Jump to content

Les causes du réchauffement climatique.


Pyrene
 Share

Recommended Posts

Le 31/12/2021 à 13:07, JMDSomme a dit :

C'est comme l'histoire du diesel, débile! on a financé, encouragé le diesel, les constructeurs ont fait progresser les bourrins plus vite que les moteurs essence et au final le diesel ne pollue pas plus

Pas de complot selon JMJ. Au moment des chocs pétroliers, il y a eu un basculement du chauffage residentiel et tertiaire, du fuel vers l'électrique. On s'est retrouvé avec un surplus de fuel, les raffineries n'étant pas reconfigurables du jour au lendemain. Pour résorber ce surplus, les gouvernants ont poussé les constructeurs vers le diesel.

Aujourd'hui on n'a pas de surplus de production d'électricité et on subventionne la voiture électrique! Va comprendre Charles !

Edited by rmor51
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, rmor51 a dit :

Pas de complot selon JMJ. ..

Je ne pense pas à un complot mais à la connerie, et je ne parle pas de la bascule vers le diesel mais de son abandon.... stupide... et couteux. Quant à l'électrique pas besoin de complot pour profiter (ou créer ) l'aubaine du renouvellement du parc de véhicules, ou ça viendrait dire que le grand commerce ou la vénalité sont des complots. Non... juste des objectifs...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Albuquerque a dit :

Tiens, il y a un homme politique qui dit qu'avec 45 éoliennes en mer on remplace un réacteur nucléaire. 

 

A part reprendre et propager les conneries de tout le monde en raillant (la connerie humaine étant infinie d'après Einstein, t'as pas fini...) voila de quoi apporter un peu d'air au moulin pour élever le niveau des prochains échanges :

 

Faut-il seulement 45 éoliennes offshore pour remplacer un réacteur nucléaire, comme l’affirme Mélenchon ? – Libération (liberation.fr)

 

Pour en revenir aux questions énergétiques à part les ENR et en raison des besoins intermittents et de pointe hivernale la solution 

passe forcément par là

 

La cogénération | ATEE

Edited by charpy
Link to comment
Share on other sites

A Abbeville ils ont associé une cogé gaz/élec avec une grosse chaudière bois.

Ça deesert quelques milliers de logements, un lycée de plus de 3.000 élèves, 2 collèges, la trés belle piscine et une grande partie des bâtiments publics , dans des conditions économiques imbattables. Au plan écolo le point faible et la surveillance des approvisionnements bois, censés être locaux.... sauf que quand on entre dans les relevés de l'exploitant... il y a des semi remorques qui parfois viennent de loin. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, charpy a dit :

 

A part reprendre et propager les conneries de tout le monde en raillant

 

Les Bogdanoff ne sont pas morts.

 

Tout le monde sera content puisque faute de rien avoir anticipé en nucléaire hors d'une poignée d'EPR encore lointains, on aura les deux systèmes. 

 

L'article que tu cites (je l'avais lu) renvoie vers un site d'éoliennes qui annoncent 60 à 64% de facteur de charge, mais défini de façon si tarabiscotée que je ne me hâte pas de lire qu'il s'agit du FdC sur le cycle naturel, annuel. Je vois parler de "facteur de capacité de pointe" en référence à une "période de temps spécifique". Was ist un FdC de pointe et quelle est cette période spécifique ? A éclaircir. Si la période spécifique est d'une heure pendant la tempête, je vous fais un FdC de pointe de 100%.

 

Plateforme éolienne offshore la plus puissante au monde : Haliade-X | GE Énergie renouvelable

 

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Albuquerque a dit :

Tout le monde sera content puisque faute de rien avoir anticipé en nucléaire hors d'une poignée d'EPR encore lointains, on aura les deux systèmes. 

attends ! attends ! comme on a besoin de huit centrales supplémentaires çà fait donc 8x45 = 360 offshore  c'est rien....sur le littoral atlantique, une tous les 2 kms çà laisse passer les convois ! non ? ...con...vois et comme çà on a plus besoin d'EPR...tout le monde y est content...

Link to comment
Share on other sites

Au moins Jancovici est en français, plus facilement compréhensible et avec les explications vocales ! Je vous conseille vivement la lecture des 8 cours données en 2019 à l'école des Mines, en format vidéo, diapo+son ou retranscription en PDF.  Excellent pour occuper ses longues soirées nuageuses du moments. Téléchargeable sur son site,  jancovici.com.

Edited by rmor51
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Albuquerque a dit :

Oh la la... Si vous lisez cette ligne, Don't look up !!  :o

 

Tiens à ce propos, les commentaires de Dr Valérie Masson-Delmotte, co directrice du GIEC.

Don't look up est tristement le reflet de notre société.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, ursus a dit :

image.png.a13c4ee023282b3d08aca2859ae47e78.png

 

Il suffit de rendre pauvre les 10% les plus riches et ca resoudra la moitié du probleme! On atteind les objectifs de 2030.

C'est marrant ca correspond un peu a  l'idee de décroissance sachant que ce ne sont pas les pauvres qui jouent en bourse ou qui minent du bitcoin....

 

Je veux bien me sacrifier  en tant que robin des bois climatique pour garder en sureté tout leur argent 😁

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, charpy a dit :

 

Il suffit de rendre pauvre les 10% les plus riches et ca resoudra la moitié du probleme! On atteind les objectifs de 2030.

C'est marrant ca correspond un peu a  l'idee de décroissance sachant que ce ne sont pas les pauvres qui jouent en bourse ou qui minent du bitcoin....

 

Je veux bien me sacrifier  en tant que robin des bois climatique pour garder en sureté tout leur argent 😁

 

oui, C'est un constat assez froid et terrible.

Des films de science fiction, où en 2xxx la société est coupée en deux avec une caste majoritaire de très pauvres vivant dans les bas fonds et une caste d'ultraprivilégiés, me semblent possible.

A traduire en caste souffrant des effets du RC et caste technologiquement protégée.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, ursus a dit :

 

oui, C'est un constat assez froid et terrible.

Des films de science fiction, où en 2xxx la société est coupée en deux avec une caste majoritaire de très pauvres vivant dans les bas fonds et une caste d'ultraprivilégiés, me semblent possible.

A traduire en caste souffrant des effets du RC et caste technologiquement protégée.

ce n'est déjà plus de la science fiction, sauf que découplage du sort des populations n'est pas au sein d'une nation mais par continents ou sous continents... et ce n'est pas une nouveauté.

Ce qui vient c'est l'écrémage final qui intégrera la séparation des 1% les plus riches du reste de la population, dans les ex pays développés aussi....

Link to comment
Share on other sites

Au bout d'un moment ca fini par craquer ces ecarts indecents...

 

Et ceux avec un aeroplane auront la tete coupée en premier car il symbolisent le privilège absolu, meme s'ils ont un excellent bilan carbone ☹️

Link to comment
Share on other sites

C'est de famille. Mon ascendant X de la ............ a balancé en 1790 ses particules, probablement dans un esprit de sécurité. On venait de voter en juin la fin officielle de la noblesse, après la fin de ses privilèges l'année précédente.

 

J'espère au moins qu'il n'a pas agi par adhésion à la Révolution !!!!!

 

Il est certain que mon appareil présente un excellent bilan carbone puisqu'il immobilise près de cent kilos de bois et contre-plaqué. 

 

On sent ton désir d'imposer la condition monacale.

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

L'année 2021 ne sera "que" dans les cinq ou six années les plus chaudes enregistrées : seulement 400 stations météo ont battu leur record cette année...

On notera pourtant le fameux dôme de chaleur sur les USA en Juin/Juillet, et la vague de chaleur estivale en Sibérie. Sans oublier notre  exceptionnel mois de Mars, suivi des gelées d'Avril qui ont ruiné de nombreux vignobles.

On a quand même le record absolu...

 

2021.JPG.3f97cd9857e114b6f48e259e04c097bc.JPG

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Pyrene a dit :

suivi des gelées d'Avril qui ont ruiné de nombreux vignobles.

Bonjour @Pyrene,

 

Au risque de paraitre pointilleux sur une forme d'expression, me permettrez-vous de reprendre votre phrase.

Je ne crois pas que ce soit les vignobles qui aient été ruinés. Non, ce sont les femmes et les hommes qui en vivent. Et la question est là, bien plus acérée dès que la formulation évolue vers l'humain.

Combien de temps les vignerons pourront-ils encore vivre de leur métier, de leur savoir et de leurs savoirs faire. Si la vigne ne peut plus pousser à cet endroit, qu'y feront-ils pousser ? Légumes, céréales et plus généralement les cultures vivrières ne sont pas ou plus, pour les graines qui ont été sur-sélectionnées, adaptés à ces terres argileuses, calcaires et en tout état de cause peu propices aux cultures de surfaces, opposées à la vigne qui est une culture à racines profondes.

Que vont-ils alors devenir ces êtres humains ? Les premiers immigrés climatiques intra-frontières ? Qui parmi les habitants du Nord pas encore impactés leur cèdera la terre nécessaire à leur métier ? Je parle bien de céder, car ruinés définitivement, ils n'auront pas les finances pour acquérir les surfaces dont le prix va forcément exploser devant une demande très supérieure à l'offre. Qui accueillera ces personnes pourtant françaises mais qu'on ne connait pas plus ni mieux que l'érythréen, le sénégalais ou encore le syrien déjà arrivés sur notre territoire avec "l'engouement" de notre part qui n'est plus à commenter.

 

Réellement tout cela m'interroge fortement, et ces questions fondamentales pour les citoyens du proche futur, sont soigneusement évitées par les principaux intéressés qui auront à les résoudre, je parle des aspirants au poste suprême dans notre démocratie.

 

Le cas échéant un dirigeant très "installé" de l'Est nous prêtera-t-il aussi ses chars et ses militaires pour réduire à rien ces "terroristes" affamés par les mutations climatiques ?

 

Ney

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai une question technique à propos de l'éventuel maîtrise de la fusion nucléaire. Mon gourou préféré, Jancovici, avance que c'est une impasse parce que la fusion ne va pas plus loin que le fer. Je sais bien que dans les étoiles ça se passe comme cela, mais ceci s'applique-t-il aussi au futur réacteur à fusion ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, rmor51 a dit :

Mon gourou préféré, Jancovici, avance que c'est une impasse parce que la fusion ne va pas plus loin que le fer.

Le fer, oui et alors ?

 

Les réactions de fusion susceptibles d'être intéressantes dans le cadre de la production industrielle d'énergie se limitent à la mise en œuvre de l'hydrogène 2, de l'hydrogène 3 et éventuellement de l'hélium 3. Si le lithium apparait dans le cycle du combustible de fusion, c'est pour produire de l'hélium 3 par bombardement neutronique

 

Vouloir fusionner des noyaux plus lourds, donc avec une barrière coulombienne encore plus élevée va supposer de générer des températures encore plus élevées que 10 à 15 106 K. La pression cinétique du plasma l'emportant alors sur la pression magnétique, (le rapport Bêta universellement reconnu comme limité à 5% dans un réacteur torique), nous atteignons déjà les limites de performance du principe de base longtemps avant d'arriver au prototype industriel. Ceci a d'ailleurs conduit à abandonner le tore, de la famille Tokamak, au profit de la sphère, la nébuleuse ITER est née, mais toujours avec des noyaux légers.

Mais des principes physiques autres que le confinement magnétique, à savoir le confinement inertiel ou plus encore le principe de striction axiale sembleraient plus prometteurs. Des températures de 2 109 K ont été atteintes, certes sur des temps très courts, mais avec des rendements de déjà 170% dès les premiers essais. A ces températures, il est possible d'envisager la fusion de noyaux plus lourds et surtout plus disponibles contrairement à l'hydrogène 3 qu'il faut d'abord fabriquer. L'hélium 3 est également un bon candidat comme combustible de fusion. Certes nous n'en avons pas sur Terre, mais il y en a déjà environ 100 000 tonnes répertoriées sur la Lune.

Tiens, tiens cela n'expliquerait-il pas une sorte d'engouement récent et "spontané" des sociétés privées à aller coloniser notre satellite ?

 

Celui qui aura le contrôle de l'énergie, aura le vrai pouvoir. Sans nécessiter d'élections. Ne le perdons surtout pas de vue, c'est fondamental pour notre liberté citoyenne.

 

Bonne réflexion.

 

Ney

 

Link to comment
Share on other sites

Il ne vous a pas échappé que 8 (huit) êtres humains génèrent par année par leur respiration (expiration)  autant de CO2 qu’une voiture essence ou diesel de puissance moyenne consommant 6,5 l/100 km parcourant 15 000 km/an. Nous sommes environ 8 milliards d’individus sur Terre et on compte environ 1,5 milliards de véhicules sur Terre 
Il ne vous également pas échappé que depuis 1850, la courbe d’évolution de la population mondiale corelle parfaitement avec l’augmentation de la teneur en CO2 de l’atmosphère (Keeling’s curves).

À propos, dans mon village, à l’extérieur,  la teneur actuelle en CO2 à une hauteur de 2m dans un air turbulent est de l’ordre de 480 ppm. Qui dit mieux?

Pour info, les spécialistes du climat savent sur le temps de rémanence du CO2 dans l’atmosphère est de plusieurs dizaines d’années. 

 

Link to comment
Share on other sites

Le CO² expiré par les humains n'accroît pas la teneur atmosphérique puisque nous mangeons directement ou indirectement des végétaux qui l'ont recyclé.

Bien entendu cela s'applique à une population de cueilleurs ou de paysans n'usant pas d'engrais et employant pour labourer la traction animale. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Jan68 a dit :

Il ne vous a pas échappé que 8 (huit) êtres humains génèrent par année par leur respiration (expiration)  autant de CO2 qu’une voiture essence ou diesel de puissance moyenne consommant 6,5 l/100 km parcourant 15 000 km/an. Nous sommes environ 8 milliards d’individus sur Terre et on compte environ 1,5 milliards de véhicules sur Terre 
Il ne vous également pas échappé que depuis 1850, la courbe d’évolution de la population mondiale corelle parfaitement avec l’augmentation de la teneur en CO2 de l’atmosphère (Keeling’s curves).

À propos, dans mon village, à l’extérieur,  la teneur actuelle en CO2 à une hauteur de 2m dans un air turbulent est de l’ordre de 480 ppm. Qui dit mieux?

Pour info, les spécialistes du climat savent sur le temps de rémanence du CO2 dans l’atmosphère est de plusieurs dizaines d’années. 

 

 

Deni! (jolie entrée sur le Forum)

 

Pourquoi se limiter aux voitures alors qu'il y a de nombreuses autres sources d'émissions anthropologiques ?

Quid des cycles du carbone ? Entre autre celui très très long du carbone fossile comparativement à celui biologique (ie les humaines ne se nourrissent pas d'essence pour avancer  contrairement aux voitures)

Quid de la dynamique de l'atmosphère et de l'océan?

Quid de la combinaison des cycles du carbone et de l'atmosphère?

 

La dynamique de la population mondiale croit avec sa consommation d'énergie (donc de ses émissions de CO2) qui lui a permis d'être beaucoup plus nourri, de se protéger (maison, chauffage, ...), de se soigner, ... bref de croire (ie ce comportement se retrouve chez toutes les espèces qui ont  beaucoup de ressources). Bref, inverser les causes et les conséquences: l'augmentation de la consommation d'énergie fossile entraîne une augmentation des émissions de CO2 et une croissance de la population. Les deux sont bien corrélés à la consommation d'énergie.

A ceci, il est impératif d'ajouter que la consommation massive d'énergie, et donc des émissions, a été faite et est faite par les pays industrialisés (USA / Canada, Europe, Russie/URSS et maintenant Chine): 10% des plus riches (ceux qui ont des voitures pour simplifier) émettent 50% des émissions.

 

image.png

 

En quoi mesurer 480 ppm de CO2 dans ton village est extraordinaire alors que le CO2 est un gaz circulant dans l’atmosphère au grès des vents ? La concentration en CO2 augmente partout autours de la terre; dans l’atmosphère comme dans les océans.

PS : comment as tu fait la mesure? Pour mémo, la mesure de référence ne se fait pas au sol mais loin des activités humaines. Mesurer la teneur en CO2 dans une pièce fermée avec des personnes montrera rapidement de 800 ppm tout comme mesurer la teneur proche d'une ville, d'une route ou de toutes autres sources de CO2. La courbe de Keeling a été mesurée à l'observatoire de Mauna Loa à Hawaï en plein océan Pacifique... loin des gros centres d'émission pour ne pas être affectée directement par les sources.

 

spacer.png

 

 

Pour info, quels spécialistes du climat? alors que " Elle peut se mesurer en fonction du temps de rémanence d’un gaz dans l’atmosphère, définie comme le temps nécessaire à une perturbation pour diminuer jusqu’à ne compter plus que pour 37% de son volume initial. Si la durée de vie du CH4, du N2O et d’autres gaz traces, comme l’hydrochlorofluorocarbure-22 (HCFC-22), un fluide de réfrigération, peut être déterminée avec assez de précision (environ 12 ans pour le CH4, 110 ans pour le N2O et 12 ans pour le HCFC-22), celle du CO2 ne peut être définie. "

Le chiffre de 100 ans est souvent  retenu pour le CO2. Ce chiffre correspondant à l'élimination de la moitié du CO2 émis en excés.

 

 

 

En parlant de Keeling’s curves, il y a plein d'informations intéressantes sur le site de Keeling https://keelingcurve.ucsd.edu/measurement-notes/  dont le lien entre l'activité humaine et l'accroissement de la teneur en CO2 et des températures terrestres.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, 22Ney44 a dit :

mais avec des rendements de déjà 170%

170% brut ? Car il faut passer par la case turbine, actionnée par la vapeur d'eau obtenue avec le réacteur. Rendement d'une turbine 30%. Donc en dessous de 300% brut, c'est inintéressant.

 

https://www.cnetfrance.fr/news/essai-de-fusion-nucleaire-aux-usa-un-pas-de-plus-vers-la-revolution-energetique-39927923.htm

"Considérant que le seuil d'ignition équivaut à un rendement de 1, les scientifiques sont parvenus ici à atteindre 0,7, égalant le record du monde réalisé en 1997 avec le Tokamak européen JET."

Et ça ne prend pas en compte la turbine qui sera nécessaire ensuite.  Il faut atteindre au minimum 3/1.

Edited by rmor51
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.