arpège

incendie à Notre Dame

Recommended Posts

Aussitôt l'émotion retombée aussitôt les querelles de clocher repartent de plus belle ;) 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Toutiet a dit :

Areole Garner,

"En vertu des pouvoirs qui m'ont été conférés" en tant que modérateur, j'ai l'obligation de te dire que ton propos désobligeant et son expression blessante envers CDLC n'ont pas lieu d'être. J'espère que tu vas te repentir...🙂

 

:secret:Toutiet, on t'a retiré ton manteau vert :rolleyes: 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Ce fil commence à transpirer de l'adrénaline… :(

 

Ce que je lis confirme une intuition que j'ai déjà eue "dans la vraie vie" : le nombre de significations du verbe "respecter" et du mot "laïcité" est à peu près égal au nombre de personnes qui les prononcent :be:

 

Bon, d'accord, ce n'est pas très rigoureux comme affirmation, que ce soit sur le plan mathématique ou sur le plan socio-épistémologique :refl:

 

Et en plus, je ne fais pas avancer le schimili… schmilili… euh… le truc :jesors:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Great gig in the sky a dit :

Ouais attention à ce que vous écrivez, sinon c'est la radiation pour certains et l' excommunication pour d' autres ! :be:

 

ooh oui ôôôh OUIiiiiiiiiii crucifies moi!!!!!!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, jgricourt a dit :

Aussitôt l'émotion retombée aussitôt les querelles de clocher repartent de plus belle  

les querelles de clocher te fileraient-elles le bourdon?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hey c'est bientôt Pâques enfin pas pour tout le monde manifestement ... :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir au sujet, la disparition de la totalité de la charpente ne risque-t'elle pas de compromettre l'équilibre des forces sur les ogives, les piliers et les arcs-boutants?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, gerard33 a dit :

les querelles de clocher te fileraient-elles le bourdon?

 

Je vois que ça redémarre en flèche... :rolleyes: 

 

Pour redevenir sérieux, une compagnie d'assurance française qui dispose de terres en Normandie, avec des chênes dessus, offre 1300 chênes pour reconstruire la charpente.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/1300-chenes-normands-offerts-reconstruire-charpente-notre-dame-paris-1656254.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, pejive a dit :

Pour revenir au sujet, la disparition de la totalité de la charpente ne risque-t'elle pas de compromettre l'équilibre des forces sur les ogives, les piliers et les arcs-boutants?

 

Surtout la disparition d'un partie des voûtes fait qu'une pression excessive s'exerce maintenant sur les parois à cause des arcs-boutants extérieurs.

 

il y a 2 minutes, pat59 a dit :

 

Je vois que ça redémarre en flèche... :rolleyes: 

 

Pour redevenir sérieux, une compagnie d'assurance française qui dispose de terres en Normandie, avec des chênes dessus, offre 1300 chênes pour reconstruire la charpente.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/1300-chenes-normands-offerts-reconstruire-charpente-notre-dame-paris-1656254.html

 

Pareil dans la Nièvre hier "Un exploitant de la Nièvre offre des chênes pour la reconstruction

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/notre-dame-paris-exploitant-nievre-offre-chenes-reconstruction-1655990.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, pat59 a dit :

 

Je vois que ça redémarre en flèche...  

 

Pour redevenir sérieux, une compagnie d'assurance française qui dispose de terres en Normandie, avec des chênes dessus, offre 1300 chênes pour reconstruire la charpente.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/1300-chenes-normands-offerts-reconstruire-charpente-notre-dame-paris-1656254.html

 

Quid du temps de séchage d'un tronc de chêne? J'ai le souvenir de plusieurs années...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, pat59 a dit :

Pour redevenir sérieux, une compagnie d'assurance française qui dispose de terres en Normandie, avec des chênes dessus, offre 1300 chênes pour reconstruire la charpente.

Ouaip! et c'est une excellente nouvelle qui contredit heureusement les affirmations de certains journalistes comme quoi, il n'y aurait plus d'arbres pour reconstruire la charpente

bien sûr, les délais de séchage "naturel" sont plus longs, surtout pour le chêne, mais en attendant une toiture provisoire peut être posée

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 3 minutes, jgricourt a dit :
il y a 4 minutes, pat59 a dit :

 

Pour redevenir sérieux, une compagnie d'assurance française qui dispose de terres en Normandie, avec des chênes dessus, offre 1300 chênes pour reconstruire la charpente.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/1300-chenes-normands-offerts-reconstruire-charpente-notre-dame-paris-1656254.html

Pareil dans la Nièvre hier "Un exploitant de la Nièvre offre des chênes pour la reconstruction

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/notre-dame-paris-exploitant-nievre-offre-chenes-reconstruction-1655990.html

En dehors de toute considération émotionnelle liée à cette catastrophe , ne vaudrait-il pas mieux réfléchir à une autre solution plus...moderne...plutôt qu'avoir de nouveau recours à l'abattage d'une forêt entière

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 2 minutes, ursus a dit :

Quid du temps de séchage d'un tronc de chêne? J'ai le souvenir de plusieurs années...

Vu la taille des poutres, dans 5 ans il va pas en avoir beaucoup de sèches

 

 

Edited by sun

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, dr@kula a dit :

En dehors de toute considération émotionnelle liée à cette catastrophe , ne vaudrait-il pas mieux réfléchir à une autre solution plus...moderne...plutôt qu'avoir de nouveau recours à l'abattage d'une forêt entière

Ce n'est pas l'abattage d'une forêt entière 1300 arbres pour 1000 ha, ça fait pas beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 3 minutes, sun a dit :

Vu la taille des poutres, dans 5 ans il va pas en avoir beaucoup de sèches

 

Dans 5 ans, la reconstruction n'aura pas commencé de toute façon. Rien que le temps pour la sécurisation, les expertises, etc...

 

 

Edited by pat59

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, dr@kula a dit :

 

En dehors de toute considération émotionnelle liée à cette catastrophe , ne vaudrait-il pas mieux réfléchir à une autre solution plus...moderne...plutôt qu'avoir de nouveau recours à l'abattage d'une forêt entière

la forêt entière, c'est du sensationnalisme de journaliste où alors c'est une petite forêt 

les gros bois (entraits de ferme et autres arbats ou poinçons ) ne constituent qu'une partie de la charpente

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Personnellement, je trouve qu'une structure en béton, comme cela l'a été fait à Reims, serait une solution adaptée à notre temps, efficace, rapide et hautement sécuritaire. Après tout, on est bien passé de l'argentique au numérique. Et Dieu sait si ça a rechigné" au début...

Capture d’écran 2019-04-17 à 12.07.24.png

Edited by Toutiet

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, gerard33 a dit :

la forêt entière, c'est du sensationnalisme de journaliste où alors c'est une petite forêt 

les gros bois (entraits de ferme et autres arbats ou poinçons ) ne constituent qu'une partie de la charpente

Tout a fait d'accord mais de toute façon si les bois ne sont pas coupés pour Notre Dame, ils seront tout de même coupés pour autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une crainte pourrait être que les nombreux donateurs changent d'avis si on touche trop à une reproduction "fidèle" (dans la mesure du possible) de ce qu'était cette charpente avant. Si on avançait aujourd'hui dans les médias qu'on va tout bétonner à la place (je caricature pour illustrer), pas sur qu'il y aurai autant de donateurs. Il faudra surement en tenir compte au moment des décisions...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, ursus a dit :

 

Quid du temps de séchage d'un tronc de chêne? J'ai le souvenir de plusieurs années...

 

J'ai lu du cm/an d'épaisseur pour du bois dur (chêne) en séchage naturel. Une poutre de 20 cm de diamètre, c'est  10 ans.

Peut être moins en séchage forcé mais il faudra les installations pour assurer la production.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on arrive à retrouver l'aspect extérieur, avec ou sans flèche, çà ne sera déjà pas mal

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, pat59 a dit :

 

Je vois que ça redémarre en flèche... :rolleyes: 

 

Pour redevenir sérieux, une compagnie d'assurance française qui dispose de terres en Normandie, avec des chênes dessus, offre 1300 chênes pour reconstruire la charpente.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/1300-chenes-normands-offerts-reconstruire-charpente-notre-dame-paris-1656254.html

Ils sont au courant qu'il faille du bois sec pour faire une charpente ? 

Edit : déjà dit...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui doit être pris en compte à mon sens, c'est la capacité de résistance de la structure, qui a été très fortement fragilisée. Je continue à penser qu'une charpente en bois ça serait mieux, car l'édifice à été bâti au départ pour accueillir une telle charge, l'alléger ne risque-t-il pas de déséquilibrer l'ensemble? Et puis techniquement, ce serait une superbe prouesse.

Après le soucis, c'est en effet la quantité de chênes centenaires disponibles et  le temps de préparation (j'avais lu jusqu'à 25 ans!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, mamasita a dit :

Après le soucis, c'est en effet la quantité de chênes centenaires disponibles

Le soucis n'est pas de trouver la quantité de chênes, il y en a des centaines de milliers dans les forêts françaises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais des chêne suffisamment gros pour les charpentes de Notre Dame ? je sais pas, j'ai lu des trucs contradictoire dessus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nos matériaux, techniques et outillages moderne feraient pâlir les artisans du XII ème siècle, quel plus bel hommage nous pourrions leur faire ainsi qu'à ce monument que de reprendre les matériaux qu'ils utilisaient, une sorte de reconnaissance, des gestes qui ont étaient transmis de maîtres à élèves pendant des siècles, un savoir faire...

Reprendre avec les mêmes matériaux et suivant leurs plans serait autant un exploit qu 'un hommage à la mémoires de ces hommes et femmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 3 minutes, mamasita a dit :

mais des chêne suffisamment gros pour les charpentes de Notre Dame ? je sais pas, j'ai lu des trucs contradictoire dessus

Ça dépend de l’épaisseur que demande ces charpentes

 

 

Edited by sun

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, pagpatrice a dit :

Nos matériaux, techniques et outillages moderne feraient pâlir les artisans du XII ème siècle, quel plus bel hommage nous pourrions leur faire ainsi qu'à ce monument que de reprendre les matériaux qu'ils utilisaient, une sorte de reconnaissance, des gestes qui ont étaient transmis de maîtres à élèves pendant des siècles, un savoir faire...

Reprendre avec les mêmes matériaux et suivant leurs plans serait autant un exploit qu 'un hommage à la mémoires de ces hommes et femmes.

Tu connais le chateau de Guedelon ?

C'est exactement ça. 

Sauf que .... cest long...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, gehelem a dit :

Tu connais le chateau de Guedelon ?

C'est exactement ça. 

Sauf que .... cest long...

Oui mais ça a en plus l'avantage de nourrir la science, parce que justement, retrouver l'intégralité des gestes et techniques de l'époque, c'est pas simple.

Bon en plus à Guedelon, ils font aussi avec des engins de levage d'époque, et les campagnes de construction sont cantonnées à la saison printemps/été

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, pagpatrice a dit :

Reprendre avec les mêmes matériaux et suivant leurs plans serait autant un exploit qu 'un hommage à la mémoires de ces hommes et femmes.

Exploits à la portée des MOF et autres artisans d'art

ils (elles) sont nombreux ne serait-ce qu'en Europe à posséder les compétences nécessaires 

ils sont d'ailleurs sollicités à chaque catastrophes de ce type

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.