Jump to content
Pyrene

Les causes du réchauffement climatique.

Recommended Posts

Il y a 1 heure, RL38 a dit :

 en vrac : moins de viande, acheter local et limiter le e-commerce, utiliser son vélo/ses jambes, surveiller sa consommation d'énergie, arrêter de partir en vacances au bout du monde, etc...

 

 

Oui , ça c'est pragmatique et ..faisable !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Oodini a dit :

 

J'habite Paris, et n'utilisais quasiment jamais ma bagnole.

Depuis que je fais de l'astro, je n'ai jamais cramé autant d'hydrocarbures (je me suis encore tapé 3h30 de route ce WE pour observer sous un ciel pas trop pollué).

 

 

 

 

Ah d'accord ...je réagissais par rapport à ta précédente affirmation qui généralisait l'incompatibilité de l'astro et la lutte contre le réchauffement.

Car cela n'est plus valable pour le chanceux qui peut observer depuis son jardin, ou qui profite de déplacements sous des ciels purs pour emmener son matos (mais qui n'y serait pas allé exprès). Point de débauche de CO2 dans ce cas si ce n'est parfois de devoir porter l'instrument un peu plus loin dans le jardin pour accéder à une autre partie du ciel ! 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et aussi que les constructeurs de téléscopes en fabriquent de solides , voire increvables , quitte à les payer un peu plus cher ,  instruments que l'on garderait toute sa vie ..

Edited by kerozene
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca me fait marrer ce point de vue ''si on ne peut plus polluer, on a plus le droit de rien faire et donc de vivre, se déplacer..."  ni meme de respirer si on pousse un peu la logique de l'épouvantail, car respirer c'est degager du co2

 

Alors qu'il est juste question de changer de mode de vie en prenant comme point de repere des actions qui preservent l'environnement moins de conso de ressource, beaucoup moins de consommables artificiels et transformés (plat tout prets, medicaments et phyto..., plastiques et metaux...), habitat plus respectueux en terme de materiaux, d'eau, de chauffage, pas de déplacement motorisés de confort...

 

Bref un  énorme cumul de petites choses quotidiennes a mettre ennplace progressivement qui peuvent faire beaucoup. Mais fait résister a l'appel du striatum,  on est pas (plus) des sauvages. Alors qu'on se comporte comme des gamins avec des moyens d'action de grands

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎03‎/‎09‎/‎2019 à 18:18, charpy a dit :

Ca me fait marrer ce point de vue……………..

 

Il y en a que le régime carcéral fait marrer. Amuse-toi bien. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben , ces pauvres Japonais , depuis qu'ils sont , après leur rédition , devenus plus ou moins des Yankees aux yeux bridés , ont du coup pris aussi les travers de ces nouveaux occupants , a savoir la suffisance , l'inconsistance , et surtout l'orgueil , chose inconnue aux royaume nippon , du temps ou le Mikado était tout puissant , car c'était la fierté et l'honneur plutôt , le moteur de la société à l'époque .

La catastrophe de Fukushima , en est la preuve flagrante , il fut un temps ou le Japonais moyen n'aurai jamais ignoré une alerte , jamais négligé des ordres , des règles , n'aurai jamais trouvé superflu de risquer de tout arreter avant qu'il ne soit trop tard , paradoxe à part , l'attaque de Pearl Harbour fut un succès total grâce au fait de la nonchalance et de l'incohérence côté Américain , des gens affectés à la surveillance , censés alerter les autorités de l'approche d'une invasion ..

Edited by kerozene

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kerozene a dit :

ont du coup pris aussi les travers de ces nouveaux occupants , a savoir la suffisance , l'inconsistance , et surtout l'orgueil , chose inconnue aux royaume nippon

C'est sûr, il n'y avait aucun orgueil ni hubris chez les dirigeants japonais qui ont contribué au déclenchement de la seconde guerre mondiale ^^ 

 

 

Sinon, la question de l'impact de l'astronomie amateur sur notre bilan écologique on peut se la poser. Il y a des moyens de le diminuer auxquels on ne pense pas forcément, comme privilégier l'achat d'occasion. Acheter un produit d'occasion a un impact nul en terme de consommation des ressources puisque l'objet est déjà construit. Et cela évite de le voir atterrir en déchetterie ou pire. Donc n'hésitez pas à vendre votre matériel s'il ne vous sert plus.  Cela vaut également pour le matériel informatique : il y a d'excellents ordinateurs et smartphones reconditionnés. Souvent, ils peuvent donner accès à un matériel plus performant que celui qu'on pourrait s'offrir en neuf.

Par ailleurs, un autre moyen serait d'accroître la mutualisation du matériel. L'idée existe déjà sous la forme des clubs d'astronomie. Mais je pense aussi au modèle de mutualisation locale, dans l'idée de l'appareil à raclette qui sert trois fois par an. Un groupe d'observateurs locaux pourrait décider de mettre dans un pot commun du matériel qui ne sert pas forcément à A, mais que B serait content d'utiliser plus régulièrement.

On peut aussi se poser plus souvent la question de la surconsommation, un phénomène qui nous touche également (ais-je vraiment besoin d'acheter ce nouveau truc  qui va accroître ma performance de 2% ?)

 

Edited by CPellier
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Albuquerque a dit :

 

Il y en a que le régime carcéral fait marrer. Amuse-toi bien. 

 

 

il y en a qui ne savent ce qu'est un régime carcéral pour faire cette comparaison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Albuquerque a dit :

Amuse-toi bien. 

 

Ben oui c'est complètement grotesque comme situation…. et je précise car tu aime jouer  …  que je parlais bien  de la technique de l'épouvantail  "si on peu plus polluer comme avant alors on ne peut plus rien faire"

 

le régime carcéral c'est pas franchement grotesque et je vais pas me marrer avec ceux que ça amuse. 

 

au passage tu as tenté la technique manipulatoire de l'amalgame de choses pourtant grotesquement différentes  https://fr.wikipedia.org/wiki/Amalgame_(communication) 

 

merci d'arrêter de troller

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'astro éco-responsable vla un concept taillé pour vous les gars !  :p

 

Déjà commençons par abandonner les instruments à base d'electronique car bourrés de métaux rares gourmant en énergie à extraire et polluant par dessus le marché donc exit la photo, les ordinateurs qui consomment du courant toute la nuit sur batterie ultra polluante et non recyclable en plus ... (hic), pas de métal à tout va non plus, très souvent recouvert d'époxy (beurk !) et pour qui l'empreinte carbone est maximale. 

 

Un simple dobson 90% en bois élevé dans le grand nord et sans fioriture c'est bien plus naturel et durable ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, CPellier a dit :

On peut aussi se poser plus souvent la question de la surconsommation, un phénomène qui nous touche également (ais-je vraiment besoin d'acheter ce nouveau truc  qui va accroître ma performance de 2% ?)

 

 

Donc fini les derniers capteurs monochromes ultra-performant pour nos caméras ? 

Faut plus y toucher ?

Quelques milliers de capteurs en moins, ça va sauver la planète ?  Quand à côté des capteurs

de smartphones sont produits par dizaines de millions...

 

Albéric

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xs_man a dit :

 

Donc fini les derniers capteurs monochromes ultra-performant pour nos caméras ? 

Faut plus y toucher ?

Quelques milliers de capteurs en moins, ça va sauver la planète ?  Quand à côté des capteurs

de smartphones sont produits par dizaines de millions...

 

Albéric

C'est pour cela que je disais "se poser la question"... :) c'est quelque chose qu'on doit faire à présent pour tous nos actes de consommation, mais la réponse n'est pas toujours "non"...

Tu peux très bien décider que le matériel astronomique, étant une partie fondamentale de ta vie, peut être exclu de cette logique. Dans ce cas ce n'est pas de la surconsommation.

Je te donne un exemple si tu veux: dans deux mois, je remonte à AstroQueyras. Je serais avec un des T500 et non pas avec mon 300 perso. Ces instruments sont à F/8 et en planétaire sont difficiles à régler avec un échantillonnage adéquat pour mon ASI290MM. Je pense qu'une ASI183MM serait mieux adaptée.

Et c'est là que depuis un an je me demande: vraiment, je vais acheter cette caméra uniquement pour un séjour d'une semaine ? Juste pour moi ? J'ai répondu non. Donc je tente de faire en sorte que l'assoce achète cette caméra, qui pourra donc servir  à toutes les missions et pas seulement pour ma pomme (->mutualisation). En attendant, j'ai porté mon choix sur une barlow modulaire Siebert, au coût bien plus raisonnable.

Si d'aventure je jugeais que cette caméra pourrait me servir également pour mon activité "à la maison" (peut-être, si je continue dans la spectro ?), alors la réponse pourrait changer. Mais même dans ce cas, je tenterais d'abord d'en trouver une d'occasion.

 

Il y a 10 heures, jgricourt a dit :

Déjà commençons par abandonner les instruments à base d'electronique car bourrés de métaux rares gourmant en énergie à extraire et polluant par dessus le marché donc exit la photo, les ordinateurs qui consomment du courant toute la nuit sur batterie ultra polluante et non recyclable en plus ... (hic), pas de métal à tout va non plus, très souvent recouvert d'époxy (beurk !) et pour qui l'empreinte carbone est maximale. 

 

Un simple dobson 90% en bois élevé dans le grand nord et sans fioriture c'est bien plus naturel et durable ! :D

Tu dis ça en rigolant mais c'est exactement ça...

L'écologie contemporaine prône pas mal le "low-tech". C'est quoi un télescope low-tech ? Un dobson manuel !

Donc bravo à tous ceux d'entre vous qui ne rêvent que de visuel et qui ont un dob non motorisé: vous êtes écolo-compatibles.. :D

 

Le 03/09/2019 à 13:57, kerozene a dit :

Et aussi que les constructeurs de téléscopes en fabriquent de solides , voire increvables , quitte à les payer un peu plus cher ,  instruments que l'on garderait toute sa vie ..

Oui. Le durable, le réparable, ça c'est de l'écologie.

Edited by CPellier
  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, xs_man a dit :

Quelques milliers de capteurs en moins, ça va sauver la planète ?  Quand à côté des capteurs

de smartphones sont produits par dizaines de millions...

donc dans la meme logique, si tu as tout suivi, ne pas changer de smartphone a chaque fois que son fabricant préféré lance une nouvelle gamme "plus mieux bien" que la précédente.

 

tu vois c'est pas bien compliqué pour limiter la casse. l'important c'est la démarche, pas le domaine d'application (astro, véhicule, téléphone, habitat… meme combat!)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, xs_man a dit :

 

Donc fini les derniers capteurs monochromes ultra-performant pour nos caméras ? 

Faut plus y toucher ?

Quelques milliers de capteurs en moins, ça va sauver la planète ?  Quand à côté des capteurs

de smartphones sont produits par dizaines de millions...

 

Albéric

 

C'est pas une raison pour ne rien faire de notre côté. Certes ça peut sembler dérisoire, mais encore une fois si on attend que les multinationales donnent l'exemple ...

Je pense au contraire qu'on est dans une économie de marché, où le consommateur a (aura) de plus en plus son mot à dire pour peser sur les pratiques de production des fournisseurs.

Par ex, dans un autre domaine, je suis passé recemment vers Cairanne / St Cécile les Vignes et c'est hallucinant le nombre de domaines vitioles estampillées bio. Cela n'existait quasi pas quand j'habitais dans la région y a 20 ans.

Après y a ceux que ça arrange de continuer ainsi. Chacun fait ce qu'il veut individuellement mais y a quand même des scenarios climatiques pas reluisants.

On ne parle pour autant pas de se priver de tout !

 

jgricourt, oui pour le Dob en bois mais encore une fois y a la sélection par le fric.

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, etoilesdesecrins a dit :

C'est pas une raison pour ne rien faire de notre côté. Certes ça peut sembler dérisoire, mais encore une fois si on attend que les multinationales donnent l'exemple ...

Je pense au contraire qu'on est dans une économie de marché, où le consommateur a (aura) de plus en plus son mot à dire pour peser sur les pratiques de production des fournisseurs.

...actuellement sur le site du Monde (malheureusement pas en accès libre) la récente décision de Trump d'abroger la règlementation sur les émissions de méthane est critiquée par ... "les grands groupes comme BP, ExxonMobil et Royal Dutch Shell. « La réglementation en vigueur est le moyen le plus efficace de protéger l’environnement et de maximiser les avantages du gaz naturel », a réagi Susan Dio, la présidente de BP America. Un porte-parole d’ExxonMobil, Scott Silvestri, a renchéri. « L’année dernière, nous avons annoncé notre soutien à la réglementation (…) cela n’a pas changé », assure-t-il, enjoignant au contraire à l’EPA de maintenir le dispositif." '...) " L’industrie automobile a accueilli tout aussi froidement la volonté de l’administration de Donald Trump de revenir sur les objectifs ambitieux en matière d’efficacité énergétique pour les voitures souhaités par l’administration démocrate précédente. Pire pour le président, les puissants groupes Ford, Honda, Volkswagen et BMW ont conclu un accord le 25 juillet avec l’Etat de Californie qui entend aller au contraire plus loin " '...) " Plusieurs facteurs peuvent en effet expliquer la réponse des majors : la lassitude face à des changements de réglementation successifs alors qu’elles ont procédé aux investissements nécessaires, ou la tentation de fragiliser les petits producteurs qui ne disposent pas des mêmes capacités financières. L’impact dans l’opinion publique joue cependant un rôle de plus en plus grand ".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, CPellier a dit :

Oui. Le durable, le réparable, ça c'est de l'écologie.

 

Oui et c'est pour ça précisement que je préfère le bois car si une pièce devait être changée je saurai la réparer, un chute de bois une scie et un peu de colle et hop c'est plié, alors qu'une pièce de métal généralement usinée à la CNC qu'il faudra souder puis repeindre à l'epoxy, c'est pas ... comment dire ... à la portée de tout le monde et puis ça demande une débauche d'energie et de matériaux pas très écolo compatible n'est ce pas ? ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La selection par le fric c'est pas deconnant non plus.

 

Combien il en a parmis nous qui ont bichonné leur petite lunette de 60mm japonaise des années 70? Et qui l'ont toujours en bon etat aujourd'hui car ca vallait cher a l'epoque et ils en ont pris soin.

 

Inversement quand on voit certaine annonce de telescope de 150mm avec la barre de contre poids en haut le chercheur a l'envers et le tube vers le bas on se dit que malgré un instrument nettement plus performant qu'une lulu de 60, ils n'ont pas beaucoup capté de photons stellaires.

 

Donc un effort financier c'est aussi un engagement pris a soigner et utiliser son achat. Inversement on a tendance a vite mettre au placard ou a ĺa poubelle une merdouille pas chere.

 

Mais bon j'en entand deja ici gueuler a l'entrave a la liberté de choix et au droit au bas de gamme pour le bien de tous, la démocratisation de notre loisir favoris (et la pollution en chine a la prod, en australie pour le charbon et en france a la décharge...)

 

La liberté de trop consommer c'est aussi la liberté de trop polluer mais c'est aspects sont totalement occultés. Qui a été informé du bilan carbonne de son telescope? Qui a été visiter la décharge ou il va finir?

Pour faire un choix éclairé il faut deja prendre en compte et se renseigner sur toutes ses conséquences. En pratique on regarde quele prix et éventuellement les performances ou une caractéristique particulière (appareil photo a tant de Mpixels)

Edited by charpy
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Charpy je crois qu'on ne parle pas de la même chose.

 

Pour une personne donnée qui a le budget, le fait qu'elle choisisse un instrument qui va durer plus me semble tout à fait louable. Parfois, cela signifie qu'il faut y mettre plus cher.

Concernant les Dob d'artisan en bois, on partait plutôt d'un objet donné, pour considérer qu'il n'est pas accessible à tous les budgets, et même à beaucoup de budgets. Indépendamment de considérations politiques ou autres, on peut relever le fait (et s'en offusquer ou pas) que cet objet durable, de par son prix élevé, va finalement être accessible à très peu de monde

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/09/2019 à 23:56, jgricourt a dit :

L'astro éco-responsable vla un concept taillé pour vous les gars !  :p

 

Déjà commençons par abandonner les instruments à base d'electronique car bourrés de métaux rares gourmant en énergie à extraire et polluant par dessus le marché donc exit la photo, les ordinateurs qui consomment du courant toute la nuit sur batterie ultra polluante et non recyclable en plus ... (hic), pas de métal à tout va non plus, très souvent recouvert d'époxy (beurk !) et pour qui l'empreinte carbone est maximale. 

 

Un simple dobson 90% en bois élevé dans le grand nord et sans fioriture c'est bien plus naturel et durable ! :D

Ouais... vive le T2SB !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Oodini

Une anecdote sur l'astronomie et l'écologie.

 

Depuis que les téléphones mobiles existent, je n'en ai eu que deux. Le premier, je l'ai perdu, et ai été contraint d'en racheter un la mort dans l'âme des semaines après. J'utilise toujours le second (et bien évidemment, j'ai fini par retrouver le premier...), que j'ai depuis 7 ou 8 ans. Je l'utiliserais je pense jusqu'à sa mort, qui j'espère précédera la mienne (mais ce n'est pas dit).

Notez que que j'ai écrit "téléphone", et pas smartphone. Je vous précise également que je suis développeur informatique depuis plus de 20 ans, et que je ne suis donc pas technophobe. J'ai même développé pour des smartphones.

Je suis donc très bien placé pour faire la distinction entre mes besoins réels et les besoins qu'on essaye désespérément de me vendre.

 

Aujourd'hui que je suis revenu dans l'astronomie, je suis de nouveau confronté à la pression du groupe. Les astro-amateur d'IDF se retrouvent grâce à WhatsApp. Qui n'est disponible que sur smartphone. Alors qu'il existe des alternatives multiplate-formes, où on ne se fait pas fliquer, de surcroît.

Bon, ben tant pis, je vais observer tout seul. Ou de temps en temps, j'essaye de me greffer à un groupe de quelques éléments qui ne grenouille pas que sur WhatsApp.

 

L'écologie est victime de la paresse des gens, et d'un désir de confort au moindre coût. Et surtout d'un soin tout particulier à ne pas se poser de questions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, etoilesdesecrins a dit :

Charpy je crois qu'on ne parle pas de la même chose.

 

Pour une personne donnée qui a le budget, le fait qu'elle choisisse un instrument qui va durer plus me semble tout à fait louable. Parfois, cela signifie qu'il faut y mettre plus cher.

Concernant les Dob d'artisan en bois, on partait plutôt d'un objet donné, pour considérer qu'il n'est pas accessible à tous les budgets, et même à beaucoup de budgets. Indépendamment de considérations politiques ou autres, on peut relever le fait (et s'en offusquer ou pas) que cet objet durable, de par son prix élevé, va finalement être accessible à très peu de monde

 

 

Si si c'est bien de ca qu'on parle!

 

On peut economiser 6  ans pour se payer un 300 d'artisan increvable alors qu'on aurrait un 400 chinois pour 3 ans d'epargne. Ce choix il est faisable par tout le monde. Ce qu'on perd en luminosité peut se gagner en partie sur le piqué...

 

Evidement tout le monde n'a pas les moyen de se payer un 600 d'artisan... ou alors il faudrait se loger dans une caravane et consacrer l'essentiel de son budget a l'astro... c'est un peu excessif  comme engagement.

 

Le probleme c'est la multiplication des achats de trucs divers et fragiles qu,on a finalement pas vraiment le temps d'utiliser et qui finissent a la benne 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a, selon moi une bonne méthode. Acheter selon ses moyens en veillant à la durabilité. Un bon exemple, acheter une mini chaine audio: je vérifie la qualité sonore ET ensuite prioritairement la solidité des boutons et des parties mécaniques, points faibles souvent délibérés autour d une électronique indestructible. J ai des lecteurs mini cd vieux de 30 ans, en état de fonctionnement. Ensuite.... faire durer, réparer, conserver, recycler tout ce qui peut l être. Un PC portable après 5 ans de lutte avec windows, le ventilo est obstrué par les minous. Inaccessible par démontage: j ai ouvert le boîtier à la Dremel, nettoyé, recollé une grille... il en est à 12 ans de service et c est pas le seul. Effectivement ce qui coute c est l achat d impulsion du truc dont on a pas vraiment besoin et qui finit poussiéreux a la déchetterie, sur panne d un composant secondaire. En effet, 8 mois avant une retraite qui fait mal au cul du porte monnaie.... j ai investi dans une perite taka plutôt que dans une grosse chose en tube de chauffagiste.... tant pis pour le diamètre, je poserais plus longtemps....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour , 

Je possède une chaine hi-fi Kenwood de 1976 , à peine les hauts-parleurs crachottent-ils lors de la mise en route ..et encore , après une chute mémorable d'un mètre cinquante sur des tomettes ..

Je pense qu'aujourd'hui les systèmes mis en place sont tributaires d'une sur-consommation exponentielle , du fait , nous achetons ( très cher ) des produits "kleenex" ,  justement pour alimenter ce monstre vorace qu'est l'économie ..😶

Edited by kerozene
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En regardant cette interview de l'excellent François Gervais un physicien français et ancien examinateur du GIEC, je me retrouve bien dans son discours où il parle de Sciences ce qui est devenu rare par les temps qui cours, peut d'être que d'autres aussi se retrouvent dans son discours argumentés plutôt que dans les annonces délirantes assénées à longueur de journée par les médias. Je cite François Gervais "La science n'est pas démocratique du tout c'est d'abord un débat", c'est quand même autre chose que le papotage superficiel d'Aurélien Barreau.

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà le titre de la vidéo est faux, il ne propose pas de modèle car il le dit lui même il n'est pas climatologue mais il parle d'études faites par d'autres donc ça part déjà dans la mauvaise direction ;) 

Ensuite j'ai vu le reste, la technique de reprendre des petits bout de la conférence pour ensuite faire dire tout autre chose et avancer des arguments simplifiés pour y répondre là on noie le poisson 10 fois dans son bocal, c'est bien ce Youtubeur engrange des vues avec un sujet autement polémique :) 

 

J'aurai préféré qu'à la place d'un Youtubeur un vrai spécialiste du climat et si possible avec un peu plus d'expérience réponde point par point à François Gervais non pas dans sa conférence mais au sujet de la vidéo de son entretien que j'ai posté où il présente des résultats récents de vrais climatologues. Je préfère aussi qu'on me montre des références et des résultats scientifiques que des interprétations survolées et j'oserai dire orientées. Comme il le dit la science est un débat et surment pas le résultat d'un vote démocratique qui conclurait à une seule est unique issue. La science n'est pas non plus une bataille de courants sous couverts d'études financées par des autoritées non scientifiques celà va bien au delà de celà on peut tout à fait faire le parallèle avec la pseudo indépendance de la  justice du reste.

 

Bref je continue de fouiller malgré tout dans les arguments du GIEC car il y a bien un fond scientifique mais il faut aller bien au delà des rapports pour le trouver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'existe pas "d'examinateur du GIEC". Tout scientifique pouvant prouver une activité scientifique peut demander à être relecteur des rapports provisoires, qu'il ait ou non une expertise climatique. Gervais est un spécialiste provincial de la physique des matériaux...

Sa compétence peut être rapidement estimée à ses allégations sur la "pause" des températures depuis 1998, ânonnée contre toute évidence par la plupart des négationnistes Comment peut-on nier les faits ? La façon la plus simple consiste à tronquer les courbes au bon endroit. Certes, il s'agit de manipulation qui devrait discréditer son auteur. Mais ni Allègre ni Courtillot ni Gervais ne cherchent d'autre effet que la gloire médiatique, fut-elle éphémère.

 

Il n'hésite pas non plus à citer des auteurs contre leurs conclusions : " « Selon S. K. Solanki, de l'Institut Max-Planck de recherche sur le système solaire et ses collaborateurs (2004), le Soleil sortirait justement d'une période de cinquante à soixante ans d'activité intense sans équivalent depuis huit mille ans (I. G. Usoskin et al. 2003). La Terre a donc effectivement connu un réchauffement climatique récent - largement dû au Soleil ! » On consulte donc l'étude publiée, en 2004, par M. Solanki et ses collaborateurs. Voici comment se conclut le résumé de l'article en question : « (...) Nous attirons l'attention sur le fait que la variabilité solaire n'est vraisemblablement pas la cause dominante du fort réchauffement des trois dernières décennies. » Les auteurs disent donc précisément l'inverse de ce que leur fait dire M. Gervais dans son ouvrage".

 

Gervais s'est aussi rendu célèbre par sa théorie de l'océan dégageant du CO2, alors que la fonction de puits de carbone de l'océan au niveau des pôles est un élément essentiel et non controversé du cycle du carbone. Mais on peut être physicien sans être chimiste...

Ses élucubrations ont été plusieurs fois démontées, ici ou .

 

Il rejoint parfaitement le Courtillot de la Terre plate et noire, ou l'Allègre des courbes bidouillées, parmi les faussaires de la science.

  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.