Jump to content
oliver55

Lunette ancienne Sautter de 180 mm

Recommended Posts

Juste une petite vidéo trouvée sur Youtube qui montre une lunette ancienne de 180 mm de diamètre.

Le fabricant serait Sautter à ce que l'on peut apercevoir.

La monture est aussi originale mais courante à l'époque.

 

 

 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, oliver55 a dit :

Le fabricant serait Sautter à ce que l'on peut apercevoir.

 

Louis Sautter était à l'origine un fabricant de lentilles de phares.

 

Il a racheté en 1852 l'atelier Soleil (maison d'instruments d'optique et de précision Soleil-Duboscq-Pellin) et fondé l'entreprise Sautter et Cie, devenue Sautter-Lemonnier et Cie (l'origine de l'établissement de M.M Sautter père et fils, Lemonnier et Cie remonte à 1825 ou` il fut fondé par l'opticien Soleil pour la construction des phares lenticulaires que venait d'inventer Auguste Fresnel)

 

Concernant le volet "astronomie", il est notamment évoqué dans ce sujet ( https://www.webastro.net/applications/core/interface/file/attachment.php?id=93778 - voir pages 63 à 65) relatif à la construction envisagée par Foucault d'un télescope de 1,20 m "dont le disque de 1,215 m de diamètre fondu par le Sté des verrerie de St Gobain laissant à désirer et qui fut porté aux ateliers de Mr Sutter (constructeur de phares) pour y subir un commencement de débordage".   

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On avait déjà vu passer cette vidéo ici ou ailleurs. En tous cas merci de l'avoir repostée.

Edited by bosgi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/12/2019 à 15:39, staffy a dit :

fut fondé par l'opticien Soleil pour la construction des phares lenticulaires que venait d'inventer Auguste Fresnel)

 

Juste une petite précision : Fresnel n'a pas inventé la lentille à échelons comme on pourrait le croire.

C'est Buffon qui a imaginé ce type de lentilles en premier mais il n'a pas réussi à la faire fabriquer car il voulait la réaliser en un seul morceau.

 

Fresnel croyait pourtant au potentiel de cette invention et l'a améliorée puis fait fabriquer par l'opticien Soleil en plusieurs morceaux cette fois-ci.

Les lentilles de Fresnel étaient nées.

 

https://journals.openedition.org/bibnum/733?lang=en

 

 

 

 

Edited by oliver55
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui m'a toujours étonné dans ce projet des lentilles de phares est le manque d'entrain au début de la part de notre grand verrier national Saint Gobain.

Quand Fresnel et Soleil demandent à ce dernier de fabriquer le verre brut des futures lentilles, il traîne des pieds mais accepte finalement.

C'est une petite commande pour eux qui nécessite beaucoup de savoir-faire et du matériel adéquat.Faire du verre de fenêtres demande moins de compétences que du verre optique de précision.

Là est sans doute la raison.

 

Mais devant le succès des lentilles de Fresnel au niveau international à l'époque (c'est-à-dire 95% des phares mondiaux sont équipés du systéme français Fresnel), cela va faire connaître Saint Gobain dans le monde entier et lui faire une publicité encore active de nos jours.

 

Aujourd'hui, Saint Gobain est fière d'avoir contribué à l'aventure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, oliver55 a dit :

Ce qui m'a toujours étonné dans ce projet des lentilles de phares est le manque d'entrain au début de la part de notre grand verrier national Saint Gobain.

 

C'est le manque manifeste d'intérêt remarqué à la lecture de la genèse du télescope de 1,20 m conçu par Foucault qui m'a étonné :

"premier disque qui n'avait pas tout à fait le diamètre voulu […] Six mois plus tard, Saint-Gobain envoyait un second disque […] présentant un notable excès de diamètre (1,271 m)"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que Saint Gobain est un verrier de grosse production tourné vers la construction du bâtiment.Cela ne l'intéresse pas de produire du verre de précision pour les instruments optiques (trop petit marché en volume) contrairement à Schott.

 

Mais je me demande si les choses ne sont quand même pas en train de changer car notre verrier français vient de prendre part au capital d'un verrier russe spécialisé dans les optiques de satellite et de verres à faible expansion thermique comme l'Astrositall.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, oliver55 a dit :

Je pense que Saint Gobain est un verrier de grosse production tourné vers la construction du bâtiment.Cela ne l'intéresse pas de produire du verre de précision pour les instruments optiques

 

Oui, à notre époque, mais qu'en était il réellement en 1879 ?.

Je crois que nous n'aurons jamais le motif de ce désintéressement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, staffy a dit :

Je crois que nous n'aurons jamais le motif de ce désintéressement.

 

parce que cela ne représentait que 0,003% de sa production annuelle à l'époque d'aprés ce que j'en ai lu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu, mais il est regrettable de constater que, du fait des errements de ce verrier, notre pays n'a pas été en mesure d'utiliser ce télescope d'1,20 m, instrument assez rare en 1879.

 

P.S : J'arrête là ce hors sujet qui traite à l'origine de Sautter et non de Saint-Gobain

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/12/2019 à 19:28, staffy a dit :

J'arrête là ce hors sujet qui traite à l'origine de Sautter et non de Saint-Gobain

Ben oui, mais c'était drôlement intéressant!:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/12/2019 à 23:50, Jean-MiCiel a dit :

Ben oui, mais c'était drôlement intéressant!:confused:

 

Je ne suis pas partisan des hors sujets mais rien n' empêche d'ouvrir ou poursuivre, sur un sujet spécifique, des discussions en rapport avec divers sujets (instruments anciens, vitriers, constructeurs,  etc...) :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/12/2019 à 18:48, staffy a dit :

 

Oui, à notre époque, mais qu'en était il réellement en 1879 ?.

Je crois que nous n'aurons jamais le motif de ce désintéressement.

Tu as raison, ça a fait partie de mes recherches : 1876-1886 "les verreries scientifiques de la compagnie de Saint-Gobain"

cf page 193 et image page 183

St-Gobain.thumb.png.6174d44fe0465c48689a6e7a7722bda5.png

1925LAstr__39__177D.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.