Jump to content
astrototho

Nouvelle article !?!! sur : Quel télescope choisir ?

Recommended Posts

PS: il n'est pas très bien adapté pour smartphone alors je vous conseille de lire l'article sur votre ordi si c'est possible !

 

Essayez quand même sur smartphone ou tablette pour voir ce que ça donne et me dire si c'est potable ou pas.😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce qui me choque sur ton article , beaucoup de liens astroshop ....  versus un seul lien sur une autre enseigne.

vu ce qu'on en dit sur webastro , on déconseille très souvent aux débutants d'y  passer  !

la photo en haut d'article est celle du magasin "l'astronome" de Lorient ! (copyright???)

comme les journalistes & émissions TV, j'opterai pour la suggestion d'au moins 3 enseignes (sérieuses, tant qu'à faire ;))

 

- la première partie est un copier-coller de tout ce qu'on peut voir déjà sur les forums, les livres astro & co, ras ;)

- sur la matériel, proposer des "instruments entrée de gamme" sur EQ1 (le 114 et la 80/900) , ça n'est franchement pas rendre service 😕

- sur les choix de 150/750, lunette 120/1000, dobson 200 et 300, 80ED, je suis plutôt d'accord.

- sur la partie SC8 sur monture équatoriale goto , tu illustres le propos avec un SC-Meade monture à fourche , ça n'est pas très logique.

 

d'autres avis vont sans doute suivre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est une des inondations d 'astroshop sur le net, après avoir créer 150 articles et 150 sites similaires avec renvoi à la même case. Drôle de manière de commercer mais ce n'est pas interdit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

 

L'intension est louable, mais il y a quelques propos qui me font sourire ;)

Deux exemples :

La lunette et la plus veille formule optique. Elle était déjà utilisée à l'époque de Galilée.Elle est composée de plusieurs verres dont le nombre peut varier. En moyenne, on gagne 15 cm de diamètre avec une lunette par rapport à un télescope, où le miroir secondaire ainsi que son support cachent une partie du miroir primaire.

Attention tout de même à ne pas avoir un télescope trop large ! Cela a pour conséquence d’augmenter les effets de la turbulence atmosphérique (image floue). 

Un peu de lecture pour rétablir certaines vérités

 

 

http://www.astrosurf.com/altaz/diametre.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur ma tablette Android 10" l'article est illisible, le contenu est centré et dépasse à droite et à gauche en mode paysage comme en portrait sans possibilité de scroller.

Edited by babk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est une bonne initiative de ta part.

Je suis en train de lire et je pense que tu devrais jeter un oeil sur les liens de jeap :) et sur les bd de Lepithec:

http://lepithec.blogspot.com/2016/12/regardez-le-ciel-episode-2-je-veux-un.html?m=1

et 

http://lepithec.blogspot.com/2018/11/regardez-le-ciel-episode-04-le-choix.html?m=1

 

Sur le début, je trouve qu'il manque un élément principal, l'importance du diamètre pour résolution/lumière /contraste et celle du ciel (I.e. pourquoi une lunette de 60mm ne peut pas grossir autant qu'un telescope de 400mm, et du coup pourquoi il existe des télescope de gros diamètre).

 

Ensuite, sur les choix, la 80/900:-/ Je trouve que le porte oculaire plastique avec du jeu et le chercheur plastique vissé sur le tube n'en font pas un instrument très recommendable. La 90/900 me semble préférable en instrument d'initiation "sérieux" (possibilité de mettre des oculaires 2", porte oculaire et crémaillère en métal qui peuvent, sans trop bouger, recevoir un apn ou une tête bino, chercheur avec sabot standard), surtout que c'est celle que tu as mis en photo :). Toujours sur cette lunette, la barlow. Je trouve que l'arguments barlow pour un instrument à 200€ n'est pas pertinent, car une barlow correcte coûtera la moitié du prix de l'instrument. Cet argument me fait l'effet du "grossi 600x" sur une lunette plastoc de grande surface.

 

Enfin, sur portable, c'est lisible, mais la mise en page, notamment les photos bouffent du texte. Pour l'aspect esthetique et homogène, l'utilisation d'1 seule police de caractères est préférable. 

 

Voila. Bonne suite.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme pour mes prédécesseurs, louable intention mais il y'a beaucoup d'idées reçues, d'approximations et même quelques mauvais conseils (type barlow, etc...). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

C'est une bonne idée. Si tu le permet je vais te faire quelques remarques (Normalement constructives) :

 

-Tout d'abord, justifier (la mise en page) tes textes donnerais un meilleurs visuel.

 

-Dans la rubrique Mak, à la troisième ligne, il est écrit "Muksatoc"

 

-Dans le 2/

Pour le planétaire, tu ne peux pas oublier le mak, c'est là ou il excelle.

Ensuite tu dit de mettre un barlow "Heureusement, une lentille appelée Barlow, permet de doubler voir tripler la focale de votre instrument. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un très grand télescope"., oui mais si tu mais une barlow x3 sur un 10 mm, ca ne va pas passer souvent. Tu ne peux pas oublier non plus la turbulence, et la qualité du ciel qui varie tout les jours.

"Ces astres sont principalement répertoriés dans le catalogue Messier, du nom de Charles Messier qui l’a créé." : Messier 110 objets, et le catalogue NGC, IC... Tu les oublis ?

 

Dans la rubrique autres questions

"-Avez-vous besoin de transporter votre télescope ?

Si votre réponse est oui, alors un Maksutov –Cassegrain, un Schmidt-Cassegrain, un dobson sur monture flextube ou une 80ED en photo sont de bonnes solutions." Dobson strock, slim ...

 

-Dans la rubrique "Ma sélection"

Lunette 80/900 : Peut être privilégié sur monture azimutale, plus simple pour ce type d'instrument.

Lunette 120/1000 : Un 4 mm c'est peut être un peu gourmand ? 

Lunette 80 ED : "Je vous conseille le modèle HEQ5 PRO GOTO qui vous assurera un très bon suivi et vous permettra d’évoluer sur d’autres instruments grâce à sa grande capacité de charge." Sauf quela 80ed, est bien pour les grands champs, chaque instrument à ça particularité et ses cibles. 

"En visuel, cela ne vaut pas le coût vu son prix d’environ 500 euros." Pas sur non plus, je pense sans trop m'avancer que beaucoup ayant de gros diamètres ont aussi ce genre d'instruments pour sortir en 5mins.

"À noter, elle est très bien pour débuter mais aussi pour évoluer ! Avant de la changer avec un plus gros télescope, vous pouvez attendre un petit moment…" Cela rejoint un peu le fait que chaque instrument à ses cibles.

 

 

Enfin là c'est seulement les points négatifs, c'est une très bonne intention mais il faut faire quand même quelques améliorations. Tu peux aussi ajouter une liste des boutiques sérieuses. 

 

Edited by sun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boh ! il y a des approximations , des raccourcis rapides qui laissent tomber en chemin un peu de matière ...une c... et elle est belle : cette idée qu'un telescope à miroir rend 15 cms de diamètre à une lunette !!! un newton de 220 mm d'ouverture vaudrait une lunette de 70 mm  WAOU ! bon çà tourne autour de 3 cms +- qq mm suivant la qualité des optiques, là on aurait pu être d'accord, je sais pas où tu as pécher cette fake new.

Copie à revoir donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, 

 

De mon coté je trouve que pour un débutant il faut vite fixer les notions d'échelle en matière de grossissement et de diamètre.

Sans quoi on s'enlise dans la technique.

 

Dès lors que quelqu'un comprend un peu les choses il finit de lui même par choisir son domaine puis sa formule / son usage / son tarif. 


Personnellement j'explique les choses un peu comme ça : 

 

image.png.81e4e91e7a504fc4a9e1aaa762959746.png

 

 

Edited by Foldedol
  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci.

En tout cas c'est un peu comme ça que je vois les choses.


Une mise à jour :

image.thumb.png.cd74a18a847bf343e9be7c9a2b1629f5.png

 

Edited by Foldedol
  • Merci / Quelle qualité! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la 80 ED : ED n'est pas un traitement, mais un type de verre Extra low Dispersion comme le très connu FPL-53 de chez Ohara, il présente des caractéristiques proches de la Fluorine.

Pour en savoir plus et te documenter

https://refractiveindex.info/?shelf=glass&book=OHARA-FPL&page=FPL53

Tu peux d'ailleurs te documenter sur tous les autres types de verre/fondeurs/fournisseurs...

Ton site est trop approximatif... Vérifie tes sources et corrige les fautes nombreuses.

Je suis un peu dur avec toi mais c'est pour t'aider 😁

Sur mon blog, sans faire exactement pareil, je me documente beaucoup avant de publier les articles un peu techniques et pourtant je ne suis pas à l'abri d'une erreur...

https://regardsverslesetoiles.blogspot.com/?m=1

Edited by Astro_007

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour vos conseils !

J'vais essayé de corriger tout ça et de rendre mon site plus compatible sur smartphone

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Foldedol a dit :

Personnellement j'explique les choses un peu comme ça : 

 

image.png.81e4e91e7a504fc4a9e1aaa762959746.png

 

 

 

Je ne suis pas dans ce genre d'explication, surtout pour le carré 200x et plus croisé avec 250mm et 400mm

dobson pur est déjà exclu de facto, il faut un suivi.

Pour planter le clou :  le réfracteur Zeiss Robach présent le week-end  dernier en démontration sur le Lac d'Annecy est à x385 pour 130mm.

Le MN68 que j'utilise est à x320 dans sa collimation actuelle.

Le niveau de qualité de l'optique d'un dobson : obstruction et miroirs n'est pas à mettre au niveau de base pour atteindre ça : diff.limited c'est insuffisant.

Je pensais sérieusement à des newtons long de 250 à 320mm sous les 20% d'obstruction pour le planétaire (16% selon J.T., miroir à PTV l/10, excellent Rms associé) et un site permettant le seeing adapté. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais bon le sujet c'est de dégrossir la pensée du débutant. 
Je pense qu'on est déjà loin là. 

 

Une MAJ :

image.thumb.png.1ce5c096c968f1c1350206e4b9949ebd.png

Edited by Foldedol
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Totho :)

Ecoutes ne le prend pas mal car c'est pas voulu pour être méchant mais y'a quasiment quelque chose à redire sur chaque phrase. Dans certains cas on peut pinailler mais dans d'autres ce sont des erreurs graves, on ressent surtout que tu manques de pas mal d'expérience avec ces différents instruments. Pourtant je ne doute pas que tu ais beaucoup bossé et je ne met absolument pas en doute la bonne foi mise dans ton projet. Mais là en l'état je ne trouve pas que ça peut rendre vraiment service à un débutant même s'il pourrait le croire car c'est joliment présenté. Trop de choses fausses ou de raccourcis. Je sais à quel point c'est complexe de conseiller, alors faire un doc global j'en aurai même pas le courage (il est certain que tu as un mérite que moi je n'aurai jamais). Mais si tu demandes des avis et je répète c'est pas pour être méchant, je pense que ça te sera plus utile si on est honnête dans nos réponses.

 

(je ne replace pas les titres et image, ça me fait un truc hyper louche quand je copie recolle ici ; ton texte est en noir, mes observations en bleu)

 

 

La lunette et la plus veille formule optique. Elle était déjà utilisée à l'époque de Galilée. Elle est composée de plusieurs verres dont le nombre peut varier.

Parles de lentilles plutôt. N'importe quel télescope est aussi composé de plusieurs verres.

En moyenne, on gagne 15 cm de diamètre avec une lunette par rapport à un télescope, où le miroir secondaire ainsi que son support cachent une partie du miroir primaire.

C'est juste pour le cache cache mais c'est totalement faux pour les 15cm. La plupart des lunettes ayant 80 à 100mm, cela voudrait dire qu'elles sont équivalentes à du 200 à 250mm, énormément exagéré ! L'obstruction se calcule en % du diamètre, rapporté à une aire la valeur est généralement très faible.

Son utilisation est très agréable car on regarde à l’arrière de l’instrument et non pas sur le coté comme sur un télescope de newton.

VS un newton sur équato dont on passe sans arret d'un coté à l'autre du ciel c'est vrai. VS un newton sur équato correctement utilisé ou plus encore VS un dobson c'est faux (ou tout au plus, c'est une question de préférence personnelle).

Néanmoins, pour un même diamètre une lunette peut-être jusqu’à cinq fois plus onéreuse qu’un Newton.

Ca ne correspond à aucune généralité. Une lulu de 70 peut être au même prix qu'un newton 76 mais une lulu de 150 peut être 5x plus chère pour une achro et jusqu'à 30x plus chère pour une apo haut de gamme qu'un newton 150.

Par ailleurs, la qualité de l’image que l’on obtient avec une lunette est meilleure qu’avec un télescope ce qui explique son prix.

C'est pas du tout systématique, dépend des instruments et domaines d'emploi. En planétaire un mak 150 ou un newton 150/1200 vont littéralement exploser toute lunette 150/750 achromatique même si elle devait être plus chère (en premier lieu car ce n'est pas le domaine d'emploi pour lequel elle a été faite).

Le télescope de newton est sûrement le plus populaire. Sa formule est simple, elle est composée de deux miroirs.

Pas plus simple qu'une lunette.

Le miroir primaire capte la lumière et la renvoie vers un point appelé le foyer(grâce à sa forme parabolique) où se situe le miroir secondaire .

Non. Le foyer est largement en retrait du secondaire, y'a une grosse erreur là.

Celui-ci est incliné de telle manière à rediriger la lumière vers l'oculaire où l'on place l'oeil.

Son bas prix se justifie par sa simplicité de fabrication, d'où sa popularité.

Uniquement pour l'entrée de gamme, mais dans quel cas oui c'est vrai.

 

Il est disponible sur deux montures:

-La monture équatoriale:

elle vous permet de compenser la rotation de la terre. Cette solution peut être très interessante

si vous motorisez la monture (voir lien) ou si vous souhaitez faire de la photo. Néanmoins, son prix

reste relativement élevé et cela ne vaut pas le coût d'en acheter une à bas prix.

Globalement je suis d'accord car les eq2 c'est pas miraculeux. Mais certains instruments ne sont servis que sur ce type de monture, à commencer par la 80/900 que tu conseilles plus bas. Je suis de ceux qui acceptent des concessions sur la stabilité si le budget ne permet pas de faire autrement. Pour d'autres astrams, l'usage d'une eq2 est à proscrire quitte à ne pas acheter (de suite) un télescope. Les deux positions se défendent, je n'essaye pas d'imposer la mienne. Mais toi t'es dans les deux en même temps et c'est pas cohérent : ici tu déconseilles cette monture et plus tard avec la 80 tu vas la conseiller. 

-La monture Dobson:

Cette formule est pour moi la plus interessante. Cette monture est très simple d'utilisation et

à un prix très bas. Elle ne vous permettra pas de compenser la rotation de la terre et donc, vous ne pourrez pas prendre de photos. Son prix vous permettra de privilégier l'optique.

A peu près ok. Comme dit on pourrait pinailler. Par contre c'est curieux de présenter les montures uniquement ici avec les newton puisque que les autres instruments peuvent aussi se monter sur équato ET sur altazimutal. Le Dobson est une sorte de monture altazimutale, mais y'a aussi des SC, des mak ou des lunettes sur AZ. La lecture de ton texte laisse penser que le dobson est la seule solution non montée en équatoriale. Ce n'est pas objectif envers les utilisateurs intéressés par d'autres instruments.

Ce télescope a été inventé par Thomas Johnson dans les années 1950 et s'inspire du télescope de Cassegrain et de Schmidt d'où son nom.

Comme le newton, il est composé de deux miroirs. Néanmoins, le miroir secondaire n'est pas incliné afin de renvoyer la lumière à l'arrière du télescope ce qui vous procure un grand confort d'utilisation.

Même remarque que pour la lunette évoquée plus haut.

De plus, il emporte sur lui une lame de Schmidt qui permet de corriger certaines déformations d'images. Cela lui offre une très bonne qualité d'image.

C'est pas que la lame qui fait l'efficacité de la formule (primaire sphérique plus simple à faire de bonne qualité)

Contrairement à un Newton, la lumière parcourt trois fois la longueur du tube optique.

What ? La lumière fait un aller retour dans le tube, par où crois tu qu'elle passe ? Tu confonds le trajet suivi par la lumière et la forme du faisceau lumineux. C'est la forme du faisceau lumineux rapporté au diamètre (l'angle du cône de lumière c'est en fait le F/D) qui détermine la focale. La focale est donc largement supérieure au trajet fait par la lumière dans le tube.

Grâce à cette formule, vous pourrez avoir une très longue focale tout en ayant un télescope compact.

Pour résumer:

-un télescope compact

-une bonne qualité optique 

Attention, contrairement au miroir primaire, le secondaire a de grandes chances de se dérégler.

L'info n'est pas objective. Dans un newton ça encore plus de chances de se dérégler. Si tu parles de la stabilité des réglages pour un instrument, il faut le faire pour chacun. Quelqu'un qui lit ton texte va se dire "ah je capte rien aux réglages, je vais donc prendre un newton". Bingo.

Ce télescope est une sorte de "revisite" du Cassegrain.

Il est très similaire au Schmidt-Cassegrain, néanmoins on peut noter quelques différences:

Similaire en apparences !

à un même diamètre, le Muksatoc-Cassegrain

Je ne te reprend pas sur la grammaire mais faut quand même te relire un minimum, muksatoc ça pique un peu ;)

présente de meilleurs contrastes, et une meilleure résolution par rapport au Schmidt-Cassegrain.

La résolution dépend avant tout du diametre avec la condition que les réglages et la qualité optique soient bons. Ton affirmation est donc fausse car il y a de bons schmidt cassegrain (et peut être de mauvais mak, même si j'ai la chance de n'en avoir jamais vu). Pour le contraste c'est diamètre, l'obstruction, le traitement de surface, ... qui comptent mais ces deux types de télescopes sont très proches sur ce point.

Cela est dû en grande partie au fait que son miroir secondaire ne se dérègle pas comme celui de son homologue.

Il peut tout à fait se dérégler aussi (et c'est alors pas un cadeau à refaire). Dans l'absolu même un primaire peut se dérégler et là c'est la misère pour remettre en état. La question est importante quand si on achète d'occas on a parfois des anciens propriétaire qui ont trifouiller dedans (valable quel que soit l'instrument, plus ou moins grave suivant l'instrument).

Avant de choisir son télescope ou sa lunette, il faut savoir ce que l’on veut observer.

Il y a deux grandes catégories :

-le planétaire, on observe : Venus, Mars, Jupiter (et ses satellites), Saturne (et ses anneaux) et la Lune.

Mercure pour ses phases (pas pire que sur venus), uranus neptune pour la couleur du petit disque et les satellites si on veut (certains instruments que tu proposes le permettent). Y'a aussi le soleil avec tous les conseils de prudence qui vont avec. Dans dans une certaine mesure, les étoiles doubles serrées qui font appel aux mêmes techniques et contraintes que le planétaire.

On observe également les transits. Ce phénomène se produit quand un astre se place devant un autre astre plus gros que lui. Exemple : L’ISS devant la lune ou les satellites galiléens (de Jupiter) devant Jupiter.

Faire miroiter l'ISS devant la lune ! C'est sport, t'as déjà fait ?

La lunette est bien adaptée à l’observation planétaire de part sa qualité optique.

Mais si si les autres ont aussi la qualité optique qui va avec

Néanmoins, pour un même prix vous aurez un télescope plus large et donc vous aurez plus d’information sur votre image.

Mais non si la qualité optique et les réglages ne vont pas avec.

Attention tout de même à ne pas avoir un télescope trop large ! Cela a pour conséquence d’augmenter les effets de la turbulence atmosphérique (image floue). Un télescope de 200 mm de diamètre représente un bon compromis.

Ah le bon vieux préjugé, ça doit faire bien deux jours qu'on ne l'avait plus vu. La turbulence peut impacter tout instrument. Elle devient visible que si elle est de valeur supérieure au pouvoir de résolution de l'instrument. Il est très fréquent qu'elle soit visible même dans un petit instrument. Un instrument au pouvoir de résolution supérieur donnera dans d'avantage d'informations à voir, ne serait ce que les soirs stables ou lorsque la turbulence se fige (à te lire on pourrait croire que c'est une valeur constante, dans quel cas fixer une limite/compromis aurait été pertinent sauf que ça ne se passe pas comme ça).

Par ailleurs, les planètes sont de très petits astres. Une focale (longueur de l’instrument) importante devient donc nécessaire.

Faux. On vient de parler de la résolution et tu as pu voir que la focale n'a rien à voir là dedans. Le grossissement s'obtient quant à lui en ajustant la focale de l'oculaire. Le seul avantage peut venir d'un rapport f/d plus long (donc avantage à la focale la plus longue entre deux instruments de même diamètre) car la forme du cône de lumière génèrera moins d'aberrations optiques, qu'il y aura plus de tolérance en réglages et qu'éventuellement les optiques seront plus simples à tailler.

Même un télescope de 2 mètres ne permet pas des résultats sensationnels.

Subjectif, ça dépend de l'attente de chacun. Et contradictoire avec les perf en visuel que tu attribues plus bas aux 2000mm de focale des SC8

Heureusement, une lentille appelée Barlow, permet de doubler voir tripler la focale de votre instrument. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un très grand télescope.

Faux à nouveau. Si t'as une barlow tu peux te contenter d'un oculaire de plus longue focale. Exemple un 10mm + barlow 2x au lieu d'un 5mm tout seul. C'est tout ce que ça change au niveau du calcul du grossissement (en pratique ça change aussi la forme du faisceau de lumière, ça a quelques impacts sur la correction des aberrations optiques mais c'est pas le propos ici).

-le ciel profond, on observe : des nébuleuses planétaires ou diffuses, des galaxies, des amas d’étoiles et amas de galaxies.

les nébuleuses obscures, les astérismes, les étoiles variables, les doubles, … Par contre pour les amas de galaxie, hormis la vierge vaut mieux avoir un peu de diametre sous le coude avant de promettre ça.

Ces astres sont principalement répertoriés dans le catalogue Messier, du nom de Charles Messier qui l’a créé.

Messier : 110 objets. NGC/IC : 13000 objets. On peut par contre dire que le messier contient plus ou moins la moitié des objets les plus intéressants quand on débute avec un petit instrument. D'un point de vue général tu éludes quand même toutes la partie concrète de la pratique astro : qu'est ce qu'il y a à voir (oui oui les galaxies, mais quoi exactement sur les galaxies ? …), les prérequis (qualité du ciel et notion de pollution lumineuse, cartes et identification des étoiles, …), les techniques (vision nocturne, choix d'un spot, …), le matériel (lampe rouge, accessoires optique, …) ou même des trucs basiques comme le fait de pouvoir dessiner ou au moins s'arracher un peu pour obtenir des résultats (avec la marge de progression que cela implique).

L’observation de ces astres demande un instrument lumineux (donc grand diamètre).

Attention au terme lumineux. Un photographe va le prendre dans le sens rapport f/d court, ce qui serai ici faux pour l'observation en visuel.

La focale n’a pas d’importance.

Sauf pour le grand champ, si c'est ce qu'on préfère

-Quel est votre budget ?

-Avez-vous besoin de transporter votre télescope ?

Si votre réponse est oui, alors un Maksutov –Cassegrain, un Schmidt-Cassegrain, un dobson sur monture flextube ou une 80ED en photo sont de bonnes solutions.

Je préfère transporter un dobson 200 tube plein plutôt qu'un SC8" avec sa monture équato.

-Voulez-vous faire de la photo ?

Faire de l’astrophotographie avec un télescope demande une très bonne monture équatoriale ainsi qu’un reflex ou mirorless.

Mais ça dépend pour quoi faire. Tu n'envisages ici que la photo CP longue pose. Y'a aussi des techniques CP courtes poses et tu éludes toute la partie photo planétaire. C'est pas plus compliqué, c'est juste des autres branche de la grande famille astrophoto (tiens on peut même y caser le VA). Et dans une partie de ces cas c'est même pas un APN qu'on va utiliser. 

Je ne vous conseille pas de commencer par faire de la photo si vous n’avez jamais eu un télescope. Cette pratique demande beaucoup de connaissances, de l’argent (prévoir au moins 1500 euros) et surtout de la patience !

Ah pour la patience c'est +1000 ! Pour l'argent ça se discute, comme dit ça dépend du type de photo qu'on veut. Par exemple en planétaire on s'en sort mieux pour débuter avec du petit matos. Quant aux connaissances, il n'en faut pas beaucoup plus si on ne veut faire que de la photo quel que soit la spécialité par rapport à que du visuel. Je trouve qu'on a le droit d'avoir sa préférence, ce qui est compliqué c'est de tout vouloir commencer en même temps. Si tu ne fais que de la photo CP longue pose, une ED66 + eq3motorisée sans guidage et c'est parti pour moins de 400 euro d'occasion si t'as déjà un APN...

Vous pouvez tout de même faire de l’astrophotographie juste avec un objectif et non avec un télescope. Cette pratique est bien moins chère et moins compliquée !

Mais faut quand même une équato sinon y'a plus que le filé d'étoiles.

Si vous ne savez pas quoi choisir entre planétaire et ciel profond, pourquoi pas un télescope polyvalent ?

Polyvalent ne rime pas avec performance…

Pas évident d'affirmer ça. Un C8 est performant et généralement donné comme polyvalent. Par contre il est plus cher et plus complexe à utiliser (notamment en photo longue pose).

Le très populaire 114/900 (ou équivalent) est très polyvalent mais il est aussi très limité ! Si on le compare à une lunette 80/900, elle sera plus performante en planétaire.

Peut être mais pas sûr, ça dépend si c'est un 114 chinoiserie ou un bon vieux japonais à 40 euro dans une brocante.

Mieux vaut donc choisir.

Le 114/900 peut-être très intéressant pour des utilisations bien spécifiques comme dans mon cas : Je fais de l’astrophotographie, donc j’ai acheté un deuxième télescope que pour faire de la photo. Le 114/900 est léger, je le sors donc souvent et facilement. Il me suffit largement pour l’observation des plus gros astres du ciel. Lorsque j’arrive à ses limites, je passe à la limites, je passe à la photo

C'est pas clair. Tu dis que le 114 est très polyvalent (mais limité) puis tu expliques que tu l'utilises comme instrument spécialisé sorties rapides car tu as un autre instrument. C'est pas de la polyvalence alors, c'est de la spécialisation (et je comprend parfaitement que tu l'utilises ainsi). Les gens qui vont te lire ne vont pas chercher deux télescopes en même temps. S'ils ont 200 euro, ils prennent le 114 où ils ne le prennent pas ? C'est ça qu'on attend de savoir de toi.

Lunette 80/900 : (sur monture équatoriale)

Un excellent choix pour le planétaire et surtout pour les petits budgets !

Associé à une Barlow x2, elle vous procurera des détails saisissant sur les planètes.

Vous ne trouverez pas moins cher pour le planétaire !

Sérieux t'as volé cette phrase sur un site publicitaire, c'est pas possible autrement. Je veux bien qu'on dise que c'est un excellent choix pour le planétaire SI on a un petit budget, là oui ça se défend. Pour la barlow, on en a parlé plus haut. Le fait que la lunette soit fournie avec un oculaire de 10mm ne rend pas une barlow d'entrée de gamme (généralement x2) très pertinente, ça va être difficile de lui faire cracher du 180x et surtout sur cette monture instable avec un tel porte à faux.

Newton 150/750 : (sur monture équatoriale)

Un très bon choix pour s’initier au ciel profond à coût raisonnable. Il permet également de découvrir les planètes mais il                                    est très limité dans ce domaine. Il est malheureusement souvent vendu sur une monture trop légère pour son poids. En y                                mettant une monture heq5 (1000 euros) vous pourrez vous lancer dans l’astrophotographie !

Généralement c'est sur eq3, ça va ça permet de bien débuter en visuel avec un budget raisonnable et si on veut absolument une équato quelle qu'en soit la raison. Y'a que Astroshop/Omegon qui ose mettre des 150 sur eq2 (suivant le standard eq2 de chez skywatcher, car Astroshop/Omegon a eu la bonne idée de renommer sa mini monture "eq3" pour bien baiser les débutants)

Lunette 120/1000 : (sur monture équatoriale)

Elle représente un excellent choix si vous êtes un passionné des planètes pour un coût raisonnable!

Encore une fois, je vous conseille d’acheter en complément, une Barlow ou un oculaire de 4mm.

Par ailleurs, elle vous permettra de faire une petite visite du ciel profond. Pour plus d'informations:

Dis tu as remarqué que tu parles d'une lunette achromatique ? F/8 à ce diamètre c'est carrément plus la panacée en planétaire et en tout cas pas aux grossissements que tu promets ici.

Dobson 200/1200 :

C’est pour moi, le meilleur télescope en ciel profond pour un coût raisonnable.

Sa monture ne vous permettra en aucun cas de faire des photos mais en observation, il vous procurera d’excellents résultats et sa monture vous facilitera la vie !

Explique ça à tout ce qui ont revendu leur dob pour un instrument push to ou goto ! Si ton affirmation est vraie pour une bonne part des utilisateurs, ce n'est pour autant pas une généralité comme tu le présentes ici.

Schmidt-Cassegrain 203/2000 :( sur monture équatoriale goto)

Avec une très bonne qualité optique, il est excellent en planétaire mais également en ciel profond grâce à son diamètre ! Cela le rend polyvalent tout en étant très performant !

Plus haut tu disais que polyvalence ne pouvaient pas aller avec performance.

De plus, sa monture goto et le porte-oculaire à l’arrière du télescope rendent son utilisation très agréable.

Par ailleurs, il vous permettra (selon sa monture) de vous lancer dans l’astrophotographie.

Il représente de mon point de vue, le meilleur choix pour allier performance, polyvalence et compacité !

Il est tout de même réservé aux gros budgets avec un prix d’environ 1500 euros… Pour plus d'informations:

1500 c'est à peu près un nexstar mais pas avec une équato correctement dimensionnée (plutôt dans les 2000 euro, comme dans ton lien). Attention aux confusions d'autant que l'image de ta page c'est pas bon non plus. Bon tu as précisé "selon sa monture" mais faut se mettre à la place de celui qui débute, c'est pas très clair. Quant à annoncer qu'on peut faire de la photo, ici c'est pas du tout juste pour la longue pose dont tu parlais auparavant (minimum R0.63 et guidage nécessaire = +500 euro, sinon c'est ultra chaud). Pour la compacité j'ai déjà dis ce que j'en pensais, comparé à un dob 200 le problème n'est pas dans le tube SC mais dans sa monture.

Dobson 300/1500 :

Vu le prix d’un Schmidt-Cassegrain de 200 mm de diamètre, je ne préfère pas vous dire celui d’un de 300 mm…

 Heureusement, un dobson de 300 mm de diamètre est disponible sur le marché pour un coût beaucoup plus raisonnable.  Avec lui, toutes les portes du ciel profond vous sont ouvertes. Vous pourrez même voir quelques couleurs !

Tu n'as pas beaucoup plus de couleurs dans un 300 que dans un 200. Les étoiles colorées c'est dès la petite lunette. Les petites NP vertes ça commence à être sympa vers les 150 ou 200mm. Après faut avoir un très gros écart. Même un 400 reste limité pour attaquer les nuances et surtout toucher au rouge (hormi M42). C'est risqué de promettre des couleurs, les gens ont vite tendance à s'imaginer des trucs comme sur les photo. Perso je préfère jouer sur l'imaginaire lié à la nature des objets pour donner envie d'observer plutôt que d'annoncer des trucs en multicolore.

Encore une fois, il est disponible sur une monture flextube pour les voyageurs.

Mouai. Si je suis voyageur y'a aucune chance que je prenne un flextube. Le rocker c'est quand même de gros panneaux d'agglo non démontables et le tube n'est qu'une quarantaine de cm plus court qu'un tube plein (on va dire qu'un gagne un tier de longueur à peu près mais ça reste une plaie à transporter, un 300 c'est plus du tout comme un 200). En poids c'est idem. Y'a quand même d'autres solutions qui existent même chez astroshop avec les ES par exemple.

Lunette 80ED:

Cette lunette est dotée d’une qualité optique d’exception,

Faut pas éxagérer, c'est une ED chinoise. Y'a plein d'autres lunettes qui lui sont supérieures.

grâce au traitement « ED » de ses verres.

C'est pas un traitement mais un type de verre. De toutes manière y'a pas que le verre qui compte mais ce qu'on en fait aussi.

Elle est donc apochromatique ce qui vous procurera des images d’une qualité exceptionnelle pour un prix incroyable !

Et non elle ne l'est pas. C'est pas un triplet non plus, le bleu n'est pas corrigé comme il pourrait l'être. C'est pour ça qu'on appelle généralement ce type de lunette semi-apo. Je suis d'accord pour dire que c'est du bon matos mais là tu t'enflammes totalement.

Elle est principalement dédiée à la photo du ciel profond. Elle est relativement simple d’utilisation ce qui, en photo est très confortable. Elle est disponible sur différentes montures équatoriales. Je vous conseille le modèle HEQ5 PRO GOTO qui vous assurera un très bon suivi et vous permettra d’évoluer sur d’autres instruments grâce à sa grande capacité de charge.

Ok pour tout sauf l'évolutivité. On pourrait y mettre des astrographes 130/650 ou 150/750 mais ils sont plus ou moins destinées au mêmes types d'objets à photographier. Le soucis dans ta phrase c'est que ça laisse imaginer qu'on peut mettre beaucoup plus gros plus tard. Ok pour un C8 en visuel mais ça va être autre chose pour les longues poses.

En visuel, cela ne vaut pas le coût vu son prix d’environ 500 euros.

Tu sais qu'il y a parfois des gens qui achètent des tubes OTA en oubliant la monture ? Dire qu'on trouve cette lunette à 500 euro est parfaitement clair pour toi, pour moi, pour tout le monde ici, mais pas pour un débutant.

Elle est donc parfaite pour débuter en astrophotographie pour un coût « raisonnable ».

À noter, elle est très bien pour débuter mais aussi pour évoluer ! Avant de la changer avec un plus gros télescope, vous pouvez attendre un petit moment…

Evoluer vers quoi ? Le point fort de cette lunette c'est elle est facile à mettre rapidement au taquet.

 

 

Le ‎18‎/‎07‎/‎2019 à 12:21, martial_julian a dit :

ce qui me choque sur ton article , beaucoup de liens astroshop ....  versus un seul lien sur une autre enseigne.

vu ce qu'on en dit sur webastro , on déconseille très souvent aux débutants d'y  passer  !

la photo en haut d'article est celle du magasin "l'astronome" de Lorient ! (copyright???)

+1. Et perso je trouve vachement choquant de piquer la photo d'une vraie boutique astro pour après coller plein de liens vers un supermarché internet allemand. Et dont je crois savoir qu'il rémunère des sites écrans plus ou moins publicitaires pour les clics qui renvoient vers lui. J'ai passé pas mal de temps à te répondre, j'aimerai donc avoir ton avis sur cette question.

 

Voilà voilà. Tu auras compris que je vois plutôt les conseils de manière personnalisée et que le projet d'un site généraliste me parait bien audacieux. L'astro c'est pas toujours évident on le sait tous mais il est certain qu'il y a des trucs à changer sur ton site. Bon j'espère que je ne t'ai pas découragé !

 

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Je n'avais pas osé non plus répondre hier, mais comme Popov l'a fait....

 

Alors soyons francs, et je respecte aussi le travail, qui t'a certainement pris bcp de temps sur une intention certes très louable. Quand on connaît un peu le matériel astro disponible sur le marché (depuis 30 ans), on va dire qu'il y a 95 % de ce que tu écris qui est à revoir...

 

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Et encore de la pub déguisée pour Astrophop....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je lui pose la question. Toi tu affirmes. Qu est ce qui te permet d affirmer ? Si t affirmes et que c est faux, ce ne serait franchement pas cool pour notre ami qui a quand même fait un gros boulot même si on y trouve pas mal de choses à y redire...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Il est de notoriété publique qu'Astrophop patronne tout un contingeant de blogueurs et autres experts autoproclamés. Or l'article en question contient quasi exclusivement des liens vets ce supermarché aguicheur . CQFD pour moi.

Mais je suppose que l'auteur, comme un certain autre avant lui il y a quelques mois, va s'empresser de s'offusquer....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/07/2019 à 07:28, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Il est de notoriété publique qu'Astrophop patronne tout un contingeant de blogueurs et autres experts autoproclamés. Or l'article en question contient quasi exclusivement des liens vets ce supermarché aguicheur . CQFD pour moi.

Mais je suppose que l'auteur, comme un certain autre avant lui il y a quelques mois, va s'empresser de s'offusquer....

Non aucun lien d affiliation îl faut que je les change.

Pierroastro  c est pas mal non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme je te l’ai écrit plus haut , je pense qu’il est de rigueur et bon ton de citer 3 ou 4 bonnes enseignes ,  françaises tant qu’à faire,

dont le SAV et le lien cordiale qu’ils ont avec leur clientèle sont reconnus, pour offrir le choix à tes lecteurs 😉

 

une petite liste exhaustive, d'enseignes reconnues (pour les plus connues, il y en a d'autres) :

Optique Unterlinden : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/

l'Astronome de Lorient : https://www.astronome.fr/

l'Atelier du Moulin Blandé : http://www.atelierdumoulindeblande.fr/moulinblande/Bienvenue.html

Medas : https://www.medas-instruments.com/

La Clef des Etoiles : https://laclefdesetoiles.com/

La Maison de l'Astronomie : https://www.maison-astronomie.com/

Pierro-Astro : https://www.pierro-astro.com/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore merci pour tous vos conseils et votre soutient.

Manque plus qu'a trouver le temps de faire tout ça.....

Edited by astrototho
Faute de frappe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, astrototho a dit :

Non aucun lien d affiliation îl faut que je les change.

Pierroastro  c est pas mal non ?

Et pourquoi donner des liens ? Si tu n'en donnes pas ça te tiendra à l'abri de ceux qui voient le mal partout ;)

Si tu indiques la dénomination exacte des instruments que tu suggères n'importe qui pourra trouver tout seul les différents liens renvoyant vers des boutiques. Les gens ne sont pas idiots ils savent faire une recherche google (enfin, la plupart…). Après c'est pas impossible qu'astroshop sorte en premier dans la recherche mais ça c'est le jeu du référencement, à chaque boutique de faire de son mieux. Ou bien si tu veux tu peux aussi donner en fin de ton article le lien vers la discut du forum qui ressence toutes les boutiques.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'y mets aussi ... je ne lis pas les commentaires des autres pour l'instant pour voir si je remarque les mêmes erreurs / approximations ;) 

 

Citation

En moyenne, on gagne 15 mm de diamètre avec une lunette par rapport à un télescope, où le miroir secondaire ainsi que son support cachent une partie du miroir primaire.

 

Je ne sais pas d'où tu sort ça ?

 

En tout cas la réduction du flux lumineux par rapport à une lunette de même diamètre et de : 1 - CO^2
Et le diamètre efficace de l'instrument : D - CO 

 

CO = centrale obstruction (ou obstruction centrale)

 

Citation

Son utilisation est très agréable car on regarde à l’arrière de l’instrument et non pas sur le coté comme sur un télescope de newton.

 

C'est très discutable ce que tu dis car certain préférerons largement la vue de côté qui permet justement de voir le ciel au zenith confortablement installé (tu n'a peut être jamais essayé avec une lunette ?)

 

Je ne commente pas le survol de certaines infos très importantes qui par ailleurs sont vraies mais qui mériterai un peu plus de developpement.

 

Citation

Par ailleurs, la qualité de l’image que l’on obtient avec une lunette est meilleure qu’avec un télescope ce qui explique son prix.

 

Faux dans l'absolu car on a vu plus haut qu'a diamètre efficace équivalent on avait les même perfs. Le prix des lunettes n'est pas corellé à leur supposées qualité supérieure mais à la difficulté de les produire au niveau de qualité des téléscopes à miroir et aux verre spéciaux employés pour juguler l'aberration chromatique qui sont onéreux de base.

 

Citation

Néanmoins, son prix reste relativement élevé et cela ne vaut pas le coût d'en acheter une à bas prix.

 

(Tu parles des Newton sur monture EQ je pense)  oui et non, si la monture est motorisée en général on a pas de la camelotte et ça vaut le coup. Il y a 30 ans les monture EQ n'était pas motorisée mais manuelle mais dans le même temps elle était une véritable pièce d'horlogerie donc rien à voir avec celles que l'on trouve actuellement sur les premiers prix.

 

Citation

Elle ne vous permettra pas de compenser la rotation de la terre et donc, vous ne pourrez pas prendre de photos.

 

(Tu parles ici de la monture AZ des dobson) Précise que la compensation de la Terre se fera ici manuellement sauf cas de monture AZ motorisée. Pas prendre de photo ? Là tu vas faire hurler certains ! Bien sûr que si avec les cameras ultra rapide de nos jours on fait de belles choses sans suivi, il y a même une section entière dédiée a cette discipline dans le forum :) 

 

Citation

Ce télescope a été inventé par Thomas Johnson dans les années 1950 et s'inspire du télescope de Cassegrain et de Schmidt d'où son nom.

 

Faux, Johnson a fondé la société Celestron qui comercialise des Schmidt-Cassegrain, c'est un buisiness man pas un opticien.

 

Citation

De plus, il emporte sur lui une lame de Schmidt qui permet de corriger certaines déformations d'images. Cela lui offre une très bonne qualité d'image.


Non pas vraiment la lame sert précisement à corriger l'aberration de sphéricité produite par le miroir sphérique. Le SCT est avant tout un instrument pour la photo planétaire car son champ est réduit et il n'est pas très bon en bord de champ (courbure de champ importante et sphérochromatisme).

 

Citation

Attention, contrairement au miroir primaire, le secondaire a de grandes chances de se dérégler.

 

Comment ça ? C'est une affirmation purement gratuite et sans fondement :) 

 

Citation

Le Maksutov-Cassegrain présente de meilleurs contrastes, et une meilleure résolution par rapport au Schmidt-Cassegrain. Cela est dû en grande partie au fait que son miroir secondaire ne se dérègle pas comme celui de son homologue.

 

Non pas vraiment ...

 

Citation

Ce phénomène se produit quand un astre se place devant un autre astre plus gros que lui. Exemple : L’ISS devant la lune ou les satellites galiléens (de Jupiter) devant Jupiter.

(...)

La lunette est bien adaptée à l’observation planétaire de part sa qualité optique.

 

C'est dommage d'écrire toutes ces approximations alors que ton texte se destine à des parfaits débutants ... comme toi avoues le :)  et il n'y a pas de honte à avoir ! En même temps ce genre de phénomène très rare n'est pas le plus observé vue la difficulté extrème de suivre l'ISS, c'est plus une affaire de spécialiste comme notre cher Thierry Legault :) 

 

Citation

Attention tout de même à ne pas avoir un télescope trop large ! Cela a pour conséquence d’augmenter les effets de la turbulence atmosphérique (image floue).

 

Mouais mais il manque une info, un gros diamètre sera limité en résolution du fait de la turbulence (intéresses toi au paramètre de Fried) mais son pouvoir collecteur de lumière restera intacte ce qui est avidement recherché pour l'observation du ciel profond.

 

Citation

Un télescope de 200 mm de diamètre représente un bon compromis.

 

La tu donnes un avis perso, moi je dis que c'est plus 250mm ;) 

 

Citation

Par ailleurs, les planètes sont de très petits astres.

 

Angulairement parlant surtout et puis les planètes sont beaucoup plus grosses que les étoiles par exemple ;) 

 

Citation

Une focale (longueur de l’instrument) importante devient donc nécessaire.

 

Enfin surtout un oculaire de courte focale ...

 

Citation

Même un télescope de 2 mètres ne permet pas des résultats sensationnels. 

 

Aïe j'ai mal aux oreilles là ... je ne sais plus quoi dire ici les bras m'en tombe :) 

 

Citation

Heureusement, une lentille appelée Barlow, permet de doubler voir tripler la focale de votre instrument.

 

Dis comme ça celà fait penser à de la magie ... la barlow ne fait que rejeter plus loin la focale de l'instrument mais ne la modifie pas fondamentalement ce qui a des incidence sur d'autre aspect de leur performance.

 

Citation

Il existe également d'autres catalogues tel que le catalogue ngc beaucoup plus récent.

 

Oui à peine 130 ans ... je suis ironique mais la tournure de tes phrases sont à revoir quand même.

 

Citation

La focale n’a pas d’importance.

 

Ben si les nébuleuse planétaires qui sont des objets très lumineux, les amas globulaire, les étoiles doubles gagnent tous à être grossi et les longues focales facilitent celà. 

 

Citation

Je ne vous conseille pas de commencer par faire de la photo si vous n’avez jamais eu un télescope

(...)

Cette pratique est bien moins chère et moins compliquée !

 

Pourquoi ?

 

Citation

 

Le très populaire 114/900 (ou équivalent) est très polyvalent mais il est aussi très limité !

Si on le compare à une lunette 80/900, elle sera plus performante en planétaire.

 

 

J'abandonne sur celle ci et puis, le reste de ta page car là tu m'a usé ... :) 

 

Je vais maintenant lire ce qu'en disent les autres.

 

PS: je pense que Astroshop ne te remercie pas ;) 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jgricourt a dit :

En tout cas la réduction du flux lumineux par rapport à une lunette de même diamètre et de : 1 - CO^2
Et la réduction de résolution de : D - CO qui te donne le diamètre efficace de l'instrument

 

Salut,

 

Je pense que notre ami parle uniquement de luminosité.

Par expérience sur le terrain, je dirais qu'en terme de luminosité une Lunette de 100 mm de diamètre est très proche d'un télescope de 130 mm de diamètre à grossissement/champ équivalent, cela reste un ressenti.

Pour la résolution les deux (100 vs 130) se tiennent pour moi, la Lunette moins sensible à la turbulence avec son tube fermé sera moins limitée...

 

Cela me rappelle au dernier NAT, un voisin qui avait un Cassegrain de 200 mm, nous avons comparé nos deux instruments sur Jupiter... comment dire... 100 ED loin devant en qualité/piqué d'image ! ce fut une réelle surprise, j'ai pas osé suggérer à mon voisin de revoir sa collimation :-/

Edited by Astro_007
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est l'éternel problème qui a fait couler bcp d'encre (enfin fait "courir bcp de doigts sur les claviers") sur AS voici qq mois même s'il s'agissait d'instrument bcp plus haut de gamme... Quand tu compares sur la Lune, Jupiter ou Saturne, une lunette (qui peut être une 100ED) à un Newton 130 (qui peut être un SW ou pire un Celestron compact), même avec des oculaires moyens sur la lunette, tu auras des résultats meilleurs. Pour peu que le Newton soit mal (pas ?) collimaté. Les résultats seront déjà les mêmes sur une 90/910 SW avec de bons oculaires.

 

Si le Cassegrain 200 n'était pas collimaté correctement, rien d'exceptionnel. En revanche, dès que tu vas attaquer le ciel profond, ta lunette va souffrir...

 

Bon ciel !

 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Astro_007 a dit :

une Lunette de 100 mm de diamètre est très proche d'un télescope de 130 mm de diamètre

Les qualités des revêtements d'aluminium sont de nos jours entre 88 (basse qualité) et 96% (haute qualité), les obstructions des réflecteurs de petite taille sont très élevés, en particulier à cause des backfocus nécessaire sur le porte-oculaire.

L'explication est plausible, ainsi que pour les séries des catadioptres type SCT à 32% d'obstruction de tout diamètre : perte constatable de luminosité.

il y a 27 minutes, Astro_007 a dit :

un voisin qui avait un Cassegrain de 200 mm, nous avons comparé nos deux instruments sur Jupiter

Reçu de chez APM avant que j'en refasse la correction du porte-oculaire, mon MN68 6" à 16% d'obstruction est toujours devant un vieux tube C8 de qualité bien collimaté. En fin de soirée, quand le C8 est enfin à température, ils se rejoignent parfois.

En ce moment, la 130 Robach (lunette Zeiss de 1907) est encore un instrument qui passe devant.

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.