Jump to content
Phoenixia

Aide pour pointage aux coordonnées

Recommended Posts

Salut !

 

Bon après avoir sortie le télescope à plusieurs reprises cet été, je me suis fais la réflexion hier soir que je n'ai jamais utilisé les disques graduées pour le pointage aux coordonnées.

Je compte m'initier au pointage aux coordonnées ce soir pour me familiariser avec tout ça. Alors, alerte spoiler, j'ai une EQ2 et je sais que vous seriez tentez de me dire "c'est pas assez précis tu n'y arrivera pas". Chose à laquelle je répond : Le manque de précision n'est pas le problème, je commence à en avoir marre de ne faire que du pointage à la vue et j'aimerai m'essayer à des balades spatiales plus "technique".

 

Les intérêts :

- ne plus avoir à sortir le téléphone pour jeter un oeil à la position de l'objet souhaité, donc ne plus m'aveugler

- peut-être avoir l'objet dans l'oculaire directement (au 25mm)

- mieux comprendre la géométrie spatiale

- me familiariser avec les axes (et leurs noms) de la monture

 

Seulement voilà, j'ai du mal à comprendre une chose, et croyez bien que j'ai fais des recherches et lu plusieurs trucs (et vidéos) mais je n'ai pas trouvé la réponse à ma question = Les coordonnées AD/DEC, c'est bien beau mais l'astre bouge donc l'AD de l'astre se modifie, non ?

 

Mon problème est donc le suivant :

Admettons les AD/DEC de Jupiter et M20. (prise sur stelarium, "coordonnées à ce jour".)

Jupiter : AD/DEC 17h14m59.83s/-22°47'38.6''

M20 : AD/DEC 18h03m55.29s/-22°58/12.0''

 

Quand je me calibre sur Jupiter (dans mon salon à l'instant) et que je met les cercles AD/DEC tout bien comme il faut (à la louche oui car c'est une EQ2), si je pointe les coordonnées de M20 la position de mon téléscope me semble tout à fait correct.

Si je décide ensuite de pointer disons M16 30 minutes après avoir calibré les coordonnées sur Jupiter, l'AD ne sera pas correct tandis que la DEC sera bonne, vrai ?

 

Donc, est-ce qu'il est tout à fait faisable de régler les coordonnées pour pointer l'astre sachant qu'il ne sera pas dedans car il a bougé depuis le calibrage, puis de simplement avancer sur l'axe AD pour le rattraper ?

Ou est-ce mieux de se calibrer à nouveau sur un astre visible donc je connais les coordonnées pour pointer l'objet recherché ?

Et dernier cas de figure, n'est-ce pas plus simple de noter les coordonnées AH/DEC (je vois que ça varie en fonction du temps sur stelarium) des astres que je veux observer, en notant l'heure précise à laquelle ils seront à ces coordonnées ? Après ca contraint à faire 20h35 tel astre, 20h40 un tel, 20h43 celui-ci, a et mince un nuage dessus bon ben j'attends 20h50 pour observer le suivant.. voyez..

 

Bon je ne sais pas si j'ai été clair dans mon interrogation.

Merci à vous, bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Je te réponds rapidement (reprise du boulot...), il faut faire une recherche sur le forum pour l'utilisation des cercles et tu trouveras.

 

Les cercles ne sont pas "initialisés". Si tu veux pointer M57, il faut déjà que tu pointes Vega, que tu affiches les coordonnées de l'étoiles sur les cercles (donc faut avoir les coordonnées) et ensuite, tu pointes M57 uniquement. Ce sont des coordonnées différentielles.

 

Bon ciel !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Skywatcher707 a dit :

Salut,

 

Je te réponds rapidement (reprise du boulot...), il faut faire une recherche sur le forum pour l'utilisation des cercles et tu trouveras.

 

Les cercles ne sont pas "initialisés". Si tu veux pointer M57, il faut déjà que tu pointes Vega, que tu affiches les coordonnées de l'étoiles sur les cercles (donc faut avoir les coordonnées) et ensuite, tu pointes M57 uniquement. Ce sont des coordonnées différentielles.

 

Bon ciel !

 

Salut, merci de ta réponse

 

mais ce n'est pas l'objet de ma question, régler les cercles je sais faire, ma question concerne les coordonnées qui sont amenées à changer avec le mouvement des astres (dû à la rotation de la Terre)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et non, les coordonnées en ascension droite et déclinaison sont indépendantes de la rotation de la Terre, c'est bien ca leur intérêt :-).

Et si ton telescope est motorisé, il tourne en meme tant que le referentiel utilisé.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Sobiesky, merci de ta réponse

 

J'ai pas précisé mais il n'est pas motorisé 😕

Mais si je la motorise là ça sera bon je n'aurai besoin de paramétrer les graduations qu'une seule fois ?

 

Pour ce soir, et les soirs suivants, en attendant de m'acheter un moteur, je dois retourner mettre les disques à jour sur une étoile connue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu comme les coordonnées terrestres: la Terre tourne mais les méridiens tournent en même temps.

 

Pour regler les cercles, normalement seul le cercle d'ascension droite doit etre rereglé.: il est important de le regler sur une etoile proche de l'equateur celeste pour diminuer l'erreur (les etoiles de la ceinture d'Orion sont bien pratiques par exemple).

Tu peux aussi utiliser la méthode du temps sidéral ( c'est l'ascenscion droite de l'etoile qui passe au méridien à l'instant t, tu trouveras des applis qui le calcule).

Normalement, meme avec un telescope non motorisé, tu as quand meme le temps entre le reglage de tes cercles et le pointage mais sans moteur , il faut effectivement recaler AD: 1° toute les 4 minutes)

Edited by Sobiesky

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord, merci pour ces explications ;)

 

Donc si j'ai bien compris :

Si je prends un moteur et que je l'installe à la monture, le cercle AD tourne avec lui ? Donc j'ai juste à manipuler le télescope de façon à avoir les AD et DEC sur les coordonnées que je veux.

Tandis que sans moteur, je dois soit tourner l'AD d'1° 4 minutes après le réglage (ce qui en soi est faisable avec une petite alarme toutes les 4 minutes) soit pointer à nouveau sur une étoile et régler l'AD avant d'observer.

 

Admettons je me règle sur Jupiter vers 20h30 (y'a plus proche de l'équateur céleste j'en conviens mais admettons) sur 17h14m59.83s/-22°47'38.6'' (bon j'aurai clairement pas cette précision on est d'accord :D). Je fais une observ ou 2, arrivé à 21 mince je n'y arrive plus, je retourne sur Jupiter et je remet les AD sur 17h14m59.83s ?

Dans ma tête en théorie ça fonctionne mais j'ai pas envie de passer une soirée loupée 😕

 

Ce que j'ai fais pour ce soir et je pense que ça fera le taf, c'est que j'ai pris les coordonnées de plusieurs NGC et Messier sur la même heure, à 20h30. (j'y suis allé un peu fort la liste est longue) Comme ça, même à 23h, en me reconfigurant l'axe AD sur une étoile selon l'AD qu'elle avait à 20h30 ça ne change rien vu que toutes mes coordonnées sont à cette heure ci. Exact ?

 

EDIT : Je pense que je vais trouver un moyen pour avancer mon cercle AD toutes les 4 minutes ça me semble au combien moins prise de tête mais il faut être vigilent au temps qui passe

Edited by Phoenixia

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les coordonnées des objets sont en fait indépendantes de l'heure à laquelle tu les regardes, c'est l’équivalent des longitude et latitudes sur Terre.

"configurer" le cercle AD, c'est juste recaler ton cercle , realigner ses graduations avec les coordonnées celestes.

Plutot que la methode du temps sideral, je te conseille plutot de recaler l'AD en pointant une etoile assez brillante proche de la cible que tu souhaites pointer.

Cela diminue l'incertitude du pointage du a une mauvaise mis en station.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est noté, le soucis c'est que j'ai pas noté les coordonnées d'étoiles proches des objets prévues, je vais devoir faire ça pour la prochaine sortie.

 

Et si je motorise, le moteur faire tourner l'axe AD mais est-ce qu'il fait tourner le cercle avec lui aussi ? Parce que si non le problème reste le même que  ce soit motorisé ou non.

 

Et j'ai une dernière question, à partir de quel modèle de monture on peut prétendre à réellement bien fait du pointage aux coordonnées (je sais j'ai pas encore essayé avec la mienne mais bon les disque sont merdiques et de ce que j'ai lu ici et là je ne m'attends pas à tout faire en oneshot). Je jettais un oeil à la EQ3, a priori pas top pour le pointage aux coordonnées, la EQ5 aurait un problème de conception et le cercle AD est inutilisable (lu à plusieurs reprises). Donc faut mettre combien pour une monture qui fait le taff à ce niveau ? 1000€ ?

 

😮

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai malheureusement pas d'experience sur les EQ. J'ai surtout utilisé les coordonnées sur des Telescope a fourche, type Pierre Bourge, avec du coup, des cercles très grands.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir   j'ai résolut ce problème sur un vieux Mead avec un réveil ou un chrono tu vise ton étoile repère  (chrono) et tu déduit le temps écoulé pour un nouveau sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon voilà, dur dur cette soirée, le ciel n'était pas si charmant, et cette PL.. jpp vivement que je reçoive mon sac de transport et j'irai faire un peu de marche... ou meme a velo !

Pour les coordonnées, bon et bien pour les utiliser il faudrait déjà réussir à bien faire la mise en station... Là ce soir une calamité, et alors je pense que le terrain penche un peu et que le niveau a bulle de mon téléphone racontait des cracs parce qu'il m'a fallu aller à 54 de latitude pour avoir Polaris... c'est 43.6 de latitude là où j'habite ... ou alors la graduation de la monture est totalement foireuse 😮

Pis de toute façon après 1h20 j'ai remis le tube droit et serré les freins pour voir si Polaris était là... oulala elle était au bord du 25mm... Mise en station pitoyable que j'ai faite :D

M'enfin, ça reste une bonne soirée dès lors que c'est dans les étoiles.

 

Merci pour vos conseils, bon ciel, et bonne nuit !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Je vais faire le rabat joie du jour mais tu as peu de chances de réussir à pointer des objets avec facilité en utilisant cette méthode sur ta monture. Reste que cela te permettra de bien comprendre la mécanique céleste ainsi que la mécanique de ton instrument, ce sera toujours ça de pris. Mais fait tes essais sans nourrir trop d'espoir sinon tu risques les déceptions...

 

Il y a 22 heures, Phoenixia a dit :

Le manque de précision n'est pas le problème

Et ben si, justement, et encore plus avec une eq2. Pour qu'un pointage aux coordonnées réussisse il faut trois conditions :

- une mise en station très précise

- des axes précis (sans jeu)

- des cercles précis (grands si possibles)

L'eq2 ne permet aucune de ces trois conditions. En tout cas elle ne le permet pas avec suffisamment de précision pour que tu ais des chances crédibles de trouver tes cibles dans ton oculaire qui doit avoir un champ réel d'un peu plus d'un degré. Ou alors faut vraiment que l'étoile qui sert de point de repère / point de départ soit juste à coté de ta cible. Par exemple si on prend Véga pour M57.

 

Il y a 22 heures, Phoenixia a dit :

Quand je me calibre sur Jupiter (dans mon salon à l'instant) et que je met les cercles AD/DEC tout bien comme il faut (à la louche oui car c'est une EQ2), si je pointe les coordonnées de M20 la position de mon téléscope me semble tout à fait correct.

Etre dans le bon coin du ciel est normal difficile. Etre sur l'objet c'est autre chose. S'il faut fouiller à deux trois champ de distance sans savoir de quel coté ça se passe tu ne gagneras jamais de temps par rapport à un pointage manuel.

 

Il y a 22 heures, Phoenixia a dit :

Si je décide ensuite de pointer disons M16 30 minutes après avoir calibré les coordonnées sur Jupiter, l'AD ne sera pas correct tandis que la DEC sera bonne, vrai ?

Exact, parce que le ciel aura tourné et pas ta monture. Sauf si tu as fait le suivi manuel ou motorisé sur jupiter pendant ce temps car les cercles sont normalement solidaire des mouvements de ton axe AD.

 

Il y a 22 heures, Phoenixia a dit :

Donc, est-ce qu'il est tout à fait faisable de régler les coordonnées pour pointer l'astre sachant qu'il ne sera pas dedans car il a bougé depuis le calibrage, puis de simplement avancer sur l'axe AD pour le rattraper ?

En théorie oui si tu as perdu le suivi de ton point de départ. En pratique non car ta monture ne sera pas assez précise. En pratique toujours, personne ne fera ainsi car ce serait bien plus simple de se recentrer sur le point de départ avant de partir vers la cible recherchée.

 

Il y a 22 heures, Phoenixia a dit :

Et dernier cas de figure, n'est-ce pas plus simple de noter les coordonnées AH/DEC (je vois que ça varie en fonction du temps sur stelarium) des astres que je veux observer, en notant l'heure précise à laquelle ils seront à ces coordonnées ? Après ca contraint à faire 20h35 tel astre, 20h40 un tel, 20h43 celui-ci, a et mince un nuage dessus bon ben j'attends 20h50 pour observer le suivant.. voyez..

D'une part ta monture ne permet pas de pointer en coordonnées altazimutales, de deux tu trouverais vraiment du plaisir à faire de l'astro avec un chronomètre entre les dents ? En tout cas personne ne fais comme ça. Cependant en théorie, rien n'empêche de pointer au méridien à une hauteur voulue et d'attendre que l'objet y passe : au méridien la hauteur se calcule facilement en fonction de ta latitude terrestre et de la déclinaison de l'objet.

 

Il y a 20 heures, Phoenixia a dit :

Mais si je la motorise là ça sera bon je n'aurai besoin de paramétrer les graduations qu'une seule fois ?

Les disques sont solidaires de l'axe. Si tu tournes l'axe (manuel ou motorisé) les disques doivent tourner avec. Et ça doit même encore être le cas si tu ouvres les freins, contrairement à un certain nombre de goto. Si ce n'est pas le cas c'est qu'il y a un soucis quelque part sur la monture. Maintenant motoriser ta monture ne réglera rien à l'imprécision mécanique de ta monture, j'y réfléchirai donc à deux fois avant de me lancer dans un investissement uniquement pour cette raison de pointage.

 

Il y a 20 heures, Phoenixia a dit :

Pour ce soir, et les soirs suivants, en attendant de m'acheter un moteur, je dois retourner mettre les disques à jour sur une étoile connue ?

Tu seras d'autant moins loin de ta cible que l'étoile repère en sera proche. Donc oui. Ce qui veut dire que si tu passes de M57 à M31 par exemple, il faudrait que tu te recales sur une autre étoile repère. Même avec une monture plus ou moins correcte il est conseillé de le faire ainsi.

 

Il y a 19 heures, Phoenixia a dit :

Tandis que sans moteur, je dois soit tourner l'AD d'1° 4 minutes après le réglage (ce qui en soi est faisable avec une petite alarme toutes les 4 minutes)

Pour tes autres questions de ton paragraphe tu as déjà les réponses mais juste sur ce point : lâche ton chronomètre, cela revient simplement à recentrer le dernier repère que tu avais.

 

Il y a 14 heures, Phoenixia a dit :

Et j'ai une dernière question, à partir de quel modèle de monture on peut prétendre à réellement bien fait du pointage aux coordonnées

En fait pointer aux coordonnées ça ne se pratique plus. Le point facilement distinctif d'une monture prévue pour le pointage aux coordonnées ce sont de grands cercles. Tu en verras sur certains modèles vintage. Actuellement il n'y a aucune monture qui est spécialement faite pour cela. Si une monture est suffisamment précise pour un pointage aux coordonnées elle le sera aussi pour la photo. Mais si elle l'est pour la photo elle sera aussi réalisée sérieusement, motorisée deux axes, avec une raquette pour la commande. Et de là le surcout pour la passer en goto est minime. De fait les montures classes heq5 et au delà ne sont même plus fournies sans système goto. Les montures intermédiaires classes eq3 et eq5 sont nettement mieux que ton eq2 (logique vu le prix…), ça commence à devenir rigide, ça peut recevoir un viseur polaire, … Est ce que ce sera suffisamment précis pour t'en justifier l'achat, là je ne m'y risquerai pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut POpov merci de ce retour.

 

Quand je dis

Il y a 23 heures, Phoenixia a dit :

Le manque de précision n'est pas le problème

 

C'est sortie de son contexte là, je ne dis pas que le manque de précision ne va pas m'affecter, je dis simplement que malgré ce manque de précision je veux essayer ;)

 

En tout cas merci tu éclair pas mal de points.

Pour le moteur non je ne motoriserai pas une EQ2 :D même le moteur a des mauvaise critique en plus (celui a 35€)

Je pense que je m'achèterai un EQ3 voir EQ5 pour la stabilité et la qualité des axes (je pense qu'ils sont plus soft, plus délicats, font moins trembler le tout) mais pas tout de suite. Et je me construirais probablement le prochain tube au lieu d'en acheter un à 300€, y'a pas mal de vidéo pour fabriquer un newton je testerai ça mange pas de pain. (et pourquoi pas un Dobson un de ces jours)

 

Et en parlant de mise en station Popov, peux-tu me confirmer que pour la mise en station je dois lever l'axe de latitude jusqu'à avoir Polaris au milieu de l'objectif, et si la latitude nécessaire pour cette manœuvre dépasse les 43.6 (43.6 latitude de Toulouse) c'est que soit ma base n'est pas bien horizontale soit la graduation de la monture est foireuse ?

 

Bon, et RIP le pointage aux coordonnées, c'est dommage de ne pas pouvoir faire à l'ancienne j'aurai trouvé ça super stylé, plutôt qu'un satané robot qui fait tout pour toi pour un prix dingue. Goto c'est bien pour l'astrophoto, mais pour se balader dans le ciel... société du confort quand tu nous tiens... ce genre d'immondice va inonder les nuits un de ces jours https://vaonis.com/fr/produits

 

Merci encore pour les conseils et informations

Edited by Phoenixia

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Phoenixia a dit :

c'est dommage de ne pas pouvoir faire à l'ancienne j'aurai trouvé ça super stylé, plutôt qu'un satané robot qui fait tout pour toi pour un prix dingue. Goto c'est bien pour l'astrophoto, mais pour se balader dans le ciel...

Pour se balader dans le ciel, on utilise des cartes. D'ailleurs il s'agit bien d'une balade puisque, en partant d'une étoile de référence afin d'arriver à l'objet cherché, on peut rencontrer sur le passage des choses imprévues (étoile colorée, étoile double, etc.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Phoenixia a dit :

peux-tu me confirmer que pour la mise en station je dois lever l'axe de latitude jusqu'à avoir Polaris au milieu de l'objectif

A peut près, oui. Mais c'est dès cette étape qu'un grand besoin de précision est déjà nécessaire car la Polaris n'est pas pile dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre mais à 1° environ. Donc faut aussi savoir de quel coté est l'étoile par rapport au pole céleste, car ça bouge sans arrêt (un jour pour faire le tour, sans entrer dans les détails). Un degré à l'œil nu ça se voit pas mais pour la précision d'une mise en station ça ne pardonne pas. Exemple du réticule d'un viseur polaire. Ici un vixen, le premier un peu précis que j'ai trouvé sur le net (remarque que si tu sais comprendre un viseur polaire, tu n'auras aucun mal à comprendre comment on se sert d'une carte pour repérer les objets) :

img2.jpg

 

Il y a 2 heures, Phoenixia a dit :

et si la latitude nécessaire pour cette manœuvre dépasse les 43.6 (43.6 latitude de Toulouse) c'est que soit ma base n'est pas bien horizontale soit la graduation de la monture est foireuse ?

Les deux hypothèses que tu émets sont tout à fait possibles. On a déjà eu des cas d'autocollants donnant la graduation de latitude qui étaient mal collé et donnaient un truc faux de plusieurs degrés. De toutes manières l'étape de visée polaire ne nécessite pas de regarder la graduation, elle se fait avec un viseur polaire ou à l'oculaire de l'instrument suivant la méthode choisie. Cette graduation elle sert à deux choses : avoir un point de départ avant de faire une mise en station précise ou bien faire un réglage en latitude à l'arrache vu qu'en visuel on s'en fiche un peu. En aucun cas il ne faut compter sur lui (même si tu étais à niveau et que l'autocollant soit collé correctement) pour une mise en station correcte.  

 

Il y a 2 heures, Phoenixia a dit :

Bon, et RIP le pointage aux coordonnées, c'est dommage de ne pas pouvoir faire à l'ancienne j'aurai trouvé ça super stylé, plutôt qu'un satané robot qui fait tout pour toi pour un prix dingue. Goto c'est bien pour l'astrophoto, mais pour se balader dans le ciel... société du confort quand tu nous tiens... ce genre d'immondice va inonder les nuits un de ces jours https://vaonis.com/fr/produits

Reste zen ;) . Je dirai que bien 9/10ème des instruments en service pour du visuel ne sont pas équipés d'un goto. Y'a juste que pointer en manuel à l'aide d'une carte et d'un chercheur, c'est vachement moins pénible et complexe qu'un pointage aux coordonnées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, popov a dit :

 Y'a juste que pointer en manuel à l'aide d'une carte et d'un chercheur, c'est vachement moins pénible et complexe qu'un pointage aux coordonnées.

Et ben vois-tu, y aller au viseur c'est sympa je ne dis pas le contraire, mais il y a des objets achements compliqués à viser parfois, où j'ai du mal à visualiser où est l'objet précisément, donc le pointer aux coordonnées m'aurait permis de:

1. enfin pouvoir le contempler

2. regarder dans mon réticule point rouge et voir dans le ciel sa position (et peut-être que ça m'aiderai à projeter un schéma de carte sur le ciel lui-même en me rendant compte des distance et développant des moyens mnémotechniques pour retrouver aisément tel ou tel objet).

 

Exemple concret, la galaxie d'Andromède j'ai eu un ma lde chien à l'avoir dans le viseur, j'étais pourtant certain de viser là où il fallait etc.. j'avais vérifié le bon calibrage de mon viseur et tout, et un soir, paf coup de chance j'ai réussi à tomber dessus (ciel de ville donc elle ne se voit pas à l'oeil nue) et ben maintenant je sais où viser sans même regarder la carte !

 

En tout cas merci encore vous m'avez bien aidé ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le chercheur d'origine des 130/900 n'est pas un cadeau à utiliser. C'est pas tant pour sa partie optique (on peut s'en passer et se suffire du réticule qu'on superpose avec l'image nue de l'autre œil, dans la technique de pointage avec les deux yeux ouverts) mais plutôt la précision et la facilité de son alignement qui pose problème. Tu devrais essayer un quickfinder ou équivalent si un jour tu croises d'autres astrams, ça pourrait résoudre tes soucis pour pas très cher (mettre un bon chercheur optique n'est pas le plus conseillé sur cet instrument, cause poids et nécessité de percer). Bonne chance pour la suite ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.