Sign in to follow this  
Qin Che Houang-ti

Mes observations (de débutant)

Recommended Posts

Bonjour à tous :)

 

Je crée un autre topic, à dissocier des questions techniques d'instrument. Pour évoquer le ciel en lui même et les situations d'observation que je recherche ou auxquelles je suis confronté.

 

J'ai pu avec ma skywatcher 90/900 az3 voir très facilement saturne et Jupiter: presque trop facile, il suffit de lever les yeux vers 20h45! mais les deux planètes baissent de plus en plus et je pense que progressivement elles disparaitront.

 

les constellations posent un problème que je ne pensais pas avoir: elle sont presque toutes très dures à repérer, vu que la plupart des étoiles les composant sont peu brillantes.  Je vois Cassiopée très bien. Et encore, la pointe gauche du w est très effacée... J'ai pas mal tâtonné pour trouver les deux ourses, et encore, pour la grande on ne voit que la casserole assez nette, pas le reste de la figure :(  Et j'ai beaucoup cherché le carré de pégase : introuvable. Après, j’avoue que je suis sorti sans carte ni plan, juste après avoir bien étudié stellarium et avoir photographié mentalement le truc. Et il y a quelques jours, vivement intéressé par l'observation d'Uranus (enfin dans la mesure où la lunette peut le faire...), il me fallait repérer la baleine: pas plus trouvable que Pégase... :(

 

Donc voilà, il va falloir que j’achète une carte, mais même avec ce sera assez dur car ça fera pas briller les étoiles d’avantage. Et je serai obligé de me limiter à des objets hyper lumineux sautant aux yeux.  Ce qui n'est pas le but.

 

J'ai fait pas mal de recherches:

 

-le 8 la lune passe à 3° de saturne: verrai-je les deux dans l'oculaire 25?

 

-A partir du 10 Neptune sera discernable (plutôt que visible) avec mon instrument.  mais je dois me repérer pour cela avec Pégase et l'étoile Fomalhaut!

 

-Le 13, mercure et vénus seront cote à cote mais dans un ciel encore très lumineux. Je ne pourrai pas prendre le risque de pointer accidentellement le tube vers le couchant. Je dois donc me limiter aux jumelles?

 

merci de m'avoir lu :) 

Edited by Qin Che Houang-ti

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Il y a 6 heures, Qin Che Houang-ti a dit :

le 8 la lune passe à 3° de saturne: verrai-je les deux dans l'oculaire 25?

Non, ton champ reel avec la lunette et le 25mm sera moitié moins (champ reel =champ apparent de l'oculaire / grossissement). 

 

Il y a 6 heures, Qin Che Houang-ti a dit :

A partir du 10 Neptune sera discernable (plutôt que visible) avec mon instrument.  mais je dois me repérer pour cela avec Pégase et l'étoile Fomalhaut!

Neptune est à côté de l'étoile phi du verseau. Elle ne sera qu'un point dans ta lunette, mais tu peux tenter. Je l'ai vu au mak le week-end dernier.

Il y a 6 heures, Qin Che Houang-ti a dit :

Le 13, mercure et vénus seront cote à cote mais dans un ciel encore très lumineux. Je ne pourrai pas prendre le risque de pointer accidentellement le tube vers le couchant. Je dois donc me limiter aux jumelles?

Que se soit avec tes jumelles ou avec ta lunette, si tu pointe le soleil, tu perds un oeil (2 avec les jumelles). Perso, je ne tenterais pas.

Edit: je viens de regarder, quand le soleil est couché, bien qu'elles soient très basses, ça peut se tenter sans risque. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Guilaume a dit :

Bonjour, 

Non, ton champ reel avec la lunette et le 25mm sera moitié moins (champ reel =champ apparent de l'oculaire / grossissement).

 

Ah oui, donc avec l'instrument que j'ai je verrai jamais la moindre conjonction, à moins que les deux objets se chevauchent quasiment peut être... :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/09/2019 à 13:51, Qin Che Houang-ti a dit :

les constellations posent un problème que je ne pensais pas avoir: elle sont presque toutes très dures à repérer [...] Donc voilà, il va falloir que j’achète une carte, mais même avec ce sera assez dur car ça fera pas briller les étoiles d’avantage

 

Si tu as un smartphone je te conseillerai d'utiliser une des nombreuses applications donnant des cartes du ciel.

 

J'avais personnellement commencé avec Star Chart (gratuit), avant de passer a Stellarium. Contrairement à la version PC, l'appli stellarium sur téléphone est payante. Mais de mémoire, c'est aux alentours de 8€, moins cher qu'un Atlas, et plus simple a utiliser pour un débutant (en tout cas, ça l'était pour moi). L'avantage, c'est que si la boussole de ton téléphone est bien configurée, la "carte" bouge a mesure que tu pointes le ciel. Tu peux donc te repérer beaucoup plus facilement.

 

Avant que les puristes du forum ne m'envoient au bûcher, je rappelle quand même que l'utilisation du smartphone est déconseillée pendant l'observation, car la lumière envoyée par l'écran empêche l’œil de passer en mode vision nocturne. Le mode "lumière rouge" de Stellarium atténue un peu cet effet éblouissant, mais ça reste à bannir si tu veux être dans des conditions optimales pour observer. Par contre, je trouve que c'est un moyen idéal pour apprendre à repérer au moins les constellations les plus visibles, quitte a sortir sans télescope ni jumelles, juste pour apprendre le ciel. Et quand tu aura pris l'habitude, que tu saura globalement où et quoi chercher, tu pourras passer beaucoup plus facilement aux cartes papier, voire à la recherche "de tête" et profiter pleinement de toutes les capacités de ton œil. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, fca a dit :

Avant que les puristes du forum ne m'envoient au bûcher, je rappelle quand même que l'utilisation du smartphone est déconseillée pendant l'observation, car la lumière envoyée par l'écran empêche l’œil de passer en mode vision nocturne. Le mode "lumière rouge" de Stellarium atténue un peu cet effet éblouissant, mais ça reste à bannir si tu veux être dans des conditions optimales pour observer. 

 

On peut utiliser screendim qui permet de diminuer la luminosité à un niveau compatible avec l'observation du ciel profond :

Le 18/03/2014 à 11:37, den a dit :

Ensuite le choix de carte, certains atlas sont trop sommaires pour naviguer précisément et d'autres trop chargés pour une bonne lecture.

Pendant bien longtemps, j'ai utilisé le PSA associé à un bon classeur contenant une multitude de cartes de champ pour tous les objets qui sortaient de l'ordinaire.

Maintenant, une super appli sur smartphone permet de tout trouver rapidement en zoomant au fur et à mesure de la recherche pour arriver sans doute possible à la position désirée. On peut orienter l'écran et zoomer en fonction du matériel utilisé et passer du mode altaz à équatorial instantanément.

Skysafari  est régulièrement proposé à 50% soit 20€ au lieu des 40 habituels : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simulationcurriculum.skysafari6pro

Skysafari gère aussi les éphémérides de tout le système solaire, astéroides, comètes et environ 2000 satellites artificiels.

 

De plus, pas besoin de lampe rouge ou autre pour l'utiliser du fait de l'écran rétroéclairé. Juste prendre screendim pour régler très précisément la luminosité de l'écran et arriver à la baisser à un niveau compatible avec l'observation du ciel profond : https://play.google.com/store/apps/d...Dim.Full&hl=fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.