Chris84

choix de télescope

Recommended Posts

Bonjour à tous !

Je songe à investir dans un télescope et j'hésite entre deux :

Télescope Celestron AC 150/1200 Advanced VX AVX GoTo

- Télescope Omegon Pro Astrograph 203/800 EQ6-R Pro

Sachant que je veux pouvoir regarder les planètes depuis un balcon le plus souvent et faire des sorties hors zone urbaine pour observer le champ profond.

Je songe également m'initier à l'astrophotographie.

Tout conseil concernant leur choix ou celui de leurs accessoires me sera utile !!

Telescope-Omegon-Pro-Astrograph-203-800-EQ6-R-Pro.jpg

Telescope-Celestron-AC-150-1200-Advanced-VX-AVX-GoTo.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue, 

 Le 200/800 sera un telesvope plutôt destiné à la photo du ciel profond. Il est moins tolérant aux mauvais réglages et à une obstruction plus importante qu'un 200/1000 classique, donc plus de contraintes. De plus il y aura plus de déformations en bord de champ.

La 150/1200 est un gros morceau. C'est une achromatique, il y aura du résidu, surtout à fort grossissement. De part son rapport f/d et sa formule optique (doublet achromatique), elle n'est pas trop destinée à la photo du ciel profond.

Les 2 montures sont également assez lourdes et imposantes. 

Le 200/800 et la 150/1200 auront à peu près le mêmecontraste, mais le 200 aura plus de luminosité (voir ce lien:

https://www.webastro.net/forums/topic/130858-synthèse-des-caractéristiques-des-instruments-diamètre-luminosité-contraste/

 

L'observation depuis un balcon avec les 2 instruments nécessite un grand balcon.

 

Je ne sais pas quels sont tes connaissances en astro et si tu as déjà observé dans un télescope. Si ce n'est pas le cas, je pense qu'il serait intéressant de faire une soirée astro

https://www.webastro.net/forums/forum/59-les-rencontres-astro/

ou de contacter un club 

https://www.webastro.net/communaute/clubs/

avant achat pour te rendre compte de l'encombrement et du poids du matériel ainsi que de ce qui est visible à l'oculaire.

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guillaume a déjà très bien résumé les choses.

En visuel, ce qui compte le plus est le diamètre. avec ceci dit un petit bémol concernant l'obstruction.

La Lunette achro souffrira un peu d'aberrations chromatiques, le newton d'aberration de coma.

Dans les 2 cas, çà peut un peu se corriger : un filtre spécial pour la lunette (qui fait perdre un peu en luminosité), un correcteur de coma pour le newton (qui ne fait rien perdre).

 

En photo, quel que soit l'instrument, ta monture est déterminante. En effet, si tu as une erreur supérieure à 2 pixels, tes étoiles vont apparaître comme des petites patates, voire des traits. On utilise donc l'autoguidage pour compenser, mais çà ne fait pas tout. Si la monture est branlante ou si l'ensemble souffre de flexions, çà te posera de sérieux problèmes...

Ces 2 tubes te donneront un échantillonnage de 0.8" à 2" par pixel selon l'APN et ta focale, avec donc autant d'exigence sur ta monture.

 

Ensuite, il faut bien comprendre que le rapport F/D est absolument déterminant en photo du ciel profond, puisqu'il détermine "la vitesse" à laquelle tu vas capter ton ciel.

Conséquence : je te conseille largement le 200/800. J'ai cette formule optique dans un télescope "home made", et c'est une tuerie!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Chris, bienvenue !

+1 avec Guillaume, surtout n'achète rien sans avoir pu tester avant sur le terrain et être sûr que c'est bien ce qui correspond à tes attentes. L'usage d'une monture équatoriale sur un balcon n'est généralement pas un cadeau (en fait ça passe avec peu de types d'instruments si tu n'as pas assez de place et/ou une mauvaise orientation). La monture de cette lunette me semble sous-dimensionnée pour la photo longue pose et de toutes manières l'instrument n'est pas prévu pour cela. Le newton sera lui pas forcément facile à maitriser et encore moins pour un débutant, faut pas non plus que ça te freine. C'est vraiment un instrument spécialisé photo longue pose et qui sera moins évident à utiliser dans les autres domaines. Si tu ne sais pas vraiment quels domaines tu vas privilégier c'est pas évident de te conseiller mais y'aurai à priori des solutions plus polyvalentes et plus faciles à revendre en cas d'évolution future.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'astrophoto la lunette ne va pas convenir car petit diamètre, chromatisme très limitant, résolution faible en planétaire. Le 150/800 est plus polyvalent cependant il est à ouvert f/4 ce qui n'est pas gênant en soit et même un avantage en photo mais sera plus sensible aux désalignement vue les tolérances et le caractère premier prix de l'instrument. Sans compter qu'en photo ou visuel le correcteur de coma sera presque obligatoire et ce n'est pas donné.

 

Après si tu remets à plus tard la photo qui est vraiment une discipline à part entière qui ne partage pas beaucoup de chose en commun avec l'observation visuelle tu peux directement t'orienter vers dobson qui saura t'en montrer bien plus pour le même prix. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jgricourt a dit :

Pour l'astrophoto la lunette ne va pas convenir car petit diamètre, chromatisme très limitant, résolution faible en planétaire.

C'est pas une petite que notre ami à trouvé ici ! En photo longue pose le diamètre n'est de toutes manières pas un critère de sélection, ce n'est qu'une conséquence du choix de la focale qui lui dépend du type de photo et d'objets qu'on veut faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos réponses !

J'ai depuis pas mal fouillé la question un peu partout et c'est vrai que ce qui revient souvent c'est ne rien acheter sans avoir été faire un tour dans un club, lu beaucoup et passé de longues heures à pratiquer l'observation. Il se trouve que j'ai 3 éléments qui me portent chance :

1- je viens d'apprendre que l'on va me donner un télescope amateur (sur lequel je n'ai encore aucune info mais que je soupçonne fortement être un réfracteur).

2- le club d'astronomie est à 200m de chez moi, donc je vais m'y inscrire prochainement et faire mes premiers pas (même si j'ai déjà quelques notions de jeunesse)

3- c'est bientôt mon anniversaire et je vais en profiter pour faire casquer toute  la famille (50 ans donc gros budget)

 

Donc sans vouloir trop me précipiter je pense me faire la main avec le télescope gratuit puis investir tout de suite dans du très lourd (là par contre ce n'est pas par chance, mais parce que  j'ai une espérance de vie limitée, donc je compte brûler les étapes des achats intermédiaires. Je veux profiter du meilleur matériel possible avec le peu de temps qui me reste).

 

J'ai aussi compris que l'astrophoto est une science à part entière, et que ce sera pour moi une deuxième étape. Du coup avec tout ça je lorgne un autre modèle plus ambitieux Télescope Omegon Pro Ritchey-Chretien RC 254/2000 EQ6-R Pro.

 

Si vous avez un avis sur ce modèle cela m'intéresse. La monture semble excellente et est annoncée être optimale même pour les 17 kg de l'optique. Les avis que j'ai vu sur ce  produit sont partagés mais les caractéristiques restent séduisantes. Qu'en pensez-vous ? Dans cette gamme connaissez-vous des optiques de meilleures qualités ? Est-ce que vraiment je vise trop gros pour un amateur? Merci d'avance pour vos réponses

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu que tu ne sais pas ce que tu veux faire comme photos, c'est compliqué de te donner un avis... Planétaire, lunaire, ciel profond et si ciel profond, petites galaxies ou grandes nebuleuses. A moins que tu ne veuilles toucher un peu à tout.

Tu vas t'en servir chez toi ou tu vas devoir tout trimbaler et loin ?

C'est quoi un gros budget ?

Parce que pour la photo, il y a un élément  important, l'imageur et éventuellement des filtres et ça, ça peut également bien plomber le budget.

Il y a beaucoup à dire sur les setups d'astrophoto !

Quoi qu'il en soit, commencer l'astrophoto à  2000 de focale et fd/8 n'est pas une bonne idée... Et il n'y a pas que cette partie, le traitement informatique des images peut egalement rebuter certains.

Désolé mais rassure toi, il y a quand même plein de solutions ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si tu pars sur l'eq6 r pro, alors prends un 200/800 de chez Skywatcher, ou un 200/1000 😉

Edited by Mr Orion

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse Krotdebouk !

Côté l'astrophoto, c'est vrai que pour l'instant j'aurai envie de toucher un peu à tout !

 

pour commencer je vais m'en servir chez moi, mais je pense participer à des sorties avec le club par la suite (la taille des Dobson m'a refroidi, surtout que je ne suis moi-même pas très grand). Donc le compromis 17+12 kg me convenait bien.

Je ne pense pas aller très loin non plus  mais j'habite une petite ville (l'Isle sur la Sorgue), et la campagne n'est  pas loin. J'ai même le mont ventoux à une heure de route !

Côté budget je suis à 4000 € pour commencer, mais par la suite je pourrai continuer à ajouter des élément.

Si je comprend bien 2000 de focale demande beaucoup de précision côté prise de vue ? 

 

Je viens juste de lire la rponse de Mr Orion, je vais aller voir ça de plus près.

 

Pour finir le traitement d'image ne me fait pas peur, je suis dans  le graphisme depuis toujours. J'ai une bonne machine avec un processeur IQ7, 8 Go de ram et je maitrise assez bien les logiciels de retouche tels que photoshop.

 

En tout cas un grand merci pour vos réponses, je suis impressionné !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est bien d'aller dans un club :)

ça te permettra de te rendre compte de la taille et encombrement des instruments.

 

Mis à part cela, @Colmic avait tenu un argumentaire, que j'avais trouvé très pertinent, sur l'imagerie avec un "petit" réfracteur, en utilisant 2 imageurs (un sony a7s et une camera sélectionnée pour avoir un bon échantillonnage) et un extendeur 1,4×, il obtient divers champs et donc, avec ça, il image divers objets avec un matériel assez léger qui peut être transporté assez facilement.

Je débute l'astrophoto et je m'aperçois que tout prend du temps et des fois, on repart bredouille, ou plutôt broucouille comme on dit dans le bouchonnois. Mine de rien, si il y a des étapes qui peuvent être simplifiées et si on peut gagner un peu de temps à la mise en place, c'est plutôt intéressant, surtout quand on se déplace à la campagne pour imager, qu'on déploie lemateriel et qu'on remballe tout de nuit.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant de te lancer dans la photo procures toi un exemplaire du livre de Thierry Legault : Astrophotographie car il y a des notions a bien connaître pour arriver à une bonne combinaison de la focale avec le capteur utilisé ou des techniques d'imagerie différentes selon le type d'objet visé. Photoshop n'est pas l'outil indiqué pour ça il y a d'autres logiciels plus spécialisés a bien connaitre. 

 

Le choix de l'instrument n'est pas anodin non plus selon ce que tu veux imager 🙂

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Chris84 a dit :

c'est bientôt mon anniversaire et je vais en profiter pour faire casquer toute  la famille (50 ans donc gros budget)

Alors pas de pitié Smiley diable démon top pouce

Toutefois c'est difficile de savoir à l'avance tout ce qu'on aura besoin, y'a les accessoires notamment pour se spécialiser dans un domaine précis. Te faire offrir des bons d'achats à utiliser plus tard n'est pas forcément une mauvaise idée.

 

Il y a 8 heures, Chris84 a dit :

Dans cette gamme connaissez-vous des optiques de meilleures qualités ?

Dans cette gamme de prix ou dans ce gamme/type d'appareils ? Parce qu'en deux jours on est passé de 800 de focale à 2000 de focale, ce n'est absolument pas comparable en terme d'objets qui pourront être faits. La focale ne détermine pas la qualité de l'image et y'a pas un truc mieux qu'un autre, c'est juste différent. Par contre une focale plus haute est bien plus complexe à utiliser à cause de la précision de suivi nécessaire (cf autoguidage). Le risque c'est que tu laches prise et finisses dégouté car il ne te sera pas évident de sortir un truc propre. Un RC n'est pas vraiment un instrument pour le visuel bien qu'on puisse en faire avec. C'est plutôt un instrument permettant une grosse focale mais donnant un rapport f/d pas spécialement favorable, on l'utilisera donc avec des capteurs très sensibles (cf caméra ccd) et souvent dans des types d'imagerie complexes (cf sho). Et en plus il te mettra tout de suite ta monture au taquet. Il faut que tu creuses ces notions avant de te lancer. Si vraiment tu ne sais pas dans quoi tu parts, un newton 200/1000 me semble plus polyvalent.

 

Il y a 7 heures, Chris84 a dit :

(la taille des Dobson m'a refroidi, surtout que je ne suis moi-même pas très grand). Donc le compromis 17+12 kg me convenait bien.

Je ne chercherai pas à te vendre un dobson mais cet argument est faux. Un dob 250 pèse moins lourd, reste facile à déplacer et te montrera autant voir plus de choses en visuel. Sur la partie photo tu pourrais alors te concentrer sur du matos moins extrème, par exemple une lunette apo avec un rapport f/d bien plus favorable que le RC. Dans ton budget on peut avoir du super matos. A moins que tu tiennes vraiment à ta très grosse focale. Quel est le type d'objets que tu préfères en photo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

si j'ai bien compris :

- tu disposes d'un temps limité pour te faire plaisir, et donc tu ne veux pas forcément perdre de temps dans du matériel de merde :)

- tu disposes d'un budget assez conséquent

- tu ne sais pas encore ce que tu aimerais faire en astro mais j'ai cru comprendre que l'imagerie t'intéresse à terme

 

La première chose à faire c'est définir clairement ton cahier des charges. Pour cela, comme mentionné plus haut, le club et les rassemblements astro sont le meilleur moyen de tester les différents matos et te faire une idée.

 

Ce qu'il faut bien comprendre en imagerie, c'est ceci :

- en planétaire on fait de la vidéo avec des caméras dédiées planétaires (sensibles et très rapides). On fait le plus possible d'images dans le temps le plus court, et les softs dédiés se chargent de trier les meilleures images et de les empiler pour obtenir la meilleure résolution possible.

- en lunaire, c'est la même chose, sauf que le champ de la caméra est important en plus de sa rapidité.

- en solaire, idem lunaire, avec l'ajout de filtres dédiés solaires (soit en lumière blanche pour les taches/facules, soit en halpha pour les protubérances/filaments).

- en ciel profond, pour des objets brillants (ou à brillance surfacique forte), on peut utiliser la même technique et les mêmes caméras qu'en planétaire, en multipliant des milliers et des milliers de poses rapides (typiquement moins de 3 secondes de pose). Les objets de ce type sont des nébuleuses planétaires, des amas ouverts ou globulaires, et quelques dizaines de galaxies. Les résultats sont souvent spectaculaires, avec une résolution relativement proche des plus grands observatoires mondiaux.

- en ciel profond, pour des objets faibles (nébuleuses diffuses, galaxies faibles), on va faire des poses plus lentes (entre 30s et 10 minutes de poses individuelles typiquement, selon la caméra), et là encore on va empiler des dizaines/centaines d'images pour obtenir le meilleur rapport signal/bruit possible. La différence ici, c'est que comme on fait des poses lentes, la monture doit suivre parfaitement le mouvement pendant la durée de la pose. Et il faut donc une très bonne monture pour ça, ainsi qu'une seconde caméra pour l'autoguidage.

 

Maintenant ce que j'en dis :

- oublie Omegon si tu veux du matériel de qualité,

- oublie le RC si tu veux du matériel rapidement mis en oeuvre,

- choisis un instrument plutôt passe-partout si tu veux vraiment mixer les activités planétaires, lunaires, ciel profond, ou alors 2 instruments complémentaires.

 

Quand je parle d'instruments complémentaires, c'est typiquement :

- une longue focale à grand diamètre pour le planétaire (parce qu'en planétaire le diamètre détermine la résolution et la focale permet d'atteindre cette résolution limite) => ça pourrait être un C8 ou un Mak 180

- un instrument à court F/D pour le ciel profond, en astrophoto le diamètre est secondaire, c'est le F/D qui compte surtout comme en photo. Typiquement un petit réfracteur entre 80 et 100mm de diamètre et entre F/5 et F/7 ou un bon téléobjectif APO entre 135 et 600mm. C'est bien plus simple à mettre en oeuvre qu'un télescope.

 

En instrument unique, ça pourrait être un Newton entre F/4 et F/5, typiquement un 250/1000 ou 250/1250, mais la monture devra être bien dimensionnée car le tube est long et lourd (EQ6 ou AZEQ6 mini dans ce cas). Ca passe très bien en planétaire si tant est que l'optique est bonne, et c'est très lumineux en ciel profond, un excellent choix en imagerie ciel profond rapide.

Ou alors une bonne lunette APO de 120 ou 130mm à F/7 + réducteur de focale, toujours sur EQ6 ou AZEQ6. Plus cher que le Newton 250, mais emmerdement nettement moins élevé (pas de collimation à faire, mise en température rapide, moins sensible à la turbulence, moins lourd, moins de porte-à-faux sur la monture, etc...)

 

SAUF QUE : tu dis toi-même n'avoir qu'un balcon à dispo, donc tu devras être, comme beaucoup d'entre nous, mobile et nomade.

Et en nomade, le mieux c'est quand même d'être équipé léger d'une part, et de pouvoir être opérationnel très rapidement d'autre part.

Et sur ton balcon, attention au Newton, c'est assez long comme tube, ça ne passera pas forcément sur tous les balcons.
 

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Popov pour ces infos ! 

Je ne suis pas spécialement attiré par une grande focale, je cherche juste à trouver un télescope qui me permette d'abord de l'observation et ensuite de faire de l'astrophoto. 

Je songe surtout à trouver un matériel qui me permette de progesser sans qu'il me limite trop rapidement. 

Du coup j'ai bien compris que je dois éviter une focale trop longue et laisser tomber le RC.

En observation j'aimerais le plus de polyvalence possible, mais j'imagine que ce sera au détriment des performances dans un domaine ou un autre.

En photo je souhaiterai surtout pouvoir faire des images de galaxies ou d'objets du CP que je ne pourrai pas forcément apprécier à l'oeil nu.

L'idée d'un 2e instrument est plutôt attractive, surtout que je suis censé recevoir lundi mon télèscope mystère gratuit ! 

Si il est valable il pourrait me permettre de choisir un 2e instrument complémentaire, sinon au pire je pourrais m'exercer avant de faire un choix onéreux.

Je vais continuer à chercher et je vais retourner voir les dobson qui m'ont impressionné la première fois...

 

Merci Colmic pour toutes ces infos !

Avec ça je vais pouvoir réfléchir plus sérieusement à ce que je veux vraiment faire...

Avant tout c'est l'observation qui m'intéresse, je voudrais pouvoir "toucher les étoiles" vu que j'ai toujours eu la tête dans les nuages. Je pensais au balcon pour un côté pratique (c'est là que j'observais la lune avec un vieux télescope en cuivre du XIXe quand j'étais gosse) mais j'ai aussi un jardin en dessous et un terrain à la sortie de la ville sur lequel je peux me rendre facilement. Après je verrai avec le club pour les bons spots loin de la pollution lumineuse.

En tout cas je ne veux pas restreindre mes observations. Si un newton est ce qu'il me faut, tant pis pour le balcon !

 

Maintenant pour choisir entre double instrument et instrument unique, y a plus qu'à pratiquer ! 

 

Encore un grand merci à tous, je suis très sensible au temps que vous avez passé à me répondre et à la qualité des infos !!

Je vous dirai la semaine prochaine ce que donne le fameux "télescope mystère gratuit" !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jgricourt a dit :

Avant de te lancer dans la photo procures toi un exemplaire du livre de Thierry Legault : Astrophotographie car il y a des notions a bien connaître pour arriver à une bonne combinaison de la focale avec le capteur utilisé ou des techniques d'imagerie différentes selon le type d'objet visé. Photoshop n'est pas l'outil indiqué pour ça il y a d'autres logiciels plus spécialisés a bien connaitre. 

 

Le choix de l'instrument n'est pas anodin non plus selon ce que tu veux imager 🙂

Merci pour la référence !

J'ai commandé ce livre et un petit guide du ciel pour commencer... De quoi passer les prochaines nuits nuageuses !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et Skysafari, dispo sous Android ou iOS. Parfait pour préparer ses séances ou même pour piloter ton instrument s'il est motorisé.

La version pro est à une 40aine d'euros de mémoire, mais ça vaut largement le coup.

 

Autre chose : va jeter un oeil dans la galerie photo de Webastro ou d'Astrosurf, ou même sur Astrobin.

Tu regardes les photos qui te plaisent le plus et tu notes avec quel matos ça a été fait.

C'est pas toujours le matos le plus cher qui donne les meilleurs résultats, l'expérience et le savoir-faire de l'utilisateur jouent également beaucoup.

Comme ça tu auras des idées...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Chris84 a dit :

Merci pour la référence !

J'ai commandé ce livre et un petit guide du ciel pour commencer... De quoi passer les prochaines nuits nuageuses !! 

J'ai ce livre sur ma table de chevet depuis 6 mois.

Au début on s'extasie, ensuite on cherche bien saisir les aspects techniques de ce qui est écrit (ça demande plusieurs lectures pour maitriser la théorie sur certaines choses, selon tes connaissances de base en optique et en photo de manière générale) et ensuite on attends d'avoir tout le matos nécessaire pour s'y atteler... (bon, toi tu n'auras pas cette attente si j'ai bien compris).

Bon il y a aussi pas mal de choses à lire sur les forums (y compris ici) en compément.

 

Fais toi la main au club et avec ton cadeau mystère, puis, en effet, tu pouras compléter en enfonction de ton besoin et de ce que tu as retenu du livre.

 

Et puis il y a d'autres "activités" en astro tout aussi interressantes... Dérivé de l'observation visuelle, tu as le dessin... va jeter un oeil à la section du même nom sur ce forum.

A la croisée du visuel et de la photo, tu as le visuel assisté, une autre pratique qui ne vise pas à atteindre directement la qualité photographique d'une belle photo, mais plutôt à visualiser plus ou moins en direct (en léger différé comme dirait l'autre), ce que l'oeil ne perçoit pas (les couleurs par exemple, ou un objet de trop faible magnitude).

 

Ensuite, tu as des pratiques relevant limite de la chasse aux trésors, par exemple, la radio.... pareil, jette un oeil à la section éponyme du forum. Mais globalement, j'ai l'impression que peu importe les pratiques nécessitant des technologies spécifiques, la plupart des astrams continuent, ne serait-ce que de temps en temps, à mettre l'oeil à l'oculaire....

 

Donc, en effet, avoir deux sets, quand on a les moyens, n'est pas délirant.

après c'est toi qui voit où tu mets les sous. Un ami de mon club se régale en visuel avec son celestron C9.25 et ses oculaires à 350€ pièce et son zoom. Ce qu'il voulait était : Quelque chose de polyvalent, une belle optique avec du diamètre, un faible encombrement pour le sortir le plus souvent possible (l'age ne jouant pas en sa faveur), ne pas se prendre la tête avec des barlow ou réducteurs de focale si les cibles sont diverses au cours d'une soirée (la nuit ça peut être pénible de farfouiller dans ses accessoires dans le noirs.

 

Au final, ses accessoires seuls coûtent déjà le prix de mon set complet (et pourtant j'en suis moi-même plutôt satisfait pour le prix que ça à couté)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Steffou pour cet avis éclairé !

 

En effet pour moi le temps compte plus que l'argent , donc je veux avant tout me faire plaisir sans me restreindre !

J'avoue que ma passion première est le dessin, je suis un dessinateur de BD amateur depuis toujours, et de SF en  plus. Donc c'est vrai qu'il y a une connexion à faire, que ce soit au niveau de l'inspiration pour mes dessins ou de la représentation visuelle de ces mondes éloignés. 

Ce qui est sûr, c'est que depuis que j'ai commencé mes recherches et que je me suis inscrit sur ce forum j'ai des étoiles plein les yeux sans même les avoir mis devant un oculaire !

Je reste toujours étonné de votre générosité à tous, que je n'ai jamais rencontré dans le monde de l'art ni ailleurs.

A croire que c'est en cherchant les étoiles que l'on rencontre les humains !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎24‎/‎05‎/‎2019 à 19:47, Chris84 a dit :

En effet pour moi le temps compte plus que l'argent , donc je veux avant tout me faire plaisir sans me restreindre !

Avec ce genre de réflexion tu es bien parti pour te planter. Il y a une grosse part immatérielle dans la réussite de sa pratique astro et c'est quelque chose qui ne s'achète pas. Attention ne crois pas que je critique ton envie de te faire plaisir ou d'utiliser les moyens dont tu disposes, rien à redire là dessus. Mais si tu crois que plus c'est gros/cher et plus se sera facile, là tu te trompes lourdement ! Et en aucun cas un matos plus perfectionné ne permet de zapper la phase d'apprentissage qui peut être pénible car on n'avance jamais aussi vite qu'on le voudrai vu qu'on dépend du bon vouloir du ciel. Y'en a plus d'un qui s'est découragé. J'appelle ça le syndrome du C8 goto, quand on débute avec un gros budget et un appareil rutilant neuf et/ou prétendu évolutif qui fini par décorer le salon avant d'échoir dans les PA. C'est important de se trouver des motifs de satisfaction à chaque étape de sa progression qui peut demander du temps, c'est pourquoi on suggère souvent des appareils plus simples d'utilisation (suivant les cas ça donne souvent un dobson en visuel ou petite focale en photo longue pose) et pas toute de la suite une config qui se voudrait définitive. Il faut être dans le bon état d'esprit pour que le découragement ne se produise pas, c'est tout ce qu'on peut te souhaiter ;)

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est bien pourquoi les seuls choses que j'ai acheté pour l'instant sont un petit guide du ciel et le livre sur l'astrophoto que l'on m'a recommandé. 

La lunette qu'on m'a donné tient plus du jouet pour enfant et quand j'ai voulu m'en servir hier soir le ciel était couvert ! Donc côté frustration je vois parfaitement ce que cela peut signifier.

Je ne compte rien acheter de plus sans avoir fait connaissance du club d'astronomie le plus proche. Mon vrai problème n'est pas la patience, c'est mon état de santé qui risque de me limiter dans ma mobilité, qui semble être indispensable pour des observations dans de bonnes conditions...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 27 minutes, Chris84 a dit :

Je ne compte rien acheter de plus sans avoir fait connaissance du club d'astronomie le plus proche. Mon vrai problème n'est pas la patience, c'est mon état de santé qui risque de me limiter dans ma mobilité, qui semble être indispensable pour des observations dans de bonnes conditions...

 

Il y a aussi une 3 éme voie, le Visuel Assisté, qui permet de pratiquer l'astro même dans les zones polluées, avec du matériel moins exigeant et plus léger que l'astro photo classique.

 

https://www.webastro.net/forums/topic/168136-materiel-pour-débuter-en-visuel-assisté/?do=findComment&comment=2596245

 

https://www.webastro.net/forums/forum/130-observation-en-visuel-assisté/

 

Edited by Greenood

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce lien très intéressant ! 

Je prends bonne note de cette 3e possibilité qui pourrait être un bon compromis pour moi, car je ne suis encore qu'un petit padawan...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une des pratiques dont je te parlais dans mon post. D'où l'urgence d'attendre avant de choisir la/les config adequate(s).

 

Tu peux nous en dire plus sur la lunette qui t'a ete offerte ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une blue sky F60 D700. Juste de quoi m'amuser un peu à regarder la lune...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/05/2019 à 15:54, Chris84 a dit :

Steffou quel est le matériel que tu utilises ? 

J'ai un newton 150/750 (omegon advanced) sur monture EQM-35.

J'ai eu la monture a un prix très intéressant mais en manuelle, elle est en cours de motorisation (avec un TeenAstro).

 

J'en suis satisfait en visuel, surtout depuis que j'ai un oculaire et barlow dignes de ce nom.

 

Un peu de photo au foyer au reflex, mais tant que la motorisation n'est pas terminée, ça se limite a du grand champ ou la lune.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! 

C'est vrai qu'une monture motorisée est bien tentante. Pour l'instant le Newton me semble plus adapté pour moi, que ce soit pour du visuel normal ou assisté. Même à domicile un Dobson serait moins simple à mettre en station dans mon cas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Chris84 a dit :

Même à domicile un Dobson serait moins simple à mettre en station dans mon cas...

 

Je pense que tu ne sais pas ce que veux dire mettre en station, puisque pour un dobson, il n'y a pas de mise en station.

Je pense que tu voulais dire mettre en place.

Encore là le dobson ne peut que gagner

1) amener et poser le Rocker 

2) amener et accrocher le tube 

et c'est tout

 

 

Tu parles aussi de Newton ??? c'est quoi pour toi un Newton 

Car le dobson est un Newton (le tube)

image.png.65513d2ff75242e5320cc0422c8f87e7.png

 

dobson ça veut dire que le tube est monter sur une monture azimutale de type dobson (le rocker)

 

image.png.8ca5b06a6901496f0af57be861b3dd0b.png

 

un tube newton on peut le monter sur d'autres montures

équatoriale allemande qui nécessite une mise en station (ça veut juste dire qu'il faut aligner l'axe de la monture avec l'axe de rotation la terre)

comme sur ton 1er post

 

ou azimutale sur trépied 

image.png.a634b21711bcdb545a3579686a1bb171.png

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je voulais dire mise en place. Je parlais de Newton en opposition aux autres types de télescopes. 

Je vais devoir monter et descendre un étage c'est pour ça que le Dobson me semble difficile à manipuler. 

En fait je suis limité au niveau poids que je peux porter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.