, entre autres, j'oublie le LRVB ou SHO qui me tentent vraiment par ailleurs).

 

C'est pas qu'une question de diamètre, c'est une question de F/D et de cible. On adapte sa cible à l'échantillonnage qu'on est capable d'atteindre, et on réduit le F/D pour limiter les poses.

Tu peux tout à fait faire du SHO en pleine ville, certains en font en plein Paris.

 

Maintenant je te cache pas que moi j'ai fait un choix : je pars 4 fois dans l'année vers de bons cieux, entre 4 et 7 jours par séjour. Et ça me suffit pour assouvir ma soif d'images :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vu tes deux messages colmic

je vais tenter de me plonger à fond dans cette histoire d'échantillonnage pour essayer de trouver un peu "d'autonomie" dans cette approche malaisée.

 

La dernière chose que je finis par me demander c'est (retour à la case départ ou presque) serait utiliser mon A7iii (si R Galli peut le défiltrer): full frame pour profiter du champ, bonne définition et bonne sensibilité (mais pixels déjà gros 5.9microns...), ça pourrait avoir du sens?

Et comme, si j'ai bien compris,il faut (avec les gros pixels) privilégier de faibles focales, je pourrais dan un premier temps tenter le défiltrage du 7iii (astrodon + OWB en diurne) et voir ce que donne son 70/300mm dans ces conditions (avec un UHC E ou CLS CCD quand je suis en ville). Ca ferait un set up de voyage compact!

 

Le fait qui me pousse à vouloir évoluer c'est que ma bonne vieille 80 ED astro pro m’empatte les étoiles sur le bleu (sur le 1000D) et que j'ai envie d'un peu de finesse, d'images plus piquées, et d'une meilleure sensibilité pour avoir du signal à traiter pour l'équilibre des couleurs.

 

Je dois passer pour un zozo à tournicoter comme ça.... mais je vais finir par me caler un truc!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, JMDSomme a dit :

Et comme, si j'ai bien compris,il faut (avec les gros pixels) privilégier de faibles focales

Ça serait pas l'inverse des fois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, JMDSomme a dit :

si j'ai bien compris,il faut (avec les gros pixels) privilégier de faibles focales

 

Encore louper, c'est plutôt le contraire :be:

Je crois que tu te prend vraiment trop la tête avec cet histoire d’échantillonnage!

Pour faire très simple, plus un échantillonnage et faible, meilleur et la résolution.

 

C'est pas en changeant de matos que tu va (de suite) amélioré tes photos, mais en pratiquant le plus souvent possible.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, c'est contre intuitif le rapport pixel focale mais je vous fais confiance et je note.

EDIT, en réfléchissant... en effet, c'est logique et j'étais à l'envers depuis le début.

 

@guillau012 Baaah, mes images sont pas si mal d'après moi, en rapport avec matos/conditions et impossibilité de pratiquer beaucoup, je crois qu'avec le canon et la ed80 je sais à peu près ce que je peux sortir. Comme dit plus haut je veux gagner en finesse optique (correction chromatique) et en sensibilité, en gros je n'ai jamais apprécié le canon (les canon en général) et je commence justement à être capable d'apprécier les défauts de ma lulu.

Je vais continuer à me prendre un peu le chou, il pleut et ça va durer un peu...

 

J'ai calculé l'échantillonnage du A7iii ça donne 2,7, quand je vois l'image de Colmic avec (j'ai calculé) 3,94 je me dis qu'on est pas si mal, si je parviens à  faire  défiltrer le 7iii j'économise l'achat d'un imageur.

 

 

Calculs, j'ai bien intégré le calcul d'échantillonnage par contre je dois avoir un ratage dans la formule donnant l'échantillonnage idéal pour une focale et un diamètre, ça me donne des trucs bizarres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te montre encore un exemple comme celui de Michel,

 

 

Échantillonnage a 7,402 arcsec/pixel

 

8Ax31N76XRhM_620x0_wmhqkGbg.jpg

 

Échantillonnage a 1,841 arcsec/pixel 

 

xL7gCEZhI7be_620x0_wmhqkGbg.jpg

 

Vois tu une différence de résolution entre ces deux images?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben ça peut venir de divers facteurs à la prise de vue mais de toute évidence la 2eme  est nettement plus définie et nuancée (très jolie d'ailleurs)!

Donc la 1ere assez moyenne à 7.4 (c'est beaucoup) et une très fine à 1,84, le 7iii avec 2,7 est plus près de de la 1ere que de la  2eme mais en effet ça laisse de la marge.

Ce qui manque c'est donc de grands capteurs à petits pixels ou installer le 7iii sur une focale plus longue, avec un champ qui rétrécit .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact tu as tout compris  :)

Te reste plus qu'a trouver la combinaison gagante qui correspond a tes attentes, sachant que plus l'échantillonnage et faible plus c'est difficile.... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, je repars sur de meilleures bases!

Merci de votre endurance dans le soutien :merci:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, c'est passionnant

j'ai fait des tableaux excell à peu près au point (hormis les calculs de champ sur capteur que je ne comprends pas (le 2xArcTa((diagonale / (2xFocale)) qui me renvoie des résultats que je ne comprends pas.

 

Bref, en oubliant le champ...

ça semble démontrer que, pour l'essentiel, en excluant ceux qui ont 40k€ de matos (capteurs d'exception, instruments itou sur des montures de dingue) , on est systématiquement à un sous échantillonnage autour de 1/2à 1/3  avec les matos classiques utilisés....

mon canon 1000D sur ED80 +red 0.75 est à 2,61 pour un échantillonnage idéal de 1.04

mon sony a7iii serait, sur la même config, aussi naze avec 2.7 pour 1.04 et ne me donnerait pas un meilleurs rendu (en dehors de sa sensibilité et de la réduction du temps de pose VS la turbulence... et en oubliant le champ vignetté catastrophique de mon PO et réducteur  2").

 

Grosso modo faut taper dans le C8 (9,10,11 etc...) haut de gamme (et chiant à gérer + monture ad-hoc) dans les mini 2m00 de focale pour satisfaire à peu près la règle.

Sauf si j'ai raté quelque chose, on n'a pas de capteurs (N&B ou couleur) hormis sur le plateau d'Acatama qui permettraient de couvrir le champ d'une FSQ85EDX avec un échantillonnage correct, cette lunette ne sert donc à rien ?

Même avec des  trucs genre photoline 102 / 700 on est loin du compte....

 

Grosso modo, en passant de la ED 80 / canon 1000D à la fsq85 + a7iii je ne gagnerais que sur la sensibilité et la planéité d'un champ complet (c'est déjà pas mal mais bon....).

Donc je crois bien que la solution c'est de retrouver une lunette Amiral de 30mm et de lui coller au cul polaroïd !

Au moins ça coûte pas un bras.

Je vais aller voir dans la rubrique "grenier et vintage" !  :m2:   :roflmao:

Je suis à l'ouest ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le champ, multiplies l'échantillonnage en "/px par le nombre de pixels en largeur et hauteur et ça te donne le champ en ". Divises par 3600 et tu l'as en degrés. Avec Wikisky, le champ de ton setup sur une cible est directement parlant.

 

Pour ton sujet et de ce que j'ai compris, c'est qu'en photo longues poses, c'est la turbu qui gagne à chaque fois. Il y a un post sur le forum ou quelqu'un a évalué à 8 secondes le temps à partir duquel c'est comme ça. C'est en dessous de ce temps de pose que tu peux espérer passer au travers de la turbu pour arriver à, ou proche de, la résolution instrumentale.

 

Avec les capteurs CMOS à petit pixels tu es effectivement rapidement sur-échantillonné. Si on prends 2,5"/pix comme valeur cible d'échantillonnage (la "vieille" règle donne entre 2 et 3), tu sur-echantillonnes à partir et au dessus de 313 mm de focale avec un capteur aux pixels de 3,8 µm (ASI1600 par exemple). Avec un capteur type 183 aux pixels de 2,4 µm c'est à partir de 200 mm de focale. Donc inutile de chercher le couple imageur CMOS/instrument qui répond à cette règle sur une focale moyenne, y'a pas à part un objectif photo.

 

Sur-échantillonner n'est pas une catastrophe, c'est plus exigeant en guidage du moins avec des focales moyennes. Sur les grosses focales par contre, c'est plus sportif.
Si tu sous-échantillonnes, tu traites en drizzle pour redonner un peu de résolution à ton image. C'est le cas avec un objectif photo comme le Samyang 135 mais de toutes manières, le but n'est pas la résolution dans ce cas là mais le champ de l'image.

 

Pour ma part, j'essaye de régler le bazar au mieux pour avoir des étoiles les plus rondes possibles dans les coins (backfocus et tilt), soigner la MAP et assurer un suivi correct. Déjà avec ça, les brutes sont à peu près correctes.

 

Bref, avant de passer sur une FSQ 85 qui ne diminuera pas pour autant ta turbulence, je miserai déjà sur un imageur plus performant pour remplacer un 1000D. Le step devrait déjà être assez sensible.

Si j'ai loupé un truc, n'hésitez surtout pas à me reprendre !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@krotdebouk  (ça c'est un pseudo !  🙂 

Merci

il y a un truc qui me fait tilter dans ton message:

les test que je fais avec le tableur me donnent par exemple pour une 85 / 450, un échantillonnage idéal de 0.82 à 0.54 (formule retenue: 1/2 à 1/3 du pouvoir séparateur max, qui dans ce cas est de 1,63)  , c'est à ça que je compare l'échantillonnage résultant (par exemple de mon A7iii avec ses pixels de 5,9 microns) qui donne dans cette config 2,7 (je suppose que c'est en "/pixel ?) 

hors tu parles d'une valeur d'échantillonnage à considérer "moyenne usuelle" de  2.5"pix...    (rien à voir donc avec les 0,82 de la formule que j'utilise)

si c'est bien la base de la comparaison à faire, ça deviendrait bien moins critique et validrai l'idée de défiltrer le A7iii dont le grand capteur exploiterait bien le grand cercle d'image de la lunette...

je me goure total ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros tu as le calculs où on se base sur le pouvoir séparateur de l’instrument, c est celui que tu as fait.

Mais si le seeing de ton ciel (turbulence) ne permet pas d’avoir la résolution  Max de ton instrument, alors c’est cette valeur qu’il faut prendre comme base de calcul.

 

En gros par chez nous c’est 3 de seeing en moyenne donc 1/2 à 1/3 de 3.

il faut donc cibler entre 1 et 1,5 d’échantillonnage.

 

Source https://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/fr_FR/dossiers-pratiques/informatique-pratique/echantillonnage

 

Moralite même si tu a un maxi diamètre au pouvoir séparateur de dinguo, à part le mettre au Chili, tu ne pourras pas atteindre sa résolution Max, sauf en poses courtes ou le principe est de s’affranchir de la turbulence.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 je vais suivre la discu, vue que j'ai le même matos HEQ5 PRO/ lulu 80ed SW/canon 1000eos / Synguider2

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En photo des surfaces planétaires (et le Soleil et la Lune), où tu as en général énormément de signal, tu vas chercher à t'approcher le plus possible du pouvoir de résolution théorique de ton instrument. On calcule à la louche ce pouvoir de résolution en prenant 120/D, où D est le diamètre de l'optique (lentille ou miroir) exprimé en millimètres (mm), et où le résultat est donné en secondes d'arc ("). Par exemple, pour une lunette de 120mm de diamètre, le pouvoir de résolution théorique de l'optique est de 1" (120/120). Or, il y a un théorème d'échantillonnage qui assure que pour récupérer des détails aussi fins que l'optique le permet, il faut que tu échantillonnes deux fois (et je vois qu'en pratique, la plupart montent à trois fois, voire à quatre fois) plus que ce pouvoir de résolution théorique. L'échantillonnage sert à pouvoir récupérer ou reconstituer les détails « continus » de l'objet, malgré le fait que tu as enregistré une image de celui-ci sur un capteur dont l'unité d'information (le pixel) est discret, carré, étagé. Dans le cas de l'exemple, tu dois avoir un échantillonnage de 0,5 secondes d'arc par pixel (0,5"/px). Et la plupart monteront même à 0,33"/px.

 

Pour connaître l'échantillonnage « e », en fonction de l'optique (sa focale « F ») et de la caméra (la dimension « p » de son pixel), c'est donné par la formule approchée :

 

e (en secondes d'arc par pixel ou "/px) ~= 206,265 * p / F

 

où la dimension p du pixel doit être renseignée en micromètres (µm) et la focale F de l'optique toujours en millimètres (mm) comme précédemment.

 

Par exemple, si cette lunette (de diamètre D = 120mm) est ouverte à F/6, ça veut dire que sa focale vaut F = 120 x 6 = 720mm. Si tu utilises une caméra (CCD ou CMOS) avec des pixels qui font 4,54µm de côté, alors tu auras, au foyer primaire, l'échantillonnage e suivant :

 

e ~= 206,265 * 4,54 (µm) / 720 (mm) ~= 1,3"/px.

 

Pour atteindre le minimum syndical d'échantillonnage, qui vaut 0,5"/px pour les surfaces planétaires avec une lentille de 120mm de diamètre, tu vois que tu devrais introduire une Barlow ou un dispositif grandissant un facteur 1,3/0,5 = 2,6 fois. Une Barlow 2,5x conviendrait bien, mais sous-échantillonnerait un tout petit peu. Et la plupart te conseilleraient plutôt un facteur 1,3/0,33 ~= 3,9 fois. Une Barlow ou une Powermate 4x serait alors l'idéal pour tirer tout le jus de ton optique (D = 120mm) en poses archicourtes (surfaces planétaires).

 

Pour la photo du ciel profond en longue pose, c'est la turbu qui règle tout ça, malheureusement. Au lieu de prendre comme base la résolution théorique de ton instrument optique, eh bien tu prendras la meilleure valeur de turbulence que tu puisses atteindre depuis ton lieu d'observation favori. Chez moi, ça tourne autour de 2,3" les nuits médiocres, 1,7" les bonnes nuits. Si on déménage dans le désert d'Atacama, on peut peut-être espérer une turbu de 0,5". C'est trop injuste, mais c'est comme ça. Le HST, lui, s'est carrément mis sur orbite. Plus aucune contrainte de turbulence. Mais c'est de la triche.

 

La nouvelle donne, c'est la photo du ciel profond en courtes poses. Les poses ne seront pas aussi courtes que quand il s'agit des surfaces planétaires, bien sûr, mais on peut, avec des caméras CMOS très sensibles, poser entre 2 secondes et quelques dixièmes de secondes (dans ce dernier cas et actuellement, ça suppose des objets brillants, compacts, ou alors des parties brillantes d'objets plus étendus). En tout cas, de mon côté, je trouve qu'en dessous de 4 secondes de poses, on commence déjà à « faire taire » en partie la turbulence. D'ailleurs, des poses de 5 à 8 secondes sont souvent recommandées par ceux qui font de l'autoguidage, afin d'éviter de « guider sur la turbu », ce qui serait vain.

 

En CP, il n'y a aucun problème à sous-échantillonner, même violemment, ça dépend de ce qu'on veut faire. Si on veut faire du grand champ, c'est même obligatoire actuellement. Un grand capteur (genre 24mm x 36mm) avec de tout petits pixels (genre 2,4µm) coûterait les yeux de la tête (et mettrait à genoux certains PC, ça représenterait 150 millions de pixels si je ne me suis pas gouré).

 

En planétaire, puisqu'on ne manque pas de signal en général, ce serait dommage de sous-échantillonner, d'autant que les accessoires optiques assurant le grandissement et permettant d'atteindre la focale résultante voulue sont disponibles et bien connus (Barlow, Powermate, etc.).

 

En revanche, quand on sur-échantillonne, ça suppose que la monture est excellente (quand on fait de la longue pose), que la collimation est rigoureuse (parce qu'un échantillonnage si fin va exposer crûment les défauts de collimation, les flexions mécaniques, l'instabilité dans l'espace et/ou dans le temps), etc. Bref, tout va devenir plus difficile et demander plus de rigueur. Mais ce n'est pas interdit. D'ailleurs, rien n'est interdit ! Liberté ! ;)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super, ce post pas très bien commencé (je partais à priori sur une association de matos, sans bien en comprendre l'adéquation ou pas), finit par me permettre (et je vois que d'autres en profitent, tant mieux) de comprendre un peu mieux ce qu'on fait avec nos lentilles et pixels: une sacrée cuisine!

 

Donc, grosso modo, comme je ne pense pas pourvoir m'installer prochainement à La Silla et que même à moyen terme si je trouve un ciel plus noir il sera toujours à peu près aussi turbulent (ici ça doit être plutôt 3), et en résumant:

  • En CP un échantillonnage autour de 2 à 3"/pix restera acceptable pour de belles images couleurs
  • En planétaire: on grossit autant que la lulu (ou l'instrument autre), le permet, sous réserve que la monture et la MES soient à la hauteur (et de toute façon, Mars par exemple  si on n'envoie pas de la focale.... on a qu'une tâchouille orange tremblotante). Pour le Lunaire (merci les Lunatiques du fofo de m'avoir expliqué c'est mosaïque !).

Du coup, si je fais la synthèse, sachant que je voudrais aussi un instrument piqué et agréable en visuel je peux envisager:

  • La FSQ85EDX (parce que c'est du beau matos) avec mon A7iii défiltré (en sachant que je serais pas au mieux possible en CP)
  • La FSQ idem avec une petite caméra rapide à petits pixels et des barlow pour le planétaire

Voir, sans doute mieux (et gain de lumière en visuel):

  • APM 107 / 700 + le A7iii:  échantillonnage plus proche de ce qu'il faut et effet de zoom rattrapé par l'utilisation de mon capteur géant full frame pour conserver un champ réel suffisant en CP
  • La même APM avec itou une cam rapide à petits pixels et des barlow, sachant que je pourrais sur ce coup là grossir plus qu'avec le 85.

Et que, dans tous les cas, en effet.... faudra attendre pour avoir des cam astro avec de grands capteurs, petits pixels, mais sensibles quand même et... sans avoir besoin de gagner au loto.

Je sens que je vais harceler R Galli pour qu'il s'occupe un peu de ce nouveau sony !

 

Mdame, Madame... j'ai juste ?   :break:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fd 5.6 d'un coté et fd6.5 de l'autre. Faut penser à cela également.

En ce qui me concerne, je regarde pas trop l'échantillonnage, entre 1 et 2.5" c'est toujours bon, mais le fd, toujours le plus bas possible !

 

Par exemple, à fd1.8 en plus en Ha ! Soit quelques heures à fd6.5.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Utopix:

Vu tes images, c'est vrai que ce sigma envoie du bois, ça coûte le prix d'une petite lunette ce truc?

 

Un truc plaisant avec l'APM c'est que tu peux (si j'ai bien compris... je vais appeler Pierro) soit mettre un correcteur seul soit un correcteur + réducteur 0.75 ce qui nous donne alors  700 ou 550 de focale et donc de la lumière qui entre plus vite (après faut voir la tuyauterie et le backfocus de tout ça...).

 

Je regardais la ASI 071 MC pro couleur, c'est un APSC qui semble avoir de bons (mais pas encore nombreux) retours.  ça fait 1.79 ou 1.41 d'échantillonnage et faut que je regarde de plus près mais le champ doit encore être raisonnable. ( à 550 on rentre M31 au chausse pied en cadrant bien... ça  change du 1000D c'est sur faut viser juste !)

Et rien ne m'empêchera de faire de beaux amas ou le rouge n'est pas critique avec mon 7iii en plein format! (j'hésite toujours à le défiltrer, je n'utilise jamais le jpeg du boitier et m'inquiète du traitement des images diurnes en raw avec la balance des blancs décalée, peur de passer beaucoup de temps sur les images du coup et d'être déçu).

Je me dis que (en cassant un peu la tirelire  mais sans que ça me foute dans la merde quand même) ça me ferait un beau set up et je garderai la ED80 carbone que j'y suis attaché, comme lunette guide de luxe. Je pense que ça doit encore passer sur ma Heq5, quitte à déporter le PC sur la base de la monture et.... gérer les câbles ... que je venais tout juste d'optimiser au plus court... bref, de toute façon ça va être six mois de grisaille ici alors bricoler ça occupe.

Je vais faire une estim de poids (les lulu, les motofocus, la cam, les collier etc...) pour voir, je crois que jusqu'à 11kgs ça le fait sur cette monture en photo)

Des avis utiles sur cette ASI 071 ?

 

Et pis, bricolage en vue pour la version voyage léger, une planchette équato pour le sony et son zoom ou son 50mm, ça aussi ça va m'occuper un peu.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quel est ton budget.

Mais si c'était moi, mon choix serait assez rapide :

- TS 130 F/7 https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p6679_TS-Optics-PHOTOLINE-130-mm-f-7-Triplet-APO---FPL53---2-5-inch-RPA-focuser.html

ou Altair 130 triplet un peu plus chère.

ou encore un bon 200/800 carbone aux petits oignons mais c'est plus pointu à utiliser (mise en température, collimation, équilibrage sur la monture)

Tu restes moins cher qu'une FSQ85.

 

Si tu veux moins de focale, comme je le disais plus haut, une FS60 c'est parfait.

 

Et tu peux autoguider la 130 ou le 200 avec la 60 :)

Si tu veux encore moins de focale, alors comme le disait Utopix, un bon objectif photo comme un 135/2.0 Samyang pas trop cher.

 

Personnellement ce que j'apprécie dans ma FSQ106, c'est le fait d'avoir 3 focales en un seul instrument super-compact, utilisables toutes les 3 en 24x36 (ce que ne permet pas la FSQ85).

Et la 183 me donne accès aux petites galaxies avec un échantillonnage serré, ou au narrowband en champ un peu plus large.

Une 106 ça s'achète d'occasion et pas neuf. On en trouve régulièrement autour de 3500 euros, soit sensiblement le prix de la 85 en neuf.

C'est d'ailleurs à peu près le prix qu'O.U la fait lors de son déstockage. Tout dépend du modèle et de ses options.

 

Maintenant plusieurs choses concernant la caméra :

- je pense que tu peux oublier le A7III pour le CP, ce n'est pas un A7S et ça ne le sera jamais. Sans compter le problème du star-eater à 4s.

- tu as meilleur temps de trouver un A7S d'occasion que de faire défiltrer ton A7III pour un gain pas certain sans compter que tu le condamnes au niveau revente et garantie.

- je vois que tu insistes sur une caméra couleur, pas de soucis si ton choix est fait là-dessus, mais n'oublie pas qu'une caméra couleur ne donne pas de meilleurs résultats qu'un A7S, avec les emmerdements en plus. Et tu oublies le narrowband.

 

Pour les calculs d'échantillonnage, je l'ai dit plus haut, te fais pas chier. Prend la caméra que tu veux en fonction des cibles que tu veux.

En gros avec une caméra type 183, on ne va pas dépasser 700mm de focale en France. Au-dessus de 700mm, on passe en bin2 ou on prend des pixels plus gros.

En dehors du 183, tu as l'ASI1600 avec des pixels un chouïa plus gros (3.75µ) tu peux monter à 1200mm de focale.

En dehors de l'ASI1600, il faut regarder les ICX694 ou 814 en occasion.

Si tu veux plus de champ, alors c'est les vieux KAF11000 ou 16200. Ou un A7S.

Dans les cartons, en caméras il n'y a rien d'abordable pour nous amateurs de prévu pour l'année à venir. L'IMX342 (APS-C à pixels de 3.45µ) sera à mon avis autour de 5000 euros la caméra voire un peu plus. QHY l'a annoncé il y a quelques jours.

 

Enfin dans l'absolu, l'idéal serait de calculer 2 setups pour coller à ceci :

- un premier setup avec un A7S pour un grand champ couleur

- un second setup avec un 183 mono qui collerait au champ du premier setup pour apporter la luminance et le narrowband.

 

Pour finir je rappelle que tu as ma règle à calculs dans ma signature si tu veux calculer les échantillonnages en gardant cette règle :

- en CP on ne prend pas la résolution de l'instrument comme limite, mais le seeing mini du lieu d'observation, qui varie entre 1,5" et 3" d'arc en France.

 

EDIT : j'oubliais, Richard Galli est très malade actuellement, donc il ne répondra pas tout de suite aux demandes de défiltrage.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Colmic a dit :

Personnellement ce que j'apprécie dans ma FSQ106, c'est le fait d'avoir 3 focales en un seul instrument super-compact, utilisables toutes les 3 en 24x36 (ce que ne permet pas la FSQ85).

 

fsq85 = 3 focales, mais juste en dessous de 24x36

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci les gars, ça va me faire encore un peu de lecture tout ça !

Mais je suis pas pressé.

Parmi les contraintes que je me fixe çou que j'ai il y a:

si possible garder la Heq5 (VS poids final)

transportabilité en mode nomade car c'est pour l'essentiel en vacances que je peux avoir du ciel.

Je vais regarder tout ça et merci, oups! pour la 071 j'vais pas tilté sur ces spec assez moyenne

la 1600, en couleur: elle n'est plus produite...

EDIT je suis en train de monter une page Xcell je vais pouvoir jouer! EDIT EDIT mon PC m'a planté je venais de rentrer les caractéristiques d'une dizaine de capteurs.... je craques. ça va se finir au jugé et au coup de coeur.... comme d'hab!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.