Jump to content

collecter de la lumière sans grossir


cyrille-86
 Share

Recommended Posts

bonsoir.

J'aimerais savoir si il existe un appareil optique capable de collecter de la lumière en gardant un grossissement de 1 , sans perte de lumière à cause d'une pupille de sortie trop grande, en profitant d'un diametre 50mm , on gagnerait 5  magnitudes . je n'est rien trouvé à ce sujet , mais je ne pense pas être le premier à me poser la question .

Je pense connaitre la réponse mais,si ça existe j'en veux un ! 😀

Si non , pourquoi n'est ce pas possible ? Quelqu'un peut il en dire plus?

merci  

Edited by cyrille-86
Link to comment
Share on other sites

cyrille-86,

Le  raisonnement par l'absurde suivant devrait te convaincre de l'impossibilité d'un tel dispositif optique. 

imagine qu'il existe. Alors tu verrais un paysage, ou une source lumineuse, avec les mêmes dimensions qu'à l'œil nu, mais en plus lumineux.

Qu'est ce qui t'empêcherait alors d'empiler de tels dispositifs qui, finalement, amplifieraient à l'infini la luminosité de la scène. Jusqu'où...? Jusqu'à la luminosité du Soleil...?!?! La Lune deviendrait aussi lumineuse que le Soleil...?! C'est aberrant. D'où viendrait une telle énergie lumineuse...? Non, un tel dispositif n'existe pas et ce qu'on gagne éventuellement d'un côté, on le perd de l'autre 😉.

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Eguzkiarte a dit :

Il y a bien les "yeux de hibou", dont le grossissement est très faible et avec un gain en luminosité.

 

 

Oui eguzkiarte ,  j'ai est acheté une paire hier en attente de reception . car je croix pas qu'il y est meilleur moyen de grossir peu et gagner de la lumière . Mais avec 2 magnitudes en plus , on ne profite pas réellement des 40 mm d'ouverture (enfin , je ne pense pas)  

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Toutiet a dit :

cyrille-86,

Le  raisonnement par l'absurde suivant devrait te convaincre de l'impossibilité d'un tel dispositif optique. 

imagine qu'il existe. Alors tu verrais un paysage, ou une source lumineuse, avec les mêmes dimensions qu'à l'œil nu, mais en plus lumineux.

Qu'est ce qui t'empêcherait alors d'empiler de tels dispositifs qui, finalement, amplifieraient à l'infini la luminosité de la scène. Jusqu'où...? Jusqu'à la luminosité du Soleil...?!?! La Lune deviendrait aussi lumineuse que le Soleil...?! C'est aberrant. D'où viendrait une telle énergie lumineuse...? Non, un tel dispositif n'existe pas et ce qu'on gagne éventuellement d'un côté, on le perd de l'autre 😉.

salut Toutiet .

Tu a bien compris ma question , mais pour une luminosité infinie ne faudrait il pas un instrument infiniment grand? avec un objectif 50mm (si cela était possible , mais comme toi je ne crois pas que ça le soit) , on gagnerait 5 magnitudes , c'est pas rien , mais pas l'infini .

Et cette énergie ne viendrait pas ne nulle part , mais bien des étoiles , on ne ferait que la canaliser . Non ?? 

 

Link to comment
Share on other sites

Avec cet exemple ("yeux de hibou"), on voit bien que le grossissement de 2 fait gagner 1,5 magnitude (avec un diamètre fictif de 2 fois le diamètre pupillaire de l'œil).  Si maintenant on envisage un dispositif de grossissement 4 (toujours avec la même pupille), alors le diamètre fictif de l'objectif passe à 4 fois le diamètre de la pupille et on gagne maintenant 3 magnitude par rapport à la vision à l'œil nu. Ça semble donc donner des images  plus lumineuses qu'avec un grossissement de 2 et on est tenté de poursuivre le raisonnement avec des grossissements supérieurs. OUI MAIS, le grossissement a simultanément amplifié la taille des images et le bilan de luminosité surfacique est le même.

Edited by Toutiet
Link to comment
Share on other sites

Un objectif de 50 mm implique, pour être totalement actif (toute sa surface utilisée), un grossissement de 10 pour être compatible avec le diamètre pupillaire (supposé de 5 mm). Et ce grossissement de 10 réduit d'autant la luminosité surfacique des objets étendus que l'on observe puisque leur surface a été multipliée par 10^2 = 100.  (100 fois plus de lumière captée MAIS répartie sur une surface 100 fois plus grande ! ).

Link to comment
Share on other sites

tout a fait ,je comprend bien ce que tu veux me dire (avec les yeux de hiboux on ne profite réellement que de :   grossissement 2,3 x pupille 6.5maximum= 14.95mm ), on voit bien qu'on bloque sur une limite , qui n'est autre que la limite du diamètre de notre pupille .

Et cette limite serait incontournable?

Il faut que j'étudie plus en profondeur les système optique galiléen et autre , ainsi que notre œil . Afin de me faire comprendre à moi même que ça ne peut pas marcher . (quand quelque chose me tracasse ça me lache pas)  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, cyrille-86 a dit :

Il faut que j'étudie plus en profondeur les système optique galiléen et autre , ainsi que notre œil

pas besoin

comment passer d'une grosse pupille d'entrée à une petite pupille de sortie : tu vois bien que tu est obligé de la diviser par un coéficient. c'est le grossissement.

 

Seule solution à ton problème, passer en visuel assisté comme dis pas les collègues.

Link to comment
Share on other sites

merci pour vos réponse .

je me doutais que c'était pas possible , ça aurais été trop beau . Et ça existerait déjà.

Pour le moment le VA ne m'attire pas , peut être plus tard.

Le visuel assité , c'est bien un téléscope , un capteur ou camera , un PC ? Tu visionne direct sur le PC?

Ou il a t'il des solution genre oculaire spécial que tu installe comme un oculaire lambda ? avec capteur , mini écran + électronique pour traiter les image , plus jeu de lentilles servant a visualiser cet écran .    

Link to comment
Share on other sites

J'avais lu un article il y a un bail sur un nouveau genre de "lentilles" en polymères avec une surface aux motifs très spéciaux et permettant d'aller au delà des modèles théoriques sur la réfraction... Si ça dit quelque chose à quelqu'un ???

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, jgricourt a dit :

 

Ok je l'incline, bien vu (tu noteras tout de même que c'est une expérience un peu particulière basée sur l'holographie...).

 

Il y a 12 heures, teddelyon a dit :

J'avais lu un article il y a un bail sur un nouveau genre de "lentilles" en polymères avec une surface aux motifs très spéciaux et permettant d'aller au delà des modèles théoriques sur la réfraction... Si ça dit quelque chose à quelqu'un ???

 

Tu dois parler des métalentilles. On applique des motifs conducteurs (généralement en or) de taille très inférieure à la longueur d'onde utilisée. L'onde électro-magnétique va interagir avec ces motifs en créant des plasmons, c'est-à-dire des courants de surface dans les motifs conducteurs.

Résultat on peut faire des lentilles complètement plates. Les plus avancés dans le domaine arrivent même à combiner plusieurs métalentilles pour corriger le chromatisme et les aberrations...

Une présentation sur le sujet (en anglais, désolé) :

https://www.spiedigitallibrary.org/conference-presentations/10719/1071902/Metasurface-flat-optics--Unifying-semiconductor-manufacturing-and-lens-making/10.1117/12.2515252.5828966281001?term=capasso||

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.