Pyrene

Les causes du réchauffement climatique.

Recommended Posts

Posted (edited)

C'est assez surprenant comme réaction !

 

 

il y a 17 minutes, jgricourt a dit :

Comme bang*gib je te félicite mais tu réponds pas aux véritables enjeux de la démographique et de l'exploitation des ressources de la planète.

Là, tu as parfaitement raison. Charpy trouve des solutions pour seulement 80% des problèmes... Nul vraiment nul ce Charpy. J'espère qu'il n'a pas d'enfant et qu'il conservera son VE jusqu'à la retraite, au moins !

 

Sinon, je tenais à dire qu'une petite entreprise peu également "tourner" au solaire.

C'est loin d'être simple, mais ma petite boite tient la route pour l'instant.

Edited by PIX-astro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, jgricourt a dit :

 

Les paneaux solaire, l'éolien, ne plus consommer, vivre reclu, manger de son propre potager, le vélo pour bosser (d'ailleurs quel travail ?) etc ... tout ces trucs écolo à la mode je vois que c'est ton kiff à moins que ce soit une obligation en raison de ton parcours de vie ... mais imagines un peu que tout le monde, je veux parler des bientôts 9 milliards d'habitants, se mettent à la page comme toi en reproduisant exactement ton schéma de vie ?

 

Ce serait alors la plus grand catastrophe écologique de tout les temps ! 

....

Comme bang*gib je te félicite mais tu ne réponds pas aux véritables enjeux de la démographique et de l'exploitation des ressources de la planète.

 

Mdr. Rien compris ou rien lu? C'est a nouveau de l'humour? (Decidément j'arrive pas a arracher un sourire quand ke te lit meme en essayant d'interpreter au 3eme degré, au pire j'y vois de la rancoeur)

 

Je ne suis pas contraint et forcé de quoi que ce soit. J'essaye au contraire d'aller a l'essentiel et virer le superflu  tout en étant le plus respectueux possible des autres et de l'environnement,  et cultivé tant qu'a faire. et pas justement pour aller me morfondre dans une grotte a katmandou ou ailleurs.

 

Donc mes préoccupations sont manger,  dormir sous un toi, etre en bonne santé et pre'dre soin de mes proches. J'ai juste compris que le mode de vie de surconso nous mène dans le mur, tous ensemble et j'ai juste voulu experimenter des truc plus respectueux. 

 

Pour moi je commence par l'energie, l'alimentaire et les dechets en partie par gout et formation et un peu pas defi perso et aussi en reaction aux râleurs qui disent c'est pas possible en attendant qu'on leur apporte une solution qu'ils s empresseront de critiquer. Je vois qie d'auttes ont d'autres idees selon leur sensibilité et que si on met tout bout a bout on a tous les ingredients pour résoudre 99% de nos futur soucis.

 

Oui il faut changer de mode de vie et de fonctionnement économie basé sur le grossisement,  la prédation et le transport a tout va au 4 coins du monde. Des circuits courts pour presque tout c'est la seule solution mais c'est pas du protectionnisme. Ca oblige a tout repenser dans notre systeme globalisé.

 

Comme je l'ai precisé il ne sagit pas de revenir au 19eme, a la charette et a la bougie mais de trier l'essentiel et l'accessoire. Effectivement ca passe par une remise en questions de nos ''libertés concrètes'' on aura toujours autant le droit de se deplacer mais on en aurra pas les moyens. D'ailleurs on en a déjà pas les moyens vu qu'on importe ces moyens de déplacement (pétrole). En gros c'est revenir a une certaine realité physique locale.

 

Et meme si tu veux me traiter d'extremiste ou de dictateur, j'impose rien a personne.  Je fais mes choix, c'est pas figé et ca évolue mais je constate juste que les obstacles c'est dans la tete a 90%.  C'est par flemme et praticité que je vais pas bosser en velo car je fais souvent la tournée de covoiturage ecole/ college en allant bosser. Ca serait pas faisable en velo. 

Edited by charpy
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jgricourt a dit :

 

Les paneaux solaire, l'éolien, ne plus consommer, vivre reclu, manger de son propre potager, le vélo pour bosser (d'ailleurs quel travail ?) etc ... tout ces trucs écolo à la mode je vois que c'est ton kiff à moins que ce soit une obligation en raison de ton parcours de vie ... mais imagines un peu que tout le monde, je veux parler des bientôts 9 milliards d'habitants, se mettent à la page comme toi en reproduisant exactement ton schéma de vie ?

 

Ce serait alors la plus grand catastrophe écologique de tout les temps ! 

 

 

En quoi serait la plus grande catastrophe écologique de tout les temps?

 

Des peuples, comme les aborigènes australiens, ont réussi à vivre dans des milieux très pauvres en ayant comme philosophie de vie de transmettre un monde tel qu'il l'a avait reçu. Ils ont choisi de limiter leur empreinte écologique sans faire de catastrophe écologique.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, PIX-astro a dit :

Moi c'était de l'humour... (Je précise)

:nono:

Je l'avais compris

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, PIX-astro a dit :

Moi c'était de l'humour... (Je précise)

 Ca m'a fait sourire 😉

 

Moi aussi j'aspire a monter ma boite pour bosser de façon plus responsable et a 300m de la maison au lieu de 12km. Et un ve devrait suffire pour mes déplacements pro,  l'activité sere un peu saisonnière et suivra grossomodo l'activité du soleil donc le solaire devrait aussi pourvoir a mes besoins énergétiques pro.

 

 Bref tout dépend des priorités qu'on se donne. Pour moi c'est la qualité de vie, et metro boulot dodo pour un bon salaire c'est pas ce que j'appelle de la qualité de vie...

 

Au niveau du désastre écologique un panneau solaire produit au moins 10x plus d'energie qu'il n'en a consommé pour sa fabrication,  un pétrole de chiste ou de sable bitumeux a un contenu co2 d'envion 1,5x un brut conventionnel... donc avec autant de petrole consommé on polluera plus!

 

Si c'est ca le progrès qui va sauver le monde selon jgricourt ? Décidément c'est comme pour l'humour il y a une logique qui m'échappe totalement ...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, charpy a dit :

 Bref tout dépend des priorités qu'on se donne. Pour moi c'est la qualité de vie, et metro boulot dodo pour un bon salaire c'est pas ce que j'appelle de la qualité de vie...

 

:cheer::cheer::cheer::cheer:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, charpy a dit :

J'en remet une 3eme couche mais lisez ''le bug humain'' et vous comprendrez pourquoi on va dans ''les murs '' de si bon coeur.

 

Je rajoute ça à ma liste,mais je ne dis pas quand je le lirai.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ursus a dit :

Des peuples, comme les aborigènes australiens, ont réussi à vivre dans des milieux très pauvres en ayant comme philosophie de vie de transmettre un monde tel qu'il l'a avait reçu. Ils ont choisi de limiter leur empreinte écologique sans faire de catastrophe écologique.

 

Oui , mais pour ce faire , sommes-nous sûrs d'être prêts à redevenir chasseurs cueilleurs ..? 🤔

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, kerozene a dit :

 

Oui , mais pour ce faire , sommes-nous sûrs d'être prêts à redevenir chasseurs cueilleurs ..? 🤔

 

Ben ce n'est pas à aller jusque là!

 

J'ai le souvenir d'avoir lu que pour maintenir le réchauffement climatique à  1 ou 1,5°C, il fallait réduire de 40% les émissions actuelles. Ce n'est pas tout stopper. Ce n'est pas revenir aux chasseurs cueilleurs.

C'est plutôt avoir un impact limité ce qui est largement accessible en changeant  la manière de consommer, en faisant attention à notre impact sur l'environnement... C'est parfois évident!

Par exemple, une manière simple de réduire la facture énergétique des entreprises est ....d'éteindre les lumières quand elles ne sont pas utilisés. C'est éteindre le moteur de notre voiture quand on attends quelqu'un.

 

Les voitures électriques sont largement utilisables en agglomération. Chaque fois que j'ai pu en conduire une, je l'ai fait avec plaisir de conduire et sans soucis de la panne sèche. 

Si tu as une voiture qui mesure la consommation de carburant, tu t'apercevras que tu consommes énormément quand tu ne roules pas (feux, bouchons). Pour avoir une consommation minimale, il faut choisir des itinéraires sans bouchon.

La majorité de la population se concentre dans les grandes villes ou il y a des bouchons. Là, la voiture électrique est super pertinente, elle ne consomme pas à l'arrêt.

Mes kilomètres, je les fais en grande majorité sur des distances courtes (30 km par jour). Moins de 1O fois par an, je traverse la France entière.

Une logique VE électrique pour tous les jours m'est pertinente. Un véhicule à carburant pour les 10 fois par an suffirait en location par exemple.

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

30 000 kms/an à 6L/100kms et du gasoil à 1€50 c'est 1800L (oui oui, presque 2m3!) et 2700€

A coté de ça, une installation de 21kwc de photovoltaïque en récup pour 30€/panneau et de vieux onduleurs trouvés sur Leboncoin, c'est autour de 2700€...

Une C-Zero quasi neuve c'est 10 000€ - 2500€ de prime, avec une autonomie de 130kms. Et il m'arrive d'en faire pas loin de 180/jours ! (Ben oui, c'est pas interdit de recharger en journée)

Et puis c'est tellement sympa de rouler grâce au soleil à 100%.

Les panneaux solaires me permettent de réduire également ma facture EDF (et pas qu'un peu!) et de gagner en confort.

 

Je suis pas économiste, je suis écologiste malgré moi, ou l'inverse...

 

:cool:

Edited by PIX-astro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, charpy a dit :

Pareil pour le transport je vise de plus en plus le vélo, quelque kg de ferraille et qq sandwich pour faire tourner le moteur. J'ai une collegue qui se paye 9km pour venir bosser avec moi tous les jours, j'ai 3km de plus qu'elle ca devrait etre largement jouable pour moi

 

Il y a 13 heures, charpy a dit :

Ce qui empeche de changer c'est pas le systeme,,les autres, l'etat, les chinois, la technologie, les distances.... c'est surtout qu'on ne veut pas sacrifier un brin de temps ni de confort meme si on en a 15 fois plus qu'avant

C'est bien profites-en...j'aimerai avoir quinze ? NON deux fois plus de temps pour profiter des nouvelles tech. moi c'est 2x36 kms/jour pour gagner ma croûte et je connais pire que moi ! la grotte çà m'arrive d'y songer les jours de déprime...mais il manque le tigre à dents de sabre et tout le gibier autour😀 en plus pour le feu et le boucanage des viandes (bon d'accord peux sucer des cailloux et prier Vishnou... mais pas drôle !) tu peux être accusé de contribuer au réchauffement climatique 😀

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jgricourt a dit :

Les paneaux solaire, l'éolien, ne plus consommer, vivre reclu, manger de son propre potager, le vélo pour bosser (d'ailleurs quel travail ?) etc ... tout ces trucs écolo à la mode je vois que c'est ton kiff à moins que ce soit une obligation en raison de ton parcours de vie ... mais imagines un peu que tout le monde, je veux parler des bientôts 9 milliards d'habitants, se mettent à la page comme toi en reproduisant exactement ton schéma de vie ?

 

Ce serait alors la plus grande catastrophe écologique de tout les temps ! 

 

écologique ou économique ? Je soupçonne un lapsus calami.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

écologique ou économique ? Je soupçonne un lapsus calami.

Il y a 2 heures, PIX-astro a dit :

A coté de ça, une installation de 21kwc de photovoltaïque en récup pour 30€/panneau et de vieux onduleurs trouvés sur Leboncoin, c'est autour de 2700€..

C'est incroyable tous ces vieux onduleurs jetés à petits prix après si peu d'utilisation (on devine ? on soupçonne ?) alors qu'il pourrait faire de looooongues années encore : je plaisante ! je préfèrerais les acheter neufs vu ce que m'en a dit un cousin qui travaille dans une boite d'électronique et est chargé d'évaluer la durée de vie de ces matériels.

sur le solaire si on veut être écono et écolo en même temps , il faut travailler continu-continu, surtout pas de convertisseur continu-alternatif ce n'est aucunement pérenne : on en vient à des systèmes quasi autonomes qui ne vont pas dans le sens du libéralisme actuel mais celà me plaît plutôt bien (vous avez compris que j'ai le profil girondin, pas jacobin et je ne fais pas de lapsus : s'il n'y a pas d'économie, aucune transition ne sera possible vues les dettes actuelles des états.

Il y a 7 heures, jgricourt a dit :

Les paneaux solaire, l'éolien, ne plus consommer, vivre reclu, manger de son propre potager, le vélo pour bosser (d'ailleurs quel travail ?) etc ... tout ces trucs écolo à la mode je vois que c'est ton kiff à moins que ce soit une obligation en raison de ton parcours de vie ... mais imagines un peu que tout le monde, je veux parler des bientôts 9 milliards d'habitants, se mettent à la page comme toi en reproduisant exactement ton schéma de vie ?

 

Ce serait alors la plus grande catastrophe écologique de tout les temps ! 

)...sombre dans la caricature ! Bien sûr qu'il y en a des comme-çà : des urbains essentiellement (et très véhéments) et les gars de la campagne rigolent en les voyant mais il y a un entre-deux possible et parfaitement tolérant et rationnel (parce qu'il y a de l'irrationnel, par exemple, les véganes : avec eux, plus de bovins, plus de prairies...plus de biodiversité )

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, PEV77 a dit :

...sombre dans la caricature ! Bien sûr qu'il y en a des comme-çà : des urbains essentiellement (et très véhéments) et les gars de la campagne rigolent en les voyant mais il y a un entre-deux possible et parfaitement tolérant et rationnel (parce qu'il y a de l'irrationnel, par exemple, les véganes : avec eux, plus de bovins, plus de prairies...plus de biodiversité )

 

Et il faudrait tuer tous les tigres, lions etc. : ils mangent d'autres animaux ! Plus sérieusement, l'homme a toujours été omnivore, et parfois essentiellement carnivore ; c'est par exemple encore le cas des Yakoutes en hiver, si j'en crois un documentaire que j'ai vu récemment sur la 5 - et ils ne peuvent pas faire autrement. Être végan c'est prétendre que l'homme n'est pas un animal, mais une espèce de dieu très supérieur à ces pauvres bêtes stupides. Je crois que certains anthropologues disent que l'évolution n'aurait pas été possible si l'homme n'avait mangé que des végétaux (à vérifier). Ce qui n'excuse pas la façon dont on traite les animaux à l'ère industrielle ; dans certaines civilisations on respecte la bête que l'on mange.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si un gouvernement « responsable » demandait de vivre comme @charpy, je pense que le mouvement des gilets jaunes qu’on a vécu serait du pipi de souricette par rapport au soulèvement général que ça susciterait !!! Les gens sont habitués à un certain confort et refusent catégoriquement qu’on y touche, même d’un iota. On appelle ça les « avantages acquis » dans le langage syndical. 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 46 minutes, Dodgson a dit :

 

Et il faudrait tuer tous les tigres, lions etc. : ils mangent d'autres animaux ! 

 

 

Ça , effectivement , c'est le grand problème de la-dite évolution , de l'étique en tout cas , ..justement , pourquoi avoir évolué si l'on en est toujours réduit finalement à bouffer d'autres êtres vivant , sans parler des conditions d'abattage .. alors qu'on est capable aujourd'hui de créer des tissus , de la viande à partir d'une boite de pétri ?! 

Edited by kerozene

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, jgricourt a dit :

 

Les paneaux solaire, l'éolien, ne plus consommer, vivre reclu, manger de son propre potager, le vélo pour bosser (d'ailleurs quel travail ?) etc ... tout ces trucs écolo à la mode je vois que c'est ton kiff à moins que ce soit une obligation en raison de ton parcours de vie ... mais imagines un peu que tout le monde, je veux parler des bientôts 9 milliards d'habitants, se mettent à la page comme toi en reproduisant exactement ton schéma de vie ?

 

Ce serait alors la plus grande catastrophe écologique de tout les temps ! 

 

Et puis encore une fois ce n'est pas un reproche mais tu ne penses qu'autour de ta personne tu ne vois pas les moyens mis en oeuvre par les industriels pour que tu puisses vivres comme ça te plait ni les conséquences d'un tel mode de vie à grande échelle. Comme je l'ai déjà dit plus haut et je sais que tu n'es pas le seul charpy je connais dans mon entourage des personnes qui son aussi des irréductibles écolos et je m'interesse à eux depuis longtemps, je les vois d'abords comme des marginaux sympatiques, un peu excentrique c'est vrai et qui d'ailleurs n'ont jamais cherché à me convaincre cependant je soupconne tout de même que tout ceci est une manière de moins culpabiliser et de se donner quelque part bonne conscience (et se sentir mieux) en éludant le reste du monde et surtout les autres qui sont forcement méchants et insconscients car ils massacrent la planète, mais regardez moi / admirez moi comme je la respecte !  

  

 

Comme bang*gib je te félicite mais tu ne réponds pas aux véritables enjeux de la démographique et de l'exploitation des ressources de la planète.

 

Je ne lis plus pendant 4 pages et les loups sont sortis du bois à ce que je vois !

 

Il a bien répondu à ta question :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Dodgson a dit :

 

Et il faudrait tuer tous les tigres, lions etc. : ils mangent d'autres animaux ! Plus sérieusement, l'homme a toujours été omnivore, et

notre régime omnivore c'est ce qui a fait la réussite du Sapiens face au néandertalien beaucoup plus carnivore (5000 calories/jour et une ossature beaucoup plus puissante) qui lui a pâti du réchauffement climatique en perdant le rhinocéros laineux et d'autres fournitures carnées adaptées à la steppe. la viande nous apporte des acides aminés introuvables dans les végétaux à dose normale (sinon il nous faudrait des estomacs de brouteur ) et les laits et fromages par le calcium est un apport très précieux pour les mômes et les âgés. C'est pas une raison pour s'en gaver (maladies cardio-vasculaires...) mais l'élevage traditionnel de plein champ a toujours donné un lait et une viande de grande qualité gustative et nutritive (manger c'est voter... à voir sur LCP ) et la prairie nourricière apporte à la bête une diversité alimentaire tout en hébergeant plein d'autres espèces et insectes ! Stupidité incommensurable de s'en priver !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, RenardGris a dit :

Il a bien répondu à ta question :

 

 

RenardGris j'ai voulu faire l'effort de suivre ce débat que tu proposes pour comprendre, merci à toi pour ta suggestion. 


J'avoue que dès la première phrase de Aurélien j'ai failli décrocher "Je crois que la fin du monde pourrait être iminente" ... un remake du maître à penser de la collapsologie Pablo Servigne ?

 

Je poursuis quand même plus loin, il explique qu'une extinction massive des espèces et en cours et que le réchauffement climatique n'y est pour rien ! La colonisation de tous les milieux par l'homme à fait reculer la diversité, ok j'ai aussi tendance à le penser. Quant au romancier il est pour l'instant dans sa bulle à la recherche de sujets d'histoires.

 

Aurélien parle de l'auto aliénation aux technologies bon ok enfin je ne sais pas très bien ce qu'il veut dire, chaque époque avait ses formes d'auto aliénation. L'informatique et la technologie est en fin de compte très matériel par oposition à la dématerialisation ... soit revenons alors au papier d'antant et on éradiquera les arbres de la surface du globe ? Et puis sans moyens informatique on ne saura plus rien de l'évolution du climat non plus ... ;) 

 

Les zadistes de notre Dame des Landes défendus ardemment par Aurélien ... "on a besoin de ses gens là" .. ouch. Le romancier "il faut repartir de l'arbre" le singe ?

:D (pardon)


La zad "un labo d'éxpérimentation futuriste" .... le romancier bien propre sur lui je le vois mal vivre 1 mois dans la boue en train de construire des cabanes en bois aux cotés d'anarchistes, de communistes et d'écolo intégristes. 

 

On va alors passer à Mad Max  (le présentateur) ? J'ai tendance à lui donner raison :) 


"Rupture ontologique", redéfinition de l'être ... je crois que c'est ce qui arrive très souvent dans l'histoire après tout. Redéfinir le progrès, là je suis un peu plus d'accord après définir ce que l'on entend par progrès mais l'émission ne va pas au fond des choses non plus.

 

Prônons le moins sortons de l'abondance ! Aurelien s'extasie devant une guêpe multi-color donc moins de voyage en avion ... La science fiction écologique émerge !

 

Aurélien est pour une societé autoritaire selon ses propres mots afin d'imposer les idées écolo au monde (un dictateur écolo au pouvoir ?) . Ils ne comprennent pas que le vrai pouvoir est d'abord économique avant d'être politique, ce pouvoir pourrait même aller un jour dans le sens des écolos si celà avait du sens. On est privé de liberté s'indigne Aurélien, "je n'ai pas le droit de vous frapper" (en s'adressant au présentateur) ... kesako ? 

 

Il faut déposséder les "riches" et abolir la propriété privée pour redistribuer les richesses aux autres (ceux qui prônent l'écologie). Le romancier il faut aussi recourir à des formes violentes de pouvoir pour passer à la société écologique. Ces prédateurs industriels , "Total 13 milliards de bénéfices net fait sur le pillage de la planète" ... j'ai l'impression d'entendre cette même rhétorique gauchiste stérile ressassée sans cesse à chaque élection. 

 

Le présentateur résume la solution préconisée par les 2 interlocuteurs, il n'y a donc que 2 solutions la dictature (Aurélien) ou terrorisme (le romancier) oups je vais regarder d'un autre regard les écolos en sandalettes désormais ... :o

 

Et on en remet une couche le recours à la violence n'est pas scandaleux dixit Aurélien qui s'énèrve ... les écolos se radicalisent ?


Bon j'ai beaucoup rigolé au début à défaut d'accrocher ce discours qui démarre d'abord sur un ton écolo-béat et fini par l'écolo-extrémisme. Sur le fond, du moins du peu que j'en ai entendu,  une parole vraiment trop supérficielle pour apporter une vraie réflexion et toucher un publique plus large, en même temps le sujet du débat est aussi la promotion de bouquins :) 

 

Les 20 dernières minutes partent un peu en queue de poisson je me suis ennuyé à mourir ... :dort:

 

Autant j'aime bien Aurélien Barreau lorsqu'il parle de ce qu'il maitrise vraiment à savoir l'astrophysique autant lorsqu'il prolonge son discours sur l'écologie militante là je prend peur je me dis que lorsqu'il prône les mouvements révolutionnaires dans le but de déstabiliser la société, donc le retour des Brigades Rouges, de Action Directe avec l'assassinat de patrons ? Ce n'est clairement pas le future que je souhaite à mes enfants :b:


Un débat très intéressant qui confirme ce que j'ai pu entendre de certains écolos (pas tous heureusement !), mais sans rapport avec le sujet de ce fil ... merci quand même :) 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, jgricourt a dit :

 

RenardGris j'ai voulu faire l'effort de suivre ce débat que tu proposes pour comprendre, merci à toi pour ta suggestion. 


J'avoue que dès la première phrase de Aurélien j'ai failli décrocher "Je crois que la fin du monde pourrait être iminente" ... un remake du maître à penser de la collapsologie Pablo Servigne ?

 

Je poursuis quand même plus loin, il explique qu'une extinction massive des espèces et en cours et que le réchauffement climatique n'y est pour rien ! La colonisation de tous les milieux par l'homme à fait reculer la diversité, ok j'ai aussi tendance à le penser. Quant au romancier il est pour l'instant dans sa bulle à la recherche de sujets d'histoires.

 

Aurélien parle de l'auto aliénation aux technologies bon ok enfin je ne sais pas très bien ce qu'il veut dire, chaque époque avait ses formes d'auto aliénation. L'informatique et la technologie est en fin de compte très matériel par oposition à la dématerialisation ... soit revenons alors au papier d'antant et on éradiquera les arbres de la surface du globe ? Et puis sans moyens informatique on ne saura plus rien de l'évolution du climat non plus ... ;) 

 

Les zadistes de notre Dame des Landes défendus ardemment par Aurélien ... "on a besoin de ses gens là" .. ouch. Le romancier "il faut repartir de l'arbre" le singe ?

:D (pardon)


La zad "un labo d'éxpérimentation futuriste" .... le romancier bien propre sur lui je le vois mal vivre 1 mois dans la boue en train de construire des cabanes en bois aux cotés d'anarchistes, de communistes et d'écolo intégristes. 

 

On va alors passer à Mad Max  (le présentateur) ? J'ai tendance à lui donner raison :) 


"Rupture ontologique", redéfinition de l'être ... je crois que c'est ce qui arrive très souvent dans l'histoire après tout. Redéfinir le progrès, là je suis un peu plus d'accord après définir ce que l'on entend par progrès mais l'émission ne va pas au fond des choses non plus.

 

Prônons le moins sortons de l'abondance ! Aurelien s'extasie devant une guêpe multi-color donc moins de voyage en avion ... La science fiction écologique émerge !

 

Aurélien est pour une societé autoritaire selon ses propres mots afin d'imposer les idées écolo au monde (un dictateur écolo au pouvoir ?) . Ils ne comprennent pas que le vrai pouvoir est d'abord économique avant d'être politique, ce pouvoir pourrait même aller un jour dans le sens des écolos si celà avait du sens. On est privé de liberté s'indigne Aurélien, "je n'ai pas le droit de vous frapper" (en s'adressant au présentateur) ... kesako ? 

 

Il faut déposséder les "riches" et abolir la propriété privée pour redistribuer les richesses aux autres (ceux qui prônent l'écologie). Le romancier il faut aussi recourir à des formes violentes de pouvoir pour passer à la société écologique. Ces prédateurs industriels , "Total 13 milliards de bénéfices net fait sur le pillage de la planète" ... j'ai l'impression d'entendre cette même rhétorique gauchiste stérile ressassée sans cesse à chaque élection. 

 

Le présentateur résume la solution préconisée par les 2 interlocuteurs, il n'y a donc que 2 solutions la dictature (Aurélien) ou terrorisme (le romancier) oups je vais regarder d'un autre regard les écolos en sandalettes désormais ... :o

 

Et on en remet une couche le recours à la violence n'est pas scandaleux dixit Aurélien qui s'énèrve ... les écolos se radicalisent ?


Bon j'ai beaucoup rigolé au début à défaut d'accrocher ce discours qui démarre d'abord sur un ton écolo-béat et fini par l'écolo-extrémisme. Sur le fond, du moins du peu que j'en ai entendu,  une parole vraiment trop supérficielle pour apporter une vraie réflexion et toucher un publique plus large, en même temps le sujet du débat est aussi la promotion de bouquins :) 

 

Les 20 dernières minutes partent un peu en queue de poisson je me suis ennuyé à mourir ... :dort:

 

Autant j'aime bien Aurélien Barreau lorsqu'il parle de ce qu'il maitrise vraiment à savoir l'astrophysique autant lorsqu'il prolonge son discours sur l'écologie militante là je prend peur je me dis que lorsqu'il prône les mouvements révolutionnaires dans le but de déstabiliser la société, donc le retour des Brigades Rouges, de Action Directe avec l'assassinat de patrons ? Ce n'est clairement pas le future que je souhaite à mes enfants :b:


Un débat très intéressant qui confirme ce que j'ai pu entendre de certains écolos (pas tous heureusement !), mais sans rapport avec le sujet de ce fil ... merci quand même :) 

 

Je n'ai jamais suggéré de regarder la vidéo entière, désolé, mais juste le court passage que j'ai mis en lien (j'ai vérifié, ça fonctionne). A la question "quel mode de vie proposent les écologistes, vu qu'on ne pourra plus rien faire", il a répondu que c'est un problème d'exigences et non pas de possibilités, réponse assez classique en philosophie au demeurant : si ce que tu veux, le monde ne peut l'offrir, alors le problème vient de ce que tu veux et non pas du monde. La difficulté actuelle est de cet ordre, il y a beaucoup d'occupations alternatives et productives possibles, mais elles sont balayé d'un revers de main souvent méprisant. Le reproche habituel fait aux écologistes qui voudraient une vie nu dans la forêt n'a aucun fondement, mais peut-être qu'au lieu d'avoir une télé produite en chine et dont l'intérêt est de donner envie de posséder toujours plus de choses non nécessaires à la vie par le biais de la publicité, il est possible d'aller (en vélo) au théâtre. Ou peut-être qu'au lieu de partir en vacances à 5000km pour poster des photos sur facebook, on peut aussi se contenter de regarder les insectes dans son jardin...

Edited by RenardGris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

En lisant les commentaires  de  ijgricourt et l'échange avec  RenardGris (vidéo avec Aurélien Barrau),il me vient de suite à l'esprit une question posé dans le fil Mouvement antiscience et démarche scientifique .

Je n'ai pas vu la vidéo,et donc la question est  réduite  car je ne préjugerai de rien.

Le contexte  peut ou pas être parallèle.

En attendant de visionner la vidéo dans la foulé si elle ne dépasse pas 15 mn voici: 

 

Y a t-il au moins un scientifique [...] qui tireraient la sonnette  d'alarme sur ce point ...

 

Ce fragment de question en amène une autre.

Qui s'adresse  à travers Aurélien Barreau, l' homme ou le scientifique?

Reste t- il aussi  dans les limites de la Chartre scientifique ?

 

Je sais, j'ai rien dit, je vais aller un peu scruter tout ça.

 

Ça commence fort :o

 

54 mn quant même 

J'ai un peu ri aussi à cause de la question du journaliste,(j'avais pas fait attention au titre).

L'écrivain a de jolies pompes.

 

Ah oui, faudra faire des efforts c'est évident.

Tiens le Bit coin

Assez d'accord avec la philosophie, mais le PDG ...

 

Intéressant,mais j'ai du mal avec des mots comme colapsologie et fin du monde.

 

Allez avec modération, une petite réflexion du soir  pour aider à la traversée de la nuit:

 

Ça ne sert à rien de se lamenter, sinon qu'à s'attirer d'autres problèmes. NA

 

PS:

Encore perdu du texte à la correction.

 

 

 

 

Edited by bang*gib
Mouvement antiscience

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 18 heures, PEV77 a dit :

par exemple, les véganes : avec eux, plus de bovins, plus de prairies...plus de biodiversité )

 

Je ne suis ni vegan, ni même végétarien, mais sous-entendre qu'il y a des bovins, des prairies et de la biodiversité parce que l'homme mange de la viande n'a aucun sens...

On peut penser ce qu'on veut, on peut continuer à manger de la viande ou pas, mais d'un point de vue écologique la consommation de viande, surtout venue de l'élevage de masse, est aujourd'hui une position difficilement défendable. Et ça, c'est sans même aborder la question morale.

 

@jgricourt tu devrais VRAIMENT essayer de regarder la vidéo et de la comprendre, au lieu de prendre juste les micro-bouts de phrases qui t'arrangent pour ensuite les tordre dans tous les sens tout en empilant les sophismes plus vite que ton ombre. Mais on sait toi et moi que tu ne le feras pas.

 

Et pour la troisième fois, va donc relire ça, tu l'utilises au bas-mot 10 fois dans ton message https://fr.wikipedia.org/wiki/Épouvantail_(rhétorique)

Edited by RL38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/08/2019 à 10:55, RL38 a dit :

@jgricourt tu devrais VRAIMENT essayer de regarder la vidéo et de la comprendre, au lieu de prendre juste les micro-bouts de phrases qui t'arrangent pour ensuite les tordre dans tous les sens tout en empilant les sophismes plus vite que ton ombre. Mais on sait toi et moi que tu ne le feras pas.

 

Décidément tu aimes bien le mot "sophisme" ;)  ... RL38 je t'assure que j'ai regardé attentivement la vidéo et ce n'est pas très reluisant ce qui s'y dit même si certains points trop peu nombreux et à peine évoqués sont intéressants comme je l'ai déjà dit. Aurélien et je ne parle même pas de ce romancier sans consistance, a des propos très limites qui ont interloqué le présentateur qui se demandait si il avait bien entendu et il n'est pas le seul. Je me demande comme bang*gib si il ne faut pas dissocier l'homme engagé politiquement qu'est Aurélien Barrau du scientifique qui est malgré tout passionnant lorsqu'il parle d'astrophysique.

 

http://alerte-environnement.fr/2018/09/26/ecologie-quand-lastrophysicien-aurelien-barrau-perd-les-pedales

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 3 minutes, jgricourt a dit :

 

Tu aimes bien le mot "sophisme" ;)  ... RL38 je t'assure que j'ai regardé attentivement la vidéo et ce n'est pas très reluisant ce qui s'y dit même si certains points trop peu nombreux et à peine évoqués sont intéressants comme je l'ai déjà dit. Aurélien et je ne parle même pas de ce romancier sans consistance, a des propos très limites qui ont interloqué le présentateur qui se demandait si il avait bien entendu et il n'est pas le seul. Je me demande comme bang*gib si il ne faut pas dissocier l'homme engagé politiquement qu'est Aurélien Barrau du scientifique qui est malgré tout passionnant lorsqu'il parle d'astrophysique.

 

J'aime bien le mot sophisme mais toi tu l'élèves au rang d'art et tu en fais la base de ton discours et de ton """""""argumentation""""""". Chacun son truc.

Quant à ta deuxième réflexion et à celle de @bang*gib, Aurélien Barrau rappelle régulièrement que non, justement, il n'est pas engagé politiquement. Il n'est pas élu/nommé et n'appartient à aucun parti ou aucune association. Vous confondez "avoir des idées et les défendre" avec "faire de la politique".

Bref, tu as une vidéo a re-regarder et un article Wikipedia à re-re-lire. Bon visionnage/lecture et à plus tard!

Edited by RL38
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jgricourt a dit :

Aurélien est pour une societé autoritaire selon ses propres mots afin d'imposer les idées écolo au monde (un dictateur écolo au pouvoir ?) . Ils ne comprennent pas que le vrai pouvoir est d'abord économique avant d'être politique

 

Je crois que la divergence de point de vue vient de la.

 

Un bon bouquin pour prendre conscience des la limite a mettre entre humains et economie : '''le capitalisme est il moral?'' 

(Svp lisez avant de critiquer aveuglement sur des préjugés au pretexte qu'il y a  le gros mot ''capitalisme'' dans le titre, ca n'a absolument rien d'un ñieme traité marxiste)

 

Les uns proposent l'inverser le pouvoir, les autres disent que c'est de routes facons le fric qui l'emporte donc il faut laisser faire ''la main magique du marché" tout le reste n'etant qu'autoritarisme : les limites de vitesse, les normes sanitaires, les taxes, les services sociaux....

 

Le truc qu'on a du mal a piger c'est que l'eco a de moins en moins besoin de l'homme et que la grande majorité d'entre nous va finir exclu des richesses.

 

J'ai vu a la rochelle un debut de bidonville apparaitre, tente, installation de pallettes....

C'est pas un camp dd manouche temporaire c'est des exclus part qui se regroupent dans un petit bois pres de la rocade. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, RenardGris a dit :

Ou peut-être qu'au lieu de partir en vacances à 5000km pour poster des photos sur facebook, on peut aussi se contenter de regarder les insectes dans son jardin...

 

C'est tellement vrai ça ..👍

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, RL38 a dit :

Vous confondez "avoir des idées et les défendre" avec "faire de la politique".

 

Bonjour à tous,

 

Aurélien Barrau, a bien le droit d' "avoir des idées et les défendre" et  de "faire de la politique" comme nous tous ici.

Je n'y vois aucun inconvénient.

 

Ce qui me chiffonne d'une manière générale, c'est d'observer un franchissement.

Il y a comme exemple, d'éminents cardiologues, scientifiques, mathématiciens, (pas renier leur discipline leur art,) etc, entrer en politique.

J’insiste, c’est leur droit le plus absolu , et personne n'a le pouvoir d’interdire cette liberté.

 

Peut-être se découvrent-ils une seconde vocation, rêvent et espèrent améliorer les choses.

C’est un beau projet.

 

Le mot miracle est apparu un tas de fois dans cette discussion, et pour l'instant on ne l'a pas vu venir.

Est-ce possible en politique ???

 

Le vrai miracle, tu sais RL38 où et comment je le vois.

 

C'est que tout le monde soit d'accord dans ce fil .

 

On verra bien ou non ,si tôt ou tard d'autres ont franchi le pas.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le ‎19‎/‎08‎/‎2019 à 12:47, PIX-astro a dit :

 

 

Je ne réponds pas à PIX astro et je ne sais pas pourquoi dès que je veux écrire sans répondre à personne en particulier, depuis quelques jours je suis empoisonné par l'apparition d'un "Le 32/13/3019 à 25:62, Machin a dit :", suivi du dict de Machin. Je ne fais pourtant pas autrement que la semaine dernière encore. 

Donc je n'ai à part cela rien à dire, mais pour dire quelque  chose quand même je dis que ça ne m'étonnerait pas que Charpy ait monté sur son vélo une tige à rayer les carrosseries qui lui passent trop près. Pas beau, ça… 

Edited by Albuquerque
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, jgricourt a dit :

Ils ne comprennent pas que le vrai pouvoir est d'abord économique avant d'être politique, ce pouvoir pourrait même aller un jour dans le sens des écolos si celà avait du sens.

 

En apparence je dirais. L'économie tire nos sociétés dans une direction qui promeut la rentabilité financière. C'est vrai tant que le pouvoir politique laisse faire. 

 

Des décisions politiques peuvent changer complétement l'économie d'un pays et ce n'est pas l'économie qui tire le changement. 

Les choix au Vénézuela par exemple ont eu pour conséquences une chute de l'économie. 

Quand Trump décide de sanctionner l'Iran et toutes entreprises commerçant avec l'Iran, c'est une décision politique et le pouvoir économique suit alors qu'il y a du business à faire. 

Quand l'état français établit une loi interdisant la vente des voitures consommant à carburant fossile en 2040, c'est une decision politique et les entreprises devront suivre ou périr. Le pouvoir économique a juste chercher à ammortir le choc. 

 

Dire que le pouvoir économique dirige le monde et que le pouvoir politique n'y peut rien, c'est allumer un feu. Justement celui de dire "attaquez vous aux riches, ils ont le pouvoir et sont responsables de la situation" 

 

Apres tu as raison, lorsque l'écologie montrera un marché économique, l'écologie avancera toute seule. Je lis souvent que la transition énergétique coutera x milliards et implicitement il ne faut pas la faire, c'est voir le verre à moitié vide. Une autre vision positive serait de dire "La transition énergétique est un marché naissant de x milliards" c'edt une vision positive de l'avenir. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   1 member