Jump to content
Pyrene

Les causes du réchauffement climatique.

Recommended Posts

Bonjour les amis ,

 

Encore un hors sujet de ma part ..

Veillez me carboner ..euh pardonner 😊

 

Mais au vu des circonstances ..

 

Je vous souhaite à tous de rester en bonne santé , ainsi que pour ceux que vous aimez ..oh et puis les autres aussi , allez ..de garder le moral et quelques soient nos différences d'opinions , nos petites "querelles" insignifiantes en fait , je croise les doigts pour vous tous et merci de continuer à poster etc ..

Xavier .

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon pendant la "gripette", le RC continue : une nouvelle simulation intégrant les variations quotidiennes de l'humidité et de la température estime qu'en 2100 un septième de la population mondiale sera exposé au stress thermique (=état de chaleur insupportable pour la vie humaine), défini comme une exposition durable supérieure à 33° selon le standard ISO-7243.

Après, comme certains le rappellent ici régulièrement, ce n'est qu'un article scientifique.

Comme celui-ci qui en 2007 évoquait une probable épidémie respiratoire virale à partir de sources du type "wildlife and biosecurity in farms and wet markets".

Pfff ... Quelle imagination ces types !!! 🤣

  • J'aime 4
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/03/2020 à 15:55, Pyrene a dit :

Comme celui-ci qui en 2007 évoquait une probable épidémie respiratoire virale à partir de sources du type "wildlife and biosecurity in farms and wet markets".

Pfff ... Quelle imagination ces types !!! 🤣

 

 Non Mais!?!? Tu as vu d'où viennent les auteurs?

Géosciences, sciences planètaires, atmosphérique et océaniques... c'est pas des médecins. Comment peuvent ils parler d'épidémies virales probables... en plus avec une prédiction à plus de dix ans.

Si cela pouvait être vrai, ça se saurait. 🤭

 

PS: C'est exactement ce que craignent les malaisiens: des périodes chaudes (>33°C) avec 100% d'humidité.

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon pendant le confinement, il y a au moins une chose qui continue comme avant. Sylvestre Huet le signale dans son dernier billet : on est à plus de 1.2° de moyenne par rapport à la période 1950-1980, avec des pics locaux à plus de 8°....

Illustré par une carte et un graphique :

568781078_tempratures-plantaire-Mars-2020.png.a67d89e99097c04fb42b57a3e9e0a4f5.png

1143711295_Ecartmoyen.png.f39c5c80ba641b6a5b453e8f57724cf1.png

 

Figures issues du site de l'Université de Columbia, sur lequel on peut trouver des détails et compléments.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/04/2020 à 12:26, charpy a dit :

Chez nous aussi on respire mieux dehors...

https://fr.euronews.com/2020/03/30/pollution-paradoxe-grace-au-coronavirus-l-europe-respire-mieux

 

Malheureusement on doit rester a respirer l'air interieur vicié. C'est ballot!

 

Exact. Dans la Creuse on tire sur les fenêtres ouvertes. 

Tu vires de ton jardin les panneaux solaires inutiles sans voiture en ce moment, et tu as la place de te dégourdir les jambes. 

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Comme dans ce fil on a parlé pas mal de nucléaire, j'ai le plaisir d'informer les opposés à cette industrie que depuis hier on compte un nuisible de moins sur la toile. 

Depuis sept ou huit ans j'ai dû sur le site "Agoravox" passer plus de mille commentaires déglingueurs sous ses innombrables articles antinucléaires. Avoir une opinion, c'est bien, mais délirer en physique pour justifier lesdites opinions c'est moins bien et là je ramène ma fraise.

Ce n'est d'ailleurs pas pour cela que je suis lourdé. C'est à la suite d'une controverse assez vive dans le domaine du sociétal et du féminisme, qui se complique d'un lourd passé d'emmerdeur de ma part, il faut bien le dire. Ici en comparaison je suis très calme. 

 

 

Edited by Albuquerque

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps le challenge était relevé car "Agoravox" il faut rappeler son concept:

 

Citation

Publication d'informations thématiques inédites, détectées par les citoyens. Ainsi, tout citoyen est perçu comme un « capteur d'information » qui peut devenir potentiellement un « reporter » capable d'identifier et de proposer des informations

 

donc un média où tous le monde peut aussi se revendiquer expert ... ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est sûr, ça vaut pas BFMTV ou Cnews en matière d'experts... 

 

Sinon, comme ça, en passant

 

Réchauffement climatique : le non-respect de l'Accord de Paris pourrait coûter 600.000 milliards de dollars. 

https://flip.it/onL6fg

 

Le lien vers la publi dans Nat Comm : https://www.nature.com/articles/s41467-020-15453-z

 

 

Edited by Orion38

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, jgricourt said:

Et tant qu'on est dans les prédictions d'oracles 

 

"L'impact de la pandémie de coronavirus sur l'économie mondiale pourrait atteindre de 2 000 milliards à 4 100 milliards de dollars"

https://www.tvanouvelles.ca/2020/04/03/le-cout-de-la-pandemie-pourrait-depasser-4000-g-1

 

C'est une étude sérieuse, publiée dans un journal scientifique renommé : Nature Communications. Pas une prédiction d'oracle. Ça vaudrait peut-être le coup de la lire et de la comprendre avant de juger, tout du moins pour quelqu'un qui voudrait se forger un avis éclairé sur la question...

Quant à ton lien, il traite du coût possible de la pandémie et émane d'un communiqué de la banque de développement asiatique. Un poil hors-sujet pour un topic qui traite de changement climatique?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La PPE est enfin sortie!

En bref https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/20200422 Synthèse de la PPE.pdf

L'integrale https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/20200422 Programmation pluriannuelle de l'énergie.pdf

 

Petit bilan de l'accouchement douloureux...

 

Citation

Mouvementé, le parcours de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour 2023 et 2028, retracé par une sélection d’articles ci-dessous et dont le décret a été publié hier 23 avril au Journal officiel. Les premières consultations avaient débuté à la rentrée 2017 et à l’époque, la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) espérait que le texte, assorti de celui de la Stratégie nationale bas carbone, serait adopté… en décembre 2018.

Test de résistance majeur

La DGEC n’imaginait pas un itinéraire aussi compliqué pour la feuille de route énergétique tricolore. Il a été marqué par le gel de la hausse de la taxe carbone suite au mouvement des Gilets Jaunes, l’irruption d’une « petite loi » sur l’électricité nucléaire qui est devenue, comme c’était prévisible, une importante loi Energie-Climat, deux changements de ministres, l’arrivée de la Convention citoyenne… Et ce n’est pas fini puisque le décret d’application émerge dans un paysage économique chamboulé par la crise sanitaire du Covid-19, l’effondrement des cours des énergies fossiles et un vif débat sur la relance verte à Bruxelles et à Paris. Un test de résistance majeur pour un texte à peine sec qui doit en plus se préparer à intégrer, entre autres, des propositions de la Convention citoyenne. L’aventure continue

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Air France, 7 milliards de prêt...

Les restaurateurs attendront.

Comme quoi, bouffer, c'est secondaire.

On était pas mal sans avion...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, PIX-astro a dit :

Air France, 7 milliards de prêt...

Les restaurateurs attendront.

Comme quoi, bouffer, c'est secondaire.

On était pas mal sans avion...?

 

quand j'ai vu passé l'info hier j'ai fait un bond ! c'est révoltant !

& 5 milliards pour Renault !

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les soignants doivent être enchantés... :confused:

 

On est un peu hors sujet, quoique, je pense que tout est lié.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ils ne rêvent que d'un retour a la ''surconsommation normale'' comme au bon vieuxtemps et n'ont toujours pas compris la base. Pour que l'épidemie s'arrete ils faut une bonne raison. Vacciner 6 milliards de personnes ou avoir eu 6 milliards de contaminés et immunisés.  

 

Tant qu'on a pas ça, et c5a prendra des années, la vie ne reprendra pas ''comme si de rien était "'. Et c'est de la biologie de base. Ils ont beau mettre des milliards et rever de tourner la page dans quelques semaines ce ne sera pas possible.

 

Faut se faire une raison on va apprendre a vivre avec des mesures d'hygienes plus strictes et on ne pourra pas se regouper en mase avant longtemps. Cette annee et surement la suivante  oubliez les festivals, les cinés, les hall de gare, les cohues pour les  soldes chez OU etc...

 

Quand on sait ca on comprend qu'avoir un nouveau duster n'est pas une priorité, et que ca va etre tres compliqué pour les secteur du tourisme, de la restauration, du transport... et les industries qui sont liées. Autant anticiper et réduire de 30% la voilure chez airbus et les constructeur auto. Ca ne sert a rien de vouloir faire l'autruche et de croire que tout va repartir comme avant! ils ne font que repousser le probleme en engloutissant des milliards (qui ne seront pas remboursés vu la crise qu'ils vont se prendre dans les dents). 

 

Et tant qu'on a pas un bons % de la pop d'immunisé ca va se bousculer aux hostos donc il y a urgence a ouvrir des hopitaux ''de campagne'' et a former des soignants. Là au moins ca serait des milliards un peu judicieusement dépensés qui sauveraient des vies concretement et pas seulement des actionnaires du cac40 ! 

 

Il y a aussi urgence a reorienter l'eco sur d'autres choses que le tourisme, la restauration, l'industrie ou le commerce ''mondialisé''. Revenir a plus de bras dans l'agri , la sante, et l'artisanat, les circuits courts de distrib. Il y a pas mal de reconversions qui vont devoir se faire... autant commencer a y réfléchir. Depuis un moment je prends mes fruits et legume dans une boutique de produits locaux limite amap (faut aimer les poireaux, carottes ,  et patates en hiver!!) et ils croulent sous le taf depuis le confinement.!

Edited by charpy
  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 2
  • Gné? 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, charpy a dit :

Ils ne rêvent que d'un retour a la ''surconsommation normale'

Un peu moins nombreux chaque jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, charpy a dit :

Autant anticiper et reduire de 30% la voilure chez airbus et les constructeur auto.,ils ne font que repousser le pb en engloutissant des milliards qui ne seront pas remboursables vu la crise qu'ils vont se prendre dans les dents. 

 

Et tant qu'on a pas un bons % de la pop d'immunisé ca va se bousculer aux hostos donc il y a urgence a ouvrir des hopitaux ''de campagne'' et a former des soignants. La ca serait de smilliards un peu judicieusement dépensés ! 

 

Je suis d'accord sur le fond, mais si je travaillais dans l'industrie automobile ou chez Airbus, je me dirais qu'on fait bien peu de cas de ma situation personnelle. Rien n'est binaire, rien n'est simple, surtout laisser des boîtes employant des milliers de personnes "réduire la voilure" ou mettre la clé sous la porte.

 

Concernant l'immunité : https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-immunite-collective-explications-samuel-alizon-specialiste-maladies-infectieuses-80603/

 

Notamment :

 

Citation

Peut-on attraper deux fois le Covid-19 ? Cette question cruciale dans la lutte contre la pandémie n'a aujourd'hui pas de réponse ferme, même si les scientifiques espèrent qu'un patient contaminé soit immunisé contre le nouveau coronavirus au moins pendant quelques mois. « Être immunisé, ça veut dire que vous avez développé une réponse immunitaire contre un virus qui va vous permettre de l'éliminer. Et comme la réponse immunitaire a une mémoire, ça vous permet aussi de ne pas être réinfecté par le même virus plus tard », explique Eric Vivier, professeur d'immunologie à l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille.

De manière générale, pour les virus à ARN comme le Sars-Cov-2, il faut « environ trois semaines pour avoir une quantité suffisante d'anticorps protecteurs » et cette protection dure plusieurs mois, poursuit-il. Mais ça, c'est la théorie : le Sars-Cov-2, qui ne cesse de réserver des surprises, est trop nouveau pour permettre la moindre certitude. « Nous ne savons pas, nous pouvons seulement extrapoler à partir d'autres coronavirus et même pour eux, les données sont limitées », souligne Mike Ryan, directeur des programmes d'urgence de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit appercu de comment fonctionne le giec en premiere partie de l'article.

 

Et un peu de recul sur l'interret de prendre le probleme climatique a la source et dans sa globalité :tilt: :wub:

 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/grand-entretien-valerie-masson-delmotte-climatologue-dessine-l-apres-coronavirus-il-va-falloir-du-courage-politique-pour-eviter-les-vieilles-ficelles_3917315.html

  • Merci / Quelle qualité! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, charpy a dit :

Petit appercu de comment fonctionne le giec en premiere partie de l'article.

 

Et un peu de recul sur l'interret de prendre le probleme climatique a la source et dans sa globalité :tilt: :wub:

 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/grand-entretien-valerie-masson-delmotte-climatologue-dessine-l-apres-coronavirus-il-va-falloir-du-courage-politique-pour-eviter-les-vieilles-ficelles_3917315.html

 

 

C'est vraiment à écouter jusqu'au bout!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu loin du climat mais il est Interessant ce bonhomme. Optimiste sur la maitrisabilité de l'épidémie mais pessimiste sur notre capacité a faire ce qu'il faut alors qu'on sait ce qu'il faudrait faire....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/05/2020 à 09:45, charpy a dit :

Un peu loin du climat mais

...mais non, finalement : il y a pas mal de ressemblance entre le covid et la crise climatique.

D'abord, les mêmes réactions des mêmes aux premières alertes : la négation frontale. Il y a derrière ça la conviction que l'Homme domine le monde et DONC le contrôle. C'est couramment associé à une ignorance, voire à une négation de la science, et à une glorification du "bon sens", en fait amalgame de réactions primales et de raisonnements sommaires. Ca peut se décliner en différentes versions, religieuses ou politiques, notamment.

Ensuite, et ce n'est pas sans lien, combattre la crise implique un coût économique immédiat considérable. Même si dans les deux cas, le coût ultérieur est gigantesque si on ne fait rien, il y a conflit entre le coût immédiat et le coût ultérieur, qui conduit par un biais cognitif bien connu à privilégier l'immédiateté (d'autant que notre système économique privilégie le retour immédiat).

Par ailleurs les deux phénomènes ont des impacts différents sur les classes d'âge, et suscitent de ce fait des réactions distinctes : pour le covid, les jeunes se croient à l'abri (ils s'illusionnent) et pour le climat les vieux s'imaginent échapper au pire (sûrement pas...). Ca se reflète évidemment dans la vigueur des inquiétudes exprimées.

Enfin, et comme tu l'indiques, dans les deux cas les solutions sont connues et font consensus chez les scientifiques, sans qu'ils parviennent à l'imposer contre le pouvoir économique.

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon une publication des Proceedings of the National Academy of Sciences, les populations humaines ont toujours vécu dans une étroite niche thermique, centrée sur une température moyenne de 11 à 15°, permettant outre des conditions de confort, le développement de l'agriculture et de l'élevage.

Ces conditions ont brusquement changé en cinquante ans, bien plus que pendant les huit mille ans qui précèdent. Les modifications prévisibles à court terme (vers 2070) exposeront un tiers de l'humanité à des températures moyennes supérieures à 29°, soit celles actuellement connues sur moins de 1% de la surface terrestre, essentiellement au Sahara. En effet, les terres se réchauffent plus vite que les océans, et une augmentation moyenne de 3° se traduira par des augmentations jusqu'à 7.5° dans la majorité des zones peuplées.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Pyrene a dit :

Selon une publication des Proceedings of the National Academy of Sciences, les populations humaines ont toujours vécu dans une étroite niche thermique, centrée sur une température moyenne de 11 à 15°, permettant outre des conditions de confort, le développement de l'agriculture et de l'élevage.

Ces conditions ont brusquement changé en cinquante ans, bien plus que pendant les huit mille ans qui précèdent. Les modifications prévisibles à court terme (vers 2070) exposeront un tiers de l'humanité à des températures moyennes supérieures à 29°, soit celles actuellement connues sur moins de 1% de la surface terrestre, essentiellement au Sahara. En effet, les terres se réchauffent plus vite que les océans, et une augmentation moyenne de 3° se traduira par des augmentations jusqu'à 7.5° dans la majorité des zones peuplées.

 

 

C'est ce que j'ai voulu identifier quelques (nombreux) posts avant. Les 2, 3, 4 ..°C d'augmentation ne sont pas "Ce sera sympa, il fera plus chaud en hiver. Au lieu de faire 10°C, il fera 13°C, cool", C'est une modification profonde de l'environnement local. Ce que nous connaissons aujourd'hui n'existera probablement plus et le changement ne sera pas à la marge d'un chiffre qui peut sembler somme toute petit (3°C). Les changements seront grands.

Pour voir mes plantes et arbres croitre, elles résistent à la sécheresse caniculaire d'autant mieux qu'elles sont grandes avec des racines profondes. Mais si une plante succombe à une sécheresse, elle est perdue définitivement d'une année sur l'autre; les jeunes poussent ne pourront grandir dans un milieu trop régulièrement sec. Ces espèces disparaitront en même temps que notre environnement actuel.

  • Snif, c'est trop triste 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2/5/2020 à 11:36, Pyrene a dit :

...mais non, finalement : il y a pas mal de ressemblance entre le covid et la crise climatique.

D'abord, les mêmes réactions des mêmes aux premières alertes : la négation frontale. Il y a derrière ça la conviction que l'Homme domine le monde et DONC le contrôle. C'est couramment associé à une ignorance, voire à une négation de la science, et à une glorification du "bon sens", en fait amalgame de réactions primales et de raisonnements sommaires. Ca peut se décliner en différentes versions, religieuses ou politiques, notamment.

Ensuite, et ce n'est pas sans lien, combattre la crise implique un coût économique immédiat considérable. Même si dans les deux cas, le coût ultérieur est gigantesque si on ne fait rien, il y a conflit entre le coût immédiat et le coût ultérieur, qui conduit par un biais cognitif bien connu à privilégier l'immédiateté (d'autant que notre système économique privilégie le retour immédiat).

Par ailleurs les deux phénomènes ont des impacts différents sur les classes d'âge, et suscitent de ce fait des réactions distinctes : pour le covid, les jeunes se croient à l'abri (ils s'illusionnent) et pour le climat les vieux s'imaginent échapper au pire (sûrement pas...). Ca se reflète évidemment dans la vigueur des inquiétudes exprimées.

Enfin, et comme tu l'indiques, dans les deux cas les solutions sont connues et font consensus chez les scientifiques, sans qu'ils parviennent à l'imposer contre le pouvoir économique.

 

Excellente analyse.

 

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la dernière phrase "dans les deux cas les solutions sont connues et font consensus chez les scientifiques, sans qu'ils parviennent à l'imposer contre le pouvoir économique". Je me permets de quitter ces deux cas pour rappeler qu'une partie non négligeable des scientifiques peut se tromper lourdement dans son propre domaine. Comme exemple, je prends l'intrication en physique quantique. Je cite d'abord Nicolas Gisin : "Jusqu'à la première application, intrication et la non localité étaient largement ignorées, voire dénigrées, comme purement philosophiques par les physiciens. Pour s'y intéresser avant 1991, il fallait du courage, sinon de la témérité. Quasiment aucun poste académique  n'était attribué à cet axe de recherche alors qu'aujourd'hui tout le monde s'y intéresse." Puis Alain Aspect : "Il est clair que la nature révolutionnaire de l'intrication entre plusieurs objets quantiques a mis très longtemps à être pleinement estimée à sa juste valeur." Vraisemblablement ce type de scientifiques doit exister aussi en dehors de la pure physique. 

 

Mes excuses pour ce (bref) détour...

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Dodgson Certes, mais je n'ai jamais prétendu que le consensus scientifique était répandu, ni même qu'il est facilement obtenu.

Et d'ailleurs j'avoue avoir moi-même bien ricané lors des premières études alertant sur le réchauffement climatique... et il m'a bien fallu plusieurs années pour reconnaître l'évidence.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/05/2020 à 11:36, Pyrene a dit :

 pour le covid, les jeunes se croient à l'abri (ils s'illusionnent) et pour le climat les vieux s'imaginent échapper au pire (sûrement pas...)

 

À la marge les deux catégories s'illusionnent. Mais au-delà de la marge ?...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.