Jump to content
Orisama

Quel avenir pour un amateur d'astronomie ?

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d’abord je m'excuse de cette question qui à du être posé plusieurs fois déjà. Je m'apprête à vous expliquez :

Je suis un jeune homme de 20 ans , après avoir fini le collège j'ai fait mes études dans le métiers de plombier ( pensant bien faire ).

J'ai obtenu mon Bac Pro( je précise ) et après l'avoir obtenu j'ai voulu m'orientez vers un BTS de ce même métiers, j'ai finalement abandonner car mes 110 demande d'apprentissage ont été refusé voir totalement ignoré.

Je me suis donc retrouvé relativement perdu dans ce que j'allais bien pouvoir faire, totalement démotivé ( car j'ai décidé de ne plus faire ce métiers que je n'aime vraiment plus ) et j'en suis arrivé à me poser des questions et me donner moi même les réponses :

 

Véritable obnubilé d'astronomie voir d'astrophysique je voulais travaillé en rapport à l'espace, et la... c'est le drame.
Que faire ? des études en particuliers pour un pauvre détenteurs de bac pro comme moi ?  y a t-il des métiers dans ce domaine qui recrute sans que j'ai besoin d'un doctorat ? Je suis totalement PERDU, et tout les jours avant de me coucher je part faire un tour sur les réseaux comme bon citoyens et notamment sur les pages de la NASA , de SpaceX et mon envie ne cesse de grandir, j'ai besoin de dédié ma vie à cette passion d'une façon ou d'une autre.


Voilà, donc je m'attend à des réponses relativement mauvaises tels que : "c'est impossible pour un homme ordinaire" " tu va échouer" "Il n'y a pas d'avenir, d'ailleurs toi non plus" mais s'ils vous plaît essayez de vous mettre à ma place avant de répondre, je n'ai pas vraiment de but dans la vie, ni d'envie ou de passion hormis celle-ci, Merci infiniment !!

 

ps: je suis désolé pour les fautes d’orthographe qui auront tendance à irrité les quelques passionnés de latin, j'ai eu très peu de temps pour posé ma question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à toi,

je copie-colle une réponse donnée à une demande similaire :)

 

Le 08/05/2019 à 22:00, martial_julian a dit :

en attendant des réponses précises dans ton cas, voici un peu de lecture où le sujet a été évoqué :

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je m’incruste,

Pas facile a 20 ans de choisir le bon métier en plus d'attendre et de lire les réponses de personnes qui ne te connaisse pas.

Je te dirai simplement que vouloir c'est pouvoir.

Je prends deux minutes de mon temps pour te raconter la petite histoire d'un mec.

Passionné des avions et pas le moindre diplôme en poche un jeune homme  (13 ans) voulait devenir pilote d'avion mais comment faire?

Ben il décida sans prévenir ces parents ( peut-être avec du recule pas la bonne décision, mais lis la suite) de ce balader du coté des hangars d'avions d'un petit aéroport.

Il pris un balais et balaya les hangars tous les mercredis et des fois le soir après l'école s'en le dire a ces parents.

Un jour un pilote instructeur qui l'avait remarqué et qui le trouva persistant lui demanda s'il voulait apprendre a piloter en échange de ces coups de balais l'enfant lui répondit "oui".

A 16 ans l'enfant devient le plus jeune breveté pilote d'avion (d'un coucou comme l'ont dit), mais ne savait pas quoi faire par la suite, a 17 quoi faire en plus les résultat scolaire j'en parle même pas un concours de mauvaises notes.

Alors, il grandi et parti a armé dans l’aviation.

A l'armé avec son diplôme de pilote "de coucou" il pris des cours ( je ne te raconte pas les réflexions de certains qui le regardaient de haut) mais il rencontra aussi des gens qui le poussaire encore plus loin car tout le monde voyaient qu'il était passionné et persévérant ( là je raccourci l'histoire) et un jour il fini par devenir pilote dans la patrouille de France a force de travail et de persévérance.

Puis partie de l'armé après son cota de bon et loyot services et devin pilote dans le civile sur avion de ligne.

 

Je veux simplement te dire avec cette histoire réel... NE LÂCHE RIEN, même pour un autodidacte tout est possible.

Il y a pleins de façon de faire pour approcher ces métiers que tu jalouses mais dit toi bien que c'est pour ceux qui n'ont rien, un travail dure et pénible de tout les jours avec des hauts et des bas et toujours des incertitudes.

Si je puis dire : Lui il a commencé avec un balais dans les mains, pas avec un manche a balais, ces parents était de simple personnes qui n'aurait jamais réussi a lui offrir des cours spéciaux et des profs.

 

Dans mon métier il m'a inspiré car a ma façon en plus modeste j'ai suivie son exemple.

Il y a Cayenne, Toulouse, Plémeur Bodou...etc etc. pousses la montage.

 

Tellement de façons...Bon courage.

Edited by Starbird
  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Starbird : Super la petite histoire 😃

 

Orisama : En complément de tes recherches et en attendant, tu peux aussi observer et découvrir les aptitudes nécessaires qui sont demandées dans le monde scientifique. Comme par exemple celles liées à la photométrie ( visuel ou avec un APN.)

2 Manuels en PDF :
- https://www.aavso.org/visual-observing-manual-french
- https://www.aavso.org/dslr-observing-manual#translations

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un Bac Pro, c'est tout à fait envisageable de se lancer dans un BTS, pas forcément en alternance.

Les instruments utilisés par les astronomes et scientifiques sont complets : mécanique, électronique, optique et informatique.

Si tu es plutôt attiré par l'instrumentation, alors considère plutôt de t'orienter en mécanique, électronique ou optique.

Cependant, le retour que je peux te faire c'est qu'il y a très peu de techniciens en optique/photonique, c'est pour quoi je serais tenté de te recommander un BTS Systèmes Photoniques.

La photonique est au photon ce qu'est l'électronique à l'électron. En gros, c'est l'étude de la lumière et ses applications.

Avec ce diplôme, je suppose que tu peux être amené à pouvoir faire de la maintenance sur des systèmes d'observations assez stylés dans des laboratoires (les observatoires font partie des laboratoires).

Il faut s'accrocher, rien n'est impossible, et avec de la passion on peut aller très loin, car on apprend plus facilement.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Photino : Excellent le BTS Systèmes photoniques 😄

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/BTS-Systemes-photoniques

Le référentiel  du BTS de l'éducation nationale qui sont en général très bien fait  https://www.sup.adc.education.fr/btslst/referentiel/BTS_SystemesPhotoniques.PDF

 

Orisama, je ne te recommande pas de le passer en alternance car il faut un gros travail personnel supplémentaire en venant d'un Bac Pro (c'est très dur pour mon dernier actuellement...).
Etant donné que tu ne peux plus passer par ParcourSup (en fait il faut attendre la procédure complémentaire qui débute le 24 juin) , en attendant je te recommande d'aller voir pour discuter dans les lycées. Les profs sont très sensibles aux jeunes passionnés et trouvent bien souvent des moyens pour les aider.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'astronomie a besoin de technicien en tout genre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/05/2019 à 20:44, Starbird a dit :

Je prends deux minutes de mon temps pour te raconter la petite histoire d'un mec.

 

Tiens ça commence comme une histoire de Coluche ;) 

 

Des histoires de balayeur il y en a d'autres je pense notamment à celle de Milton Humason sans diplôme mais passionné qui réussi à se faire embaucher comme concierge de l'observatoire du Mont Wilson (après avoir été muletier) puis assistant attitré de Edwin Hubble et enfin astronome officiel de l'observatoire. Il fût notamment co-découvreur de la récession des galaxies et de la loi dite de Hubble !

 

Ce sont quand même des destins extraordinaires réalisés à certaines époque où la compétition était peut être plus ouverte et moins rude.

 

Je connais aussi des collègues informaticiens qui sont arrivés a bosser dans ce domaine. L'astronomie moderne génère d’énorme quantité de données qu'il faut traiter et analyser avec des outils informatiques existant ou à créer. Même en partant de rien je suis persuadé que tu peux y arriver j'ai déjà vu pas mal d’autodidacte dans ce secteur en pleine expansion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, jgricourt a dit :

Des histoires de balayeur il y en a d'autres je pense notamment à celle de Milton Humason sans diplôme mais passionné qui réussi à se faire embaucher comme concierge (après avoir été muletier) de l'observatoire du Mont Wilson puis assistant attitré de Edwin Hubble et enfin astronome officiel de l'observatoire. Il fût notamment co-découvreur de la récession des galaxies et de la loi dite de Hubble !


Bonjour Jgricourt,   :)

En France il y a surtout l'histoire de Jean-Louis Pons (1731-1831) qui fut embauché à l'âge de 28 ans comme concierge à l'Observatoire de Marseille mais qui finit par devenir astronome-adjoint à cet Observatoire puis astronome à deux Observatoires italiens où il découvrit entre 1801 et 1827 pas moins de trente-sept comètes !!!... :o   :o   :o

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Pons et https://www.curieuseshistoires.net/jean-louis-pons-concierge-denicheur-de-cometes/.

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, roger15 a dit :


Bonjour Jgricourt,   :)

En France il y a surtout l'histoire de Jean-Louis Pons (1731-1831) qui fut embauché à l'âge de 28 ans comme concierge à l'Observatoire de Marseille mais qui finit par devenir astronome-adjoint à cet Observatoire puis astronome à deux Observatoires italiens où il découvrit entre 1801 et 1827 pas moins de trente-sept comètes !!!... :o   :o   :o

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Pons et https://www.curieuseshistoires.net/jean-louis-pons-concierge-denicheur-de-cometes/.

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

Ah bah merci Roger pour cette histoire, effectivement encore un destin hors norme !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Ma petite histoire d'un mec est simplement là pour rappeler que c'est a nous de bousculer notre futur et de le provoquer.

A dire "c'est des histoires d'un autre temps "... ben oui ne fessons rien car c'est d'un autre temps .. (ben la mon mec n'aura rien c'est sur!!! même dans son temps).

J'aurai pas aimé avoir des parents avec cette état d'esprit là....même aujourd'hui. 😡

Comment motiver des jeunes!!! voilà un bon sujet de dissertation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Waoo ! C'est beau l'ambition de se faire plaisir à vie ! Je connais un musicien qui oeuvre aujourd'hui dans le monde de l'optique artisanale (en fait tout le monde le connait). J'en connais un autre : sûr, s'il n'a pas son bac ( en fait je l'ignore), il possède un certificat d'étude primaire (il ne fait que rarement une faute d'orthographe :) ). Il y a cet extraordinaire "compagnon" (au sens Dassault du terme) constructeur d'instruments. Il y a ...

Tiens, le mécanicien du musicien est ........ Plombier ! Mais dieu que ses constructions sont belles (en plus de l'efficacité :D ). Mes voeux de réussite t'accompagnent. Une précision ? Compte sur toi et donne toi les moyens. 

 

J'en connais un  (encore :D ) aux diplômes peu reconnus qui parcourut le monde 20 années durant, comprise l'Antarctique, avec la seule langue de Molière (ça c'est pas bien) qui disait parfois à ceux qui l'intimaient à causer anglais " rappelez moi qui est en panne ?" ...

Edited by norma

Share this post


Link to post
Share on other sites

TU as eu la chance de vivre à une époque formidable...

Saches qu'aujourd'hui, TU serais le premier à faire le grand saut, sans brevet de...

Mais tu as raison, la vie (perso comme professionnelle) m'a montré que le conformisme te menait à l'immobilisme, et qu'il faut vivre ses rêves...

Vive la grange avec toit terrasse!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Mince je ne pensai pas rencontrer autant de personnes déprimé de ne pas avoir "eu Madame la chance" venir frapper a leur porte pourtant apparemment pour certains ils ont attendu...

Désolé mais je ne change pas d'avis : que les ambitions ce provoque et qu'attendre et espérer n'est pas de l'ambition.

Combien de personnes ce casse la figure 5 / 10 / 15 fois et pourtant ne baissent pas les bras et a la fin y arrivent... il y a les perdants et les gagnants? Non?

Bon après c'est sur il y a de la jalousie de la part des "patient" mais là ont tombe dans la politique et ce n'est pas le sujet de ce jeune qui a commencé cette conversation.

Ambition = persévérance en continu en comptant que sur sois même.

 

Aie Aie je vais me prendre des bafs

Edited by Starbird

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taratata : tu as raison ! Sans envie, sans ambition, on parvient rapidement au bout du chemin. Je ne préjuge pas de tes capacités intellectuelles, cependant soyons clairs : la concurrence est féroce. Mais il n'y a pas que les mathématiques (les astrophysiciens observent peu :) ). Un grand nom comme monsieur Lyot  n'est pas reconnu pour ses parcours sur le ciel (à l'inverse de monsieur Antoine Brun à qui j'ai dédié mon observatoire) mais bien pour ses instruments. Il n'est pas le seul ingénieur à avoir suivit ce chemin ...  N'existe-t-il pas des astrophysiciens qui consacrent leur activité alimentaire à la diffusion et la pratique de cette science en dehors de toute démarche classique de chercheur ? Je reste persuadé que, financièrement, leur choix reste judicieux ( :) derechef).  Je les salue au passage ... 

Un pôvre quidam dépourvu de référence, mais astram, ne rêverait-il pas d'un poste de garde barrière au Paranal  ? Tiens, si le poste est vacant, je le prends pour quinze jours et m'engage à diffuser plus encore notre passion 💖

Bien amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Salut

Persévère dans la plomberie, tu dois pouvoir trouver un stage quitte à faire des kilomètres, et dans quelques années tente de créer ton entreprise, si tu es un peu gestionnaire (ce qui manque à bcp d'artisans hélas)  tu devrais arriver à te faire une situation ce qui ne t empêchera pas d'assouvrir ta passion, bien au contraire.

Bon ciel.

 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

La grange en est au second niveau, c'est à dire dans la roche, qui elle, n'y est plus...

je suis à 20cm de couler le béton du futur toit terrasse.

 

Oui, pas la peine d'être astronome pro pour faire de l'astro à un haut niveau, celui de la passion...

On peut choisir un métier aux antipodes du monde de la recherche, et grâce aux lieux qu'il nous fait découvrir, au temps libre qu'il nous laisse, aux moyens financiers qu'il nous procure, il y a moyen de se faire plaisir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Orisama

 

Nous avons la chance en France d'avoir un système scolaire extraordinaire.


Beaucoup le critique, pourtant peu d'endroit dans le monde permet de se réorienter ou reprendre des études facilement.

 

Je n'ai pas le parcours impressionnant de Starbird pourtant j'interviens pour te montrer que tout est possible si tu le souhaites et est motivé.

 

Après un bac électrotechnique, j'ai arrêté mes études et travaillé sur des chantiers et des ateliers.


Après 4 ans de galère, j'ai repris un DUT GEII en alternance (stage en électronique et info indus)
Puis j'ai bossé 8 ans en informatique. Je faisais, les dernières années, le boulot d'un ingénieur avec le salaire d'un tech.


J'ai pris contact avec des universités et j'ai passé une VAE qui m'a permis d'entrer dans une IAE pour passer un Master 2 (on était 7 ou 8 à reprendre nos études).
Depuis j'ai occupé des postes des responsables et DSI.

 

Pour les stages, je n'ai jamais envoyé de lettre. Je prenais contact avec le DSI et je lui expliquais mon parcours et mes attentes(le type de stage que je voulais faire). Ca a toujours fonctionné... mieux vaut le contact direct.

 

Il y a plein de métiers autour du monde de l'astronomie ou connexe, ce n'est pas forcément bouché.

 

Avec un peu de volonté et beaucoup de travail, tu peux faire ce que tu veux grâce à notre système éducatif qui, au niveau des universités, est très ouvert avec des passerelles d'une filière à l'autre et la formation continue.

 

Prends contact avec les responsables de département des universités et les pôles de formation continue et explique ton parcours et tes souhaits... ils pourront te renseigner (et ne t'arrête pas au 1er non, ce n'est pas possible)

 

PS: parlons argent, le nerf de la guerre. Car reprendre des études c'est formidable mais faut bien payer le loyer.

2 options:

1/ l'alternance: on peut aller jusqu'à bac+5 en alternance. C'est pas le nirvâna mais ça permet de vivre quand même.

 

2/ le chômage : Si tu t'inscrit en tant que stagiaire de la formation continue, tu peux continué à toucher le chômage jusqu'à la fin de tes études dans la limite de 3 ans.

ce dispositif est très peu connu (meme par les gens de pôle emploi). Il faut Donc bien trouver les textes et les présenter au conseiller.

 

j'ai fait les 2 pour mes 2 reprises d'étude.

Edited by Kastro

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Kastro a dit :

Beaucoup le critique, pourtant peu d'endroit dans le monde permet de se réorienter ou reprendre des études facilement.

 

J'avoue ne pas être d'accord avec ce que tu dis car c'est justement en France où certains traînent comme des boulets leur parcours scolaire (parfois chaotique) et pour preuve le parcours scolaire du sacro saint CV détermine ta rémunération future (je ne parle évidement que du privé ici) et ce même après des années d'experience du moins dans le secteur que je connais bien le génie informatique. J'ai étudié des années aussi aux states et je peux te dire que la bas c'est surement le pays où l'on se remet le plus souvent en question durant son parcours pro. Les cours du soir à la Fac de 8h à 22h sont plein à craquer car la reconvertion est un processus faisant partie intégrante de la culture et donc très pratiqué la bas, bon en même temps il n'y a pas d'assurance chômage ni d'aide donc il faut se bouger les fesses pas le choix :)  

 

il y a 15 minutes, Kastro a dit :

J'ai pris contact avec des universités et j'ai passé une VAE qui m'a permis d'entrer dans une IAE pour passer un Master 2 (on était 7 ou 8 à reprendre nos études).
Depuis j'ai occupé des postes des responsables et DSI.

 

C'est bien ce que je reproche il faut passer obligatoirement des équivalences, si Michael Dell, Bill Gates ou Mark Zuckerberg avaient été dans ce système on aurai surement jamais entendu parler d'eux ;)  J'ai souvent rencontré des collègues simples bacheliers avec des années d'experience aussi bon ingénieur informaticien que d'autre sortie avec des Bac+5 qui doivent à chaque changement de poste justifier leur niveau d'étude ... et souvent ils abandonnent l'idée de démissionner rien que pour ça alors ils vivotent avec des salaires minables alors que leur prestation est vendue au même tarif que les autres (et belles marges pour l'ESN qui les emlploi !).

 

il y a 15 minutes, Kastro a dit :

Pour les stages, je n'ai jamais envoyé de lettre. Je prenais contact avec le DSI et je lui expliquais mon parcours et mes attentes(le type de stage que je voulais faire). Ca a toujours fonctionné... mieux vaut le contact direct.

 

100% d'accord avec cette de démarche ! 👍

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, jgricourt a dit :

 

J'avoue ne pas être d'accord avec ce que tu dis car c'est justement en France où certains traînent comme des boulets leur parcours scolaire (parfois chaotique) et pour preuve le parcours scolaire du sacro saint CV détermine ta rémunération future (je ne parle que du privé ici) et ce même après des années d'experience du moins dans le secteur que je connais bien le génie informatique. J'ai étudié des années aussi aux states et je peux te dire que la bas c'est surement le pays où l'on se remet le plus souvent en question durant son parcours pro. Les cours du soir à la Fac de 8h à 22h sont plein à craquer car la reconvertion est un processus faisant partie intégrante de la culture et donc très pratiqué la bas, bon en même temps il n'y a pas d'assurance chômage ni d'aide donc il faut se bouger les fesses pas le choix :)  

J'ai édité entre temps avec l'ajout d'un PS.

 

beaucoup critique le système scolaire français sans le connaître.

je l'ai vécu et il est excellent.

 

parlons maintenant de l'escroquerie "système US au mérite"... j'ai bossé 10 ans pour des boites américaines.

Le système US est le plus discriminatoire qui existe. Aux postes clés, il n'y a qu'à regarder quelles écoles ont été faites (le MBA, aux tarifs prohibitifs est le cesame).

Sans parler des discriminations aux formations porteuses en fonction du diplômes (je l'ai vécu ainsi que nombre de collègues).

voila le vrai visage du système Américain... pas d'argent, pas d'études, pas de bons postes (ou monte ta boite)

 

en france les fac sont ouvertes aux cours du soir et sont pleines aussi (j'avais essayé le CNAM).

les universités sont ouvertes aux personnes désireuses de reprendre leurs études et les coûts sont à la portée de tous (sans avoir un crédit sur le dos) et on peut être financé avec l'alternance ou le chômage.

 

tu peux faire Ca au US?

sans un crédit sur 15 ans, aucun espoir.

 

j'ai vécu le système scolaire français et le système professionnel US... il n'y a pas photo

vive la France 😀

Edited by Kastro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous le monde ne pourra pas prétendre aux postes clés dont tu parles mais il y a quand même tout le reste et des postes super interressants qui ne demandent pas de sortir de Harvard non plus ! D'ailleurs le diplome d'ingénieur est l'exception et n'est absoluement pas requis seul un master peut être demandé et surtout plus tard une experience qui démontre que tu connais ton job et que tu es créatif. 

 

Pour moi ce n'est pas une escroquerie car on paie les études pour ses enfants quoi de plus normal celà fait partie de l'éducation qu'on leur doit ! Nous en France on doit financer le système éducatif via l'impot et le résultat n'est pas à la hauteur je trouve pour avoir fréquenté les établissements des 2 côté de l'atlantique. Lorsque je parlais de reconversion plus de la moitier des étudiants (de 25 à 60 ans) fréquentant les cours du soir se font payer leurs études par leur propre employeur :)  

 

il y a 26 minutes, Kastro a dit :

pas de bons postes (ou monte ta boite)

 

Yes ! mais là on rentre dans quelque chose que peu de personnes pourrons comprendre vue d'ici ... très tôt on incite les jeunes américains à développer une activité et plus tard à créer une entreprise car la réussite dans la vie passe aussi par là, c'est culturel et celà passerait très mal chez nous où faire de l'argent (make money) est perçu comme le mal absolu. 

 

il y a 26 minutes, Kastro a dit :

tu peux faire Ca au US?

sans un crédit sur 15 ans, aucun espoir.

 

Puisque tu a rajouté ce commentaire entre temps je te réponds. Non tu ne peux pas faire ça où alors tu as provisionné un compte pour le faire ou bien c'est ton employeur qui le finance en échange d'un poste plus élévé (le plus souvent le cas). Malheureusment notre système décide pour nous du système éducatif de nos enfants on le finance et les décisions sont prises ailleurs voilà tout, donc c'est très difficile d'épargner encore pour faire rentrer nos enfants dans d'autres écoles en dehors du système (seule les familles aisées le peuvent). 

 

Tu as tout à fait raison le CNAM existe et j'ai vu pas mal de collègues y passer mais ça reste une voie de niche pour des personnes très motivées comme toi. Tu peux passer en fin de soirée jusqu'à 22/23h devant n'importe qu'elle université US et tu y verra des salles de cours pleines c'est ce qui m'avait frappé là bas et ce malgré que les cursus soient chers que c'est l'hiver et que c'est très tard après le boulot !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as un avis, j'ai le mien et je pense qu'on ne se mettra pas d'accord.

Ce n'est pas gravE.

Il y a surement d'autres sujets ou l'on pourrait s'entendre 😀

 

Dans tous les cas, et je reviens au sujet, c'est tout à fait possible et c'est simple.

J'ai raconté mon histoire (similaire à d'autres personnes rencontrées en reprise d'étude) pour l'auteur du fil.

Qu'il sache que seule son envie et sa motivation seront des obstacles et non le système éducatif français.

Edited by Kastro

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Kastro a dit :

Tu as un avis, j'ai le mien et je pense qu'on ne se mettra pas d'accord.

Ce n'est pas grave 😀

 

Bah non c'est pas grave du tout, mais c'est interessant de voir comme tu vois les choses et puis je d'accord sur ta conclusion même si le système ne fait pas de cadeaux le culo permet toujours d'ouvrir les portes qu'on croyait fermées à jamais :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins @jgricourt personnellement. Effectivement le système éducatif français est ouvert à tous ou presque ( faut quand même te payer un logement, déplacements et nourriture, et la bourse ne comble pas forcément le tout, je le sais par expérience) mais le système de travail français est très élitiste. On met en avant les gens sortant de grandes écoles.

 

Le système scolaire Anglo-saxon (je ne connais pas les US mais l'Australie qui fonctionne sur le même principe) coûte cher c'est vrai mais les moyens dont disposent les  établissements sont différents aussi (tu comprends pourquoi tu payes). De plus le code du travail Anglo-saxon (assez libre au niveau des contrats de travail) permet à un employeur de tester une personne, si ça marche on le garde si ça ne marche pas on le vire. Ça a ses mauvais côtés mais aussi ses bons, si tu es doué, investi et performant tu n'as pas besoin d'un diplôme d'une grande école.

Edited by Pedritto

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le but n'était pas de faire un comparatif dès systèmes éducatifs (débat finalement peu intéressant ici, j'en conviens).

 

Dans tous les cas, et c'est pour ca que je suis intervenu, il y a possibilité, une fois sorti du système scolaire, de reprendre facilement des études avec un salaire.

 

Ce serait bien, pour le demandeur, de rester sur cette note.

 

 

.

Edited by Kastro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.