Jump to content
Gerard.k

Conception araignée T400

Recommended Posts

Bonjour,

Je me suis lancé dans la conception d'un télescope de 406 mm de diamètre (le plus raisonnablement gros et compact à transporter par rapport à un explore scientific). Après avoir consulté moult sites (strock, serge veillard, M78, Piette, Morceaux de ciel...), je suis parti sur le principe d'une araignée qui hybride pas mal d'idées:

-Optiques de base GSO pour l'instant secondaire de 88m pcq c'est standard et que j'ai pas un budget énorme

-3 branches à 120° pour la rigidité et l'obstruction moindre

-1 orientation des branches qui sollicite une branche en traction et 2 autres en compression (en position intermédiaire)

-Branches fines ep 1,5mm: pour maximiser la luminosité (1,5mm d'épaisseur au lieu des 3 mm généralement constaté sur le web permet d'avoir la même luminosité qu'un télescope de 430mm; Et la luminosité c'est le critère n°1). Une minimisation de la longueur des branches avec épaisseur fine (renfort d'épaisseur dans les zones qui n'interceptent pas les rayons lumineux, dimensions de la cage secondaire au plus juste de l'ouverture du télescope à 1,4°.

-2 branches fixes, une 3ème équipée d'un tendeur (principe vis/écrou non représenté) pour la rigidité

-réalisation en aluminium: pour minimiser le recours à la chimie...

-Porte oculaire hélicoïdale: entretien facile et usure moindre me semble-t-il sur du moyen de gamme (utilisation pour du visuel exclusivement)

 

Petite précision: sur l'esquisse ne figurent pas:

-les fixations des différents éléments entre eux: l'idée est de coller pendant l'assemblage puis de riveter ensuite de façon à éviter les mouvements relatifs de rotation de pièces entre elles.

-La patte qui est tendue: l'est uniquement pour mettre de la contrainte en traction dans la structure à l'assemblage, elle est ensuite fixée sur la structure du secondaire par des vis (via les pattes latérales)

 

Qu'en penses les experts? Votre retour d'expérience m'intéressent.

 

Merci

 

Ci-dessous quelques photos de l'étude 3D

Cage sec V8-3.jpg

Cage sec V8-2.jpg

Cage sec V8-1.jpg

Edited by Gerard.k

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Gérard,

 

en ce qui me concerne j'ai pris comme référence l'araignée d'Yves Piette, qui est une Strock. Un petit bonjour à Pierre si il est dans les parages.

http://www.astrosurf.com/yves_piette/

Et j'ai modifié quelques trucs, pour évité d'avoir les mêmes désagréments qu'il détaille très bien à la fin de son exposé dans la rubrique : amélioration .

 

Bon, pour l'instant je ne sais pas ce qu'elle vaut "mon"araignée, car je n'aurai pas les miroirs avant 2 à 3 mois, je pense.

 

Bon ciel

PatriceIMG_20190503_102755.thumb.jpg.f5ed0f25c94896d2803df6fd93aed624.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait des araignées pyramidales en T sur plusieurs de mes réalisations, le support secondaire demande un peu de boulot, mais après le montage et réglage initial, je n'ai jamais à retoucher le réglage du secondaire.

http://www.reto.fr/t350/imagepages/image38.html

A mon avis pas besoin de tendeur sur une des branches, c'est d'ailleurs assez incompatible, il me semble, avec une araignée pyramidale.

3 branches à 120° vont générer 6 aigrettes, déjà que parfois il faut tourner le tube pour dégager un secteur avec 4 aigrettes, avec six ce doit être pénible.

Le marquage aide bien aussi pour réglages et collimation : http://www.reto.fr/marquage/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Patcubitus a dit :

Bonsoir Gérard,

 

en ce qui me concerne j'ai pris comme référence l'araignée d'Yves Piette, qui est une Strock. Un petit bonjour à Pierre si il est dans les parages.

http://www.astrosurf.com/yves_piette/

Et j'ai modifié quelques trucs, pour évité d'avoir les mêmes désagréments qu'il détaille très bien à la fin de son exposé dans la rubrique : amélioration .

 

Bon, pour l'instant je ne sais pas ce qu'elle vaut "mon"araignée, car je n'aurai pas les miroirs avant 2 à 3 mois, je pense.

 

Bon ciel

PatriceIMG_20190503_102755.thumb.jpg.f5ed0f25c94896d2803df6fd93aed624.jpg

 

 

Quelle épaisseur et quelle longueur les pattes? Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, den a dit :

J'ai fait des araignées pyramidales en T sur plusieurs de mes réalisations, le support secondaire demande un peu de boulot, mais après le montage et réglage initial, je n'ai jamais à retoucher le réglage du secondaire.

http://www.reto.fr/t350/imagepages/image38.html

A mon avis pas besoin de tendeur sur une des branches, c'est d'ailleurs assez incompatible, il me semble, avec une araignée pyramidale.

3 branches à 120° vont générer 6 aigrettes, déjà que parfois il faut tourner le tube pour dégager un secteur avec 4 aigrettes, avec six ce doit être pénible.

Le marquage aide bien aussi pour réglages et collimation : http://www.reto.fr/marquage/

Pertinente la remarque sur les aigrettes, j'étais passé à côté. Réellement, gênant en visuel? Ce n'est pas quelque chose qui me gêne sur mon 114, mais peut etre parce que c'est un 114...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello !

 

Pourquoi donc ne pas mixer une pyramide et la forme en T comme nous le dit Den ? Beaucoup plus difficile ?

 

Bon ciel ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Gerard.k a dit :

Quelle épaisseur et quelle longueur les pattes? Merci

 

Bonjour Gérard,

 

En aluminium de 2 mm d'épaisseur et 20 mm de largeur.

La longueur est de  480 mm et l'autre de 220 mm. Mais attention, ce type d'araignée est à axe déporté.

 

Et en plus, tout dépend de la taille de ta cage secondaire. Moi j'ai choisi de faire une cage de 500 mm, pour gagner un peu de chemin optique et avoir un PO plus bas.

Donc si tu fait une cage secondaire plus petite que la mienne, la longueur de tes branches sera différente.

 

Patrice

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Chtit Bilou a dit :

Hello !

 

Pourquoi donc ne pas mixer une pyramide et la forme en T comme nous le dit Den ? Beaucoup plus difficile ?

 

Bon ciel ! 

Bonjour,

C'est mon design de départ inspiré fait à partir de celui de Serge Veillard. Ensuite la lecture de plusieurs retours d'expérience relatant des problèmes de rigidité et ayant conduit les auteurs (y compris S Veillard) à augmenter l'épaisseur des pattes m'a incité à produire une solution mécaniquement plus adaptée en gardant comme contrainte une épaisseur faible de patte. Pourquoi cette contrainte? Pour avoir plus de luminosité, critère majeur pour un télescope. Toute chose égale par ailleurs, un télescope de 406 avec des pattes de 1,5 mm à la même obstruction (surfaçique) qu'un télescope de de 430 avec des pattes de 3 mm. Je ne sais pas si je vais un peu trop loin dans la réflexion... Mais en tout cas c'est à la conception qu'il faut le faire.

Du coup je me demande si la bonne solution avec cette contrainte c'est pas le classique 4 branches fines tendues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Gerard.k a dit :

Je ne sais pas si je vais un peu trop loin dans la réflexion...

Si, certainement.

Je suis passé sur un de mes 250mm de 1mm d'épaisseur avec l'araignée d'origine à 2mm avec l'araignée pyramidale en T et je n'y ai jamais vu aucune différence. Sur mon 350, ce devait être du 2,5mm.

J'ai aussi observé à un moment où j'avais les deux 250mm à dispo avec un secondaire de 63mm sur l'un et 50 mm sur l'autre et pareil, pas de différence notable. 

La seule fois où j'ai trouvé une petite différence entre deux 250, c'était avec l'un aluminé hilux 96%  et l'autre standard 88% à l'époque. Un poil de peps en plus dans le hilux, mais pas non plus  très flagrant. Peut-être que la qualité de l'orion optics (de la bonne époque) aidait aussi un peu face au skywatcher.

Tout ça pour dire qu'à un moment, il faut arrêter de chasser le poil de cul, surtout si cela doit se faire au détriment de l'ergonomie, de la simplicité et de la praticité de l'engin.

Dans le cahier des charges, la première chose que je note toujours, c'est d'avoir la collimation possible en ayant l'oeil à l'oculaire donc commandes déportées vers l'avant. 

Ainsi la collimation sur étoile est d'une simplicité enfantine et ne prend que quelques secondes et ça c'est un gros plus indispensable pour moi, alors que je ne vois même pas comment la faire autrement.

 

Quelques autres photos de mon araignée et support de secondaire si cela peut aider certains (à noter que mon araignée est centrée et non pas déportée comme sur les strocks) :  

20151110_130828.jpg.f2a9b23226692c9b0474796eef627a73.jpg

 

20151110_130641.jpg.fa5000cb384d03565f36ab1ebf6da239.jpg

 

DSC_3987.JPG.483c5840b36351b34f4981714bbdd496.JPG  

 

Il y a 12 heures, Gerard.k a dit :

Réellement, gênant en visuel?

Non, on ne peut pas dire, mais cela m'arrive souvent de réorienter le tube sur de petits objets proche d'étoiles brillantes, les doubles genre Sirius ou le fantôme de Mirach par exemple.

Mais sur une monture dobson de toute façon, pas trop moyen de tourner le tube donc plus qu'à observer l'objet à une autre heure, quand c'est possible ;)

 

Edited by den
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Sur ce modèle, je commence à être rodé, j'en ai quand même fait six ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, den a dit :

i, certainement.

Je suis passé sur un de mes 250mm de 1mm d'épaisseur avec l'araignée d'origine à 2mm avec l'araignée pyramidale en T et je n'y ai jamais vu aucune différence. Sur mon 350, ce devait être du 2,5mm.

J'ai aussi observé à un moment où j'avais les deux 250mm à dispo avec un secondaire de 63mm sur l'un et 50 mm sur l'autre et pareil, pas de différence notable. 

La seule fois où j'ai trouvé une petite différence entre deux 250, c'était avec l'un aluminé hilux 96%  et l'autre standard 88% à l'époque. Un poil de peps en plus dans le hilux, mais pas non plus  très flagrant. Peut-être que la qualité de l'orion optics (de la bonne époque) aidait aussi un peu face au skywatcher.

Tout ça pour dire qu'à un moment, il faut arrêter de chasser le poil de cul, surtout si cela doit se faire au détriment de l'ergonomie, de la simplicité et de la praticité de l'engin.

Dans le cahier des charges, la première chose que je note toujours, c'est d'avoir la collimation possible en ayant l'oeil à l'oculaire donc commandes déportées vers l'avant. 

Ainsi la collimation sur étoile est d'une simplicité enfantine et ne prend que quelques secondes et ça c'est un gros plus indispensable pour moi, alors que je ne vois même pas comment la faire autrement.

Merci pour le conseil et le partage d'expérience. Je vais simplifier

Share this post


Link to post
Share on other sites

s'inspirer de ce qu'on fait les copains c'est une excellente idée, mais il ne faut pas perdre les fondamentaux 😉 !!

 

l'araignée que tu présentes ne va pas tenir la flexion ni la torsion, donc tu vas avoir des risques de perte de collimation. qd tu regardes les araignées 3 branches en T ou en étoile, les branches sont toujours liées entre elles : soit c'est une branche droite complète qui traverse la cage  pour supporter la flexion et une autre perpendiculaire qui vient tenir la torsion et les efforts en porte à faux ; en étoile c'est le même principe sauf que les efforts sont distribués de manière similaire sur la 3 branches.

Pour faire une structure raide il faut simplifier au maximum le dessin pour avoir un passage des efforts le plus direct possible et il faut absolument supprimer les formes de manivelles ( axe de pliure), or sur ta conception il y a plein de manivelles :(.

Pour illustrer ce que je veux dire j'ai simplifié ton dessin avec les traits rouges, j'ai mis en jaune la jonction classique des araignée à 3 branches. Qd tu appliques un effort exemple la masse du miroir 2daire au niveau de la flèche bleue tu vois que ton araignée va plier alors que lorsque l'on a une poutre posée sur la tranche c'est très raide.   

imageproxy.php?img=&key=b38be82c93b6f78d

Capture.JPG[/img]

 

La branche à l’arrière doit se fixer sur la branche principale donc venir à la même hauteur ce qui n'est pas le cas sur ton dessin.

 

 

Serge a eu des pb de flexion de son araignée car il a cherché à minimiser les masses de partout et là il avait dépassé la limite et pour éviter de refaire complétement son araignée il a rajouté des plats de carbone sur l'araignée initiale pour augmenter l'épaisseur certes mais aussi la largeur des branches.

 

Le notion d'aigrettes en visuel n'a pas de sens dans 99% des cas,  elles sont gênantes qd on observe des objets très brillant et que l'on veut trouver un objet ténu  juste à coté, par exemple sirius B ou des satellites  peu brillant à coté de Jupiter...., dans les autres cas qd je vois des aigrettes c'est que je ne grossis pas assez  😉 ou. alors sur venus ou jupiter mais je m'en moque.

 

Limiter l'épaisseur des branches pour maximiser la surface utile  du miroir est étrange. si c'est une priorité dans la construction de l'araignée, il faut en faire une avec des fils comme les allemands et les américains, si on choisit un araignée pyramidale les épaisseurs doivent être suffisantes pour tenir la collimation (pour un 400 mm , un plat en alu de 30mm de large et de 2,5 ou 3mm est parfaitement adapté). 1,5mm en 10ou 15mm de large c'est trop souple, ce n'est pas une structure avec des branches tendues.

 

Yannick 

 

 

 

 

Edited by yannick78

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yannick, j'aime bien tes interventions !

Toujours le mot juste. 😎

 

Bon ciel ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, yannick78 a dit :

s'inspirer de ce qu'on fait les copains c'est une excellente idée, mais il ne faut pas perdre les fondamentaux 😉 !!

 

l'araignée que tu présentes ne va pas tenir la flexion ni la torsion, donc tu vas avoir des risques de perte de collimation. qd tu regardes les araignées 3 branches en T ou en étoile, les branches sont toujours liées entre elles : soit c'est une branche droite complète qui traverse la cage  pour supporter la flexion et une autre perpendiculaire qui vient tenir la torsion et les efforts en porte à faux ; en étoile c'est le même principe sauf que les efforts sont distribués de manière similaire sur la 3 branches.

Pour faire une structure raide il faut simplifier au maximum le dessin pour avoir un passage des efforts le plus direct possible et il faut absolument supprimer les formes de manivelles ( axe de pliure), or sur ta conception il y a plein de manivelles :(.

Pour illustrer ce que je veux dire j'ai simplifié ton dessin avec les traits rouges, j'ai mis en jaune la jonction classique des araignée à 3 branches. Qd tu appliques un effort exemple la masse du miroir 2daire au niveau de la flèche bleue tu vois que ton araignée va plier alors que lorsque l'on a une poutre posée sur la tranche c'est très raide.   

imageproxy.php?img=&key=b38be82c93b6f78d

Capture.JPG[/img]

 

La branche à l’arrière doit se fixer sur la branche principale donc venir à la même hauteur ce qui n'est pas le cas sur ton dessin.

 

 

Serge a eu des pb de flexion de son araignée car il a cherché à minimiser les masses de partout et là il avait dépassé la limite et pour éviter de refaire complétement son araignée il a rajouté des plats de carbone sur l'araignée initiale pour augmenter l'épaisseur certes mais aussi la largeur des branches.

 

Le notion d'aigrettes en visuel n'a pas de sens dans 99% des cas,  elles sont gênantes qd on observe des objets très brillant et que l'on veut trouver un objet ténu  juste à coté, par exemple sirius B ou des satellites  peu brillant à coté de Jupiter...., dans les autres cas qd je vois des aigrettes c'est que je ne grossis pas assez  😉 ou. alors sur venus ou jupiter mais je m'en moque.

 

Limiter l'épaisseur des branches pour maximiser la surface utile  du miroir est étrange. si c'est une priorité dans la construction de l'araignée, il faut en faire une avec des fils comme les allemands et les américains, si on choisit un araignée pyramidale les épaisseurs doivent être suffisantes pour tenir la collimation (pour un 400 mm , un plat en alu de 30mm de large et de 2,5 ou 3mm est parfaitement adapté). 1,5mm en 10ou 15mm de large c'est trop souple, ce n'est pas une structure avec des branches tendues.

 

Yannick 

 

 

 

 

D'accord avec toi sur l'aspect complexe du design et sur l'importance de l'épaisseur des pattes. D'accord que le critère de conception de l'araignée est sa rigidité et la tenue de la collimation, mais pas au détriment de la luminosité (ce que tout le monde cherche en augmentant le diamètre et qui est la source n°1 de coûts et poids). Je suis bien conscient de n'avoir croisé aucun design à 3 branches aussi 🙂 (d'où l'idée de challenger l'idée ici). En terme de rigidité, le plus grand souci des araignées est les flambement des pattes fines et longues. D'accord avec le concept de limiter les bras de levier, moins avec ton interprétation. Il me semble que tu oublies la 3ème patte. Les 3 pattes sont solidaires du support de miroir et au niveau du centre de l'araignée l'inertie est maîtrisée, autant en traction verticale (télescope droit) qu'en torsion horizontale - du fait du décalage du centre de gravité du miroir - (télescope à l'horizon). Dans le design en T j'adore la simplicité, l'élégance, l'encombrement, ce qui me gêne c'est que cette belle poutre bien longue est encore plus propice au flambement dans les positions inclinées voir horizontale, et ce d'autant plus qu'elle n'est pas verticale. Certes il y a la 2ème à 90° moins longue mais aussi propice au flambement, ce qui conduit à épaissir le branches épaisses. Le design à 3 branches à ceci d'intéressant qu'il permet de placer une branche qui travaille toujours en traction et de diviser par 2 les efforts de reprise des dissymétrie du montage (au prix d'un design un peu plus complexe certes. Après ceci est peut-être un peu théorique et trop extrême et vos retours me poussent à reprendre mon design original en T, mais je vais regarder à nouveau les designs à structure tendue avant de faire marche arrière (même si le poids, la position plus haute et le plus grand bras de levier du miroir par rapport au support, le réglage de hauteur se faisant par les 3 vis... ne sont pas très attirant...). Le design de Astro Dob http://astro.dob.free.fr/ par ex est intéressant à regarder. En tout cas merci pour tes remarques qui me font cheminer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

maximiser la surface lumineuse bien sûr...

qd on prend une araignée en T  avec tes miroirs et que l'on compare l'influence des épaisseurs de branches de 1 mm et 3mm sur l'obstruction on trouve une écart de 0,8% de la surface du miroir, c'est complétement négligeable, je ne sacrifierai jamais une tenue à la collimation et encore  moins  pour 1% de lumière en plus. surtout qu'il y a d'autres zone à travailler. si tu veux réduire l'obstruction tu es parti en base sur un miroir de 88mm mais en passant à 80mm tu as aussi un gain de 0,8%  ; c'est à regarder par rapport à la lentille d'entrée de tes oculaires, la position du foyer et de la perte de luminosité que tu es prêt à accepter en bord de champ, en visuel on a pas besoin d'avoir 100% d'illumination sur tout le champ, 80% en bord de champ est suffisant (vignettage pas perceptible à l'oeil).

 

si tu veux optimiser la lumière collectée, tu as du aussi choisir des revêtements Hilux sur tous les miroirs. si ce n'"est pas le cas la perte n'est pas de 1% mais de 20% :-). De la même manière, si tu  cherches le moins de 1%, tu dois nettoyer tes miroirs et tes oculaires après chaque observation pour minimiser les pertes de lumière ;  si les pièces optiques sont pas super propres la perte de lumière et la diffusion seront prépondérantes par rapport à la seule perte de luminosité liée l'épaississement des branches....

 

On ne te dit pas que les araignée en T ne sont pas bonnes bien au contraire (au club on ne fait que ça et on ne fera pas marche arrière ou alors avec les mêmes gênes), mais avec la complexification tu as perdu la raideur et que le critère de minimisation de l'épaisseur n'est pas pertinent.

sur le T400 du club on a fait simple avec du 3mm et c'est en béton, mais c'est pas pyramidal.

araignee.jpg

 

Sur le T600, c'est une araignée en T pyramidale, les branches sont en carbone et doivent faire 6mm d'épaisseur (image lors de la fab), c'est du beton.

araignee_support_miroir_3.jpg

 

tu peux aussi aller voir les épaisseurs des branches des constructions de Fred Géa, les branches du T1000 doivent faire 1cm, c'est pas minimaliste.

 

On a un obsession 460 de la fin des années 90 au club et à chaque fois que l'on veut régler le secondaire  (système pas fait pour etre reglé) on voit se déformer les branches (1mm x 20mm de large je pense) malgré quelles soient bien tendues... ça fait un moment que l'on dit qu'il faudrait refaire l'araignée mais on a pas encore fait la modif.

 

...

 

 

Yannick

 

 

 

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, yannick78 a dit :

maximiser la surface lumineuse bien sûr...

qd on prend une araignée en T  avec tes miroirs et que l'on compare l'influence des épaisseurs de branches de 1 mm et 3mm sur l'obstruction on trouve une écart de 0,8% de la surface du miroir, c'est complétement négligeable, je ne sacrifierai jamais une tenue à la collimation et encore  moins  pour 1% de lumière en plus. surtout qu'il y a d'autres zone à travailler. si tu veux réduire l'obstruction tu es parti en base sur un miroir de 88mm mais en passant à 80mm tu as aussi un gain de 0,8%  ; c'est à regarder par rapport à la lentille d'entrée de tes oculaires, la position du foyer et de la perte de luminosité que tu es prêt à accepter en bord de champ, en visuel on a pas besoin d'avoir 100% d'illumination sur tout le champ, 80% en bord de champ est suffisant (vignettage pas perceptible à l'oeil).

 

si tu veux optimiser la lumière collectée, tu as du aussi choisir des revêtements Hilux sur tous les miroirs. si ce n'"est pas le cas la perte n'est pas de 1% mais de 20% :-). De la même manière, si tu  cherches le moins de 1%, tu dois nettoyer tes miroirs et tes oculaires après chaque observation pour minimiser les pertes de lumière ;  si les pièces optiques sont pas super propres la perte de lumière et la diffusion seront prépondérantes par rapport à la seule perte de luminosité liée l'épaississement des branches....

 

On ne te dit pas que les araignée en T ne sont pas bonnes bien au contraire (au club on ne fait que ça et on ne fera pas marche arrière ou alors avec les mêmes gênes), mais avec la complexification tu as perdu la raideur et que le critère de minimisation de l'épaisseur n'est pas pertinent.

sur le T400 du club on a fait simple avec du 3mm et c'est en béton, mais c'est pas pyramidal.

araignee.jpg

 

Sur le T600, c'est une araignée en T pyramidale, les branches sont en carbone et doivent faire 6mm d'épaisseur (image lors de la fab), c'est du beton.

araignee_support_miroir_3.jpg

 

tu peux aussi aller voir les épaisseurs des branches des constructions de Fred Géa, les branches du T1000 doivent faire 1cm, c'est pas minimaliste.

 

On a un obsession 460 de la fin des années 90 au club et à chaque fois que l'on veut régler le secondaire  (système pas fait pour etre reglé) on voit se déformer les branches (1mm x 20mm de large je pense) malgré quelles soient bien tendues... ça fait un moment que l'on dit qu'il faudrait refaire l'araignée mais on a pas encore fait la modif.

 

...

 

 

Yannick

 

 

 

 

 

 

OK tu m'as achevé! 🙂

Jolis designs, j'achète

Il y a 23 heures, den a dit :

i, certainement.

Je suis passé sur un de mes 250mm de 1mm d'épaisseur avec l'araignée d'origine à 2mm avec l'araignée pyramidale en T et je n'y ai jamais vu aucune différence. Sur mon 350, ce devait être du 2,5mm.

J'ai aussi observé à un moment où j'avais les deux 250mm à dispo avec un secondaire de 63mm sur l'un et 50 mm sur l'autre et pareil, pas de différence notable. 

La seule fois où j'ai trouvé une petite différence entre deux 250, c'était avec l'un aluminé hilux 96%  et l'autre standard 88% à l'époque. Un poil de peps en plus dans le hilux, mais pas non plus  très flagrant. Peut-être que la qualité de l'orion optics (de la bonne époque) aidait aussi un peu face au skywatcher.

Tout ça pour dire qu'à un moment, il faut arrêter de chasser le poil de cul, surtout si cela doit se faire au détriment de l'ergonomie, de la simplicité et de la praticité de l'engin.

Dans le cahier des charges, la première chose que je note toujours, c'est d'avoir la collimation possible en ayant l'oeil à l'oculaire donc commandes déportées vers l'avant. 

Ainsi la collimation sur étoile est d'une simplicité enfantine et ne prend que quelques secondes et ça c'est un gros plus indispensable pour moi, alors que je ne vois même pas comment la faire autrement.

Merci pour le conseil et le partage d'expérience. Je vais simplifier

Share this post


Link to post
Share on other sites

je prends le fil de la discussion en route.

Vouloir limiter l'épaisseur des pattes au motif de la perte de luminosité, c'est faire fausse route.

"Perdre" moins d'un pourcent de surface collectrice au détriment de la rigidité de la structure, ça n'a pas de sens. L'oeil est absolument incapable de faire la différence, alors qu'un truc qui tient pas la collimation suivant les angles de pointage se verra au premier coup d'oeil...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, sebastien.lebouc a dit :

Vouloir limiter l'épaisseur des pattes au motif de la perte de luminosité, c'est faire fausse route.

"Perdre" moins d'un pourcent de surface collectrice au détriment de la rigidité de la structure, ça n'a pas de sens. L'oeil est absolument incapable de faire la différence, alors qu'un truc qui tient pas la collimation suivant les angles de pointage se verra au premier coup d'oeil...

 

Il y a 9 heures, yannick78 a dit :

qd on prend une araignée en T  avec tes miroirs et que l'on compare l'influence des épaisseurs de branches de 1 mm et 3mm sur l'obstruction on trouve une écart de 0,8% de la surface du miroir, c'est complétement négligeable, je ne sacrifierai jamais une tenue à la collimation et encore  moins  pour 1% de lumière en plus.

 

Parfaitement d'accord! Une arraignée pyramidale, ça doit quand même être bien rigide, sinon, ça bloblote et ça part dans tous les sens. Si vraiment tu veux minimiser l'épaisseur des branches, il faut partir sur une arraignée en tension (j'ai pris du 0.8mm, tant pour mon 500 que pour mon 400, je vais passer à 1mm pour mon 600), mais ce n'est pas la raison pour laquelle j'ai retenu cette solution, la perte de lumière est négligeable. En fait, c'est surtout parce que c'est plus facile de faire bien rigide et stable avec une arraignée en tension; en pyramide (compression), faut faire gaffe, alors que la solution en tension est naturellement rigide et pardonne beaucoup mieux quelques petites erreurs ou imprecisions; c'est plus léger aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec les copains sur le fait qu'une araignée à trois branches placées à 120° n'est probablement pas une bonne idée.

 

 

Sur le mien, araignée en T pyramidale ("modèle Serge Vieillard") en plat de carbone 2mm d'épaisseur.

A l'usage, çà ne bouge pas ...

 

Yves

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, yves piette a dit :

D'accord avec les copains sur le fait qu'une araignée à trois branches placées à 120° n'est probablement pas une bonne idée.

 

 

Sur le mien, araignée en T pyramidale ("modèle Serge Vieillard") en plat de carbone 2mm d'épaisseur.

A l'usage, çà ne bouge pas ...

 

Yves

 

Effectivement, je vais changer mon fusil d'épaule. Au passage merci pour ton site que je lis et relis comme celui de Serge Veillard et d'autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, yves piette a dit :

Merci.

Ça fait toujours plaisir de savoir que son travail profit à d'autres ....

 

Yves

 

Bonjour Yves,:be:

 

Justement à ce sujet, un grand merci pour les explications très détaillées de la fabrication de ton Dob T400.

Je l'ai lu en long... en large..... et dans tous les sens ;).

Et me suis permis de suivre tes explications très détaillées et précises.Notamment pour ton araignée.

 

Sans la communauté Webastro et les membres très actifs de Magnitude 78, notamment, je n'aurai jamais pensé être capable d'y arriver (enfin presque), à construire un Dob 400 mm.

 

Bon, c'est vrai, il n'est pas tout à fait fini, et je n'aurai les miroirs que fin d'année, ou début d'année prochaine. Mais ça va le faire!

 

Donc, un grand merci.:be:

Et si tu passes en Bretagne un de ces 4, n'hésite pas, à venir faire un petit coucou .:beer:

 

Patrice

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.