Sign in to follow this  
AstronomieLorraine

que se passerait-il si la terre ne tournait pas ?

Recommended Posts

Coucou les zamis ! Ca fait tr√®s longtemps !¬†ūüėĀ

 

J'aurais une petite question à vous poser… en faite je suis en train d'écrire un roman de science fiction. L'histoire se déroule dans un monde ou la terre ne tourne plus qu'en 150 (anciens) jours sur elle même, bref qu'elle est très ralentie ! 

 

Alors évidemment en tant qu'astram j'aimerais bien que l'histoire soit à peut prêt sur des bases scientifiques sans forcement être parfaite…

 

Déjà première question, qu'est ce qui aurait pu causer ça sur des milliards d'années ?

=> Pour l'instant j'ai proposé qu'un astre venu d'ailleurs (éventuellement d'un autre système solaire pendant la rencontre de la voie lactée avec andromède ?) à complètement déséquilibrée le système solaire. Premièrement en éjectant la lune, et deuxièmement en ralentissant fortement la terre. 

 

Deuxi√®me question, j'aimerais mettre un paysage d√©sertique sur la moiti√© de la terre √©clair√©e et br√Ľl√©e par le soleil‚Ķ mais genre vraiment que du sable.

=> J'ai imagin√© que la chaleur serait telle que l'eau ne puisse √™tre √† l'√©tat de glace que sur la surface gel√©, de l'autre c√īt√©. Et que la surface br√Ľl√© par le soleil soit un gigantesque contient, une sorte de Pang√©e nouvelle g√©n√©ration. C'est √† peut pr√™t possible ?

 

Voilà voilà !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

je ne sais pas si "c'est possible", mais peu importe, non?

fut un temps j'ai lu des dizaines, pour ne pas dire plus, de bouquins de SF et d'Héroic Fantasy, tout cela avec des théories beaucoup plus alambiquées que les tiennes :)

les lecteurs potentiellement susceptibles de critiquer ces théories doivent être une telle minorité...finalement, tu pourrais dire n'importe quoi, pour eux cela serait pareil

les autres ont ouvert un bouquin de SF pour s'y laisser prendre, berner, tromper avec délectation, ils s'en foutent que cela soit plausible ou non, c'est du déraisonnable qu'ils sont venus chercher :hm:

bon, cela ne répond pas à tes questions mais cela m'a comblé une insomnie :lu:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut.

 

Vénus est un bon exemple pour toi. Elle tourne très très lentement (en 243 jours). On ne comprend pas bien ce ralentissement. Mais, vu son sens rétrograde, un impact semble être une bonne explication.

 

Mais bon, j'ai pas compris, elle tourne ou pas ta planète ? Car ça change tout. Si elle tourne très lentement, tout est désertique. Si elle ne tourne pas du tout, une zone tempérée peut exister entre la face éclairée (et chauffée) et la face sombre (et donc glacée).

 

Bon, sinon, quand Andromède entrera en collision avec la Voie Lactée, la Terre aura disparue depuis belle lurette (4mds d'années). Donc je suppose que ton monde n'est pas la Terre. L'éjection d'un satellite naturel ralenti la rotation effectivement. C'est ce qui se passe ici. La Lune s'éloigne, et les jours rallongent. Ce peut être un bon argument.

 

Après, comme dit par Gérard33, en SF, pour peu que tu ne fasses pas de la hard SF, tu fais ce que tu veux. ;) Moi j'ai lu des tonnes de Fleuve de la bonne époque, et parfois c'était abracadabrant. Mais ça n'en restait pas moins cool et passionnant (parfois). :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Le problème c'est que pour arrêter la Terre (= la mettre en rotation synchrone avec le soleil) il faudrait un truc terrible qui va tout ravager. Soit ce serait arrivé y'a longtemps et la Terre n'aura jamais ressemblé à ce qu'elle a été et est maintenant (exit la lune au passage), soit c'est récent et là aussi tu peux rayer la civilisation humaine de ton roman. J'imagine que si une étoile croise le système solaire interne il lui faudrait nettement plus d'interaction pour modifier la rotation de la Terre que pour carrément l'éjecter de son orbite et l'envoyer valser dans l'espace. Il te faudra donc surement prendre quelques libertés avec la science… Ce qui serait sympa, c'est que Vénus n'ai pas connu le même destin avec son atmosphère pas cool et qu'avec le début de l'exploration spatiale on aurai découvert que la planète ressemble à ton idée de la Terre dans ton histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou si on prends un scénario hypothétique ,  on peut mettre une capture d un objet d'une masse conséquente en jeu  , ca agirait comme un frein sur la rotation  de la terre , la lune fut un temps plus proche de la terre et le ralentissement produit était plus ressenti que maintenant ( logique avec les masse d eau se déplaçant etc ) donc si on place en plus de lune un  objet de capture tu peux imaginer plus facilement un cote désertique et un cote glacé . 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, snake59 a dit :

Coucou si on prends un scénario hypothétique ,  on peut mettre une capture d un objet d'une masse conséquente en jeu  , ca agirait comme un frein sur la rotation  de la terre , la lune fut un temps plus proche de la terre et le ralentissement produit était plus ressenti que maintenant ( logique avec les masse d eau se déplaçant etc ) donc si on place en plus de lune un  objet de capture tu peux imaginer plus facilement un cote désertique et un cote glacé . 

Bonjour ūüôā

 

Tu as tout faux.....

Il fut un temps ou la lune était plus proche de la terre qui , elle meme , tournait plus vite que maintenant...

La terre ralentit continuellement ( c'est pourquoi on rajoute 1s de temps en temps)

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui sera intéressant d'explorer dans ton roman, c'est la situation au terminateur : L'essentiel de la vie évoluée y sera concentrée, alors que seuls les organismes extrêmophiles pourront survivre sur les faces éclairées/non éclairées.

Au terminateur, c'est l'aurore ou le crépuscule éternel, un poète pourrait s'y régaler, un sujet de cinéma pour un Malick. Selon le degré d'éloignement du terminateur, tu auras plus ou moins de lumière, donc des conditions de vie différentes, allant du plus vivable au moins vivable.

 

Un conseil : Si tu veux écrire quelque chose qui soit "réaliste", documentes toi. Lis de l'astro mais surtout beaucoup de biologie, à propos des extrêmophiles en particulier.

 

A propos du phénomène qui a produit l'arrêt de la rotation, il faut envisager soit le rapprochement de la terre d'un gros astre, provoquant une révolution synchrone (comme certaines lunes proches de Jupiter), soit la capture par la terre d'une nouvelle lune.

Ceci dit, la 1er solution est plus "réaliste" car la rotation peut devenir strictement nuelle. En revanche dans la seconde solution, une rotation nulle du fait de la seconde lune est hautement improbable : Il resterait nécessairement un minimum de rotation, peut être très lente (des journées qui dureraient des années voire des décennies ?) mais il resterait bien un peu de rotation. Mais pourquoi pas ? La seconde solution permet d'imaginer un terminateur en très lent déplacement, avec des conséquences sur les êtres vivants, les modes de vie (nomadisme ?)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.