guillaume26230

bonjour et merci pour l ajout!!!

Messages recommandés

bonjour je m appelle guillaume je débute dans l astronomie et l astrophotographie.je vous remercie pour toutes les informations données qui me servent beaucoup.a bientôt bon ciel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Guillaume,bienvenue sur le forum !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Guillaume, le Drômois,   :)

Bienvenue sur le forum astronomique (et astronautique) Webastro.   :be:


Tout d'abord, et bien que je ne sois point un brillant “astronome amateur” mais un très modeste “amateur d'astronomie”   :(   :(   :(  , je vais cependant oser me permettre de t'indiquer trois liens Internet que je te conseille de consulter très fréquemment, afin de parfaire un peu (si toutefois c'est possible) tes connaissances théoriques en ce qui concerne l’astronomie (et l’astronautique) :

● que dirais-tu, Guillaume, tout d'abord, d'un "cours d'astronomie" gratuitement à domicile sur Internet ? Je te propose le Cours d'astronomie générale de Jacques Gispert, professeur d'astronomie à l'Université de la Méditerranée, faculté des Sciences de Luminy à Marseille (Bouches-du-Rhône) : https://astronomia.fr/ ;

● après cela, le site Internet de Gilbert Javaux PGJ - L'astronomie une passion à partager : http://pgj.pagesperso-orange.fr/ ;

● enfin, le site Internet de Jean-Pierre Martin, membre de la prestigieuse Société Astronomique de France, Planetastronomy
: http://www.planetastronomy.com/ .

● si tu disposes de 34,00 € je te conseille en plus d'acheter l'excellent Guide du Ciel de Guillaume Cannat, édition 2018-2019 (24ème édition) qui t'informera sur tout ce qu'il faut savoir pour observer le ciel entre le 1er juin 2018 et le 30 juin 2019 : https://www.amds-edition.com/.


Sinon, la 25ème édition du Guide du Ciel de Guillaume Cannat (qui concernera la période entre le 1er juin 2019 et le 30 juin 2020) est actuellement en souscription pour 27,00€ (parution début mai 2019) : http://www.leguideduciel.net/lgdc/lgdctextes/lgdc144.php.
 

GdC%202019-2020-recto&verso-800.jpg

 


J'ajoute un lien Internet très intéressant pour parfaire un peu tes connaissances, en matière d'astronomie (et d'astronautique) le QAC de Webastro (Quizz Alternatif Convivial) : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669.

D'ailleurs, si toutefois ça t'intéresse, n'hésite pas à y participer et même à poser des questions que nous tenterons de solutionner. Alors, à très bientôt, peut-être, sur le QAC.

Un dernier point que tu pourrais
peut-être répercuter autour de toi : sais-tu comment apprécier immédiatement, en observant à l’œil nu (si possible un soir où la Lune n'est pas présente dans le ciel) la constellation de la Petite Ourse, la qualité du ciel où tu comptes observer ?   :?:   C'est un indicateur très important en matière de pollution lumineuse, car si l'on compte combien d'étoiles l'on arrive à voir à l’œil nu dans le "Petit Chariot" l'on saura si le ciel du où l'on observe habituellement est relativement pur ou non ? Si l'on a la chance d'en voir sept : son ciel est excellent   :be:   :be:   :be:   , si l'on n'en voit que trois (l'étoile Polaire et les deux du bout du "Petit Chariot") son ciel est hélas très médiocre en ce qui concerne la pollution lumineuse...   :cry:  :cry:   :cry:

Cette procédure permettant à chacun d'évaluer très simplement et assez rapidement la pureté de son ciel nocturne m'avait été indiquée dans les années soixante par une sommité de l'astronomie française (et qui était comme moi un postier retraité), Robert Sagot (1910-2006), un des deux co-auteurs de la très célèbre Revue des Constellations (voir : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51%2B8GtB2hLL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg) et pendant plus de quarante ans le bibliothécaire de la Société Astronomique de France (voir : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2517885&postcount=71265).

Pour situer exactement la constellation de la Petite Ourse [en partant de la très célèbre la constellation de la Grande Ourse dite la grande casserole] (un soir sans Lune de préférence), voir ce dessin dû à Gilbert Javaux :

 

 

 

ximageproxy.php,qimg=,hpgj.pagesperso-or

 


Avant de terminer, je t'indique une petite anecdote vécue sur la pureté du ciel cantalien (en espérant que les cieux de ta région drômoise soient identiques) : il ne faut en effet surtout pas négliger la simple observation des beautés de la voûte étoilée tout simplement à l’œil nu. Voici un souvenir merveilleux lorsque j'ai quitté la région parisienne (où je suis né et où j'ai vécu 55 ans, jusqu'à ma retraite en septembre 2004 pour m'installer dans la commune du Cantal d'où est originaire mon épouse), ce souvenir restera sans doute le plus beau observé dans le ciel, il concerne tout simplement une superbe voie lactée étincelante !!!...   :wub:   :wub:   :wub:

C'était à l'automne 2009, un soir de Nouvelle Lune je suis sorti par hasard à l'arrière de mon terrain et ai vu un spectacle inhabituel : la merveilleuse Voie Lactée (qu'évidemment je n'ai jamais pu voir dans les Hauts-de-Seine et qui n'est jamais visible chez moi dans le Cantal au-dessous de 45° d'élévation) barrait entièrement la voûte étoilée du Nord au Sud jusqu'à 20° au-dessus de l'horizon. J'ai alors appelé mon épouse Josette (qui est une pure cantalienne de naissance, mais qui est très peu intéressée par l'astronomie, elle préfère cent fois l'astrologie) pour qu'elle puisse admirer ce merveilleux spectacle et elle m'a dit en voyant cette extraordinaire Voie Lactée scintillante : « Oh !... Je n'ai jamais vu autant d'étoiles dans le ciel du Cantal, on dirait qu'il y a un incendie dans le ciel !... »   :be:   :be:   :be:

Je te souhaite, Mon Cher Guillaume, et je souhaite à tous ceux qui liront ma prose, de pouvoir observer eux-aussi un soir un tel incendie dans le ciel !...   :be:   :be:   :be:

Cieux clairs à toi, Mon Cher Guillaume.   :)

Roger le Cantalien.   :rolleyes:

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_s


PS : vu que je suis, comme je l'ai indiqué plus haut, un postier retraité, j'ai regardé (vieux réflexe professionnel) à quelles communes correspondaient le code postal 26230 ? et j'ai été très satisfait de constater qu'il s'agit de la commune drômoise de Grignan et de sept communes limitrophes (voir : http://code.postal.fr/code-postal-26230.html#.XGatxLhCexF). Eh bien, pour moi, le postier retraité, la commune drômoise de Grignan évoque surtout l'exquise Madame de Sévigné (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Madame_de_S%C3%A9vign%C3%A9) qui a déclaré la plus merveilleuse marque d'affection qui soit envers la poste dans sa lettre à sa fille du dimanche 12 juillet 1671 dont voici un extrait :

« Au Rochers, dimanche 12 juillet 1671,

Je n'ai reçu qu'une lettre de vous, ma chère fille, j'en suis un peu fâchée ; j'étais dans l'habitude d'en avoir deux : il est dangereux de s'accoutumer à des soins tendres et précieux comme les vôtres ; il n'est pas facile après cela de s'en passer.
(...)
A propos de Pascal je suis en fantaisie d'admirer l'honnêteté de ces messieurs les postillons qui sont incessamment sur les chemins pour porter et reporter nos lettres ; enfin il n'y a jour dans la semaine où ils n'en portent quelqu'une à vous et à moi ; il y en a toujours et à toutes les heures par la campagne : les honnêtes gens ! qu'ils sont obligeants ! et que c'est une belle invention que la Poste, et un bel effet de la Providence que la cupidité ! J'ai quelquefois envie de leur écrire pour leur témoigner ma reconnaissance et je crois que je l'aurais déjà fait sans que je me souvienne de ce chapitre de Pascal, et qu'ils ont peut-être envie de me remercier de ce que j'écris, comme j'ai envie de les remercier de ce qu'ils portent mes lettres : voilà une belle digression.
(...)
Nous continuons notre chapelle : il fait chaud les soirées et les matinées sont très belles dans ces bois et devant cette porte ; mon appartement est frais ; j'ai bien peur que vous ne vous accommodiez pas si bien de vos chaleurs de Provence. Je suis toujours tout à vous ma très chère et très aimable : une amitié à monsieur de Grignan. Ne vous adore t-il pas toujours ?
»

Pour lire le texte intégral et original de cette lettre du dimanche 12 juillet 1671 : voir sa numérisation par Gallica, à la page 145, lettre n° XXVIII, 

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b86146056/f153.image.

 

Madame-de-Sevigne.jpg

 

 

Modifié par roger15

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.